L'Agora

[POGNAX] Réformes - Retraites 2019-2020

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Quild
Je suis quand même curieux de comprendre comment ça suffit à les tenir en place.

Si je ne dis pas d'erreur, la majorité de ces députés sont des gens issus de la société civile. Environ les 3/4. Issus du privé.
Alors certes, ils sont nés avant 1975 et ne sont pas concernés par les impacts de cette réforme mais ils ont un entourage. Des enfants. Et ils vont cautionner le truc jusqu'au bout ?
Ces gens la s'en foutent, ils sont députés et ne manqueront plus jamais de rien financièrement eux et leurs familles, surtout qu'ils sont sous le régime de retraite parlementaire.

De plus la plupart des députés LREM sont des mecs lambda que Macron a sortie du fond des chiottes, ils lui sont redevables car c'est uniquement grâce à lui si ils sont députés, les seuls qui avaient encore un peu d'humanité ont préférés quitter le partie plutôt que de cautionner et être associé à ça.
Citation :
Publié par Quild
Je suis quand même curieux de comprendre comment ça suffit à les tenir en place.

Si je ne dis pas d'erreur, la majorité de ces députés sont des gens issus de la société civile. Environ les 3/4. Issus du privé.
Alors certes, ils sont nés avant 1975 et ne sont pas concernés par les impacts de cette réforme mais ils ont un entourage. Des enfants. Et ils vont cautionner le truc jusqu'au bout ?
Je pense qu'ils sont bcp à être impactés. La moyenne d'âge des députés LREM c'est 45 ans. J'ai pas la médiane/déciles.

Il y a un graphe pas mal pour l'âge ici:
https://www.google.com/amp/s/www.eur...le-3366203.amp
Citation :
Publié par Poka
Ces gens la s'en foutent, ils sont députés et ne manqueront plus jamais de rien financièrement eux et leurs familles, surtout qu'ils sont sous le régime de retraite parlementaire.

De plus la plupart des députés LREM sont des mecs lambda que Macron a sortie du fond des chiottes, ils lui sont redevables car c'est uniquement grâce à lui si ils sont députés, les seuls qui avaient encore un peu d'humanité ont préférés quitter le partie plutôt que de cautionner et être associé à ça.
Euuuuh, le salaire d'un député c'est pas époustouflant pour certains cadres. Il y en a même qui ont baissé leurs revenus.
On parle de 5 362 € net/mois après impôt.

Dans le privé, ça doit correspondre à un salaire brut annuel entre 100 et 120k EUR.

Ils ne peuvent pas non plus compter être élus à vie.

Citation :
Publié par Ex-voto
Je pense qu'ils sont bcp à être impactés. La moyenne d'âge des députés LREM c'est 45 ans. J'ai pas la médiane/déciles.

Il y a un graphe pas mal pour l'âge ici:
https://www.google.com/amp/s/www.eur...le-3366203.amp
45 il y a deux ans, 47 maintenant. Ouais, doit y en avoir des impactés effectivement.
Citation :
Publié par Aedean
C'est à mon avis un pari très risqué de braquer ainsi les oppositions, les partenaires sociaux et la société française dans son ensemble.
Quel risque ? Braquer les oppositions, les partenaires sociaux et la société française, c'est ce que fait le gouvernement et LREM depuis le début du mandat, sans aucune conséquence néfaste pour eux : ils sont toujours en place, ils ont toujours les pleins pouvoirs, et, en se basant sur la situation actuelle, ils seront réélus en 2022. Ils ne risquent en réalité absolument rien.
Citation :
Publié par La Pelle du 18 Juin
Macron sera jamais réélu en 2022 dans les circonstances actuelles.[Modéré par Adau : DSO]
il lui suffit de passer le premier tour en faites apres c'est gagné vu qu'il y a de grande chance que le RN y soit , c'est tout a fait possible , la gauche est tellement divisé qu'il est assez tranquille

Dernière modification par Adau ; 02/03/2020 à 09h16.
Citation :
Publié par Soumettateur
Pour la première fois je pense que Le Pen pourrait finir par être élue.
Ouai et le pire c'est que ça aurait sans doute pas été pire que Macron à posteriori, mais ça c'est pas faute de l'avoir dit à l'époque.
En deux ans, il peut s'en passer des choses. F. Hollande devait se présenter lui aussi. N. Sarkozy devait être réélu...

Si la situation économique est loin d'être mauvais, E. Macron pourrait rebondir.

Cela va dépendre aussi des candidats qui vont se présenter. Là encore c'est beaucoup trop loin. Sans compter, qu'il y aura toujours quelqu'un pour nationaliser les élections municipales.
Citation :
Publié par Gratiano
Cela va dépendre aussi des candidats qui vont se présenter. Là encore c'est beaucoup trop loin. Sans compter, qu'il y aura toujours quelqu'un pour nationaliser les élections municipales.
Sachant que les premiers a le faire est celui que tu soutiens c'est assez marrant de lire ça venant de toi.
Citation :
Publié par Gratiano
En deux ans, il peut s'en passer des choses. F. Hollande devait se présenter lui aussi. N. Sarkozy devait être réélu...

Si la situation économique est loin d'être mauvais, E. Macron pourrait rebondir.

Cela va dépendre aussi des candidats qui vont se présenter. Là encore c'est beaucoup trop loin. Sans compter, qu'il y aura toujours quelqu'un pour nationaliser les élections municipales.
Et puis j'ai l'impression que ce gouvernement fait un très gros parie avec la crise du ncov-19. Car selon comment ça ce passe, Macron peu l'utilisé a son avantage.
Là ils joue sur 3-4 tableau en même temps, par contre le risque est que ça leur pète à la gueule. En gros il faut que ça soit suffisamment important, mais pas trop non plus...

Bref c'est un pari. Les jeux sont fait, rien ne va plus....
Citation :
Publié par Racen
Par contre, je suis surpris qu'il l'annonce avant les Municipales.
J'avoue ne pas comprendre non plus et je suis aussi surpris du timing.

Quitte à utiliser le 49.3, il aurait été préférable d'attendre les municipales.
Bon, sans doute qu'ils estiment que les municipales n'auraient rien changé (peut-être, puisque l'utilisation du 49.3 était quasi-acquis) mais ce passage en force n'arrangera pas les municipales.
Ils auraient p'tet dû chercher à apaiser pour les municipales, et passer en force après... ?
Si ils l'utilisent maintenant c'est qu'ils ont totalement conscience de la branlée qu'ils vont se prendre aux municipales et que ça en plus ou en moins ça ne changera rien.
Citation :
Publié par Gratiano
Sans compter, qu'il y aura toujours quelqu'un pour nationaliser les élections municipales.
Mdr, regardez-le qui prépare déjà le terrain .

Citation :
Publié par Bali
Si ils l'utilisent maintenant c'est qu'ils ont totalement conscience de la branlée qu'ils vont se prendre aux municipales et que ça en plus ou en moins ça ne changera rien.
Exactement. Et la branlée aux municipales va rendre caduques tous les éléments de langage macronistes sur leur prétendue légitimité démocratique, donc ça rendrait la réforme moins aisée à imposer.
Assez d'accord, je pense qu'ils savent très bien que c'est foutu pour ces municipales et que la crise du coronavirus est tristement un moment parfait pour passer en force. Même si c'est présent dans les journaux TV, le coranovirus lui vole la vedette et c'est le sujet sur lequel les yeux des français sont braqués à l'heure actuelle. De plus, c'est une période durant laquelle les rassemblements d'ampleur seront quasi impossibles soit à cause des interdictions gouvernementales / préfectorales, soit parce que les français auront peur de sortir de chez eux pour être en contact avec autant de risques potentiels de choper le virus. Donc pas de manifestations, pas de premiers titres, c'est parfait.

Les gens ne sont pas dupes et ne vont pas totalement oublier, mais d'ici à ce que la crise sanitaire soit terminée, le sujet sera passé à la trappe et on parlera plus de l'impact économique du virus et de ce que cela va entraîner comme conséquences pour les français et les entreprises.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Exactement. Et la branlée aux municipales va rendre caduques tous les éléments de langage macronistes sur leur prétendue légitimité démocratique, donc ça rendrait la réforme moins aisée à imposer.
Pourquoi? Les municipales ce sont des votes localisés et en fonction de ce qui se fait sur place... En quoi cela rendrait-il la majorité et le gouvernement moins légitime démocratiquement?
Parce que ça fait partie de ces élections intermédiaires où l'on jauge la popularité de la formation politique au pouvoir. Ca vaut tous les sondages.
Il y a toujours une question locale mais inévitablement à chaque élection il y a sanction (ou pas) du gouvernement en place pour une importante part de la population. D'ailleurs si c'était si local que ça, pourquoi les ministres ont été fortement encouragés à se présenter voire à se faire parachuter ?
C'est assez hypocrite de dire qu'il n'y a aucun enjeu national dans les élections intermédiaires. L'enjeu n'est pas le même qu'une législative mais ça vaut tous les sondages. Et on sait que nos politiques en sont friands que ce soit de l'ancien ou du nouveau monde.
Bref, si la déroute annoncée se vérifie, le gouvernement et le président comprendront qu'à cette baffe suivra une autre s'il ne changent pas de position. Mais bon ... avec les cas Sarkozy et Hollande on a vu que ça ne permet pas un infléchissement de la politique ... jusqu'à ce qu'ils réalisent (trop tard) qu'on va les mettre à la porte.
Citation :
Publié par Episkey
J'avoue ne pas comprendre non plus et je suis aussi surpris du timing.

Quitte à utiliser le 49.3, il aurait été préférable d'attendre les municipales.
Bon, sans doute qu'ils estiment que les municipales n'auraient rien changé (peut-être, puisque l'utilisation du 49.3 était quasi-acquis) mais ce passage en force n'arrangera pas les municipales.
Ils auraient p'tet dû chercher à apaiser pour les municipales, et passer en force après... ?
Je pense que pour beaucoup d'électeurs, l'utilisation du 49.3 est préférable au bordel créé par l'obstruction et aux débats stériles à l'assemblée. C'est un peu le coup de sifflet qui sonne la fin de la récréation.
@Diesnieves autant je suis d'accord que les municipales sont ou du moins peuvent se transformer en un sondage géant vis à vis de la politique du gouvernement dans les grandes villes, autant ça me parait très loin de la vérité dans les circonscriptions plus petites où les gens votent en premier pour un individu plus que pour un parti d'ailleurs. Dans les villages de moins 2000 habitants tout le monde se connait et l'élection municipale devient uniquement un vote de popularité entre les différents candidats. D'ailleurs, le parti politique peut même devenir secondaire si un maire sortant est considéré comme efficace.

Donc oui, les municipales peuvent être un écho de la popularité du gouvernement dans les grandes villes, mais pas ailleurs.

Dernière modification par Lianai ; 02/03/2020 à 09h32.
Citation :
Publié par Episkey
J'avoue ne pas comprendre non plus et je suis aussi surpris du timing.

Quitte à utiliser le 49.3, il aurait été préférable d'attendre les municipales.
Bon, sans doute qu'ils estiment que les municipales n'auraient rien changé (peut-être, puisque l'utilisation du 49.3 était quasi-acquis) mais ce passage en force n'arrangera pas les municipales.
Ils auraient p'tet dû chercher à apaiser pour les municipales, et passer en force après... ?
Je me demande au contraire s'ils ne se disent pas que la majorité du corps électoral est favorable à cette réforme et que la passer avant les municipales c'est s'assurer des voix.

Après tout, ceux nés avant 1975 ne sont pas censés être concernés.
Ceux nés après 2002 ne votent pas.

Donc restent les gens entre 18 et 45 ans qui à la fois votent et sont impactés directement par la réforme.
En face ils ont les gens de 45ans+ qui votent et ne sont pas impactés.

Donc ça fait environ 21 millions d'un côté (les 18-45 ans) et 30 millions de l'autre (les 45 ans+).
(source Insee)
Citation :
Publié par Lianai
@Diesnieves autant je suis d'accord que les municipales sont un sondage géant vis à vis de la politique du gouvernement dans les grandes villes, autant ça me parait très loin de la vérité dans les circonscriptions plus petites où les gens votent en premier pour un individu plus que pour un parti d'ailleurs. Dans les villages de moins 2000 habitants tout le monde se connait et les municipales devient uniquement un vote de popularité entre les différents candidats. D'ailleurs, le parti politique peut même devenir secondaire si un maire sortant est considéré comme efficace.

Donc oui, les municipales sont un écho de la popularité du gouvernement dans les grandes villes, mais pas ailleurs.
Ouais et encore, quand on voit qu'à Paris c'est le PS ou LR qui sont en tête, j'ai pas spécialement l'impression que ça traduit un engouement à l'échelle nationale pour ces partis.

Ça reste une affaire de personnes, de programme et d'ancrage local les municipales.
Citation :
Publié par Arcalypse
Ouais et encore, quand on voit qu'à Paris c'est le PS ou LR qui sont en tête, j'ai pas spécialement l'impression que ça traduit un engouement à l'échelle nationale pour ces partis.

Ça reste une affaire de personnes, de programme et d'ancrage local les municipales.
Après il y a effectivement un côté historique qui fait que LFI et RN n'ont quasi aucune chance de gagner dans une grande ville. Mais si je ne m'abuse, des listes LREM avaient de bonnes chances de gagner à un moment et elles ont juste trébuché dans la dernière ligne droite. Même à Paris cela aurait pu passer s'ils n'avaient eu qu'une seule liste avec un personnage moins clivant que Griveaux (disons qui balance moins de conneries qui peuvent lui nuire).
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés