Atelier Ryza: Ever Darkness & the Secret Hideout (Le Salon)

[Actu] Test de Atelier Ryza: Ever Darkness & the Secret Hideout - Alchimie mon amie

Répondre
Partager Rechercher
Aragnis a publié le 7 novembre 2019 cette actualité sur le site Jeux-vidéo :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/4631/3/141173-240.jpg
Fort d'une vingtaine de jeux en à peu près autant d'années, la série des Atelier ne faiblit pas de rythme avec la sortie d'un deuxième opus en 2019 environ 6 mois après Atelier Lulua. Les fans seront probablement ravis, quand à ceux qui ne connaissent pas, cet Atelier Ryza est un superbe point d'entrée.

Une histoire bucolique
En préambule, je tiens à signaler que cet Atelier Ryza est le premier jeu de la série Atelier auquel je m'essaie, je demanderai donc aux fans leur indulgence...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Je valide ! Je suis du même avis et ravie !
Idem, c'est mon premier 'Atelier'. Je suis toujours restée loin de la série de crainte du côté trop présent "animé japonais" et tout ce qui va avec, surtout qu'on voit principalement que des (jeunes) filles très mises en avant dans chaque titre, mais en tout cas pour Ryza, c'est bien en dessous de ce que je craignais, c'est même plutôt bon enfant, l'ambiance est plutôt orientée aventure et amitié, c'est tout à fait ce qu'il me fallait.

J'aime énormément les systèmes d'alchimie (craft) et de combat. J'ai vu certains fans de la série se plaindre de l'ATB (manifestement c'était du tour par tour plus classique avant), mais personnellement je l'accueille avec plaisir. Comme dit dans l'article, au début c'est assez simpliste, mais ça s'étoffe et les choix s'avèrent importants par la suite. Tout comme l'alchimie. Si vous n'aimez pas crafter, il y a effectivement des options automatiques mais c'est vraiment beaucoup plus efficace de faire les choix manuellement. Si vous êtes comme moi et que vous aimez le theorycrafting, ne faites pas le jeu en mode normal, il sera trop facile car le stuff aide beaucoup. Si vous préférez ne pas trop vous attarder dessus, il y a aussi de l'équipement en trésor/récompense de quêtes secondaires donc ça compense un peu (mais seulement un peu, l'alchimie est sacrément puissante).

La récolte s'avère aussi "riche" dans le sens où selon l'outil que vous utilisez, vous obtenez des matériaux différents ! Par exemple sur un arbre vous pouvez donner des coups avec votre bâton de base, vous obtiendrez ses fruits, si vous y allez à la hache ce sera du bois, à la serpe les feuilles et écorce, à la masse ça dépend mais parfois du miel par exemple. Idem pour les buissons où vous obtenez des herbes/feuilles/insectes... Et ces outils, c'est l'alchimie qui vous les donne et ils ne sont pas toujours faciles à obtenir au début tant il y a d'ingrédients disponibles et de recettes ! J'en suis à un point où j'ai trop d'outils différents qui s'équipent au même endroit que les sacs pour transporter plus d'objets/boussoles pour voir boss et trésors, etc.. du coup même les choix d'équipement secondaire sont importants selon l'endroit où on part à l'aventure.

Bref c'est une super surprise. Ce n'est pas au niveau d'un Xenoblade (bon certes je n'ai pas fini le jeu mais je ne pense pas que l'histoire parte aussi loin ) mais ça n'a pas trop à rougir non plus, l'aventure est agréable et les systèmes intéressants.

Par contre petit HS pour la version PC :
Il y a un bug de la gestion de la "physique" (les vêtements qui bougent notamment). La majorité disparaît au delà de 30 FPS. Pour une fois, la version Switch se dépatouille mieux à ce niveau là xD
Pour l'instant ce n'est pas corrigé, mais bon, je m'en fiche royalement c'est très mineur. En revanche, il faut tweak un peu dans les paramètres nvidia : https://twitter.com/KoeiTecmoUS/stat...51199781642240
Citation :
Publié par JNH
Je valide ! Je suis du même avis et ravie !
Idem, c'est mon premier 'Atelier'. Je suis toujours restée loin de la série de crainte du côté trop présent "animé japonais" et tout ce qui va avec, surtout qu'on voit principalement que des (jeunes) filles très mises en avant dans chaque titre, mais en tout cas pour Ryza, c'est bien en dessous de ce que je craignais, c'est même plutôt bon enfant, l'ambiance est plutôt orientée aventure et amitié, c'est tout à fait ce qu'il me fallait.
Je peux totalement comprendre la crainte face au design (et encore plus avec celui-ci qui a l'héroïne la plus en "formes" de toutes), mais il n'y a jamais rien de graveleux ou de tendancieux dans un Atelier. Certes le design est souvent avantageux et on sent que c'est quand même destiné aux otaku, mais ça reste toujours très bon enfant, très accessible à toute la famille. D'ailleurs, la famille et les amis sont toujours au centre des histoires. Les parents, la fratrie, les compagnons... Le principe du "on ne se construit jamais seul(e)".

Tu peux facilement donner un tel jeu à un enfant de 10 ans sans avoir peur de lui donner une mauvaise image de la femme. D'ailleurs, même si c'est très gnangnan, ce sont toujours des femmes fortes, débrouillardes qui font face à de grands dangers seules. Les hommes qui les accompagnent ne sont là que pour aider, pas pour faire le boulot.
Oh, c'est même pas pour le côté rabaissant, c'est juste que ça me lasse assez vite quand le fanservice est trop poussé, mais c'est bon à savoir merci ! (parce que c'est possible que je me penche sur les autres de la série même si j'ai bien conscience que ce sera un peu différent au niveau des systèmes et que ça me plaira peut-être moins).

Tiens j'ai une question pour ceux qui connaissent un peu : j'ai cru lire que c'était des trilogies. Mais en quoi ? Ce sont des suites directes ou juste un univers/des personnages en commun ? Des choses sont reprises d'une sauvegarde à l'autre ?
Chaque trilogie se déroule dans le même univers avec des personnages récurrents. Atelier Ryza est le premier d'une nouvelle trilogie et Ryza réapparaitra logiquement en tant que mentor de l'héroïne du prochain. C'est une tradition depuis quelques temps maintenant. Mais au delà de ça, il n'y a rien de spécial et tu peux tout à fait commencer par le dernier d'une trilogie sans que ce soit un problème. On est plus dans le fanservice dans le sens faire plaisir aux fans.
Si jamais tu souhaites jouer à d'autres titres de la série, je te conseille uniquement deux trilogies :

- La trilogie Arland qui comprend Atelier Rorona, Atelier Totori et Atelier Meruru. C'est très certainement la trilogie la plus populaire au Japon et pour cette raison, Gust a sorti un nouvel épisode dans la période anniversaire de la saga (20 ans déjà...). Nommé Atelier Lulua, on y joue la fille de Rorona pour marquer le coup vu que Rorona est le perso préféré de la saga.

- La trilogie Mysterious, qui comprend Atelier Sophie, Atelier Firis et Atelier Lydie & Suelle. C'est probablement la plus populaire en Occident vu que c'est la première à être aussi sortie sur PC et à avoir profité des réseaux sociaux pour sa promo.

La trilogie Arland a été plus ou moins remasterisée pour améliorer le gameplay (les versions plus), mais Atelier Rorona accuse ses presque 10 ans. Et c'est d'autant plus vrai que techniquement, ce sont des jeux qui ont une génération de retard, donc faut pas s'attendre à mieux que de la PS2 lissée et HD. De plus, la trilogie Arland conservait encore la notion de calendrier dans le sens où tu as un temps imparti pour terminer le jeu, ce qui implique qu'il est quasiment impossible de tout faire sur une seule partie sauf à suivre très scrupuleusement un walkthrough. Malgré tout, les personnages sont super attachants, Rorona est géniale, Totori s'en sort pas mal aussi, même si sa tenue est vraiment abusée (13 ans au début du jeu avec une jupe pratiquement transparente, mais tout va bien...).

J'aime beaucoup la trilogie Mysterious et plus plus particulièrement le premier : Atelier Sophie. Les zones explorables étaient encore très petites, mais les personnages et l'alchimie étaient vraiment chouettes. Atelier Firis, c'est l'épisode de l'ouverture avec beaucoup de vide, mais ça reste assez sympa et toujours aussi agréable au niveau de l'ambiance.

Et un point que l'on a souvent tendance à mettre de côté sur les Atelier, c'est la musique, qui pourtant est très réussie. D'ailleurs, @Aragnis n'en parle pas de la musique ! Tu mérites un coup de boule !

Dernière modification par Lianai ; 07/11/2019 à 20h24.
Atelier Ayesha est très classique, Atelier Escha & Logy est intéressant parce qu'il donne le choix entre deux personnages (une fille ou un garçon). Ca ne change rien à l'histoire, mais c'est toujours sympa d'avoir le choix. Il en va de même pour Atelier Shallie, qui propose aussi le choix entre deux personnages (Shallistera et Shallotte, d'où le Atelier Shallie). Ce dernier est plus dépaysant de par son thème (la mer).

Ca reste une assez bonne trilogie, un poil moins rigide que la trilogie Arland, mais plus que la trilogie Mysterious. C'est davantage une trilogie de transition, mais la possibilité de choisir son personnage principal dans deux d'entre eux est un plus intéressant.

@123Combo c'est très difficile à dire, car chacun a ses propres attentes et son propre barème quant à la valeur des jeux.

Techniquement, il ne vaut pas 60€, même s'il montre un beau pas en avant face aux précédents épisodes. Ca reste un jeu en retard graphiquement et je peux tout à fait comprendre que cela rebute. De même, faut pas s'attendre à une histoire de dingue. Le scénario est très gentillet, c'est mignon, c'est de l'aventure, mais avec beaucoup de fleurs et de petits coeurs. Dans un sens, ça fait du bien vu la tonne de jeux bien plus durs qui inondent les étales, mais vaut mieux être prévenu parce que ça peut vite énerver certains.

A part ça, le contenu est clairement là, la durée de vie est très respectable, les musiques sont généralement très bonnes et le système de combat est très similaire à nos j-rpg de la génération PS2. Quant à l'alchimie, elle est vite prenante grâce à sa simplicité et son accessibilité tout en ne prenant pas toute la place pour autant. On n'est jamais gavé parce qu'on n'y passe jamais des heures par obligation. Ce sont des jeux très agréables à faire en mode repos / zen si tant est que l'on accepte le retard technique (moins présent sur cet épisode), le design et le côté tout est mignon.

Dernière modification par Lianai ; 08/11/2019 à 00h24.
Pour compléter sur ce que Lianai dit sur la trilogie Dusk, je soulignerai aussi que celle-ci est également un poil plus "sombre" que les autres, avec pour thématique un monde sur le déclin qui aborde entre autre la pénurie de ressources naturelles. On est très loin de la dark fantasy et ça reste un atelier, donc toujours plein d'optimisme, friendship power & co, mais j'ai trouvé cette trilogie vraiment sympa par ce coté. Et purée, Atelier Shallie à l'un des boss fight possédant une musique qui sublime tellement le combat que la première fois que je l'ai fais, je suis resté comme une conne devant ma vita a avoir des frissons. Et je parles d'un boss optionnel, bordel !

Les musiques sont effectivement un des points fort des jeux de Gust, ils ont le don de s'entourer de bons groupes et compositeurs.

J'ai été un poil surprise de voir ce nouvel atelier arriver si vite, d'habitude Gust en fait un par an et je pensais vraiment qu'ils partiraient sur une nouvelle trilogie Arland, vu la popularité de la trilogie, mais j'imagine qu'ils restent sur un one-shot homage, ce qui fait sens vu que Lulua est vraiment bardé de fanservice (dans le sens de reprendre les persos phare de la trilogie originale).

Et oui, les trilogies sont des mondes distincts, mais qui recoupent des éléments communs, notamment le bestiaire (ou du moins une partie), la monnaie, certains personnages récurents, un peu à la manière des final fantasy.

Pas encore chopé Ryza, trop de jeux à faire en ce moment et pas assez de temps, je le garde de coté pour le moment.
Citation :
Publié par Lianai
Je peux totalement comprendre la crainte face au design (et encore plus avec celui-ci qui a l'héroïne la plus en "formes" de toutes), mais il n'y a jamais rien de graveleux ou de tendancieux dans un Atelier. Certes le design est souvent avantageux et on sent que c'est quand même destiné aux otaku, mais ça reste toujours très bon enfant, très accessible à toute la famille. D'ailleurs, la famille et les amis sont toujours au centre des histoires. Les parents, la fratrie, les compagnons... Le principe du "on ne se construit jamais seul(e)".
Tu peux facilement donner un tel jeu à un enfant de 10 ans sans avoir peur de lui donner une mauvaise image de la femme. D'ailleurs, même si c'est très gnangnan, ce sont toujours des femmes fortes, débrouillardes qui font face à de grands dangers seules. Les hommes qui les accompagnent ne sont là que pour aider, pas pour faire le boulot.
Je plussoie, au moins à partir de Atelier Sophie (relativement nyan mais Sophie est classe et débouillarde) et Atelier Firis (Firis l'est également malgré son caractère parfois... insupportable). Ces deux jeux sont très bon enfant et peuvent être mis entre les mains de n'importe qui qui est capable de se laisser aller à un peu de candeur. Je suis rassuré de lire que Ryza suit cette logique, quand j'ai vu le personnage j'ai un peu craint la dérive.
Citation :
Publié par 123Combo
La question que je me pose c'est surtout, vaut-il 60€ ?
Le jeu m'intrigue et j'hésite, mais ça fait quand même un joli trou dans le porte monnaie...
Vu qu'en test le jeu est offert, c'est parfois compliqué de répondre à la question du prix. Mais pour le coup, si j'avais du sortir 60€ pour jouer à Atelier Ryza je suis sûr que n'aurais absolument pas regretté mon achat tant le jeu est plaisant et bourré de contenu.

Citation :
Publié par Kinxil
Je suis rassuré de lire que Ryza suit cette logique, quand j'ai vu le personnage j'ai un peu craint la dérive.
C'est vrai que le personnage de Reisalin est au niveau design particulièrement "doté", mais que dire de Lila .
Par contre, sauf erreur de ma part, il n'y a aucune allusion graveleuse liée à cela, on reste dans l'esprit bon enfant.
J'ai tendance à penser que le jeu n'a pas besoin de ce genre de chose mais peut être que les créateurs du jeu se sont dit que ça leur donnerait un peu plus de visibilité chez une clientèle otaku obsédé ?
J'ai jamais essayé la série Atelier pour une raison simple : j'ai l'impression (peut être à tort) que le scénario est systématiquement de type "tranche de vie" plutôt que d'avoir une histoire avec un enjeu global à suivre de bout en bout.

Est-ce le cas ici ?
Y a-t-il un Atelier pas trop vieux qui ne soit pas "tranche de vie" ?
Il y a un enjeu global dans Atelier Ryza . D'ailleurs il commence à être présent assez tôt dans le titre et beaucoup de nos actions y sont liées in fine mais je l'ai plus vu comme un fil rouge agréable à suivre qu'un focus principal "sauvons le monde". Pour moi c'est clairement pas le schéma scénaristique de jeux comme Final Fantasy par exemple.
C'est toujours du slice of life / tranche de vie pour la simple raison que l'enjeu principal de l'histoire, c'est la progression de ton personnage dans son désir de devenir une alchimiste de renom. Malgré tout, tu as toujours une histoire sous-jacente plus importante, mais rarement mise très en avant, donc je doute que cela te convienne.
Ca correspond à l'idée que je m'étais faite de la série, donc.
Dommage et merci pour l'information.

édit @en dessous: bah justement, je comprend pourquoi ça peut plaire mais en ce qui me concerne ça fait tout sauf me changer les idées ^^
Mon quotidien me suffit largement comme tranche de vie, donc en jeux/animés/films/séries/bouquins/whatever, je recherche autre chose

Dernière modification par Falith ; 08/11/2019 à 11h12.
Citation :
Publié par Falith
J'ai jamais essayé la série Atelier pour une raison simple : j'ai l'impression (peut être à tort) que le scénario est systématiquement de type "tranche de vie" plutôt que d'avoir une histoire avec un enjeu global à suivre de bout en bout.

Est-ce le cas ici ?
Y a-t-il un Atelier pas trop vieux qui ne soit pas "tranche de vie" ?
Ah mais c'est totalement "tranche de vie", c'est des jeux avec énormément d'activités mais c'est pas du try hard classique, tu joues tranquillement et tu te détend, comme jai mis plus haut les Atelier c'est vraiment reposant et agréable à jouer.
Des suggestions de ce genre de jeu sur PC (ou en T/Tour, encore mieux) mais avec une ambiance plus dark ? (parce que je supporte pas le style kawaï/manga)..
Alors bien sûr, la série des X-com ainsi que MYZero sont déjà miens depuis longtemps.

D'avance merci !
J'ai récemment franchi le pas des ateliers (en testant dans l'ordre Sophie / Meruru / Nelke) et je suis assez partagé, car autant conceptuellement c'est tout ce que je veux dans un jeu vidéo, à savoir du craft complexe, une partie exploration / combat, une gestion de royaume ou de ville pour Meruru et une limite de temps très punitive en plus pour Nelke, mais je n'ai jamais accroché au côté tranche de vie justement. Enfin, c'est amusant et relaxant au départ, mais ça devient très vite redondant car toutes les interactions sont les mêmes, et en dehors de la personnage principale et de rares personnages secondaires les protagonistes sont toujours absolument transparents, vraiment des archétypes scotchés sur un artwork et en avant toute. Le fait de justement ne jamais avoir de rebondissement sombre fait que c'est de la lumière sans contraste, donc sans profondeur. Du coup je n'ai jamais terminé un opus, celui qui m'avait le plus accroché était Nelke par sa difficulté mais le côté dialogues à rallonge et sans intérêt est tellement poussé que j'ai pas pu me résoudre à aller au bout.
Donc si vous connaissez des jeux qui se rapprochent de la série dans le gameplay mais avec un univers différent je suis très très preneur !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés