L'Agora

[POGNAX] L'extrême-droite en France et dans le Monde

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Fnord
En toute franchise je n'ai toujours pas compris pourquoi on n'utilise pas "double langage", mais quand ça a été mentionné il y a quelques pages, ça a été balayé d'un revers de main comme si la différence était évidente.
Le double langage c'est quand tu vas dire des choses différentes en fonction des personnes avec qui tu communiques sur un même sujet et avec les mêmes termes. Par exemple, dire en communiqué de presse que tu vas étudier une hausse des allocations chômage mais qu'en conseil des ministres / au MEDEF / autres... dire que cette hausse va être nulle ou minime.

Si j'ai bien compris, la politique du "dog whistle", ou la politique du double-sens ou le language codé, c'est utiliser des termes supposément innocents dans un discours qui n'alertera personne dans la foule, mais qui enverra un signal clair à un auditoire précis.
Je n'ai pas d'exemple réel, donc je vais inventer. Imaginons qu'un politique se prétend en faveur d'une politique familiale, un concept flou qui n'engage à rien et qui passera inaperçu de tous. Mais imaginons que le groupe des "catholiques traditionalistes" savent que c'est un code qui se traduit pas une position opposée à l'avortement. Au final, il dit à cet auditorat qu'il est contre l'avortement sans jamais l'énoncer officiellement, et donc sans risquer de se mettre à dos ceux qui s'opposent à ses (possibles) convictions. Si jamais le politicard est repris sur la question il pourra toujours nier ou dire que c'est une coïncidence.

Dernière modification par Aurelesk ; 13/06/2021 à 04h22.
Pour ceux ici qui accusaient CNews de rouler ouvertement pour le FN, c'est confirmé :
Citation :
Entre le 10 et le 28 mai, CNews n’a pas respecté le principe d’un accès équitable à son antenne des différentes listes en présence aux élections régionales. Pour en avoir fait le constat, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé, mercredi 9 juin, de mettre la chaîne en demeure de « se conformer, à l’avenir » à ses obligations en matière de pluralisme. La décision est parue au Journal officiel samedi 12 juin.
https://www.lemonde.fr/actualite-med...3885_3236.html


Cnews se fait rappeler à l'ordre par le CSA : la chaîne a simultanément sous-évalué le temps de parole accordé au FN afin de le faire paraître pour plus bas qu'il ne l'était, et simultanément invité significativement plus un candidat FN aux régionales pour le faire parler de ses thématiques.
Citation :
Publié par Aloïsius
J'ajoute que faire de l'ensemble des agressions ou injures racistes l'expression d'une activité politique de l'extrême-droite, c'est oublier que le racisme ne se limite pas à cette famille politique, loin de là...
L'extrême-droite est la seule famille politique dont le racisme est la cause principale, celle qui détermine l'action. (J'y joins les royalistes, pour qui le lignage supérieur justifie de créer un mouvement politique, c'est un type de racisme particulier)
C'est pour cela que je mets tous les mouvements issus de la "gauche" américaine dedans aussi, ils ne sont de gauche que pour la droite et l'ED "historique" qui répugnent à se voir mélangés et assimilés à des noirs.

Il y a bien sur des racistes dans les autres mouvements, mais ceux-ci ne déterminent pas leur action par rapport à cela. J'ai connu bien des gens dans les mouvements de gauche qui se laissaient parfois aller, avec des expression notamment ("Travail d'arabe" etc) mais aucun n'a tenté de faire mettre des mesures racistes dans un programme ou dans les actions entreprises.
Citation :
Publié par Aurelesk
(...)

Je n'ai pas d'exemple réel, donc je vais inventer. Imaginons qu'un politique se prétend en faveur d'une politique familiale, un concept flou qui n'engage à rien et qui passera inaperçu de tous. Mais imaginons que le groupe des "catholiques traditionalistes" savent que c'est un code qui se traduit pas une position opposée à l'avortement. Au final, il dit à cet auditorat qu'il est contre l'avortement sans jamais l'énoncer officiellement, et donc sans risquer de se mettre à dos ceux qui s'opposent à ses (possibles) convictions. Si jamais le politicard est repris sur la question il pourra toujours nier ou dire que c'est une coïncidence.
L'exemple du "OK" est un exemple réel. Il y a aussi la mêmification (qui est un mot français, venant du mot "même", inspiré du mot "gêne") avec pépé the frog, le PNJ/NPC (même si au début ça a été repris par les deux camps), et bien d'autres encore. Comme l'explique ContraPoints dans sa vidéo, le seul moyen de connaître les derniers utilisations, dans le monde réelle du dog whistle, c'est de suivre activement l'ED (comptes twitters, 4chan, pas mal de subbreddits qui ont été bannis comme r/thedonald remplacé aujourd'hui par stormfront, etc.).

L'exemple que tu donnes, ce n'est pas ce qu'on appelle du dog whistle mais de l'euphémisme, et je renvois à la vidéo N°7 du manuel de l'alt right : The Alt-Right Playbook: The Death of a Euphemism - YouTube
En synthèse, tu y retrouveras ce large emploi de l'euphémisme par les partis conservateurs permettant de séduire à la fois les centristes ("on n'est pas raciste, on est contre l'immigration incontrôlée") et l'extrême droite ("on n'est pas raciste "), jusqu'à la "mort de l'euphémisme" avec l'élection de Donal Trump.

Bien sûr, les exemples donnés dans la vidéo sont américains, mais tu pourras sans difficulté transposer l'analyse, qui elle traverse largement les frontières, au discours d'ED français. Je me rappelle très bien (mais malheureusement je n'arrive pas à retrouver la vidéo) d'une interview de JM Le Pen durant lequel il disait "L'invasion maghrébine, euh pardon migratoire", qui illustre parfaitement ce double langage.

Citation :
Publié par Kitano Must Die
Je vais certainement pas considérer que dog [Modéré par Episkey : whistle] c'est couramment accepté en France. Ca rejoint un agacement plus large qui est de voir des concepts anglo-saxon arriver ex-nihilo dans notre pays alors que tu m'excuseras mais on est pas les USA. Puis dis moi par qui c'est utilisé? Moi je vois pas et ta théorisation sur la toile anglophone c'est zéro, tu as personne pour théoriser en France, faut attendre les anglophones?
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Je pense qu'il n'est pas nécessaire de sortir des concepts étudiés "dans les sphères anglosaxones", ça ne peut qu'appauvrir le débat. Tu parles d'une problématique tel que les mineurs accompagnés hop on sort la carte du chien, disqualification, discours d'extrême droite, bla bla bla
Je ne comprends pas ton aversion pour les analyses réalisées par les anglophones. Si l'ED est protéiforme, c'est néanmoins un phénomène mondial, en particulier sur la toile. Or, la toile est majoritairement anglophone, et elle contamine largement les toiles en langue locale. Par ailleurs, la propagande a explosé sur la toile ces dernières années (influence russe sur les élections US et sur le brexit, pour ne citer que deux exemples), et l'ED s'en sert largement, quel que soit le pays. Compartimenter l'ED américaine, c'est lourdement se tromper sur l'ampleur de son influence sur les réseaux sociaux, tant l'influence culturelle anglosaxone s'est accentuée avec l'essor d'internet.

Par ailleurs, sur l'Agora, on n'a aucun problème pour parler des guerriers de la justice sociale, ou pour reprocher à la gauche française d'importer les idéologies indigenistes et communautaristes américaines. La politique américaine et ses faits divers transpirent en permanence dans tous les sujets de l'Agora même quand le lien avec la France est de 0 (par exemple, le déboulonnement des statues d'esclavagistes), Et d'ailleurs, même quand le sujet est 100% US et n'a aucun lien avec la gauche FR, le débat est quand même importé ici, sur l'Agora "regardez les dérives de la gauche!". Si on peut bien conceptualiser que la gauche américaine et la gauche FR ne sont pas complètement étrangère, il faut admettre que la même analyse peut être faite pour l'ED.

Enfin, pour trouver des analyses françaises sur le sujet, à ma connaissance le manuel de l'alt right c'est exclusivement en anglais . Après tu es chaud pour te taper des vidéos de plus d'une heure sur les origines politiques et idéologiques de l'extrême droite en France (et d'autres courant politiques) je te recommande Tzitzimitl - Esprit Critique - YouTube. On n'y parle pas d'une théorisation / conceptualisation du dog whistle, mais tu y retrouveras de nombreux concepts similaires applicables en France.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Donc a contrario je pense qu'il y a une volonté de ne pas parler du fond et que les concepts cités sont bien pratiques pour éluder les problèmes.
Non, c'est fondamental. Car il y a des stratégies argumentatives qui ne visent pas à faire émerger la vérité, le plus grand bien pour le plus grand nombre, ou un consensus. La stratégie argumentative de l'ED sur les réseaux sociaux, c'est de noyer le poisson au travers de dizaines de stratégie de détournement de débat. C'est une problématique bien connu de tous ceux qui s'intéresse au débunking (fake news, théories du complet, ou tout simplement débat avec l'ED) : confronté à des mille feuille argumentatif et dérives du sujet : il faut passer des heures à faire des recherches pour correctement contredire des posts 3 minutes. Et à ces heures de recherche seront adressée en réponse un nouveau mille feuille argumentatif rédigé en 3 minutes.

La forme ne peut pas être distinguée du fond lorsque la forme a pour but exclusive de noyer le fond par des artifices et dérives argumentaires. En particulier, voir à ce sujet : The Alt-Right Playbook: The Card Says Moops - YouTube et The Alt-Right Playbook: Control the Conversation - YouTube.

Citation :
Publié par Kitano Must Die
Moi après si je trouve personnellement que l'extrême gauche est plus dangereuse que l'extrême droite à l'instant T c'est car elle est plus organisée, produit un discours pseudo-scientifique pour justifier l'usage généralisé de la violence (la sacro sainte violence sociale mère de toutes les violences), est en capacité à chaque manifestation d'aligner des groupes violents, d'interdire des pièces de théatre, la venue de personnalités publiques dans des facs, la vampirisation de nombre de mouvements d'utilité publique, ... (sans compter que je ne suis pas du tout de gauche donc je reconnais bien volontiers une sensibilité accrue à ces atteintes)
Ma partie de réponse à ce post s'est perdue dans les méandres de JoL, mais en synthèse si on reprend les posts ci-dessus, je veux bien qu'on ne considère pas forcément que toutes les agressions racistes / sexistes / homophobes puissent être apparentées à l'ED, ce sont néanmoins des briques du ciment idéologique de l'ED. Et l'ED tue, c'est un fait. Par contre, à quand remonte le dernier meurtre politique de l'EG ? Quand est-ce qu'un grand bourgeois a été décapité pour avoir été un vil capitaliste opposé au bien du peuple ? Chaque personne radicalisée par l'idéologie de l'ED et qui passe à l'acte, on peut remercier l'influence idéologie de l'ED. D'ailleurs lorsque ce sont des islamistes, ça ne pose aucun problème de critiquer justement l'idéologie ayant conduit à la radicalisation, sans que le terroriste ai eu besoin de se revendiquer d'un groupe particulier.

Et au-delà des petits meurtres de la vie de tous les jours (pas de bol pour les concernés, hein ?), ce qui compte également ce sont les forces politiques qui font évoluer la société, dans un sens ou dans l'autre. L'EG, c'est 1% aux élections, tandis que l'ED c'est le second tour des présidentielles. L'influence de l'EG dans la réalité politique de ceux qui nous gouverne, c'est le néant absolu, pendant que le pouvoir en place critique la molesse du principal parti censé représenté l'idéologie de l'ED. Les institutions, le pouvoir en place, les décisions gouvernementales, ne pourraient pas être plus à l'opposé de l'EG.

Si je me rappelle bien tu es policier qui encadre des manifs et je me doute que ça doit pas être facile tous les jours, néanmoins c'est une vision très particulière de la société par rapport à ce qui s'y passe à plus large échelle.

Le pire que puisse faire l'idoélogie d'EG aujourd'hui, c'est "cancel" quelqu'un pour des motifs potentiellement injustifiés. Le pire que peut faire l'idéologie d'ED aujourd'hui, et elle le fait régulièrement, c'est tuer des gens, et motiver des décisions gouvernementales et l'adoption de loi qui rendront plus difficile la vie pour des populations déjà défavorisées. Mais c'est effectivement plus facile de ne pas se sentir concerné lorsqu'on ne fait pas parti des populations visées.
Citation :
Publié par Alleria Windrunner
Le pire que puisse faire l'idoélogie d'EG aujourd'hui, c'est "cancel" quelqu'un pour des motifs potentiellement injustifiés. Le pire que peut faire l'idéologie d'ED aujourd'hui, et elle le fait régulièrement, c'est tuer des gens, et motiver des décisions gouvernementales et l'adoption de loi qui rendront plus difficile la vie pour des populations déjà défavorisées. Mais c'est effectivement plus facile de ne pas se sentir concerné lorsqu'on ne fait pas parti des populations visées.
Je vais te dire merci pour TziTzimitl dans le sens où j'ai pu retrouver Histony à qui j'accorde une certaine rigueur dans ses vulgarisations quand bien même il peut être partial.
J'ai pris un peu de temps pour regarder certaines vidéos dont celles sur le clivage gauche/droite et sur le Bonapartisme qui l'ensemble dépasse les limites de la malhonnêteté donc tu m'excuseras de ne pas pousser plus loin d'expérience (le coup du gaullisme qui est du bonapartisme qui lui même est familier du nazisme c'est trop pour mon petit coeur, j'ai pas pu aller au bout)

Maintenant oui j'ai globalement une aversion pour les prêt à penser car entre de mauvaises mains c'est toujours utilisé à mauvais escient pour servir des desseins personnels. On peut parler sérieusement d'islamo-gauchisme mais force est de constater à regret que c'est utilisé abusivement, on peut parler de race par rapport à des représentations sociales mais force est de constater que l'usage courant du militant lamba est plus que douteux, on peut utiliser des sobriquets sur des procédés rhétoriques pour les flag mais force est de constater que l'usage en est élargi à l'extrême pour tag n'importe quoi, n'importe qui par facilité pour éluder les sujets.

Maintenant qu'intrinsèquement l'extrême droite ou une partie de l'extrême droite soit intrinsèquement plus propice à des violences inter-personnelles indéniablement. Maintenant je constate juste que ces violences ou exactions ne sont supportées ouvertement par personne, même les "youtubeurs de la fachosphère" sont cryptiques à leurs sujets tellement ces violences restent intolérables et peu en capacité de séduire les foules. Par contre il apparait nécessaire d'avoir un point de vigilance sur les prochaines évolutions car comme j'avais pu le dire bien avant cette histoire sur un autre fil ces influenceurs s'emparent du "transgressif" susceptible à terme d'élargir leurs audiences et en radicaliser une partie.

Je relève juste que la violence de l'extrême gauche est beaucoup plus organisée, elle dispose de relais d'intellectuels qui encouragent ces violences, qui encouragent à l'affaiblissement perpétuel de l'état et une jeunesse qui semble s'être perdue dedans. Alors je ne sais pas dans quel monde tu vis pour ne voir que des "cancels" et des géants endormis comme uniques oeuvres de l'EG.

Moi j'y vois des atteintes organisées, des défilés dans la rue lors de manifestation, des atteintes au biens et même potentiellement plus en utilisant des moyens dangereux pour les personnes : https://www.europe1.fr/societe/voitu...ecroue-3617114
Tu n'es pas sans savoir que dans les casernes résident des familles de gendarmes (pas de bol pour les concernés hein?)
Depuis des années, toutes les manifestations d'EG (et assimilés communautaristes) ou presque sont le prétexte à des incendies de truc et de machins : voitures, poubelles, banques, restaurants etc. Sans jamais le moindre début de considération pour la sécurité des personnes. On est passé plusieurs fois à quelques cheveux de drame (le bébé dans la voiture qui crame, les habitants évacués in extremis). A cela s'ajoute les attaques au cocktail molotov contre les forces de l'ordre, dont l'objet est naturellement de blesser gravement ou de tuer.
Ce n'est pas juste "cancel".
Au passage, le "cancel", ça peut pousser des gens au suicide, quand ça tombe sur des lambdas isolés.
Citation :
Tu n'es pas sans savoir que dans les casernes résident des familles de gendarmes (pas de bol pour les concernés hein?)
Ils sont gendarmes, donc toute leur descendance sur des générations doit être purgée ou rééduquée, des fois qu'il reste une trace de leur soumission et de leur collaboration à l'état et au capital dans leur sang.
L'extrême, quel qu'il soit, n'a pas à exister, à être défendu, puisqu'il promeut l'exclusion si ce n'est l'éradication de l'autre. L'autre est seulement différent selon qu'on soit à gauche (le capital), à droite (l'étranger) ou au centre (le pauvre)
Après, qu'il leur arrive d'avoir de bonnes idées ou à tout le moins de poser de bonnes questions est autre chose.
Tiens c'est marrant, dans les derniers sondages que je vois passer où ils incluent Zemmour, ils placent celui-ci à l'extrême droit et MLP juste avant.
Mine de rien, c'est le genre de truc qui normalise le RN, plus ça va, plus je sens une présidentielle avec une abstention record et MLP passer en 2022 aussi nulle soit elle en débat.
ba on est arrivé a un point où Marion Marechal , Jean Messiah et Eric Zemmour ( et même Darmanin mdr) disent que le RN est bien trop modéré et mou c'est pour dire , ces 3 la seraient capable de monter un parti encore plus a droite que le RN ...
Citation :
Publié par Nico Robin
ba on est arrivé a un point où Marion Marechal , Jean Messiah et Eric Zemmour ( et même Darmanin mdr) disent que le RN est bien trop modéré et mou c'est pour dire , ces 3 la seraient capable de monter un parti encore plus a droite que le RN ...
Le RN actuel me semble moins à droite que le RPR des années 1990. Peut-être me trompe-je.
Citation :
Publié par Doudou Spuiii
Tiens c'est marrant, dans les derniers sondages que je vois passer où ils incluent Zemmour, ils placent celui-ci à l'extrême droit et MLP juste avant.
Mine de rien, c'est le genre de truc qui normalise le RN, plus ça va, plus je sens une présidentielle avec une abstention record et MLP passer en 2022 aussi nulle soit elle en débat.
C'est l'unique objectif d'une candidature Zemmour, participer de rendre Le Pen plus acceptable, vampiriser la partie de l'éléctorat LR la plus à droite. MLP a déjà envoyé des messages en ce sens en disant qu'elle pourrait prendre un Ciotti comme ministre.
Marine Le Pen, quand je l'écoute, elle a un discours qui n'est pas très différent de LR, même plus modérée que pas mal de Sarkozystes. Ce qui la place plus à droite que LR, c'est surtout l'historique du parti, ce qu'il représente et qui attire tous les aspirants nazis. Et oui dans les discours, Zemmour ou De Villiers sont beaucoup plus extrêmes, tout comme des journalistes/éditorialistes comme Rioufol.
A l'extrême droite, Marine Le Pen est tolérée car censée être celle qui a le plus de chances d'arriver un jour au pouvoir, mais elle est cordialement détestée et qualifiée de gauchiste.
@Borh: Mais justement n'est-ce pas une stratégie de communication du RN et de M. Le Pen pour justement paraitre plus fréquentable ?
Du coup qu'il y ait des éléments qui popent à la droite du RN démontrent cela non ?
Ca fait plus de 10 ans que les identitaires accusent sans cesse le FN d'être un repère de gauchistes vendus à l'Europe, aux homosexuels et aux juifs. Le truc le plus osé que fait Marine Le Pen, c'est d'aller danser la valse avec des nazis. On est loin de Durafour Crématoire, des chants de la SS, de la tête décapitée de Trautmann, et de "Je vais te faire courir le rouquin".

En terme d'image, elle est clairement plus proche de l'ED néerlandaise que de Trump ou de Johnson. En terme de politique, par contre...
Citation :
Publié par toutouyoutou
Le RN actuel me semble moins à droite que le RPR des années 1990. Peut-être me trompe-je.
Just an illusion, tout tout ta daaa... Illusion Tout tout you touuuuu
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Ca fait plus de 10 ans que les identitaires accusent sans cesse le FN d'être un repère de gauchistes vendus à l'Europe, aux homosexuels et aux juifs. Le truc le plus osé que fait Marine Le Pen, c'est d'aller danser la valse avec des nazis. On est loin de Durafour Crématoire, des chants de la SS, de la tête décapitée de Trautmann, et de "Je vais te faire courir le rouquin".

En terme d'image, elle est clairement plus proche de l'ED néerlandaise que de Trump ou de Johnson. En terme de politique, par contre...
C'est quand même assez curieux du coup, que le créneau "identitaire et déçu de MLP" soit repris par Zemmour, il est juif et voudrait reprendre un des électorats où y a le plus d'antisémites, j'ai du mal à comprendre comment on peut voir cette candidature crédible.
Je sais pas, c'est un peu comme si Bernard Arnaud décidait d'entrer en politique en essayant de récupérer l'électorat de Lutte Ouvrière...
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
C'est l'unique objectif d'une candidature Zemmour, participer de rendre Le Pen plus acceptable, vampiriser la partie de l'éléctorat LR la plus à droite. MLP a déjà envoyé des messages en ce sens en disant qu'elle pourrait prendre un Ciotti comme ministre.
Mouais, je suis pas très fan de ce genre de théorie, donc on aurait MLP et Zemmour dans un bureau avec MLP qui lui dit "Bon alors, le plan c'est que tu te présentes comme ça, ça va me rendre plus acceptable et à la fin on se s'associe hehe", franchement, je trouve pas ça très crédible.
Le plus simple, c'est juste que Zemmour a vu qu'il y avait un créneau chez les déçus de MLP et ceux qui se disent qu'après le débat du second tour en 2017, elle n'a aucune chance en 2022 et qui cherchent un plan B pour ne pas avoir Macron, et donc il y va.
Au final, ça va rendre MLP plus présentable, mais je crois pas une seule seconde que c'est l'objectif de Zemmour, mais juste une conséquence indirecte.

Dernière modification par Doudou Spuiii ; 19/06/2021 à 02h34.
Citation :
Publié par Nico Robin
De toute façon le duo Marine/Zemmour sera quasiment impossible , lui veux sortir de l'union et récupérer une monnaie national et elle plus du tous , a partir de là ...
Elle a changé d'avis sur la question parce qu'elle a vu qu'électoralement, ça ne marchait pas, maintenant si Zemmour commençait à chopper pleins de voix sur cette idée, ça me surprendrait pas qu'elle y retourne aussi.
Il y a une certaine lucidité dans les propos et les références de MLP, je pense qu'elle le sait et peut être elle l'avait dit il y a longtemps, qu'il ne faut pas oublier.
Beaucoup de personnes depuis longtemps nés d'immigrés que les nazillons détestent sont eux même très à droite et de bord extrême dans leur volonté d'appliquer les lois.
Durant mon ancien métier de facteur, j'ai souvent rencontré des religionnaires musulmans, parfois complètement salafistes, nés en France qui n'étaient pas particulièrement amicaux avec les faits de délinquances et ils trouvaient que les autorités étaient laxistes. Ils n'avaient probablement pas la carte RN mais...
A celà on peut ajouter les extrémistes de droite palestiniens qui se retrouve assez dans le discours rhétorique anti-juif des élus du RN.

Evidemment ils ne sont pas particulièrement appréciés par la fraction identitaire comme les français-de-souche.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 19/06/2021 à 03h58.
Citation :
Publié par Doudou Spuiii
Mouais, je suis pas très fan de ce genre de théorie, donc on aurait MLP et Zemmour dans un bureau avec MLP qui lui dit "Bon alors, le plan c'est que tu te présentes comme ça, ça va me rendre plus acceptable et à la fin on se s'associe hehe", franchement, je trouve pas ça très crédible.
Le plus simple, c'est juste que Zemmour a vu qu'il y avait un créneau chez les déçus de MLP et ceux qui se disent qu'après le débat du second tour en 2017, elle n'a aucune chance en 2022 et qui cherchent un plan B pour ne pas avoir Macron, et donc il y va.
Au final, ça va rendre MLP plus présentable, mais je crois pas une seule seconde que c'est l'objectif de Zemmour, mais juste une conséquence indirecte.
Je ne pense pas que Zemmour considère un seul instant être élu : la présidentielle demande une infrastructure, des permanents, un budget, c'est une opération logistique lourde. Macron a certes pillé le PS et le RPR pour les besoins de la dite opération et a pu faire apparaître LREM, mais elle ne venait pas de nul part, et au final il a bien pu compter sur les "marcheurs", et il était dans les ministères depuis des années. Zemmour n'a rien de tout ça.

Par contre il a des bouquins à vendre, et il aime clairement s'entendre parler. Il n'a pas besoin d'être élu, il a juste besoin qu'on parle de lui et de ses idées. Et cette candidature va dans ce sens.
Macron a surtout été propulsé là grâce à un certain matraquage médiatique.

Citation :
C'est quand même assez curieux du coup, que le créneau "identitaire et déçu de MLP" soit repris par Zemmour, il est juif et voudrait reprendre un des électorats où y a le plus d'antisémites, j'ai du mal à comprendre comment on peut voir cette candidature crédible
L'antisémitisme, c'est bien une des rares choses sur laquelle droite et gauche se rejoignent.
Depuis que MLP en a repris les rênes, le RN/FN est plus anti-musulman qu'anti-juif. Et même par certains aspects plutôt pro-juif. Pareil chez les identitaires, l'antisémitisme n'a pas disparu mais il est devenu secondaire par rapport à l'islamophobie.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés