Le Bar de la Taverne

Mon collègue m'a grugé

Répondre
Partager Rechercher
Je suis devant une situation pour le moins cocasse et je profite de ma pause et que tout le monde soit au self pour vous raconter mon histoire.

Voila ce matin j'ai entendu une discussion que je n'aurais jamais du entendre entre mon N+2 et mon collègue avec qui je travaille sur un gros projet. J'étais aux toilettes en train de poser ma pèche tranquillou comme tous les lundis matin quand ils sont arrivés pour pisser...là mon N+2 a féliciter Francis mon collègue en lui promettant une belle promotion suite au contrat signé avec un gros client.

Seulement voila c'est moi qui est trouvé ce gros client mais ce petit enculé de Francis a fait genre que c'était lui et qu'il avait tout fait ce batard….bref après mon collègue est sorti et mon N+2 a été lui aussi poser sa pêche juste à côté de moi et il a fait pas mal de bruit. Du coup je n'ai pas osé sortir pour lui dire la vérité et j'ai pris soin de m'éclipser quelques minutes plus tard.

J'ai essayé d'en parler à Francis sans lui dire que j'avais surpris leur conversation aux toilettes...il a nié bien sur et il m'a dit que le N+1 serait content de moi. Je vais pas non plus en parler à mon patron car j'ai honte d'avoir espionné en fait...comment je peux m'en sortir de cette histoire ? Je suis pas mal embêté et je me vois pas aller parler à mon N+2 en disant que j'étais aux toilettes pendant tout ce temps.

Dernière modification par Fluflute ; 29/05/2019 à 09h08.
Il fallait rugir depuis ton trône : "hey, mais c'est moi qui l'ai trouvé, ce client !", remettant non seulement les choses à leur place mais en plus t'évitant le dilemme de passer pour un petit sournois qui écoute aux portes.
Une fois que tu te retrouves en présence des 2, tu demandes à Francis comment il a trouvé ton client.
Et après tu te débrouilles pour le déchoir de son poste, tu mets en place de fausses informations via intermédiaire que t'oublieras pas de baiser, et tu te débrouilleras pour changer petit à petit la direction, puis tu les zigouilleras un à un, ou bien les réduira à des moins que rien. Et tu te feras faire des boutons de manchette F U pour faire cool.
Citation :
Publié par Geralde Deuxpardeux
bref après mon collègue est sorti et mon N+2 a été lui aussi poser sa pêche juste à côté de moi et il a fait pas mal de bruit. Du coup je n'ai pas osé sortir pour lui dire la vérité et j'ai pris soin de m'éclipser quelques minutes plus tard.
Sérieusement, tu préfères te faire gruger par ton collègue parce que ton N+2 t'impressionne par sa fanfare du postérieur ?
Tu n'aurais pas un problème de confiance en soi ? Tu lui as déjà parlé à ton N+2 par autre chose qu'un simple "bonjour" ? Il sait qui tu es dans l'entreprise ?

Rassure-nous quand même, tu n'es pas transparent au point qu'il serait venu dans tes propres chiottes pour poser sa pêche sans s’apercevoir que tu étais déjà là ?
Email à un collègue que tu veux remercier pour son assistance dans une étape quelconque,
tu y mets en copie le N+2 et N+1 en copie et le prénommé Francis,
et tu racontes (sur un ton badin, en passant, faut que ça ait l'air inopiné) comment vous avez réussi à obtenir ce client, en te mettant en valeur des détails que le Francis en question ne peut pas connaître.
Tu "ne sais bien sûr pas" qu'il a causé au N+2 avant.

"Mme Spounz, que j'ai rencontrée en préambule des présentations que nous avons faites avec Francis, et qui m'a ouvert la porte vers Mr Machin avec qui nous avons signé, m'a envoyé [...] ce matin. Peut-être aurais-je besoin de te demander des conseils cette semaine sur tel sujet."

Dernière modification par Caniveau Royal ; 04/02/2019 à 14h18.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Email à un collègue que tu veux remercier pour son assistance dans une étape quelconque,
tu y mets en copie le N+2 et N+1 en copie et le prénommé Francis,
et tu racontes (sur un ton badin, en passant, faut que ça ait l'air inopiné) comment vous avez réussi à obtenir ce client, en te mettant en valeur des détails que le Francis en question ne peut pas connaître.
Tu "ne sais bien sûr pas" qu'il a causé au N+2 avant.

"Mme Spounz, que j'ai rencontrée en préambule des présentations que nous avons faites avec Francis, et qui m'a ouvert la porte vers Mr Machin avec qui nous avons signé, m'a envoyé [...] ce matin. Peut-être aurais-je besoin de te demander des conseils cette semaine sur tel sujet."
Excellente idée
Pas mal la fausse histoire pour brouiller les pistes, trouver un gros client c'est clairement pas le genre de chose que Doudou ferait, ça demande bien trop d'efforts, c'est pas des bullshit job qui trouvent des gros clients.
Si l'histoire était véridique cela prouverait sans ambiguïté qu'il s'agit de deux personnes différentes, habile.
Tu aurais dû sortir du chiotte sans attendre, t'approcher d'eux, bousculer ton con de collègue pour qu'il se pisse sur les mains, le futal et les pompes. Après ça, commencer à masser les épaules de ton N+2 et finir par lui malaxer les boules si affinités.

Les jeunes ne connaissent donc plus les codes sociaux des open space?
Vous êtes gentils avec vos "Tu aurais du péter un bon coup pour asseoir ton autorité" mais je n'ai pas réussi à m'imposer et désormais je suis perdu au niveau tactique. C'est bientôt la pause et je viens de voir Francis et N+2 partir aux toilettes ensemble...est-ce que je dois les suivre ? J'ai l'impression que toutes les petites combines se font comme ça...
Citation :
Publié par Geralde Deuxpardeux
je n'ai pas réussi à m'imposer
Tu es un loser. C'est fini pour toi. Ton collègue va te sodomiser à la hussarde dans les toilettes sans même avoir à te draguer. Et après il te foutra à la porte après t'avoir fait tourner à tous tes N+1, +2 et +3.
Pour la promotion, c'est clairement dans l'cul Lulu.

Mais il s'impose tellement pas avec ses supérieurs, qu'il peut encore espérer rester dans la boite. C'est presque sûr que personne ne se rappelle l'avoir embauché. Ils doivent le prendre pour un coursier quand ils le croisent dans le couloir. Un coursier un peu sans gêne qui se permet d'utiliser leur WC et leur PQ.
Le mail est une trèèèès bonne idée, même si ça reste moins jubilatoire qu'un bon gros coup de gueule ou qu'un p'tit coup sec derrière la nuque. Et puis tout ce qui permet de garder une trace, c'est toujours mieux (et non, on ne parle pas des traces de merde sur la cuvette des chiottes de ta boite). Maintenant arrête de bloquer sur qui va aux toilettes avec qui, et commence à rédiger ton mail !
Plutôt que des méthodes détournées, c'est pas plus simple d'aller voir le N+1 et lui dire avoir entendu le N+2 féliciter le collègue pour ton client ?
Pas besoin de parler des toilettes.
Peu de chances que le collègue soit allé voir le N+2 directement pour lui dire qu'il avait décroché le client, le N+1 doit a priori être dans la boucle : il saura si le collègue (lui) a menti ou saura corriger l'information auprès du N+2.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés