L'Agora

[POGNAX] [Gilets Jaunes] Causes, mouvement et conséquences

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
Du genre "ce n'est qu'un classement établi par un journal selon des critères arbitraires, et quand on lit l'article on s'aperçoit que c'est plus compliqué". Notez que j'aurai pu le dire en sens inverse si quelqu'un avait trouvé un article nous expliquant que la situation se dégradait. Le fait est qu'on perd trois places dans le classement de Doudou pour le nombre de chercheurs dans le pays. Il serait temps de s'intéresser au problème.
Le truc c'est que Doudou se contente de répondre à un type qui disait que l'innovation en France était au point mort, il n'a jamais dit que notre capacité d'innovation était formidable, il a juste nuancé en disant que c'était pas non plus le "point mort", du coup lui répondre que les choses sont plus nuancées alors que c'est exactement son discours depuis le début je trouve ça étrange.
On est ici pour couper les mouches en quatre. Et c'était le titre de l'article que je visais (et plus généralement ce genre de classements sur la compétitivité, hautement subjectifs), pas Doudou.
Citation :
Publié par Aloïsius
On est ici pour couper les mouches en quatre. Et c'était le titre de l'article que je visais (et plus généralement ce genre de classements sur la compétitivité, hautement subjectifs), pas Doudou.
Ha bah moi j'aime bien, je trouve que Berthina a raison
Citation :
C'est juste un sophisme du no true Scottman : il y a de la recherche, oui, mais pas la bonne, tu vois.
On voit bien que ce sont des propos tenu par des personnes qui n'ont jamais fait de la recherche ...


Par principe quand tu si cherches c'est que tu ne sais pas sur quoi tu vas tomber; tu espères trouver quelque chose.
Donc dire que tu ne cherches pas "bien" est un non sens.

Les découvertes fondamentales ont été faites sur des recherches complétements éloignés de leur sujet initiale.
Tu ne révolutionneras pas les antibiotiques en faisant des recherches pour améliorer les dérivés de la pénicilline, mais tu pourrais le faire en faisant des recherches sur la reproduction des ornithorynques dans un milieu confiné (je dis ça au pif c'est une image).
Citation :
Publié par Saink
Pour les gilets jaunes blessés, je ne m'inquiète pas, ils peuvent compter sur leurs soutiens.

Une ancienne photo d'elle priant devant une croix gammée est sortie, du coup tout le monde supprime les tweets de soutien.
Partage d'un documentaire de Street Press "Gilets jaunes, une répression d'état"


Citation :
Depuis 6 mois une répression inédite s’abat sur le mouvement des Gilets Jaunes. A travers les témoignages de blessés, spécialistes et militants, le documentaire inédit de StreetPress décrypte les dérives du maintien de l’ordre.


Le docu est clairement engagé mais ça n'enlève en rien l'historique et la problématique de la gestion des mouvements contestataires avec la réduction de nos droits de manifester par la loi ou la peur.
Citation :
Publié par tetrafred
Le docu est clairement engagé mais ça n'enlève en rien l'historique et la problématique de la gestion des mouvements contestataires avec la réduction de nos droits de manifester par la loi ou la peur.
Manifester c'est comme conduire une voiture. Bizarrement, quand tu respecte les règles tu ne prends pas de prunes.
Mais bon, quand on est dans une posture "tout m'est dû mais je n'ai aucun devoirs" évidement, c'est plus compliqué.
Il fait aucun doute qu'il y a un problème de gestion de ce type de mouvement. Mais y a un moment j'en envie de dire faut arrêter aussi les conneries, il existe des moyen de s'exprimer dans le calme genre les sitting, et là étrangement y aurait eu moins de "répression". Parce que quand tu as des gens qui finissent par rejoindre d'autres casseurs, ou plus simplement ne savent pas gérer une manif et donc se laisse surprendre par l'encadrement en face par les forces de l'ordre et bien tu changes de moyen d'action. Genre le sitting.
Au lieu de ça, ils ont été nombreux à se tourner encore plus vers la violence, ou refus de simplement suivre les règles qui sont aussi là pour éviter les débordement et les protéger. A partir de là, tu as l'Etat qui doit bien répondre face à ça, et on a vu c'est clair que la réponse était pas forcément adapté, mais encore une fois la faute aussi au GJ. Tu vois qu'un mode d'action pose problème parce qu'entre les violents qui viennent se mêler aux groupes + ceux qui se laissent entrainé ou déborder etc..., alors tu cherches des alternatives.
Citation :
Publié par Koertsje
Manifester c'est comme conduire une voiture. Bizarrement, quand tu respecte les règles tu ne prends pas de prunes.
Mais bon, quand on est dans une posture "tout m'est dû mais je n'ai aucun devoirs" évidement, c'est plus compliqué.
Oui, c'est sûr, les nuages de lacrymos sont connus pour attaquer uniquement ceux qui ne respectent pas les règles et éviter soigneusement les "bons manifestants".
Citation :
Publié par Thesith
Il fait aucun doute qu'il y a un problème de gestion de ce type de mouvement. Mais y a un moment j'en envie de dire faut arrêter aussi les conneries, il existe des moyen de s'exprimer dans le calme genre les sitting, et là étrangement y aurait eu moins de "répression". Parce que quand tu as des gens qui finissent par rejoindre d'autres casseurs, ou plus simplement ne savent pas gérer une manif et donc se laisse surprendre par l'encadrement en face par les forces de l'ordre et bien tu changes de moyen d'action. Genre le sitting.
Au lieu de ça, ils ont été nombreux à se tourner encore plus vers la violence, ou refus de simplement suivre les règles qui sont aussi là pour éviter les débordement et les protéger. A partir de là, tu as l'Etat qui doit bien répondre face à ça, et on a vu c'est clair que la réponse était pas forcément adapté, mais encore une fois la faute aussi au GJ. Tu vois qu'un mode d'action pose problème parce qu'entre les violents qui viennent se mêler aux groupes + ceux qui se laissent entrainé ou déborder etc..., alors tu cherches des alternatives.
Peut être que le recours a la violence est plus politique qu'autre chose, il permet de gagner des choses, qu'on aime ou pas la violence. Le sitting ça fait rire dans les hautes sphères mais à part ça ?
Citation :
Publié par Obierwan MILKS
Oui, c'est sûr, les nuages de lacrymos sont connus pour attaquer uniquement ceux qui ne respectent pas les règles et éviter soigneusement les "bons manifestants".
La plus part du temps, quand tu es dans les lacrymo, c'est que tu te trouves à un endroit que tu aurais du quitté quand cela t'a été demandé.
Si les gens réfléchissaient à ce qu'ils doivent faire après des sommations, peut être qu'on pourrais se concentrer sur les vrais dérapages policiers.

Même être pacifique, déguisé en clown rieur, avec des brassées de fleurs dans les bras ne te permets pas de faire ce que tu veux sur l'espace public.
Va dans une manifestation qui dégénère à cause de quelques uns et reviens nous causer de tes grandes théories.

Ce message s'adresse à tout ceux qui parle trop vite.
Citation :
Publié par Koertsje
La plus part du temps, quand tu es dans les lacrymo, c'est que tu te trouves à un endroit que tu aurais du quitté quand cela t'a été demandé.
Si les gens réfléchissaient à ce qu'ils doivent faire après des sommations, peut être qu'on pourrais se concentrer sur les vrais dérapages policiers.

Même être pacifique, déguisé en clown rieur, avec des brassées de fleurs dans les bras ne te permets pas de faire ce que tu veux sur l'espace public.
Pour avoir il y a bien longtemps de cela été dans des manifs je sais qu'on ne peux pas forcément savoir à quel moment les lacrymos commencent à être tirées parce qu'on ne sait pas ce que les fdo ont intimé aux manifestants qui leur faisaient face.
Il faut donc parfois un certain temps de réaction (et avoir subi plus ou moins les effets des lacrymos ) avant de prendre la tangente.
Maintenant ceux qui restent malgré cela prennent leurs risques.
Citation :
Publié par Koertsje
Manifester c'est comme conduire une voiture. Bizarrement, quand tu respecte les règles tu ne prends pas de prunes.
C'est juste faux. Pas juste en France dans le cadre des Gilets Jaunes. C'est également faux hors cadre des GJ et pour le reste du monde j'en parle même pas. Je trouve ça hallucinant que l'on s'attache à ce genre de préconception après que la moitié du forum se soit caramélisée sur l'"attaque de la Pitié Salpétrière". Les dégradations et débordements peuvent avoir de multiple causes. Les initiatives du MO (nasse, tir de lacrymo, barrages sur le parcours) sont autant de causes possible d'excitation de foule et pour un certain nombre de cas, elles se sont même trouvées être avérées.

Ce qui est logique, quand on y pense.
Et quand on en sait quelque chose.
Citation :
Publié par Speedi
Va dans une manifestation qui dégénère à cause de quelques uns et reviens nous causer de tes grandes théories.

Ce message s'adresse à tout ceux qui parle trop vite.
J'étais en première ligne à Nantes en 94 lors des manifs anti SMIC jeune. C'était avec Lyon la ville où la tension était au plus fort.
Les lacrymos, les charges de CRS, les coups de matraque souple dans les burnes quand les flics en civil m'ont sauté dessus, puis matraques classique une fois menotté, j'ai connu. Et la garde à vue qui va avec.
J'étais un jeune con insouciant, le monde était à moi et j'avais tous les droits... puisque pour moi j'étais dans mon bon droit.
Et oui, à part être en milieu/fin de cortège, il fallait être aveugle pour ne pas se rendre compte que ça dégénérait.
Et encore, même la fin de cortège était vite au courant, sans les téléphones portables et réseaux sociaux de maintenant.
Mais qu'on vienne dire aujourd'hui: "ah mais j'étais pas au courant ..."

Et pour Lugi Sakabu, quand j'écris "on pourrais se concentrer sur les vrais dérapages policiers", apparemment ça n'a pas été lu.
Se concentrer sur une exception, et mettre ça en généralité, c'est de la mauvaise foi.
Citation :
Publié par Koertsje
J'étais en première ligne à Nantes en 94 lors des manifs anti SMIC jeune. C'était avec Lyon la ville où la tension était au plus fort.
Les lacrymos, les charges de CRS, les coups de matraque souple dans les burnes quand les flics en civil m'ont sauté dessus, puis matraques classique une fois menotté, j'ai connu. Et la garde à vue qui va avec.
Parfait, très bon exemple, j'y étais aussi.
C'était il y a 20 ans, ça a bien changé depuis.
Maintenant tu as des situations ou tu es entre deux camions syndicaux qui balancent de la musique et tu as tout à coup des lacrymos qui tombent du ciel dans le cortège parce qu'on passe à côté de la rue d'Orléans avec son mur de CRS et son canon à eau et que 6 idiots sont partis lancer des trucs dessus.
Je te ressors les images de la fête foraine qui s'est fait gazer avec le public dedans parce que le cortège il passait à côté (j'ai bien dis à côté et pas dedans) ?
Citation :
Publié par Kocinsky
Peut être que le recours a la violence est plus politique qu'autre chose, il permet de gagner des choses, qu'on aime ou pas la violence. Le sitting ça fait rire dans les hautes sphères mais à part ça ?
Je ne suis pas sûr de ça, pour moi c'est l'ampleur et la régularité des manifestations de GJ qui ont permis qu'ils obtiennent des concessions notables du gouvernement. Le fait d'avoir dégradé ou attaqué les forces de l'ordre, j'ai pas l'impression que ça ait apporté quelquechose à part provoquer des accidents regrettables et donner des arguments à la majorité pour faire un amalgame entre le mouvements et ses éléments les plus violents.
Récit par Marlène Schiappa des menaces nocturnes que sa famille a dû subir : https://www.facebook.com/marlene.sch...57780399451162
Je n'ai aucun doute des contre-feux qui vont être allumés, sur le thème "Rien ne prouve que c'était des gilets-jaunes", "elle exagère", ou "c'est sa parole contre la leur". Et quand la condamnation des concernés tombera, on sera passés à la polémique suivante, et ceux qui auront joué aux semeurs de doute n'auront pas à rendre compte de leurs propos.
Citation :
Publié par Cpasmoi
J'arrive pas à ressentir de la pitié pour Schiappa désolé.
Quelle que soit le personne, c'est mal et ça mérite des poursuites. On est où là pour voir ce genre de trucs ?

Je pense que si ce genre de choses t'arrivait et quelle que ce soit la raison, tu serais le premier à hurler et t'offusquer donc non stop les conneries...
Citation :
Publié par Koertsje
Manifester c'est comme conduire une voiture. Bizarrement, quand tu respecte les règles tu ne prends pas de prunes.
Mais bon, quand on est dans une posture "tout m'est dû mais je n'ai aucun devoirs" évidement, c'est plus compliqué.
La généralisation, finalement c'est peut être ok.
Citation :
Publié par Koertsje
Et pour Lugi Sakabu, quand j'écris "on pourrais se concentrer sur les vrais dérapages policiers", apparemment ça n'a pas été lu.
Se concentrer sur une exception, et mettre ça en généralité, c'est de la mauvaise foi.
Ou pas je suis perdu. Cela dit, pardon mais ça :
Citation :
Publié par Koertsje
La plus part du temps, quand tu es dans les lacrymo, c'est que tu te trouves à un endroit que tu aurais du quitté quand cela t'a été demandé.
Si les gens réfléchissaient à ce qu'ils doivent faire après des sommations, peut être qu'on pourrais se concentrer sur les vrais dérapages policiers.

Même être pacifique, déguisé en clown rieur, avec des brassées de fleurs dans les bras ne te permets pas de faire ce que tu veux sur l'espace public.
C'est pas plus vrai même si plus nuancé (et substantiellement différent du message d'origine). La réalité c'est que parfois c'est complètement hors de la portée des manifestants. Et même si quelques exemple n'en font pas une règle, ces exemples devraient être suffisant pour se débarrasser d'un certains nombres de certitudes, et amener à se poser des questions. De bonnes questions. Je ne vois pas ça. Tout ce que je vois c'est des formes de justifications pour utiliser des hypothèses périmées.
Citation :
Publié par hoochie
Pour avoir il y a bien longtemps de cela été dans des manifs je sais qu'on ne peux pas forcément savoir à quel moment les lacrymos commencent à être tirées parce qu'on ne sait pas ce que les fdo ont intimé aux manifestants qui leur faisaient face.
Il faut donc parfois un certain temps de réaction (et avoir subi plus ou moins les effets des lacrymos ) avant de prendre la tangente.
Maintenant ceux qui restent malgré cela prennent leurs risques.
C'est mieux, mais c'est toujours pas ça. D'une tu peux pas toujours prendre la tangente, et de deux quand les FO en sont à tirer les lacrymo sur des gens assis aux terrasses des cafés alors qu'il y a pas un GJ à l'horizon, tu peux pas non plus partir de l'hypothèse que les sommations d'usages ont été effectuée.

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'à un moment, c'est que les forces du MO se sont des entités complexes avec une chaîne de commande et un gouvernement au-dessus de leur tête. Même en rêve leur attribuer que de bonnes intentions c'est de la bêtise. La volonté du gouvernement est un paramètre important, ainsi que les ordres susceptibles d'être émis, transmis et reçu par la chaîne de commande, et exécutés par les fantassins. Et ce que je dis c'est que vos préjugés sur le MO sont une forme d'idéalisation qui pourrait être basé sur une conception moderne de l'ordre public, fondée sur le consentement et relativement rare dans nos FO et sur le reste du globe, alors que vous utilisez celle beaucoup plus répandue fondée sur l'usage de la violence par les FO.

De manières générale, toutes formes de contestation ou de résistances ne doivent pas leurs succès (ou leurs échecs) à leur modus operandi ou sa persévérance seule, mais à un ensemble de facteurs dont les plus importants sont la pugnacités du pouvoir, son éthique, ses ambitions, ses limites. C'est même le principal. Je ne comprend pas comment vous faites pour exclure ce paramètre.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Je n'ai aucun doute des contre-feux qui vont être allumés, sur le thème "Rien ne prouve que c'était des gilets-jaunes", "elle exagère", ou "c'est sa parole contre la leur".
A mon avis les réponses (hors soutiens) qu'on pourrait lire ce ne sera pas des contre-feux mais plutôt de l'ordre "Bien fait pour sa gueule" ou "Pas étonnant que ça pète, à force de garder le cap...", etc.

Citation :
Publié par Cpasmoi
J'arrive pas à ressentir de la pitié pour Schiappa désolé.
Ne soit pas désolé, tu es bien plus moral que moi, personnellement je n'arrive pas à ne pas être ravi de ce qui lui arrive.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Récit par Marlène Schiappa des menaces nocturnes que sa famille a dû subir : https://www.facebook.com/marlene.sch...57780399451162
Je n'ai aucun doute des contre-feux qui vont être allumés, sur le thème "Rien ne prouve que c'était des gilets-jaunes", "elle exagère", ou "c'est sa parole contre la leur". Et quand la condamnation des concernés tombera, on sera passés à la polémique suivante, et ceux qui auront joué aux semeurs de doute n'auront pas à rendre compte de leurs propos.
Ah ah :
Citation :
Mon mari est sorti pour entamer un dialogue, rejeté au profit de la persistance de l’action violente - mais sa simple présence les a fait reculer.
Oui, tant qu’ils pensaient que c’était juste une femme et des enfants à terroriser, ça allait...
Ils étaient 40 et ont reculé par peur de Monsieur Schiappa ... bien sûr bien sûr.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés