Pathfinder Kingmaker (Jeux vidéo)

[Actu] Test de Pathfinder Kingmaker

Répondre
Partager Rechercher
Zekkangel a publié le 17 octobre 2018 cette actualité sur le site Jeux-vidéo :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/3442/4/133384-240.jpg
En juin 2017, Owlcat Games, studio fondé par des vétérans de l'industrie du jeux vidéo et du RPG occidental, lançait le Kickstarter de Pathfinder Kingmaker. Le jeu était décrit comme un RPG héritier des célèbres Baldur's Gate, Fallout ou Arcanum. Un mois après, la campagne était un grand succès avec 909 057 $ récoltés pour les 500 000 demandés, permettant de débloquer de nombreux ajouts pour le jeu.
Sorti depuis peu, que vaut donc ce prétendant aux grandes références du RPG occidental ?

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Tout à fait d'accord : Quelque mois de plus de développement n'auront pas été un luxe. Des patchs entre 2 et 5 GO tout les 2 jours en moyenne, c'est chiant...
J'ai recommencé le jeu peut-être 7 ou 8 fois.
Bcp de grandes qualités mais bcp de choses très désagréables aussi. Ainsi :
- énormément de bugs, notamment des gamebreaking qui empêchent de finir des quêtes et même le jeu
- beaucoup d'éléments non expliqués, durs à comprendre pour un non connaisseur
- un max de trucs fastidieux de ouf (pour sortir de sa capitale, ralenti sous la pluie, aucune table d'infos des skills par classe...)
- impossibilité à respé. C'est pour ça que j'ai recommencé autant de fois
- jeu chronométré, dans certaines quêtes annexes mais surtout la quête principale. Donc oubliez de profiter zen du jeu

Enfin et pas le moindre. Cela m'a permis de réaliser que le système de "RNG tout décidé aux dés à la con" n'est pas bon du tout pour un jeu pc. On peut passer d'un échec critique à une réussite critique juste après un reload.
De plus, reload fait qu'au final on est garanti de réussir, mais il faut se taper du reloading à la con, parfois 5 fois de suite là où les proba te donne une réussite de +60% normalement. Génial.

Bref de bonnes intentions, mais un manque énorme de professionnalisme et aussi une transposition en jeu pc qui ne colle pas à jdr sur table.
Hum
Citation :
Publié par delweyn
J'ai recommencé le jeu peut-être 7 ou 8 fois.
Bcp de grandes qualités mais bcp de choses très désagréables aussi. Ainsi :
- énormément de bugs, notamment des gamebreaking qui empêchent de finir des quêtes et même le jeu
- beaucoup d'éléments non expliqués, durs à comprendre pour un non connaisseur
Il y a pas mal de choses expliquées en fait dans l'encyclopédie et même en passant la souris dessus, il faut juste prendre le temps
- un max de trucs fastidieux de ouf (pour sortir de sa capitale, ralenti sous la pluie, aucune table d'infos des skills par classe...)
Il y a les wikis du RPG papier, une partie est enjeu
- impossibilité à respé. C'est pour ça que j'ai recommencé autant de fois
A ce niveau comme un RPG papier, tu ne respé pas (enfin très difficilement), c'est respectueux du matériaux d'origine
- jeu chronométré, dans certaines quêtes annexes mais surtout la quête principale. Donc oubliez de profiter zen du jeu
En fait certaines des quêtes semblent vraiment chronométré en jours, mais en actions, donc faire telle chose avant une autre. Après tu n'as pas spécialement d’intérêt à te balader, et gérer un peu ses déplacements fait partie du jeu

Enfin et pas le moindre. Cela m'a permis de réaliser que le système de "RNG tout décidé aux dés à la con" n'est pas bon du tout pour un jeu pc. On peut passer d'un échec critique à une réussite critique juste après un reload.
De plus, reload fait qu'au final on est garanti de réussir, mais il faut se taper du reloading à la con, parfois 5 fois de suite là où les proba te donne une réussite de +60% normalement. Génial.
Ben c'est comme le RPG papier là encore, à toi de choisir aussi si tu veux reload à chaque fois pour passer plus facilement des passages. Tu peux optimiser un peu aussi pour diminuer de beaucoup la RNJ.

Bref de bonnes intentions, mais un manque énorme de professionnalisme et aussi une transposition en jeu pc qui ne colle pas à jdr sur table.
Beaucoup de choses du jeu sont les mêmes que les jeux dont il s'inspire, Baldurs Gate en premier. Et surtout il garde les mécaniques du RPG papier. Est ce une bonne chose ? Oui et non. Est ce que ça en fait un jeu pour tous de nos jours ? Loin de là.
Au mois le jeu possède une ligne directrice et la suit, peut être un peu trop mais il s'y tient lui, peu de concessions. C'est un jeu pour les fans de RPG Occidentaux à l'ancienne, et de RPG papier. Il faut aimer.

Après je n'ai pas mentionné ça dans le test, mais plusieurs jeux qui sont encensés comme Original Sin sont ressortis très patché genre 1 an après, en modifiants plein de bugs et choses bancales.
J'ai tellement refait le début que je peux donner le perfect chemin pour l'acte 1
- à la sortie du bar d'oleg, aller au pont pour éviter de se taper une mauvaise nuit de chauchemar
- foncer dans la tombe pour récup un compagnon direct
- aller dans la foret, bandits et laisser kressle (être bon)
- récup Octavia et Ragnagnar
- La au choix pour pecho le dernier compagnon : aller a élan pour tristan ou sycomore pour le dernier de la bande de départ.
et voila, la suite c l'histoire de la nymphe relou dans la cabane brulée, oleg pour faire le point, puis fort du cerf.
fin acte 1 en moins d'1 mois pour avoir l'épée spéciale Almandi. On peut s'en passer mais c pour ceux qui veulent le run parfait. Par contre vous ne pourrez pas faire tous les points d'intéret de la map. C'est pas grave, vous irez acte 2.
Tu as précisé dans ton test que Pathfinder était un jdr semblable à D&D, mais tu n'as pas précisé que "Kingmaker" est en fait une des campagnes jouables de Pathfinder le jdr papier, sorti en 2010.

De la même façon, qu'il est nécessaire de connaître un minimum, ou se renseigner sur la façon dont se joue D&D pour progresser correctement dans Baldur's gate ; il est bien difficile d'appréhender ce jeu sans connaître un peu les règles de jeu de Pathfinder le jdr papier (rulebook de 200 pages tout de même).

Ca en fait un produit de "niche" parmi les RPG occidentaux sortis dernièrement, dont le genre est déjà une "niche" en lui-même.

Effectivement "n'importe qui" peut presque lancer un Divinity original sin ou un Pillars of Eternity et s'en sortir, ici l'accessibilité semble moins évidente. En effet la création du perso quand on est débutant dans Pathfinder ça peut faire peur, mais si on aime les systèmes complexes et offrant des choix, ça le fait.

Au final, prendre le temps d'assimiler ou de relire les règles du jdr Pathfinder le temps que la majorité des bugs et des équilibrages se fassent, avant de s'y mettre, semble être une meilleure stratégie que de s'y plonger à l'aveugle tout de suite.
Citation :
Publié par Hidei
Tu as précisé dans ton test que Pathfinder était un jdr semblable à D&D, mais tu n'as pas précisé que "Kingmaker" est en fait une des campagnes jouables de Pathfinder le jdr papier, sorti en 2010.

De la même façon, qu'il est nécessaire de connaître un minimum, ou se renseigner sur la façon dont se joue D&D pour progresser correctement dans Baldur's gate ; il est bien difficile d'appréhender ce jeu sans connaître un peu les règles de jeu de Pathfinder le jdr papier (rulebook de 200 pages tout de même).

Ca en fait un produit de "niche" parmi les RPG occidentaux sortis dernièrement, dont le genre est déjà une "niche" en lui-même.

Effectivement "n'importe qui" peut presque lancer un Divinity original sin ou un Pillars of Eternity et s'en sortir, ici l'accessibilité semble moins évidente. En effet la création du perso quand on est débutant dans Pathfinder ça peut faire peur, mais si on aime les systèmes complexes et offrant des choix, ça le fait.

Au final, prendre le temps d'assimiler ou de relire les règles du jdr Pathfinder le temps que la majorité des bugs et des équilibrages se fassent, avant de s'y mettre, semble être une meilleure stratégie que de s'y plonger à l'aveugle tout de suite.
J'ai vu rapidement que c'était adapté mais sans bien comprendre si cela adaptait toute la, longue, campagne ou non.
Effectivement c'est un genre de jeu spécifique, et qui demande de l'investissement pour savourer. Baldur's Gate 2 par exemple reste une référence du RPG occidental, pourtant tu place un joueur standard actuel (et même à l'époque) devant le jeu et il galère beaucoup, voir abandonne devant la complexité du jeu.
Citation :
Publié par Hidei
Tu as précisé dans ton test que Pathfinder était un jdr semblable à D&D, mais tu n'as pas précisé que "Kingmaker" est en fait une des campagnes jouables de Pathfinder le jdr papier, sorti en 2010.

De la même façon, qu'il est nécessaire de connaître un minimum, ou se renseigner sur la façon dont se joue D&D pour progresser correctement dans Baldur's gate ; il est bien difficile d'appréhender ce jeu sans connaître un peu les règles de jeu de Pathfinder le jdr papier (rulebook de 200 pages tout de même).

Ca en fait un produit de "niche" parmi les RPG occidentaux sortis dernièrement, dont le genre est déjà une "niche" en lui-même.

Effectivement "n'importe qui" peut presque lancer un Divinity original sin ou un Pillars of Eternity et s'en sortir, ici l'accessibilité semble moins évidente.

Au final, prendre le temps d'assimiler ou de relire les règles du jdr Pathfinder le temps que la majorité des bugs et des équilibrages se fassent, avant de s'y mettre, semble être une meilleure stratégie que de s'y plonger à l'aveugle tout de suite.
Que le jeu colle au plus près du jdr papier ce n'est pas ça le problème (quoique pour le rng c'est juste insupportable), le truc c'est que dans le jeu il devrait y avoir inclu toutes les infos et explications pour les novices.

Au final on passe autant de temps sur google à chercher le sens des sigles et les conditions spéciales. Pareil pour les sorts hauts niveaux ou les talents qu'on ne peut pas visualiser dans le jeu (sans compter les classes prestiges).

On se pose des questions. Un talent permet de prendre en compte le bonus en dext aux dégats au lieu de la force pour les armes légères. OK. Les poings (du moines) sont considérées comme des armes légères (et encore, ça je l'ai découvert en googolant, pas dans le jeu), mais dans le jeu aucun bonus de dégats apparaît sur ma fiche quand je prend ce talent. BUG ou manque d'info ?
Ca pose de nombreux problèmes qui, au final, nuisent à apprécier le jeu et ses qualités.

Edit :
je précise que je parle bien des éléments qui n'apparaissent pas dans l'encyclo du jeu. Et ils sont trèss nombreux.
Comment savoir quelle classe prendre si on a pas tous les talents et les sorts haut niveaux lisibles qqpart ?
De plus là où, sur papier, le MJ va tempérer les choses (éviter que toute la bande se fasse écraser par un rocher à la noix et finir la partie) dans pathfinder tu te prends le rng brut. Direction reload.

Dernière modification par delweyn ; 17/10/2018 à 22h26.
Ce qui est bien, c'est que tu as précisé que la conquête était un aspect primordial de ce jeu, ce n'est pas juste un jeu de rôle/aventure/combat, et c'est spécifique à cette campagne "Kingmaker", et à ma connaissance aucune des autres campagnes de Pathfinder ne propose de gérer ce système de conquête.

En général les combats étaient plutôt simples dans cette campagne, par contre le challenge venait d'autre chose que les combats (je ne spoilerai pas) et je me demande s'ils l'ont retranscrits dans le jeu PC.

@delweyn je comprends pour les règles, mais honnêtement s'ils avaient mis le rulebook de 200 pages dans le jeu, je pense pas qu'il y aurait bcp de joueurs pour se les taper.
Citation :
Publié par Hidei
Ce qui est bien, c'est que tu as précisé que la conquête était un aspect primordial de ce jeu, ce n'est pas juste un jeu de rôle/aventure/combat, et c'est spécifique à cette campagne "Kingmaker", et à ma connaissance aucune des autres campagnes de Pathfinder ne propose de gérer ce système de conquête.

En général les combats étaient plutôt simples dans cette campagne, par contre le challenge venait d'autre chose que les combats (je ne spoilerai pas) et je me demande s'ils l'ont retranscrits dans le jeu PC.

@delweyn je comprends pour les règles, mais honnêtement s'ils avaient mis le rulebook de 200 pages dans le jeu, je pense pas qu'il y aurait bcp de joueurs pour se les taper.
Dans le jeu tu game over sur des events de royaume. Et avec les bugs tu peux avoir fini la chaine qui termine la menace (malédiction par exemple) et perdre ton royaume par cette même menace que tu avais glorieusement nettoyé, inscrit noir sur blanc et coché dans le journal, qqs semaines auparavant. Zut quoi.

Et pour les combats, tu te tapes des kobold niveau 2 avec 22 de dext. Ou encore des seigneurs élémentaires supérieurs au niveau 2. Sans compter des enraged supérior hiboux ours par pack de 3 au niveau 6, qui ont 1 de point en force de moins qu'un dragon rouge mythique.

Dernière modification par delweyn ; 17/10/2018 à 22h34.
C'est bien ce que je dis, je vais prendre le temps de me relire un peu tranquillement quelques soirs les règles du jeu pour me remettre dedans, le temps que tous les affreux habituels bugs des jdr occidentaux soient réglés.
Vous oubliez de dire que le temps de chargement initial du jeu est très long, trop long...
Par contre pour tempérer la difficulté des non initiés avec les choix de carrière il est possible d'automatiser les monter de niveaux des personnages.
De même il est possible d’automatiser la gestion de la baronnie.
Mouais, pour avoir beaucoup écumé le jeu et lâché l'affaire au bout de 100h à cause de la multitude de bugs, lire dans le test "quelques bugs par ci par là"...

Ce serait juste des petits bugs par ci par là j'aurais aucun problème avec le jeu. C'est le souci de jouer à un jeu si proche de sa sortie. Mais la ce sont juste une multitude de bugs, et pour certains bloquant complètement la progression car sur la quête principale.

Y a même des sujets sur le forum steam qui cherchent des gens ayant réussi à finir le jeu malgré les bugs...
Absolument personne n'a débloqué le succès de fin du jeu pour le moment.

Et franchement, se faire baiser une partie de 50h+ de jeu juste à cause d'un bug, ça a tendance à foutre un peu les nerfs.

Dernière modification par Khellendorn ; 18/10/2018 à 08h25.
Citation :
Publié par Khellendorn
Mouais, pour avoir beaucoup écumé le jeu et lâché l'affaire au bout de 100h à cause de la multitude de bugs, lire dans le test "quelques bugs par ci par là"...

Ce serait juste des petits bugs par ci par là j'aurais aucun problème avec le jeu. C'est le souci de jouer à un jeu si proche de sa sortie. Mais la ce sont juste une multitude de bugs, et pour certains bloquant complètement la progression car sur la quête principale.

Y a même des sujets sur le forum steam qui cherchent des gens ayant réussi à finir le jeu malgré les bugs...
Absolument personne n'a débloqué le succès de fin du jeu pour le moment.

Et franchement, se faire baiser une partie de 50h+ de jeu juste à cause d'un bug, ça a tendance à foutre un peu les nerfs.
Je n'ai eu que très peu de gros bug comparé à d'autres. J'ai découvert les ennuis de beaucoup via forums, et même des soucis de compétences non actives.
Après vu qu'ils patchent vraiment beaucoup et sont très à l'écoute, j'ai tendance à relativiser les problèmes, vu que ces soucis ne seront surement plus là dans quelques semaines.
A part mon aigreur vis à vis des gros patchs (je vis dans une caverne et je n'ai pas l'ADSL^^), ce sera un bon jeu, mais qui prennent leur temps pour sortir leur DLC nickel. En attendant, je jongle avec les updates de The Bard Tales et Pathfinder. Heureusement que AC Odyssey est propre lui au moins
Etonnant avec un studio de 250 personnes qui réutilise le travail d'Origins

Citation :
Publié par delweyn
fin acte 1 en moins d'1 mois pour avoir l'épée spéciale Almandi. On peut s'en passer mais c pour ceux qui veulent le run parfait. Par contre vous ne pourrez pas faire tous les points d'intéret de la map. C'est pas grave, vous irez acte 2.
wat? Quelle épée ?

Citation :
Publié par okegima
sympa le test. plus qu'a attendre les 25% steam pour l'acheter à sa juste valeur cependant !
L'enfin digne successeur des Baldur's Gate, sorti de pratiquement nulle part, sur un jeu d'une complexité folle et d'une richesse à l'avenant, par un studio russe totalement inconnu ?
25% sa juste valeur ?

Putain...
Message supprimé par son auteur.
Lis un peu les retours sur le jeu (qui ne se centralisent pas sur les bugs) et même ici tu apprendras que pratiquement chaque manière de jouer entraine une partie totalement différente d'un alignement/choix à l'autre.

Ca fait une complexité folle de variables à prévoir, oui.
Et c'est assez rare
Message supprimé par son auteur.
Je joue depuis la sortie (environ 60h) et je n'ai pas eu de gros soucies à part une rencontre aléatoire avec des monstres très puissant au lvl 2, un évent buggé et quelques bugs à la suite des patchs. Alors, oui je joue en difficulté personnalisé en facile mais le moment, je trouve que c'est un très bon RPG.
Mais bon, ce n'est pas parfait surtout avec la pléthore de temps de chargements énormes... A tel point que j'essaye d'éviter au maximum les rencontres aléatoires. n'oublions pas aussi les limites de temps.

Citation :
Publié par aeron29
Tout à fait d'accord : Quelque mois de plus de développement n'auront pas été un luxe. Des patchs entre 2 et 5 GO tout les 2 jours en moyenne, c'est chiant...
C'est une très bonne chose. Ça prouve qu'ils bossent pour nous offrir la meilleur expérience possible.

Dernière modification par Crowzer ; 18/10/2018 à 20h53.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés