L'Agora

Politique et économie au Royaume-Uni

Répondre
Partager Rechercher
Les continuity agreement
En plus de l'examen du deal avec le Japon qui se révèle chaque jour plus rigolo,
(le Royaume-Uni ne peut lui vendre du fromage sans droits de douane que si l'Union Européenne n'a pas encore atteint ses quotas avec le Japon),
et du nouvel accord que l'on voudrait signer avec les U.S.A. mais qui est repoussé à assez longtemps, tel que c'est parti,
Il y a les continuity agreement.

Des accords qui concernent 36 pays avec lesquels le Royaume-Uni voudrait conserver les mêmes règles de commerce qu'elle avait avec eux lorsqu'elle était dans l'Union Européenne. Que ça ne change pas.
Déjà, sur le principe, ça fait maugréer. Si c'est pour ravoir la même-chose qu'avec l'UE, à quoi ça sert de faire un Brexit ?
Bon... Mais le truc, c'est que le parlement britannique ne peut ratifier pour qu'ils soient actifs au 1er Janvier que des accords qui lui auraient été remis, au plus tard, ce soir.
Est-ce que je vous raconte la suite, ou est-ce que ce n'est pas la peine, vous la voyez venir ?

Tout à leurs nouveaux accords, en l'espace de quatre ans - depuis le Brexit a débuté -, le gouvernement a oublié de s'occuper des accords de continuité. Les huit premiers mois de cette année, par exemple, aucun n'a été signé.

À présent, Liz Truss est sous stress parce que 15 accords manquent, dont avec Singapour, la Turquie, et... le Canada.
Celui-là même qu'on cite pour avoir un deal Canada-style, et avec lequel on va se retrouver au 1er Janvier à commercer sous les termes de l'OMC.
Comme avec les quatorze autres pays.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 10/11/2020 à 16h27.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Déjà, sur le principe, ça fait maugréer. Si c'est pour ravoir la même-chose qu'avec l'UE, à quoi ça sert de faire un Brexit ?
Bon... Mais le truc, c'est que le parlement britannique ne peut ratifier pour qu'ils soient actifs au 1er Janvier que des accords qui lui auraient été remis, au plus tard, ce soir.
Est-ce que je vous raconte la suite, ou est-ce que ce n'est pas la peine, vous la voyez venir ?
comment c'est possible qu'ils passent à coté d'un truc aussi énorme ?

Citation :
“Not a single additional continuity agreement was secured in the first eight months of 2020, and in their correspondence with the shadow international trade team, representatives of countries ranging from Cameroon to Montenegro have reported that no formal talks were even conducted in that period.”
UK trade department faces race to get £80bn of trade agreements ratified
Deals to ensure UK can go on trading with non-EU countries after Brexit transition must be laid before parliament by Wednesday
https://www.theguardian.com/politics...ments-ratified



ahaha
Citation :
“In many cases, your department has had more than four years since the Brexit referendum to secure the 15 outstanding continuity agreements.”

mais en fait tout ne va pas s'écrouler, car..
Citation :
Thornberry’s letter notes that the government can use an “exceptional cases” provision under the Crag law to skip the 21-day rule, or allow existing deals to continue pending the implementation of a replacement.

Dernière modification par znog ; 10/11/2020 à 18h00.
Dans le même genre, un député Tory, Lord Kilclooney, a tweeté un magnifique :
What happens if Biden moves on and the Indian becomes President ?

Histoire de bien faire hurler Kamala Harris, et aider aux bonnes relations avec les USA.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Dans le même genre, un député Tory, Lord Kilclooney, a tweeté un magnifique :
What happens if Biden moves on and the Indian becomes President ?

Histoire de bien faire hurler Kamala Harris, et aider aux bonnes relations avec les USA.
Et ouai mais bon c'est pas comme ci on avait pas déjà eu l'illustration du racisme persistant chez une bonne parti je dirais des conservateurs anglais.

On parle de l'antisémitisme chez le Labour, mais à droite ils ont un vrai problème avec le racisme.
Citation :
Dans le même genre, un député Tory, Lord Kilclooney, a tweeté un magnifique :
What happens if Biden moves on and the Indian becomes President ?
Histoire de bien faire hurler Kamala Harris, et aider aux bonnes relations avec les USA
C'est un Lord, encore plus gâteux que les sénateurs.
Les files de camions pourraient faire du Kent les "Toilettes de l'Angleterre" si le gouvernement ne fournit pas les toilettes déplaçables qu'il a annoncé en temps et en heure.
Les campagnards avertissent que les routes et leurs abords sont déjà plein de déchets, dont des excréments. Bouteilles d'urine et papier toilette un peu partout...
En attendant, les négociations rencontrent des écarts significatifs,
le ministre des affaires étrangères irlandais les dit très difficiles mais possibles, et exhorte Boris Johnson à faire des concessions.

Elles se poursuivront la semaine prochaine, mais la date du Jeudi 19 Novembre sera celle limite pour tout accord.

Un des commentaires lu sur The Guardian, qui dit tout le gâchis :
So you're telling me, in 2016 we gave up all the rights we had in the EU ... for this ?

Franchement, avec l'UE, ça donnera au mieux un petit accord fébrile, il n'y a rien en vue avec les U.S.A., les négociations sont pour conserver un Status Quo avec une cinquantaine d'autres états et non améliorer les accords existants, ce que l'on prétendait pourtant faire. Et même si le Royaume-Uni passait en no-deal avec les règles de l'OMC, se donnant le champ libre, avec quel fric subventionnerait-elle ses entreprises pour mener une concurrence farouche voire une guerre commerciale ?
Il est difficile de trouver plus isolé que le Royaume-Uni, aujourd'hui.


Avec plus tôt sur ses tweets :

Total UK contributions to EU since 1973: £215 billion (return value: £3.25 trillion - CBI figure of £70 billion pa X 45 years),
Total expenditure on Brexit since 2016: £203 billion (return value: wreckage of economy, international pariah status, loss of rights & freedoms).

On sent qu'il est sur la fin, et pas mécontent de lâcher l'affaire.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 12/11/2020 à 17h32.
BREAKING - PM Boris Johnson hosts Bill Gates & Big Pharma to plot #COVID19 vaccine deployment as the United Kingdom military preps for "biggest effort since WWII" and vaccination centers are being set up across the country.
Oula j'aimerais pas etre anglais...
Citation :
Publié par Cfç
BREAKING - PM Boris Johnson hosts Bill Gates & Big Pharma to plot #COVID19 vaccine deployment as the United Kingdom military preps for "biggest effort since WWII" and vaccination centers are being set up across the country.
Oula j'aimerais pas etre anglais...
Et la source c'est quoi ? Non parce que la dernière fois tu nous avait sorti un docteur diplômé en médecine para-psychique hein.
Citation :
Publié par ClairObscur
Et la source c'est quoi ? Non parce que la dernière fois tu nous avait sorti un docteur diplômé en médecine para-psychique hein.
C'est ça :
Je ne sais pas pourquoi Justin Trudeau a tarté le gouvernement anglais,

mais il a dit que le Canada pouvait facilement négocier un accord de post-Brexit avec le Royaume-Uni, mais a averti que les pourparlers pourraient être retardés parce que les négociateurs britanniques manquent de pratique, expliquant que l'Angleterre n'a pas eu à négocier de traités commerciaux dans les décades précédentes.
J'ai comme l'impression que les negociateurs anglais abordent les discussions avec le Canada de la meme maniere qu'avec l'europe, en s'imaginant en position de force la ou ils ne le sont pas, du coup forcement ca bloque.
Citation :
Publié par znog
Bon c'est le bazar dans le fonctionnement du gouvernement britannique, Cummings a eu la tête du chief of staff précédent, mais vient d'échouer à imposer le sien.

Plus que de la gouvernance ou même de la politique, ce sont les intrigues de couloir qui dominent Whitehall ...

https://www.theguardian.com/politics...r-lee-cain-row
En même temps, quand tu as un mec comme Cummings à la manœuvre, faut pas s'attendre à autre chose qu'un festival de coups de putes.
Johnson's senior adviser Cummings expected to resign by year-end - BBC


Citation :
British Prime Minister Boris Johnson’s top adviser, Dominic Cummings, is expected to leave his position by year-end, the BBC reported late on Thursday.
Citation :
Amid heavy speculation that Cummings might resign following the departure of close ally Lee Cain on Wednesday, he told BBC political editor Laura Kuenssberg that his position “hasn’t changed” since he wrote in January that he wanted to be “largely redundant” within a year.
https://www.reuters.com/article/idUSKBN27T01U


Vu le capital politique dépensé par Johnson pour le garder au pouvoir après le scandale de Barnard Castle, je ne suis pas sûr qu'il puisse gouverner sans lui. Johnson n'est pas un homme de détails, c'est Cummings qui fait tourner la baraque en renvoyant les hauts fonctionnaires qui ne suivent pas ses idées et en donnant la ligne politique.

Même si c'est le cas, on voit dans quel état il va laisser le pays.
Départ de Cain, anticipation du départ de Cummings ..... cela sonne comme une retraite en ras campagne de l'équipe Brexit.

Soit ils ont compris qu'ils n'arriveraient pas à faire plier l'UE et partent avant la marasme soit Johnson a trouver le courage de trancher avant de se mettre à genou devant Barnier en acceptant toutes les demandes européennes.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés