L'Agora

[wiki] L'agroalimentaire en France et dans le monde

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Colsk
Nous verrons la suite.
On ne va pas sacrifier la filière des artichauts sucriers français pour un peu de cadmiums et quelques cancers. Il faut donc voter une exception à la loi afin de laisser le temps à la filière de trouver des produits de substitution. Il y a des travaux très encourageants à base de plomb et d'arsenic, mais il faut encore quelques années avant qu'ils ne portent leurs fruits.
De toute manière, on a pas le choix, c'est ça ou manger des légumes polonais cultivés dans des bains de fluorure de plutonium, qui sont déjà bien moins chers du fait du niveau insupportable des charges pesant sur le travail en France.
A propos de l'agriculture intensive et des phosphates au cadmium :

https://www.futura-sciences.com/plan...te-sols-34070/

Ah, ben merde alors.

Je résume : on a développé un modèle agricole qui flingue l'environnement, les sols, la biodiversité et nous rend hyperdépendants d'industriels qui empoisonnent notre bouffe, notre air, notre eau. Et plus en s'enfonce dans ce modèle mortifère, plus la situation s'aggrave.

Mais bon, si on peut plus foutre du sucre dans les plats surgelés pour masquer leur manque de goût, que va-t-on devenir ? Pourquoi boire de l'eau et pas des sodas tant qu'on y est, hein ?
Citation :
Publié par Aloïsius
Je résume : on a développé un modèle agricole qui flingue l'environnement, les sols, la biodiversité et nous rend hyperdépendants d'industriels qui empoisonnent notre bouffe, notre air, notre eau. Et plus en s'enfonce dans ce modèle mortifère, plus la situation s'aggrave.
Le problème est pire en Afrique cf ton article, où ils peuvent plus se payer les engrais et donc suivre le modèle justement. Le problème de l'appauvrissement des sols, c'est quand on cultive dessus à fond sans pouvoir réenrichir la terre et on cultive à fond parce qu'il y a de la demande. Et il y a beaucoup de demande parce qu'on est 7 milliards.

L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre, les solutions proposés en fin d'article, c'est la sélection et OGMisations des espèces, en gros aller encore plus loin dans l'idée, pas l'inverse.

Dernière modification par Doudou Piwi ; 14/09/2020 à 11h15.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Le problème est pire en Afrique cf ton article, où ils peuvent plus se payer les engrais et donc suivre le modèle justement. Le problème de l'appauvrissement des sols, c'est quand on cultive dessus à fond sans pouvoir réenrichir la terre et on cultive à fond parce qu'il y a de la demande. Et il y a beaucoup de demande parce qu'on est 7 milliards.

L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre
Il y a surtout beaucoup de gaspillage, encouragé par le fait que ces produits sont peu chers à l'achat. Il ne faut pas oublier certains effets pervers comme les subventions de l'UE pour du lait en poudre qui vient concurrencer de façon déloyale les producteurs africains locaux.
Les choses ne sont pas aussi simples que tu veux bien le croire. Il y a beaucoup de subventions, beaucoup de coûts induits qui ne sont pas pris en compte dans le prix de la nourriture que l'on paye.

Dernière modification par Diesnieves ; 14/09/2020 à 12h19. Motif: multiples fautes
Citation :
Publié par Doudou Piwi
L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre
C'est plutôt partiellement vrai (ou faux au choix). L'idée de maximiser le rendement à l'hectare ne date pas de l'inflation démographique du XXème. Et si l'explosion de la demande a bien évidemment eu un impact sur les méthodes agricoles, le choix de la pétro-chimie n'est pas uniquement une choix par défaut. Il est issu de ses propres problématiques économiques.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre
c beau, on dirait un discours de la FNSEA.
La culture intensive est AVANT TOUT une conséquence d'un modèle économique/sociétal pourri où les terres agricoles sont épuisées pour nourrir le bétail
Ne confondez pas culture intensive et agriculture industrielle. Ce n'est pas la même chose.
On peut faire de l'intensif avec peu d'engrais et pas d'intrants chimiques. C'est le cas de l'agroforesterie, du zaï etc. On peut aussi utiliser les troupeaux pour régénérer les sols en élevage extensif.
Inversement, on peut faire de l'extensif dégueulasse, à coup d'herbicides épandus par avion, de moissonneuses géantes etc.
Globalement, si on a besoin d'ajouter des engrais chimiques, c'est qu'on fait de la merde, qu'on ne respecte pas la nature des sols etc.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Le problème est pire en Afrique cf ton article, où ils peuvent plus se payer les engrais et donc suivre le modèle justement. Le problème de l'appauvrissement des sols, c'est quand on cultive dessus à fond sans pouvoir réenrichir la terre et on cultive à fond parce qu'il y a de la demande. Et il y a beaucoup de demande parce qu'on est 7 milliards.

L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre, les solutions proposés en fin d'article, c'est la sélection et OGMisations des espèces, en gros aller encore plus loin dans l'idée, pas l'inverse.
Il y a d'autres leviers sur lesquels on peut jouer :
Citation :
Le phénomène est estimé par la FAO à environ 1,3 milliard de tonnes de denrées alimentaires par an, soit un tiers des aliments produits pour la consommation humaine perdu ou gaspillé
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspil...tions_globales

On produit 50% de plus que ce qu'on devrait. Et c'est sans compter le fait que cette production est déséquilibrée : on produit beaucoup trop de viande ou de maïs par exemple, tous les deux fort consommateurs de ressources.
Citation :
Publié par Doudou Piwi

L'agriculture intensive, c'est juste la conséquence du fait qu'on soit de plus en plus nombreux sur terre, les solutions proposés en fin d'article, c'est la sélection et OGMisations des espèces, en gros aller encore plus loin dans l'idée, pas l'inverse.
L'agriculture intensive c'est surtout pour nourrir les bovins auxquels les occidentaux sont addicts.
Il y a largement de quoi nourrir 7 milliards de personne en fait, si on était un peu moins égoïstes et plus rationnels.
Citation :
Publié par Hebby
c beau, on dirait un discours de la FNSEA.
La culture intensive est AVANT TOUT une conséquence d'un modèle économique/sociétal pourri où les terres agricoles sont épuisées pour nourrir le bétail
C'est beau, on dirait un discours de Greenpeace. Mais bon, vu que tu viens d'ajouter avant tout en majuscule dans ton message, il a beaucoup plus de poids et ton argument me convainc instantanément, je suis maintenant de ton avis, bien joué mdr
Citation :
Publié par Doudou Piwi
C'est beau, on dirait un discours de Greenpeace. Mais bon, vu que tu viens d'ajouter avant tout en majuscule dans ton message, il a beaucoup plus de poids et ton argument me convainc instantanément, je suis maintenant de ton avis, bien joué mdr
Et tu répond à Hebby parce que ça te permet de passer outre les autres arguments avancés ? Ou tu avais juste la flemme de faire un vrai message de réponse ?
Citation :
Publié par Kedaïn
Et tu répond à Hebby parce que ça te permet de passer outre les autres arguments avancés ? Ou tu avais juste la flemme de faire un vrai message de réponse ?
Tu parles de ce message ?

Citation :
Publié par Kedaïn
C'est plutôt partiellement vrai (ou faux au choix). L'idée de maximiser le rendement à l'hectare ne date pas de l'inflation démographique du XXème. Et si l'explosion de la demande a bien évidemment eu un impact sur les méthodes agricoles, le choix de la pétro-chimie n'est pas uniquement une choix par défaut. Il est issu de ses propres problématiques économiques.
Bah, t'as plutôt raison de compléter, j'étais un peu réducteur mais sinon je vois pas trop ce que je peux rajouter de plus
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Tu parles de ce message ?


Bah, t'as plutôt raison de compléter, j'étais un peu réducteur mais sinon je vois pas trop ce que je peux rajouter de plus
Entre autre, mais l'argument d'Alosius sur les rendements de l'agroforesterie et celui de Nof sur le gaspillage ainsi que celui de Zangdar sur la sobriété agricole sont aussi des arguments valables qui vont à l'encontre de ce que tu énonces . (que je comprend comme: '' la pratique agricole actuelle se justifie par la demande''. Reprend moi si j'interprète mal)
Citation :
Publié par Kedaïn
Entre autre, mais l'argument d'Alosius sur les rendements de l'agroforesterie et celui de Nof sur le gaspillage ainsi que celui de Zangdar sur la sobriété agricole sont aussi des arguments valables qui vont à l'encontre de ce que tu énonces . (que je comprend comme: '' la pratique agricole actuelle se justifie par la demande''. Reprend moi si j'interprète mal)
Bah, l'argument sur le fait qu'on surproduit pour nourrir du bétail est un peu léger, les cultures de soja et cie c'est aussi de l'agriculture industrielle intensive bien vener.
Pour ce qui est de l'agroforesterie et cie, oui c'est des modèles à généraliser pour limiter l'appauvrissement des sols, il n'empêche que même avec ce genre de méthodes, plus on sera nombreux, plus on aura quand même des soucis.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ne confondez pas culture intensive et agriculture industrielle. Ce n'est pas la même chose.
On peut faire de l'intensif avec peu d'engrais et pas d'intrants chimiques. C'est le cas de l'agroforesterie, du zaï etc. On peut aussi utiliser les troupeaux pour régénérer les sols en élevage extensif.
Inversement, on peut faire de l'extensif dégueulasse, à coup d'herbicides épandus par avion, de moissonneuses géantes etc.
+1, t'as par exemple la méthode Fortier, https://youtu.be/4Z7jTgCNLsQ, c'est du maraîchage bio intensif sur petite surface, le nombre de légumes au mètre carré est vraiment abusé, en terme de rendement je pense pas que tu puisses faire mieux tellement les légumes sont plantés serrés.
Et c'est sans pesticides ni engrais chimiques.

On peut faire de l'agriculture hyper intensive sans engrais chimiques ni pesticides, et donc nourrir l'humanité sans polluer les sols ni flinguer la biodiversité, mais ça plaît pas aux conservateurs, repenser toute l'agriculture, c'est trop chiant, il faut surtout ne rien changer
Citation :
Publié par kirk
+1, t'as par exemple la méthode Fortier, https://youtu.be/4Z7jTgCNLsQ, c'est du maraîchage bio intensif sur petite surface, le nombre de légumes au mètre carré est vraiment abusé, en terme de rendement je pense pas que tu puisses faire mieux tellement les légumes sont plantés serrés.
Et c'est sans pesticides ni engrais chimiques.

On peut faire de l'agriculture hyper intensive sans engrais chimiques ni pesticides, et donc nourrir l'humanité sans polluer les sols ni flinguer la biodiversité, mais ça plaît pas aux conservateurs, repenser toute l'agriculture, c'est trop chiant, il faut surtout ne rien changer
Oui alors sans pesticide, j'émets quelques réserves quand même. Que tu évites l'appauvrissement des sols via ce genre de procédés, oui, mais ça va pas te sauver d'une invasion de pucerons par exemple.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Oui alors sans pesticide, j'émets quelques réserves quand même. Que tu évites l'appauvrissement des sols via ce genre de procédés, oui, mais ça va pas te sauver d'une invasion de pucerons par exemple.
Là on touche plus la question de la monoculture.

Je ne connais pas trop le sujet en ce qui concerne l'alimentaire, mais je sais que dans la culture de pins, on atteint des niveaux absurdes de conneries dans le domaine. (cf. Les différents scandales liés à la gestion par l'ONF, les problématiques des parasites exogène, les incendies etc.. )
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Oui alors sans pesticide, j'émets quelques réserves quand même. Que tu évites l'appauvrissement des sols via ce genre de procédés, oui, mais ça va pas te sauver d'une invasion de pucerons par exemple.
Le type travaille avec des filets anti insectes (comme plein de maraîchers), c'est expliqué dans la vidéo que tu as pas regardé ^^

je comprends pas ton scepticisme, je te parle d'un truc qui existe déjà, le type en question a une ferme, il travaille sans pesticides et il a des rendements meilleurs qu'en conventionnel car il travaille sans tracteur.
En conventionnel les espacements entre légumes sont plus grand pour que le tracteur puisse passer, lui il plante hyper serré car il utilise pas de tracteur (et que la structure de sa terre le permet).
C'est expliqué dans la vidéo.
Citation :
Publié par kirk
Le type travaille avec des filets anti insectes (comme plein de maraîchers), c'est expliqué dans la vidéo que tu as pas regardé ^^

je comprends pas ton scepticisme, je te parle d'un truc qui existe déjà, le type en question a une ferme, il travaille sans pesticides et il a des rendements meilleurs qu'en conventionnel car il travaille sans tracteur.
En conventionnel les espacements entre légumes sont plus grand pour que le tracteur puisse passer, lui il plante hyper serré car il utilise pas de tracteur (et que la structure de sa terre le permet).
C'est expliqué dans la vidéo.
Du coup est-ce que c'est applicable à grande échelle sur des sols différents?
Citation :
Publié par Estal'exilé
Du coup est-ce que c'est applicable à grande échelle sur des sols différents?
ca doit surement nécessiter beaucoup plus de mains d'oeuvre... Mais bon y a plein de chômeur...
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés