L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Gratiano
Je trouve le reste plus violent et dérangeant (obligation de se faire suivre par un psy, privation de ses droits civiques, impossibilité de travailler pour la fonction publique). Le mec n'a pas réalisé ce qui allait lui tomber dessus.
Ben le suivi par un psy vu ce qu'il raconte ça me semble assez utile car le mec est quand même capable de parler du code de chevalerie pour justifier d'aller coller une baffe au président de la république, je pense qu'il a quand même un peu coupé les ponts avec la réalité donc pour le coup ça peut être d'avantage utile que la taule.
Citation :
Publié par Gratiano
Je trouve le reste plus violent et dérangeant (obligation de se faire suivre par un psy, privation de ses droits civiques, impossibilité de travailler pour la fonction publique). Le mec n'a pas réalisé ce qui allait lui tomber dessus.
Tu trouves vraiment dérangeant qu'un mec ayant frappé le président de la République ne puisse plus candidater à la fonction publique ?

A partir du moment où tu t'en prends à un représentant de l'Etat, il est absolument normal que tu ne puisses pas en devenir un par la suite. Par ailleurs ces interdictions peuvent être levées s'il en fait la demande et qu'il prouve sa réinsertion.

Et vous devriez lire un peu ce que publie l'action française, la référence à la chevalerie c'est assez courant là-bas. Je comprends que face à quelque chose qui vous semble absurde ou anachronique vous pensiez qu'ils s'agit nécessaires qui ont des problèmes psychologiques, mais ce n'est pas nécessairement le cas. On a la même chose avec des gens qui tendent à psychologiser les actions des islamistes parce qu'admettre qu'ils sont tout à fait rationnels dans leur idéologie totalitaire semble impensable.

Dernière modification par Aedean ; 11/06/2021 à 14h00.
Citation :
Publié par Aedean
Tu trouves vraiment dérangeant qu'un mec ayant frappé le président de la République ne puisse plus candidater à la fonction publique ?

A partir du moment où tu t'en prends à un représentant de l'Etat, il est absolument normal que tu ne puisses pas en devenir un par la suite. Par ailleurs ces interdictions peuvent être levées s'il en fait la demande et qu'il prouve sa réinsertion.

Et vous devriez lire un peu ce que publie l'action française, la référence à la chevalerie c'est assez courant là-bas. Je comprends que face à quelque chose qui vous semble absurde ou anachronique vous pensiez qu'ils s'agit nécessaires qui ont des problèmes psychologiques, mais ce n'est pas nécessairement le cas. On a la même chose avec des gens qui tendent à psychologiser les actions des islamistes parce qu'admettre qu'ils sont tout à fait rationnels dans leur idéologie totalitaire semble impensable.
Ben définitivement ça me parait dure oui mais la sanction peut être levée, alors c'est moins violent que je pensais.

Sauf que ce n'est pas moi qui le dit mais l'enquête et d'ailleurs pour preuve, l'obligation de suivi psychologique. Si il voulait une action politique, il l'aurait revendiquer clairement. Là c'est juste fumeux. Pourquoi tiens-tu tant à ce que ce soit politique ?
Quant au parallèle avec les Islamistes, il me parait glissant. On n'est pas du tout sur les mêmes gestes, les conséquences, le même état d'esprit. Et comparer de l'extrémisme religieux et l'extrême-droite ne me parait pas à propos. Même si ce sont deux cancers, ce sont des cancers bien différents.
Citation :
Publié par Gratiano
Sauf que ce n'est pas moi qui le dit mais l'enquête et d'ailleurs pour preuve, l'obligation de suivi psychologique. Si il voulait une action politique, il l'aurait revendiquer clairement, là c'est juste fumer. Pourquoi tiens-tu tant à ce que ce soit politique ?
Je te retourne la question. Pourquoi tiens-tu tant à considérer que ce n'est pas un geste politique alors qu'il a lui-même admis ?

Encore une fois, les références à la chevalerie, à la royauté, ça peut vous paraître étonnant, mais c'est exactement ce qu'on lit dans les discours de l'Action française. Et on sait qu'il suit des comptes qui en sont proches.

Pour une raison que je ne comprends pas, vous voulez à tout pris nier qu'il y a une motivation politique. Et qu'il y ait une obligation de suivi psychologique ne signifie absolument pas qu'il y a abolition de son discernement ou qu'il ne s'agit pas d'un geste politique.
Citation :
"Montjoie, Saint-Denis!", "Ça fait référence au cri de ralliement des chevaliers, c'est un slogan patriote"
Citation :
Et d'ajouter : "Je me sentais investi par ce que représentent les gilets jaunes qui avaient été expulsés avant et par le peuple français en général".
Citation :
"Sinon je l'aurais interpellé directement sur des sujets politiques", a-t-il déclaré. "Il avait une démarche élective, ce qui m'a déplu."
Citation :
"Je caractériserai cette gifle de plutôt violente", a-t-il ensuite reconnu face au tribunal avant d'expliquer qu'il envisageait bien de faire "quelque chose de marquant" lors de ce déplacement d'Emmanuel Macron.
Citation :
Publié par Aedean
Je te retourne la question. Pourquoi tiens-tu tant à considérer que ce n'est pas un geste politique alors qu'il a lui-même admis ?

Encore une fois, les références à la chevalerie, à la royauté, ça peut vous paraître étonnant, mais c'est exactement ce qu'on lit dans les discours de l'Action française. Et on sait qu'il suit des comptes qui en sont proches.

Pour une raison que je ne comprends pas, vous voulez à tout pris nier qu'il y a une motivation politique. Et qu'il y ait une obligation de suivi psychologique ne signifie absolument pas qu'il y a abolition de son discernement ou qu'il ne s'agit pas d'un geste politique.
Par la référence à la chevalerie, cela peut venir du fait qu'il fait de l'escrime médiéval, que le "Montjoie, Saint-Denis !" peut tout aussi bien venir de cette même chevalerie ou même du film "Les Visiteurs" et pas forcément d'Action française.

Suivre des comptes qui en sont proches, c'est même niveau que "Mein Kampf" retrouvé ou du drapeau de l'URSS, cela veut tout et rien dire. Cela n'en fait pas un action politique tout comme un "Allah Ouakbar" ne fait de celui qui le dit un extrémiste religieux.

Il y a des faisceaux pas de preuve. Lui même reconnaît les fait, semble détester E. Macron mais n'a pas revendiqué d'action politique.

Donc je n'ai pas preuve tangible absolue qu'il y ait action politique. Je m'en tiens à un mec un peu crétin qui a agi sans réfléchir et non pas au nom d'une idéologie.
Un mec qui, dans la même phrase, parle de Patriotes, de chevalerie, de Montjoie Saint-Denis, de "déchéance du pays", est clairement idéologue. Ce n'est pas un gros mot.
Et s'il est trop bête pour se rendre compte qu'il agit sous l'emprise d'une idéologie - qui elle est très claire - ca le rends encore plus dangereux. Vu que tu fais un parallèle avec Allahu Akbar, ce ne sont pas les têtes pensantes d'Al-Qaida qui vont se faire exploser les ceintures, mais le travail est fait quand même: ces mouvements fonctionnent grâce à des armées de troufions facilement influencables et un peu con-cons.
Citation :
Publié par Gratiano
Par la référence à la chevalerie, cela peut venir du fait qu'il fait de l'escrime médiéval, que le "Montjoie, Saint-Denis !" peut tout aussi bien venir de cette même chevalerie ou même du film "Les Visiteurs" et pas forcément d'Action française.

Suivre des comptes qui en sont proches, c'est même niveau que "Mein Kampf" retrouvé ou du drapeau de l'URSS, cela veut tout et rien dire. Cela n'en fait pas un action politique tout comme un "Allah Ouakbar" ne fait de celui qui le dit un extrémiste religieux.

Il y a des faisceaux pas de preuve. Lui même reconnaît les fait, semble détester E. Macron mais n'a pas revendiqué d'action politique.

Donc je n'ai pas preuve tangible absolue qu'il y ait action politique. Je m'en tiens à un mec un peu crétin qui a agi sans réfléchir et non pas au nom d'une idéologie.
Aedean te met un extrait où le type te dit que c'est un slogan patriote et non pas du fait qu'il fait de l'escrime ou parce qu'il a vu un jour les visiteurs. J'ai du mal à comprendre ta volonté de ne pas en faire un acte politique, ça implique quoi de négatif dans ton soutien à Macron le fait d'en faire un acte politique ?
Citation :
Publié par Tzioup
Un mec qui, dans la même phrase, parle de Patriotes, de chevalerie, de Montjoie Saint-Denis, de "déchéance du pays", est clairement idéologue. Ce n'est pas un gros mot.
Et s'il est trop bête pour se rendre compte qu'il agit sous l'emprise d'une idéologie - qui elle est très claire - ca le rends encore plus dangereux. Vu que tu fais un parallèle avec Allahu Akbar, ce ne sont pas les têtes pensantes d'Al-Qaida qui vont se faire exploser les ceintures, mais le travail est fait quand même: ces mouvements fonctionnent grâce à des armées de troufions facilement influencables et un peu con-cons.
Je me répète mais cela a l'air d'être plutôt le bordel dans sa tête donc il peut avoir toutes les idéologies à la con qu'il désire, cela n'en fait pas obligatoire un acte politique.

Quant à "Allahou Akbar", tout musulman le prononce, ne serait qu'en fin de prière. Et cela n'en fait pas des extrémistes.

Citation :
Publié par Kocinsky
Aedean te met un extrait où le type te dit que c'est un slogan patriote et non pas du fait qu'il fait de l'escrime ou parce qu'il a vu un jour les visiteurs. J'ai du mal à comprendre ta volonté de ne pas en faire un acte politique, ça implique quoi de négatif dans ton soutien à Macron le fait d'en faire un acte politique ?
Cf. ce que je viens de dire à @Tzioup.

Par contre j'aimerais savoir comment à partir de mes dires tu en arrives à poser une telle question ? C'est quoi le rapport ?

Dernière modification par Gratiano ; 11/06/2021 à 14h38. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Aedean
Tu trouves vraiment dérangeant qu'un mec ayant frappé le président de la République ne puisse plus candidater à la fonction publique ?
On a 2 hémicycle et une chiée de conseil municipaux, départementaux, ... avec des mecs qui ont fait pire que lui et pourtant peuvent toujours être dans la fonction publique, et qui n'ont pour bcp jamais foutu le pieds en taule...
Citation :
Publié par Gratiano
Par la référence à la chevalerie, cela peut venir du fait qu'il fait de l'escrime médiéval, que le "Montjoie, Saint-Denis !" peut tout aussi bien venir de cette même chevalerie ou même du film "Les Visiteurs" et pas forcément d'Action française.
Bah du coup non, il dit explicitement le contraire, que ce n'est pas lié aux visiteurs, mais bien un slogan patriote.

Là t'es littéralement en train d'inventer quelque chose en soutenant que ce serait lié à une maladie mentale pour expliquer qu'il ne s'agirait pas d'une référence à l'action française. Non seulement tu n'es pas psychologue, mais en plus tu n'as pas analysé son dossier, donc affirmer que comme ça n'irait pas bien dans sa tête, ça invalide nécessairement les références qu'il fait à l'extrême-droite, c'est assez spécieux. Et non le fait qu'il ait des obligations de soins par ailleurs ne signifie pas que sur ce point précis, il affabulerait ou s'inventerait un monde.

L'obligation de soin, çà peut tout aussi bien être pour soigner ses problèmes de violence.

Et sur le geste politique, s'il reconnaît que la baffe était faite impulsivement, il dit aussi :

Citation :
"Dans la voiture, quand on attendait, on avait envisagé de faire quelque chose de marquant, de l'interpeller sur des sujets politiques, de prendre un gilet jaune ou un drapeau français mais on s'est ravisé", déclare aussi le mis en cause.
Citation :
Interrogé sur la signification de "Montjoie", Damien Tarel répond que cela signifie "Allons-y".

Concernant l'expression "macronie", quand il a crié "À bas la macronie", il déclare que cela recouvre pour lui "la politique nationale d'Emmanuel Macron".
Il dit littéralement qu'il envisageait une action politique et il a littéralement exprimé une opinion politique. Je sais pas quoi dire de plus.

Dernière modification par Aedean ; 11/06/2021 à 14h54.
Citation :
Publié par Aeristh
On a 2 hémicycle et une chiée de conseil municipaux, départementaux, ... avec des mecs qui ont fait pire que lui et pourtant peuvent toujours être dans la fonction publique, et qui n'ont pour bcp jamais foutu le pieds en taule...
Certainement mais il y a des symboles à ne pas toucher et des rubicon à ne pas franchir.

Par exemple, tu peux pisser sur la tombe du soldat inconnu, c'est juste une tombe après tout mais ce ne sera pas la même peine/sanction que si tu va pisser sur une tombe quelconque. C'est juste normal, cela s'appelle l'individualisation de la peine en fonction de circonstances variées et diverses.

De fait, vu les circonstances, il aurait du se prendre le maximum en sursis à mes yeux vu que son action ne peut pas être fait à un plus haut niveau.
Mais sinon c'est un non événement et ce mec mérite d'être oublié (ce qui sera le cas dans 3 mois).
Si vous tenez tant à faire un geste politique, faites-en un geste politique mais vous allez avoir du boulot avec tous les illuminés un peu agités du bocal qui existent.

Si cela vous amuse tant que cela, moi je vais passer à autre chose, il faut beau, je vais en profiter.
Citation :
Publié par Gratiano
Si vous tenez tant à faire un geste politique, faites-en un geste politique mais vous allez avoir du boulot avec tous les illuminés un peu agités du bocal qui existent.
Non mais c'est juste que c'est le mec lui même qui dit cela, à plusieurs reprises (lors de son interrogatoire et lors de son procès, le tout avec des propos cohérents tout le long). C'est toi qui veut absolument y voir autre chose.

Son profil indique qu'il est d'extrême/ultra-droite et que son geste est motivé par des convictions politiques. Et ça ce sont des faits.
S"il avait gueulé "pour la horde !", il partait pour attentat terroriste. Je pense que le condamné a simplement pris le président pour un mob, ca arrive.

Au delà de ce cas, j'ai la sensation que tout délit implique maintenant que la police aille fouiller dans les ordis de l’intéressé pour y trouver au moins un lien douteux qui pourrait à lui seul rendre le geste romanesque et accessoirement télégénique.
Citation :
Publié par Gratiano
Je me répète mais cela a l'air d'être plutôt le bordel dans sa tête donc il peut avoir toutes les idéologies à la con qu'il désire, cela n'en fait pas obligatoire un acte politique.

Quant à "Allahou Akbar", tout musulman le prononce, ne serait qu'en fin de prière. Et cela n'en fait pas des extrémistes.


Cf. ce que je viens de dire à @Tzioup.

Par contre j'aimerais savoir comment à partir de mes dires tu en arrives à poser une telle question ? C'est quoi le rapport ?
Parce que je cherche sincèrement à savoir le raisonnement qui te pousse à ne pas vouloir en faire un acte politique du coup je creuse de ce côté là, c'était pas pour te tomber dessus rassure toi.
Je peux comprendre qu'il y ait débat sur l'idéologie du type, mais débat sur le fait que ça soit un acte politique j'ai plus de mal à comprendre. D'autant plus avec ses déclarations, mais même si lui même disait que ça n'était pas le cas, ça ne retirerait absolument pas la portée politique de son geste.
Citation :
Publié par Kocinsky
Parce que je cherche sincèrement à savoir le raisonnement qui te pousse à ne pas vouloir en faire un acte politique du coup je creuse de ce côté là, c'était pas pour te tomber dessus rassure toi.
Je peux comprendre qu'il y ait débat sur l'idéologie du type, mais débat sur le fait que ça soit un acte politique j'ai plus de mal à comprendre. D'autant plus avec ses déclarations, mais même si lui même disait que ça n'était pas le cas, ça ne retirerait absolument pas la portée politique de son geste.
On parlait d'intentions sur le sujet d'à côté et bien on est pile dedans. Vous voyez des intentions d'extrême-droite dans ce qu'il a fait et vous pensez voir une confirmation dans ce qu'il a dit. Moi je vois un mec bien intoxiqué avec tout un tas de conneries (énormément d'extrême-droite, on est d'accord) et donc forcément quand tu vas lui poser des questions, il va te ressortir ce gloubiboulga à sa sauce. Ensuite pour la claque, il le dit lui même ce n'est pas réfléchi donc comme faire d'un acte irréfléchi, un acte politique ? Je ne sais pas. C'est un crétin.

Je ne sais plus où j'ai entendu cela (procureur ou journaliste) qui parlait d'un adulte qui n'était jamais réellement sorti de l'adolescence. Je suis d'accord avec ça. Il me fait beaucoup pensé à tout un tas de gilets jaunes, pensées un peu confuses mélangeant un peu tout quand on leur posait la question sur leurs doléances. Pour moi, on est loin d'une pensée politique construite et ce n'est pas les quelques réponses qu'il donne qui permet de confirmer ou d'infirmer cela. Donc la gifle, acte politique ? Non, j'y crois absolument pas.

Et je pense sincèrement que dans des petits patelins comme celui-là, des jeunes de ce style, il y a un certain nombre. Est-ce que cela en fait des gifleurs d'extrême-droite ? Non je ne crois pas. D'ailleurs la peine de celui-ci devrait calmer les autres.
Ça reste politique, il l'a fait avec des revendications de gloubiboulga politique certes, ça a l'air d'être un beau merdier dans sa tête, mais in fine il a affiché des motivations d'ordre politique.
Citation :
Publié par Arcalypse
Ça reste politique, il l'a fait avec des revendications de gloubiboulga politique certes, ça a l'air d'être un beau merdier dans sa tête, mais in fine il a affiché des motivations d'ordre politique.
Ce serait pas un beau merdier dans sa tête comme tu dis, je ne poserais pas la question mais là, très honnêtement j'ai du mal.
Citation :
Publié par Gratiano
Ce serait pas un beau merdier dans sa tête comme tu dis, je ne poserais pas la question mais là, très honnêtement j'ai du mal.
On peut tout a fait envisager que son acte soit politique ET idiot.
Citation :
Publié par Gratiano
Ce serait pas un beau merdier dans sa tête comme tu dis, je ne poserais pas la question mais là, très honnêtement j'ai du mal.
L'acte politique ne veut pas dire qu'il soit téléguidé par une force politique. Si le mec dit qu'il l'a fait pour des raisons politiques, c'est que c'est le cas même si c'est complètement déconnecté de la politique.

Ensuite vis à vis de la peine je pense que l'importance de la peine c'est d'éviter que cela se transforme en une mode, un peu comme pour le guss qui s'était filmé jetant un chaton contre un mur.
Ce serait problématique que demain cela donne des idées à n'importe quel idiot d'aller baffer n'importe quel homme politique en se filmant sur tiktok parce que la réponse judiciaire au premier acte laisse penser que ce n'est pas grave.

Dernière modification par Estal'exilé ; 11/06/2021 à 16h47.
On peut aussi tout à fait envisager que son acte n'était pas envisagé quelques secondes avant. je crois qu'on a fait le tour de ce gars, plus bête que méchant.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
4 connectés (0 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés