L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Anthodev
Ce qui signifie en creux qu'au moins un membre du gouvernement était au courant de la tenue de tels repas mais a décidé de ne pas le signaler (et donc était en violation avec la loi puisqu'il a le devoir de signaler un délit/crime en vertu de l'article 40 du code de procédure pénal )
Il me semble que c'est ni un délit ni un crime, ne pas porter son masque ou se réunir pour manger est juste contraventionnel
Citation :
Publié par gnark
Il me semble que c'est ni un délit ni un crime, ne pas porter son masque ou se réunir pour manger est juste contraventionnel
La tenue d'un service de restauration (ce qui est le cas de Chalençon, les personnes viennent et paient pour un repas) alors qu'ils sont fermés administrativement, qui plus est sans tenir compte des mesures sanitaires est (doublement) un délit. Étant donné qu'Attal est un fonctionnaire public et qu'il est parfaitement au courant qu'un tel service est actuellement illégal, il a l'obligation de le signaler sinon il commet lui-même un délit (ce qu'il a à priori manqué de faire). Quand aux participants, c'est contraventionnel, sauf s'ils sont des fonctionnaires publics et dans ce cas c'est délictuel en plus.
Citation :
Publié par Anthodev
La tenue d'un service de restauration (ce qui est le cas de Chalençon, les personnes viennent et paient pour un repas) alors qu'ils sont fermés administrativement,
Oui enfin ca c'est toi qui extrapole.
J'ai été mangé dans des services de restauration tout à fait légaux. (Services de restauration d'entreprise réservé au codir, ca a tout d'un restaurant et c'est ouvert de façon tout à fait légale).
J'imagine qu'un ministre n'a pas a extrapoler quand il fait des dénonciations ...
Citation :
Publié par Thesith
Un juriste pour trancher la question ?
En fait c'est compliqué en regardant un deux fois, il n'y a pas de sanctions pénales pour un élu, mais ce n'est pas clair pour une non-élu (ce qu'Attal est).

Edit @gnark : arrête le foutage de gueule, la fermeture administrative concerne tous les restaurants hors restaurant d'entreprise. Le resto de Chalençon/Leroy ce n'est pas un restaurant d'entreprise
Citation :
Publié par Anthodev
Le resto de Chalençon/Leroy ce n'est pas un restaurant d'entreprise
Mais ce n'est pas un restaurant non plus, c'est signalé dans l'article que cela avait lieu dans des appartements privés ...
Mon Père pour son anniversaire à faire venir un chef ... et bien c'était légal aussi ...
Ce n'est pas parce qu'on te fait à manger et que tu payes que tu te trouves forcement dans un restaurant...
Citation :
Publié par gnark
Mon Père pour son anniversaire à faire venir un chef ... et bien c'était légal aussi ...
Ce n'est pas parce qu'on te fait à manger et que tu payes que tu te trouves forcement dans un restaurant...
Quand le chef fait sa pub sur Instagram pour prendre des réservations, avec prix des différents, accepte comme client des personnes qui ne se connaissent pas entre eux au moment des repas, que les repas ont lieu dans un endroit fixe, que ce n'est pas affilié à une entreprise, bah si, c'est un restaurant. Le reportage de M6, les propos antérieur de Chalençon et son fil Instagram montre clairement que c'est un restaurant clandestin qu'il hébergeait.

Sinon Blanquer qui, pour le début des cours en distanciel, blame l'indisponibilité des cours à distance sur une cyberattaque (gros lol) puis sur OVH alors qu'ils n'ont pas la charge de leur hébergement, dixit le PDG même d'OVH :


Bref Blanquer fait tout pour ne pas assumer que rien n'a été anticipé sur le dimensionnement des services permettant l'enseignement à distance, et ne veut surtout pas en porter la responsabilité et donc est prêt à raconter n'importer quoi pour éviter cela.

En terme de fake news, ils ont toujours un gros niveau.
Citation :
Publié par Anthodev
En terme de fake news, ils ont toujours un gros niveau.
C'est hallucinant.
Le pire étant que personne ne leur met la tête dans leur caca à part des citoyens éclairés sur Twitter.
diner premier avril lol de Chalençon

M6 persiste et dit qu un ministre etait present

vrai ou faux macro va devoir choisir un ministre au hazard et le virer triple lol
Jusqu'ici c'est une affaire assez osef dans le sens où ça concerne "juste" quelques riches imbéciles qui, je l'espère, prendront une amende bien salée pour l'exemple, mais j'espère vraiment qu'aucun ministre ou secrétaire d'état ne s'est vautré là dedans. Certains membres de ce gouvernement ont déjà montré leur dépassement dans la gestion de la crise, ce serait vraiment de mauvais goût de se rendre compte qu'ils se foutent de la gueule du peuple en arrière plan.
Citation :
Publié par gnark
Ce n'est pas parce qu'on te fait à manger et que tu payes que tu te trouves forcement dans un restaurant...
Non c'est vrai: tu pourrais être dans une piscine, une mine de charbon ou un château gonflable. Et les serveurs en queue-de-pie étaient la pour héberger des sites webs. Non mais sérieusement.
Citation :
Publié par Tzioup
Non c'est vrai: tu pourrais être dans une piscine, une mine de charbon ou un château gonflable. Et les serveurs en queue-de-pie étaient la pour héberger des sites webs. Non mais sérieusement.
Il s'avère que c'était un poisson d'avril
Je vous trouve bien prompt à qualifier juridiquement des faits ...
Citation :
Publié par gnark
Il s'avère que c'était un poisson d'avril
Je vous trouve bien prompt à qualifier juridiquement des faits ...
Le mec est tellement en train de ramer qu'il pourrait gagner les championnats du monde. Faire croire que c'était un poisson d'avril alors qu'ils ont annoncé depuis des mois une collaboration, que Leroy a même été interviewé sur le sujet dans Ouest France :
Citation :
Pierre-Jean Chalençon, pour continuer à faire vivre ce lieu impressionnant, a décidé de créer un club privé : le Vivienne’s club. Des déjeuners peuvent être organisés pour les membres.
Qu'il y a eu un repas le 11 mars (après une conférence) :

EyTAdKsWUAM8zQl.jpg23479937.jpg

Que M6 a littéralement filmé le diner du 1er avril qui lui aussi était prévu avec les mêmes outils de réservation que celui du 11 mars.

Donc soit les diners organisés auparavant n'ont pas eu lieu, soit ils ont eu lieu et çà n'a aucun sens de faire croire que celui du 1er avril était une blague, blague d'ailleurs qui ne tient pas face à la vidéo diffusée par M6.

Bref, ce monsieur devrait arrêter de se répandre dans les médias et faire confiance à son avocat. Pour l'instant, c'est une catastrophe, pour lui.

Je te trouve bien prompt à croire sur parole une personne qui changé de version plusieurs fois en moins d'une journée

On en sera plus dans les prochains jours et même si c'est finalement à la frontière de la légalité, cela reste évidemment problématique que de telles soirées puissent avoir lieu. C'est typiquement le genre de choses qui peut complètement faire exploser la population si on apprenait au final que c'était légal. Et bonjour le message envoyé aux restaurateurs si tu peux organiser des diners payants où des gens de plusieurs foyers différents peuvent venir, sans aucun respect des gestes barrières.

Parce que concrètement, organiser chez soi des diners que l'on fait payer, cela n'a pas grand chose à voir avec le fait de faire venir un chef à domicile.

Dernière modification par Aedean ; 07/04/2021 à 00h41.
Citation :
Publié par Hark²
C'est hallucinant.
Le pire étant que personne ne leur met la tête dans leur caca à part des citoyens éclairés sur Twitter.
Ça me met mal à l’aise ces termes :/
Surtout associé à Twitter
Citation :
Publié par gnark
Il s'avère que c'était un poisson d'avril
Je vous trouve bien prompt à qualifier juridiquement des faits ...
A un moment on ne peut pas tout défendre non plus.
Le type se défend tellement mal, un poisson d’avril, j’ai eu honte pour lui en l’écoutant.

Qu’on me fil l’enquête, deux/trois réquisitions téléphoniques et je te trouve qui c’est
Plus c'est gros plus ça passe comme on dit lol

On va bien finir par savoir qui est le membre du gouvernement en question, je crois que M6 a dit qu'il allait poursuivre leur enquête, et bon le canard doit aussi être dessus

Par contre vous êtes vraiment surpris de cette histoire ? je veux dire on sait qu'il y a des restaurants clandestin, et ça concerne des gens "lambdas" alors que les "puissants" se permettent ce genre de chose n'a rien de surprenant. En fait ce qui m'étonne c'est que ça sorte que maintenant.
Si ma mémoire est bonne on avait déjà eu des infos sur de potentiels restaurants clandestins y'a déjà quelques mois lors du deuxième (ou du premier ? tout est trouble ) confinement, mais ça avait fait beaucoup moins de bruit. J'imagine que ce coup-là on en parle pas mal car il y a la rumeur de ministre(s) impliqué(s) et parce que le type qui se chargeait de l'organisation est tellement à côté de ses pompes dans sa "défense" qu'il en devient une cible de choix.

Par contre en y repensant, je ne suis pas sûr que le terme de "restaurant clandestin" puisse être ici approprié, car si j'ai bien compris, les dîners étaient organisés ponctuellement (pas de service continu) pour un cercle d'initiés (pas d'ouverture publique au tout-venant). J'imagine qu'il doit bien y avoir des moyens de faire casquer les organisateurs sur certains motifs (peut être pour non-respect de la règle des 10km ou du couvre-feu), mais ça ne me semble pas si évident que ça de justifier de l'ouverture d'un restaurant clandestin.

En tous les cas c'est de mauvais goût et je ne pleurerais pas les malheurs de ces nantis, mais je ne suis pas totalement certain qu'on puisse leur faire simplement plus qu'une tape sur les doigts via une petite amende. Le pire que les participants aient à craindre, c'est plutôt de voir leur identité dévoilée, peut être que si il y a effectivement des célébrités voire des politiciens ça pourrait faire mal à leur carrière.
Il y a clairement des restaurants qui continuent à faire manger sur place en faisant entrer par la porte de service. Faut pas se leurrer.
Mais effectivement, c'est une problématique bien différente, si on a bien des responsables politiques qui y vont - et encore plus s'ils sont aux manettes, qu'ils sont au courant et peuvent donc faire fonctionner, mais ne font rien voir participent...
Citation :
Publié par gnark
Il s'avère que c'était un poisson d'avril
Je vous trouve bien prompt à qualifier juridiquement des faits ...
En regardant la vidéo hier, quand ils expliquaient que le repas avait eu lieu un 1er avril, je me suis dit comme ça en rigolant qu'il allait dire "non mais c'était un poisson d'avril".
Et j'ai halluciné quand il a vraiment utilisé cette excuse. Ben voyons. Et les gens vont te croire quoi https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif

C'est magique.

Citation :
Publié par Thesith
Par contre vous êtes vraiment surpris de cette histoire ? je veux dire on sait qu'il y a des restaurants clandestin, et ça concerne des gens "lambdas" alors que les "puissants" se permettent ce genre de chose n'a rien de surprenant. En fait ce qui m'étonne c'est que ça sorte que maintenant.
Puis les réactions engendrées sont quand même assez tristounes.

Citation :
Publié par Aedean
Parce que concrètement, organiser chez soi des diners que l'on fait payer, cela n'a pas grand chose à voir avec le fait de faire venir un chef à domicile.
Question stupide, mais: pourquoi?
Ce qui est reproché ici c'est le fait de ne pas respecter les consignes et restrictions sanitaires.

Si tu organises un dîner chez toi avec un chef, ou que tu fais la teuf comme on a vu sur des photos etc partagées par certaines personnes ici, au mépris des restrictions sanitaires, t'es aussi condamnable. Ministre ou pas ministre, député ou pas député.
Et dans ce cas là, faut condamner tous ceux qui pratiquent ces pratiques. Et pas juste Chalençon.

Dernière modification par Episkey ; 07/04/2021 à 13h15. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Episkey
Si tu organises un dîner chez toi avec un chef, ou que tu fais la teuf comme on a vu sur des photos etc partagées par certaines personnes ici, au mépris des restrictions sanitaires, t'es aussi condamnable. Ministre ou pas ministre, député ou pas député.
Si demain tu organises un repas avec des amis chez toi, il n'y a rien qui l'interdit du point de vue de la loi. Il y a juste une recommandation de la part du gouvernement mais rien du point de vue de la loi.

Stricto sensu et même si évidemment je le réprouve, si une personne veut aller boire l'apéro et manger chez ses potes, dans un rayon de 10 km, tous les jours, il peut le faire. Tant qu'il est rentré chez lui avant le couvre-feu.
Citation :
Ces déclarations ont suscité de vives interrogations. Des doutes auxquels a vite répondu le Ministère de l’Intérieur. Selon Beauvau, les propos de Gabriel Attal constituent « une recommandation » et non pas « une interdiction ». « Les verbalisations ne sont possibles qu’en cas de fêtes clandestines ou en cas de tapage nocturne » a indiqué le Ministère à nos confrères de France Info.

Et pour cause. Rien n’interdit de se rassembler chez soi, à dix ou à soixante personnes. Même renforcés, les contrôles s’arrêtent à la porte d’entrée de nos habitations, paravent de notre vie privée. Une intimité à la fois protégée par la Constitution et l’article 9 du Code civil. « Notre domicile reste un sanctuaire, sauf dans certains cas très particuliers, type terrorisme », confiait à Ouest-France Evan Raschel, professeur de droit pénal à l’université de Clermont-Auvergne.
C'est donc une zone grise que de faire venir un chef chez soi. Mais a priori ce n'est pas interdit.

Et je suppose que c'est là-dessus que Chalençon va jouer en disant que le palais de Vivienne est son domicile et qu'il a le droit de faire venir un chef chez lui. Cela étant, comme je le disais, la comparaison est limitée, car il fait payer ses soirées. Ce n'est donc pas une soirée entre amis, mais une soirée payante dont il est l'organisateur. Et là-dessus il risque effectivement quelque chose en s'appuyant sur la mise en danger d'autrui.

Pour les participants, ils risquent au pire non-respect du couvre-feu et des règles de confinement donc 135€. Et 135€ pour le non-port du masque. Mais les policiers n'ont pas le droit de rentrer chez lui, donc ça suppose de les choper à la sortie du palais de Vivienne.

En France, il a été choisi de maintenir le principe du droit à la vie privée, donc la contrepartie c'est la responsabilité individuelle de chacun. Mais à mon sens, dès lors qu'il est choisi de reposer sur la responsabilité individuelle, la contrepartie c'est aussi qu'une personne qui s'en fout mérite une ostracisation sociale. Et ça montre aussi les limites du raisonnement du "c'est légal donc il ne faut rien dire".

Dernière modification par Aedean ; 07/04/2021 à 13h32.
Citation :
Publié par Yesmann
Si ma mémoire est bonne on avait déjà eu des infos sur de potentiels restaurants clandestins y'a déjà quelques mois lors du deuxième (ou du premier ? tout est trouble ) confinement, mais ça avait fait beaucoup moins de bruit. J'imagine que ce coup-là on en parle pas mal car il y a la rumeur de ministre(s) impliqué(s) et parce que le type qui se chargeait de l'organisation est tellement à côté de ses pompes dans sa "défense" qu'il en devient une cible de choix.
Peut-être aussi que dans le cas précédent, sorti par le Canard, il semblait y avoir beaucoup de journalistes impliqués...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés