L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par ClairObscur
Oui enfin on peut aussi vouloir de l'EU sans non plus souhaiter voir un super-état fédéral auquel personne, de toute façon, ne croit.
Je sais pas trop pourquoi dans la tête de certains c'est soit pas d'UE, soit les état unis d'Europe mais rien au milieu.
Quand à l'UE qui n'a aucun poids c'est complètement faux. L'UE de ce que je vois, elle a un sacré problème de communication. Elle communique peu sur ses succès, et ses échecs sont, par contre, repris en boucle partout.
Moi je veux bien, mais on a mis les doigts dans l'engrenage (euro, traité de constitution etc) ce qui fait que s'arrêter au milieu du gué n'est pas viable à long terme.

Sans mécanismes de fédéralisation afin de mettre fin à la divergence des économies (notamment au sein de la zone euro), nous allons à la catastrophe économique. L'Europe du sud (dont la France) ne survivra pas à cet amalgame mal branlé qui profite à certains au dépend des autres. Vous pouvez vous moquer des PIGS, mais c'est le même scénario qui nous attend, juste que ça se fera beaucoup plus lentement. Mais in fine, qu'on aille vers une fédéralisation ou que l'on reste dans un statu quo, on en revient toujours au même point : destruction du modèle social français.

L'UE actuellement, c'est un peu comme si en France nous autorisions chaque région à fixer ses normes sociales, le niveau du smic, le niveau des prélèvements tout en mettant fin aux mécanismes de redistributions intra-régionaux et en imposant une monnaie unique dont la valeur est fixée en fonction des intérêts d'une seule région. En quelques années, certaines régions seraient ruinées et d'autres florissantes. C'est exactement la même chose qu'il se passe en Europe, simplement c'est beaucoup plus lent vu la taille des acteurs, les barrières linguistiques et culturelles etc.

Dès que l'on veut mettre fin aux privilèges de certains où s'attaquer à d'autres déséquilibres, on se mange une fin de non recevoir. Sachant que le plus puissant pays de la zone, l'Allemagne, est celui qui bénéficie le plus du caractère déséquilibré de l'UE, notamment grâce au fait que l'euro n'est qu'un mark déguisé et aux mesures de dumping social mises en place sous Schröder, il faudrait être complètement déconnecté de la réalité pour penser que les choses puissent aller dans le bon sens.

Et non, l'UE n'a aucun poids sur la scène internationale. Franchement, si pour toi cette petite anicroche avec un de nos voisins (la Turquie quoi) est représentative d'un succès, c'est assez triste. Rien que le fait qu'un petit pays comme la Turquie soit capable de défier un mastodonte comme l'UE est représentatif de la faiblesse politique de ce dernier. Rappelle moi la dernière fois que l'UE est intervenue sur un dossier majeur de politique internationale ? Dès qu'il y a une crise majeure, ce sont les gouvernements nationaux qui prennent le relais.

L'UE est juste bonne à empêcher l'entrée de musulmans sur le territoire parce-que ça doit bien être le seul sujet sur lequel nos "libéraux-progressistes-europhiles" parviennent à s'entendre.

Citation :
Publié par ClairObscur
Moi ce que je remarque c'est que l'UE change pas mal en ce moment, mine de rien. Une nouvelle vague de migrants façon 2015 trouvera désormais porte close, l'ordo-libéralisme allemand est déjà mort et enterré, et l'espace Schengen est sous pression avec le COVID 19.
A voir ce qui se mettra en place mais de toute façon l'UE va devoir s'adapter rapidement au monde qui se dessine ou mourir.
Lol attends un peu avant de crier victoire. L'ordo-libéralisme allemand n'est pas encore mort et il est loin d'être enterré. Moi, les déclarations de bonnes intentions allemandes, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Je n'y crois pas une seule seconde.

Citation :
Publié par ClairObscur
Sinon pour ce qui concerne les concours de bite internationaux qui ont l'air de te tenir tant à cœur, ils sont le plus souvent parfaitement stupides, n'apportent que des problèmes et des tensions à long terme à ceux qui y participent
L'une des raisons pour laquelle les US sont devenus une superpuissance au 20 eme siècle c'est parce que l'Europe, le continent dominant du début du siècle a commis un double suicide à la suite de multiple concours de bites qui ont mal tournés justement.
Donc vu les concours de bite qui se préparent, notamment entre la Chine et les US, je serais d'avis de nous en tenir soigneusement à l'écart. On ne s'en portera que mieux.
Tant pis si ça en frustre certains.
Euh, apparemment je n'ai pas été clair. J'en ai rien à cirer des concours de bites internationaux. Ce sont les européistes qui ont l'air de prendre ça très à cœur étant donné qu'ils passent leur temps à répéter le mantra que l'on "a besoin de l'UE pour concurrencer la Chine et les USA sur la scène internationale".

Dernière modification par Sadd Black ; 26/05/2020 à 15h41.
Citation :
Publié par Sadd Black
Ce sont les européistes qui ont l'air de prendre ça très à cœur étant donné qu'ils passent leur temps à répéter le mantra que l'on "a besoin de l'UE pour concurrencer la Chine et les USA sur la scène internationale".
Nope. Personne en Europe n'envisage d'annexer Taïwan ou de recoloniser l'Afrique. On a pas besoin de l'UE pour "faire concurrence à". On a besoin de l'UE pour ne pas être "totalement soumis par". Cf le Royaume Uni qui s'apprête à faire des concessions de format poteau PTT aux USA, sur l'agroalimentaire et la santé.
Citation :
L'UE actuellement, c'est un peu comme si en France nous autorisions chaque région à fixer ses normes sociales, le niveau du smic, le niveau des prélèvements tout en mettant fin aux mécanismes de redistributions intra-régionaux et en imposant une monnaie unique dont la valeur est fixée en fonction des intérêts d'une seule région. En quelques années, certaines régions seraient ruinées et d'autres florissantes. C'est exactement la même chose qu'il se passe en Europe, simplement c'est beaucoup plus lent vu la taille des acteurs, les barrières linguistiques et culturelles etc.
C'est pas parce que demain on irait vers une fédération qu'on va empêcher chaque pays de fixer ce genre de choses, du reste c'est exactement ce qui se passe aux USA par exemple. Le gouvernement fédéral fixe des baselines, mais chaque état a son propre minimum wage, ses propres niveaux de taxes, etc...
Quand à l'absence de redistribution intra europe, tu es quand même au courant que la contribution du budget européen de chaque pays est différente, que ce que chacun reçoit est différent, que certains pays sont des nets contributeurs et d'autres pas... si c'est pas de la redistribution, je ne sais pas ce que c'est ?

Citation :
Publié par Sadd Black
Et non, l'UE n'a aucun poids sur la scène internationale. Franchement, si pour toi cette petite anicroche avec un de nos voisins (la Turquie quoi) est représentative d'un succès, c'est assez triste. Rien que le fait qu'un petit pays comme la Turquie soit capable de défier un mastodonte comme l'UE est représentatif de la faiblesse politique de ce dernier. Rappelle moi la dernière fois que l'UE est intervenue sur un dossier majeur de politique internationale ? Dès qu'il y a une crise majeure, ce sont les gouvernements nationaux qui prennent le relais.
L'UE a un poids sur la scène internationale parce qu'elle est la 2ème économie du monde, et qu'on vit dans un monde où la puissance économique est devenue importante.
Mais l'absence de ce que tu décris est complétement normal : ça ne fait pas partie de ses compétences. Avant d'accuser l'UE de ne pas faire un truc, faudrait quand même se renseigner sur ses domaines de compétence. On pourrait envisager que ça le devienne, mais pour ça il faudrait le décider.
Je sais pas si c'est vrai mais y'a environ 15 ans Tony Blair accusait l'UE d'immobilisme, de dépenser la moitié de ses fonds pour l'agriculture, un secteur sans grand avenir, et avec des perversions des prix de marché liés à cette politique de la PAC qui lésaient les pays tiers, comme la population qui paie les produits 2 à 3 fois leur prix pour soutenir ce système. Il suggérait de réorienter les fonds vers les industries et les services, pour réellement créer des emplois et des opportunités pour la jeunesse. Ou en est on 15 ans plus tard, le R.U sort de l'UE mais dispose encore d'un large capital d'immigration qualifiée, mais pas dans l'agriculture, secteur sinistré dans notre pays qui a défendu bec et ongles cette politique, et avec des prix des produits les plus chers au monde, une qualité en berne, des exploitants qui se suicident. Le fiasco intégral.

Dernière modification par Don Patricio ; 27/05/2020 à 03h00.
Citation :
Publié par Sadd Black

Et non, l'UE n'a aucun poids sur la scène internationale. [...] Rappelle moi la dernière fois que l'UE est intervenue sur un dossier majeur de politique internationale ?
Ta capacité à tourner en boucle sans apprendre des réponses qui peuvent t’être faites ou te renseigner est impressionnante. Mais je vais faire l’effort de répondre à tes deux remarques en commençant par un exemple, parmi un certain nombre, en réaction à le seconde : le JCPOA, que le rôle de facilitateur qu’à joué l’UE a rendu possible (UE qui joue un rôle important dans son suivi également).

Quant au fait que l’UE n’a aucun poids sur la scène internationale c’est un non-sens. C’est la deuxième économie mondiale, ça a été dit. Le premier bloc commercial - le plus attractif donc, ce n’est pas pour rien si les pays tiers souhaitent conclure des accords commerciaux type FTA et bénéficier plus largement des régimes dérogatoires prévus par l’OMC (GSP, etc.). C’est aussi le premier bailleur de fonds - aide qui est conditionnelle permettant à l’UE de s’en servir comme levier. L’UE c’est aussi des compétences (parfois exclusives) - sur lesquelles elle a capitalisée pour devenir un leader. C’est aussi des programmes/des outils à la caisse de résonance mondiale/utilisés bien au-delà des frontières européennes. C’est également des missions à visées sécuritaires dont certaines ont fait leurs preuves ou encore l’un des rares observateurs électoraux global.

Je pourrais continuer, parler des normes strictes que nous exportons ou qui sont répliquées ailleurs, rentrer dans le détail des politiques menées, décrire la perception de l’UE dans les pays tiers où j’ai travaillé, de sa capacité à prendre des sanctions lorsque nécessaire, etc.

Le fond de mon post c’est qu’il est tout aussi naïf et faux de ressasser ce que tu clame que d’être dans un européisme béat. Le poids de l’UE sur la scène internationale peut être sensiblement renforcé, son rôle dans les dossiers majeurs tout autant. La marge de progression est réelle à mes yeux. C’est une évidence, et sur tous les plans y compris en étant plus réactive et sachant mieux communiquer et se faire entendre mais aussi avec le concours plus actif et cohérent des États membres (puisqu’on est sur le Wikiprésident). Néanmoins, que tu le veuilles ou non, elle est un acteur non négligeable dans bien des domaines, sur bien des dossiers.

Je crois aussi qu’il est bon de se souvenir que le SEAE, qui est réellement le premier outil diplomatique européen, a tout juste dix ans. Depuis, le réseau de délégations s’agrandit et il suffit d’en avoir un peu l’expérience pour comprendre le rôle central, dans bien de pays, que joue l’UE vis-à-vis des États membres représentés ou non. Et, dix ans à l’échelle de la diplomatie ce n’est pas grand chose pour devenir l’acteur qu’elle est et est amenée à devenir.
Pierre Moscovici prend la tête de la Cour des comptes
Citation :
Du point de vue du chef de l'État, Moscovici coche de nombreuses cases.

...

Il peut, en revanche, lui être reproché d'avoir été un ministre des Finances de François Hollande peu scrupuleux sur le plan budgétaire. Si les années 2013 et 2014 ont certes marqué le début d'un redressement de la situation de déficit public, elles ne l'ont pas été au prix d'une réduction des dépenses et du train de vie de l'État, mais d'une forte hausse des impôts -ayant abouti au «ras-le-bol fiscal». Ce qui n'a pas pour autant évité à la France d'être obligée de négocier des délais avec la Commission européenne, l'exécutif n'étant pas en mesure de respecter en temps et en heure son engagement de repasser sous la barre des 3% de déficit public. Certains ne manquent pas de rappeler cet épisode précédent peu glorieux, alors que commence pour lui celui de gardien des comptes publics.
Un socialiste à la Cour des Comptes hm miam miam la seconde moitié de mandat.
Il était envisagé depuis un moment déjà et il s'était positionné également en faisant savoir qu'il faisait parti de l'aile centriste du PS depuis toujours (il n'a pas eu à se renier en tout cas, on peut le noter) et qu'il avait l'expérience du compromis européen. C'était un bon argument pour le président et même pour le premier ministre du coup.

Maintenant je ne pense pas que cela change grand chose à l'institution, il est assez indépendant et ne cachera pas les choses si elles doivent être mentionnées même si désagréables pour le pouvoir en place quel qu'il soit.
l'actuel président Didier Migaud vient du PS, je crois pas que la cour des comptes ait déméritée ces dernières années.. Moscovici était candidat depuis des années a ce poste après son expérience européenne…il est dans son champ de compétence, a l'expérience du national, connait les finances publiques par cœur...En plus je dit cela, perso, je ne l'aime pas particulièrement, trop techno a mon gout...mais le refuser car il vient du PS, c'est nimp
Citation :
Publié par macdarok
mais le refuser car il vient du PS, c'est nimp
A la cour des comptes, il faut des gens avec une expérience du terrain et qui ne partagent pas l'idéologie dépensière des socialo-communistes ! Donnez nous des Balkany, des Gaudins, des Ceccaldi, des Carignon... Des gens qui respectent l'argent et savent ce que c'est !
Citation :
Publié par Le Comte Zaratoussa
Pierre Moscovici prend la tête de la Cour des comptes

Un socialiste à la Cour des Comptes hm miam miam la seconde moitié de mandat.
Y'a pas un moment ou même les mecs de gauche disent "ça suffit"?
Moscovici est quelqu'un de très respectable mais il n'a rien d'un économiste ... c'est un pur apparatchik et plutôt un lettré / culture / diplomatie, c'est là qu'il serait bon.

Mais bon de toute façon la Cour des comptes dans le genre institution sans aucun pouvoir qui coûte bonbon ... la bonne vieille retraite avant le départ définitif. Dans mon esprit soit on assainit cette institution et on lui donne un réel pouvoir contraignant de contrôle budgétaire, soit mieux vaut supprimer ce fromage à journalistes et politiques et universitaires. Qui n'hésite pas elle même dans les dépenses somptuaires ... Je l'ai vu de l'intérieur une institution qui entretient un tel personnel c'est quasiment ancien régime ça doit coûter une fortune, pour une utilisation ultra restreinte. C'est le même genre que M. Homard ça suffit tout ça.
Citation :
Publié par Don Patricio
Y'a pas un moment ou même les mecs de gauche disent "ça suffit"?
Moscovici est quelqu'un de très respectable mais il n'a rien d'un économiste ... c'est un pur apparatchik et plutôt un lettré / culture / diplomatie, c'est là qu'il serait bon.
Il faut quelqu'un d'un certain poids pour valider ou non certains comptes comme, au pif les comptes de campagne. La Cours des Comptes n'avait pas brillé sur les comptes de Chirac, a du batailler sur les compte de Sarkozy, etc.

Donc autant prendre un politique connu dont le parti n'a aucune chance de gagner pour ne pas créer de conflit d'intérêt

Par ailleurs, il a bossé à l'UE, il aura des appuis non franco français en cas de lever de lièvre.
Citation :
Publié par Kikako
Il faut quelqu'un d'un certain poids pour valider ou non certains comptes comme, au pif les comptes de campagne. La Cours des Comptes n'avait pas brillé sur les comptes de Chirac, a du batailler sur les compte de Sarkozy, etc.

Donc autant prendre un politique connu dont le parti n'a aucune chance de gagner pour ne pas créer de conflit d'intérêt

Par ailleurs, il a bossé à l'UE, il aura des appuis non franco français en cas de lever de lièvre.
Rohhh tu ne vas pas me dire que c'est un choix tactique et purement politique ?
Après ce n'est pas la Cour des Comptes qui valide ou non les comptes de campagne...c'est la CNCCFP. Mais c'est tout comme, car c'est à Moscovici que revient la proposition des membres de la commission...comme quoi.

D'ailleurs on a des nouvelles des factures mystérieusement disparues pour la campagne de Macron ? Il y avait aussi des irrégularités flagrantes, la CNCCFP est sur le coup ? Mdr.

Pour en revenir à Moscovici, c'est un socialiste pur jus qui a écumé les ministères et les postes juteux depuis l'ère Jospin
Citation :
Ministre des Affaires européennes sous Lionel Jospin, ce social-démocrate, fidèle de Dominique Strauss-Kahn, rebondit au sein de l’équipe de campagne de Hollande (dont il fut le directeur) après que son mentor a été balayé en 2011 par un scandale sexuel. Dans la foulée, il devient ministre de l’Économie dans deux gouvernements successifs de Jean-Marc Ayrault.

...

En 2017, le commissaire européen Moscovici fut un des rares socialistes à échapper au dégagisme de l’ère Macron. Je suis un survivant, disait-il en 2018 au Figaro.
Avec Moscovici aux manettes de la CC je suis persuadé que les rapports brûlants qui avaient l'habitude de dénoncer les dérives budgétaires des établissements publics et des collectivités seront plus doux pour la fin de mandat. Peut-être bien que Macron lui réserve un siège tout chaud après 2022 qui sait.

Peut-être même aussi que les largesses avec la dépense publique seront approuvées par Moscovici qui a toujours été très clément à l'égard des pays flirtant avec les limites en matière de déficit public.
Citation :
Publié par Kikako
Il faut quelqu'un d'un certain poids pour valider ou non certains comptes comme, au pif les comptes de campagne. La Cours des Comptes n'avait pas brillé sur les comptes de Chirac, a du batailler sur les compte de Sarkozy, etc.

Donc autant prendre un politique connu dont le parti n'a aucune chance de gagner pour ne pas créer de conflit d'intérêt

Par ailleurs, il a bossé à l'UE, il aura des appuis non franco français en cas de lever de lièvre.
C'est une efficacité assez relative, en général la Cour des comptes a tout de même une sorte de rôle conseiller / révélateur des pires "mauvaises décisions" (ou pas d'ailleurs, c'est aussi très politisé).
Très franchement comme je ne pense pas que cette institution puisse réellement acquérir un pouvoir sans faire de doublons, je crois qu'elle devrait être supprimée comme une survivance d'ancien Régime, et ses moyens transférés à l'administration fiscale pour des missions assez similaires mais avec pouvoirs de redressements. Une sorte de "super fisc" capable de traquer la corruption à haut niveau. Pour celà il n'y a nul besoin de chateaux en plein paris, avec un personnel (maitres d"hotels cuisiniers etc) et de l'équipement dignes de Richelieu. Emettre des rapports critiques qui font plaisir à l'opposition mais n'engagent à rien, ne devrait pas coûter 10 millions d'euros par page (chiffre un peu lancé au hasard mais bon ... on doit pas être si loin de la vérité).

Dernière modification par Don Patricio ; 01/06/2020 à 21h34.
Au contraire, je pense qu'on devrait donner à la CC un vrai pouvoir de nuisance pour tous ces politicards qui installent leur système d'influences sur des décennies.

Une institution indépendante, dont les membres n'appartiendraient pas au sérail et qui seraient représentatifs des intérêts des français. Concrètement la CC sortirait des dossiers comptables pointant des anomalies et auraient le pouvoir de déboulonner les arnaques.

Une sorte de contrôleur du fisc pour les établissements publics & co.
Bah c'est un peu ce que je dis qu'on devrait la convertir en une sorte de FBI fiscal à la française. Mais en même temps on devrait de toute façon arrêter de subventionner à grands frais certains fastes sans aucun rapport avec notre situation économique. Soit on lui donne un réel pouvoir (et on a un tas d'élites ultra formées pour), soit on arrête de payer des fortunes pour rien, pour des rapports que tous les gouvernements enterrent tranquillement depuis 50 ans et pour fournir des fromages grassement payés à tel ou tel bon serviteurs des partis.
Citation :
Publié par Le Comte Zaratoussa
Une institution indépendante, dont les membres n'appartiendraient pas au sérail et qui seraient représentatifs des intérêts des français. Concrètement la CC sortirait des dossiers comptables pointant des anomalies et auraient le pouvoir de déboulonner les arnaques.
En fait, c'est déjà sa mission.

Citation :
Le jugement des comptes publics

Cette activité de la Cour des comptes s'inscrit dans la suite logique de sa mission de vérification de la régularité des recettes et des dépenses publiques ainsi que des conditions de tenue de la comptabilité publique. Pour cela, elle doit s'assurer que les comptables nommés par le ministre des Finances ont correctement recouvré les recettes dont ils ont la charge et que le paiement des dépenses qu'ils ont exécutées a été effectué selon les règles de la comptabilité publique.
La Cour des comptes ne juge pas directement tous les comptables publics, mais uniquement les comptables "principaux", qui sont essentiellement les directeurs régionaux ou départementaux des Finances publiques.
La Cour des comptes exerce également un pouvoir de sanction directe sur les comptables publics : mise en débet (reversement des sommes indûment payées ou non perçues), amende pour retard dans la production des comptes. Par ailleurs, lorsqu'elle constate des irrégularités commises par les dirigeants des organismes relevant de sa compétence, la Cour des Comptes peut saisir la Cour de discipline budgétaire et financière (voir ci-dessous). Elle peut aussi saisir les autorités judiciaires de faits présumés constitutifs de crimes ou de délits découverts au cours de ses vérifications.
Et vu que c'est ce que vous appelez l'administration fiscale (ie la DGFIP) qui gère les recettes et les dépenses de l'Etat, supprimer la cour des comptes en donnant sa mission à "l'administration fiscale" reviendrait à la rendre juge et partie.

Dernière modification par Aedean ; 01/06/2020 à 21h48.
Citation :
Publié par Don Patricio
Bah c'est un peu ce que je dis qu'on devrait la convertir en une sorte de FBI fiscal à la française. Mais en même temps on devrait de toute façon arrêter de subventionner à grands frais certains fastes sans aucun rapport avec notre situation économique. Soit on lui donne un réel pouvoir (et on a un tas d'élites ultra formées pour), soit on arrête de payer des fortunes pour rien, pour des rapports que tous les gouvernements enterrent tranquillement depuis 50 ans et pour fournir des fromages grassement payés à tel ou tel bon serviteurs des partis.
Si par là tu souhaites un service d'enquête fiscal pouvant agir sous commission rogatoire du juge ou sur réquisition du procureur, tout en étant directement sous l'autorité d'un magistrat, il y a déjà un service. Tu as le service d'enquêtes judiciaires des finances créé en 2019. Ce service existait déjà sous une autre forme. Le service des enquêtes de douane judiciaire. Il a été créé en 2002. Le nouveau service permet d'élargir le champ d'action des officiers. Cet élargissement des compétences montrent que ce service est voué à se renforcer dans les années à venir.

https://www.economie.gouv.fr/service...finances-sejf#
Tout ce que je souhaite c'est que l'état puisse accomplir ses missions fondamentales avec la meilleure efficacité. De ce que j'en vois et en lis depuis ... des décennies je pense que c'est une institution qui coûte bien trop cher par rapport à son utilité (qui n'est jamais de 0 heureusement).
Après si tout le monde en est très satisfait bah parfait ... faut juste retenir que les budgets ne sont pas infinis donc ce qu'on met là on le met pas ailleurs. Perso je pense pas que le deal soit très bon mais bon j'ai qu'1 voix et pas en interne, au final c'est pas moi gère le budget national.
Legendre vient d'envoyer une note à Macron pour le prochain gouvernement. Que du rêve : Le Maire à Matignon, Valls aux Affaires étrangères, Castaner à la Défense, Le Drian à l'intérieur, Darmanin aux Affaires sociales. Manque juste Raymond Barre aux Finances Pasqua à l'immigration
Franchement, pour qu'un nouveau gouvernement arrive à me convaincre actuellement, faudrait un alignement cosmique de plusieurs galaxies.

J'ai jamais cru au monde nouveau promis par Macron, mais voir ça me donne des crise d'urticaire. Franchement Lemaire ? Je sais même pas comment on peut encore lui donner un poste, il a démontrer un niveau d'incompérence assez incroyable. Castarner ? Je sais pas si il s'entraine chaque matin pour être aussi stupide ou si c'est de naissance. Valls ? Mon dieu, tout sauf lui, quoi que Sarkozy pourrait être pire.
Citation :
Publié par Mahorn
Legendre vient d'envoyer une note à Macron pour le prochain gouvernement. Que du rêve : Le Maire à Matignon, Valls aux Affaires étrangères, Castaner à la Défense, Le Drian à l'intérieur, Darmanin aux Affaires sociales. Manque juste Raymond Barre aux Finances Pasqua à l'immigration
Marion Maréchal à l'Intérieur

Citation :
Et quid de Sibeth Ndiaye, l’actuelle porte-parole du gouvernement actuelle ? A la trappe.
Si Ndiaye saute salement, Macron aura mon vote en 2022 dès le premier tour même si F. Fillon se représente mdr.
Citation :
Publié par Mahorn
Legendre vient d'envoyer une note à Macron pour le prochain gouvernement. Que du rêve : Le Maire à Matignon, Valls aux Affaires étrangères, Castaner à la Défense, Le Drian à l'intérieur, Darmanin aux Affaires sociales. Manque juste Raymond Barre aux Finances Pasqua à l'immigration
Le Maire rêve depuis longtemps de ce poste de premier ministre. N'oublions pas que c'est pour 2 ans donc en gros pour faire du remplissage. Il lui faut quelqu'un de moins pénible à gérer que Philippe et Le maire c'est le parfait soldat en plus d'être fidèle.

Par contre je suis déçu, personne pense à Ségolène Royal. Vu que Valls a le droit à un come back, je propose pour elle l'écologie ! 1.png
Répondre

Connectés sur ce fil