L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Répondre
Partager Rechercher
Au final, ça sera un système à points, universel, avec âge pivot à 64 ans pour les salariés du privé uniquement. Le gvt ferait mieux de déposer les armes de suite, ça nous épargnera au moins la grève.
Citation :
Publié par Diesnieves
Pour les retraités, faudra qu'il se méfie car parmi eux il y a ceux qui n'oublient pas qu'ils ont des enfants et des petits-enfants. Ceci dit, je ne crois pas qu'on puisse voir les effets concrets de la "réforme" pour 2022.
Les vieux votent généralement pour pas que ça bouge, on en a de plus en plus, du coup je me fais pas trop de soucis pour Macron en 2022. Il peut passer ça un peu en force, ensuite il a 2 ans pour faire des cadeaux à tout le monde et s'assurer sa réélection. Il concentre toutes les augmentations du SMIC/RSA et des minimas sociaux pour les retraités en 2021 qu'il aurait pu faire les autres années et hop, ça passe.
Citation :
Publié par Aedean
Et si tu ne vois pas en quoi le fait de maintenir le régime spécial de la police, y compris pour des agents administratifs qui ne sont pas sur le terrain et font le même boulot que d’autres administratifs, ne fragilise pas une réforme dont le but est d’avoir un régime universel et des règles identiques pour tous.
Des agents administratifs il y en a partout. En fait j’ai surtout la sensation que les grévistes RATP/SNCF ne verront pas grand chose de leurs revendications vis à vis de leurs retraites mais que ça sera surtout au bénéfice de leur administration qui n’est que trop heureuse de voir des gens défendre leurs intérêts à leur place.

Autrement dit, qu’il y a bien plus d’injustices au sein même de chaque régime, universel, général ou non, qu’entre les régimes général et spéciaux.
Citation :
Publié par Aedean
La condition posée est floue au possible, exercer des missions de sécurité et ordre public ça veut tout dire et rien dire. Le mec qui est en unité de police judiciaire il est dedans ou pas? Effectivement il fait beaucoup de bureau mais il sort es-qualité, reste confronté directement à la délinquance en plus d'avoir des responsabilité généralement plus importantes.
Mais en administratif pur (RH, garage auto, gestion matériel, affaires immobilières, ...) c'est des civils ou corps de soutien, donc effectivement cette distinction était casse gueule.
Et ça ne semble pas plaire au parquet tout ces oublis :
Citation :
Publié par Mahorn
Devinez qui a "oublié" de déclarer son poste d'administrateur à la Fondation SNCF ?
C'est une plaisanterie j'espère.
Parce que un oubli, passe encore, mais trois, ça ne passe plus.
Autre chose, ils font comment pour avoir autant de postes, ils ont le don des sabines ?
Citation :
Publié par Hark²
Au final, Delevoye va détruire les retraites mais régler le problème du chômage avec tous les postes vacants qu'il laisse derrière lui
c'était bénévole d'après l'article donc ça va pas vraiment aidé. C'est quand même moins grave que les cas précédents. En plus visiblement il était pas souvent présent, il a pu oublier donc...

Après c'est peut être Alzheimer ça expliquerait tous ces oublis.
Citation :
Publié par Lugi Sakabu
Est-ce que le gouvernement a besoin de défendre la réforme ? Je veux dire, les lignes sont tracées, les opinions sont faites, Edouard Philippe pourrait faire l'hélico-bite sur le perron de Matignon et Martinez décrocher un prix nobel d'économie, l'un a la majorité au parlement, les autres ont leurs yeux pour pleurer. So what ?
Des gouvernements ont déjà reculé ou cédé sous la pression malgré qu'ils avaient la majorité au Parlement (par exemple Juppé ou Fillon sur leurs réformes des retraites respectives il me semble).

Un gouvernement ne cède que dans les situations suivantes :

1/ les pertes économiques cumulées engendrées par la contestation sociale poussent le patronat à supplier le gouvernement de céder
2/ la haute bourgeoisie se sent menacée (dans ses lieux de vie et de pouvoir), et supplie le gouvernement de céder (d'ailleurs les Gilets Jaunes n'étaient pas si loin d'obtenir ce qu'ils souhaitaient).
3/ une élection cruciale dont l'échéance est proche risquerait d'être perdue à cause de la contestation
4/ l'intégrité physique des membres du gouvernement est directement menacée.

Une grève générale et diverses actions de blocage ont pour objectif de faire céder le gouvernement en arrivant à la situation 1/ , situation où la prédominance au Parlement n'a aucun impact.
Ce gouvernement ce qu'il regarde c'est les sondages d'opinion sur le soutien au mouvement. S'il a cédé face au GJ par exemple c'est parce que contrairement à son pari, le soutien est resté durablement fort malgrés les dégradations et violence.
Là c'est pareil, Macron fait le pari que si ça dure, les français vont être plus remonté contre les grévistes plutôt que contre le gouvernement pour la situation de blocage.

Le truc que je trouve le plus dingue c'est le comportement de ce gouvernement vis à vis de la CFDT, il avait l'occasion d'avoir un syndicat avec eux, ils ont réussis à agiter le chiffon rouge avec l'âge pivot. Pourquoi faire ça ? surtout si on en croit ce qui se dit, ça avait été mis de côté.

Par contre si leur stratégie ça se termine avec on garde des exceptions pour les régimes spéciaux, là préparez vous à faire des réserve de carburant parce que je crois pas que ça va bien se passer. Parce que pour le coup tu auras le privé et les cadre (qui sont perdant) qui seront pas trop d'accord pour y laisser des plumes, si on maintient encore les départ en retraite plus tôt pour certains ou un mode de calcul plus avantageux.
Après je me trompe peut être, mais quand même l'impression que dans ceux qui acceptent la réforme y en a un paquet qui le sont parce que ça remet les compteur à 0 pour tout le monde.
Encore un coup porté à la réforme universelle, mais cela vient du Sénat (sur lequel le gouvernement n'a aucun pouvoir) cette fois-ci :

Citation :
Réforme des retraites : le régime spécial des sénateurs sera « adapté » mais pas supprimé
L'universalité, c'est bien pour les autres.
Citation :
Le sénateur (Les Républicains, LR) des Yvelines a d’ailleurs tenu à rappeler qu’à chaque précédente réforme des retraites – 2003, 2010, 2014 – le Sénat avait « ajusté » son régime : en supprimant, tout d’abord, le système très avantageux de double cotisation, en vigueur jusqu’en 2010, qui permettait à un parlementaire d’atteindre 37,5 annuités en vingt ans de mandat, remplacé par un système de retraite complémentaire par points ; en augmentant progressivement la durée de cotisation, alignée sur celle de la fonction publique ; en allongeant, comme dans le régime général, l’âge de départ à la retraite.

Ajusté, certes, mais sans jamais y renoncer. Pas plus qu’il n’a l’intention, cette fois encore, de le remiser. Devant le bureau du Sénat, jeudi matin, M. Larcher a précisé que « le régime de retraite des sénateurs est un régime autonome, qui ne reçoit aucune subvention spécifique ». Un régime avantageux. Son financement repose à la fois sur les cotisations des sénateurs, à hauteur de 12 %, sur les cotisations employeur du Sénat, pour 28 %, et le reste, 60 %, grâce à un prélèvement sur les revenus procurés padr les actifs financiers de la caisse autonome de retraite des sénateurs.
Je ne sais pas comment ils peuvent sérieusement se dire que cela va être accepté par la population. Mais bon, c'est un régime spécial de plus qui pourrait aider le reste des concitoyens, mais qui préfère rester autonome, on se demande bien pourquoi.

Après, c'est un travail qui induit une certaine pénibilité. C'est fatiguant de manger du foie gras.

On va voir si le gouvernement sera aussi dur avec le Sénat qu'il ne l'est avec la RATP ou la SNCF...

Dernière modification par Aedean ; 13/12/2019 à 19h16.
Citation :
Publié par Aedean
Encore un coup porté à la réforme universelle, mais cela vient du Sénat cette fois-ci :
Citation :
Réforme des retraites : le régime spécial des sénateurs sera « adapté » mais pas supprimé
L'universalité, c'est bien pour les autres.
J'étais ni pour ni contre la réforme, à la base c'était surtout la comm mensongère qui me posait soucis (venant d'un gouvernement ayant voté la loi anti fake news LOL) mais en voyant çà et le fait qu'ils gardent le régime spécial pour la Police, je me range maintenant du côté des syndicats. Ils se foutent de la gueule du monde sérieusement.
Qu'ils reprennent leur réforme et revoient leur copie pour proposer quelque chose de censé, avec les explications qui vont bien. Là ils sont même pas foutus de vendre leur réforme et connaissent pas leur dossier, c'est pitoyable.
Le plus bel argument jamais sorti :

Citation :
« le régime de retraite des sénateurs est un régime autonome, qui ne reçoit aucune subvention spécifique ». Un régime avantageux. Son financement repose à la fois sur les cotisations des sénateurs, à hauteur de 12 %, sur les cotisations employeur du Sénat, pour 28 %, et le reste, 60 %, grâce à un prélèvement sur les revenus procurés par les actifs financiers de la caisse autonome de retraite des sénateurs.
Ces gens n'ont aucune limite dans l'indécence.
Même la ministre du travail Muriel Penicaud n'arrive pas à expliquer comment le système de points et meilleur que prendre les 25 meilleurs années pour les travailleurs du privé, cette extrait est est vraiment sans pitié pour elle:

Macron et son gouvernement sont vraiment des incapables!
Citation :
Publié par Ombre Vengeresse
Même la ministre du travail Muriel Penicaud n'arrive pas à expliquer comment le système de points et meilleur que prendre les 25 meilleurs années pour les travailleurs du privé, cette extrait est est vraiment sans pitié pour elle:

Macron et son gouvernement sont vraiment des incapables!
Pourtant la réponse est très facile !

Certes, on aura un salaire moyen sur 40 ans plus faible que sur 25 ans, mais le gâteau des pensions à verser restant constant, on peut choisir une valeur de point qui permette de distribuer tout le gâteau, avec donc une augmentation du ratio pension/salaire moyen.

Ainsi, il y aura des perdants et des gagnants, les perdants étant ceux qui auraient fait 15 mauvaises années et 25 bonnes.
Mais est-il juste que deux travailleurs, l'un ayant bien cotisé toute sa vie, et l'autre n'ayant bien cotisé que 25 ans et peu pendant 15 ans, touchent la même chose ?

Ce n'est pas là qu'il faut attaquer cette réforme !

On cherche les bons contre arguments !
Perso, l'argument de base contre ce projet, c'est le système de point.

Actuellement, quand on cotise, on reçoit tous les ans combien on a gagné en droit en €.

Après, on aura un total en points... Sauf que la valeur du point peut changer au bon vouloir du gouvernement... Autant dire, que ca voudra pas dire grand chose...

Si on voulait rediriger les gens vers les retraites privées, on s'y prendrai pas autrement...
Citation :
Publié par Gardien
Si on voulait rediriger les gens vers les retraites privées, on s'y prendrai pas autrement...
C'est exactement l'objectif.

Le gouvernement est après les 1000 milliards d'euros d'épargne qui dorment sur les comptes des Français, ils veulent que cet argent circule.
Comment faire circuler cet argent? Tu détruis le système de retraites pour forcer les gens à se tourner vers des investissements privés et des fonds de pensions pour espérer toucher une retraite décente.

Ils en ont rien à foutre que le système soit équilibré ou juste, ils veulent juste que les français soient plus les champions d'Europe de l'épargne.
Citation :
Publié par Gardien
Après, on aura un total en points... Sauf que la valeur du point peut changer au bon vouloir du gouvernement... Autant dire, que ca voudra pas dire grand chose...

Si on voulait rediriger les gens vers les retraites privées, on s'y prendrai pas autrement...
le gouvernement (pour le service public) et le patronat (pour le secteur privé) n'auront même pas à se soucier de changer la valeur du point, dans la mesure où celui-ci est indexé sur les salaires. Il suffit de ne pas augmenter les salaires, et le tour est joué.

et oui, c'est la voie royale pour la retraite par capitalisation, puisque les pensions vont globalement baisser. Du coup, les fonds de pension se frottent les mains, car la France est l'un des pays de l'UE où l'épargne est la plus élevée. Entre autres choses...

EDIT : https://www.mediapart.fr/journal/fra...lle-du-pouvoir

pour le fun :

Instantané_2019-12-13_213632_twitter.com.png

Dernière modification par Yasujiro Ozu ; 13/12/2019 à 21h42. Motif: Auto-fusion
Parce que le fond de pension c'est du clé en main ?
Tu "cotises" et hop tu as ta retraite qui complémente une retraite qu'on a rendu déficiente.
Elle est pas belle la vie ?

Mais on ne posera jamais la question de pourquoi les retraites sont devenus déficientes alors qu'on produit toujours plus. C'est ce qui me tue dans toutes ces interventions. On est à culpabiliser de pas travailler assez alors qu'on sait très bien qu'un mec à 65 ans ne va pas avoir le même avenir pro qu'un gars de 30, sans oublier qu'on sait très bien qu'il y aura de moins en moins de travail.
On prépare tout un tas de petits vieux miséreux.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés