L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par gnark
Comme quoi au juste ?
Je trouve le gouvernement très transparent et suivant assez strictement le programme pour lequel il a été élu ...
Pourtant dans le programme de Macron sur les retraites , il était écrit :

Pas de baisse des pensions


https://www.toutsurmesfinances.com/r...retraites.html

Macron aurait menti ? incroyable.

Sans parler du "Si Emmanuel Macron ne le spécifie pas noir sur blanc, le futur système unique devrait être basé sur un régime en points."

C'est pas écrit mais faut deviner. La transparence quoi.
Citation :
Publié par gnark
Et quand est-ce qu'il a dit cela ?
Je ne l'ai entendu dire que la hausse de la CSG serait "juste" compensée, rien de plus ...
C'est littéralement dans l'article.
Citation :
Emmanuel Macron avait promis qu’”une mesure équivalente dégagera également du pouvoir d’achat pour les fonctionnaires”.
Mais si tu veux une autre source :
Citation :
Aux fonctionnaires, Emmanuel Macron a fait une promesse : «J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant», écrivait-il, candidat à la présidentielle, dans une «Lettre ouverte aux agents publics» publiée onze jours avant le 1er tour. Eh bien les fonctionnaires vont devoir attendre un moment avant de voir la couleur de cette «plus juste rémunération».
Donc non il s'était bien engagé à une mesure équivalente à celle pour le privé. Manque de bol, ils ont pas tenu leur promesse. Et ce n'est même pas une compensation puisque le montant de la compensation ne suit pas les augmentations liés au changement dans notre carrière. Autrement dit le surplus de salaire lié à l'augmentation est lui soumis à la CSG revalorisée sans que la compensation ne le soit. C'est donc une perte nette au regard du salaire versé tout au long de la carrière là où il promettait une augmentation du pouvoir d'achat comme celui des salariés.

Citation :
Selon nos informations, ces derniers seront les seuls actifs - avec les travailleurs indépendants qui gagnent plus de 4 000 euros nets par mois - à ne pas bénéficier de «gain de pouvoir d’achat» comme en profiteront les salariés du privé et 75% des travailleurs indépendants en 2018. En effet, les fonctionnaires seront impactés, comme la grande majorité des Français, par la hausse de 1,7 point de la CSG au 1er janvier mais n’auront droit, comme le répètent les ministres de Bercy depuis plusieurs semaines, qu’à des «compensations». Pour rappel, les salariés du privé et la grande majorité des indépendants bénéficieront, eux, d’une baisse importante de leurs cotisations salariales, accordées en deux fois en 2018 : 258 euros en année pleine - soit 2019 - pour un salarié au Smic, 456 euros pour une personne à 2000 euros net par mois. Mais pour les agents de la fonction publique ce sera donc… zéro.
Ou encore, dans le programme même du candidat :
Citation :
Nous supprimerons les cotisations salariales maladie et chômage pour les salariés du secteur privé (3,15 points), ce qui augmentera instantanément le salaire net des intéressés. Une mesure équivalente dégagera également du pouvoir d’achat pour les fonctionnaires et les indépendants.

Dernière modification par Aedean ; 05/12/2019 à 17h14.
Citation :
Publié par Anthodev
Je ne pense pas que le problème de fond soit qu'on soit dans une société de défiance, c'est surtout que personne n'a confiance en ce gouvernement
Quel est le dernier gouvernement en France en qui tout le monde avait confiance ?
Citation :
Publié par Njuk
Si y'a une raison, c'est le principe de passer d'une retraite par répartition à une retraite par point. Tu crois que c'est quoi l'objet de la réforme en cours ?
Une retraite par point reste une retraite par répartition.
Citation :
Publié par Aloïsius
Quel est le dernier gouvernement en France en qui tout le monde avait confiance ?
Pas que tout le monde ai confiance, mais surtout qu'il n'y avait pas une défiance à ce niveau. Et pour ça il faut remonter à Chirac et avant. Le truc est que ça se passerait probablement mieux si la politique se déroulerait plus sur le modèle nordique que le nôtre aujourd'hui (basé sur le consensus et non la confrontation).
Citation :
Publié par Aloïsius
Quel est le dernier gouvernement en France en qui tout le monde avait confiance ?
Et pis je vois la mauvaise foi des gens, je vois bien, tout le monde critique le président de la République, tout le temps, tout le temps, tout le temps, et pourtant c'est pas tout le temps le même... c'est bien d'la mauvaise foi, ça !

Coluche, 1977.
Citation :
Publié par Anthodev
Pas que tout le monde ai confiance, mais surtout qu'il n'y avait pas une défiance à ce niveau. Et pour ça il faut remonter à Chirac et avant.
Je me souviens des réformes des retraites faites sous Chirac II : la loi Fillon. Quand "super-menteur" était président et que l'époux de Pénélope nous expliquait comment nous devions nous serrer la ceinture, plus, toujours plus, comme il le fit sans cesse jusqu'à exploser en vol en 2017.

Quoi qu'il en soit, je reste favorable, sur le principe, au système le plus universel et transparent possible. Sans dérogations, niches, exemptions, privilèges opaques et autres. Ces trucs détruisent le contrat social, le rongent comme un acide. Ils entraînent la jalousie, la méfiance, la défiance, la division, le sentiment d'injustice ou de persécution, sapent le consentement à l'impôt.
Toute la question est de savoir ensuite comment on passe du principe à la pratique. De mémoire, les Suédois ont négocié pendant des années avant de passer à un système de retraite à points.
Citation :
Publié par Aloïsius
Quoi qu'il en soit, je reste favorable, sur le principe, au système le plus universel et transparent possible. Sans dérogations, niches, exemptions, privilèges opaques et autres.
Je pense que de manière général, tout le monde est d'accord avec ça. Le truc c'est qu'il faut voir les détails et les conditions. Si au final il n'y a que des perdants ou presque avec en plus des zones opaques, pas grand monde ne sera partant. De plus pour ceux qui perdent un max, il faudrait potentiellement prévoir un système de compensation au niveau du salaire, tout particulièrement pour les fonctionnaires si le salaire n'est pas revalorisé en conséquence (parce que dans leur cas le salaire relativement faible était compensé par une retraite plutôt généreuse en dédommagement).
Citation :
Publié par Anthodev
Je pense que de manière général, tout le monde est d'accord avec ça. Le truc c'est qu'il faut voir les détails et les conditions. Si au final il n'y a que des perdants ou presque avec en plus des zones opaques, pas grand monde ne sera partant. De plus pour ceux qui perdent un max, il faudrait potentiellement prévoir un système de compensation au niveau du salaire, tout particulièrement pour les fonctionnaires si le salaire n'est pas revalorisé en conséquence (parce que dans leur cas le salaire relativement faible était compensé par une retraite plutôt généreuse en dédommagement).
J pens wqu l'essdntil est qu le ssystème retenu soit financièrment pérenne. Si tel n'était pas le cas, des diminutions es montants des pensions ou l'augmentation du nombre d'années e otisation seraient les sseul rmèdes possibles.

uoiqu'il en soit s'attaquer à la réforme d'une asurancve sociale est un chantier politiquement très dificile et techniquement très ardu. Mais si le système en vigueur est déficitaire il est impératif de le réformer pou éviter les eu conséquences précitées.

Je crois aussi qu'actuellement ce sont e claires explications qui font défaut. Et c'est d'autant plus déplorable qu'elles pourraient se résumer à de simples calculs arithmétiques. Il n' a aucune raison ed refuser une réforme nécessaire. E plus la refuser ne serait que remettre à plus tard et dans d'autres mains la résolution des problème que le système de retraite pose.

Bien évidemment il est parfaitement légitime et compréhensible de la contester dans la rue. On peut seulement déplorer que les opposants soient aussi avares de propositions alternatives.

En tout cas la mobilisation d'aujour'dhui était spectaulaire. C'est donc un clair succès pour les syndicats qui l'ont organisée et menée. Ils sont pour une fois parfaitement dans leur rôle et la société dans son ensemble peuvent s'en féliciter.vu de ce côté de la frontière, on admire comme on a admiré le mouvement de décembre 1995
Citation :
Publié par gnark
On est que à 1.7 point du second plus mauvais ... mes félicitations à tous
Faut être sérieux être le cancre à 31.7% du PIB quand celui qui suit est à 30% c'est très très mauvais.
Sauf que oui y a une grosse différence, l'article je trouve n'est pas clair au sujet des dépenses de santé il laisse entendre que le niveau est équivalent pourtant la différence est énorme
https://frenchmorning.com/pourquoi-l...ux-etats-unis/
On a donc 2 fois plus de dépense de soins au USA qu'en France, et avec de moins bon résultat à la clé.
Exemple le taux de mortalité infantile au USA
5.97 au lieu de 3.34 pour la France
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...3%A9_infantile


Donc non c'est pas caricatural de dire que le 1er a un bon système au regard de ces résultats quand on compare avec le second. Après ça veut pas dire qu'il faut rien changé et de pas voir si on peut faire mieux en parvenant à geler la hausse de ces dépenses sociales au moins dans un 1er temps et voir ensuite une légère baisse.
J'arrive pas à me sentir concerné par le débat des retraites, je sais que c'est important, des gens m'ont expliqué de long en large mais rien y fait je m'en tape d'une force. Peut être car c'est trop loin pour moi la retraite? Par contre le fait qu'ils me fasse chier en faisant gréve ça c'est concret .
Citation :
Publié par Epidemie
J'arrive pas à me sentir concerné par le débat des retraites, je sais que c'est important, des gens m'ont expliqué de long en large mais rien y fait je m'en tape d'une force. Peut être car c'est trop loin pour moi la retraite? Par contre le fait qu'ils me fasse chier en faisant gréve ça c'est concret .
Juste un rappel: à la base, la grève c'est juste le fait de ne pas aller bosser. Ça paraît con et du pinaillage, mais le but d'une grève n'est pas de faire chier. On pose juste ses outils et on attend que le patron cède. Historiquement, c'est ça. Alors si la conséquence est que ça fait chier, c'est que on voit à quel point les catégories de travailleurs qui font chier sont indispensables à la bonne marche de la société en temps normal. C'est pour ça que les termes des journalistes repris allègrement par les bobos soi-disant éduqués pleurnichant sur une "prise d'otages" est mensonger: une prise d'otages, c'est "je vais aller choper des gens et les tenir en joue pour exercer un chantage", c'est tout de même fort différent de "je pose mon baluchon avec les collègues parce que là, le boss, c'est plus possible."
Un autre rappel: on parle de conflit social. Dans un conflit, il y a 2 protagonistes: pourquoi on accuse toujours le même côté? Vous croyez que c'est marrant et fun de perdre ses journées de salaire ? C'est par pur plaisir et volonté d'emmerder le monde ?
Citation :
Publié par Lugnicrat
Un autre rappel: on parle de conflit social. Dans un conflit, il y a 2 protagonistes: pourquoi on accuse toujours le même côté? Vous croyez que c'est marrant et fun de perdre ses journées de salaire ? C'est par pur plaisir et volonté d'emmerder le monde ?
J'en sais rien et honnêtement je m'en moque, j'ai jamais fait gréve et ma retraite j'ai pas attendu l'état pour me la construire ^^, je suis pas dans le délire d'une "prise d'otage" mais clairement demain ça va bien me casser les pieds d'attendre 30 minutes un bus qui normalement passe toutes les 5/10 minutes et d'ensuite continuer à pieds mon trajet tout ça à 7h du mat sous -4 degrés.

C'est surement égoïste de ma part (bien que je dois pas être le seul à penser comme ça) mais comme j'ai écris plus haut moi tout ce débat autour des retraites j'ai du mal à me sentir concerné, la retraite pour moi c'est dans 30/32 ans et j'me dis notamment que d'ici là ça aura encore changé.
Citation :
Publié par Lugnicrat
Juste un rappel: à la base, la grève c'est juste le fait de ne pas aller bosser. Ça paraît con et du pinaillage, mais le but d'une grève n'est pas de faire chier. On pose juste ses outils et on attend que le patron cède. Historiquement, c'est ça. Alors si la conséquence est que ça fait chier, c'est que on voit à quel point les catégories de travailleurs qui font chier sont indispensables à la bonne marche de la société en temps normal. C'est pour ça que les termes des journalistes repris allègrement par les bobos soi-disant éduqués pleurnichant sur une "prise d'otages" est mensonger: une prise d'otages, c'est "je vais aller choper des gens et les tenir en joue pour exercer un chantage", c'est tout de même fort différent de "je pose mon baluchon avec les collègues parce que là, le boss, c'est plus possible."
Un autre rappel: on parle de conflit social. Dans un conflit, il y a 2 protagonistes: pourquoi on accuse toujours le même côté? Vous croyez que c'est marrant et fun de perdre ses journées de salaire ? C'est par pur plaisir et volonté d'emmerder le monde ?
Le problème c'est quand ce dit droit de grève est biaisé par de fausses informations et guidé plus par un but purement idéologique qu'une réel volonté de faire avancer tel point. Certains syndicats, et surtout un, pensent qu'on est toujours au temps du front populaire et pensent que tout ce qui vient des patrons est forcément mauvais car c'est des patrons.

Bref concernant la réforme des retraite çà me fait juste rire. Ceux qui en sont proche en seront de toute manière exemptés vu comment çà se profile, et ceux qui ont moins de 40 ans auront probablement des choses plus importantes à faire face dans les 30 à venir.

Le système actuel est un bon système tant qu'il perdure, car il a un énorme défaut : si demain on arrête tout pour une raison x ou y, peu importe ce qu'on a cotisé nous n'aurons rien du tout.


Maintenant le gouvernement a mal joué son coup imo. Ils auraient du s'attaquer seulement aux régimes spéciaux dans un premier temps et pas tout cumuler.
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
Je pige pas pourquoi les mecs font grève pour conserver des conditions de retraite qu'ils n'auront de tout façon jamais dans 20 ans car le système de retraite sera effondré mdr. C'est beau l'espoir mis dans le Ponzi social français.
On a l'un des meilleurs système de retraite au monde donc quelque part c'est normal qu'ils souhaitent le préserver au mieux, même si leurs gréves impact directement ma vie(bordel j'vais cailler sévère demain!) et que ce débat m’intéresse peu bha quelque part je peux comprendre leur "lutte".
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
Je pige pas pourquoi les mecs font grève pour conserver des conditions de retraite qu'ils n'auront de tout façon jamais dans 20 ans car le système de retraite sera effondré mdr. C'est beau l'espoir mis dans le Ponzi social français.
lol le ponzi français... Ce ponzi il est bien plus fiable et performant que le système par capitalisation placé en bourse;
Y a combien de français qui depuis la mise en place de ce système n'ont pas reçu leur retraite ?
Y a combien d'américain qui ont du retourner bosser car leur fond avait tout perdu ? des tas et de manière cyclique ça se reproduit.

Mais ouai le système français, un ponzi....
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
C'est beau l'espoir mis dans le Ponzi social français.
Le Ponzi, c'est la capitalisation. Le système par répartition ne peut pas s'effondrer, par définition. Il peut devenir moins avantageux en fonction des équilibres démographiques, mais il ne s'évapore pas en fumée comme une vulgaire caisse de retraite américaine.
Le cliché comme quoi une capitalisation de retraite passe forcément par des actifs boursiers volatiles mdr.
Une caisse de retraite mal gérée boursière peut couler certe.
Mais globalement depuis plus de 100 ans les index boursiers sont en hausse égale à l'économie malgré les crash. La retraite par répartition reste un Ponzi par définition car les entrants conditionnent le rendement des entrés plus tôt. Vu la démographie Française, les milliards englouti par les régimes spéciaux (kikoolol SNCF RATP et caisse des notaires surtout mdr), je vois pas sur quel argument on peut soutenir (sans mauvaise foi à l'ère de l'égalitarisme quasi nazi prôné entre homme et femme et entre autres) d'encore faire du régime spécial sur tel ou tel catégorie sans être un hypocrite. Clairement sans les perfusion étatique de caisse à caisse, les caisses déficitaires que je cité ci dessus serait tout comme tes fameux exemples de caisses américaines complètement coulées et à zéro.

Dernière modification par Lestat De Lioncourt ; 05/12/2019 à 23h49.
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
l'égalitarisme quasi nazi prôné entre homme et femme et entre autres)
Je n'ai pas souvenir d'avoir lu quelque part que les nazis aient jamais prôné le moindre égalitarisme, ils sont même plutôt connus pour avoir appliqué, avec une détermination certaine, littéralement l'inverse.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Je n'ai pas souvenir d'avoir lu quelque part que les nazis aient jamais prôné le moindre égalitarisme, ils sont même plutôt connus pour avoir appliqué, avec une détermination certaine, littéralement l'inverse.
J'ai cru comprendre que re-ecrire l'histoire était devenu une discipline de choix par ici, flippant.
(Tiens ça pourrait expliquer le terme feminazi d'ailleurs au vu ce qu'il dit dans son post ^^' )
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
La retraite par répartition reste un Ponzi par définition car les entrants conditionnent le rendement des entrés plus tôt.
Soit tu ne sais pas ce qu'est une pyramide de Ponzi, soit tu ne sais pas ce qu'est un système par répartition. Déjà, tu parles de rendement. Il n'y a pas de rendement dans un système par répartition. Il y a un taux de remplacement. C'est totalement différent.

Pour le reste, les chiffres ont déjà été donnés un paquet de fois, je ne vais donc pas me fatiguer à les rechercher encore et encore, mais ton baratin sur la démographie française montre bien que tu ne maîtrises pas le sujet. Un peu comme ta petite diarrhée sur l'égalitarisme nazi du reste.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
2 connectés (0 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés