JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 61 (sites) | 802 (forums)Créer un compte
L'Agora

[Wiki] Wikiprésident 2017-2022

Suivre Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Jeska
Les couvertures lors de la campagne c’est plus de l’ordre de l’opportunisme pour vendre du papier qu’autre chose. S’il y avait une réelle allegiance derrière ça on aurait régulièrement actuellement des couvertures du même acabit que celles de la campagne, mais je doute qu’on puisse en trouver
Pourquoi la couverture devrait durer X années après ? Macron s'est dépêché de faire passer ce qui allait profiter à la caste d'ultra-riches en question : suppression de l'ISF sur la partie financière, mise en place du PFU, pérennisation du CICE, affaiblissement des contrôles fiscaux (en taillant dans les effectifs). Une fois que tout ceci est passé, ils n'ont plus besoin de mettre le nez dedans.
Citation :
Publié par Jeska
Et quand bien même, vu les résultats du premier tour, on peut pas dire que ladite « opération marketing » fut un gros succès, on est loin du plébiscite espéré surtout quand on voit les scores des 3 candidats derrière lui qui n’ont pas forcément bénéficié de la même « bienveillance »...
Bah si on peut dire que c'est un immense succès, on parle d'un candidat qui :
  • n'avait pas de parti politique
  • pas vraiment d'équipe de campagne
  • pas de base militante
  • aucun support politique de premier plan (au début)
  • pas de locaux
  • pas de financement (connue de manière publique)
  • une reconnaissance publique faible (dans le sens qu'il était connu médiatiquement/politiquement)
Donc pourquoi un tel candidat arrive à obtenir une telle couverture médiatique (et surtout positive, contrairement à Mélenchon ou Hamon en comparaison) et ce dès le début de sa campagne ? Sans parler en plus de cette espèce d'amnésie collective où peu notent (ou alors très rarement) que ce même candidat était ministre juste avant (parce que souvent il était dépeint comme un nouvel acteur du champ politique alors que...) et qu'il était à l'origine de la loi Travail et du CICE d'Hollande (mais bizarrement c'était surtout mis sur le dos d'Hollande et du PS).

Et pourtant avec toutes ces inconvénient, il réussis à être premier lors du premier tour alors qu'en temps normal ce serait impossible. Ensuite la question de ses dîners de financement peuvent quand même faire pas mal tiquer. Pourquoi des personnes influentes financeraient sa campagne (et voir plus) alors qu'il est à poil (parce que c'est avant sa candidature) à moins qu'il ai promis des choses ? Je ne vois pas comment ils pouvaient estimer que ce serait un pari bénéfique pour eux alors que Macron à ce moment là n'avait rien pour rendre sa candidature attractive auprès de ses "financeurs".

Edit : et perso je considère pas que la droite a "perdu" lors des dernières élections. Fillon avec une telle histoire au cul a quand même réussi à être 3e avec seulement 3-4 points d'écart avec Macron (et à peine plus d'un point avec Lepen), ça s'est joué à très peu.

Dernière modification par Anthodev ; 29/11/2019 à 19h08.
Avatar de Jeska
Jeska
 
Avatar de Jeska
 
Ça reste de l’opportunisme et même s’il y avait moyen que Macron échoue (je ne pense pas que la plupart des électeurs aient oublié son passif de ministre de l’économie, d’où le relatif échec du front républicain du second tour), je ne pense pas que la caste ultra riche aurait été condamnée pour autant, elle aurait continué à agir en tant que lobby pour ses intérêts, et n’aurait probablement pas perdu énormément au change avec un gouvernement FN ou LR à la place de LREM.

Après, ne nous emballons pas, Macron n’en est pas encore arrivé au même point que Sarkozy à se retrouver sur le yacht de Bolloré peu après son élection.
Avatar de Aurelesk
Aurelesk
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aurelesk
 
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Pourquoi un candidat à la tête d'un parti nouvellement créé a bénéficié d'une couverture médiatique aussi massive, et surtout, qu'est-ce qui le justifie ?
La course à l'audimat / vente ?

J'imagine que les médias se sont rendus compte qu'ils étaient plus vus et vendus lorsqu'il y avait Macron en première partie ou couverture. C'était un nouveau personnage dans le paysage politique français, et il intriguait : jeune, femme plus âgée, ne parait pas politicien, nouveau langage, apparence sympathique, discours d'espoir, dynamique, absence de programme politique... ce qui a rendu le personnage mystérieux et en décalage donc attractif.

Je dirais que c'est plutôt l'inverse : les médias n'ont pas propulsés Macron volontairement, mais que Macron s'est joué des médias en distribuant des informations au compte-goutte pendant que ces derniers étaient en train de fouiller le passé du jeune homme en cherchant des détails croustillants dans une course à l'audimat et à la vente.
C'est plus l'alliance avec Bayrou et la défiance envers Fillon qui a assuré Macron de passer au second tour (quand Fillon perd 3 points, Macron en gagne 2 et Le Pen 1, et vice versa).

Je laisse un graphe des sondages des 6 derniers mois des sondages pour se faire une idée. Je suis quelque peu déçu que Fillon ne finisse pas 4ème, pour la forme, surtout derrière Mélenchon.

Evolution_des_intentions_de_vote_%C3%A0_l%27%C3%A9lection_pr%C3%A9sidentielle_20.png
Gratiano
Alpha & Oméga
 
@Aurelesk:
Je pense que ton analyse est bonne.

Pour J.L. Mélenchon, je pense que ce sont ses bourdes successives qui ont limitées la sympathie, ça plus son entourage, son obsession d'une constituante et le pas de deux avec B. Hamon. Alors ce ne sont pas des gros trucs mais ça limite fortement le capital sympathie.
Avatar de Crevard Ingenieux
Crevard Ingenieux
Alpha & Oméga
 
Avatar de Crevard Ingenieux
 
Citation :
Publié par Aurelesk
La course à l'audimat / vente ?
Je ne suis pas d'accord avec ton analyse (le fait que les médias de grande audience aient une ligne éditoriale, souvent impulsée par leur propriétaire dans le cas des médias privés, qui correspond à la ligne politique affichée par Macron me force, par usage du rasoir d'Ockham, à choisir une autre explication principale), mais au final elle ne change en rien mon propos : quelles que soient les raisons qui font que les candidats à une élection n'ont pas la même couverture médiatique, cela pose un grave problème démocratique.
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Hasard du moment, l'émission de la semaine d'Arrêt sur Images concerne la construction du génie Macron par les media : https://www.arretsurimages.net/emiss...s-journalistes

Pour synthétiser très succinctement, la couverture media de Macron est au minimum très très suspecte (par l'ampleur, l'importance et la positivité) et surtout blindés de mensonges au profit de Macron (l'écart d'âge entre Brigitte est plus important que reporté, Brigitte n'était pas la prof de français de Macron ni même simplement un de ses profs, il n'est pas du tout surdiplômé, une partie de son parcours est complètement bidonné).

Dernière modification par Anthodev ; 30/11/2019 à 01h12.
Avatar de Case Gibson
Case Gibson
Alpha & Oméga
 
Avatar de Case Gibson
 
Wow , ca dépasse vraiment tout ...
Avatar de Yesmann
Yesmann
Alpha & Oméga
 
Avatar de Yesmann
 
Citation :
Publié par Anthodev
Hasard du moment, l'émission de la semaine d'Arrêt sur Images concerne la construction du génie Macron par les media : https://www.arretsurimages.net/emiss...s-journalistes

Pour synthétiser très succinctement, la couverture media de Macron est au minimum très très suspecte (par l'ampleur, l'importance et la positivité) et surtout blindés de mensonges au profit de Macron (l'écart d'âge entre Brigitte est plus important que reporté, Brigitte n'était pas la prof de français de Macron ni même simplement un de ses profs, il n'est pas du tout surdiplômé, une partie de son parcours est complètement bidonné).
Honnêtement, si c'est tout ce qu'on trouve sur Macron, il peut dormir tranquille. Il a un peu romancé son passé pour être plus bankable (aux yeux de qui d'ailleurs ? Ça intéresse des gens ses histoires avec sa femme ?), c'est pas non plus le mensonge le plus incroyable qui soit.
Avatar de Aloïsius
Aloïsius
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aloïsius
 
J'ai pas souvenir qu'elle était présentée comme sa prof de français, mais comme la prof qui encadrait le groupe de théâtre. Il y avait eu du reste une vidéo bien cringe des performances dramatiques de Macron, de mémoire.

Après, que des journalistes paresseux aient simplifié la chose, on s'en fout un peu.
Avatar de Le Comte Draghila
Le Comte Draghila
 
Avatar de Le Comte Draghila
 
Par rapport à l'affaire Benalla, aux archives du parti LREM qui disparaissent, aux surfacturations anormales, aux anomalies des comptes de campagne, à la possible de corruption du président des comptes de campagne et au fait que Macron a surement utilisé les fonds de son ministère pour lancer sa campagne. Effectivement, c'est petits bras mdr.

Dernière modification par Le Comte Draghila ; 30/11/2019 à 11h07.
Avatar de Eden Paradise
Eden Paradise
Alpha & Oméga
 
Avatar de Eden Paradise
 
Finalement la meilleure chose qui pourrait nous arriver en 2022 c'est un candidat nouveau faisant croire aux ultra riches qu'il mènera la même politique que Macron, mais qui, n'ayant rien à perdre, retournerait sa veste et ferait ce pour quoi le peuple aura cru l'avoir élu.
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Yesmann
c'est pas non plus le mensonge le plus incroyable qui soit.
C'est bien de se concentrer sur la dernière partie de mon message alors qu'il y également la première. La couverture de Macron était très suspecte, dès le moment où il devient ministre de l'économie (des unes très positives, des magazines politiques/économiques à la presse people, pour quelqu'un de son rang et de sa notoriété c'est inédit). D'ailleurs ils notent que le groupe derrière Macron orchestrant sa communication dès son arrivée au ministère est Havas, appartenant à Bolloré.

Dans l'émission ils reprennent un moment particulier qui illustre bien le délire autour de Macron, c'est au moment de sa démission du ministère où les chaînes d'info en continu le suivi étape par étape en faisant des "breaking" constant ("il sort de la navette fluviale pour entrer au ministère, le voici en direct", "on le voit partir pour l'Élysée", "il y entre, on peut le voir au fond", "écoutons en direct son discours de départ", "il part pour TF! maintenant", "le voici qui sort de TF1", "maintenant il prends un léger bain de foule", ...). Là aussi c'est un comportement qui est spécifique au cas Macron (vous vous souvenez d'un traitement pareil pour un Hulot, Sapin, Collomb, Valls, Pellerin ?).

Dans cette émission ils expliquent également que Macron entretenait surtout des relations avec les propriétaires et les directions générales des media/presse plus que les journalistes eux-mêmes (dont il aurait de rapports tendus avec eux apparemment, sauf que pour le coup ce ne sont pas eux qui décident) alors "l'usage" dans le milieu politique est plutôt l'inverse (des relations plutôt avec les journalistes et les responsables de certains services des rédactions que les directions ou les propriétaires directement).

Bref ça ramène le sujet au niveau de son parcours (dont il a connu certains de ces propriétaires/directeurs via son cursus étudiant ou de son passage dans l'univers de la banque, directement ou par les contacts qu'il a pu se faire) et de la manière dont a été financé sa campagne (et par qui) dès 2015-2016.

Donc si on résume :
  • Le récit de l'histoire de Macron a été notablement altéré dès son entrée dans le gouvernement (et d'ailleurs aucune correction publique (de sa part ou des journalistes) n'a été faite depuis alors que bon, on est en 2019 aujourd'hui)
  • Que grâce à son passé à l'ENA et dans la banque, il s'était déjà rapproché de personnes de pouvoir
  • Il a profité d'une opération de communication agressivement bonne dès son entrée dans le gouvernement
  • Sa campagne a été financé significativement par un nombre relativement important de grandes fortunes (et en secret)
  • Sa couverture presse a explosé (en terme de nombre d'articles) dès sa candidature
  • Ces mêmes grandes fortunes ont profités en premier de la politique de Macron dès son entrée au pouvoir (dès les 6 premiers mois après l'élection, l'ISF a sauté, le PFU est mise en place et le CICE est transformé en baisse de charges)
Ça fait complot, mais on ne peut pas dire non plus que c'est une heureuse coïncidence.
Avatar de Borh
Borh [JLVdM]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Borh
 
Citation :
Publié par Aloïsius
J'ai pas souvenir qu'elle était présentée comme sa prof de français, mais comme la prof qui encadrait le groupe de théâtre. Il y avait eu du reste une vidéo bien cringe des performances dramatiques de Macron, de mémoire.

Après, que des journalistes paresseux aient simplifié la chose, on s'en fout un peu.
Elle a bien été présentée comme ça prof de Français, et il a même été dit qu'elle lisait (sous entendu avec amour) ses copies alors que c'est faux. Ca a l'air de rien comme ça, mais quand on dit qu'il avait 16 ans et elle 35 alors qu'il avait 14 et elle 39, je trouve quand même que c'est pas si anodin. 14 ans, c'était encore un gamin.
Dans les autres mensonges, ou déformations, qui sont données dans l'émission ASI, que ça a été l'assistant de Paul Ricoeur, qu'il est "surdiplômé" ou qu'il est normalien. En réalité il a loupé 3 fois l'entrée à l'ENS, et là encore il y a un petit mensonge car il a longtemps été dit qu'il avait raté 2 fois, ce n'est que récemment qu'il a été révélé qu'il avait loupé 3 fois. Et petit mensonge, peut-être pas si petit que ça, car normalement il n'y a que 2 chances pour entrer à l'ENS, ce serait pas inintéressant de savoir pourquoi lui a eu 3 chances, peut être un motif parfaitement légitime (raison de santé). Il a aussi été répété à l'envie que c'est "le Mozart de la finance", la réalité c'est qu'il a pas fait d'étude d'économie et qu'il est rentré chez Rothschild par piston d'Alain Minc.

Chacune de ses petites déformations, c'est pas grand chose prises séparément, mais l'accumulation, ça pousse à se poser des questions.
Avatar de Killjoy
Killjoy
Prophète
 
Avatar de Killjoy
 
Citation :
Publié par Anthodev
C'est bien de se concentrer sur la dernière partie de mon message alors qu'il y également la première. La couverture de Macron était très suspecte, dès le moment où il devient ministre de l'économie (des unes très positives, des magazines politiques/économiques à la presse people, pour quelqu'un de son rang et de sa notoriété c'est inédit). D'ailleurs ils notent que le groupe derrière Macron orchestrant sa communication dès son arrivée au ministère est Havas, appartenant à Bolloré.

Dans l'émission ils reprennent un moment particulier qui illustre bien le délire autour de Macron, c'est au moment de sa démission du ministère où les chaînes d'info en continu le suivi étape par étape en faisant des "breaking" constant ("il sort de la navette fluviale pour entrer au ministère, le voici en direct", "on le voit partir pour l'Élysée", "il y entre, on peut le voir au fond", "écoutons en direct son discours de départ", "il part pour TF! maintenant", "le voici qui sort de TF1", "maintenant il prends un léger bain de foule", ...). Là aussi c'est un comportement qui est spécifique au cas Macron (vous vous souvenez d'un traitement pareil pour un Hulot, Sapin, Collomb, Valls, Pellerin ?).

Dans cette émission ils expliquent également que Macron entretenait surtout des relations avec les propriétaires et les directions générales des media/presse plus que les journalistes eux-mêmes (dont il aurait de rapports tendus avec eux apparemment, sauf que pour le coup ce ne sont pas eux qui décident) alors "l'usage" dans le milieu politique est plutôt l'inverse (des relations plutôt avec les journalistes et les responsables de certains services des rédactions que les directions ou les propriétaires directement).

Bref ça ramène le sujet au niveau de son parcours (dont il a connu certains de ces propriétaires/directeurs via son cursus étudiant ou de son passage dans l'univers de la banque, directement ou par les contacts qu'il a pu se faire) et de la manière dont a été financé sa campagne (et par qui) dès 2015-2016.

Donc si on résume :
  • Le récit de l'histoire de Macron a été notablement altéré dès son entrée dans le gouvernement (et d'ailleurs aucune correction publique (de sa part ou des journalistes) n'a été faite depuis alors que bon, on est en 2019 aujourd'hui)
  • Que grâce à son passé à l'ENA et dans la banque, il s'était déjà rapproché de personnes de pouvoir
  • Il a profité d'une opération de communication agressivement bonne dès son entrée dans le gouvernement
  • Sa campagne a été financé significativement par un nombre relativement important de grandes fortunes (et en secret)
  • Sa couverture presse a explosé (en terme de nombre d'articles) dès sa candidature
  • Ces mêmes grandes fortunes ont profités en premier de la politique de Macron dès son entrée au pouvoir (dès les 6 premiers mois après l'élection, l'ISF a sauté, le PFU est mise en place et le CICE est transformé en baisse de charges)
Ça fait complot, mais on ne peut pas dire non plus que c'est une heureuse coïncidence.
A mon avis ce n'est que le vernis auquel on touche là.

Vu la réaction de LREM dans les différentes affaires on se doutait bien qu'ils avaient pas mal de secret honteux dans leurs valises.

Aujourd'hui faut surtout pas lâcher l'affaire et creuser toujours plus profond du côté de Macron.

Ça tombe bien d'ailleurs le média viens d'annoncer la mise en branle d'une grosse enquête journalistiques sur Macron et ML.

Avec un peu de chance ils vont mettre à jour leurs sales petits secrets avant les prochaines élections.
Avatar de Ron Jé2bosouliers
Ron Jé2bosouliers
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ron Jé2bosouliers
 
Faut arrêter avec l'ISF cadoplurich.

Les plus riches ne la payaient pas. C'est vraiment un sujet bidon.
Avatar de Killjoy
Killjoy
Prophète
 
Avatar de Killjoy
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Faut arrêter avec l'ISF cadoplurich.

Les plus riches ne la payaient pas. C'est vraiment un sujet bidon.
Ben avec la suppression de l'ISF l'état perd 4,2 milliards d'euros chaque année là où le IFI mis en place par Macron n'en rapporte que 1,3 milliards.

Et là encore aucune trace économiquement sérieuse du fameux ruissellement que la suppression de l'ISF devait permettre.

Pas besoin d'être expert comptable pour se rendre compte que Macron finance ces pertes dans le budget de l'état sur le dos des plus pauvres et de notre modèle de protection sociales.
Avatar de Borh
Borh [JLVdM]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Borh
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Faut arrêter avec l'ISF cadoplurich.

Les plus riches ne la payaient pas. C'est vraiment un sujet bidon.
Bernard Arnault (aujourd'hui l'homme le plus riche du monde) payait bien l'ISF avant qu'il soit supprimé. 2,2 millions en 2016 d'après le Canard Enchaîné.
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Faut arrêter avec l'ISF cadoplurich.
Le PFU a probablement rapporté bien plus que l'ISF pour ces fortunes.
Avatar de Ron Jé2bosouliers
Ron Jé2bosouliers
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ron Jé2bosouliers
 
Citation :
Publié par Borh
Bernard Arnault (aujourd'hui l'homme le plus riche du monde) payait bien l'ISF avant qu'il soit supprimé. 2,2 millions en 2016 d'après le Canard Enchaîné.
Citation :
Cette semaine, le Canard enchaîné a publié nommément la liste de 50 fortunes françaises qui sont parvenus à ne payer aucun, ou presque pas d'ISF, en toute légalité. Parmi les plus connus, on retrouve Liliane Bettencourt, la femme la plus riche de France, détentrice d'un patrimoine de plus de 30 milliards d'euros. Figure aussi sur la liste Bernard Arnault, l'homme le plus riche de l'Hexagone et patron du géant du luxe LVMH.
Source : http://www.lefigaro.fr/economie/le-s...-en-france.php
Après peut-être y a-t-il erreur chez le fig.

Citation :
Publié par Killjoy
Ben avec la suppression de l'ISF l'état perd 4,2 milliards d'euros chaque année là où le IFI mis en place par Macron n'en rapporte que 1,3 milliards.

Et là encore aucune trace économiquement sérieuse du fameux ruissellement que la suppression de l'ISF devait permettre.

Pas besoin d'être expert comptable pour se rendre compte que Macron finance ces pertes dans le budget de l'état sur le dos des plus pauvres et de notre modèle de protection sociales.
En quoi ça me contredit ?
Je dis que les plus riches ne payaient pas. Je n'ai jamais prétendu que l'ISF ne faisait pas recette pour l'état ni que ce qui le remplace est mieux.
Quant au ruissellement je pense qu'on va s'entendre, c'est une invention des reaganomics. C'est du bon gros foutage de gueule qu'un politique évoque encore le ruissellement 40 ans plus tard.
Citation :
Publié par Anthodev
Le PFU a probablement rapporté bien plus que l'ISF pour ces fortunes.
L'état français dans son intervention depuis des décennies n'existe que pour servir les grandes fortunes de ce pays.

Un flax tax à 30% suffirait à les faire payer plus que jamais mebon les populos réclament 90 ou 100%...
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Source : http://www.lefigaro.fr/economie/le-s...-en-france.php
Après peut-être y a-t-il erreur chez le fig.
Non mais les riches ça ne se limite pas aux 50 plus grosses fortunes. L'ISF était très majoritairement payé par des personnes riches.

Dernière modification par Soumettateur ; 30/11/2019 à 13h53. Motif: Auto-fusion
Avatar de Anthodev
Anthodev
Alpha & Oméga
 
Avatar de Anthodev
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Un flax tax à 30% suffirait à les faire payer plus que jamais mebon les populos réclament 90 ou 100%...
C'est pas une question d'être populo, avant ils payant en fonction de ce qu'ils gagnaient, jusqu'à un taux de 62,5% maximum, sauf que Macron a décidé que ce soit 30% pour tout le monde, signifiant que ceux qui gagnaient un max voient un gain de 32,5% par rapport au régime précédent.

Si encore le taux était plus bas avant la réforme pourquoi pas, mais là il le divise par 2 pour les grandes fortunes .
Avatar de Lugnicrat
Lugnicrat
Alpha & Oméga
 
Avatar de Lugnicrat
 
Citation :
Publié par Anthodev
Le PFU a probablement rapporté bien plus que l'ISF pour ces fortunes.
C'était peut-être symbolique (encore que, quand Macron dit qu'il ne peut pas augmenter les profs, parce que ça couterait 10 milliards, tu te dis l'ISF, 5 milliards par an, finalement...) mais justement, le symbole reste. C'est pas pour rien que récemment une étude a montré que ceux qui se sont enrichis ces dernières années sont les 10% les plus riches. Ça vient bien de quelque part. Des cadeaux de Macron, et de l'exploitation accrue des ouvriers grâce aux lois de Macron d'autre part.

Citation :
Publié par gnark
Le chômage baisse https://www.insee.fr/fr/statistiques/4201123
Ensuite je ne vois pas comment tu peux dire que Macron hait qui que soit ? (une projection ?)

Sinon je suis déçu de Macron tout bêtement parce qu'il cède face à la pression populaire et qu'on continue de privilégier un présent confortable au détriment de la construction d'un futur ...

Et je n'ai jamais vu Macron comme un génie, (sauf vis-à-vis des autres candidats ...)
D'un point de vue image de la France à l'international je reste content d'avoir un Macron plutôt que n'importe lequel des autres candidats.
Je veux aussi répondre à ça parce qu'au moins, Gnark n'avance pas masqué. Ça n'enlève pas que quand il dit que le chômage baisse, ça reste faux: supprimer les gens des listes du chômage parce qu'on restreint les critères ne fait pas baisser le chômage, c'est du même ordre que de foutre le thermomètre sur le radiateur pour dire qu'on a la fièvre. je vis dans un quartier populaire, les gens n'ont pas retrouvé du boulot grâce au ruissellement de Macron.

J'espère qu'il cèdera là la pression populaire. C'est ça la démocratie, non ? Quant à "privilégier un présent confortable", je veux bien que tu me dises pour qui tu parles d'un présent confortable. Les nantis, ouais. Les gens, non. Ils sont dans la merde et justement, commencent à privilégier de s'en sortir plutôt que de rester "confortablement" dans une situation ou ils sont dans la merde, mais "ça pourrait être pire". De toutes façons si on ne fait rien, ça va être pire, sauf pour les 0,1% qui n'ont jamais besoin de se bagarrer pour que les politiciens les entendent.

Dernière modification par Lugnicrat ; 30/11/2019 à 14h01. Motif: Auto-fusion
Avatar de Aedean
JOL Aedean
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aedean
 
Citation :
Publié par Ron Jouçamabenlabeye
Un flax tax à 30% suffirait à les faire payer plus que jamais mebon les populos réclament 90 ou 100%...
Ca n'a rien à voir avec la flat tax ou non. C'est l'existence de mécanismes fiscaux et de niches fiscales spécifique qui permet ça. Une flat tax ne changerait rien en soit et serait bien plus inégalitaire pour les moins aisés.

La présence d'une flat tax ne changera rien aux mécanismes de niches fiscales par exemple.
Avatar de Soumettateur
Soumettateur
 
Avatar de Soumettateur
 
Citation :
Publié par Lugnicrat
J'espère qu'il cèdera là la pression populaire. C'est ça la démocratie, non ?
Non pas vraiment, non. A moins que tu considères, par exemple, que la démission de Evo Morales, c'est la démocratie.
Avatar de Crevard Ingenieux
Crevard Ingenieux
Alpha & Oméga
 
Avatar de Crevard Ingenieux
 
Citation :
Publié par Soumettateur
Non pas vraiment, non.
Ah ? le droit de grève et le droit de manifester ne sont pas démocratiques ?

(Sinon la comparaison avec Moralès n'a juste aucun sens quoi. Moralès qui modifie la loi pour être président à vie c'est anti-démocratique, qu'il soit forcé à la démission par un coup d'état militaire c'est également anti-démocratique. Vraiment, complètement absurde).
Suivre Répondre

Connectés sur ce fil

3 connectés (2 membres et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Tendances du moment
Dernières publications

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite