L'Agora

[POGNAX] Sujets autour du racisme et des discriminations en raison d'une orientation de la personne

Répondre
Partager Rechercher
Oui on ne va pas se mentir, la LICRA ils ne sont pas tout propres non plus. Ils ont souvent eu un biais pro-Israélien plutôt gênant.

Sinon je vous annonce que je vais prendre temporairement un peu mes distances avec le forum et ce genre de fils en particulier. un ami m'a fait remarqué que je devenais radical ces derniers temps et force m'est de constater qu'il a raison. Depuis quelques mois je supporte de moins en moins les points de vue opposés, je suis âpre et agressif quand je débats.. ( je suis âpre aussi normalement mais moins )

Bref, je vais prendre un bon mois à me vider un peu la tête et à moins suivre l'actualité. Je pense que ça ne me fera pas de mal... A plus tard les gens ^^
Je sais pas si vous avez suivi le drame en 3 actes autour de Pépita, ancienne animatrice de l'émission Pyramides.

1) TMC ressort des images d'archive où elle se prend des commentaires racistes/sexistes.

La twittosphère la plaint, dénonce le racisme oklm de l'époque, tout ça.

2) Pépita s'énerve bien, bien, bien. On est en train de salir l'émission avec 3 pauvres montages sur des centaines de diffusion. Elle parle de la complicité qu'elle avait l'équipe et tout.
Elle n'avait pas été avertie/contactée par Quotidien avant l'émission.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/...b67785b7777ffd

Citation :
Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail... On va où là ? Qui sont-ils pour parler à ma place ? Il n’y a que moi qui puisse dire si j’ai subi ou pas quelque chose ! Je suis très en colère et très déçue. Les conséquences sont extrêmement violentes, pour moi, comme pour mes proches. Se servir de moi pour ça, avec les tensions actuelles dans le pays autour de ces questions, je ne suis pas d’accord. Ils m’ont manqué de respect. Ils ont voulu faire le buzz, c’est tout. C’est scandaleux.
3) Une partie de ceux qui prenaient la défense de Pépita en 1 la traitent maintenant de "négresse de maison" et elle se prend des flots d'insultes de la part d'antiracistes qui considèrent maintenant qu'elle fait partie du problème.



Je vais pas nier que cette époque permettait un racisme (ou une homophobie d'ailleurs) plutôt décomplexée.
Ici on a un cas où c'était apparemment des "vannes entre potes". Bien mauvais exemple pour le coup.
C'est plutôt con de pas avoir contacté la fameuse Pépita avant de faire le montage


Au final ça sert d'argument à la fachosphère qui s'en donne à cœur joie pour dénoncer des dérives antiracistes
Citation :
Publié par Quild
Au final ça sert d'argument à la fachosphère qui s'en donne à cœur joie pour dénoncer des dérives antiracistes
Non mais les chevaliers blancs feraient mieux de s'appliquer leur propre médecine. Ne pas parler à la place des autres.
Ils le reprochent constamment aux autres et c'est pas la première fois qu'ils le pratiquent sans retenue. Il serait aussi bon qu'ils s'achètent un peu d'objectivité, ce genre d'article ne poserait pas autant de problème si ils n'étaient pas si abjectement militant et orienté ...
Bref un bon résumé de ce qu'est ce torchon ...
Citation :
Publié par gnark
Non mais les chevaliers blancs feraient mieux de s'appliquer leur propre médecine. Ne pas parler à la place des autres.
Ils le reprochent constamment aux autres et c'est pas la première fois qu'ils le pratiquent sans retenue. Il serait aussi bon qu'ils s'achètent un peu d'objectivité, ce genre d'article ne poserait pas autant de problème si ils n'étaient pas si abjectement militant et orienté ...
Bref un bon résumé de ce qu'est ce torchon ...
Non mais le caractère problématique des propos, dès lors qu'ils sont publics ne dépend pas uniquement de l'interprétation qu'en fait la victime directe supposée, hein. Des propos peuvent être homophobes/racistes/etc et choquer même si leur destinataire direct n'y voit pas de problème.

Là on est dans un cas particulier car on exhume des choses vieilles de 20 ans, mais si on prend l'affaire plus récente de l'arbitre de foot qui avait désigné un entraîneur par "le noir", même si cet entraîneur a fini par déclarer que ce propos ne le choquait pas, il est tout à fait légitime que d'autres personnes, parmi les téléspectateurs par exemple, se soient senties offensées, et l'arbitre a été suspendu.
Citation :
Publié par Quild
Je sais pas si vous avez suivi le drame en 3 actes autour de Pépita, ancienne animatrice de l'émission Pyramides.

1) TMC ressort des images d'archive où elle se prend des commentaires racistes/sexistes.

La twittosphère la plaint, dénonce le racisme oklm de l'époque, tout ça.

2) Pépita s'énerve bien, bien, bien. On est en train de salir l'émission avec 3 pauvres montages sur des centaines de diffusion. Elle parle de la complicité qu'elle avait l'équipe et tout.
Elle n'avait pas été avertie/contactée par Quotidien avant l'émission.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/...b67785b7777ffd



3) Une partie de ceux qui prenaient la défense de Pépita en 1 la traitent maintenant de "négresse de maison" et elle se prend des flots d'insultes de la part d'antiracistes qui considèrent maintenant qu'elle fait partie du problème.



Je vais pas nier que cette époque permettait un racisme (ou une homophobie d'ailleurs) plutôt décomplexée.
Ici on a un cas où c'était apparemment des "vannes entre potes". Bien mauvais exemple pour le coup.
C'est plutôt con de pas avoir contacté la fameuse Pépita avant de faire le montage


Au final ça sert d'argument à la fachosphère qui s'en donne à cœur joie pour dénoncer des dérives antiracistes
Encore pour la 1ère partie en voyant les extraits, j'ai mal. Ensuite la personne directement concerné réagit et dit "non faut pas pousser là vous prenez des extraits" et bon je pense que si on faisait ça pour chaque émission on serait pas déçu.

Mais le top c'est le 3, donc les même qui au départ dénonce le racisme/sexisme, font dans l'attaque raciste et sexiste contre la victime qui 2s avant il défendait... Franchement des champions les mecs.
On a le droit de pas être d'accord avec elle, sur le fait qu'elle devrait pas dire en gros "c'est pas si grave", perso même si ce sont des extraits pour des millier d'émission, ce qu'on voit est inexcusable. Mais l'attaquer sur ces propos et prétendre qu'elle fait parti du problème

Ils sont formidable aussi, les mêmes qui sans cesse nous explique qu'on n'a pas le droit de parler des victimes de ci et ça, car nous ne sommes pas concernés. Eux se permettent de juger une victime et ce qu'elle a vraiment vécu et comment elle l'a vécu....Et mieux que ça lui dicte la conduite qu'elle doit avoir..., enfin je sais pas mais on peut être mal à l'aise face à une situation où par exemple un collègue fait une remarque à une femme, mais que la femme ciblé/concerné elle le ressente pas du tout pareil. J'ai pas à lui dire "tu devrais être choqué et lui foutre une baffe". En tout cas c'est vraiment une belle bande hypocrite à tout point de vue.
Le probleme de base, c'est que c'est devenu un business, avec toutes les dérives qui vont avec. Pas de bruit, pas de scandale = pas d'argent. Donc c'est le boucan perpétuel, ce qui va avoir assez vite comme premier effet que le réflexe de beaucoup va devenir de couper le son dès que certains sujets seront abordés, ça va du coup être complètement contreproductif. D'ici quelques années ils seront indaudibles car en concurrence permanente avec eux-mêmes.
Ce qui explique l'émiettement des revendications: il faut se différencier, ce qui implique d'avoir de moins en moins de dénominateurs communs et donc des populations cibles de plus en plus petites... et donc moins rémunèratrices.
Citation :
Publié par La Hutt Finale
Le probleme de base, c'est que c'est devenu un business, avec toutes les dérives qui vont avec. Pas de bruit, pas de scandale = pas d'argent. Donc c'est le boucan perpétuel, ce qui va avoir assez vite comme premier effet que le réflexe de beaucoup va devenir de couper le son dès que certains sujets seront abordés, ça va du coup être complètement contreproductif. D'ici quelques années ils seront indaudibles car en concurrence permanente avec eux-mêmes.
Ce qui explique l'émiettement des revendications: il faut se différencier, ce qui implique d'avoir de moins en moins de dénominateurs communs et donc des populations cibles de plus en plus petites... et donc moins rémunèratrices.
Dans le même sens cette excellente vidéo sur Konbini


Konbini, Quotidien, Buzzfeed, AJ+, leur but est surtout de faire du buzz à tout prix, d'où pas mal de simplifications voire de manipulation.
Citation :
Publié par Thesith
Eux se permettent de juger une victime et ce qu'elle a vraiment vécu et comment elle l'a vécu....Et mieux que ça lui dicte la conduite qu'elle doit avoir..., enfin je sais pas mais on peut être mal à l'aise face à une situation où par exemple un collègue fait une remarque à une femme, mais que la femme ciblé/concerné elle le ressente pas du tout pareil. J'ai pas à lui dire "tu devrais être choqué et lui foutre une baffe". En tout cas c'est vraiment une belle bande hypocrite à tout point de vue.
Là où c'est critiquable quand même, c'est que les exemples qui sont montrés sont ok dans le cadre de private joke (donc en privé) mais c'est pas du tout le même délire de le faire en public à la télé. Parce que comparer quelqu'un à un singe (d'ajouter derrière que c'est parce qu'elle mange des bananes), dans le genre banalisation du racisme ordinaire, ça se pose bien (et que même si elle ça ne l'a dérangeait pas, elle peut également comprendre que ça peut conforter des préjuger racistes et donc que ce n'était pas du meilleur goût, même pour l'époque).

Sinon les sénateurs ces champions :
Citation :
Les sénateurs, en majorité de droite et du centre, ont adopté l’amendement, déposé par Nathalie Delattre (RDSE), qui prévoit de complémenter la loi du 11 octobre 2010, interdisant le voile dissimulant le visage dans l’espace public. L’amendement au texte luttant contre le séparatisme ne parle pas seulement de signes ou tenues ostensibles, il interdit également « le port par les mineurs de tout habit ou vêtement qui signifierait l’infériorisation de la femme sur l’homme. » Le voile en ferait partie.

Source : https://www.publicsenat.fr/article/p...e-public-votee
Pas mal le fait d'écrire l'amendement de sorte que ça vise essentiellement que les musulmans (dans l'esprit) sans les nommer explicitement. Sans compter que ça concerne indistinctement les enfants et les adolescents (16+). Bref ça se fera certainement retoquer par le CC (parce qu'il est probable que LREM vote l'amendement).

Citation :
Le Sénat à majorité de droite a adopté mardi, dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre Jean-Michel Blanquer, tandis que la gauche dénonçait "un climat intolérable".

Source : https://www.publicsenat.fr/article/p...compagnant-les
Citation :
Brouhaha sous les lambris du Sénat. L'Unef a animé les débats jeudi soir à la chambre haute du Parlement, avec l'adoption d'un amendement Les Républicains (LR) au projet de loi sur les «  séparatismes » qui vise à permettre la dissolution d'associations interdisant la participation d'une personne à une réunion en raison de sa couleur ou de son origine.

...

La rédaction initiale de l'amendement a fait débat et a été modifiée en séance pour viser les associations «  qui interdisent à une personne ou un groupe de personnes à raison de leur couleur, leur origine ou leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée de participer à une réunion ». Elle a finalement rallié largement sur tous les bancs, même si le chef de file des sénateurs PS, Patrick Kanner, a précisé, à l'instar de plusieurs de ses collègues, ne pas être d'accord avec l'exposé des motifs, qui mentionne explicitement les «  réunions non mixtes, c'est-à-dire interdites aux « Blancs », organisées par l'Unef ». La ministre a émis un avis de «  sagesse » à l'amendement, tout en exprimant des doutes sur sa constitutionnalité.

Source : https://www.lepoint.fr/societe/separ...2420423_23.php
Donc les réunions privées en non-mixité sexuelle c'est ok, mais par contre en non-mixité raciale c'est direct intolérable quelque soit le contexte ? (parce que pour rappel, les réunions en question de l'UNEF, elles sont dans un cadre privé/interne et non décisionnel)

La droitisation du paysage politique est impressionnante quand même.
Concernant Pépita, ça me choque qu'ils ne l'aient pas contactée en préparant l'émission. Elle avait le droit d'être mise au courant.
Ils veulent dénoncer le racisme mais n'ont aucune considération pour la victime. Imaginons qu'elle ait très mal vécu cette époque par exemple, le fait de rediffuser ces images sans même l'avertir aurait pu être violent, elle n'avait pas non plus forcément envie de revivre cette époque.
Bref, leur attitude est nulle.
Citation :
Publié par Anthodev
Là où c'est critiquable quand même, c'est que les exemples qui sont montrés sont ok dans le cadre de private joke (donc en privé) mais c'est pas du tout le même délire de le faire en public à la télé. Parce que comparer quelqu'un à un singe (d'ajouter derrière que c'est parce qu'elle mange des bananes), dans le genre banalisation du racisme ordinaire, ça se pose bien (et que même si elle ça ne l'a dérangeait pas, elle peut également comprendre que ça peut conforter des préjuger racistes et donc que ce n'était pas du meilleur goût, même pour l'époque).
Justement, cette histoire est symptomatique de notre époque. Les gens se permettent de juger sans avoir les tenants et les aboutissants de l'histoire ni même la clé de lecture pour déterminer ce qu'il y a derrière. Les privates jokes qui passent à l'antenne, c'était commun. Aujourd'hui, tout est bien plus lisse sans un mot plus haut que l'autre et à raison visiblement. Quotidien a volontairement supprimé le contexte des vidéos pour créer une polémique, on ne voit jamais les réponses qu'elle envoyait. Des internautes bien ravagés tombent la tête la première. C'est risible et cela n'apporte rien. Pour avoir déjà reçu des remarques bien homophobes, elles sont bien cachées derrière des faux semblants.

Quand la concernée s'exprime et qu'elle n'est pas d'accord avec l'indignation, elle est complice. Le monde est binaire, pile je gagne, face tu perds.
Citation :
Publié par HuPi
Les privates jokes qui passent à l'antenne, c'était commun.
Oui enfin il y a private joke et private joke, des private joke a consonance raciste t'évite de les faire à l'antenne quand même. (Edit : et surtout que les exemples montrés, elle n'est pas initiatrice de la chose, ce qui rends la chose encore plus malaisant/déplacé)

Dernière modification par Anthodev ; 02/04/2021 à 12h32.
Citation :
Publié par Anthodev
Oui enfin il y a private joke et private joke, des private joke a consonance raciste t'évite de les faire à l'antenne quand même. (Edit : et surtout que les exemples montrés, elle n'est pas initiatrice de la chose, ce qui rends la chose encore plus malaisant/déplacé)
- Les exemples montrés le sont hors contexte.
- Pepita n'a pas été contactée, ils ont voulu l'instrumentalisée.
- Après coup, comme Pépita ne se pose pas en "victime", ca fait d'elle une "complice".

Stop.

Ce mouvement devient juste infame.
Ces mouvements enjoignent les noirs à se plaindre du racisme qu'ils subissent même s'ils n'en subissent pas sous peine d'être dans le pire des cas des traîtres et dans le meilleur sujets au syndrome de Stockholm. L'animatrice Pepita n'est que de la chair à canon, si elle n'est pas victime alors elle n'est rien pour eux, ils se contrefoutent de son avis des lors qu'il sort du cadre qu'ils imposent.
TMC leur donne du matériel clé en main, bien monté, bien truqué et bien orienté. Ce n'est rien d'autre que de l'incitation à la haine qui consiste à vouloir démontrer en permanence que les français blancs sont et on toujours été racistes, c'est un peu le comble pour un pays qui accueille autant de gens venus de toutes les couleurs de l'arc en ciel.

Parler de racisme ordinaire est d'une absurdité sans nom surtout pour une émission venant d'une époque ou se foutre de la gueule des uns et des autres étaient encore considéré comme un moyen de fraterniser. Si on avait évolué dans le bon sens, on plaisanterait sans même faire gaffe à la couleur de peau, on est allé vers le contraire, mettre en permanence les différences en avant et soupçonner toutes les interactions d'être racistes.
Je ne sais pas pourquoi vous parlez de "ce mouvement".
Quel mouvement ? Il a un nom ? J'espère que vous ne parlez pas du "mouvement antiraciste".

En soi l'antiracisme reste une bonne chose. C'est comme tout mouvement, il ne faut pas le juger en fonction de ses travers, quand bien-même ils sont bruyants.


Citation :
Ces mouvements enjoignent les noirs à se plaindre du racisme qu'ils subissent même s'ils n'en subissent pas sous peine d'être dans le pire des cas des traîtres et dans le meilleur sujets au syndrome de Stockholm
Faire comprendre à des individus, y-compris les concernés, qu'une attitude est discriminante n'est pas une mauvaise chose.
Quand tu dis qu'ils ne subissent pas de racisme, il faudrait plutôt dire qu'ils n'en souffrent pas.
Pour Pepita par exemple, oui, les remarques sont racistes. Par contre si elles sont dans un contexte d'entente et de camaraderie, si elle répond au même niveau, c'est un élément à prendre en compte. L'erreur est par contre sans doute de considérer qu'on peut avoir le même comportement en cercle privé ou à la TV sans que ça ne soit contextualisé.

Traiter de traitres ou parler de syndrome de Stockholm sur Pepita est effectivement très déplacé et d'une violence bien inutile et totalement déplacée.
Citation :
Faire comprendre à des individus, y-compris les concernés, qu'une attitude est discriminante n'est pas une mauvaise chose.
Et bam.........tu entres dans le cercle très ouvert en ce moment de ceux qui se sentent investis de la mission d'expliquer aux autres ce qu'ils doivent penser, ressentir et dire. Pepita serait donc à ce point stupide qu'elle ne serait pas capable de faire la part des choses?. Elle subirait sans subir dis tu, il faut donc lui faire réaliser qu'elle avait mal sans le savoir....................mais bon sang, occupez vous de vos oignons !

Les gens dont tu parles sont assez grand pour savoir s'ils vivent une situation anormale ou non, ils n'ont pas besoin de subir le bourrage de crâne de ceux qui les prennent pour des idiots sous prétexte de les protéger de ceux qui les prendraient pour des imbéciles.
Citation :
Publié par Anthodev
Parce que comparer quelqu'un à un singe (d'ajouter derrière que c'est parce qu'elle mange des bananes), dans le genre banalisation du racisme ordinaire, ça se pose bien (et que même si elle ça ne l'a dérangeait pas, elle peut également comprendre que ça peut conforter des préjuger racistes et donc que ce n'était pas du meilleur goût, même pour l'époque).
https://www.leparisien.fr/culture-lo...K5J4BP4SAQ.php
Citation :
Il y a une séquence où l’on vous compare à un chimpanzé.
Elle est énorme celle-là ! La carte postale, je la connaissais. Et on en avait plaisanté avant de prendre l’antenne avec Néfertiti (NDLR : la voix off de l’émission), comme on avait l’habitude de le faire. C’est même moi qui, en coulisses, avais dit « On dirait moi ! ». On a décidé de la faire en plateau, c’est tout.

Vous comprenez qu’on puisse le percevoir comme raciste ?
Monté comme l’a fait l’émission de TMC, bien sûr. Sauf qu’il suffit de regarder la séquence dans son intégralité pour comprendre qu’elle n’était pas du tout raciste. On en riait entre nous, de bon cœur. Il n’y avait aucun malentendu ni sous-entendu. Personne n’a perçu cela comme du racisme à l’époque. Et je peux vous dire que si quelqu’un m’avait réellement manqué de respect, je lui serais directement rentrée dedans. Jamais je n’aurais accepté un tel comportement.
T'en fait ce que tu veux. Juste que l'époque, visiblement tu ne la connaissais pas.

De bons gros racistes de l'époque :
Citation :
Publié par Siuan
T'en fait ce que tu veux. Juste que l'époque, visiblement tu ne la connaissais pas.
Ce n'est pas parce que elle ça ne la choquait pas (ou même s'en amusait) que cette private joke a la même connotation à l'antenne sans contextualisation au moment de faire cette blague sur le plateau.

C'est aussi quelque chose que vous avez du mal à comprendre, ce n'est pas parce qu'elle ça ne la dérange pas (surtout que personne ne pouvait le savoir à l'époque et que c'était pas dans la culture de l'époque de call-out sa rédaction/équipe/animateur dans ce type d'émission) que ça reste ok sur la forme (surtout qu'on ne va pas le deviner pour elle).

Perso je peux dire des trucs peuvent sembler abject en private joke dans un cadre privé mais je ne vais en aucun cas ressortir les même trucs dans un cadre public ou pro parce que je n'ai pas envie de blesser les personnes qui peuvent m'entendre (ou comprendre de travers, surtout si je ne les connais pas). C'est juste du bon sens.
Ces extraits ne sont pas contextualisés justement.
Comme elle le dit elle-même si tu regardes l'émission et pas juste ces extraits montés, tu comprends que ce n'était pas du racisme, et personne à l'époque ne l'avait pris ainsi (en tout cas ça n'a pas fait de bruit). Lorsque Pyramide était diffusé, contrairement à ce que certains semblent croire, le racisme était déjà dénoncé depuis longtemps même si les blagues et l'humour d'alors étaient plus "cash" et non-politiquement correct que maintenant, les gens savaient déjà faire la différence. Le fait d'avoir une co-animatrice noire était plutôt un signe d'ouverture, car c'était encore assez rare à la TV.
Alors oui maintenant l'humour a évolué et notamment tout ce qui peut être interprété comme raciste même à tort, et il a pas évolué que sur ce sujet, les trucs franchouillards / un peu beaufs et vulgaires sont de moins en moins présents à l'antenne, et la définition de ce qui est admis ou pas a évolué. Mais ce n'est pas la peine de faire de la réécriture revendicative sur des choses qui à cette époque n'étaient pas considérés comme racistes ni par les principaux intéressés ni par le public.
Citation :
Publié par Sango
Et bam.........tu entres dans le cercle très ouvert en ce moment de ceux qui se sentent investis de la mission d'expliquer aux autres ce qu'ils doivent penser, ressentir et dire. Pepita serait donc à ce point stupide qu'elle ne serait pas capable de faire la part des choses?. Elle subirait sans subir dis tu, il faut donc lui faire réaliser qu'elle avait mal sans le savoir....................mais bon sang, occupez vous de vos oignons !

Les gens dont tu parles sont assez grand pour savoir s'ils vivent une situation anormale ou non, ils n'ont pas besoin de subir le bourrage de crâne de ceux qui les prennent pour des idiots sous prétexte de les protéger de ceux qui les prendraient pour des imbéciles.
Ironiquement tu me dis quoi penser/faire en me disant de ne pas dire aux autres quoi penser/faire.

Je te rassure, je n'ai pas attendu ce millénaire pour relever des problématiques de réflexions racistes, homophobes, sexistes ou autre.

Le combat contre les discriminations ne doit pas être mené par les seuls discriminés. Surtout que s'agissant généralement de minorités, ils n'ont pas forcément le poids nécessaire.
En entreprise, tu ne laisses pas ta collègue se faire harceler sexuellement parce que tu es un mec.
Tu ne laisses pas ton collègue se prendre des remarques "juste pour rire" parce que tu es un homme blanc cis-hétéro et pas concerné.

Et même si ta collègue n'en à rien à foutre qu'on lui reluque le cul et les nichons, qu'on la paternalise, qu'on lui fasse des blagues salaces, etc... Tu as le droit de dire à ton collègue que de manière générale, ça ne se fait pas.
Et que ce n'est pas parce que cette collègue n'est pas dérangée par ça, qu'il a le droit de le faire à l'autre qui s'en plaint en pensant que c'est l'autre qui n'a pas d'humour.

Dans l'écrasante majorité des cas, ça les affecte. Et en parler avec eux te le prouvera.
Je parle bien sûr de trucs super obvious qui font consensus.

Maintenant je te rassure, je fais la différence entre ce qui est une insulte/une discrimination, et ce qui reste une vanne entre potes.
Je sais également recontextualiser en fonction de l'époque et des mentalités. Je ne jette pas non plus la pierre à quelqu'un sur l'influence de son éducation.
Je ne suis pas non plus du genre, quand je change d'avis sur un truc, à le reprocher à tous ceux qui n'ont pas fait la même transition que moi (genre l'ancien fumeur super relou avec les fumeurs).
Réalises tu que Pepita s'exprime aujourd'hui 25 ans après l'émission ????. Elle a largement eu le temps de s'extirper du joug de ces vils racistes pour pouvoir s'exprimer. Manque de chance, son opinion ne va pas là ou c'était attendu.

Je gage que ce n'est que le début de l'exhumation d'émission du passé à qui on fera dire ce qui va dans le sens du vent et tant pis si les intervenants de l'époque se font injurier et menacer comme s'ils venaient de commettre un crime.
Citation :
Publié par Quild
3) Une partie de ceux qui prenaient la défense de Pépita en 1 la traitent maintenant de "négresse de maison" et elle se prend des flots d'insultes de la part d'antiracistes qui considèrent maintenant qu'elle fait partie du problème.
Ces gens sont à vomir. Dans l'esprit, ce sont des fascistes. Et eux sont ouvertement sexistes et misogynes, pour de vrai.
Citation :
Publié par Quild
Le combat contre les discriminations ne doit pas être mené par les seuls discriminés. Surtout que s'agissant généralement de minorités, ils n'ont pas forcément le poids nécessaire.
Il y a une différence entre apporter son soutien et prétendre mener le combat à la place des principaux intéressés. La seconde méthode n'est jamais que la version moderne de la vision qui voulait que les européens avaient le devoir moral d'apporter la civilisation aux peuplades sauvages du reste du monde.

Citation :
Publié par Quild
Et même si ta collègue n'en à rien à foutre qu'on lui reluque le cul et les nichons, qu'on la paternalise, qu'on lui fasse des blagues salaces, etc... Tu as le droit de dire à ton collègue que de manière générale, ça ne se fait pas.
Donc ma collègue n'est pas une femme adulte, elle a non seulement besoin de moi pour assurer sa protection mais si elle n'en veut pas, elle serait bien urbaine de fermer sa gueule et de nous laisser discuter entre hommes... Ce qui fait de James Bond l'incarnation du progressisme.
Citation :
Publié par Anthodev
Ce n'est pas parce que elle ça ne la choquait pas (ou même s'en amusait) que cette private joke a la même connotation à l'antenne sans contextualisation au moment de faire cette blague sur le plateau.

C'est aussi quelque chose que vous avez du mal à comprendre, ce n'est pas parce qu'elle ça ne la dérange pas (surtout que personne ne pouvait le savoir à l'époque et que c'était pas dans la culture de l'époque de call-out sa rédaction/équipe/animateur dans ce type d'émission) que ça reste ok sur la forme (surtout qu'on ne va pas le deviner pour elle).
Blanc qui dit que quelque chose n'est pas raciste:
Autre blanc: Seuls les racisés ont le droit de dire si quelque chose est raciste ou pas ! En remettant leur parole en cause tu les invisibilise !

Racisé qui dit que son expérience n'est pas du racisme:
Autre blanc: Oui mais euh là c'est pas grave c'est raciste et pis cè tout
Citation :
Publié par Sango
Réalises tu que Pepita s'exprime aujourd'hui 25 ans après l'émission ????. Elle a largement eu le temps de s'extirper du joug de ces vils racistes pour pouvoir s'exprimer. Manque de chance, son opinion ne va pas là ou c'était attendu.

Je gage que ce n'est que le début de l'exhumation d'émission du passé à qui on fera dire ce qui va dans le sens du vent et tant pis si les intervenants de l'époque se font injurier et menacer comme s'ils venaient de commettre un crime.
De. Quoi. Tu. Me. Parles ?
A quel moment tu t'es dit "tiens, Quild fait partie de ceux qui se sont indignés en voyant le montage d'un truc qui a 20 ans+ et s'en prennent maintenant à Pépita parce qu'elle ne s'en indigne pas" ?

Citation :
Publié par Elric
Il y a une différence entre apporter son soutien et prétendre mener le combat à la place des principaux intéressés. La seconde méthode n'est jamais que la version moderne de la vision qui voulait que les européens avaient le devoir moral d'apporter la civilisation aux peuplades sauvages du reste du monde.
Et qu'est ce qui te permet de dire que je soutiens la seconde ?
Tu as l'impression que je m'identifie au point 3 que je dénonce de mon message initial ?
Citation :
Donc ma collègue n'est pas une femme adulte, elle a non seulement besoin de moi pour assurer sa protection mais si elle n'en veut pas, elle serait bien urbaine de fermer sa gueule et de nous laisser discuter entre hommes... Ce qui fait de James Bond l'incarnation du progressisme.
Ca ne ressemble en rien à ce que j'ai dit.
D'ailleurs : Penses-tu que ça soit OK qu'un de tes collègues "reluque le cul et les nichons, paternalise et fasse des blagues salaces, etc..." à toutes les collègues qu'il trouve à son goût ? Qu'il les connaisse ou pas ?
Si tu penses que c'est normal ou qu'en tout cas tu n'as absolument pas à redire quoi que ce soit là-dessus, on sera en gros désaccord.

Si tu penses qu'effectivement ce n'est pas normal et que tu es en droit de le lui faire remarquer, on est d'accord, donc... Ne viens pas déformer mes propos pour troller ?

Dernière modification par Quild ; 02/04/2021 à 17h07.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
3 connectés (0 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés