L'Agora

[POGNAX] Sujets autour du racisme et des discriminations en raison d'une orientation de la personne

Répondre
Partager Rechercher
Ca n'a rien de nouveau en effet, l'écologie Extrême droite.
En vivant dans un des départements du sud-est où y a le plus de maires et de conseillers municipaux étiqueté RN ou équivalent, ce qu'on peut entendre fréquemment comme petites phraseset ça dure depuis au moins quand Antoine Waechter était dans l'écologie vers 1990:

Autour des containers de voirie:
_ " Tout ces sacs poubelles et ses papiers par terre, c'est la faute des... "

Tu suis une BMW sur un autoroute, t'as un passager, et la voiture devant dégueule le pack de carton Mc Do Deluxe:
_ " Encore une poubelle boche conduite par un p'tit con ... Qui deale des fleurs au bas de son immeuble. T'as vu le nuage de fumée par la vitre?! Pis t'as vu la plaque est en 06, ça veut tout dire etc... Lalalala Blabla ..."
On n'a pas encore dépassé la voiture... Elle prend une bretelle. On la verra plus.

Au bas d'un immeuble, ça discute.
" Pas la peine de planter des fleurs et des buissons, ils vont tout casser, ces ..."

Ah et j'avais oublié celle là, un peu plus extrême, qui sort d'un conseil municipal à propos de parcs paysagers:
"_ La maire peut faire autant de parcs qu'elle veut, j'y met plus les pieds. Avec tout ces ... Ca fait sale. Puis tout ces ... n'en n'ont pas besoin!"

L'écologie raciste ordinaire, donc.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 21/03/2021 à 10h20.
Citation :
Publié par Faerune Stormchild
Tu suis une BMW sur un autoroute, t'as un passager, et la voiture devant dégueule le pack de carton Mc Do Deluxe:
_ " Encore une poubelle boche conduite par un p'tit con ... Qui deale des fleurs au bas de son immeuble. T'as vu le nuage de fumée par la vitre?! Pis t'as vu la plaque est en 06, ça veut tout dire etc... Lalalala Blabla ..."
On n'a pas encore dépassé la voiture... Elle prend une bretelle. On la verra plus.
Ahaha je viens d'apprendre que je suis d'extrême droite. Bon je remplacerai 06 par 13 mais la BMW en général, noire encore plus, vitre teintée davantage, c'est en général une belle voiture de connard. Et je l'ai vécu le coup du sac poubelle MC Do jeté sur la voirie (en pleine ville par contre). Plus rare que la clope jetée par la fenêtre. Ça marche aussi avec la golf et l'Audi remarquez.
Pas trop avec la Mercedes par contre.
Et il y a des contre clichés aussi... Mais j'ai toujours un pressentiment négatif quand je tombe sur ce genre de véhicule. Encore plus si la carrosserie est soit rutilante soit toute cassée.

Dernière modification par Angora ; 21/03/2021 à 10h26.
White people, black authors are not your medicine
Une auteure semble traumatisée par le fait que des blancs achètent son livre :
https://www.theguardian.com/books/20...-your-medicine

Donc si tu es blanc, et que t'achètes pas un livre écrit par un noir, tu es raciste.
Mais si tu es blanc, et que tu achètes un livre écrit par un noir, tu es raciste ET hypocrite.

Super.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Une auteure semble traumatisée par le fait que des blancs achètent son livre :
https://www.theguardian.com/books/20...-your-medicine

Donc si tu es blanc, et que t'achètes pas un livre écrit par un noir, tu es raciste.
Mais si tu es blanc, et que tu achètes un livre écrit par un noir, tu es raciste ET hypocrite.

Super.
Un texte rempli de racisme et de généralisations, qui transpire la haine et le mépris. Les blancs sont violents, racistes par nature, les noirs sont opprimés et obligatoirement victimes, et peu importe la réalité. Ces gens tentent d'écrire une histoire qui ne correspond pas à la réalité. Si ce texte était inverse entre blanc/noir, il aurait fait un scandale, à juste titre. Mais ici, le racisme anti blanc semble toléré, voire revendiqué par ce journal, vraiment nauséabond.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Une auteure semble traumatisée par le fait que des blancs achètent son livre :
https://www.theguardian.com/books/20...-your-medicine

Donc si tu es blanc, et que t'achètes pas un livre écrit par un noir, tu es raciste.
Mais si tu es blanc, et que tu achètes un livre écrit par un noir, tu es raciste ET hypocrite.
Pas mal de complètement caricaturer (et déformer) ses propos
+1
L'article ne parle pas des blancs qui lisent le livre, mais de ceux qui cherchent l'absolution en totale contradiction avec leur comportement quotidien. Le genre qui du reste partagera moult # pour canceler la cible du jour.

Après, la guerre de sécession et la ségrégation, c'est pas trop notre histoire donc...
Citation :
Publié par Attel Malagate
Donc si tu es blanc, et que t'achètes pas un livre écrit par un noir, tu es raciste.
Mais si tu es blanc, et que tu achètes un livre écrit par un noir, tu es raciste ET hypocrite.
Pour une fois je vais être d'accord avec Anthodev (désolé ) ce n'est absolument pas ce qu'elle dit.
Elle dénonce ceux qui vont acheter un livre parce que l'auteur est noir, manifester en scandant "black lives matter" mais qui dans leur vie de tous les jours continueront à perpétuer une société profondément inégalitaire. Bref des gens qui voudront se donner bonne conscience mais que surtout rien ne change.
Citation :
Publié par Anthodev
Pas mal de complètement caricaturer (et déformer) ses propos
Même pas.
Citation :
Publié par Aloïsius
L'article ne parle pas des blancs qui lisent le livre, mais de ceux qui cherchent l'absolution en totale contradiction avec leur comportement quotidien.
Oh? Vraiment?
Et comment tu les reconnais ces gens là exactement?
Les gens sincères des hypocrites?

C'est pas écris dans l'article.
Mais voilà ce que je lis
Citation :
To see white people holding up Black Lives Matter signs as we marched through a gentrified Brooklyn. To see white parents hoisting children up on their shoulders, chanting Black Lives Matter, when I suspect they’ve done as much as possible to ensure those same children never have to go to school with more than a tasteful smattering of black children
Sur quoi repose cette suspicion si ce n'est sur un biais racial?

Citation :
Publié par Elric
Pour une fois je vais être d'accord avec Anthodev (désolé ) ce n'est absolument pas ce qu'elle dit.
Elle dénonce ceux qui vont acheter un livre parce que l'auteur est noir, manifester en scandant "black lives matter" mais qui dans leur vie de tous les jours continueront à perpétuer une société profondément inégalitaire. Bref des gens qui voudront se donner bonne conscience mais que surtout rien ne change.
Encore une fois comment sait elle si une personne est sincère ou non?
Sur quoi reposent ses accusations?
Citation :
Publié par Attel Malagate
Même pas.


Oh? Vraiment?
Et comment tu les reconnais ces gens là exactement?
Les gens sincères des hypocrites?

C'est pas écris dans l'article.
Mais voilà ce que je lis

Sur quoi repose cette suspicion si ce n'est sur un biais racial?


Encore une fois comment sait elle si une personne est sincère ou non?
Sur quoi reposent ses accusations?
Son expérience de vie en tant qu'être humain.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Sur quoi repose cette suspicion si ce n'est sur un biais racial?
Ce que disent ses confrères et son expérience personnelle ?
Citation :
So many of the writers of colour that I know have had white people treat their work as though it were a kind of medicine. Something they have to swallow in order to improve their condition, but they don’t really want it, they don’t really enjoy it, and if they’re being totally honest, they don’t actually even take the medicine half the time. They just buy it and leave it on the shelf. What pleasure, what deepening, could there be in “reading” like that? To enter the world of fiction with such a tainted mission is to doom the novel or short story to fail you on its most essential levels.

I’ve published two books during particularly fraught election years and the general tenor of many of the Q&A sessions has been one I would describe as a frenzied search for answers or absolution. There’s so much slippage between “please tell me what I’m doing wrong” and “please tell me that I’ve done nothing wrong”. The suddenness and intensity of the desperation to be seen as being “good” run completely counter to how deeply entrenched, how very old the problems are. [...]
Au final ça fait clairement référence aux personnes (et blanches par le contexte) qui se sont trouvé une soit-disante sensibilité à la cause anti-raciste suite aux protestations (voir pire, s’auto-proclament champions anti-raciste) alors qu'au final tous ce qu'elles ont fait, c'est aller à 2-3 manifestations BLM et lire quelques livres d'auteurs noirs, mais n'ont pas réellement changé leur attitude ou compris le problème de fond (bref l'équivalent du greenwashing version question raciale).

D'ailleurs ça colle au profil de ceux qui sont plus anti-raciste (ou plus extrême) que les personnes qu'elles disent défendre (voir pire, parfois de mieux savoir qu'elles ce qu'est un acte raciste envers elle ou non).
Citation :
Publié par Attel Malagate
Encore une fois comment sait elle si une personne est sincère ou non?
Sur quoi reposent ses accusations?
Elle commence par un exemple d'une conductrice. Mais des gens qui dénoncent xyz et qui dans la réalité pratiquent xyz, il y en a plein.

Cf en France certains qui vont faire jouer tous les leviers possibles pour mettre leur enfant dans un cadre protégé.
Pour beaucoup de ceux qui tentent d'échapper à la carte scolaire, c'est moins par racisme que par mauvais niveau et délinquance. De plus en plus de maghrébins par exemple envoient leur enfant tout comme les blancs ou les autres, dans des écoles catholiques privées pour éviter tel collège alors qu'ils ne le faisaient pas pour le primaire. Parce que pour différentes raisons, incluant le communautarisme mais pas que, ce collège est devenu un nid à délinquance et problèmes sociaux, a des résultats médiocres, et qu'un parent qui le peut préfère éviter à ses enfants les risques et lui offrir une éducation correcte.
Dans le collège catho de mes fils par ex 30/40% des élèves sont (à priori) musulmans, et ça n'a à priori pas entrainé de nouvel exode vers d'autres collèges de la masse des parents.
Ce n'est pas pour autant que ces parents ne comprennent pas les questions de racisme, surtout quand ils sont eux mêmes de couleur. Pour beaucoup c'est d'ailleurs consternant de ne pas "pouvoir" mettre leur enfant à l'école publique sans renier une partie de leurs convictions. Mais ceux-ci n'ont pas à être sacrifiés à l'aune d'une idéologie ou d'une administration ou de sociétés défaillantes, quand bien même on en comprendrait les raisons.
En France le racisme est souvent une piètre excuse à des comportements qui ne devraient pas être tolérés. Mais on peut transposer ce raisonnement aux WASP qui ne veulent pas mettre leur enfant dans un ghetto black, et qui feront tout pour ça. Sans doute que les blacks du dit ghetto qui en ont les moyens font exactement la même chose voire le fuient dès que possible, c'est un peu ça que cette personne omet dans son raisonnement. Y'a pas besoin d'être blanc ni d'avoir lu son livre pour savoir quel quartier est bien et quel quartier ne l'est pas, quel lycée est le meilleur et lequel bien pourri, surtout aux USA.

Dernière modification par Don Patricio ; 21/03/2021 à 23h47.
Tout faire pour mettre son gosse dans les meilleures conditions, je le comprends parfaitement et je ne le repprocherai jamais à qui que ce soit.
Par contre l'hypocrisie qu'il y a derrière, elle est assez minable.


Ex mylife:

J'ai deux fils en maternelle et j'habite le dixième. Ils sont scolarisés dans une école REP avec une proportion de 50/50 entre enfants de bobos et gosses de la cité.
Les parents bobos, c'est très majoritairements des hidalguistes ou des centristes, très fiers de répéter partout que dans l'Est parisien il y a de la mixité, c'est vivant blablabla.

On a fait l'annif de mes fils et assez naïvement, on leur a demandé qui ils voulaient inviter, 4 copains chacun. Ben on a eu 4 petits blacks, deux petits rebeus et deux petits blancs.
Super fête. Bref. Du coup mes fils ont été invités en retour mais que par des petits blacks.

Les parents bobos, si fiers de leur école métissée, quand ils font un anniversaire ou une fête, ils n'invitent que les Augustin, les Malo, les Celestine, les Edgar etc...
Au parc c'est pareil, ils sont de très très loin les champions de la ségrégation et du communautarisme. Ils vont pas être désagréables ou quoi, juste expéditifs avec les gens de couleurs. C'est d'un triste.

Et ce qui m'a rendu encore plus triste, c'est que pendant l'anniversaire, quand j'ai lu une histoire, y a que mes deux fils et les deux petits blancs qui sont restés, les autres sont partis jouer aux petites voitures. Probablement qu'ils sont beaucoup moins habitués. Ils n'ont que cinq ans et il y a tellement de choses qui se sont déjà jouées.
Citation :
Publié par Aloïsius
Cf en France certains qui vont faire jouer tous les leviers possibles pour mettre leur enfant dans un cadre protégé.
Aurais tu des anecdotes à partager sur les profs qui sont les premiers à mettre leurs enfants dans le privé ou à enculer la carte scolaire, mon cher Aloïsius?
Mouais après je me fierais pas forcément à ce genre de ressenti, moi inversement je suis le parent bobo on va dire, en banlieue popu assez métissée, mes gamins ont invité plein de fois des petits blacks et rebeus aux anniversaires, il y'a jamais eu non plus aucun retour (et pourtant j'en ai 3). Ah si pardon, 1. Sur 3 gamins, en + de 10 ans. J'en tire pas de conclusions en me disant que ces familles ne nous aiment pas ou qq chose du genre, mais si j'y réfléchis je me dis que c'est peut être parce qu'un certain nombre d'entre eux n'ont pas le même niveau de vie, les mêmes conditions niveau appartement etc et l'intériorisent. Je placerais pas le racisme comme facteur fondamental, et même souvent ça sera moins lié à la race qu'à des différences culturelles. Par ex je me souviens des petits rebeus quand j'étais gamin c'était pareil je les invitais mais eux jamais, parce qu'ils avaient honte de leurs parents pour beaucoup (qui débarquaient du bled, et dont beaucoup étaient semi illettrés). Je pense aussi qu'il y'avait une pression du groupe assez forte "à la cité" autant tu pouvais trainer ensemble au collège / lycée, mais dans la cité en bande ethnique on se connait plus ...
Bon après les filles c'étaient pour d'autres raison
Inversement dans un certain racisme blanc c'est pareil il y'a surtout de la haine sociale. C'est pour ça que l'ami arabe va souvent sortir, les gens focalisent rarement que sur la couleur de peau.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Aurais tu des anecdotes à partager sur les profs qui sont les premiers à mettre leurs enfants dans le privé ou à enculer la carte scolaire, mon cher Aloïsius?
Pour info la carte scolaire a été supprimée en 2007.
Un des syndicats étudiants de l'IEP de Lyon veut exclure la LICRA de la semaine nationale d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme (Sacra).
https://www.marianne.net/societe/lai...nt-antiraciste

Au motif que...
https://resize.marianne.net/r/1540,924/img/var/LQ5088460C/533968/licraieplyon.jpg

En clair : la LICRA défend le principe de laïcité, qui n'est pas trop compatible avec les exigences des islamistes. Les voilà donc indésirables auprès des diverses organisations "qui n'existent pas".
Citation :
Publié par Aloïsius
En clair : la LICRA défend le principe de laïcité, qui n'est pas trop compatible avec les exigences des islamistes. Les voilà donc indésirables auprès des diverses organisations "qui n'existent pas".
A mon avis tu réfléchis trop, et je pense aussi que c'est même pas une question de laïcité : la LICRA bosse de concert avec le CRIF, a comme réputation de défendre Israel et de pas trop apprécier l'islam.
Le communiqué fait surtout référence à cet évènement récent.
La rhétorique de la LICRA dans un cadre scolaire y paraît à tout le moins discutable.
Par contre la fédération de Besançon de la LICRA est notoirement connue pour faire de la retape pour LaREM et ses diverses actions relèvent plus de la contrefaçon du Printemps républicain que de l'antiracisme historique.

Mais je ne saisis pas ce que font les camarades de Lyon à importer directement cette situation chez eux. Cela me semble à tout le moins hasardeux et le communiqué ne donne aucun élément tangible pour l'expliquer.
Citation :
Publié par Khyok
Mais je ne saisis pas ce que font les camarades de Lyon à importer directement cette situation chez eux. Cela me semble à tout le moins hasardeux et le communiqué ne donne aucun élément tangible pour l'expliquer.
On appelle ça une chasse aux sorcières.
Malheureusement, c'est devenu banal de la part de ces divers collectifs machins bidules.
Répondre

Connectés sur ce fil