L'Agora

[POGNAX] Sujets autour du racisme et des discriminations en raison d'une orientation de la personne

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par TIME NO HEROES
C'est évident qu'il faut un socle commun pour faire une société, qui doit être en partie assuré par l'école (littérature, art) ou par la vie en société (football, chanson).

Sinon on est morts vu le développement de l'Islam en France (démographie + pratique) qui constitue sans aucun doute un retour en arrière énorme en termes de société... Je pense pas que limiter l'immigration change fondamentalement quelque chose.

Après ça peut éviter l'extrême droite au pouvoir mais ça n'empechera la société de pencher vers la droite, il suffit de voir l'évolution sur JOL...
J'ai rien compris. Qu'est-ce qui peut éviter l'ED au pouvoir ?
Comme Nof, je pense que le socle commun doit se faire sur les valeurs et non sur la culture. Pout s'intégrer il suffit de respecter autrui et les règles de la société, le reste on s'en fout complètement, ça ne pose aucun problème si l'immigré indien regarde le cricket cinq fois par semaine, ou je sais pas quoi. Au contraire j'aurai tendance à penser que ça nous enrichit plus qu'autre chose. D'aucuns pourraient y voir un appauvrissement suivant ce qui est ramené en plus, mais je pense qu'en France on sait très bien le faire nous-même en important et copiant toute la culture pétée des USA.
Pourquoi faudrait-il nécessairement "aimer" son pays ? (de naissance ou d'adoption).
Étant un petit gaulois, relativement bien éduqué/élevé, j'aime l'histoire de France, la majorité de sa culture (surtout relativement ancienne au demeurant), je suis un véritable footix tous les 4 ans à me réunir entre potes pour mater l'EDF dans un bar et je considère qu'on a la meilleur bouffe du monde.

Mais est-ce que ce sont ces sentiments qui me font dire que "j'aime" mon pays ? En fait, en quoi être patriote est une condition sine qua none pour être un bon citoyen? Surtout que la plupart de ces arguments servent à rejeter en bloc les mauvais côtés.

Pour moi un "bon français" est un mec qui paye ses impôts et ne cause de pas mal a autrui et à la communauté qui l'entoure.
J'en ai personnellement rien à foutre qu'il connaisse l'attentat sur Batiston ou les trouzmilles sortes de fromage du Cantal.
Citation :
Publié par ClairObscur
Mais si vous croyez que la situation migratoire actuelle peut encore continuer longtemps sur cette lancée, sans de drastiques et violents bouleversements dans la société Française vous allez avoir un réveil très compliqué dans les prochaines années. Faudra pas faire les étonnés à ce moment là.
Ca peut durer encore durée une trentaine d'année sans bouleversement extérieur ou européen. Un pourrissement, ça peut durer longtemps sans étincelle. Même l'extrême droite au pouvoir, ça te pourrit le pays, mais ça fait généralement pas grand chose, sauf si ce pouvoir est capable de subsister pendant plus de 10 ans pour pouvoir pourrir tous les gardes fous. En espérant ne pas atteindre la polarité des US.

D'ailleurs, après avoir raillé l'Allemagne dans le conflit diplomatique franco-turques, j'attends impatiemment la position de Macron si l'escalade espano-marocaine vient jusqu'au conseil européen.

@K

Penser que la France n'a plus les moyens d'accueillir des populations pauvres, que la seule chose que la France à leur proposer c'est du chômage ou livreur uber eat, un système éducatif de moins en moins performant, déjà incapable de tirer les français de "souche" vers le haut qui sera incapable de tirer leur enfants vers le haut. Avant de rouvrir nos frontières, il faut, de nouveau générer de l'industrie, de la richesse, des connaissances car sans économie, impossible d'accueillir sereinement ces migrants. Si, en plus, les personnes viennent de pays ne nous aimant pas trop pour notre histoire commune (Algérie), venant de pays ayant des valeurs complètement opposés au notre (Afghan, Pakistan, Tchétchénie..), ça ne peut que mal finir quand la machine économique ne suffit plus à intégrer ces gens. Que ce soit côté autochtone, qui voit le pays changer mais récupère de maigres bénéfices ou pour les migrants qui ont au final leur espoir d'une vie meilleure brisée. Je ne pense pas que le rêve de la majorité de ces personnes soit de vivre de manières assistés dans une vieille barre HLM.

Après au sujet de la culture, je suis partagé. La culture française, c'est un truc assez vieillot et peu accessible pour des personnes étrangères. Autant la bouffe, les paysages et l'histoire, c'est accessible mais le reste... Mais les us et coutumes de la France, ça devrait être non négociable (aka on ne refuse pas de faire la bise à une femme car c'est une femme ect, on ne mutile pas un bébé pour la religion, pain au chocolat et non chocolatine). Reste que tu fais difficilement une nation sans une histoire ou une mythologie commune.
Déjà que la France soit capable de ressortir du contenu régulier, populaire, récent connu dans le monde entier. Tu vas me sortir d’obscur film d’auteur (qui est peut être incroyable), mais moi je veux du contenu pouvant rivaliser avec Naruto, One Piece, Kimetsu, les avengers ou même le vieux Astérix. Une porte d'entrée à la culture du pays pour les jeunes. Car les châteaux, c'est bien, mais quand t'es jeune tu t’en fous alors que visiter le château de tintin, c'est quand même cool.
Citation :
Publié par Mimu
ça ne pose aucun problème si l'immigré indien regarde le cricket [...] Au contraire j'aurai tendance à penser que ça nous enrichit
Tu vas beaucoup trop loin dans l'outrancier @Mimu.
C'est sûrement ce que j'ai pu lire de plus choquant sur l'ensemble de ce sujet.
Citation :
Publié par Mimu
Comme Nof, je pense que le socle commun doit se faire sur les valeurs et non sur la culture.
Comment dire ça avec tact : il y a un lien très fort entre valeurs et culture. Je ne vais pas dire que ce sont des synonymes, certes, puisqu'un truc comme la liberté ou l'égalité peuvent se trouver dans des cultures très différentes de la notre. Mais si tu essaies de trouver des valeurs communes entre un ouvrier soviétique, un sacrificateur aztèque, un prince-marchand vénitien et un chasseur-cueilleur de Papouasie, tu vas avoir du mal.
Je dis pas que c'est impossible. Mais ça va prendre du temps et des efforts.

Ceci étant, on est un peu hors-sujet... Les discriminations existent dans les sociétés les plus homogènes (cf statut des femmes dans certaines sociétés très uniformes du point de vue des valeurs) et à l'inverse des sociétés pluriethniques ou plurinationales peuvent être très tolérantes. Mais on trouve aussi des exemples totalement opposés.
Citation :
Publié par Aloïsius
Comment dire ça avec tact : il y a un lien très fort entre valeurs et culture.
Je ne partage pas les valeurs et la culture française.
Je ne suis pas nationaliste, je ne suis pas content ou non de voir la France gagner au foot, je n'ai pas spécialement le coeur qui se lève en voyant le drapeau, je suis de culture protestante, donc austère, dans un pays de culture plus exubérante et se dit il " bonne vivante ".

La France, ça ne me parle pas, et plus le temps passe, moins elle me parle.
Je n'ai plus envie de " faire société " avec une bonne partie de sa population, mais plus du tout en fait, parce que j'en ai un peu assez de constater que dans une galère de 200 personnes, on est une minorité à ramer et à constater qu'une majorité tire au flanc, quand elle nous colle pas une cartouche dans le dos.

Je suis en sécession de cette société dans mon esprit depuis longtemps, et je me rattache bien plus à mon terroir, à mes proches, aux valeurs qui nous unissent ( le travail, les amis, un rythme de vie plus calme, donner du sens et du temps aux choses ) qu'aux discours du " vivre ensembles " que l'on nous donne à bouffer mais qui pour moi n'ont strictement aucun sens, comme si je devais avoir envie de vivre avec le bobo du centre ville qui m'écrase de son mépris ou avec la racaille et la faune à qui j'ai juste envie de coller des gifles.

" liberté " ----> de moins en moins
" égalité " ----> ouais c'est ça ouais, sur le papier alors, parce que dans les faits, certains animaux sont plus égaux que d'autres
" fraternité " --> Pas spécialement non, vu le nombre de pauvres gens qu'on laisse crever dans leur coin ou dans la rue ..

Et puis il y a aussi un souci d'identification
Je ne m'identifie ni aux " élites " politiques ou artistiques ou autres, qui semblent venir pour moi d'un autre monde, ni sur l'autre côté du spectre, aux héros des arènes sportives ou populaires, qui elles me semblent venir d'un autre univers.

Bref, ce qu'est devenu ce pays n'a strictement rien à voir avec ce que je suis, ni ce à quoi j'aspire, comme je suis éduqué et civilisé, je ne détruit rien pour exprimer mon mal être dans cette société folle, mais concrètement, demain ce monde s'éffondre en bloc il y a très peu de chances que je bouge la moindre phalange pour lui porter assistance, tant que les miens ou mes proches ne seront pas impactés ou en danger, je ne bougerais pas.

Je ne suis français que de papiers, pas de coeur.
Je ne souhaite pas de mal à ce pays soyons clairs, mais je ne " vibre " pas sur les mêmes tempos.
La France est une abstraction, mes proches, ma famille, eux , sont concrets.
Et eux ne me crachent pas à la gueule.
Citation :
Publié par Mimu
Comme Nof, je pense que le socle commun doit se faire sur les valeurs et non sur la culture. Pout s'intégrer il suffit de respecter autrui et les règles de la société, le reste on s'en fout complètement, ça ne pose aucun problème si l'immigré indien regarde le cricket cinq fois par semaine, ou je sais pas quoi. Au contraire j'aurai tendance à penser que ça nous enrichit plus qu'autre chose. D'aucuns pourraient y voir un appauvrissement suivant ce qui est ramené en plus, mais je pense qu'en France on sait très bien le faire nous-même en important et copiant toute la culture pétée des USA.
Ouais sauf que les deux sont étroitement liés. Le réfugié Afghan qui vient ici, il n'y a pas que sa culture qui soit différente. Ses valeurs sont sur une autre planète comparées au nôtres, concernant les femmes, la religion, la liberté, et une liste de trucs longue comme le bras.

Et je le répète mais le facteur technologique joue un grand rôle. Il est devenu extrêmement facile aujourd'hui pour un immigré de garder en permanence un pied dans son pays grâce à internet ou à son portable, de regarder les nouvelles dans sa langue grâce au satellite, et de rester totalement baigné dans sa culture. En fait dans la plupart des cas il peut même se passer d'apprendre le langage de son pays d'accueil.

Tout ça créer un immense manque de motivation pour s'intégrer ou, pire, une défiance à l'égard de cette nouvelle culture qui lui reste si étrangère parce qu'il peut constamment la comparer avec celle de la maison.... Résultat des courses : il pourra passer 10 ans dans son nouveau pays et n'être pas plus intégré qu'il ne l'était la première année;
Par le passé un immigrant était forcé de fournir un effort pour s'intégrer un minimum afin de pouvoir vivre. Là non, l'état-providence fait le reste.

Citation :
Pout s'intégrer il suffit de respecter autrui et les règles de la société, le reste on s'en fout complètement,
Non c'est un poil plus compliqué que ça. Du reste on en est à un stade où même cette base là est de plus en plus souvent foulée au pied.



Citation :
Publié par Egelby tout gentil
La France, ça ne me parle pas, et plus le temps passe, moins elle me parle.
Je n'ai plus envie de " faire société " avec une bonne partie de sa population, mais plus du tout en fait, parce que j'en ai un peu assez de constater que dans une galère de 200 personnes, on est une minorité à ramer et à constater qu'une majorité tire au flanc, quand elle nous colle pas une cartouche dans le dos.
Ouais on avait remarqué. C'est pas comme si tu crachais dessus depuis quoi ? 10 ans sur ce forum ? ou même plus ? Le temps file. Et tu as raison tous les Français sont des fainéants sauf vous les "vrais". Et toi, bien sûr, toujours meilleur que les autres.

Dernière modification par ClairObscur ; 23/12/2020 à 10h04.
@Egelby_tout_gentil: C'est très négatif ta vision des choses.
Je suis aussi protestant comme toi mais j'ai la même vision que @ClairObscur, il est nécessaire d'avoir ses notions faire une société.

Il ne faut pas voir uniquement le verre à moitié vide. Bien entendu qu'il y a des profiteurs, des individualistes, etc. mais pour autant il faut à mon sens, ne pas réagir comme tu le fais.

Les gens qui viennent en France et veulent devenir français ont besoin d'espoir pas d'une porte dans la gueule si tu veux ce que je veux dire.

Moi aussi j'ai des envies de meurtres, de coller des baffes à tout va mais est-ce que ça servirait vraiment.

Je trouve que notre société est déjà beaucoup trop individualiste et ce n'est pas en continuant ainsi que l'on améliorera les choses.
Citation :
Publié par Mimu
Comme Nof, je pense que le socle commun doit se faire sur les valeurs et non sur la culture. Pout s'intégrer il suffit de respecter autrui et les règles de la société, le reste on s'en fout complètement, ça ne pose aucun problème si l'immigré indien regarde le cricket cinq fois par semaine, ou je sais pas quoi. Au contraire j'aurai tendance à penser que ça nous enrichit plus qu'autre chose. D'aucuns pourraient y voir un appauvrissement suivant ce qui est ramené en plus, mais je pense qu'en France on sait très bien le faire nous-même en important et copiant toute la culture pétée des USA.
Je ne suis pas certain qu'il y ait une indépendance entre culture et valeurs. En sociologie on parle de valeurs culturelles.
exemple : le port du voile, culture ou valeur ? Pour moi, les deux.
Le pire, c'est que même des valeurs culturelles communes peuvent ne pas être sources de vivre-ensemble.

Par exemple, le racisme, la xénophobie, la misogynie sont des trucs universels, et pourtant on voit rarement un islamiste afghan bras dessus, bras dessous avec Zemmour lancer des tomates et des insultes sur une nigériane.
Citation :
Publié par NuclearCanopus
Ca peut durer encore durée une trentaine d'année sans bouleversement extérieur ou européen. Un pourrissement, ça peut durer longtemps sans étincelle. Même l'extrême droite au pouvoir, ça te pourrit le pays, mais ça fait généralement pas grand chose, sauf si ce pouvoir est capable de subsister pendant plus de 10 ans pour pouvoir pourrir tous les gardes fous. En espérant ne pas atteindre la polarité des US.
Oula je ne suis pas, mais alors pas du tout du même avis. Nous somme dans un monde qui sombre rapidement dans le chaos, au début de bouleversements climatiques incalculables qui vont rendre des régions entières du globe inhabitables, créer des vagues migratoires monstrueuses, à l'aube d'une ère de confits, de guerres et de crises dans un monde sans hégémon pour imposer l'ordre. Un monde qui change à toute vitesse.

Si on ne fait rien chez nous, les bouleversements, qu'il soient sociaux ou politiques, t'inquiètes qu'ils vont arriver et pas dans 30 ans. Plutôt 5 voire même bien plus tôt.

Citation :
Publié par Gratiano
Il ne faut pas voir uniquement le verre à moitié vide. Bien entendu qu'il y a des profiteurs, des individualistes, etc. mais pour autant il faut à mon sens, ne pas réagir comme tu le fais.

Les gens qui viennent en France et veulent devenir français ont besoin d'espoir pas d'une porte dans la gueule si tu veux ce que je veux dire.

Moi aussi j'ai des envies de meurtres, de coller des baffes à tout va mais est-ce que ça servirait vraiment.

Je trouve que notre société est déjà beaucoup trop individualiste et ce n'est pas en continuant ainsi que l'on améliorera les choses.
Oui, nous sommes dans une société formattée par les US, comme une bonne partie du reste du monde. Une société basée sur l'hyper-consommation, le capitalisme débridé, l'individu et l'instantané.

Le problème c'est, d'une part que les US sont au bout du rouleau et que la Pax Americana et tout le modèle qu'elle portait derrière arrive rapidement à sa fin.
D'autre part, ce système sur lequel nous avons bâti nos sociétés est, lui aussi, proche de sa fin. Tout simplement parce qu'il est matériellement totalement insoutenable, même à moyen terme, et que les ressources de la planète s'épuisent à toutes vitesse. La gravité va donc rapidement reprendre ses droits. et je pense pas que ça sera dans 40 ans ou plus, perso je vois ça plutôt arriver dans la prochaine décennie.

Beaucoup de nos certitudes, beaucoup d'acquis que l'on pensait éternels parce qu'on a baigné dedans toutes nos vies et que nous ne connaissons pas autre chose vont être balayées. Et il va sérieusement falloir penser à nous trouver un nouveau modèle de société pérenne basé sur autre chose que l'individualisme et l'hyperconsommation. Je dirais même que ce sera l'un des grands défis du siècle.

Dernière modification par ClairObscur ; 23/12/2020 à 13h05.
Citation :
Publié par Aloïsius
Un article intéressant de NBCNEWs expliquant aux enfants racisés comment rééduquer leurs parents blancs.
https://www.nbcnews.com/news/asian-a...gyouradulthood

Quelques extraits en mode best of :

Toute ressemblance de cette classification raciale au 10e de degré près avec l'Allemagne nazie ou l'Afrique du Sud ne saurait être une coincidence.


L'objet central de l'article : donner aux enfants non-blancs le moyen de convaincre leurs parents qu'ils sont "fragiles", "privilégiés" et "racistes". Et comment y parvenir sans aboutir à un burn-out ni se brouiller avec sa famille.


Car une fois que les parents ont été convaincus qu'ils étaient des blancs racistes, fragiles et privilégiés, il faut encore les convaincre que tous les policiers sont des bâtards. Ce qui est compliqué : autant les techniques de manipulation permettent assez aisément de créer un sentiment de culpabilité et d'infériorité chez quelqu'un, autant procéder en même à un endoctrinement haineux demande une certaine virtuosité que seuls les mouvements sectaires les plus accomplis maîtrisent usuellement.
Tiens tiens, une propagande qui lave le cerveau des enfants et leur demande ensuite de rééduquer leurs parents. L'Histoire a pas déjà connu ça ? Ca me rappelle quelque chose. Normalement l'étape d'après quand les parents veulent pas s'humilier, c'est de les dénoncer aux autorités (là ce sera les RS).
Je sais donc à quoi m'attendre quand mes enfants métisses seront plus grands.
Le vrai message derrière cet article : vous êtes blanc, épousez une blanche et faites des enfants blancs. C'est moins dangereux.
Citation :
Publié par ClairObscur
Ouais sauf que les deux sont étroitement liés. Le réfugié Afghan qui vient ici, il n'y a pas que sa culture qui soit différente. Ses valeurs sont sur une autre planète comparées au nôtres, concernant les femmes, la religion, la liberté, et une liste de trucs longue comme le bras.
Le truc, c'est que tant qu'on ne lui a pas parlé, qu'on n'a pas vérifié ça, projeter ce stéréotype sous prétexte qu'il soit Afghan, c'est contraire à l'idée que chacun n'est responsable que de ses propres actes. Il n'a pas à payer pour l'ensemble des autres Afghans. En outre, le fait qu'il craigne pour sa vie en Afghanistan est déjà un indice qu'il y a des chances qu'il ne soit pas vraiment le taliban moyen, même s'il reste à comprendre en quoi.
C'est pour cela que les procédures d'asile sont basées sur des dossiers individuels, et pas acceptées ou rejetées en bloc selon le pays d'origine.
Je n'ai aucun soucis avec le fait qu'on rejette les demandes des gens aux valeurs d'extrême-droite : on en a déjà bien assez. J'ai un gros soucis avec la logique "Ah, vous essayez de fuir un pays au gouvernement d'extrême-droite, vous êtes donc d'extrême-droite vous même, comme tous les Afghans !" Peut-être. Peut-être pas. Qu'on lui parle d'abord.
Même si ce n'est pas un Taliban, les différences restent immenses.
Et la question qu'il va bien falloir se poser à un moment c'est : quels avantages à-t-on NOUS à l'accueillir ? apporte-t-il une expertise particulière au pays ? Ou va-t-il rejoindre les dizaines de milliers d'immigrants et réfugiés qui ne s'intégreront jamais parce que leurs valeurs sont diamétralement opposées aux nôtres et qu'ils n'ont, de toute façon, aucun besoin de le faire pour vivre tranquillement en France aux frais de la princesse ?

Si ce genre de questions vous semble insupportable, je vous conseille quand même de vous les poser parce qu'on arrive rapidement à un moment où on ne va pas pouvoir faire autrement sans faire péter la machine.

Dernière modification par ClairObscur ; 23/12/2020 à 13h21.
Citation :
Publié par ClairObscur
Ou va-t-il rejoindre les dizaines de milliers d'immigrants et réfugiés qui ne s'intégreront jamais parce que leurs valeurs sont diamétralement opposées aux nôtres et qu'ils n'ont, de toute façon, aucun besoin de le faire pour vivre tranquillement en France aux frais de la princesse ?


Tu penses réellement que la réalité d'un réfugié afghan aujourd'hui en France c'est un mec qui fout rien et vit tranquillement aux frais de la princesse ?
C'est une évidence qu'il n'a aucun besoin de s'intégrer et très peu de pression pour le faire. C'est aussi une évidence que le système social Français est extrêmement généreux avec les migrants : Couverture médicale universelle, éducation, hébergement , allocations..
Le tout dans un pays où le système sociale est déjà très largement déficitaire et sous une immense pression, au beau milieu d'une giga-crise économique.
Et en retour : toujours plus de communautarisme et de tensions puisque ces migrants s'intègrent de moins en moins, et un terreau extrêmement fertile pour l'islamisme.
Valeur ajoutée pour la France = euh on sait pas encore mais on continue à chercher. Promis, on vous tient au courant.

une politique cohérente et pleine de bon sens assurément.
Citation :
Publié par NuclearCanopus
La culture française, c'est un truc assez vieillot et peu accessible pour des personnes étrangères.
C'est une chance et un privilège pour elles (et pour tous) de pouvoir faire l'effort d'y accéder.
Citation :
Publié par Peleide
Tu penses réellement que la réalité d'un réfugié afghan aujourd'hui en France c'est un mec qui fout rien et vit tranquillement aux frais de la princesse ?
Tant qu'ils étaient très peu nombreux beaucoup parvenaient à trouver du travail, même si souvent au black. Y'a 15 ans j'avais la nounou de ma fille qui était réfugiée afghane avec son mari, il avait trouvé un boulot dans une entreprise de charcuteries ... le gars vendait des palettes de saucisson, intégration réussie ? Mais c'était encore le début, période Bush / Ben Laden et les réfugiés / immigrés afghans étaient plutôt le haut du panier de leur société, très éduqués, libéraux etc.

Au bout d'un moment la quantité devient qualité. Un immigré afghan par ci par là c'est une question individuelle, une masse d'immigrés afghan c'est un problème d'immigration et sécurité (logement, éducation, religion etc aussi) et ça devient une question politique.

En plus pour les afghans beaucoup sont coincés en France alors que leur objectif est le Royaume Uni, ce qui ne pousse pas à vouloir s'intégrer et faire sa vie ici.

Dernière modification par Don Patricio ; 23/12/2020 à 13h56.
Citation :
Publié par ClairObscur
C'est aussi une évidence que le système social Français est extrêmement généreux avec les migrants : Couverture médicale universelle, éducation, hébergement , allocations..
Alors:

CMU: les migrants n'y ont pas le droit.
Education: on scolarise les enfants oui, tu veux revenir sur ça ? après les enfants afghans, doit pas y en avoir des tonnes, c'est surtout des majeurs.
Hébergement: t'as une source ? j'habite le nord est parisien, ils dorment par centaines dans les parcs ou dans des tentes sur les bords du canal, et je pense pas que ca soit des fans de camping.
Allocations: Une source encore ? a un moment on parlait d'une carte pour que les gars, mais je veux bien que tu me dises à quelle allocation ils ont le droit.

Je subis leurs "nuisances" au quotidien mais, crois moi, ils sont loin d'être dans le confort que tu imagines.
C'est effectivement le cas parce que le système commence déjà à craquer.
Du coup tu veux bien m'expliquer la pertinence d'en accepter toujours plus ? quand on ne peut même plus accueillir correctement ceux qui sont déjà ici ?
Je suis tout ouïe.

Citation :
Publié par Peleide
CMU: les migrants n'y ont pas le droit.
Oh que si.
Le migrants réguliers ont bien le droit à la CMU. Les irréguliers ont le droit à l'AME qui leur donne également droit aux soins gratuits.
Perso, je ne suis pas du tout pour leur suppression, mais c'est clair que ça a un coût et qu'on ne peut pas accueillir tout le monde.

L'AME, c'est environ 1 milliard d'euro par an, c'est ce que coûtent les soins des migrants en situation irrégulière.
Citation :
Publié par Peleide
Tu penses réellement que la réalité d'un réfugié afghan aujourd'hui en France c'est un mec qui fout rien et vit tranquillement aux frais de la princesse ?
La réalité d'un afghan aujourd'hui c'est d'avoir vécu presqu'exclusivement la guerre, une culture tribale et l'extrémisme religieux. Il n'y a rien, absolument rien, à espérer d'un tel vécu. Je doute qu'importer un peu plus de difficultés dans notre pays soit de nature à produire autre chose que de futures désillusions supplémentaires.

Regardez les choses en face : Au niveau national, notre économie va probablement décrocher durablement, notre modèle social ne tient plus qu'à un fil, les tensions politiques et sociales sont de plus en plus prégnantes, nous avons lamentablement échoué à intégrer/assimiler les vagues d'immigration précédentes, la violence religieuse s'est installée, etc.. Au niveau mondial, les tensions géo-politiques sont de plus en plus marquées, presque tous les pays se réarment, la démographie continue à croître ajoutant sans cesse de nouveaux besoins à satisfaire alors que notre environnement est en péril et que nos ressources s'amenuisent. Dans ces conditions, vous pensez vraiment que la priorité est d'accepter plus de migrants, non qualifiés, avec une culture différente, avec des valeurs différentes ?

On peut être un humaniste convaincu sans répéter sans cesse les mêmes erreurs. Il y a déjà beaucoup à faire sur notre sol pour ne pas importer des problèmes supplémentaires. J'ajouterai que la mesure de la religiosité des aspirants à une carte de séjour ou à la nationalité française devrait être considérée pour s'éviter quelques futures nuisances.


Citation :
Publié par Hark²
Pour moi un "bon français" est un mec qui paye ses impôts et ne cause de pas mal a autrui et à la communauté qui l'entoure.
Pour moi un "bon français" est un "mec" (?) qui travaille, qui crée des richesses pour la collectivité et qui donne de son temps à la communauté nationale.

La France n'a jamais été aussi grande. C'est plus qu'un océan qui nous sépare. Il y a de la place pour au moins deux ou trois galaxies.
Citation :
Publié par ClairObscur
C'est effectivement le cas parce que le système commence déjà à craquer.
Du coup tu veux bien m'expliquer la pertinence d'en accepter toujours plus ? quand on ne peut même plus accueillir correctement ceux qui sont déjà ici ?
Je suis tout ouïe.

Tu dois être plus rigoureux intellectuellement ClairObscur.
Ca te fait vraiment défaut et ca envenime tes discussions parce que tu ne prends pas le temps de réellement lire ce que disent les gens.
Tu as écrit que les migrants afghans vivent tranquillement aux frais de la princesse, c'est tout ce que j'ai contesté. En aucun cas, et à aucun moment, j'ai dit qu'il fallait en accueillir toujours plus.
Je pense d'ailleurs le contraire: on ouvre les portes et on laisse les anglais se débrouiller avec eux.

Citation :
Publié par Silgar
Dans ces conditions, vous pensez vraiment que la priorité est d'accepter plus de migrants, non qualifiés, avec une culture différente, avec des valeurs différentes ?
Même chose que plus haut.


Et CMU =/= AME, c'est pas les mêmes conditions d'accès, c'est pas les mêmes financeurs.
Citation :
Publié par Peleide
Et CMU =/= AME, c'est pas les mêmes conditions d'accès, c'est pas les mêmes financeurs.
Ce n'était pas mon propos. Le coût de ces dispositifs (par ailleurs utiles) est anecdotique au regard des autres problèmes causés par l'immigration. Si les difficultés n'étaient que financières, je dirai que l'immigration n'est pas un problème.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés