L'Agora

[POGNAX] Sujets autour du racisme et des discriminations en raison d'une orientation de la personne

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par TabouJr
Ben non, ta position est très claire : tu souhaites imposer aux femmes comment elles doivent s'habiller, parce que quand d'autres que toi le font, c'est inadmissible.
Non, je ne souhaite pas imposer aux femmes comment s'habiller, je ne sais pas d'où tu sors ça.

Par contre quand quelqu'un décides de porter un costume qui véhicule des idées politiques, je trouve normal que tu te fasses condamner pour ces idées, et ce indépendamment de ton genre. Ca recouvre le voile islamique, les skinheads, les flics qui mettent un patch du punisher, etc.
Tu noteras que c'est indépendant du genre de celui qui porte ces fringues.

Vous imaginez une recette de cuisine présentée par un crane rasé en bombers, avec son patch Génération Identitaires ? Ca ferait réagir. Bah pareil là. Dans les deux cas, je ne pense pas que ça devrait être interdit par la loi, mais je trouve ça sain que ça ne soit pas normalisé et que ça suscite des réactions de rejet.
Le voile ne porte pas de message politique, pas plus que les coiffes bigoudènes dans la pub pour Tipiak.

Une meuf qui explique comment faire un crumble sans four à petit budget, elle ne véhicule pas un message politique (pas dans cette vidéo en tout cas) et n'appelle pas au djihad contre les infidèles, sinon alors il faut censurer Marmiton.

Le principal souci, c'est qu'à force de refuser à des femmes voilées d'apparaître dans l'espace public, ce qui est profondément injuste une fois comparé aux traitements des autres religions et en contradiction avec la laïcité, on alimente les discours aliénants de recrutement des extrémistes. C'est contre productif.

C'est difficile, si ce n'est impossible, de convaincre quelqu'un que tu mets au ban de la société qu'il y a sa place. Et essaie de leur parler aux femmes voilées, y'en a pas des masses qui soutiennent les attentats ou le message politique que tu décides qu'elles soutiennent toutes parce qu'elles se nouent un bout de tissu sur la tête, comme le faisaient la majorité des femmes en France il y a même pas trois générations.
Citation :
Publié par TabouJr
Le voile ne porte pas de message politique
C'est là que nous sommes en profond désaccord. Le voile islamique n'est pas un accessoire de beauté, porté indifféremment par des femmes de toute opinion pour des raisons qui leur sont propres. C'est un accessoire religieux. Or si la foi est quelque chose de personnel et d'intime, couvrant ses propres valeurs et croyances, la religion est une façon de vouloir ordonner la société selon ces valeurs et croyances. Ce qui en fait quelque chose de politique.

Pour le coup, en plus, ce sont des valeurs rétrogrades, humiliantes, violentes. Il est normal et sain que la réaction à leur affirmation dans la sphère publique provoque un rejet.

Et ce rejet n'est pas contraire à la laïcité. La laïcité s'applique à la façon dont l'Etat et ses représentants traitent les religions. Elle ne concerne pas les citoyens qui à titre privé peuvent parfaitement s'opposer à celle-ci, de la même façon qu'ils ont le droit de les affirmer. C'est le même principe que la liberté d'expression : l'état ne peut pas te censurer pour les idées que tu exprimes, un citoyen a tout à fait le droit de les critiquer, voir de te répondre "Ta gueule". Et si tu exprimes une idée particulièrement nauséabonde, ce n'est pas contraire à la liberté d'expression si tu te fais ostraciser. Pareil si tu décides de promouvoir une religion particulièrement glauque et sordide.

Enfin, le discours "En refusant de normaliser l'expression d'idées extrêmes, vous faites le jeu des extrémistes" n'a jamais été démontré. Historiquement, ce qui a conduit à la prise de pouvoir démocratique des extrémistes, c'est au contraire leur normalisation.

Dernière modification par Nof Samedisþjófr ; 14/09/2020 à 13h52.
Je pense que vous devriez vous mettre d'accord de quel type de voile vous parlez.
Si ça se trouve, vous parlez pas du même vêtement, d'où l'incompréhension réciproque.
Citation :
Publié par Episkey
Que des joliens partagent des tweets, c'est ok à partir du moment où c'est pertinent et intéressant. Typiquement les tweets de Wassim Nasr partagés par @Borh lors de Daesh, des tweets par plusieurs sur le Covid actuellement.
Faire un minimum de travail de réflexion sur ce que ça peut apporter, ça me parait être la base.

Mais là, je suis désolé, le tweet partagé par @Anthodev, c'est nul, c'est rien et ça ne vaut rien. En plus, ce n'est pas comme si c'était la première fois... hein?
Quelle est l'opinion de Weintraub qui mériterait d'être écoutée? Je suis tout ouie. Ou pas, en fait.

Si tu apprécies ce genre de tweets, débats et de discussions et que tu souhaites en faire partie: Très bien, va sur Twitter, c'est fait pour toi. Mais l'Agora peut ne pas forcément être la meilleure place du coup.
Il n'y a pas d'un côté Twitter et de l'autre le reste de l'humanité. je résumé l'actualité de ces derniers jours :

- une vidéo de dealeurs à Grenoble, publiée par l'ED, reprise par tous les médias et qui s'est avéré être un clip de rap ;
- une vidéo de surveillance, qui montre des mecs en banlieue prenant d'assaut un bus et enlevant un des passagers. Là aussi, info reprise partout. Sauf que l'enquête a montré que tout était bidon et qu'il n'y avait jamais eu le moindre enlèvement ;
- un journaliste de VA qui devient rédacteur en chef à E1 ;
- le twitt de l'autre crétine qui fait un amalgame entre recette de cuisines et Al Qaeda. Réaction officielle du ministère de l'intérieur, de députés etc ;
- hier, twitt d'un collectif de médecins pro HCQ qui prend comme référence les recherches de... Mengele. L'un de vice-président est député LREM.

Alors oui, un modo peut dire "c'est nul et ça vaut rien". On peut aussi s'intéresser à deux ou trois questions, genre le fonctionnement des médias, le rôle des RS qui dictent l'orientation de la dite presse, la volonté de faire monter l'ED pour assurer la réélection de Macron (tiens, l'affaire Tiffany-LVMH, on en parle ?)...
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Le voile islamique n'est pas un accessoire de beauté, porté indifféremment par des femmes de toute opinion pour des raisons qui leur sont propres. C'est un accessoire religieux.
Comme le dastar, le turban sikh. C'est un accessoire religieux lui aussi, mais non problématique.

Mais je suis partagé, moi aussi. Dans les années 50, Nasser se moquait des frères musulmans qui voulait imposer le voile aux femmes, la liberté des femmes iraniennes avant l'avènement d'une théocratie dans les années 80. Même la Turquie commence doucement sa transition (pourtant : modèle de modernité), avec autorisation du voile à l'armée et l'éducation (les enfants pouvaient normalement y échapper avant la majorité).

Finalement, ce qui pose problème, ce n'est pas l'accessoire religieux mais bien son retour. Le voile n'est jamais explicitement mentionné ni du Coran, ni des hadiths (sauf dans un hadith faible, qui ne fait même pas jurisprudence). A la base, c'était pour différencier plusieurs castes de populations. En bref, la religion n'impose pas le voile islamique à la base, et est utilisé soit comme marqueur identitaire (mouais), soit pour lutter contre le désir sexuel masculin (argument mini-jupe à l'envers?), et dans une interprétation plus récente : favoriser la primauté masculine. Y'a vraiment que les traditionalistes qui veulent l'imposer en se défendant en mode "trouver moi un passage qui l'interdit" (l'équivalent de "trouver moi un passage qui dit que Jésus n'est pas un diplodocus").

En bref, la problème vient plus du "revoilement" des musulmanes, là où avant les années 70, seule les femmes d'Arabie Saoudite et des campagnes traditionnelles portaient le voile, puis l'Iran avec la révolution. Et même dans ces campagnes, le port était plus une histoire de tradition que de foi.

Du coup je suis partagé :
  • Le retour du voile est la conséquence du retour des courants traditionalistes musulmans, dont certains sont hostiles à l'occident et ses valeurs.
  • Toutes personnes sont libres de se vêtir comme elles veulent en âme et conscience.
Citation :
Publié par Aurelesk
Du coup je suis partagé :
  • Le retour du voile est la conséquence du retour des courants traditionalistes musulmans, dont certains sont hostiles à l'occident et ses valeurs.
  • Toutes personnes sont libres de se vêtir comme elles veulent en âme et conscience.
Tu n'as pas à l'être, au final, les gens choisissent en fonction de leurs priorités.
Personnellement j'ai arrêté de porter la croix celtique à partir de mes 11 ans quand j'ai compris par qui elle était portée habituellement et qu'en général, on se tapait dessus quand on se rencontrait.
Depuis je ne la porte plus et je n'envisage pas de le faire vu qu'elle est toujours marquée idéologiquement. Je peux trouver cela dommageable et n'importe qui peut trouver que c'est le cas, mais dans les faits si je la porte, il va falloir que j'assume le fait qu'elle est cette signification avec les conséquences que cela aura sur ce que les gens vont penser de moi. Et cela je ne le veux pas.
Le voile, c'est pareil, actuellement il est connoté politiquement et religieusement, chacun assume sa manière de s'habiller avec les mauvais côtés que cela engendre. Le tout c'est d'être au courant de la chose et je ne vois pas qui ne peux pas être au courant de la portée politique du voile islamique actuelle.

Maintenant comme dit souvent, on n'a le droit d'être en désaccord et ce n'est pas si grave que cela.
Citation :
Publié par Aurelesk
Comme le dastar, le turban sikh. C'est un accessoire religieux lui aussi, mais non problématique.
Le turban sikh est souvent autorisé mais pas partout. Même chose pour le kirpan - poignard porté par les sikhs - qui est interdit dans certains pays (Italie) car c'est une arme et autorisé dans d'autres (Canada) car c'est un signe religieux. Il est même autorisé en avion dans de nombreux pays à condition qu'il fasse moins de 6 cm, toujours au nom de la religion

Et non, le voile dans les années 60 était très courant (Maghreb, Afrique de l'est...), souvent avec des variantes locales (voile en dentelle en Algérie). C'est surtout par la suite qu'il a presque disparu dans certains pays comme l'Afghanistan ou l'Algérie, sous l'influence... du communisme (et du sentiment anti religieux)..
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés