L'Agora

[LaRem] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Tu n'as pas répondu à ma question. Pourquoi les riches seraient particulièrement malheureux en France ? C'est quoi les problèmes que tu as si tu montres trop que tu as de l'argent ?

Pour le cas de Macron, j'en ai rien à foutre de son compte en banque et de son talent pour les "affaires". Ce que je regarde c'est son programme. Et pour l'instant c'est du vent comme l'a montré Borh pour la santé... IL n'en reste pas moins que s'il fait exploser le PS, il aura toute ma gratitude.
Citation :
Publié par BELLUM
Après ça dépend de ce qu'on considère comme "riche", terme à peine global, mais moi j'aurais eu tendance à dire qu'on avait justement souvent des héritiers et le cas des "self made men" qui était un peu différent. Et ça doit être parce que je suis français mais j'ai du mal à reconnaître du mérite à un millionnaire qui devient milliardaire :/

Après je considère l'héritage comme trompant pas mal le jeu où tout le monde aurait plus ou moins les mêmes chances de développer quelque chose, mais c'est un autre débat puisqu'on parlait des impôts
L’argent sa se perd très vite, un millionaire qui devient milliardaire à probablement pris le risque de le perdre cet argent. Plus tu as gros à perdre, plus c'est difficile.

Citation :
Publié par Xh0
Tu n'as pas répondu à ma question. Pourquoi les riches seraient particulièrement malheureux en France ? C'est quoi les problèmes que tu as si tu montres trop que tu as de l'argent ?
Le riche c'est quelqu'un qui veut voir son argent croître, en France on t'en empêche sous prétexte de solidarité sociale mais on entend toute la journée que l'argent public est gaspillé.

Si tu aimes l'argent t'en veux toujours plus ou faire quelque chose de constructif avec et en France on a tendance à te le prendre, sans justification apparente, pour en faire je ne sais quoi indépendant de ta volonté, alors qu'il est le fruit de ton entreprise.

A la limite si il y avait obligation d'investir le surplus d'argent dans des projets tangibles ça serait mieux. Là dieu seul sait où il va

Dernière modification par Palette ; 08/01/2017 à 11h36.
Citation :
Publié par Palette
Non mais le riche c'est souvent un mec au dessus du lot et qui à trimé dur pour avoir son argent.
LAULE.
Deux tiers du patrimoine est hérité en France. DEUX TIERS.
Un Macron ou un Niel qui viennent de familles de notables et qui deviennent millionnaires, c'est l'exception. Pas la règle.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
LAULE.
Deux tiers du patrimoine est hérité en France. DEUX TIERS.
Un Macron ou un Niel qui viennent de familles de notables et qui deviennent millionnaires, c'est l'exception. Pas la règle.
Pour aller plus loin, dans un monde fini, si untel a beaucoup de richesses, ça empêche tel autre de les avoir.
Voilà pourquoi la croissance est si cruciale dans un modèle capitaliste.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Doutrisor
Bref. C'est HS, le sujet étant Macron et son mouvement, et non pas une apologie du haut de la pyramide sociale.
Ouais en effet, revenons sur notre rock star.
Citation :
Publié par Visionmaster
...
Question con, y a des candidats ou des hommes politiques qui ont avancé des projets ayant l'air cohérent aux yeux du personnel de la santé et qui n'ont pas l'air d'être complètement sous l'influence d'un quelconque lobby ?
Citation :
Publié par Doudou
Question con, y a des candidats ou des hommes politiques qui ont avancé des projets ayant l'air cohérent aux yeux du personnel de la santé et qui n'ont pas l'air d'être complètement sous l'influence d'un quelconque lobby ?
Je peux te répondre pour la partie commerce au sens large pour ma part, non, aucun.
En même temps, de nous, personne ne s'en inquiète.


Sinon la fameuse réforme Macron du notariat tourne au fiasco, les nouveaux auront du mal à s'installer, les études sont toujours inaccessibles et le fond du problème va rester le même.
Tout ça pour ça.
Citation :
Publié par Doudou
Question con, y a des candidats ou des hommes politiques qui ont avancé des projets ayant l'air cohérent aux yeux du personnel de la santé et qui n'ont pas l'air d'être complètement sous l'influence d'un quelconque lobby ?
Pour l'instant, non et non (pour chaque partie de ta question). C'est assez désespérant, mais, pour moi, cela n'est que le reflet de l'entourage technique des hommes politiques. Soit ce sont des énarques ou des directeurs d'hôpitaux (qui sont formés dans le même moule technocratique que l'ENA sauf qu'il s'appelle EHESP), soit ce sont de "grands" professeurs universitaires/praticiens hospitaliers, qui eux sont soit totalement coupés du monde réel des soins quotidiens soit pourris par les labos. Après, les syndicats de professionnels de santé sont aussi particulièrement coupables : ils préfèrent ne pas collaborer avant les élections, histoire d'être toujours dans la position confortable de contestation après les élections, quelque soit le bord politique de l'élu.

Personnellement, le programme santé de Macron m'attriste beaucoup. Pour un type censé aller contre les conformismes, le voir se vautrer autant dans la complaisance avec l'industrie pharmaceutique et les grandes leçons de morale, c'est franchement décevant. Le programme santé de Bayrou en 2007 était nettement plus intelligent.
En mars 2016 je vous annonçait que Macron était bien dans la course depuis 2015, qu'il avait un groupe de jeunes derrière lui.
On m'a pas mal raillé. J'irai jusqu'à dire que vous étiez en mode olol Ron J. arrête de dire n'importe quoi.
https://forums.jeuxonline.info/showt...3#post29050205

1 mois plus tard il lançait En Marche.

Aujourd'hui il est un présidentiable potentiel.

Maintenant quand je vais dire quelque chose chose, ce sera parole d'évangile ok

Citation :
Publié par Thesith
Mais au delà, il a aucun groupe dernière lui, et groupe au sens mouvement politique, pas soutien "populaire". Or aucun président n'est devenu président sans avoir un groupe puis un parti avec lui.
Macron au final il est seul, n'a jamais été élu.
Et il faudrait croire à cette fable de le voir propulser comme candidat en 2017, mais avec quel parti ?
Soyons sérieux 2min.
Citation :
Publié par Ron Jicle
Méfie toi Thesith, il a prévu un engouement web à la Obama 2007.

Je le sais parce qu'il a une équipe et c'est autre chose que ce qui se fait atm dans la politique classique. Il a une bonne partie des SFL Français qui suivent attentivement sa progression.

http://studentsforliberty.org/europe/
Pour un candidat qui va probablement finir second ou troisième au premier tour de l'élection présidentielle, il me semble que l'appellation de baudruche n'est pas appropriée.

Et si quand bien même elle l'était, comment qualifieriez vous les suivants ?

Macron est un candidat très sérieux qui fait peur à tout le monde. Maintenant qu'il soit de gauche ou de droite ou les deux est secondaire.
Il incarne bien une nouveauté, c'est ce que recherche les gens lassés des vieux partis. En plus c'est un jeune golden boy pour les jeunes et il fait gendre idéal pour les vieux.
J'imagine qu'il peut être une bonne alternative pour les gens qui veulent de la nouveauté sans aller voir le FN.
Après faut voir si c'est vraiment sincère ou une baudruche comme tu dis ou juste un pion de plus dans l'échiquier de l'alternance gauche/droite
Je pense que son projet peut réussir. Evidemment les gens de gauche hurleront qu'il est de droite et ceux de droite hurleront qu'il est de gauche.

En tout cas il est le seul à proposer un mode de gouvernance qui transcende les clivages traditionnels. Je trouve cette démarche très intéressante.
Ne nous leurrons pas. Macron n'est pas vraiment une alternative. Il est énarque.

Il serait ingénieur, qui aurait fait une percée fulgurante après avoir été jeune maire de sa commune, en tenant le même discours, mon engouement serait tout autre.

Toujours est-il que face à Fillon, Lepen et compagnie, il aura mon vote je pense. Juste parce qu'il forcera à la sortie de la vie politique une belle bande de parasite.
Ce n'est pas un révolutionnaire et c'est tant mieux. Il veut simplement gouverner avec des gens de tous bords, intéressés par le redressement du pays.

Et bien entendu il gouvernera au centre, ce qui veut dire qu'il se situera quelque part entre une gauche libérale et une droite sociale.
Citation :
Publié par blackbird
Ce n'est pas un révolutionnaire et c'est tant mieux. Il veut simplement gouverner avec des gens de tous bords, intéressés par le redressement du pays.

Et bien entendu il gouvernera au centre, ce qui veut dire qu'il se situera quelque part entre une gauche libérale et une droite sociale.
Tout le monde en a marre de la gauche et de la droite classique. Si le Macron gagne, n'etant ni vraiment à gauche, ni vraiment à droite, il prendra dans son gouvernement des gens de droite et de gauche, et 2 ou 3 sortis de nul part pour le show, donc les mêmes que d'habitude. Illusion de renouveau avec la même équipe d'Enarque et autres membre de la même communauté et affaiblissement du FN dans la foulée. En gros c'est les mêmes déguisés.

Le seul risque qu'ont ces gens c'est que melanchon ou le pen gagne, ce qui est peu probable. Donc dans tout les cas de figure ils ont fait le calcul pour ne pas perdre leurs privilèges.

On nous prend pour des Jambons comme d'habitude. C'est la même maison mais on repeint la façade.

Dernière modification par Palette ; 11/01/2017 à 10h36.
Citation :
Publié par blackbird
Ce n'est pas un révolutionnaire et c'est tant mieux. Il veut simplement gouverner avec des gens de tous bords, intéressés par le redressement du pays.
Le dernier qui a fait ca, c'est sarkozy, avec le succes qu'on connait... (quelques mois apres, il ne restait qu'un bord).
Citation :
Publié par blackbird
Pour un candidat qui va probablement finir second ou troisième au premier tour de l'élection présidentielle, il me semble que l'appellation de baudruche n'est pas appropriée.
Ben non évidemment s'il finit 2eme ou 3eme, ce sera pas approprié. D'un sens, meme s'il finit deuxième, le "je vous l'avais bien dit" de RonJ serait un peu justifié
Mais aujourd'hui, on en sait rien, et le scénario baudruche, à savoir : il monte fort (actuellement) mais redescend vite pour finir dans le ventre mou, est toujours plausible. Je ferais pas de plan sur la comète, j'en sais rien, mais par contre "sans doute second ou troisième" me parait un peu prématuré.
mdr le gars s'entoure de barons locaux cumulards et autres caciques du PS et du centre-droit et ça parle de renouveau.

en marche c'est juste le PS qui remplace son aile gauche par des centristes, ni plus, ni moins.

Il fait très exactement ce que Valls comptait faire au sein du PS sauf qu'il le fait en dehors du PS.

[edit] : j'ai quote involontairement.
Citation :
Publié par Ron Jicle
Ne nous leurrons pas. Macron n'est pas vraiment une alternative. Il est énarque.
Et en l'état de nos institutions et de nos habitudes politiques, s'il l'était pas il aurait eu la moindre chance ?
(vraie question de mon côté, autant son pedigree me gène, autant pour avoir fréquenté un peu ce monde là je me dis que sans ce pedigree il serait resté obscur banquier toute sa vie)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée