L'Agora

[LaRem] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par harermuir
Un président ca a rarement à gueulé pendant ses interventions, je vois pas en quoi ca serait rédhibitoire. Et sur un truc organisé comme ca, c'est plus un problème de gestion de la sonorisation que réellement de coffre, non ? S'il avait eu une sonorisation et un retour correct (et qu'il savait s'en servir), il n'aurait pas eu à gueuler, si ?

Bref, si c'est ca qui est retenu de son intervention alors que cette fois ci, il y avait du vrai contenu, ca me semble vraiment regrettable.
C'est pas le cas (enfin pour moi, après ceux qui veulent juste caricaturer parce qu'ils ont peur du personnage, c'est autre chose...) mais c'est juste qu'à chaque prise de parole un peu longue il fait le coup avec un final où il part en couilles tellement il est pris dans son truc Enfin au moins on peut se dire que ce qu'il raconte le fait tripper, c'est toujours ça
Citation :
il «croit au progrès» et veut s’attaquer à « tous les conservatismes
Puis
Citation :
Le revenu universel n’est une bonne solution». Cette idée très à la mode, prônée à droite et à gauche, qui consiste à verser à tous un revenu de base est totalement rejetée. Pour des raisons financières mais aussi pour « un attachement au travail » revendiqué: «Nous croyons au travail comme valeur, comme facteur d’émancipation, comme vecteur de mobilité sociale ». Cette ode au travail -qui rappel la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007- est même devenue un nouvel axe de campagne
Quelqu'un peut m'expliquer son raisonnement?
Citation :
Publié par i-d
Puis
Quelqu'un peut m'expliquer son raisonnement?
Même question. C'est fini le plein emploi, c'est l'inverse qui arrivera : il aura beau vouloir simplifier le monde du travail, niveler par le bas ce qu'il veut, mettre les ingénieur au macdo, ou n'importe quoi d'autre, ca ne va rien changer.

Je ne voterais certainement pas pour un jeune aux dents longues, pure produit de l'élite financière du système, qui ne voit pas le nouveau paradigme de l'Industrie 4.0 qui nous arrive dessus comme une lame de fond. Et qui en plus se dit progressiste tout en restant le premier conservateur...

Combien de temps encore les français croiront à de vrais changements simplement à cause du personnage, alors que ses idées n'ont rien de nouvelles?

Bon je modère mes propos en attendant de voir son programme complet, mais bon, déjà avec l'idée de base d'être contre le RU sans nuance, pour moi, il a rien compris.
@Coquette Je n'ai pas la prétention d'avoir une réponse définitive à ta question qui est plus pertinente que la moyenne pour ce topic Mais je vais te donner mon ressenti ayant été un des premiers à écrire des pavés ici même sur le RU et sur la fin du travail d'un côté, et à avoir pris la première carte d'électeur de ma vie pour aller voter pour ce mec de l'autre.

Je ne reviens pas sur ton analyse du marché de l'emploi, ni des perspectives, sur tout ça je suis d'accord.

Cependant, le RU implique une prise de conscience large au sein d'une société pour être mis en place. Pour le moment, à part les tests qui sont faits en Europe sur des régions ou des populations précises, la seule consultation démocratique qui a demandé à une population si elle voulait mettre en place le RU s'est vautrée (en Suisse). Et le succès de Fillon à droite et la persistance de Macron au centre basés tous les deux sur la valorisation du travailleur montre que la société dans son ensemble n'est pas prête à avoir ce type de débat dans une élection présidentielle. Du moins pas assez sérieusement pour que les gros candidats (Fillon en fait) se soient prononcés pour ou contre.

En ayant dit ça, le projet de Macron qui pourrait améliorer le passage d'un statut à l'autre et d'un job à l'autre permettrait à la société Française de s'habituer à l'idée de carrières fluides, non linéaires, et bordéliques. Autrement dit, le programme de Macron nous rapprocherait d'une société prête à accepter le RU comme complément d'une vie professionnelle dissolue comme on en vivra de plus en plus. Que lui n'y croie pas n'empêche pas que ses idées nous en rapprochent en fait.

Le RU c'est la France idéale en 2020. Pour le moment Macron nous propose de passer de 1990 à 2010. Et c'est déjà pas mal
Citation :
Publié par i-d
Quelqu'un peut m'expliquer son raisonnement?
Il a dû voir que les gens voulaient du travail, alors il c'est dit qu'il fallait être conservateur.

Citation :
Publié par Kaleos - Jack
Et le succès de Fillon à droite et la persistance de Macron au centre basés tous les deux sur la valorisation du travailleur montre que la société dans son ensemble n'est pas prête à avoir ce type de débat dans une élection présidentielle.
La société dans son ensemble je sais pas, mais les conservateurs qui votent Macron pour le travaaiiiiiil apparemment ils sont pas prêt pour le XXI ème siècle.
Les conservateurs préfèrent forcer le travaill "en échange" de moins de contrôle et d'une protection pour tous (enfin plutôt pour les entrepreneurs hein).

Merci à Macron de rendre aux vrais progressistes l'idée de RU en tout cas.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
consultation démocratique qui a demandé à une population si elle voulait mettre en place le RU s'est vautrée (en Suisse)
La Suisse s'est déjà adaptée depuis un certain temps "aux carrières fluides, non linéaires, et bordéliques," que cela soit par son son système de formation, et son marché du travail . Et pourtant c'est précisément le rejet de cette idée:
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
accepter le RU comme complément d'une vie professionnelle dissolue
qui est une des raisons principales du rejet par les suisses de l'initiative populaire. Tel que proposer, le projet faisait chuter les revenus d'une personne en transition (on parle de le diviser carrément par 2.5, voir 3) ce qui n'invitait ni à la mobilité, à la formation, ni à la libre entreprise (à moins de nourrir les assurances perte de gains).

Dernière modification par i-d ; 11/12/2016 à 00h50.
Peut-être qu'un truc comme le RU ne pourra être mis en place qu'au dernier moment, c'est à dire quand l'automatisation aura niqué tellement d'emplois et qu'il y aura tellement de gens à toucher le chômage que le mettre en place, ça ne sera plus qu'une formalité.

Je pense que si on faisait un référendum la dessus à l'heure actuelle, il ne passerait pas, comme en Suisse.
Finalement j'ai regardé 40 minutes de sa comédie, et je comprends pas tellement son succès. "Augmentation des salaires! Baisse des charges! Pas de coupe dans les budgets! Une dinde à noël et un twix au bureau de vote!" Y'en a encore chez qui ça marche ce genre de trucs?

Cette élection me fait mal au cœur. Je vous jure le mec le plus honnête avec son programme c'est Fillon ça fait froid dans le dos.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
[...]
Le RU c'est la France idéale en 2020. Pour le moment Macron nous propose de passer de 1990 à 2010. Et c'est déjà pas mal
Je comprends ton idée, mais je ne suis pas super motivé pour attendre que la situation se détériore pour que les gens comprennent mieux que ce n'est pas (plus) la bonne solution.

Mais bon c'est vrai que c'est difficile de changer les mentalités de la pensée unique poussée par les médias. Ca me fait penser à mes discussions avec mon patron (un ami) et son commercial, qui sont de pures droitiers, avec les arguments qui vont avec (ok je caricature un peu mais quand même ):

  • Ce sont les charges sociales qui tuent les entreprises : le coût du travail à toujours bon dos
  • Les chômeurs sont composés d'une majorité de gens qui ne veulent pas travailler
  • L'assistanat est une plaie en France
  • les 35h OMG
  • etc etc
C'est assez animé, mais je les travail sur le fond, parce qu'ils n'ont que l'emballage fourni par les médias style BFM. Dès que tu creuses, le château de cartes s'effondre vite.

Je constate qu'ils ne cherchent que très peu (voir pas du tout!) à se documenter réellement sur ce qu'ils pensent, c'est ce qui me fait peur.
Citation :
Publié par Coquette
Je constate qu'ils ne cherchent que très peu (voir pas du tout!) à se documenter réellement sur ce qu'ils pensent, c'est ce qui me fait peur.
Comme 95 % du corps électoral.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Finalement j'ai regardé 40 minutes de sa comédie, et je comprends pas tellement son succès. "Augmentation des salaires! Baisse des charges! Pas de coupe dans les budgets! Une dinde à noël et un twix au bureau de vote!" Y'en a encore chez qui ça marche ce genre de trucs?
Si c'est tout ce que tu en as retenu alors tu peux arrêter de passer du temps à t'intéresser à ce qu'il raconte en effet

Citation :
Publié par Coquette
Je comprends ton idée, mais je ne suis pas super motivé pour attendre que la situation se détériore pour que les gens comprennent mieux que ce n'est pas (plus) la bonne solution.
C'est clairement pas la meilleure solution, mais vu le peu d'intérêt du Français moyen pour la politique, c'est la seule qui soit crédible.

Et comme tu le dis après, beaucoup de gens votent au feeling sans vraiment creuser parce qu'un détail ou un autre aura fait écho à leur pensée du moment... J'ai encore violemment troll mon beau père catho tradi y a 2 jours, quand il m'a sorti qu'il voterait pour quelqu'un qui sache ce que c'est que bosser et qui ait une vraie idée de l'effort. Sachant pertinemment qu'il votait Fillon parce que catho, je lui ai rappelé que son poulain n'avait jamais bossé de sa vie... "Oui mais lui c'est pas pareil §"

Partir du principe que les gens votent avec leur tête, selon leur intérêt objectif, ou encore en ayant un avis informé est une grave erreur d'analyse. Les Américains ont élu Clinton (le mari) parce qu'il avait une bonne gueule et jouait du saxo. Les Français ont élu Sarko parce qu'il avait la gueule du petit chef d'équipe hargneux que l'on associe encore souvent avec l'autorité...

D'ailleurs, il n'y a qu'à voir sur ce topic. Ca fait des mois que le topic est lancé et en comptant ta question, on a eu quoi... Une demi douzaine de problématiques argumentées au milieu d'un flood d'insultes, d'expressions de haine, de mépris, ou de mensonges... Et régulièrement les même qui viennent se désoler la main sur le cœur que le niveau intellectuel de la vie politique soit au raz des pâquerettes enchaînent direct par des lâchers d'étrons sur les posts des candidats qui leur plaisent pas, parce que la cohérence c'est très surfait
Un amusant sujet sur la France en marche du clip de Macron, composée d'autrichiens, d'allemands de new yorkais et d'un morceau d'un clip de campagne de Bernie Sanders.
Soit c'est un noob qui ne pensait pas que ce serait remarqué, soit un génie qui a trouvé le truc pour avoir des mentions gratuites dans le petit journal.

(edit : j'avais pas vu la date en fait ça remonte à avril dernier)
"En marche" cela me fait penser au joueur de flute de Hamelin qui fait se mettre en marche derrière lui toute une ribambelle de souris (ça va mieux en le disant qu'à travers une image?)

Donc pour le moment moi cela me donne l'impression de n'être que du vent

Mais je me trompe peut être
Citation :
Publié par Kafka Datura
Cette élection me fait mal au cœur. Je vous jure le mec le plus honnête avec son programme c'est Fillon ça fait froid dans le dos.
Ah ça c'est sûr. Il a assez répété que son programme serait mis en oeuvre dès septembre 2017 (bon, disons décembre). Il est honnête sur ce plan là. Mais c'est vrai qu'on va pas mal en chier.
Citation :
Le rôle de tout les enseignants c'est de faire aimer notre pays. Il enseigner toute l'histoire de France mais pas une histoire passionnelle comme on le voit souvent.
Manu le révolutionnaire.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Cette élection me fait mal au cœur. Je vous jure le mec le plus honnête avec son programme c'est Fillon ça fait froid dans le dos.
C'est clair que les Hollande, Valls, Macron, même Peillon, sur le plan économique, ils pensent la même chose que Fillon, sauf qu'ils n'osent pas vraiment le dire. Ce qu'ils ont fait ces 5 dernières années, c'est du Fillon light.
Les différences, elles sont maintenant sociétales, l'IVG, les gays, le cannabis. D'ailleurs pour ça que certains au PS essaie d'en ferme des enjeux politiques centraux alors que dans les sondages, c'est loin derrière la sécurité, le chômage, l'immigration ou l'éducation dans les préoccupations des français.

Sur les lois travail, ce que reproche principalement la droite et le MEDEF, c'est d'avoir fait trop de concessions après les constestations. Mais les projets initiaux tels que le PS les voulait, c'était du Fillon.

Dernière modification par Borh ; 12/12/2016 à 12h59.
J'aime bien l'idée de Macron de torpiller le CICE pour baisser les charges. Tellement ça me semble être du bon sens.
L'état français c'est ''Je te prends tout, et je te redistribue à mon bon vouloir. Dis merci''
Citation :
Publié par Finiarel
Ah le jour où les gens arrêteront de réfléchir sur "leurs" intérêt et penser un peu plus commun ptèt qu'on pourra arrêter de s'enfoncer comme on le fait depuis des années.
Ta réflexion est parfaitement idiote et dangereuse. Parce qu'il faudra que tu me définisse précisement le bien commun et qui sont ''les gens'' qui sont censés se sacrifier pour le bien commun.
Il faut voter dans son intérêt et que dans son intérêt, qui va défendre mes intérêts à moi? Hein? Toi peut être?
L'isoloir, c'est l'un des derniers endroit où je peux faire entendre ma voix, défendre mes intérêts et mon opinion.
Qui tu es toi, Finiarel, pour juger le vote d'Eden Paradise?

Et bien ok, très bien, vas y Finiarel, explique nous donc qui est ce merveilleux candidat qui est bien pour l'intérêt commun (l'intérêt commun de qui? De la France? Peut être que l'intérêt de notre pays, n'est pas celui des autres? T'y à pensé à ça?), que je me dépêche de voter pour lui.
Salut Attel Malagate, tu devrais t'intéresser un peu à la théorie des jeux. Ca te permettrait de comprendre que vouloir défendre son intérêt particulier à tout prix peut engendrer une situation particulière pire que si tu avais agi en fonction de l’intérêt collectif.

Je suis pour l’égoïsme, et je pars du principe que si t'es pas capable de penser correctement à toi, t'es pas non plus capable de penser correctement aux autres. Mais l’égoïsme n'a pas à devenir une valeur cardinale en politique. Quand chacun ne pense qu'a sa gueule (Et non pas "aussi à sa gueule"), on va droit dans le mur.
J'ai du mal à comprendre comment on peut arriver à ne pas comprendre la distinction entre intérêt individuel et intérêt collectif. Alors qu'on vit une époque où toutes les questions environnementales nous hurlent le contraire...
Citation :
Publié par Lestat De Lioncourt
Oh putain mais c'était tellement ça

Citation :
Publié par Attel Malagate
Il faut voter dans son intérêt et que dans son intérêt, qui va défendre mes intérêts à moi? Hein? Toi peut être?
Libre à toi de limiter la définition de pays, de nation, ou de communauté humaine à une empilade grossière d'égoïsmes qui n'ont pas d'autre choix que de se supporter.
Par contre, quand tu te sers de cette ...conception... pour traiter les autres d'idiots alors même que tu défends une vision préhistorique des relations sociales, c'est assez priceless.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée