Animes (Le Cercle Taberna)

[Wiki] Ze Thread Anime Généraliste (2016 ver.)

Fil fermé
Partager Rechercher
Bon, j'ai terminé Miari Nikki / Future Diary. Mouais, ça commençait bien, mais c'est très vite parti dans des travers pénibles avec des personnages insipides, peu développés, un héros franchement insupportable comme on l'a souligné ici même, et des incohérences et/ou des facilités scénaristiques (y'avait de bonnes idées pourtant). Quant à Yuno, elle est distrayante, et honnêtement j'ai bien aimé le personnage pour ce qu'elle est : The Yandere. Je m'attendais à mieux, clairement déçu, mais bon ça m'a occupé.

Bon, Yuri on Ice semble convaincre les foules, à tester à l'occasion.
Citation :
Publié par Lael
Ca m'a intrigué de voir parler de Lastman (série d'animation française) dans le topic des JOL d'or.
J'en avais vite fait entendu parler mais je m'étais dit que ça allait être un dessin-animé français sans intérêt, probablement orienté jeune public, avec en prime un doublage médiocre.
Mais c'est en réalité loin d'être le cas et j'ai même été agréablement surpris.
Tout ces clichés sur les dessins animés français
Bon certes c'est souvent le cas, mais Oban Star Racer (co-prod certes) et Wakfu nous ont prouvé que les français savaient faire des trucs excellents de temps en temps. Lastman en fait carrément partie.
J'ai suivi la série pendant sa diffusion TV et l'attente entre chaque session était difficile, ça tient en haleine tout le long avec des personnages sympathiques et une ambiance qu'on retrouve assez peu dans ce genre de médias, cultivant sa propre identité.
L'animation a en effet dû faire face à des problèmes budgétaires importants mais s'en sort du coup très bien en s'inspirant fortement des techniques japonaises d'économies d'animation, avec un gros travail sur la mise en scène.

Bref, à voir de toute urgence et surtout, lisez la BD ensuite, c'est tout aussi excellent, surtout passé le tome 6!
L'animation française n'a rien a prouver. Faut juster botter le cul des producteurs et des diffuseurs pour qu'ils soit moins cons (ou les forcer vers la retraite pour avoir des plus jeune et peut être moins con à la place).
Citation :
Publié par Tacos Tacle
C'est pas un reboot?
Oui et non.

La pour cette S2 ils ont fait comme si la fin de la S1 n'avait jamais existé et ils reprennent l'histoire juste apres le combat entre Rin et Amaimon.

En gros la s1 suit le manga jusqu’à l'épisode 15/16 un truc comme ca, le moment ou Rin pete un cable et défonce Amaimon apres ca la S1 part en HS donc la ca fait S1 ep 1 à 16 -> S2 ep 1 et poubelle les épisodes S1 17 à 24.
Youjo Senki 01
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Apres Oni-sama le patriote nippon alias Jesus, nous voila avec une Yandere patriote du 3eme Reich alias le diable, j'ai hate de voir la suite j'ai bien aimé ce 1er épisode.
Citation :
Publié par Foboz
Youjo Senki 01
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler

Apres Oni-sama le patriote nippon alias Jesus, nous voila avec une Yandere patriote du 3eme Reich alias le diable, j'ai hate de voir la suite j'ai bien aimé ce 1er épisode.
C'est plus le plot de la série que véritablement un spoil

C'est très similaire à Shuumatsu no Izetta également pour ce qui est de l'utilisation de la magie à des fins militaires, ainsi que le contexte "historique".

Perso je sais pas trop quoi en penser, j'ai pas spécialement accroché aux personnages, surtout à la Yandere, mais je retenterai 1 ou 2 épisodes je pense.
D'ailleurs à ce niveau-là elle me parait plus purement sadique / psychopathe que Yandere.
Je suis même pas sûr qu'elle puisse avoir un quelconque côté mignon
Enfin fini Girlish Number, au final la serie ne s'est pas trop attardée sur l'état de l'industrie et s'est focalisée plus sur les personnages et ce n'est pas plus mal. On pourra aussi retenir comme morale qu'on peut être de la pire espèce, tant qu'on fait un bon travail, ça passe
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée