L'Agora

[POGNAX] Attentats en France et dans le monde.

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Hark²
Si on part sur des faits divers pour prouver le supposé laxisme de la justice j'ai ça aussi :

https://www.ladepeche.fr/article/201...de-cahors.html
5 mois de prison ferme pour un vol de 5kg de riz/pâte
Déjà tu ne sais pas lire parce que la peine c'est deux mois de prison pour un vol avec effraction dans le domicile d'un particulier en état de récidive.
Ce n'est clairement pas sévère ...
Citation :
Publié par Pile
Techniquement tu n'infirmes pas son propos, les chiffres ne font que montrer une augmentation du nombre de condamnations et rien d'autre

Ceci étant dans le même ordre d'idée il faudrait pouvoir prouver le laxisme, donc étudier chaque procédure pénale et qu'un vote populaire ai lieu pour déterminer si la décision était appropriée ou non, et si elle ne l'était pas, déterminer la divergence avec la décision qui aurait été attendue pour déterminer un degré sur une échelle de la complaisance couvrant divers états jusqu'au laxisme. Et ce vote sur la base de solides connaissances en droit que tout le monde devrait donc acquérir auparavant pour ce faire. Et là du coup on pourrait discuter
On peut déjà faire l'étude sur les cas qui réunissent les éléments de vote, même si la base de connaissance en droit n'est pas plus là qu'ailleurs : les procès concernant des personnes exposées médiatiquement ou électoralement.

Genre Blakani, Zemmour ou RN.

A priori le vote populaire dit que la justice est trop sévère.
Citation :
Publié par Hark²
Toutafé, il faudrait mettre ça en relation entre le nombre d'affaires jugées, mais je n'ai pas spécialement l'envie ni le temps de chercher autant d'info pour répondre à un poncif qui a toujours été démontré.
Oh bah c'est clairement un tel travail de titan que bon, pas sûr que quelqu'un s'amuse à le faire un jour
Citation :
Publié par Hadrien
A priori le vote populaire dit que la justice est trop sévère.
C'est encore plus simple : la justice, cela ne va jamais, elle est toujours injuste et partiale
Citation :
Publié par Hark²
Si on part sur des faits divers pour prouver le supposé laxisme de la justice j'ai ça aussi :

https://www.ladepeche.fr/article/201...de-cahors.html
5 mois de prison ferme pour un vol de 5kg de riz/pâte
On peut y lire aussi "Condamné à plusieurs reprises pour divers délits (recel, dégradation de biens, outrage…)".
"On a retrouvé un pied de biche dans ses affaires. Il a d'anciennes pièces de monnaie que possédait son père et qu'il prétend garder en souvenir, comme des chaînes ayant appartenu à son ancienne petite amie. L'exploitation de son téléphone démontre qu'il a proposé la vente de ces bijoux à une personne qu'il appelle J.P. Les faits ont été commis en récidiv."

Il peut être heureux au final, il passe de vagabond souffrant de la faim, à nourri, logé, blanchi durant 2 mois.

Dernière modification par dhianne ; 20/05/2021 à 03h22.
Ce coup ci, ça se déroule à La Chapelle-sur-Erdre, en Loire-Atlantique.
Où un individu connu pour "radicalisation" a porté plusieurs coups de couteau à une policière municipale dans les locaux de la police municipal. Il a ensuite volé son arme, et s'en est servi sur des gendarmes
https://www.europe1.fr/faits-divers/...-fuite-4048112
https://www.cnews.fr/france/2021-05-...le-suspect-ete
Celui n'ira pas aux assises, ni en appel, ni en cassation, n'aura pas besoin d'expert psychiatre pour témoigner de son abolition de jugement suite à la prise de cannabis, n'ira pas pour 20 ans en prison, ni en hôpital psychiatrique, ne radicalisera pas de détenus plus influençable, ne sera plus sous la surveillance en pointillé des RG à sa sortie de prison et ne récidivera plus. A priori ses victimes devraient survivre à leurs blessures. Tout est bien qui finit bien, mais ce serait quand même plus simple si ces gens se suicidaient seuls dans leur coin plutôt que d'insister pour emporter d'autres avec eux.
Citation :
Publié par Aloïsius
Celui n'ira pas aux assises, ni en appel, ni en cassation, n'aura pas besoin d'expert psychiatre pour témoigner de son abolition de jugement suite à la prise de cannabis.
A ce sujet, puisque nous avons des spécialistes de la chose sur ce forum, ni moi ni mes collègues n'avons encore entendu la raison pour laquelle le meurtrier de Mme Halimi a été considéré comme ayant eu une abolition de son jugement et de ses actes.

Parce que dans le cadre d'une enquête pour violences volontaires ( ou involontaires, comme un accident de la route corpo ou non ) la prise de produits stupéfiants est considéré comme circonstance aggravante, et non comme une abolition de jugement.
Donc tuer une personne en voiture parce que drogué, c'est aggravant
Passer par la fenêtre une personne ou l'égorger ou autre parce que drogué, c'est une altération de la personne.
Citation :
Publié par lafa
A ce sujet, puisque nous avons des spécialistes de la chose sur ce forum, ni moi ni mes collègues n'avons encore entendu la raison pour laquelle le meurtrier de Mme Halimi a été considéré comme ayant eu une abolition de son jugement et de ses actes.
La différence entre altération et abolition du jugement, ça a été expliqué. Mais je continue de soupçonner qu'il est plus facile de neutraliser ce genre d'individus en le envoyant en HP jusqu'à la fin de leurs jours plutôt que d'en faire des héros lors de procès à grands spectacles où ils peuvent déverser leur propagande avant d'aller jouer les caïds en prison comme Fofana.
C'est qu'un soupçon, hein, je n'ai aucune preuve qu'on ait décidé de psychiatriser les islamistes comme l'URSS le faisait avec ses dissidents.
Quand on connait l'état de délabrement entre la prison et les HP, c'est comme choisir entre la peste ou le choléra. D'autant plus qu'à moins que la personne représente un risque pour elle ou le personnel, elle ne bénéficiera pas d'une camisole chimique. Elle aura en revanche un traitement pour stabiliser au mieux son état mais je suppose qu'il peut en être de même en prison. Je n'ai vraiment pas l'impression que l'un soit mieux que l'autre. Je crains qu'en hp la personne soit petit à petit "laisser à elle même" là où l'encadrement sera probablement plus important en prison qui bénéficie de plus en plus de programme de déradicalisation. Alors je ne dis pas que ces programmes sont efficaces hein mais ils ont le mérite d'identifier et d'encadrer les personnes concernées.
Citation :
Publié par Belzebuk
D'autant plus qu'à moins que la personne représente un risque pour elle ou le personnel, elle ne bénéficiera pas d'une camisole chimique.
Ben... Après, c'est juste du complotisme à la petite semaine, je n'ai aucune preuve de ce que j'affirme. Juste tendance à penser qu'un Etat qui voudrait ne pas s'emmerder à gérer des détenus à la fois dangereux, contagieux et irrécupérables pourrait être tenté par une telle solution, qui laisse bien plus de place à l'arbitraire "discret" que la prison. Les possibilités d'appel à grands effets de manche et de vices de procédure me paraissent bien plus restreintes.
En gros, en terme de "Je ne vais pas m'emmerder avec les adorateurs apocalyptiques de Nurgle", on a "disparition" > exécution sommaire > internement psychiatrique > prison suite à procès.

C'est aussi un des dangers du terrorisme. A force de devenir un poison permanent, les sociétés risques de laisser s'éroder certains de leurs principes.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Il y a une différence majeure : tu sors de prison quand ta peine est arrivée à son terme, indépendamment de ton état, tandis qu'à l'hôpital tu ne ressors que soigné.
C'est un brin utopique ou naïf (au choix) de penser que l'on sort d'un hôpital psychiatrique soigné . Tu en sors quand ton état est stabilisé et te permet de reprendre une vie "normale" sans risque pour toi ou ton entourage. Il y a d'ailleurs des pathologies psychiatriques qui ne se guérissent pas comme la schizophrénie. Les personnes ne sont pour autant pas internées ad vitam æternam.

edit @Bloodedge : En effet, une infime partie des schizophrènes sont dangereux et bien souvent plus vis-à-vis d'eux que d'autrui.

Dernière modification par Belzebuk ; 28/05/2021 à 21h05.
Je suis un exemple pour le schiozophrene stabilisé qui mène une vie de société, après nous ne somme pas tous dangereux

Dernière modification par Bloodedge ; 28/05/2021 à 21h24.
Citation :
Publié par Bloodedge
après nous ne somme tous sont pas dangereux
C'est marrant, je sentais bien qu'il y avait un truc qui clochait dans cette phrase, mais mon cerveau corrigeait tout seul, du coup, je comprenais pas pourquoi je relisais, et relisais, et relisais. Quatre fois de suite avant de trouver l'erreur.
Citation :
Publié par Belzebuk
C'est un brin utopique ou naïf (au choix) de penser que l'on sort d'un hôpital psychiatrique soigné . Tu en sors quand ton état est stabilisé et te permet de reprendre une vie "normale" sans risque pour toi ou ton entourage. Il y a d'ailleurs des pathologies psychiatriques qui ne se guérissent pas comme la schizophrénie. Les personnes ne sont pour autant pas internées ad vitam æternam.

edit @Bloodedge : En effet, une infime partie des schizophrènes sont dangereux et bien souvent plus vis-à-vis d'eux que d'autrui.
J'ai une sœur qui bosse en HP, et bien souvent quand un mec peut sortir, c'est juste qu'ils en ont un jugé plus dangereux à interner.
Hôpital public évidemment. Ils sont 1 aujourd'hui pour gérer les patients qu'ils géraient à 4 il y a une 12aine d'années, en gros (je parle des infirmiers, pour les autres professions je ne sais pas)

Son collègue qui fait la nuit garde 2 étages soit 40 patients (non enfermés dans leur chambres) seul, mais pas dangereux parce qu'il porte un PTI d'après la hiérarchie
https://www.lefigaro.fr/politique/po...sible-20210530

Citation :
our lutter contre le terrorisme, Guillaume Peltier veut créer «une justice exceptionnelle», «sans appel possible»

Le numéro 2 de LR propose de soumettre cette proposition au «référendum» en cas de blocage du Conseil constitutionnel.
Je fais le tour des sites de news entre deux paquets de copies, je tombe sur ça. Je cherche la formule résumant le mieux mon opinion, un truc à base de facepalm, de "mékilékon" et autre variante du style "au milieu de mes élèves de 3e, il passerait pour l'attardé de la classe".

Et là, erreur fatale, je lis le corps de l'article.
Citation :
Guillaume Peltier est allé dans ce sens en proposant une mesure choc : rétablir une «cour de sûreté de la République», sorte de «justice exceptionnelle» pour condamner «sans appel possible» les individus radicalisés «sur la base de soupçons avérés». «Cette idée qu'on a beaucoup travaillé avec Olivier Marleix (député LR d'Eure-et-Loir, NDLR) permettrait d'échapper à cette hyperjudiciarisation de la vie française», a-t-il jugé.
Et voilà, je me suis fait avoir comme un bleu. J'ai crevé le plancher de mon échelle de valeur dans la connerie dès le titre et le chapeau, là, je n'ai plus de marge pour descendre plus bas. Où conduit une boussole arrivée au pôle nord ? Si le nord était la direction de la bêtise, la réponse serait : à Guillaume Peltier.
C'est surtout le premier quote qui me fait sourire et me donne envie de lui en coller une dans la tronche.

En résumé, G. Pelletier propose de la merde, sait que c'est anticonstitutionnel et veut zapper le conseil constitutionnel en passant par un référendum.

Mais quel c@! #.. !!
Citation :
Publié par Aloïsius
https://www.lefigaro.fr/politique/po...sible-20210530


Je fais le tour des sites de news entre deux paquets de copies, je tombe sur ça. Je cherche la formule résumant le mieux mon opinion, un truc à base de facepalm, de "mékilékon" et autre variante du style "au milieu de mes élèves de 3e, il passerait pour l'attardé de la classe".

Et là, erreur fatale, je lis le corps de l'article.

Et voilà, je me suis fait avoir comme un bleu. J'ai crevé le plancher de mon échelle de valeur dans la connerie dès le titre et le chapeau, là, je n'ai plus de marge pour descendre plus bas. Où conduit une boussole arrivée au pôle nord ? Si le nord était la direction de la bêtise, la réponse serait : à Guillaume Peltier.
T'abuses, il aurait pu aller encore plus loin.

Exemple "... Et cette cour de Justice aurait les moyens de prononcer la peine de mort!".
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
... Ainsi qu'à la famille, pour punir les complices!
Perso ce qui me fait marrer c'est la formule "soupçons avérés". Alors je vois ce qu'il veut dire, mais littéralement un soupçon avéré... Cela ne veut pas exactement dire ce qu'il pense que ça veut dire.
Soupçon avéré de "radicalisation". C'est quoi la radicalisation ? C'est un processus psychologico-socio-politique qui se passe dans la tête des gens. C'est comme si on rendait illégal la dépression en gros. Et surtout, ça peut s'appliquer à tout et n'importe quoi.
Des lois d'exception contre le terrorisme (ou le trafic de drogue ou le proxénétisme ou....), c'est déjà chaud même avec toutes les bonnes intentions du monde. Mais pour "des soupçons de radicalisation" ? Avec des jugements sans appel ? Il a songé que ça permettrait d'envoyer la moitié de ses potes opérant sur Cnews en taule ?
L'arsenal législatif est plus adapté à la rixe de fête du village qu'à la délinquance de la cité. Et alors qu’on a déjà du mal avec ça depuis 40 ans, comment traiter le terrorisme et sa radicalisation en amont alors que c'est un tout autre niveau de difficulté ?

Le principal problème que nous cause le terrorisme, c'est bien de comment y répondre dans un état de droit.
Pour rappel en Algérie, les mafieux locaux sont intervenus : ça a donné des barbus et leur famille entière éliminés.

En France en 2021 c'est inenvisageable une telle méthode. Mais du coup, comment règle-t-on le soucis ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés