L'Agora

[POGNAX] Attentats en France et dans le monde.

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Gluck
Je pense que lafa parle de victoire idéologique, pas d'une théorie fumeuse de remplacement ou de coup d'état.
C'est exactement cela.
On a désormais des masses de témoignages qui disent que les professeurs s'auto censuraient déjà, gageons qu'avec ce fait tragique ce sera encore pire.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par kragen
201019074757519659.png
C'est terrible.
j'ai appris au passage d'une vie ça valait 300€. Enfin sur L'infodu vrai sur canal, il parlait de 300€ que le collégien aurait reçu....

Citation :
Citation :
Citation :
Publié par Thesith
Sauf s'ils sont vraiment idiot et Darmanin en tête, je pense qu'ils ont fait ça en, coordination/accord avec les service de renseignement. Enfin j'imagine mal le contraire.
C'est sous-estimé la soif de gain politique de ces cocos, exemple avec Cazeneuve après les deux attentats de 2015 :


Et concernant Darmanin, on a vu qu'il est prêt à faire des opérations communication à Grenoble pour choper presque rien tout en déployant des moyens très important pour faire de l'image https://jolstatic.fr/forums/jol/images/smilies/redface.gif (après s'être fait troller par un clip de rap)
Peut être. Et pour Darmanin c'était effectivement minable sa réaction après qu'on est appris que c'était bidon/ Mais bon ça a déjà été dit, il fait du Sarkozy sauf que en l’occurrence l'élève ne dépasse pas le maître.

Mais bon ça me fait penser à Macron qui explique que la peur va changer de camp. Ca fait combien de fois qu'on nous le sort ça ?
En plus c'est idiot puisqu'il y a qu'un camp qui joue sur la peur. C'est eux, la France elle, elle le fait pas peur. On pourra en tuer autant qu'on veut, ça y changera rien. Par contre eux par leur attaque vont instiller un sentiment de peur, et sur la durée ça n'est pas bon. Je l'ai déjà dit mais pour moi ma crainte principal c'est pas que les islamistes gagnent en faisant en sorte qu'on en soit réduit à subir la charia, mais de voir l'extrême droite au pouvoir en réponse à cette peur.
Ca n'enlève en rien à la dangerosité des islamistes et le fait qu'on doit les combattre bien entendu.
Citation :
Publié par Gluck
Je pense que lafa parle de victoire idéologique, pas d'une théorie fumeuse de remplacement ou de coup d'état.

Si on en arrive à ce que toute une génération n'ose plus blasphémer par peur de représailles, c'est une victoire d'une loi religieuse contre nos lois françaises. Un processus très long, mais qui a le mérite de se passer de toute institution légale pour se mettre insidieusement en place.
Franchement il n'y a pas la moindre chance que ça arrive amha.

La vraie question est: Est ce qu'on se sort les doigts maintenant et on se met sérieusement dès à présent à enrayer le cancer islamiste en le combattant à tous les niveaux afin de faire éclater cette bulle sans trop de casse humaine et sans sacrifier nos valeurs.

Ou attend-on encore des années sans rien faire et on arrivera à un moment où la bulle aura trop grossie, se sera solidifiée, aura métastasé, commencera à faire concurrence à l'état en imposant ses lois et où cet éclatement ne pourra plus se faire que dans le sang et les larmes, avec beaucoup de sacrifices de nos valeurs et sans doute l'état de droit en prime.

Comme j'ai tendance à avoir horreur des dictatures et que je n'ai pas spécialement envie de voir à quoi ressemblerait une société moderne enragée qui s'attaquerait à l'une de ses minorités avec délires nationalistes à la clé j'aimerais autant qu'on choisisse la première solution...

Dernière modification par ClairObscur ; 19/10/2020 à 22h38.
Citation :
Publié par kragen
201019074757519659.png
C'est terrible.
Pour le coup il risque quoi ? Parce que pour moi c'est clairement de la complicité... Quand on te paie pour savoir qui est une personne c'est pas pour faire des bisous à cette dernière :/
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par .K.
Soumission n'a rien d'un pamphlet islamophobe, au contraire, j'ai jamais compris pourquoi il était ainsi étiqueté.
C'est très simple : démonter toute critique, ou ce qui est pris pour, en taxant de racisme et/ou islamophobie afin d'empêcher tout débat de fond.

Tellement facile et usité que l'emploi est banalisé et, pire, accepté.
À un point tel que les scolaires l'utilisent également :
Citation :
Publié par Témoignage d'enseignant issu de l'article de Marianne
Ils ont une vision politique très confuse. Pour eux, Charlie, c’est l’extrême droite. Alors, pour lutter contre eux, tous les moyens sont légitimes. L’insulte comme la violence. Les reprendre sur cette question-là, c’est se ranger du côté des “racistes”


Citation :
Publié par Zackoo
Alors non je ne nie pas que c'est un attentat. Le PR, Emanuel Macron, parle d'attentat islamiste, à moins qu'il dise des bêtise, c'est donc un attentat. J'aurai plutôt dû parler du nombre effectif de mort, qui est de 1, sans compter l'assaillant. D'ailleurs l'enquête ouverte par le parquet est assassinat en relation avec une entreprise terroriste, alors oui certainement pas un "simple" assassinat.
Y a un amalgame entre attentat et terrorisme en fait.
En terme de droit l'attentat n'existe pas. C'est le terrorisme qui existe étant défini par un panel d'infractions déjà existantes mais ayant ici pour but de troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur (pour reprendre la formule consacrée).
Citation :
Publié par toutouyoutou
Edit : je ne crois pas au "loup solitaire" en général, et encore moins chez les Tchétchènes.
Le concept de loup solitaire à été inventé avec Merah.
C'est quelque chose d'assez mal défini et utilisé qui désigne surtout un mec qui décide dans son coin de passer à l'acte par ses propres moyens.
Ce n'est pas le gus à qui l'on file un flingue, la photo de la cible en lui disant : bute le.

Par contre cela ne veut absolument pas dire qu'il n'a pas eu d'aide pour s'endoctriner, apprendre des trucs en relation avec son passage à l'acte ou pour obtenir son arme ou autre.
Et ceux auxquels il fait appel peuvent être islam ou non,
cela importe relativement peu.
Citation :
Publié par Anthodev

Sinon ça commence à déraper du côté de notre gouvernement :

Darmanin a du mal à l'expression "Etat de droit". Depuis quand on s'autorise à faire des descentes en dehors d'un cadre légal/juridique pour le simple but de "passer un message" ? Ça va passer crème parce qu'on parle d'éventuels salafistes/islamistes (parce que sans avoir la liste des individus c'est de savoir si c'est ciblé correctement ou non), mais c'est dangereux précédent quand même (et à ne pas doute, ils vont avoir la tentation de le faire sur d'autres sujets à l'avenir).
Bof. Soit il s'exprime mal soit il n'a pas trop compris, ou un mélange des deux.
Non, il n'y a pas de descente hors cadre légal ou juridique (je ne sais pas d'où tu le sors d'ailleurs).
Il y a des opérations dans le cadre de l'enquête. Et elles visent l'avancée de l'enquête. D'une part.
D'autre part il y a des opérations dans le cadre judiciaire pour d'autres enquêtes et des opérations dans le cadre administratif, le domaine du rens par exemple.

C'est ce d'autre part qui désigne ceux qui n'ont rien à voir avec l'enquête de Conflans. Et ce n'est pas en soi un problème, il y a bien un cadre légal pour agir dans ces dossiers, ce n'est juste pas la même affaire.
Citation :
Publié par Hadrien
Deux questions à distinguer, même si elles sont en lien :

1) Pourquoi la France est la cible d'un terrorisme islamiste ? Quel est le gain stratégique ?
2) Pourquoi en France des personnes adhèrent aux thèses islamistes et passent à l'acte terroriste ?

Distinction : buts et moyens.

J'ai toujours pensé que le terrorisme islamiste international agissait principalement comme une franchise idéologique dont l'implantation réussissait là où des problèmes locaux ne trouvaient aucun débouchés (ou pas assez vite). C'est un cancer qui métastase là où il y a du pourrissement. Ceci dit, ce sont des groupes d'intérêts (organisations terroristes, états, jeux géopolitiques) qui en déterminent les stratégies (et ses incohérences). C'est pour cela que je pense qu'il faut aussi voir le problème du terrorisme en France comme le fruit d'une stratégie et pas seulement d'une hydre cancéreuse dont les buts sont anarchiques.

Ceci dit, après imprégnation d'une telle idéologie, il me semble probable que localement les actions deviennent autonomes, qu'il y ait des groupes qui se forment et finissent par produire eux même leur corpus idéologique pour s'adapter aux réalités du terrain et agir. Mais finalement est ce que cela a été le cas majoritairement ?

Pour revenir à l'intérêt stratégique de la France, on a quoi ?
1) Une relative puissance, ancienne puissance coloniale avec une influence importante en Afrique et dans le Maghreb
2) Une conception de la laïcité particulière dans le monde (est elle si particulière) qui est utilisée comme repoussoir.
3) Une communauté musulmane importante qui peut être une cible potentielle, mais 6 millions c'est un peu peanuts dans le monde musulman.

Ca ressemble plus à une cible symbolique. Je sais que la thèse d'une volonté de domination islamiste fait frémir à l'extrême droite, mais d'un point de vue opératoire, pour conquérir 60 millions de personnes avec 6* c'est compliqué. Je laisse la main sur les considérations stratégiques de très hautes volée spéculative à ceux qui aiment cela. C'est pas trop mon truc.

Si j'insiste sur les buts, c'est parce que les réactions s'intéressent surtout sur les moyens, et hormis l'attentat déjoué du détournement d'avion pour s'écraser sur la tour Eiffel, c'est principalement par des personnes sur place. J'entends bien que l'on peut confondre les moyens et le but dès lors où il y a production idéologique locale (et non localisée) faite de manière autonome. Mais cela n'y ressemble pas.

* dans les hypothèses les plus tirées par les cheveux en admettant une adhésion de tous les muslmans de France aux thèses islamistes. Mais puisqu'il y a eu des demandes à ne plus être repris pour amalgame, on va prendre l'hypothèse la plus ... pas folklorique ... la plus haute.
Les choses sont bien plus simples et modestes que cela à mon sens, tout spécialement si l'on prête un minimum d'intelligence aux protagonistes.

A titre personnel je considère que l'islam radical c'est effectivement le djihadisme assumé qui fait appel au nihilisme de certains pour frapper. Même si les conséquences espérée ont déjà pu être théorisée par l'Etat islamique il y a fort à parier que ce n'est pas viable pour susciter une adhésion large au regard de la violence aveugle qui caractérise ces actes (Nice, le prêtre, ...)

Après le volet plus insidieux et fondamentalement dangereux c'est effectivement le terrorisme qui tente de rentrer dans un cadre moral, qui s'insère au mieux dans un rapport faible/fort oppresseur/opprimés. Et là je vois une galaxie d'acteurs qui s'acharnent à distribuer des rôles très manichéens. Ca peut aller "d'agrégateurs d'infos" comme Islam et Info qui s'attache à décrire une réalité outrancièrement hostile aux musulmans, Baraka City qui fait dans l'humanitaire et soigne son image quand à côté le leader n'est clairement pas dans la modération ou bien le CCIF qui fait de l'islamophobie son fond de commerce. Bref il faut susciter de l'empathie pour ces entités et surtout susciter du sentiment d'appartenance communautaire qui se construit sur les cendres d'une appartenance nationale peu désirable. Les actes terroristes induits de cette "branche" auront plus tendance à s'inscrire dans une certaine forme de morale car des figures auront été désignée comme éminemment hostiles à l'islam, aux musulmans. Les appels ne seront jamais explicites, ces funestes œuvres sans doute pas souhaitée directement d'où ma conviction que sur le plan judiciaire ça va faire flop mais j'y vois une cohérence, il font bouger les lignes et internet et les réseaux sociaux sont à eux, aujourd'hui il y a un large consensus sur Chalgoumi c'est un sioniste, Charlie Hebdo c'est des fachos, les anciens ont signés avec Sheytan, etc.
Sedrioui c'est comme le mec informé d'un filon après tout le monde et qui par sa maladresse compromet ledit filon. Il n'a semble t'il jamais joué sur la victimisation puis là magie on le voit soucieux de l'équilibre psychologique des enfants, accompagnant un vrai faux parent d'élève, interroge une vraie fausse élève, s'arroge une représentativité qu'il n'a pas, mais il fait des vues, suscite l'indignation, le sentiment d'injustice et dans cet océan qu'est internet son message finit par tomber sur l'individu qui a développé une potentialité meurtrière.

Tu trouveras des mécanismes similaires mais moins sophistiqués à l'extrême droite avec notamment des agrégateurs d'informations bien connus comme français de souche qui auront le souci de répertorier scrupuleusement l'origine ethnique des délinquants. Des officines comme GI qui mettent en exergue le racisme anti-blanc pour en faire un fond de commerce. Tous ces protagonistes, par la réalité qu'ils s'attachent à décrire participent à l'existence et à la légitimation de commandos "jet de porc" devant des mosquées, au passage à l'acte de Bayonne ou aux tentatives avérées d'attentat d'extrême droite qui ont pu être déjouée (j'imagine que les bilan moindre dans ce type de terrorisme se justifient par l'absence du religieux, d'une moindre quantité de désespérés, etc)

C'est exactement les mêmes ressorts, il faut décrire une réalité insoutenable. C'est les potentialités de chacun qui détermineront les conséquences à venir, mais si une part croissante d'individus finissent par se rallier à ces différentes visions on a pas fini de voir des attentats.

Bref si je ne nie pas l'islamophobie ou le racisme anti-blanc tout ce microcosme devrait sérieusement se remettre en question, promouvoir les choses positives qui marche déjà aujourd'hui, s'attacher à rapporter les faits avec impartialité et donc à rapporter le monde en nuances.
Citation :
Publié par lafa
( faudra d'ailleurs m'expliquer ce qu'est l'islamisme non radical en passant .)
C'est très simple
Appliquer sa religion Islam sans transgresser les lois de la République, en somme, Français avant d'être Musulman
Citation :
Publié par Thesith
On pourra en tuer autant qu'on veut, ça y changera rien.
Si si. Je t'assure, quand tu élimines tous les fanatiques, ils ne repoussent pas à partir de rien. Faut juste tenir le rythme. Nos sociétés démocratiques modernes n'en sont pas capables cependant, sauf en période de guerre totale, comme les nazis et les japonais peuvent en témoigner.

Mais faire disparaître des sectes violentes, ça s'est pratiqué à plein d'époque. Les Azraqites par exemple, qui sont le prototype de Daesh (pour rejoindre leurs rangs, il fallait égorger un infidèle, c'est à dire un autre Musulman) ont été exterminé en 700 et pas grand monde ne les a pleuré.

Citation :
C'est très simple

Appliquer sa religion Islam sans transgresser les lois de la République, en somme, Français avant d'être Musulman
On appelle ça un Musulman, pas un Islamiste.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Keyen
On parle d'un collégien, à aucun moment on imagine à son age "il me demande de lui désigner quelqu'un dans l'intention de le décapiter", faut aussi revenir sur terre un moment.

Parler de complicité, c'est du délire.
Quand on te donne 300€ pour que tu désignes la personne qui est notoirement la cible d'appels à la violence dans ton établissement scolaire, tu sais bien que ce n'est pas pour aller le féliciter de bien faire son taf ni même pour débattre avec lui. Il faut revenir sur terre un moment, comme dirait l'autre. On parle d'un collégien, pas d'un enfant en maternelle ou en classe de CP.
Après peut-être que le collégien pensait que le mec voulait juste casser les jambes du prof à coup de barre de fer et non le décapiter, mais ça reste une infraction.

Un peu comme quand on te vend un téléphone Iphone dernier cri à 50€ ou 100€, tu peux difficilement dire que tu ne savais pas qu'il était volé.
Message supprimé par son auteur.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Keyen
Ok, si vous le dites, ce gosse de 11-14 ans mérite donc bien ses 10+ années de prison pour complicité d'assassinat.
Keyen pls.

Tu sais pertinemment qu’en tant que mineur, même si il était condamné pour complicité d’assassinat, il ne sera jamais condamné à de la prison.
Ouai enfin 300 balles pour savoir le nom d'un prof, dans l'époque dans laquelle on vit, faut deviner qu'il y a anguille sous roche quand même .... le mec file pas 300€ juste pour boire le thé.

Après a cet age je veux bien admettre qu'on soit encore protéger de la m*** ambiante du monde qui nous entoure mais y a quand même les règles de bases de parler ou non a un inconnu et encore plus d'accepter de l'argent de sa part.
Citation :
Publié par Thorvz
Ouai enfin 300 balles pour savoir le nom d'un prof, dans l'époque dans laquelle on vit, faut deviner qu'il y a anguille sous roche quand même .... le mec file pas 300€ juste pour boire le thé.
A part que vous supposez que le gamin réfléchisse à autre chose que, qu'est ce que je vais faire avec cet argent ? et qu'il comprenne autre chose que : "ok le gars veut lui faire peur ou lui mettre une mandale à ce prof qui m'a saqué telle ou telle année".
Bref un truc d'ado con qui ne réfléchit pas trop et qui voit une opportunité de gagner 300 balles vite fait. Un bon plan quoi.
A part qu'il se retrouve à devoir assumer en partie le meurtre du prof qu'il connaissait et qu'il va falloir qu'il vive avec cela toute sa vie (déjà rien que cela, cela risque d'être compliqué pour lui), qu'il va être ostracisé totalement (normal a priori mais à vivre ca va être aussi compliqué) sans compter tous les ennuis judiciaires liés.
Avant de le condamner, autant attendre d'avoir son profil et d'en savoir un peu plus, pour l'instant ce qu'on peut dire, c'est surtout pauvre gosse (parce que cela en reste un malgré tout) et espérer qu'il arrive à se reconstruire. Nous pourrons revenir la dessus si nous apprenons d'autres éléments montrant qu'il l'a fait sciemment et qu'il était d'accord avec le fait de péter le prof vu ce qu'il avait fait.
La condamnation sans connaître le contexte et les raisons, c'est un peu de la justice expéditive à l'emporte pièce qui génère plus d'injustice et d'erreur judiciaire qu'autre chose.
Bref, comme dit depuis le début, nous en apprendrons plus qu'il ne faudrait donc soyons être patient et évitons la précipitation.
Ceux qui pensent que le ou les collégiens ne savaient rien sur les problèmes que connaissait ce professeur depuis deux semaines, vous ignorez beaucoup de choses
Dès que les élèves sont sortis de classe pour ne pas regarder les caricatures, beaucoup de collégiens (y compris ceux en cous dans d'autres classes) étaient déjà au courant via leurs smartphones et messageries privées. Dès le soir de cette affaire, tous les collégiens et leur cercle de contact étaient au courant de cette affaire, avec une version des faits propre (pas forcément celle des parents islamistes d'ailleurs). Le ou les collégiens, à qui un inconnu a donné des centaines d'euros pour identifier le prof, savaient que ce prof avait des problèmes.
Pour la morale de nos chères collégiens innocents, vous n'êtes pas censés ignorer que dans tous les collèges, pratiquement toutes les classes, il y a des affaires de harcèlement plus ou moins graves. Et pourtant depuis de nombreuses années, tous les écoliers, les collégiens sont formés, informés de ce problème, ils savent que ça peut pousser à la déscolarisation et au suicide.
Il faut arrêter de penser que nos chers adolescents sont par défaut innocents, voire inconscients de leurs actes. La police est certainement en train de décortiquer les échanges des collégiens pour établir leur connaissance des faits. Bien sûr, c'est grave et lourd de conséquences.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés