L'Agora

[POGNAX] Attentats en France et dans le monde.

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par ClairObscur
je vois pas trop le rapport... on parle de gens déjà très radicalisés. On les isolerait ainsi des détenus normaux, pour stopper l'infection.
Et on en fait quoi ? Combien de temps ? On fait un quartier Guantanamo au baumettes ?

Ils ne sont pas tous radicalisé de la même façon. Tous n'ont pas envie de faire des attentats - on vas en empêcher un, peut être.
Les autres n'auront qu'un élément de plus qui justifie les leçons de leur endoctrinement.
Depuis Al-Quaida pour les théoriciens il s'agit qu'on tape fort et bêtement pour forcer les populations dans leur camp.
Mon analogie est douteuse mais je pense à certain bolchévique russe voulant que les conditions de vie des ouvriers empire pour qu'ils soit forcer à agir.

Ce serait aussi dévoilé totalement son jeu et les réseaux que l'ont connait.
Daesh ne manque pas de candidats - ils se passeront de ceux-ci.

Et je ne prône pas un laxisme, je suis sûr que des arrestations vont se faire ou le sont déjà.
J'ai fais l'aller retour Paris Lyon aujourd'hui. En tgv.
J'ai été choqué de ne pas croiser de dispositifs particuliers. La plus grosse démonstration de présence a été croisée à Lyon près de Perrache, une patrouille de flic dont l'un avait une mp5 ...
Leur envoyer des missiles sur la tronche est inutile.
Il convient de couper leur financement et de mieux détecter les profils terroristes en Europe (coopération plus étendue et plus active).

Bombarder une région n'a jamais été efficace, tout ce que tu récoltes, c'est une union renforcée contre celui qui t'envoie ses missiles (Afghanistan, Irak).
Citation :
Publié par Doudou
En même temps qu'il y ait des gens qui en viennent à proposer des réponses extrêmes, vu les événements, ça me parait pas surprenant, l'autre option, consistant à continuer comme avant en espérant ne pas être dans la centaine de prochains tués n'est pas forcément très séduisante.
Il n'y a pas le moindre début de lien logique entre l'abandon de nos procédures et de nos valeurs et la sécurité de nos concitoyens, mais sautons le pas...

Modéré par Ghainor

Dernière modification par Ghainor/Rodrek ; 15/11/2015 à 00h15.
Citation :
Publié par orime
Il n'y a pas le moindre début de lien logique entre l'abandon de nos procédures et de nos valeurs et la sécurité de nos concitoyens, mais sautons le pas...
Modéré par Ghainor : DSO
Si. Un exemple de dilemme ?

Dans les réfugiés récents, l'un était un terroriste de Daesh infiltré. Le dilemme est le suivant : faut-il accepter les réfugiés sachant que des terroristes peuvent s'infiltrer ou faut-il filtrer les réfugiés selon la religion (proposition d'il y a quelques mois...) ou encore faut-il en refouler le plus possible (proposition de Marine Lepen) en reprenant le contrôle de frontière ?

L'abandon de nos valeurs en question, c'est celle de refouler des gens en pleine détresses parce que parmi eux, il y aurait des dangers. Certains proposent même de les mettre en quarantaine et de les isoler jusqu'à pouvoir les renvoyer une fois le conflit "terminé". "Cela sauverait des vies" de manière pragmatique au détriment de qualité de vie des gens en besoin.

Dernière modification par Moquette ; 15/11/2015 à 16h07.
Citation :
Publié par Evacuant
Et on en fait quoi ? Combien de temps ? On fait un quartier Guantanamo au baumettes ?

Ils ne sont pas tous radicalisé de la même façon. Tous n'ont pas envie de faire des attentats - on vas en empêcher un, peut être.
Les autres n'auront qu'un élément de plus qui justifie les leçons de leur endoctrinement.
Depuis Al-Quaida pour les théoriciens il s'agit qu'on tape fort et bêtement pour forcer les populations dans leur camp.
Mon analogie est douteuse mais je pense à certain bolchévique russe voulant que les conditions de vie des ouvriers empire pour qu'ils soit forcer à agir.

Ce serait aussi dévoilé totalement son jeu et les réseaux que l'ont connait.
Daesh ne manque pas de candidats - ils se passeront de ceux-ci.

Et je ne prône pas un laxisme, je suis sûr que des arrestations vont se faire ou le sont déjà.
Il y a un malentendu. Je parle d'interner ceux qui sont allé faire le jihad en Syrie avec Daesh et qui reviennent ou les recruteurs. ces deux catégorie doivent être traité très durement ce qui n'est pas présentement le cas. Pour moi à partir du moment où quelqu'un rejoins Daesh il doit être automatiquement inculpé de complicité pour crimes contre l'humanité et traité en tant que tel.

Bal'E: haha bonne idée tiens.
Ce que personne arrive a comprendre, c'est que ces immigrés fuient la meme violence qui viens de nous arriver, et que ca peut potentiellement etre notre tour ensuite.
Mais non, ca veut renvoyer les migrants selon leur religion.
On est a une etoile jaune du point godwin, mais tout va bien, on mettra un croissant de lune a la place.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Ce que personne arrive a comprendre, c'est que ces immigrés fuient la meme violence qui viens de nous arriver, et que ca peut potentiellement etre notre tour ensuite.
Mais non, ca veut renvoyer les migrants selon leur religion.
On est a une etoile jaune du point godwin, mais tout va bien, on mettra un croissant de lune a la place.

Citation :
Publié par Moquette
Si. Un exemple de dilemme ?

Dans les réfugiés récents, l'un était un terroriste de Daesh infiltré. Le dilemme est le suivant : faut-il accepter les réfugiés sachant que des terroristes peuvent s'infiltrer ou filtrer les réfugiés selon la religion (proposition d'il y a quelques mois...) ou faut-il en refouler le plus possible (proposition de Marine Lepen) en reprenant le contrôle de frontière ?

L'abandon de nos valeurs en question, c'est celle d’accueillir des gens en pleine détresses parce que parmi eux, il y aurait des dangers. Certains proposent même de les mettre en quarantaine et de les isoler jusqu'à pouvoir les renvoyer une fois le conflit "terminé". "Cela sauverait des vies" de manière pragmatique au détriment de qualité de vie des gens en besoin.
Comment on fait du coup?
Citation :
Publié par Gluck
Guerre civilisée. J'crois que c'est la plus belle antithèse que j'ai vue depuis longtemps.
Citation :
Publié par Keyen
Ben, déja, l'absence de pertes civiles (humaines comme structurelles) permet quand même d'être proche du concept même si c'est difficilement réalisable.

Evidemment, la guerre, par définition, c'est quelque chose de moche, mais y'a quand même une grosse marge entre "on execute femmes, enfants, personnes agées et on détruit/brule absolument tout" et "On accomplit nos objectifs militaires sans bavure, on respecte les conventions internationals, on évite de laisser une cicatrice profonde à ce pays pour les décennies a venir".

Edit pour dessous: Il me semblait évident que je disais que c'était l'objectif a viser, pas l'objectif à réaliser.
Tout à fait.
Dans "guerre civilisée", civilisée provient du mot civilisation. On fait la guerre, c'est à dire avec les moyens de la guerre, mais aussi en respectant ses règles, qui font partie de notre civilisation.
Quand on nous déclare la guerre, on doit en prendre acte et réagir comme il se doit.
Tu imagines le président Roosevelt dire que Pearl Harbor a subi un attentat et ne pas réagir plus que ça ?

Si on avait eu à la présidence des états unis un mec du même style que ceux qu'on peut lire sur ce topic, aujourd'hui nous n'aurions pas un Président de la République mais un Führer.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Ce que personne arrive a comprendre, c'est que ces immigrés fuient la meme violence qui viens de nous arriver, et que ca peut potentiellement etre notre tour ensuite.
Mais non, ca veut renvoyer les migrants selon leur religion.
On est a une etoile jaune du point godwin, mais tout va bien, on mettra un croissant de lune a la place.
On en parle des passports syriens et egyptiens retrouvé au SDF ? Je ne dis pas qu'ils sont tous comme ça. Mais cette masse d'immigré venant de Syrie représente un risque non négligeable.
Citation :
Publié par Lyfe El Uno
Ce que personne arrive a comprendre, c'est que ces immigrés fuient la meme violence qui viens de nous arriver, et que ca peut potentiellement etre notre tour ensuite.
Violence provoquée par daesh. Du coup, pour moi, la logique serait donc de détruire daesh pour stopper le flux de migrants. Alors oui, le fond du problème (ce qui amené à la création de daesh) ne sera pas résolu, mais je pense que c'est trop tard maintenant. Autant détruire autant qu'on peut cet état. Quand tu n'as plus de moyens, aucune bannière à rallier, que t'es isolé, ta capacité de nuisance est beaucoup plus réduite.

Je vois que beaucoup se prennent la tête à savoir quoi faire des islamistes radicaux qui sont fichés. daesh s'est attaqué au peuple français. C'est un acte de guerre contre notre pays. Ces hommes/femmes fichés sont des partisants de notre ennemi. J'ai du mal à comprendre pourquoi on devrait les laisser en liberté. Traitons les comme des prisonniers de guerre. On parle pas des partisants d'un parti politique ou d'une association mais des partisants d'une entité qui nous a déclaré la guerre.
Un islamiste radicalisé qui va passer 6 mois en Syrie et qui revient en France doit être enfermé. Je vois même pas comment on peut douter de çà.
Citation :
Publié par Calliopeia
J'ai eu une idee de dessin mais zero talent pour ca...Est-ce que quelqu'un pourrait faire un truc marque "still not afraid" (ou "toujours pas peur") en rapport avec la photo de la manif de l'annee derniere?
[...] genre t'as aucune crainte, aucune appréhension sur le terrorisme.

Dernière modification par Silgar ; 15/11/2015 à 11h02.
Citation :
Publié par Fio'
Comment on fait du coup?
Pour moi, mon choix est clair. Je considère qu'accepter de prendre le risque supplémentaire (statistiquement minime) de se faire tuer vaut le coup si on peut aider des dizaines de milliers de gens en fuite et détresse économique et politique et que ce n'est pas parce qu'une minorité de minable agit qu'il faut jeter ces gens au-de-là de la mer.

Mais c'est un choix personnel qui se doit avant tout d'être collectif. Combien accepteraient de prendre le risque accru de mourir sous une bombe pour des étrangers ?
Citation :
Publié par Not G.Skilled : Eden
Tout à fait.
Dans "guerre civilisée", civilisée provient du mot civilisation. On fait la guerre, c'est à dire avec les moyens de la guerre, mais aussi en respectant ses règles, qui font partie de notre civilisation.
Quand on nous déclare la guerre, on doit en prendre acte et réagir comme il se doit.
Tu imagines le président Roosevelt dire que Pearl Harbor a subi un attentat et ne pas réagir plus que ça ?

Si on avait eu à la présidence des états unis un mec du même style que ceux qu'on peut lire sur ce topic, aujourd'hui nous n'aurions pas un Président de la République mais un Führer.
En fait ce qui me gène, c'est de parler de guerre civilisée en citant une des plus sanglantes de l'Histoire moderne.
La seconde guerre mondiale, y'avait pas les droits de l'homme, y'avait pas la convention de genève.
Y'a eu des millions de soldats/civils, et deux bombes nucléaires.

Quant aux guerres "propres" (mon dieu que cette expression me laisse un gout amer en bouche), elles n'ont pour la plupart jamais aboutie à une amélioration.

J'sais pas à un moment faut choisir ce que vous voulez, d'un coté vous parlez d'une guerre totale, de l'autre des guerres 2.0. Y'a une très légère nuance.
Citation :
Publié par orime
Il n'y a pas le moindre début de lien logique entre l'abandon de nos procédures et de nos valeurs et la sécurité de nos concitoyens, mais sautons le pas...
Le lien logique c'est la pensée bas du front "On est en guerre, mettons nos ennemis potentiels déjà présent sur le territoire dans un camp". Parce qu'à vouloir poser ses couilles sur la table autant y aller à fond, et peu importe les précédents hein, cette fois c'est pour la bonne cause! Pas besoin de chercher bien loin:

Citation :
Publié par Hiolaltios
Je vois que beaucoup se prennent la tête à savoir quoi faire des islamistes radicaux qui sont fichés. daesh s'est attaqué au peuple français. C'est un acte de guerre contre notre pays. Ces hommes/femmes fichés sont des partisants de notre ennemi. J'ai du mal à comprendre pourquoi on devrait les laisser en liberté. Traitons les comme des prisonniers de guerre. On parle pas des partisants d'un parti politique ou d'une association mais des partisants d'une entité qui nous a déclaré la guerre.
Citation :
Publié par Xh0
Un islamiste radicalisé qui va passer 6 mois en Syrie et qui revient en France doit être enfermé. Je vois même pas comment on peut douter de çà.
Citation :
C'est ridicule ce comportement, genre t'as aucune crainte, aucune appréhension sur le terrorisme.
Je n'aime pas vraiment les mouvements de masse du style avatar tricolore sur les réseaux sociaux, bougies, "still not afraid" et cie, mais c'est mieux que la panique générale. Les gens ont besoin de messages positifs après de tels événements, on ne va pas les blâmer quand même.
Citation :
Publié par Xh0
Un islamiste radicalisé qui va passer 6 mois en Syrie et qui revient en France doit être enfermé. Je vois même pas comment on peut douter de çà.
La loi le permet déjà, partir en Syrie faire le jihad tombant sous le coup de la cours d'assise. La question à se poser c'est: ou sont les moyens nécessaires pour le faire ?
Citation :
Publié par Moquette
Pour moi, mon choix est clair. Je considère qu'accepter de prendre le risque supplémentaire (statistiquement minime) de se faire tuer vaut le coup si on peut aider des dizaines de milliers de gens en fuite et détresse économique et politique et que ce n'est pas parce qu'une minorité de minable agit qu'il faut jeter ces gens au-de-là de la mer.

Mais c'est un choix personnel qui se doit avant tout d'être collectif. Combien accepteraient de prendre le risque accru de mourir sous une bombe pour des étrangers ?
après hier soir?

De moins en moins je pense
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
La loi le permet déjà, partir en Syrie faire le jihad tombant sous le coup de la cours d'assise. La question à se poser c'est: ou sont les moyens nécessaires pour le faire ?
Oui, heureusement qu'elle le permet d'ailleurs, par contre.

Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Le fait qu'il soit radical est bien suffisant et devrait constituer un délit en soit.
Un islamiste-radical peut ne l’être que par ses positions (idéaux rétrogrades et moyenâgeux) et sans être affiliés a DAESH ou assimilés, et sans avoir commis d'actes illégale ou prévu de le faire, donc tu propose de punir des personnes pour leurs idées.

Donc d'interdire de penser ce que l'on veut.

Un des premiers blocage pour en faire un délit.
Les terroristes vont perdre cette bataille de France.

Non seulement les bombes vont bientot leur arriver sur la gueule, mais les gens vont s'unir contre eux comme jamais auparavant.

Je me souviens avoir gardé le silence lors des événements de Charlie hebdo lorsqu'il y a eu des manifestations de joie de petits enc...

C'est fini les argumentaires de cailles en mode : "ils l'ont cherché..." "fallait pas dessiner ça"...

Va justifier ce coup çi.
Citation :
Publié par Fio'
Comment on fait du coup?
On peut pas s'occuper d'eux (soins, logement, nourriture) mais sur dans un territoire contrôlé par la communauté internationale dans une partie sécurisée de la Syrie ou dans un pays aux alentours ?

Un vrai camp hein, bien protégé, avec de vrais moyens et un cordon de sécurité autour pour qu'ils soient à l'abri de tirs de mortier mais aussi que personne n'infiltre le camp.

1) ça coûterait moins cher que de les loger en Europe (rien que le prix des logements / tentes / frais généraux et du chauffage avec l'hiver qui approche), 2) ils ne seraient pas plus en danger que dans des camps en Europe, 3) ils ne seraient pas en Europe

Evidemment on ne peut pas empêcher les gens de venir par la mer mais c'est simple, pas de papier = aller simple vers un camp, aucune aide sur le territoire européen mais beaucoup plus d'aides dans des camps qui sont surbondés et manquent de fonds actuellement.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés