L'Agora

[POGNAX] Attentats en France et dans le monde.

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Soya02
Bha bien évidemment que oui, selon le gouvernement nous sommes en guerre y comprit sur notre territoire donc oui clairement il faut mettre l'armée sur le terrain(bien plus qu'à l'heure actuelle) et en coordination avec la police nationale afin organiser des choses comme ton exemple.

Aujourd'hui tu peux rentrer dans une école comme dans un moulin ou dans bien d'autres endroits du genre, si on est soit disant en guerre c'est absolument pas normal.

Tu n'es malheureusement pas le seul à penser ça

Citation :
Le député LR des Yvelines Henri Guaino a la solution pour empêcher que des attentats du type de celui qui a eu lieu hier soir à Nice ne se reproduise : «il suffit de mettre à l'entrée de la promenade des Anglais un militaire avec un lance-roquette et il arrêtera le camion». Déclaration faite ce matin sur RTL. Merci Henri Guaino.
Vous êtes de grands malades, on ne peut strictement rien faire contre des mecs comme ça. Tu en arrêteras certains, mais d'autres y arriveront.

A part supprimer toutes les libertés, instaurer un couvre feu de 24/7, il y aura malheureusement toujours la possibilités à des fous/manipulés de faire des actes similaires.

Citation :
Publié par Barbebrune

Alystène, tu sais comment ca se passe pour les expulsions et interdictions de territoire dans les faits ? Elles sont souvent appliquées ?
A mon avis, on devrait vraiment durcir l'arsenal législatif sur ce point, ce mec n'avait rien à foutre en France.
Dans les faits, lorsqu'une ITN est prononcée, elle est appliquée si il n'y a pas eu de changements majeurs dans la situation de l'intéressé. Même si souvent c'est en sortie de prison et que ça peut prendre du temps si une requête est introduite pour la faire lever.

Cependant, ce n'est pas une décision prononcée souvent eu égard à la situation des personnes condamnées. Il ne faut pas avoir d'enfant ou de mariage régulièrement reconnu avec une personne résidant en France (non-blanc donc).
Citation :
Publié par N° 44 636
La seule solution c'est de s'attaquer au problème sous jacent et il est en France. Le problème c'est que ça va nous demander de remettre considérablement en questions nos politiques à bien des niveaux (économie urbanisme etc) et que ça nous demandera de nous regarder dans un miroir. Aucune chance que ça n'arrive. Je pense qu'on va continuer comme avant et basculer peu à peu dans le populisme cras voire le fascisme à terme.
Oui je le crains. Leni plus haut soulignait la faiblesse de nos institutions pénales et judiciaires, moi je vois également dans ces actes barbares une déliquescence intellectuelle et culturelle, ce sont des individus "perdus" et irrécupérables qui passent à l'acte.

La réponse institutionnelle doit être forte et sans compassion. J'ai l'impression qu'il n'y a que Cazeneuve et Valls qui sont concernés...que font les autres ministres ?
Citation :
Publié par Barbebrune
Tu es le seul à parler de sa dépouille... stop lire les posts à moitié.
Ben c'est encore pire, tu proposes de virer tous les bi nationaux (car oui, il est bien franco tunisien si c'est bien sa carte id), c'est du délire. C'était même pas un fiché S.
Des solutions il y en mais elles sont bien trop anti droits de l'homme pour être appliquées en Europe, je vis 8-9 mois sur 12 en Chine et là bas quand un attentat a lieu (ce qui reste rare) la réplique est immédiate et ils passent pas 10 jours à pleurer leurs morts sans rien faire.
Citation :
Publié par Uryell
Ben c'est encore pire, tu proposes de virer tous les bi nationaux (car oui, il est bien franco tunisien si c'est bien sa carte id), c'est du délire. C'était même pas un fiché S.
Citation :
Les documents appartiennent à un Tunisien résidant en France, né en 1985 et possédant une carte de séjour. Il était connu jusqu’ici essentiellement pour des faits de violence et inconnu des services antiterroristes.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice...L66gBtCejM3.99
Le monde a mis a jour l'info, 10h47.
J'ai appris cette horreur après m'être levé pour cause de bébé qui pleurait, j'en ai pas dormi de la nuit.

C'est un enchaînement sans fin: à peine le temps de se remettre émotionnellement de novembre dernier (le Monde a mis des mois à publier des portraits des victimes c'en étair usant) qu'un carnage a lieu en Turquie, en Irak, puis de nouveau chez nous... je suis déprimé et las. Dur de s'accrocher à mes principes humanistes quand des fous furieux provoquent de tels carnages.

Au taf ce matin notre p'tit jeune intérimaire (et musulman) était aux bords des larmes, il comprenait pas le pauvre.

Sincères condoléances aux proches...
Citation :
Publié par Xxoi!
Le monde a mis a jour l'info, 10h47.
ok peut-etre pas bi national mais carte de séjour donc vous les virez tous, ceux qui ont une carte de séjour légale ?

@Barbebrune : ce que tu proposes est pas mieux, hein
Citation :
Publié par Uryell
Ben c'est encore pire, tu proposes de virer tous les bi nationaux (car oui, il est bien franco tunisien si c'est bien sa carte id), c'est du délire. C'était même pas un fiché S.

Citation :
Selon nos informations, le suspect, dont le nom apparaît sur un document retrouvé dans le camion, est un ressortissant tunisien né en 1985, résidant à Nice et possédant une carte de séjour. Il a été abattu par deux gardiens de la paix de la brigade spécialisée de terrain.

Donc non seulement tu as tort mais en plus tu m attribues des propos délirants qui n'ont rien à voir avec ce que je propose. Un peu de rigueur s'il te plaît.
Citation :
Publié par Bjorn
Je suis effaré de la récupération politique dès ce matin... Tous les interviewés (FN, ca bon, mais aussi LR) attaquent direct en assumant totalement. Assez gerbant
Non mais là c'est juste le début.
Ici à Nice il n'y a pas - à proprement parler - de "gauche" : l'écrasante majorité des gens sont entre LR tendance Cioti / Estrosi et le FN tendance Marion...
Les arabes / musulmans tuent les français : c'est le sentiment d'une grosse partie de la population... formule telle quelle et entendue bien ouvertement telle quelle tout à l'heure dans rue... Les gens se sentent attaqués, point finale. Et soit l'état le comprend et gagne son combat, soit les gens vont se défendre eux- mêmes.
Citation :
Publié par Uryell
ok peut-etre pas bi national mais carte de séjour donc vous les virez tous, ceux qui ont une carte de séjour légale ?
Ceux qui commettent des délits et des crimes oui, ça n'a rien de choquant.
@ZeBu :

Je pense que ce qui fait que nous sommes dans une période de folie pure comme tu le dis est produit de plusieurs facteurs aggravant:

Auparavant, lorsqu'il y avait des événements comme ceux-ci (les attentats en métropole pendant la guerre d'Algérie par exemple), les métropolitains pouvaient se réfugier éhontément dans le racisme. Aujourd'hui, la moyenne du peuple, celle qui ne s'intéresse pas à la politique internationale et ne vois pas plus loin que le bord de ses frontières ne peut plus s'y réfugier, puisque même le FN scande le "padamalgam" à tout va. Mais la foule n'es pas bête (ou plutôt oui elle l'est), c'est pas parce qu'aucune personnalité politique n'ose revendiquer un programme raciste que la foule ne va pas prôner de tels actes. J'ai pas besoin de sortir de chez moi pour savoir que si j'y allais j'entendrai au détour d'un café ou d'un PMU des propos racistes. En conclusion, cette foule est chacun raciste, chez soi, anarchiquement.

La profusion médiatique à outrance pour le chiffre qui gangrène les idéologies aussi. Sans déconner, ce matin la première chose que j'ai lu sur Internet c'était "Un Tunisien de 31 ans à l'origine de l'attentat Niçois", accompagné de son classique "le suspect était connu des services de police" en sous-titre. Faut pas s'étonner que dans la panique et l'offuscation générale y a des mecs en commentaires qui font le calcul attentat + Maghreb = terrorisme, et c'est normal puisque ces sites internet qui font leur blé en accumulant les vues veulent à tout prix faire le buzz. Et c'est quel article qui aura le plus de vues au final? Celui qui vectorise des pulsions racistes ou celui qui prend le temps d'analyser la situation? A chaque événement comme ça, quand je vois de tels articles je peux pas m'empêcher de penser à cette vidéo de 2001 de David Pujadas s'exclamant "Génial!" devant les images du 11 Septembre
Citation :
Publié par Bjorn


Je suis effaré de la récupération politique dès ce matin... Tous les interviewés (FN, ca bon, mais aussi LR) attaquent direct en assumant totalement. Assez gerbant
Moi j'ai été étonné de la réactivité de Sarko, j'ai rarement vu un tel charognard
Citation :
Publié par Aratorn
...
Je partage complètement ton point de vue. L'état d'urgence se délite avec son inscription dans le temps long. Aujourd'hui l'état d'urgence tend à devenir un outil de communication politique alors que dans les premiers jours qui ont suivi les attentats du 13 novembre il garantissait l'efficacité de l'action de l'Etat.

Cela dit, état d'urgence ou pas, le drame qui a eu lieu hier soir nous rappelle qu'un individu prêt à mourir est une arme en soi. Le contrôle des armes à feu en France fait qu'il est probablement mille fois plus simple de louer un camion... et contre ça, nos défenses sont nulles sauf à réduire nos libertés à néant. On pourrait certes interdire durablement toutes les manifestations publiques, mais la grande majorité des français préférera (heureusement) prendre le risque de nouveaux attentats que de s'infliger une telle peine à elle-même.

Reste le sujet de la personne qui passe à l'acte terroriste. Si l'on ne peut pas l'isoler préventivement pour éviter qu'elle mette en oeuvre ses plans, peut-on et doit-on augmenter significativement le niveau de vigilance à l'encontre de l'ensemble des personnes qui ont déjà été sanctionnées pénalement (pour des faits de violences par exemple) ou suspectées administrativement (fichés S par exemple) pour des faits démontrant leur asociabilité ? En d'autres termes, faut-il retirer préventivement dans l'intérêt de la Société l'essentiel des libertés des individus contre lesquelles nous avons des suspicions d'asociabilité à défaut de pouvoir avoir des preuves tangibles ? Je suis persuadé que, politiquement, cette question sera au cœur des prochains mois.

Techniquement, les marges de manœuvres sont faibles, il ne reste guère que sur le volet renseignement que des efforts majeurs doivent être engagés. Et encore, contre un gars tout seul qui définit son plan tout seul dans sa chambre, le renseignement ne sera jamais suffisamment intrusif pour déceler la dangerosité d'un tel individu.
Encore un réveil douloureux ce matin. Je suis consterné et triste.

J'ai dû aller chercher mon frère à Roissy et le transférer à Orly ce matin, autant vous dire que j'étais pas super serein. Du coup j'y suis allé avec mon arme de service.

Sur le trajet , j'écoute la radio et j'entends nos politiques de tous bords critiquer l'action gouvernementale, les décisions prises etc. D'une part je trouve ça indécent d'en parler tout de suite , et d'autre part c'est complètement con.

On peut décider de toutes les mesures qu'on veut , on pourra jamais empêcher ce type d'événement de se produire , c'est imparable, surtout quand il est commis par un individu lambda.

Manuel Valls l'a dit au sortir du conseil de défense et je pense qu'il a totalement raison : nous sommes entrés dans une nouvelle époque et il va falloir apprendre à vivre avec ce genre d'événements. C'est horrible mais c'est la triste réalité.
Citation :
Publié par toutouyoutou
Et soit l'état le comprend et gagne son combat, soit les gens vont se défendre eux- mêmes.
Faut que je retrouve l'article mais j'ai lu un article récent ou un ponte de la DGSI expliquait qu'encore un à deux attentats et les groupes "ultra-droite" commenceraient à organiser des milices de ratonnade. Pardonnez-moi le terme. Le mec était assez inquiet en tout les cas. Je n'ai plus l'article sous la main je vais essayer de le retrouver.

Dernière modification par Tom-EU4 ; 15/07/2016 à 11h43.
Pour ceux qui disent que c'est une guerre...

Oui, c'en est une, mais ce n'est pas une guerre de territoire, ni une guerre économique. C'est une guerre idéologique, Daesh, régime théocratique, attaque une république laïque.

Changer notre idéologie, basée sur les valeurs de la république, Liberté, Égalité, Fraternité, c'est d'une certaine façon les déclarer vainqueurs, en tout cas, c'est ma vision de la chose.

Changer notre mode de vie basé sur l'humanisme pour en adopter un davantage autocratique et avec des positions religieuses extrêmes, ce serait quasiment adopter le régime qui nous agresse. Dans le style je baisse mon froc, ce serait magnifique. Et oui, pour ceux qui se posent la question, je parle du FN.

Après ça ne signifie pas qu'il ne faut rien faire, mais dans ce que nous ferons, nous devons rester attentifs à respecter les valeurs qui nous élèvent, en tant que nation, largement au dessus de n'importe quelle nation autocratique pro religieuse quelle qu'elle soit.

Luttons, oui, luttons pour ce qui est vraiment l'enjeu, luttons pour un idéal : Liberté, Égalité, Fraternité...

En tout cas, c'est ce que je pense... Ah oui, et puisqu'on parle beaucoup de réserve, je rappelle à ceux que ça pourrait intéresser :

http://www.defense.gouv.fr/reserve/r...operationnelle

http://www.defense.gouv.fr/reserve/d...erve-militaire

https://www.recrutement.terre.defens...ous-rencontrer

http://www.lagendarmerierecrute.fr/Pres-de-chez-vous

Ce sera sûrement plus utile que les propositions de la plupart de nos "braves" politiciens...
Citation :
Publié par Whag
Manuel Valls l'a dit au sortir du conseil de défense et je pense qu'il a totalement raison : nous sommes entrés dans une nouvelle époque et il va falloir apprendre à vivre avec ce genre d'événements. C'est horrible mais c'est la triste réalité.
Combien d'attaques islamiques à Bogota, Tokyo, Varsovie ou Perth ? Aucune et c'est pas près de changer. Essayons de voir pourquoi nous sommes ciblés prioritairement. Indice : le fait que notre territoire soit le terreau occidental du terrorisme islamique est peut-être lié.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Frescobaldi
Pas de fiche S mais quand même un délinquant. Donc en fait pour résumer, un mec non français connu pour délits sur notre territoire. On m'explique ce qu'il foutait en France ?
Modéré par Alystene - Xxoii : voir le modoaide angelic_descent.png
Encore une fois les humanistes qui pullule sur ce forum trouverons a dire que tout le monde est beaux et tout le monde est gentils et qu'il faut ouvrir les bras a toute la misère du monde.


Citation :
ok peut-etre pas bi national mais carte de séjour donc vous les virez tous, ceux qui ont une carte de séjour légale ?
Juste pour souligner le mec qui a tuer 2 policiers chez eux récemment avait été déchu de la française, etait connu des services de police pour des faits de terrorisme mais il avait quand même le droit a un titre temporaire de séjour en France. Qu'est ce qu'il foutait la effectivement, on se le demande. Vivre la France.

Dernière modification par Xxoi! ; 15/07/2016 à 11h48.
Citation :
Publié par Mangemouton
Il faudrait aussi arrêter de se contenter de condamner les djihadistes à quelques années de prison. Ça faciliterait drôlement plus leur surveillance.

Il y a tout un travail à faire sur la prison à ce sujet : personnel en sous-effectif, surpopulation, surveillance, renseignement. Les problèmes ne manquent pas.
Le problème n'est pas que pénitentiaire ou lié au renseignement.
Il est très complexe et comporte plusieurs volets :
- recul de la République en tant que moteur sur les populations, c'est valable au niveau de l'Europe entière
- des difficultés d'ordre éducatives, modèle de l'enseignement, contenu contesté selon les sujets
- un volet économique et social, l'obscurantisme religieux a toujours (et je dis bien toujours) progressé / attiré lors des périodes de crises économiques
- des institutions régaliennes en pannes ou sous-dotées comme la justice (judiciaire et pénitentiaire, le pénitentiaire va de la détention à la réinsertion) et l'intérieur pour le maintien de l'ordre et le renseignement
- une immigration qui de fait peut être mal perçue étant donné les signaux négatifs liés aux volets sus-cités --> montée des extrêmes

Il faut combattre l'idéologie du fanatisme religieux, et en l'espèce celui de l'EI, AQ ou tout autre groupe de dégénérés fous de Dieu. Mais tu ne peux l'attaquer que sur le plan idéologique, il faut que les autres composantes amenant les populations éventuellement cibles de daesh n'y soient plus du tout réceptives et se sentent au contraire pleinement un élément de cette République qui nous est chère.

Dernière modification par Xxoi! ; 15/07/2016 à 11h51.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Hellraise
Bah ca aide un peu, mais comme toi ayant vécu avec des voitures piégées et autre joyeusetés, la conclusion est qu'il est impossible d’arrêter un individu ou organisation déterminée. Que ce soit l'EI, l'IRA, Action directe ou OAS.

La seule chose qui marche, c'est apaiser ou détruire a la source.
La France pourrait mettre un million de soldats dans les rues que ca ne changerait pas grand chose. Elle pourrait mettre un t wall a chaque coin de rue que les terroristes utiliseraient d'autres moyens.
Ouaip.
Le risque zéro n'existe pas, non. Parce qu'il peut frapper n'importe quand, n'importe où, de n'importe qui.
Les t-walls, autour de notamment des bâtiments les plus importants (ministères, musée, centre commerciaux, bref tout bâtiments susceptibles d'être frappés), la mise en place de checkpoints militaires (avec des tanks/véhicules blindés, etc), contrôle de véhicules, brigades canines ou je ne sais quoi (comme c'est le cas partout dans les grandes villes en Irak, je sais de quoi je parle) ne résoud rien à mon avis. En plus d'être complètement liberticide et poussant à la paranoia totale.
D'autant plus que les twall sont posés sur les trottoirs et non sur les voies d'accès. Donc un camion qui déboule à tout berzingue, il ne sera pas arrêté par une petite barrière.
Ca peut rendre la tâche plus ardue, ça peut forcer les terroristes à devoir recourir à d'autres moyens, mais ça ne stoppera pas complètement.
Et puis si les terroristes voient que c'est trop dur, ben ils se tourneront vers des cibles plus faciles, aka la rue.

La première chose à effectuer pour réduire au maximum le nombre de victimes (puisque du coup c'est bien de ça qu'il s'agit) c'est de limiter les déplacements, de réduire les regroupements et puis ben à chacun de se montrer plus prudents. Mais là encore, ça reste une atteinte à la liberté (et c'est bel et bien là le but).

Le contexte politico social est différent, mais ce n'est pas une raison pour pousser le pays à se bunkeriser. Perso je l'ai vu, je l'ai vécu, et vivre la même chose en France c'est juste no way. (Je suis d'accord avec Soumettateur pour le coup).

Citation :
Publié par CinglingSyu
Des solutions il y en mais elles sont bien trop anti droits de l'homme pour être appliquées en Europe
Il y a de ça en effet. Heureusement d'ailleurs! Sinon nous n'aurions aucune différence par rapport à l'EI ou aux Russes.
Une des solutions peut être assez vite trouvée imo: Le Carpet bombing, on dira ce qu'on voudra, ça reste efficace. Mais heureusement qu'on a une certaine moralité et que l'on ne le fait pas, notamment sur Mossoul.

Maintenant, que foutait ce camion ici? A qui était-il? Comment a t-il pu passer les zones de sécurité? Je pense et j'espère qu'il y en a eu (@toutouyoutou ?), sinon ça serait une sérieuse remise en cause de la sécurité mise en place en plein état d'urgence...

Quant aux réactions de nos politiques, elle est tout simplement gerbante.
Ce qui me révolte le plus ce sont les retours de certains comportements. Y a pas mal de gens qui font passer le mots mais 3 nanas dans la panique ont voulu se réfugier dans un restaurant, le restaurateur leur a fermé les portes au nez en les poussant et en leur hurlant dessus.

C'est très minime à coté des gestes de solidarités qui ont existé mais savoir qu'il y a de tels comportements dans des drames pareils... Franchement.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés