L'Agora

La presse et les médias en France

Répondre
Partager Rechercher
Nouvel épisode, la Police a nassé et empêché tous les journalistes qui étaient présent à la manifestation contre la PPL Sécurité Globale, très sympathique comme comportement :

Et après le gouvernement ne croit pas (non je rigole ils doivent en être conscient) que la Police va abuser des nouvelles dispositions.
Citation :
Publié par Anthodev
Nouvel épisode, la Police a nassé et empêché tous les journalistes qui étaient présent à la manifestation contre la PPL Sécurité Globale, très sympathique comme comportement :

Et après le gouvernement ne croit pas (non je rigole ils doivent en être conscient) que la Police va abuser des nouvelles dispositions.
Tu te trompes de cible, la police ne fait que ce que la hiérarchie leur demande de faire ou ne pas faire, du coup la question: qui a donné l'ordre? est plus de circonstance
Citation :
Publié par cherubin
Tu te trompes de cible, la police ne fait que ce que la hiérarchie leur demande de faire ou ne pas faire, du coup la question: qui a donné l'ordre? est plus de circonstance
Au delà de l'ordre c'est le changement de doctrine qui pose problème.

La nasse est un outil bien spécifique, et son usage systématique pose problème depuis quelques années.
Ca veut rien dire, ca, "sans préjudice du droit d'informer", surtout quand le ministre d'à coté veut séparer les vrais journalistes des faux journalistes.
Citation :
Publié par Gratiano
Article 24 amendé:
https://www.lemonde.fr/societe/artic...0577_3224.html
pour clarifier les choses.

C'est marrant que cette info passe à l'as ici...
Ça ne change pas le fond, les policiers sur le terrain partiront du principe que ça porte atteinte à leur intégrité psychique pour empêcher les journalistes/citoyens de filmer (sans même parler de diffuser, comportement qu'ils ont déjà d'ailleurs alors qu'ils en ont pas le droit) surtout qu'étant donné que le flic ne saura pas si la personne enregistre (pour diffuser plus tard) ou diffuse en live (et il ne va pas chercher à savoir), on voit déjà comment cette disposition va être abusé.
Mais c'était quels "journalistes" qui se sont fait nasser ? Des gars qui se prétendent comme tels parce qu'ils streament en direct sur Youtube avec leur portable, une chose que même moi je pourrais faire ? Ou bien ceux de la presse mainstream aux mains des milliardaires ?

Dans le 2e cas je ne vois pas où est le problème. Aux dernières présidentielles ils ont bien soigneusement dégommé tout les autres candidats pour ne laisser que le jeune et dynamique Macron qui allait tout changer comme personnage respectable à absolument élire, ils devraient donc être ravis et comblés d'obtenir exactement ce qu'ils ont favorisé et ce pour quoi ils ont voté.

Je me souviens encore de comment on se faisait instantanément catégoriser d'extrême ceci et d'extrême cela si pendant les élections on avait le malheur de dire qu'un ex-banquier vantés par les médias mainstream sentait le piège à des kilomètres, et qu'il allait continuer la même soupe, dont les lois liberticides. Au bout d'un moment il y en a qui devraient peut être réaliser qu'ils méritent bien ce qui leur arrive.
Cet article 24 est grotesque. Je m'y connais pas du tout en lois mais même moi je peux voir qu'il est incroyablement vague et ouvert aux abus. Espérons que ça le rende plus facile à flinguer par le Conseil constitutionnel parce que comme loi de merde ça se pose un peu là.
Citation :
Publié par Kedaïn
Au delà de l'ordre c'est le changement de doctrine qui pose problème.

La nasse est un outil bien spécifique, et son usage systématique pose problème depuis quelques années.
J'ai fais dans les 10 dernières années un stage "d'expertise" au maintien de l'ordre à Saint Astier au sein d'une unité MO et j'ai jamais entendu parlé de nasse je dis bien jamais avec au contraire l'impératif sans cesse répété de laisser une voie de repli aux manifestants.
Tu as l'air super informé .... ou pas
Citation :
Publié par Kitano Must Die
J'ai fais dans les 10 dernières années un stage "d'expertise" au maintien de l'ordre à Saint Astier au sein d'une unité MO et j'ai jamais entendu parlé de nasse je dis bien jamais avec au contraire l'impératif sans cesse répété de laisser une voie de repli aux manifestants.
Tu as l'air super informé .... ou pas
http://www.assemblee-nationale.fr/pr...O-09-01-18.pdf
Partie III, A, d

https://www.huffingtonpost.fr/entry/...b63a72c33fe02f
https://www.la-croix.com/France/Secu...-10-1201104467
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/m...ement-20201116

Ou pas.
Ca ne change rien au fait que tu parles d'un concept qui n'est jamais abordé dans les moments de formation à Saint Astier où chaque escadron de France passe périodiquement pour manœuvrer avec d'autres escadrons.
Alors la nasse concrètement son apprentissage ça se passe comment? Il y a des petits bouquins qui s'échangent dans les cantonnements? Des stages secrets?
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Ca ne change rien au fait que tu parles d'un concept qui n'est jamais abordé dans les moments de formation à Saint Astier où chaque escadron de France passe périodiquement pour manœuvrer avec d'autres escadrons.
Alors la nasse concrètement son apprentissage ça se passe comment? Il y a des petits bouquins qui s'échangent dans les cantonnements? Des stages secrets?
Tu cherches quoi? Puisqu'à St Astier les nasses ne sont pas enseignées, elles n'existent pas?

Mince, que sont tous ces articles? Des manifestants souffrant d'hallucinations collectives depuis 2017?
Citation :
Publié par Kedaïn
Tu cherches quoi? Puisqu'à St Astier les nasses ne sont pas enseignées, elles n'existent pas?

Mince, que sont tous ces articles? Des manifestants souffrant d'hallucinations collectives depuis 2017?
Je prétends qu'une technique comme tu aimes à la présenter doit être nécessairement enseignée et je n'ai pas eu connaissance de l'enseignement ou même de l'évocation d'une telle technique dans le centre de formation de référence en maintien de l'ordre.
Après j'aurai pu penser à un changement pédagogique dans les 8 dernières années mais vu que tes sources parlent de premiers nassages plus anciens je ne peux qu'être dubitatif voilà tout.

On parle donc d'une technique employée à dessein, systématiquement mais qui n'est pas enseignée ...
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Ca ne change rien au fait que tu parles d'un concept qui n'est jamais abordé dans les moments de formation à Saint Astier où chaque escadron de France passe périodiquement pour manœuvrer avec d'autres escadrons.
Alors la nasse concrètement son apprentissage ça se passe comment? Il y a des petits bouquins qui s'échangent dans les cantonnements? Des stages secrets?
Désolé mais je ne suis pas certain de ce que tu veux dire, j'imagine que ce bout d'article que tu cites dans ton message y répond au moins partiellement :
Citation :
Si le Défenseur des droits [dans l'article : Jacques Toubon] écrit que le “kettling” ne fait “pas partie des enseignements officiels”, le syndicat de police Alliance affirme le contraire. “Cela fait partie de nos formations et des doctrines officielles du maintien de l’ordre”, souligne Johann Cavallero. [délégué national CRS du Syndicat Alliance]
Et je n'ai jamais dit le contraire

Souffle un peu, tous le monde n'est pas viscéralement anti CRS. Aloïsius a très bien compris que je mettais en cause la préfecture et l'intérieur, pas la formation des compagnies de MO.

Le fait est qu'il est devenu la norme pour les manifestations parisienne depuis les gilets jaunes de nasser les cortèges. On s'en fout de savoir si c'est rentré dans le manuel, ce qui nous intéresse ici ce sont les usages politiques du maintien de l'ordre, pas la formation des CRS.

Par ailleurs, si je link des sources tu peux les lire, plutôt que de rester drapé des tes certitudes pour sur-réagir de façon agressive.

Dernière modification par Kedaïn ; Hier à 11h04.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Je prétends qu'une technique comme tu aimes à la présenter doit être nécessairement enseignée et je n'ai pas eu connaissance de l'enseignement ou même de l'évocation d'une telle technique dans le centre de formation de référence en maintien de l'ordre.
C'est à creuser, parce que j'ai l'impression qu'il y a des contradictions sur le sujet.

Citation :
Contacté par nos soins, Johann Cavallero, délégué national CRS du Syndicat Alliance, explique: “Il y a trois cas de figure. Parfois, on nasse au départ du cortège. Les gens sont impatients de partir, alors on peut les contenir, pour respecter l’heure de départ. On peut aussi intervenir durant la manifestation pour scinder un cortège en deux lorsqu’il y a des casseurs. Et enfin, on peut nasser en fin de manifestation pour diriger les manifestants vers une seule sortie et éviter que tout le monde s’éparpille de droite à gauche.”
Citation :
Depuis quelques années, les fondements juridiques de l’”encagement”, selon les mots du défenseur des droits Jacques Toubon, soulèvent des questions.
Dans son rapport de 2017, l’ex-ministre de la Justice s’inquiète en France d’un “cadre légal incertain, voire inexistant” autour d’une technique qui “prive plusieurs personnes de leur liberté de se mouvoir”. Il rappelle qu’au Royaume-Uni, l’encagement est “autorisé exclusivement en dernier recours et sur ordre de l’autorité hiérarchique”.

Si le défenseur des droits écrit que le “kettling” ne fait “pas partie des enseignements officiels”, le syndicat de police Alliance affirme le contraire. “Cela fait partie de nos formations et des doctrines officielles du maintien de l’ordre”, souligne Johann Cavallero.

Interrogé à ce sujet, ainsi que sur les risques de cette manoeuvre, la préfecture de police et le ministère de l’Intérieur se renvoient la balle auprès du HuffPost.
“Pour l’ensemble de vos questions sur le maintien de l’ordre et sa doctrine d’emploi, nous vous remercions de prendre contact avec le Service d’information et de communication de la police nationale (SICOP) auprès du Ministère de l’Intérieur”, nous écrit la préfecture de police. “On ne fait pas ce genre de technique. Les mieux placés pour vous répondre seraient la préfecture de police”, nous rétorque le SICOP.
J'ai l'impression, comme tu le dis, que ce n'est pas une technique officiellement enseignée dans les manuels, mais qui l'est de fait et utilisée en tant que telle dans le dispositif du maintien de l'ordre. C'est déjà problématique en soi puisqu'on sortirait du cadre légal, mais le fait de l'utiliser contre des journalistes l'est d'autant plus.

Comme je l'ai déjà dit, il y a un problème de gestion du maintien de l'ordre en France et quand on voit des choses qu'on aurait jamais imaginé il y a des années contre des journalistes comme cette nasse, je n'ai aucune confiance dans cette loi visant à interdire, dans certains cas, la diffusion d'images de policiers. Comme je le disais, elle va contribuer à creuser le fossé un peu plus.

Cette loi devrait s'inscrire dans une réforme globale de la police et un changement de ses haut-cadres. Difficile de comprendre qu'elle puisse passer quand en même temps l'identification par matricule a toujours du mal à s'imposer.

Dernière modification par Aedean ; Hier à 11h01.
Citation :
Publié par Kedaïn
Et je n'ai jamais dit le contraire

Souffle un peu, tous le monde n'est pas viscéralement anti CRS. Aloïsius a très bien compris que je mettais en cause la préfecture et l'intérieur, pas la formation des compagnies de MO.

Le fait est qu'il est devenu la norme pour les manifestations parisienne depuis les gilets jaunes de nasser les cortèges. On s'en fout de savoir si c'est rentré dans le manuel, ce qui nous intéresse ici ce sont les usages politiques du maintien de l'ordre, pas la formation des CRS.
Mais je pense avoir répondu avec politesse, je n'ai jamais dit que la nasse en pratique n'existait pas, bien que c'est un fourre tout notamment parce que les voies de repli ne sont pas toujours évidentes (j'ai pu le constater lors des mises en pratiques côté manifestants durant les exercices)
Ce que je conteste c'est sa dimension "systématique" vu que sans formation préalable elle ne peut pas être vue comme une technique disponible dans l'éventail qu'offre la gradation des forces, parce que ça réclame une coordination, une vision en hauteur des dispositifs employés, ...

Citation :
Publié par Aedean
C'est à creuser, parce que j'ai l'impression qu'il y a des contradictions sur le sujet.




J'ai l'impression, comme tu le dis, que ce n'est pas une technique officiellement enseignée dans les manuels, mais qui l'est de fait et utilisée en tant que telle dans le dispositif du maintien de l'ordre. C'est déjà problématique en soi puisqu'on sortirait du cadre légal, mais le fait de l'utiliser contre des journalistes l'est d'autant plus.

Comme je l'ai déjà dit, il y a un problème de gestion du maintien de l'ordre en France et quand on voit des choses qu'on aurait jamais imaginé il y a des années contre des journalistes comme cette nasse, je n'ai aucune confiance dans cette loi visant à interdire, dans certains cas, la diffusion d'images de policiers. Comme je le disais, elle va contribuer à creuser le fossé un peu plus.

Cette loi devrait s'inscrire dans une réforme globale de la police et un changement de ses haut-cadres. Difficile de comprendre qu'elle puisse passer quand en même temps l'identification par matricule a toujours du mal à s'imposer.

Je pense surtout que cette histoire d'article 24 a bien réussi à faire passer sous silence des aspects plus contestables notamment sur le rôle de la sécurité privée et des polices municipales

Dernière modification par Kitano Must Die ; Hier à 11h12.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Mais je pense avoir répondu avec politesse
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Tu as l'air super informé .... ou pas
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Alors la nasse concrètement son apprentissage ça se passe comment? Il y a des petits bouquins qui s'échangent dans les cantonnements? Des stages secrets?
Citation :
Publié par Kitano Must Die
On parle donc d'une technique employée à dessein, systématiquement mais qui n'est pas enseignée ...
C'est vrai, que de politesse, tu te payes pas du tout ma tête. Tu pourrais rajouter "" à chacun de tes posts ça serait pareil.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Ce que je conteste c'est sa dimension "systématique" vu que sans formation préalable elle ne peut pas être vue comme une technique disponible dans l'éventail qu'offre la gradation des forces, parce que ça réclame une coordination, une vision en hauteur des dispositifs employés
Bah écoute, lis ce que j'ai linké, le délégué national Alliance des CRS semble indiquer que ça fait bien partie des formations:

Citation :
Publié par Johann Cavallero
Cela fait partie de nos formations et des doctrines officielles du maintien de l’ordre
Bref, tu prétends que la nasse ça n'existe pas dans l'arsenal des compagnies de MO, qui elle même semble indiquer que si. Qui croire?

Et surtout une fois de plus, on s'en fout. Ce qui est relevé ici c'est l'usage de ces méthodes de façon récurrente depuis 3/4 ans. Pas la formation des MO.

Quant à ça:

Citation :
Publié par Kitano Must Die
c'est un fourre tout notamment parce que les voies de repli ne sont pas toujours évidentes (j'ai pu le constater lors des mises en pratiques côté manifestants durant les exercices)
Si la technique ne fonctionne pas la faute en reste aux pratiquants, les compagnies de MO. Mais merci de confirmer que c'est belle et bien pratiqué à l'école.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
J'ai fais dans les 10 dernières années un stage "d'expertise" au maintien de l'ordre à Saint Astier au sein d'une unité MO et j'ai jamais entendu parlé de nasse je dis bien jamais avec au contraire l'impératif sans cesse répété de laisser une voie de repli aux manifestants.
Tu as l'air super informé .... ou pas
C'est quand "dans les 10 dernières années" ? Ne serait-ce que ya 2-3 ans c'était encore complètement différent a priori.
Je suis loin d'être spécialiste, mais de tout ce que j'ai lu/vu sur le sujet, depuis les gilets jaunes très précisément il y a eu changement de doctrine par des forces de l'ordre dépassées. Par ex le docu Brut : https://www.brut.media/fr/news/viole...b-cbe2dd707df7

Et c'est pas parce qu'une nasse n'est pas enseignée qu'elle ne peut pas être formée : comme tu le dis toi-même, ta formation enseignait de laisser une voie de repli aux manifestants.
Si tu es mal formé ou que tu te démerdes mal, j'imagine que tu peux zapper la voie de repli et hop, ça fait une nasse.
Citation :
Publié par cherubin
Tu te trompes de cible, la police ne fait que ce que la hiérarchie leur demande de faire ou ne pas faire, du coup la question: qui a donné l'ordre? est plus de circonstance
T'es au courant tout de même que ce type de défense n'est plus admis depuis au moins 74 ans ?
je connais une dizaine de fonctionnaires de police officiant pendant des années sur Paris et désormais un peu dispatché aux quatre coins de la France. La "nasse" est connue de tous et pratiquée en entraînement et en situation...
Citation :
Publié par Kedaïn
Si la technique ne fonctionne pas la faute en reste aux pratiquants, les compagnies de MO. Mais merci de confirmer que c'est belle et bien pratiqué à l'école.
Oui effectivement merci de confirmer que c'est un fourre tout vu que la nasse comprend également les gens paumés dans la confusion qui n'ont pas accès à un guide pour leur désigner explicitement la rue laissée libre.
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Oui effectivement merci de confirmer que c'est un fourre tout vu que la nasse comprend également les gens paumés dans la confusion qui n'ont pas accès à un guide pour leur désigner explicitement la rue laissée libre.
Ahahah génial.

"Non monsieur le juge, je vous jure, c'est le plaignant qui n'a pas su trouver la voie hors de la trajectoire de ma grenade. J'ai rien fait de mal moi".

Donc, tu n'as rien à dire, à part foutre le bordel en prenant les gens de haut.

J'attends toujours que tu contredises ton responsable syndical ainsi que le rapport de l'Assemblée nationale sur la question. Qui sont, désolé d'avoir à le souligner, des sources un poils plus sérieuses qu'un "Ah non y'a 10 ans j'ai pas vu ça à l'école".
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (2 membres et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés