La Taverne

Lutter contre la procrastination

Répondre
Partager Rechercher
Ce thread pour tenter de cerner et de tuer la procrastination qui nous étouffe au quotidien. Un peu comme l'idée du thread de Soir sur l'aménagement de son sommeil. Paradoxalement mon thread vous fera procrastiner mais c'est pour la bonne cause

Pour la petite référence philosophique, je pense que la procrastination correspond à une forme de bavardage, par exemple Heidegger considère le bavardage comme un "discours sans colonne vertébrale, indifférent aux contenus, et qui ne fait qu'effleurer les choses, aussi contagieux qu'envahissant ; et la curiosité, c'est à dire l'insatiable voracité de la nouveauté en tant que nouveauté" (citation trouvé dans un article qui parle de Heidegger).


Je procrastine depuis quelques années, avec le temps j'ai su l'apprivoiser et la rendre silencieuse dans les moments importants. Mais parfois elle me parasite pas mal et me fout la rage.

Qand j'étais étudiant, j'avais tendance à repousser toujours plus loin les contraintes de la vie quotidienne, à travailler dans l'urgence et à me mettre dans des situations périlleuses. Dans l'urgence, ma procrastination disparaissait presque totalement et je pouvais enchaîner les heures en maintenant une attention optimale.

Ça m'a plutôt bien réussi mais je repense à toutes ces nuits blanches passées à rédiger mes dossiers ou a réviser mes partiels à la dernière minute. C'est dommage car j'aurai pu optimiser mon temps de travail et gagner en efficacité ET SURTOUT en qualité. J'avais beau faire du bon boulot, j'avais l'impression d'avoir loupé une tonne de possibilités...

C'est l'objet de mon thread. Pour moi, le problème de procrastination est directement lié aux possibilités illimitées d'Internet et au sentiment d'évasion des jeux vidéos. Je ne sais pas vous, mais ma procrastination elle s'exprime par une succession de clics et de bavardage :
Citation :
"Tiens si j'allais sur mes réseaux sociaux/sites communautaires préférés ? *Clic* "Tiens il est marrant ce lien" *Clic* "l'OP du thread a parlé du dernier film à la mode, trop cool" *Clic* "Bande annonce" *Clic* "Mon pote me parle sur facebook, on fait quoi ce week-end bro ?" *Clic*, etc...
En parallèle à mon surf sur Internet je peux avoir lancé une playliste de qualité, je check mon smartphone, j'ai un truc sur le feu et j'ai une conversation avec untel. Le tout en quasi simultané.

Mais avec tout ce bordel, j'ai repoussé à quelques heures (voir quelques jours) un courrier que je dois poster impérativement. J'ai procrastiné comme un porc pendant 30 minutes alors que j'ai un compte-rendu à faire. Il m'arrive aussi de procrastiner par petites touches, genre je vais m'interrompre en pleine activité pour télécharger de la musique ou mater un clip. Puis je reprends...mais du coup j'ai perdu le fil de mon idée et je rends la tâche plus compliqué...Paradoxalement, j'ai réussi à suivre des dizaines de tâches inutiles en simultané mais je n'ai pas fait ce qui me permettrait d'améliorer mon quotidien.

Putain de procrastination Elle s'exprime comment votre procrastination ? Comment vous la gérez au quotidien ?


Concrètement, depuis dimanche j'ai décidé de tuer ma procrastination et je prends conscience progressivement qu'elle est non pas une sorte de temps-libre et de distraction positive mais une réelle limitation de notre temps et de nos possibilités. Ainsi, j'ai supprimé toutes mes mauvaises habitudes Internet/ordi et je limite dorénavant mon surf quotidien à 1h30, uniquement en fin de journée. Pour des raisons professionnelles, je consulte uniquement mes mails sur mon smartphone et ne clique sur rien d'autres que mon agenda en ligne.

Putain de changement
  • Dimanche j'ai éprouvé une sorte de vide et d'ennui, j'avais 1 heure à tuer, j'ai littéralement tourné en rond et j'ai éprouvé le manque psychologiquement...Ca faisait super longtemps que je ne m'étais pas ennuyé ! Finalement j'avais 2-3 courriers qui traînaient et que je repoussais, en 20 minutes c'était plié. J'avais du temps encore !
  • Lundi, j'ai avancé dans des projets que j'avais mis de côté et je me suis mis à jour dans mon taff. J'avais plus rien à faire
  • Aujourd'hui mardi, je suis à jour dans mes papiers et j'ai l'impression que la représentation de mon temps évolue. Je ne suis plus pressé et je commence à élargir mes centres d'intérêt...La procrastination n'a plus d'emprise sur mon quotidien, fuck la procrastination

Vu les bienfaits que ca m'apporte, je pense continuer et si je vois que le thread suscite chez vous des réactions je viendrais l'alimenter, sinon tant pis

Dernière modification par Compte #204156 ; 05/05/2015 à 19h31.
Citation :
Publié par Chafouin

Je procrastine depuis quelques années, avec le temps j'ai su l'apprivoiser et la rendre silencieuse dans les moments importants. Mais parfois elle me parasite pas mal et me fout la rage.

Qand j'étais étudiant, j'avais tendance à repousser toujours plus loin les contraintes de la vie quotidienne, à travailler dans l'urgence et à me mettre dans des situations périlleuses. Dans l'urgence, ma procrastination disparaissait presque totalement et je pouvais enchaîner les heures en maintenant une attention optimale.

Ça m'a plutôt bien réussi mais je repense à toutes ces nuits blanches passées à rédiger mes dossiers ou a réviser mes partiels à la dernière minute. C'est dommage car j'aurai pu optimiser mon temps de travail et gagner en efficacité ET SURTOUT en qualité. J'avais beau faire du bon boulot, j'avais l'impression d'avoir loupé une tonne de possibilités...

C'est l'objet de mon thread. Pour moi, le problème de procrastination est directement lié aux possibilités illimitées d'Internet et au sentiment d'évasion des jeux vidéos. Je ne sais pas vous, mais ma procrastination elle s'exprime par une succession de clics et de bavardage :
En parallèle à mon surf sur Internet je peux avoir lancé une playliste de qualité, je check mon smartphone, j'ai un truc sur le feu et j'ai une conversation avec untel. Le tout en quasi simultané.

Mais avec tout ce bordel, j'ai repoussé à quelques heures (voir quelques jours) un courrier que je dois poster impérativement. J'ai procrastiné comme un porc pendant 30 minutes alors que j'ai un compte-rendu à faire. Il m'arrive aussi de procrastiner par petites touches, genre je vais m'interrompre en pleine activité pour télécharger de la musique ou mater un clip. Puis je reprends...mais du coup j'ai perdu le fil de mon idée et je rends la tâche plus compliqué...Paradoxalement, j'ai réussi à suivre des dizaines de tâches inutiles en simultané mais je n'ai pas fait ce qui me permettrait d'améliorer mon quotidien.
Putin mais je me reconnais tellement là dedans :O

Tiens nous au jus de l'évolution et surtout si tu arrives à tenir dans la durée... Comment tu fais pour vraiment te passer d'Internet ? C'est ancré tellement profond maintenant.
Same problem here, j'ai l'impression que mon esprit est constamment attiré par tout ce qui passe. "bon je dois bosser sur mon mém... oooh ça me fait penser qu'il fallait que je regarde sur Amazon pour de nouveaux écouteurs !" [30 minutes plus tard après un passage sur JoL] "bon allez [ouvre une page word].. ah tiens je me demande si y'a déjà des reviews du dernier album de XXX" [reperd 30 minutes].


Halp.
Pareil pour moi, d'ailleurs tout les dimanches je me dit que cette semaine je dois tout faire selon mon planning (parce que je planifie quand même en espérant le faire ) Et le lendemain, j'arrive pas a me lever le matin ce qui me fait rater toute ma journée

J'ai bien réussi un lundi a me lever a l'heure et a tout faire bien, mais le lendemain, mes voisins on fait la fête toute la nuit (oui, un lundi soir, normal) jusque 4h et du coup j'ai pas réussi à me lever le mardi et j'ai laisser tomber a nouveau
Si je travaillais efficacement aujourd'hui, demain et vendredi, j'aurais un week-end totalement libre pour glander ou aller me promener je ne sais où. Et ça roxerait pour repartir du bon pied lundi.
Mais non, je vais travailler comme un débile 5mn sur 60 sans arrêt pendant 5 jours, me gâcher mes congés, comme d'habitude.
Découpe une grosse tâche en plusieurs petites tâches, estime le temps nécessaire à la réalisation de chaque tâche (et fais x2, parce qu'il y a toujours des retards).
Si t'es une personne à "to do list", fais en.
Enfin c'est quand même complètement humain et tout le monde "procrastine". J'compte beaucoup plus d'étudiant qui font ce qu'il faut faire au dernier moment plutôt que de mecs qui anticipent bien.
Et c'est quand même juste de la fainéantise, même si ça peut aller très loin. :-o
Les seules fois ou je procrastine c'est quand j'ai du boulot. Obvious

A chaque fois j'essayais de prendre des bonnes résolutions et de bosser en avance pour pas être en rush au moment de la deadline. Mais du coup si je me mettais à bosser genre 2 semaines avant le rendu d'un rapport, ou une pour des révisions de partiels et bah je niquais tout mon temps. Je me mettais à ma table de travail, je refusait pleins d'activités parce que soit disant je devais bosser, pareil je jouais plus pour la même raison. Mais par contre j'écrivais 2 mots, ou révisait 2/3 lignes puis je dérivais sur facebook, jol, autres truc à la con sans intérêt ou t'as plein de truc à lire qui servent à rien mais qui font passer le temps. Du coup je me coupais de tout pour bosser et ça me prenait des plombes tellement c'était inefficace. Et je m’énervais contre moi même d'être con comme ça et de pas être foutu de bosser efficacement pour avoir plein de temps libre.

Vers la fin de mes études j'ai compris que le travail en avance c'était pas pour moi. Depuis je me prends pas la tête avec ça. Je fais tout au dernier moment sans parasiter mon temps avant en me disant que ça serait bien de bosser en avance pour une fois. Et bah j'avais du temps libre touuuuut le temps. Fini les longues heures devant l'écran à essayer de rédiger/réviser sans arriver à se concentrer. Je fais mes taches en 1h alors que j'en aurais eu pour 7/8h si j'avais essayé de m'avancer (7/8h à rien foutre). C'est pareil au boulot maintenant.

Ce qu'il faut c'est avoir des deadlines rapprochées quitte à se les fixer soi même (par exemple en disant à untel : ouais je te file ton dossier dans 2h. T'as pas commencé, t'as 2h pour finir le dossier et lui envoyer parce que c'est ce que tu lui as dit).

Enfin moi c'est comme ça que j'ai compris que je travaillais donc je n'essaye plus de me forcer à m'avancer dans mon boulot mais plutôt d'annoncer des deadlines très proches aux gens avec qui je bosse pour ne pas pouvoir procrastiner
Citation :
Publié par Leni
Same problem here, j'ai l'impression que mon esprit est constamment attiré par tout ce qui passe. "bon je dois bosser sur mon mém... oooh ça me fait penser qu'il fallait que je regarde sur Amazon pour de nouveaux écouteurs !" [30 minutes plus tard après un passage sur JoL] "bon allez [ouvre une page word].. ah tiens je me demande si y'a déjà des reviews du dernier album de XXX" [reperd 30 minutes].


Halp.
De manière assez contre intuitive, quand je fume du non-tabac en petites quantités, j'ai plus de facilite a me concentrer sur une tache unique. J'attribue cela a la flemme de changer de tache
Bah moi je procrastine à mort au taff. Genre là, je suis au taff.

C'est pas grave parce que je fais tout mon boulot en temps et en heure, mais bon, je pourrais m'avancer sur d'autres choses (genre mon PUTAIN DE MEMOIRE), etc. Et ça le fait pas de procrastiner au taff, quand même.



Et la solution des cigarettes magiques, ça le fait encore moins au taff je crois A essayer les cookies magiques. "- Dis donc Leni t'as les yeux rouges aujourd'hui. Mal dormi ? .. - Euuh.. ouaiiis"
La méthode que j'utilise pour lutter contre la procrastination c´est de simplement faire les actions des quelles se présentent, sans attendre.

La procrastination appelle la procrastination mais l´inverse est aussi vrai. Faire ce que tu dois faire de suite tend a te faire enchaîner tes actions, ca te fait entrer dans un cercle vertueux.

@ en dessous, toi tu aurais du lire le thread en entier... Tu vas avoir des ennuis.

Dernière modification par Estal'exilé ; 06/05/2015 à 12h49.
j'ai commence la lecture du thread, ca parait cool, je continue demain.

Faire les choses quand j'y pense, j'ai pas trouve meilleur moyen. Sinon, hierarchiser les taches permet de continuer de repousser les moins urgentes. Et j'avoue que l'urgence me rend souvent meilleur dans mes activites.
Je réagis sur le "To do list" parce que de mon côté c'est ce qui marche le mieux.
Bloc note du portable et (j'essaie) d'organiser comme ça pour rien oublier/classifier les tâches et me donner une idée d’où j'en suis par rapport à mon planning.

- A FAIRE:
- appeller X (mardi)
- Carte grise (aprè garage vendredi) etc...

Très souvent ça me fais effectuer l'action à faire même si il y a toujours des petites phases de fb/jol/fofo avant et au bout d'une heure quand je suis saoulé et que c'est à domicile
Et comme ça je sais quand je DOIT travailler et quand je peux me permettre de kiffer de rien faire vu que tout est prévu sur ma semaine de tte façons.
Citation :
Publié par Lyen
Putin mais je me reconnais tellement là dedans :O

Tiens nous au jus de l'évolution et surtout si tu arrives à tenir dans la durée... Comment tu fais pour vraiment te passer d'Internet ? C'est ancré tellement profond maintenant.
Aujourd'hui ca été vraiment tendu, j'ai tenu jusqu'à 16h sans Internet et sans procrastiner...Je devais faire une recherche rapide sur Google et putain j'ai craqué sans m'en rendre compte. Le genre d’inattention qui m'a précipité sur un site d'actualité. J'ai pris conscience que je procrastinais peut-être 5 minutes après !

Justement, je pense que c'est ça le problème de la procrastination, se laisser aller à faire autre chose sans y penser...Du coup maintenant je suis très vigilant et dès que je sens mon cerveau fuir, je recentre en luttant pour ne pas faire autre chose

Je dois réussir à m'ennuyer en fait...

Citation :
Publié par Leni
Same problem here, j'ai l'impression que mon esprit est constamment attiré par tout ce qui passe. "bon je dois bosser sur mon mém... oooh ça me fait penser qu'il fallait que je regarde sur Amazon pour de nouveaux écouteurs !" [30 minutes plus tard après un passage sur JoL] "bon allez [ouvre une page word].. ah tiens je me demande si y'a déjà des reviews du dernier album de XXX" [reperd 30 minutes].


Halp.
C'est exactement ça...Et plus je procrastine et plus j'ai des difficultés à me concentrer. Au bout d'un moment mon cerveau est comme grillé, incapable de faire des trucs complexes.

Je ne sais pas si tu peux. Mais maintenant je fais tout pour éviter d'utiliser mon ordi...J'ai des articles à lire, hop j'imprime et j'utilise mes feutres plutôt qu'un PDF

Un truc qui me permet de ne pas craquer dans la journée, je me dis que le soir, à 19h, je peux procrastiner comme un porc et j'évite ainsi la frustration. Ca aide mine de rien !

Citation :
Publié par Neo-Chapelier
Pareil pour moi, d'ailleurs tout les dimanches je me dit que cette semaine je dois tout faire selon mon planning (parce que je planifie quand même en espérant le faire ) Et le lendemain, j'arrive pas a me lever le matin ce qui me fait rater toute ma journée

J'ai bien réussi un lundi a me lever a l'heure et a tout faire bien, mais le lendemain, mes voisins on fait la fête toute la nuit (oui, un lundi soir, normal) jusque 4h et du coup j'ai pas réussi à me lever le mardi et j'ai laisser tomber a nouveau
Le sommeil j'ai pas ce problème, j'ai besoin de 6 heures minimum et j'aime trop le café pour ne pas me lever. Ouai je suis polyaddicte...

Citation :
Publié par Docky
Si je travaillais efficacement aujourd'hui, demain et vendredi, j'aurais un week-end totalement libre pour glander ou aller me promener je ne sais où. Et ça roxerait pour repartir du bon pied lundi.
Mais non, je vais travailler comme un débile 5mn sur 60 sans arrêt pendant 5 jours, me gâcher mes congés, comme d'habitude.
Putain je connais trop ça. Et tu glandes en faisant quoi ? J'avais aussi une technique un peu hardcore mais ca marchait...Quand je devais fournir un gros travail (rédac, mémoire, etc) et que je sentais que j'allais être dérangé dans la journée, je me levais à 4h du matin et je bossais jusqu'à 10h non-stop. A 10h j'allais me coucher jusqu'à 12h, et après j'avais l'aprem et la soirée de libre

Citation :
Publié par Neirdan
Découpe une grosse tâche en plusieurs petites tâches, estime le temps nécessaire à la réalisation de chaque tâche (et fais x2, parce qu'il y a toujours des retards).
Si t'es une personne à "to do list", fais en.
Les listes j'ai déjà essayé mais ça marchait un temps seulement...Au final c'était plus pour m'organiser et me faire penser à des choses importantes, mais ca me donnait pas la motivation de les faire. Limite je voyais tout ce qui fallait faire et ca m'angoissait !

Citation :
Publié par Zoltann
Enfin c'est quand même complètement humain et tout le monde "procrastine". J'compte beaucoup plus d'étudiant qui font ce qu'il faut faire au dernier moment plutôt que de mecs qui anticipent bien.
Et c'est quand même juste de la fainéantise, même si ça peut aller très loin. :-o
Ouai c'est vrai. Mais depuis que je procrastine plus, je réserve du temps pour mes loisirs, ceux qui me font du bien. Quand tu procrastines, j'ai l'impression que tu te bourres la tête de choses inutiles qui t'embrouillent le cerveau.

Citation :
Publié par madlock
Les seules fois ou je procrastine c'est quand j'ai du boulot. Obvious

A chaque fois j'essayais de prendre des bonnes résolutions et de bosser en avance pour pas être en rush au moment de la deadline. Mais du coup si je me mettais à bosser genre 2 semaines avant le rendu d'un rapport, ou une pour des révisions de partiels et bah je niquais tout mon temps. Je me mettais à ma table de travail, je refusait pleins d'activités parce que soit disant je devais bosser, pareil je jouais plus pour la même raison. Mais par contre j'écrivais 2 mots, ou révisait 2/3 lignes puis je dérivais sur facebook, jol, autres truc à la con sans intérêt ou t'as plein de truc à lire qui servent à rien mais qui font passer le temps. Du coup je me coupais de tout pour bosser et ça me prenait des plombes tellement c'était inefficace. Et je m’énervais contre moi même d'être con comme ça et de pas être foutu de bosser efficacement pour avoir plein de temps libre.

Vers la fin de mes études j'ai compris que le travail en avance c'était pas pour moi. Depuis je me prends pas la tête avec ça. Je fais tout au dernier moment sans parasiter mon temps avant en me disant que ça serait bien de bosser en avance pour une fois. Et bah j'avais du temps libre touuuuut le temps. Fini les longues heures devant l'écran à essayer de rédiger/réviser sans arriver à se concentrer. Je fais mes taches en 1h alors que j'en aurais eu pour 7/8h si j'avais essayé de m'avancer (7/8h à rien foutre). C'est pareil au boulot maintenant.

Ce qu'il faut c'est avoir des deadlines rapprochées quitte à se les fixer soi même (par exemple en disant à untel : ouais je te file ton dossier dans 2h. T'as pas commencé, t'as 2h pour finir le dossier et lui envoyer parce que c'est ce que tu lui as dit).

Enfin moi c'est comme ça que j'ai compris que je travaillais donc je n'essaye plus de me forcer à m'avancer dans mon boulot mais plutôt d'annoncer des deadlines très proches aux gens avec qui je bosse pour ne pas pouvoir procrastiner
Ahahah c'est tellement moi ce que tu racontes. Moi aussi je suis passé par ce genre de phase, mais au final le travail que tu fais en 2h n'a pas la même qualité qu'un travail que tu étales sur plusieurs semaines et que tu peux reprendre progressivement. Après chacun sa méthode, moi je sais que je peux produire quelque chose de qualité moyenne en peu de temps, esprit de synthèse toussa. Mais par contre, quand je prends bien mon temps, quand je digère bien la problématique sur plusieurs semaines, la qualité de mon boulot gagne un level.

Ce que je fais actuellement, je découpe les choses à faire, un peu comme la liste plus haut, mais dans ma tête. Genre j'ai un gros truc à faire qui va me prendre des heures, je le découpe et en fait un peu tous les jours. Je me dis au fond de moi, no stress je fais ça 1 heure après je passe à autre chose, pas grave si j'ai pas terminé.

Citation :
Publié par Aherys-
Moi j'ai passé une autre étape, je procrastine même les jeux.

Style GTA5 ou bloodborne j'dois les finir, chaque jour je me le dit mais... "demain".
Ahah jamais fait ça...Ta procrastination est avancée on dirait...faut consulter

Citation :
Publié par Malka
De manière assez contre intuitive, quand je fume du non-tabac en petites quantités, j'ai plus de facilite a me concentrer sur une tache unique. J'attribue cela a la flemme de changer de tache
Moi ca me tue la volonté et la motivation le non-tabac, sauf peut-être du chocolat bien précis qui me boost pendant 1-2 heures...mais après c'est black out total ! Du coup j'ai clairement arrêté tout ce qui peut me péter la tête dans la journée. Même le café je fais gaffe...J'ai remarqué que l'après-midi le café me rend speed et m'encourage à faire des tonnes de truc en même temps. Un peu comme la vieille sous amphétamine dans Requiem for a dream

Citation :
Publié par Estal'exilé
La méthode que j'utilise pour lutter contre la procrastination c´est de simplement faire les actions des quelles se présentent, sans attendre.

La procrastination appelle la procrastination mais l´inverse est aussi vrai. Faire ce que tu dois faire de suite tend a te faire enchaîner tes actions, ca te fait entrer dans un cercle vertueux.

@ en dessous, toi tu aurais du lire le thread en entier... Tu vas avoir des ennuis.
C'est ce que je m'applique à faire justement. Et en me coupant de toutes les sources de procrastination (pour moi Internet et les jeux) j'enchaîne les tâches tranquillement et proprement...


Pfiouu je crois bien avoir jamais quoter autant de replys. Le fait de ne plus procrastiner me permet de me concentrer sur une seule tâche aussi

Dernière modification par Compte #204156 ; 06/05/2015 à 21h19.
Citation :
Publié par Aherys-
Moi j'ai passé une autre étape, je procrastine même les jeux.

Style GTA5 ou bloodborne j'dois les finir, chaque jour je me le dit mais... "demain".
Moi c'est pire, je procrastine les jeux à finir en glandant sur le web et même les trucs que je devrais faire genre répondre à un mp sur JOL, j'ai tendance à le procrastiner aussi.
J'en suis à un tel niveau que je vois même pas comment faire pour lutter.
Je devais m'acheter des cadres et tout pour décorer un peu mon appart, ça fait un an et demi que je suis dedans, les murs sont toujours aussi blanc :/
J'avais commencé à utiliser un système de post-it pour me bouger le cul, ça a marché jusqu'à ce que je finisse par procrastiner le fait de regarder les post-it, j'en viens à me demander si c'est pas une forme de dépression ou je ne sais quoi lol

Ca a commencé en fac, je dirais, pour mes révisions de partiels, je commençais à vouloir me mettre à réviser et puis je me trouvais une excuse genre "je commence après la fin des feux de l'amour, ha non y a Arabesque, je vais attendre la fin aussi", alors que bien évidemment j'en avais rien à foutre de ces séries. Au final, je me retrouve sur la brèche à faire de la magie et généralement ça passe, je ne sais pas trop comment, une sorte de magie, mais du coup, j'ai tendance à stresser avant de me mettre réellement à bosser.

La pendant que j'écris ces lignes, y a la lumière d'appel en absence de mon téléphone qui clignote, ça m'agace et faudrait que je me lève pour l'éteindre, j'aurais pu le faire depuis déjà 5 minutes... mais je pense que je vais plutot jouer au jeu des cellules qui grossissent :'(

Dernière modification par Doudou ; 07/05/2015 à 00h26.
Ah ben tiens, la procrastination j'essaie de la combattre depuis début février grâce à une arme spéciale : le bullet journal. C'est une méthode d’organisation développée par un designer américain, Ryder Caroll. Une vidéo (en anglais) :


C'est une sorte d'agenda que l'on organise avec des "puces", ces petits carrés à cocher. Chacun adapte la méthode à sa façon, j'ai un carnet avec un index, une page des gros projets de l'année, une page des choses à faire pas du tout urgentes si j'ai un peu de temps, puis enfin commence le bullet journal en lui même. Page de gauche : le mois tel que fait dans la vidéo, pour avoir une vision globale avec rdv et deadlines. A droite, les objectifs du mois. Ensuite, pour chaque jour une page. J'organise mes gros projets avec des paliers pour que ça me paraisse moins énorme, je découpe mes tâches en plusieurs autres pour que ça me paraisse moins rébarbatif (en exemple : les papiers. Genre envoyer un justificatif avec papier à remplir à l'assurance maladie/CAF/fac/autre. Une tâche un premier jour pour imprimer/scanner le justificatif, le lendemain remplir le papier en question, le surlendemain poster le tout. Alors certes c'est pas une tâche de fou mais l'administratif c'est tellement chiant, on laisse souvent traîner et ça peut vite créer des soucis, alors qu'au fond quand on divise la chose en plusieurs petites actions, c'est vraiment pas grand chose, ça prend quelques minutes à tout casser).

Plusieurs avantages à ça : ne plus se faire de montagnes à partir de merdes de chien. Ensuite, le fait de poser tout ça sur papier, en organisant sur plusieurs jours/plusieurs semaines, ça me permet de bien moins me stresser, je me dis que c'est faisable, là où souvent au moment de dormir je ressassais les "ah mais j'ai ça à faire, et j'dois passer là, et jdois poster ça, et je dois remplir ça, et je dois appeler bidule, et aller là avec truc, etc." jusqu'à m'en créer des insomnies, de peur aussi d'oublier des trucs, ça me relaxe beaucoup, c'est un peu comme si je vidais mon cerveau de toutes ses contrariétés en notant noir sur blanc toutes ces choses que j'ai à faire. C'est aussi un bon moyen d'avancer dans des choses que l'on repousse toujours "tiens j'ai envie de reprendre tel instrument" "ah depuis le temps que j'ai envie de tenter d'écrire un nouvelle/un roman" "et ce sport que j'ai envie de commencer depuis des années", ça permet de se motiver à faire les démarches et à atteindre des objectifs plus généraux, au final quand on termine la to do list du jour, on se rend compte qu'on a plein de temps encore en stock.

Qu'on se le dise, il y a toujours quelques tâches que je repousse, des projets à long terme que je n'ai pas encore repris. Mais je me sens bien plus zen, plus productive, plus organisée (moi la bordélique oui).

Je me rends compte que ce laïus fait un peu propagande, mais franchement moi qui était sceptique au début ça m'aide depuis quelques temps à améliorer ma qualité de vie (j'enchaîne petits boulots et petites périodes de chômage donc c'est pas toujours évident quand je suis en inactivité, ça aide pas mal aussi pour la recherche de taf, pour s'auto-motiver).
Pour vous aider sur PC, y a des bonnes app pour chrome qui limite le temps passé à ne pas bosser, par exemple :

Stayfocusd pour n'avoir qu'un temps limité à surfer sur des sites "inutiles": https://chrome.google.com/webstore/d...lahlfoji?hl=en

Procrastinator pour choisir les horaires de disponibilité des sites : https://chrome.google.com/webstore/d...gpodh?hl=en-GB

Pour les plus mordus, Siteblock empêche carrément la visite de la page : https://chrome.google.com/webstore/d...fgpnebopinlclj

Ca n'a l'air de rien, mais le temps passé à devoir aller dans les paramètres de Chrome pour désactiver l'app vous permet en général de vous rappeler que vous l'avez installé pour une raison
Putain j'ai fail. On est jeudi et il est 16h20...Je n'ai pas réussi à ne pas aller sur JOL et a lire quelques threads vraiment pas utile !

J'ai tenu 4 jours quand même mdr.

@Ysiad : Rien que le fait de tenir une sorte d'agenda avec tous les mots à écrire, etc. Perso je sais à l'avance que je vais le procrastiner.
J'ai jamais trop compris le truc des listes.
J'ai pas l'impression que ça change quoi que ce soit à la procrastination, pleins de gens disent utiliser cette technique mais imo ces gens ne procrastine pas. Genre Ysiad je n'ai pas l'impression que tu l'es, tu as plutôt l'air bordélique ou anxieuse et du coup avoir tout ça sur papier permet d'améliorer ta qualité de vie, mais je pense qu'un vrai déchet comme Doudou ou Chafouin, la liste sera remplie les 2 premiers jours et puis après ça sera fini.

Perso je sais exactement ce que je dois faire, mais je ne le fais qu'au dernier moment quand je suis obligé sinon je suis dans la merde, et je ne stresse pas du tout d'ailleurs.
Couper internet et tout ne marchera pas btw. Perso j'ai eu une coupure d'internet pendant mes révisions de partiels, ba j'étais devant mes cours en train de jouer avec mon stylo, j'ai réinstallé ma SNES, j'allais au cinéma irl, je regardais de la merde à la télé, j'allais lire un livre, je faisais des plans sur comment réviser au mieux etc, mais jamais je faisais le truc en lui même.

J'avais instauré un système de récompense complètement biaisé, genre:
- Allez je travaille un peu puis ensuite je joue un peu, et je recommence.

Dans les faits je me disais ça, ensuite je déballais toutes mes affaires, mettait tout en place (temps de réalisation: 1 minute), ensuite j'allais jouer direct. 1.png

Par contre en vrai, une fois que je suis lancé je finis d'une traite en général, je fais pas de pause ou quoi. Mais putain le lancement c'est la guerre de cent ans.
Citation :
Publié par Chafouin
Putain je connais trop ça. Et tu glandes en faisant quoi ? J'avais aussi une technique un peu hardcore mais ca marchait...Quand je devais fournir un gros travail (rédac, mémoire, etc) et que je sentais que j'allais être dérangé dans la journée, je me levais à 4h du matin et je bossais jusqu'à 10h non-stop. A 10h j'allais me coucher jusqu'à 12h, et après j'avais l'aprem et la soirée de libre
Je JOLise, je FBise, je séritise, je canapéise...
Et je confirme mes prédictions, j'ai fait environ 20% de mon boulot pour lundi à ce jour Donc je vais bosser ce week-end.
Sinon, me lever le matin est une des pires choses de ma vie, après le boulot, donc je doute de pouvoir m'approprier ta technique !

Edit : Là j'en suis à regarder Stéphane Bern éplucher un kiwi sur France 2, juste pour ne pas travailler.

Dernière modification par Docky ; 08/05/2015 à 16h00.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés