Animes (Le Cercle Taberna)

[Wiki]Ze Thread Anime Généraliste (2015 ver.)

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par E C K
Tokyo Ghoul Jack annoncé en OAV.

Vous êtes contents avouez, vous qui avez perdu 8h de votre vie à regarder cet étron de saison 2. L'épisode 12 est composé de vide et ne finit rien, juste rien. Pierrot devrait s'excuser de détruire un manga avec autant de foutisme. C'est ouf, il se passe rien de toute la saison, c'est moche, mal animé, on comprend pas les motivations des persos, on dirait que même les persos s'en battent les couilles de ce qu'il peut se passer. C'est mauvais mauvais mauvais. Je ne vous recommanderai jamais assez de lire le manga plutôt qui est mille fois mieux.
Ben pour moi c’est tout le contraire, Root A se pose en transition bien plus claire vers :Re, là où la fin du manga était justement très confuse. Franchement, le développement de Ken et ce qui pousse aux événements de :Re était bien plus intéressant ici et ne sombre pas dans la facilité de
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Kaneki qui pète son câble, passe en mode berserk "olol j'me contrôle plus", bouffe tout le monde avant de se faire péter par un Arima débarqué d'on ne sait où (complètement sorti du chapeau sérieux ce moment là)

Là tout est montré, le pourquoi du comment, l'utilité qu'a eu Hide dans la transition, et un Kaneki qui prend une décision.
On pourra reprocher à l'épisode d'être un peu long et traînard, mais ça marchait. Et je préfère attaquer :Re avec cette version en tête que la fin du manga

Mais clairement, j'en ressors déçu de ne pas avoir de vrai fin, faut pas déconner non plus. Je le prends pour ce que c'est, une bonne transition vers la suite qui ne sera jamais adaptée en animé.

PS: Je m'acharne beaucoup sur le manga, mais franchement, j'ai rarement vu de fin aussi frustrante

Dernière modification par Adnae ; 26/03/2015 à 21h16.
Fin Parasyte

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je classe carrément cet anime dans mon top 5 (m'enfin j'en ai pas vu beaucoup de toute façon). J'ai vraiment adoré. Migi est un des meilleurs personnages que j'ai vu. La remise en question sur le genre humain voir la vie en elle-même sur Terre est vraiment cool. Franchement c'était un anime très complet je ne vois aucun défaut (action, émotion, suspens, parfois drôle). Paye ton objectivité .
Il y a peut être la fin qui est expédié assez vite et on en a vu des meilleurs. Mais personnellement elle me va parfaitement car ça n'en fait pas des tonnes et que ça colle très bien à la globalité de l'animé.


Je suis tristesse que ce soit finit. Je pense me prendre le manga papier sûrement.

Bref je recommande.
Citation :
Publié par Cogee
Fin Parasyte

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je classe carrément cet anime dans mon top 5 (m'enfin j'en ai pas vu beaucoup de toute façon). J'ai vraiment adoré. Migi est un des meilleurs personnages que j'ai vu. La remise en question sur le genre humain voir la vie en elle-même sur Terre est vraiment cool. Franchement c'était un anime très complet je ne vois aucun défaut (action, émotion, suspens, parfois drôle). Paye ton objectivité .
Il y a peut être la fin qui est expédié assez vite et on en a vu des meilleurs. Mais personnellement elle me va parfaitement car ça n'en fait pas des tonnes et que ça colle très bien à la globalité de l'animé.


Je suis tristesse que ce soit finit. Je pense me prendre le manga papier sûrement.

Bref je recommande.
Après, le manga papier par rapport à l'anime, je suis pas sûr qu'il apporte beaucoup plus, tout est vachement bien adapté en fait. T'as le petit coté vintage en plus qu'est bien sympa quand même.
No game no life terminé :

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Le dernier épisode était un peu rushée, finalement. C’était un peu attendu, hélas. L’ambiance était un peu moins fun que d’habitude et donc on a frôlé 2/3 limites psychologiques de ci de là. Mais bon, on va pas non plus bouder notre plaisir, c’était quand même pas mal.

Sinon la série était incroyablement fun. Alors oui y’a des défauts géants à commencer par le fait que malgré ses faux airs intelligents avec ses keikkakus qui nécessitent dix-huit pages d’explication bah No Game No Life ne trompe personne et est juste très très con. C’est pas un truc malin pour un sou et c’est bourrin. Mais il l’assume malgré tout pleinement et c’est ce qui fait tout le seul et rend la série méga divertissante et méga sympa à suivre. L’univers est cool, le postulat de base est extra, bref c’est quand même une série majoritairement coolos et MAINTENANT J’ATTENDS UNE PUTAIN DE SUITE, HEIN. (épisode 6 & 11 que j'ai préféré)
Saekano 11-12


Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
A quel point Kato manipule t elle toute la bande? Sur une échelle de 1 à 10 ça doit être un solide 9 .

Vu le développement d'Eriri au cours de la saison j'imagine que le triangle amoureux final sera entre Eriri et Kato... comment pourrais-je être plus heureux


Pas de S2 annoncée, tristesse, mais je pense me lancer sur la lecture du LN, j'en veux plus...
Saekano

Deux très bons épisodes pour finir, cette série est celle qui m'a fait la plus grosse impression de la saison. L'auteur prend visiblement son pied à causer de son métier.

Citation :
Publié par Mithestral
Saekano 11-12
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
A quel point Kato manipule t elle toute la bande? Sur une échelle de 1 à 10 ça doit être un solide 9 .
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
En se basant sur ce qu'il a écrit avant, Maruto Fumiaki (le scénariste) semble avoir une prédilection pour les personnages féminins particulièrement manipulateurs ^^
Saekano 11-12

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Enfin un anime de la saison qui ne foire pas sa fin . Kato est juste "parfaite" et elle ne manipule pas, elle les guide dans la bonne direction c'est tout (même si la frontière est mince). Tomoya pour le coup a lui aussi guidé sa cousine hein et bravo la "dispute" en costume https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif .


J'aimerais une S2 mais ça serait du bonus, ces 12 épisodes étaient amplement suffisant .
Citation :
Publié par Camelias
Need more 'dredi !!
Ps : du coup on fête ça en gif DP, après on aura plus que nos yeux pour pleurer...
Aller continue les 'dredi pour la saison prochaine quoi .
Citation :
Publié par Sakizama
Aller continue les 'dredi pour la saison prochaine quoi .
Le problème, c’est que les dredi de la saison prochaine, il n'y aura vraiment rien
Non, non, il ne servira à rien de continuer le délire.
Toutes les bonnes choses prennent fin un jour, dois-je rappeler que ça a été le cas aussi pour le dimanche ?

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
https://forums.jeuxonline.info/attachment.php?attachmentid=133737&d=1306503688
Ce traumatisme à l'arrêt de l'anime, j'en pleurerais presque
Citation :
Publié par Doudou
Après, le manga papier par rapport à l'anime, je suis pas sûr qu'il apporte beaucoup plus, tout est vachement bien adapté en fait. T'as le petit coté vintage en plus qu'est bien sympa quand même.
Le manga est bien mieux que l'animé et surtout bien plus trash.
Citation :
Publié par -Ata-
D'après vous il y a quelques animés qui se démarque du lot à regarder pour cette saison ?
Il me semble que Shinmai Maou se démarque du reste en terme de censure.
Garo: Honoo no Kokuin se termine aujourd'hui de façon si magistrale et avec un tel budget consacré à une confrontation finale spectaculaire que j'en ressens presque comme une insulte indirecte à l'égard de la fin de la saison 2 de Tokyo Ghoul hier, tant ce fut là au contraire un échec cuisant. Et je me permets cette comparaison dans la mesure où les deux séries traitaient dans leur ultime épisode du "pouvoir de protéger les êtres aimés", un thème évidemment fort du nekketsu.

Je me répandrai un peu plus en compliments à propos de Garo une fois toutes mes séries du vendredi vues et - je l'espère - appréciées ! En attendant, je ne peux que vous recommander de faire un tour sur le sujet JeuxOnLine consacré à Garo, une série malheureusement beaucoup trop gardée sous silence par ici ! N'hésitez surtout pas à vous lancer; c'est une très belle aventure de 24 fois 20 minutes, avec des décisions narratives audacieuses comme nous n'en voyons pratiquement plus depuis une poignée d'années.
Punchline car le héro ne devient pas plus fort grâce au pouvoir de l'amitié et de l'amour mais au pouvoir du PANTSUUUUUUUUUUUUUUUUU, après je dirais Plastic Memories car y'a une bonne équipe derrière et Kekkai Sensen parceque Bones et auteur de Trigun/Gungrave et si t'as jamais lu/vu Arslan ca peut être pas mal tant que l'adaptation reste fidèle à l'oeuvre de base (même si j'ai vraiment du mal avec le design d'Arakawa sur cette série, probablement car j'ai encore les OAV en tête)
Terminé Saekano aussi. Ces jeudis vont me manquer.

La série était géniale. A première vue je pensais avoir affaire à une énième comédie romantique, peut-être en mieux léché que la moyenne. Il faut dire que ce premier contact s'est fait via l'épisode 0, diffusé avant la série, et qui à lui seul bat toutes les séries ecchi de la saison en prenant la forme d'un séjour onsen. L'épisode était pour le coup bien généreux en peau dénudée, même s'il était également très bien fichu visuellement sur le reste et avait des dialogues bien sympathiques.
Et puis là on attaque le vrai début de la série, qui pour le coup devient plutôt sage. Le fanservice est toujours présent, cette fois par le biais d'une caméra qui va de temps à autre se placer bien proche d'une fille ou d'une autre, préférentiellement au niveau de la poitrine ou des cuisses, mais à présent ça reste bien couvert. A la place, l'élément qui attaque en force cette fois, ce sont les dialogues. J'avais déjà remarqué leur présence dans l'épisode 0, mais maintenant on passe au niveau du dessus.

Je pense qu'avant de continuer à parler des dialogues, je vais peut-être commencer par planter le décor pour les gens qui arrivent. Tomoya, multiclassé protagoniste/lycéen/otaku/otablogger. Un beau jour, il vit une rencontre qui le touche au point de l'inspirer à développer le plus grand dating sim de tous les temps et communiquer ce sentiment. Le problème c'est qu'il n'a que sa passion pour lui, et se voit donc contraint à embrigader des talentueux artistes pour avoir une chance de réaliser son rêve, mais de manière bien pratique il a justement une dessinatrice et une auteur déjà renommées dans son entourage. L'autre problème, c'est quand il se rend compte que sa muse est en fait sa camarade de classe depuis plus d'un an, et qui brille surtout par son manque de présence général : c'est clairement pas un bon modèle d'héroïne pour un jeu destiné à la grandeur. C'est de là que vient le titre, "comment cultiver/éduquer une héroïne fade".
A partir de là, Saekano part sur toute une ribambelle d'échanges impliquant des sujets comme le lien entre auteur et fan, mettre au propre ses concepts pour un projet, l'utilisation justifiée ou non des tropes, j'en passe et des meilleures. Et ça parle et ça parle. Et ça met aussi en pratique, car Saekano ne se pose pas en parodie des clichés otaku mais plutôt en oeuvre totalement consciente du domaine où elle se trouve, et décomplexée vis à vis de ça. Ainsi, quand un personnage se plaint du cliché de l'amie d'enfance tsundere avec couettes blondes, et que la description colle précisément à un autre personnage qui est très bien consciente des clichés d'otaku, on se retrouve à lire les dialogues à de multiples niveaux : ça peut très bien s'appliquer au cliché, au personnage qui implémente ce cliché, mais aussi à la série-même qui a un personnage implémentant le cliché (que ce soit fait consciemment ou pas). En bref, on a une jeu doublement métafictif sur l'otaku et sur le créateur.

Bon, j'emploie de grands mots, dans la pratique c'est pas aussi dense qu'on pourrait croire en me lisant, le dialogue méta ne se fait pas trop sentir par sa lourdeur : y aura pas de leçon "faire du pied à son public c'est mal", ou seulement faite par un personnage qui sera fichu de faire ce qu'il critique dans la minute qui suit. De façon générale, les dialogues sont même plutôt fluides et plaisants à suivre, et le storyboard aide grandement à donner un certain dynamisme, par exemple en accentuant telle ou telle scène via une palette différente. Du coup, il y a vraiment plein de façons d'apprécier la série, que ce soit juste en tant que romcom, en tant que miroir sur le sujet otaku/créateur, en tant que série à fanservice, en tant que jeu artistique sur la caméra, ou en tant qu'oeuvre faisant des références directes à d'autres titres (punaise les détails sur *cette* étagère de figurines/bouquins !). Réussir à nous pondre aussi divertissant en gardant une exécution cohérente, c'est juste du génie.

Saekano, c'était le gros coup de coeur de la saison pour moi <3
Citation :
Publié par -Ata-
D'après vous il y a quelques animés qui se démarque du lot à regarder pour cette saison ?
Je préviens, exit les SoL ou comédies scolaires dans mon top, aucun n'a su attirer mon attention pour la saison prochaine:
- Kekkai Sensen Bones + Matsumoto Rie + l'auteur de Trigun, ça ne peut qu'être bon excellent
- Ninja Slayer un gros délire made in Trigger, qui s'enfonce encore plus que Kill la Kill dans le style rétro (les trailers en 4:3 vendaient du rêve)
- Sans doute Owari no Seraph, bon studio avec du sawano aux OST, ce que j’ai vu du trailer a l'air très beau
- Lupin III (2015), parce que Lupin, c'est culte
- Et Digimon Adventure Tri, parce que Digimon
- Peut être Arslan, mais studio Liden, donc à prendre avec des pincettes

Dernière modification par Adnae ; 27/03/2015 à 21h49.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée