[POGNAX] Politique et économie en Russie

Répondre
Partager Rechercher
Si une bonne partie des jets, voir tous, ont été mis hors d'état, c'est un coup faramineux pour l'Ukraine. D'autres tweets et vidéos montrent d'énormes explosions dont les projectiles arrivent même dans l'eau.
Et le plus "drôle" c'est de voir le Kremlin continuer de considérer que c'est mieux d'attribuer ses échecs à l'incompétence de son armée qu'à des attaques ennemies (c'était pareil avec la perte de leur croiseur par ex).

Bon je sais pas à quel point le tweet est fiable, mais c'est raccord :

Le souci avec ces histoires de stocks de munitions qui exploseraient régulièrement (ou autres désastres) côté russe, c'est que ça ne se traduit pas du tout sur le terrain par de réelles avancées ukrainiennes. Et j'ai peur qu'à force, ces annonces (un peu comme celles des dizaines de généraux russes qui se faisaient tuer selon l'armée ukrainienne puis qu'on voyait réapparaître quelques jours plus tard) ne fassent qu'affaiblir leur crédibilité et donc leur impact. Il en va de même pour les armes "miracle" qui ont été être livrées et qui devaient chaque fois changer le cours de la guerre.

La réalité est que l'armée russe avance (lentement mais elle avance), et que l'opinion publique se lasse avec le temps. Le rapport d'Amnesty, l'histoire des panama papers, et la visite d'un ex chancelier allemand à Moscou nous spoileraient presque sur l'issue de toute cette affaire. Le bruit qu'il y a à Taïwan n'aide pas non plus les occidentaux à se focaliser autant qu'avant sur l'Ukraine.
Citation :
Publié par 'Radigan_-
Le souci avec ces histoires de stocks de munitions qui exploseraient régulièrement (ou autres désastres) côté russe, c'est que ça ne se traduit pas du tout sur le terrain par de réelles avancées ukrainiennes. Et j'ai peur qu'à force, ces annonces (un peu comme celles des dizaines de généraux russes qui se faisaient tuer selon l'armée ukrainienne puis qu'on voyait réapparaître quelques jours plus tard) ne fassent qu'affaiblir leur crédibilité et donc leur impact. Il en va de même pour les armes "miracle" qui ont été être livrées et qui devaient chaque fois changer le cours de la guerre.

La réalité est que l'armée russe avance (lentement mais elle avance), et que l'opinion publique se lasse avec le temps. Le rapport d'Amnesty, l'histoire des panama papers, et la visite d'un ex chancelier allemand à Moscou nous spoileraient presque sur l'issue de toute cette affaire. Le bruit qu'il y a à Taïwan n'aide pas non plus les occidentaux à se focaliser autant qu'avant sur l'Ukraine.
L'armée Russe avance, ca me fait rire comme info. Ils ont avancé de moins de 10km depuis la concentration de leur force dans le Donbass (ca fait quoi, 2 mois?), et dernièrement ils n'avancent plus du tout, recule même à pas mal d'endroits. Depuis la livraison des Himars, on voit bien, en se renseignant un peu, que la progression Russe est quasiment stoppée, et que les ukrainiens progressent à divers endroits, doucement aussi, mais sûrement.

De plus, depuis le début de la guerre, l'armée ukrainienne a repris beaucoup de territoires envahis par les Russes depuis février.
Citation :
Publié par 'Radigan_-
Le souci avec ces histoires de stocks de munitions qui exploseraient régulièrement (ou autres désastres) côté russe, c'est que ça ne se traduit pas du tout sur le terrain par de réelles avancées ukrainiennes. Et j'ai peur qu'à force, ces annonces (un peu comme celles des dizaines de généraux russes qui se faisaient tuer selon l'armée ukrainienne puis qu'on voyait réapparaître quelques jours plus tard) ne fassent qu'affaiblir leur crédibilité et donc leur impact. Il en va de même pour les armes "miracle" qui ont été être livrées et qui devaient chaque fois changer le cours de la guerre.

La réalité est que l'armée russe avance (lentement mais elle avance), et que l'opinion publique se lasse avec le temps. Le rapport d'Amnesty, l'histoire des panama papers, et la visite d'un ex chancelier allemand à Moscou nous spoileraient presque sur l'issue de toute cette affaire. Le bruit qu'il y a à Taïwan n'aide pas non plus les occidentaux à se focaliser autant qu'avant sur l'Ukraine.
C'est arrivé une fois le coup d'un général russe annoncé mort qui est réapparu après. Les autres le sont restés.
Quand aux armes qu'on a livré aux Ukrainiens et qui ont changé le cours de la guerre, tu peux ironiser tant que tu veux, ça a bien été le cas. Les Javelins ont permis aux ukrainiens de dégommer un nombre effarant de tanks et d'engins russes, les Drones ont beaucoup aidé eux aussi.
Je rappelle quand même que la Russie a été obligée de se retirer en catastrophe de tout le front Nord hein.

Après, les Russes se sont adaptés et ont changés leurs formations, rendant, les drones beaucoup moins efficaces et les javelins plus risqués à utiliser pour les Ukrainiens qui ont passé un sale mois de Juin-Juillet.
Mais là la donne est de nouveau changée avec l'artillerie moderne qui leur a été livré. Les Russes s'adapteront ils ? C'est possible mais pour le moment ce n'est pas du tout le cas. Ils subissent et pas qu'un peu. Ca se traduit concrètement sur le terrain par des bombardements russes très réduits partout sur le front par rapport à il y a un mois et des assauts qui se font parfois sans support d'artillerie. Et côté Ukrainien ils libèrent peu à peu tout ce qui se trouve au Nord de Kherson depuis un mois. Tu repasseras pour l'absence d'avancées ukrainiennes.

Quand à l'Occident qui se lasserait avec le temps pour laisser choir l'Ukraine, ça ressemble plus à un vœux pieux de ta part qu'autre chose. Les armes continuent d'arriver. Même les Allemands s'y sont mis, et les coupures de Gaz décidées par Poutine n'ont pas trop eu l'effet escompté. Au contraire.

Citation :
Publié par Caniveau Royal
France 24 rapporte les propos du conseiller du gouverneur de la péninsule ukrainienne de Crimée, Oleg Krioutchkov,
que "plusieurs explosions se sont produites dans un aérodrome militaire russe, près de Novofiodorovka" (en Crimée, donc).

Des vidéos montrant d'immenses nuages de fumée noire s'élevant dans le ciel ont été partagées par des témoins sur les réseaux sociaux.
Selon le ministre de la défense Russe se serait le résultat d'un malencontreux accident à la suite de munitions stockées qui ont explosé. On peut donc penser que les Ukrainiens ont fait des dégâts. Il y aurait plusieurs avions détruits à priori.

Dernière modification par ClairObscur ; 10/08/2022 à 01h23.
Citation :
Publié par Coquette
L'armée Russe avance, ca me fait rire comme info. Ils ont avancé de moins de 10km depuis la concentration de leur force dans le Donbass (ca fait quoi, 2 mois?), et dernièrement ils n'avancent plus du tout, recule même à pas mal d'endroits. Depuis la livraison des Himars, on voit bien, en se renseignant un peu, que la progression Russe est quasiment stoppée, et que les ukrainiens progressent à divers endroits, doucement aussi, mais sûrement.

De plus, depuis le début de la guerre, l'armée ukrainienne a repris beaucoup de territoires envahis par les Russes depuis février.
Nous verrons dans quelques mois, de toute manière ca risque de ne pas être tenable sur le long terme ni pour l'un ni pour l'autre.

Concernant les Himars, j'ai cru comprendre qu'une salve c'était environ 900 000$, je ne suis pas sûr que la cadence puisse être tenu plus de quelques semaines/mois, c'est tout le problème, plus tu patientes, plus ca avantage un camp, mais lequel ? Le bon matos c'est bien mais les munitions coûtent une fortune.
Si une salve d'Himars coûte 900k et a de bonnes chances de dégommer tout un entrepôt avec des milliers de munitions diverses et missiles stockés dedans, la question de la rentabilité et du camp que ça avantage elle est vite vue.
Citation :
Publié par Marnot
Nous verrons dans quelques mois, de toute manière ca risque de ne pas être tenable sur le long terme ni pour l'un ni pour l'autre.

Concernant les Himars, j'ai cru comprendre qu'une salve c'était environ 900 000$, je ne suis pas sûr que la cadence puisse être tenu plus de quelques semaines/mois, c'est tout le problème, plus tu patientes, plus ca avantage un camp, mais lequel ? Le bon matos c'est bien mais les munitions coûtent une fortune.
Financièrement tu sembles opposer la Russie et l'Ukraine mais pour moi l'Ukraine est loin d'être seule financièrement.
Ce qui n'est pas le cas de la Russie. Donc que ce soit les munitions, ou d'autres coûts, ils sont de toute façon pas payés par l'Ukraine seule mais plutôt par l'ensemble des pays qui la soutiennent financièrement.

Non?
D'après le ministère russe de la défense, les explosions sur l'aéroport sont dues à un accident provoqué par une violation des règles de sécurité. Mais aucun avion n'a été affecté et qu'il n'y a pas eu de blessés.


Alors, voyons un peu :
Une vidéo prise dans un bureau de poste situé à plus de 600 mètres de l'image suivante :


Un avion en parfait état (celui situé à 600 du bureau de poste) :

Un géant a été interrompu alors qu'il préparait une brochette de voitures (regardez la vidéo jusqu'au bout)

Quoiqu'il en soit, les touristes russes en Crimée occupée ne se posent pas de question et font parfaitement confiance aux explications de leur gouvernement.

Ca a l'air massif. Apparemment il y a une photo satellite montrant une trentaine d'avions russes sur les pistes quelques heures avant l'explosion. Si ils n'ont pas été déplacés depuis il ne doit plus en rester grand chose.
Woot, gros "accidents" dis donc, il va y en avoir pour sûrement plus que 900k en avions et munitions russe, là

Dernière modification par Associal ; 10/08/2022 à 00h55.
(Live, 20 Minutes) Les Russes vont raccorder la centrale de Zaporojie à la Crimée

Les forces russes qui occupent la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporojie préparent son raccordement à la Crimée, et l’endommagent en procédant à cette réorientation de la production électrique, a alerté mardi l’opérateur ukrainien, Energoatom.

« Pour ce faire, il faut d’abord endommager les lignes électriques de la centrale reliées au système énergétique ukrainien. Du 7 au 9 août, les Russes ont déjà endommagé trois lignes électriques. En ce moment, la centrale fonctionne avec une seule ligne de production, ce qui est un mode de travail extrêmement dangereux ».

« Lorsque la dernière ligne de production sera débranchée, la centrale sera alimentée par des groupes électrogènes fonctionnant au diesel. Tout dépendra alors de leur fiabilité et des stocks de carburant ».
Citation :
Publié par Caniveau Royal
(Live, 20 Minutes) Les Russes vont raccorder la centrale de Zaporojie à la Crimée

Les forces russes qui occupent la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporojie préparent son raccordement à la Crimée, et l’endommagent en procédant à cette réorientation de la production électrique, a alerté mardi l’opérateur ukrainien, Energoatom.

« Pour ce faire, il faut d’abord endommager les lignes électriques de la centrale reliées au système énergétique ukrainien. Du 7 au 9 août, les Russes ont déjà endommagé trois lignes électriques. En ce moment, la centrale fonctionne avec une seule ligne de production, ce qui est un mode de travail extrêmement dangereux ».

« Lorsque la dernière ligne de production sera débranchée, la centrale sera alimentée par des groupes électrogènes fonctionnant au diesel. Tout dépendra alors de leur fiabilité et des stocks de carburant ».
C'était sans doute le but de ces forces. Voler l'énergie de l'Ukraine, au nez et à la barbe des ukrainiens ... et en prime s'en servir pour les bombarder.
Y a pas à dire. Les russes savent se faire aimer.
Vous allez trouver ça tatillon mais Zaporojie c'est la translittération du nom en russe, Zaporijia est la version ukrainienne et plus communément utilisée en France après quelques recherches Google (Wikipédia y met deux J mais bon, enfin surtout en ce moment, vous voyez où je veux en venir avec les wikis). C'est un simple questionnement, n'y voyez pas une tentative d'imposer quoi que ce soit, mais utiliser le nom russe au lieu de l'utilisation commune c'est un peu partisan.
En Crimée, des explosions sur une base russe embarrassantes pour le Kremlin
Le Monde voit les explosions en Crimée avec des significations plus fortes que celles que nous avions lues jusqu'alors

En Crimée, des explosions sur une base russe embarrassantes pour le Kremlin (extrait)

Le rêve d’une Crimée sanctuarisée et isolée de la guerre par Moscou a volé en éclats.

La péninsule annexée par la Russie en 2014 a été le théâtre, mardi 9 août, d’une série d’explosions sur un aérodrome militaire très utilisé par l’aviation russe pour tirer des missiles de croisière contre l’Ukraine.

L’origine reste encore incertaine, mais la version la plus probable est celle d’une première attaque effectuée avec succès par l’armée ukrainienne, peut-être grâce à des missiles de longue portée livrés par un allié occidental. Ce qui signifierait le franchissement d’une ligne rouge définie par Vladimir Poutine, à savoir l’usage d’armes occidentales contre ce que la Russie juge faire partie de son territoire national.

Outre son importance symbolique pour le chef du Kremlin, la Crimée abrite le siège de la flotte russe de la mer Noire, considérée par Moscou comme vitale pour sa défense. Pressentant le danger croissant d’une attaque, la Russie a déjà transféré une partie de sa flotte vers le port de Novorossiïsk, plus au sud, au mois de juillet.

les vidéos sur les réseaux sociaux ont fourni des indices sur ce qui s’est passé sur la base d’aviation navale de Saky : deux énormes explosions presque simultanées à au moins cent mètres de distance l’une de l’autre. Deux boules de feu s’élèvent rapidement dans une forme de champignon typique. Cette quasi-concomitance évoque les frappes de missiles tirés en salve.

Or, la base de Saky se trouve à environ 210 km de la zone la plus proche sous contrôle ukrainien. Très peu d’armes dans l’arsenal ukrainien permettent des frappes aussi éloignées et surtout aussi précises. Le missile antinavires ukrainien Neptune peut couvrir la distance et atteindre un objectif terrestre, mais Kiev n’en a qu’un tout petit nombre destiné en principe à protéger les côtes dans la région d’Odessa d’un débarquement. En outre, il s’agit d’un missile subsonique, donc vulnérable aux défenses sol-air russes.

L'Ukraine ne revendique pour l'instant pas, elle avait attendu plusieurs jours avant de s'attribuer la destruction du Moskva.
Mais le président Volodymyr Zelensky a fait une allusion : « Cette guerre russe contre l’Ukraine et contre toute l’Europe libre a commencé avec la Crimée et s’achèvera par la libération de la Crimée. »

Les médias ukrainiens spéculent, eux, sur l’utilisation de missiles guidés de longue portée supersoniques américains.

Washington n’a pas officiellement livré ces armes à l’Ukraine, de crainte qu’elles ne soient utilisées contre le territoire russe et entraînent une nouvelle escalade.
Kiev tenterait-il de tester les limites de la ligne rouge ?

Sur les réseaux sociaux, mardi, de nombreux Ukrainiens exultaient à la vue des images de la panique des touristes russes.
Les Ukrainiens ont pu utiliser aussi :
- des drones modifiés (peu probable)
- des forces spéciales (certaines sources l'affirment)
- des missiles Neptune en version "sol-sol" (Possible. les Russes leur font le coup sans arrêt)
- le missile "GROM" (il a plein d'orthographe) qui était en développement, initialement pour les Saoudiens, et qui devait entrer en service cette année après avoir été montré lors de défilés militaires les années précédentes
- des missiles anti-radar largués depuis des avions (peu probable)
- des missiles longue portée tirée depuis des HIMARS (peu probable, les Américains ne veulent pas trop vexer Poutine et n'ont pas annoncé en avoir livré)

Les trois hypothèses les plus probables de ce que je lis sont :
- Neptune, GROM, Forces spéciales. Après ce serait une version très favorable aux Ukrainiens, ils auraient procédé à cette attaque eux-mêmes de A à Z...

Les Russes, comme d'habitude, accusent Ivan Dostatochno Khorosho d'avoir encore oublier d'éteindre sa clope quand il jouait à la pétanque avec des obus de 30 à côté de la cuve de kérozène qui était restée ouverte pour que le perdant puisse faire quelques longueurs, selon les grandes traditions de l'armée russe.
Alors si je dis pas de connerie, je retrouve pas le lien, mais j'avais vu passer hier un article, datant de quelques heures avant les frappes, qui mentionnait 2 choses de source "DoD official", je crois :
- Que les US considéraient la Crimée comme ukranienne (donc pas sous le coup des interdictions de frapper le territoire russe). Sachant que, de ce que j'ai lu, les frappes de HIMARS se font après renseignement satelllite US et approbation du tir par les US.
- Que les US se rapprochaient de l'idée de finalement livrer les missiles longue portée.

Si on part du principe qu'il serait très logique qu'une telle décision reste un peu secrète… ce serait pas incohérent. Sans être une preuve dans un sens ou dans l'autre.
Citation :
Publié par Aloïsius
Les Russes, comme d'habitude, accusent Ivan Dostatochno Khorosho d'avoir encore oublier d'éteindre sa clope quand il jouait à la pétanque avec des obus de 30 à côté de la cuve de kérozène qui était restée ouverte pour que le perdant puisse faire quelques longueurs, selon les grandes traditions de l'armée russe.
Ah, de mon côté, j'ai que ce serait de la « détonation spontanée de munitions ».

@Quint_ " les US considéraient la Crimée comme ukranienne" : et ce serait juste et avisé.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Washington n’a pas officiellement livré ces armes à l’Ukraine, de crainte qu’elles ne soient utilisées contre le territoire russe et entraînent une nouvelle escalade.
Kiev tenterait-il de tester les limites de la ligne rouge ?
J'ai trouvé cet article qui laisse penser que pour les Américains, le cibles en Crimée sont légitimes

https://www.thedrive.com/the-war-zon...rainian-forces
Boeing ou d’Airbus ne fournissent plus de pièces détachées à la Russie depuis le début du conflit. Pour faire face à la pénurie, les compagnies aériennes russes recyclent en démantelant des avions de ligne et récupèrent des pièces détachées pour que d’autres appareils puissent voler.

Reuters confirme le démontage d’au moins deux appareils par Aeroflot : un Sukhoi Superjet 100 et un Airbus A350 quasi-neuf.
D’autres Boeing 737 et Airbus A320 auraient déjà été démontés afin des pièces d’autres appareils, car la compagnie se compose à 80% de Boeing et d’Airbus.
Citation :
Publié par Aloïsius

Et au passage, enrôler de force des populations civiles occupées est aussi un crime de guerre, comme miner une centrale nucléaire, castrer, exécuter et démembrer les prisonniers, déporter les populations civiles, piller jusqu'au centrales solaires et nucléaires etc.
Moui enfin je te rappelle que les ukrainiens ont, à de nombreuses 19 reprises osés installer des forces militaires dans des villes près de civils !
Donc bon, c'est pareil des 2 côtés !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
4 connectés (0 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés