L'Agora

La gauche, son avenir, ses alternatives, ses candidats

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Lango
Y’a aussi le choix (au moins au premier tour) de voter plus à gauche que le PS, hein…
C’est dingue que des gens en arrivent à râler que les candidats de gauche ne sont pas de gauche, mais n’envisagent même pas de voter pour ceux qui sont plus à gauche… Faudrait savoir…
Personnellement j'ai soutenu Martine Aubry et je la soutiendrai encore alors que j'estime me trouver encore beaucoup plus à gauche qu'elle.
Maintenant quand le choix de M. Hollande a été fait (merci l'express et le figaro), j'ai laissé tombé ma carte au PS. J'envisage de la reprendre si MA donne des signes suffisants pour que je me dise ok ca vaut le coup d'y retourner.

/fin du HS on parle de l'UMP la ;-)
Citation :
Publié par Lango
Y’a aussi le choix (au moins au premier tour) de voter plus à gauche que le PS, hein…
C’est dingue que des gens en arrivent à râler que les candidats de gauche ne sont pas de gauche, mais n’envisagent même pas de voter pour ceux qui sont plus à gauche… Faudrait savoir…
Mais y'a qui de sérieux et de gauche ?

Le PS c'est de la gauche très au centre quand même.
Les Radicaux c'est des affairistes/clientélistes.
Les Verts, des purs carriéristes.
Le PC n'existe plus.
Mélenchon c'est du grand guignol.
et après on a les trotskistes/maoistes/truc-istes.

Donc, c'est une vraie question : y'a quoi de sérieux à gauche actuellement quand on est de gauche et qu'on regrette les Beregovoy, Mauroy ou Badinter ?
Citation :
Publié par Lango
Y’a aussi le choix (au moins au premier tour) de voter plus à gauche que le PS, hein…
C’est dingue que des gens en arrivent à râler que les candidats de gauche ne sont pas de gauche, mais n’envisagent même pas de voter pour ceux qui sont plus à gauche… Faudrait savoir…
Il y a quel offre actuellement à gauche du PS ?

Le FdG qui depuis le retrait de Mélanchon n'a plus le droit à la parole ?
Le PCF ? fait un sondage express demande le nom du premier secrétaire cela te donnera une idée de leur puissance ....
NPA / LO ? depuis le depart de Besancenot et Laguiller ils sont en chute libre

Plus de tête d'affiche, plus de présence aux infos / JT, plus de votes.
C'est malheureux mais c'est ça :/
Bon, les messages concernant la gauche dans son ensemble et issu d' ici sont maintenant regroupé dans ce nouveau fil afin de vous permettre de discuter de ce sujet en évitant de parasiter celui sur l'UMP.

En vous souhaitant de bons échanges constructifs
Citation :
Publié par Lango
Y’a aussi le choix (au moins au premier tour) de voter plus à gauche que le PS, hein…
C’est dingue que des gens en arrivent à râler que les candidats de gauche ne sont pas de gauche, mais n’envisagent même pas de voter pour ceux qui sont plus à gauche… Faudrait savoir…
J'ai déjà voté plus à gauche au premier tour, comme tu dis.
Faut être réaliste, tu as vu le résultat et tu verras la même en 2017. M'est avis qu'à moins d'un truc extraordinaire, les petits partis ne seront pas encore de la parti en 2017. C'est malheureux, mais c'est pour moi le plus probable.
Franchement, c'est con, parce que le timing est superbe. Une candidature d'union rouge-verte-rose foncée, avec un(e) candidat(e) qui ne ressemble pas trop à un fossile stalinien à barbichette ou à une grand-mère acariâtre aux dents jaunes*, ça aurait toutes les chances de faire un score surprise si Hollande avait la bonne mauvaise idée de se représenter.


* blablabla dictature de l'image, la forme et pas le fond bladebla. Sauf que la politique, c'est le domaine de la symbolique par excellence, donc de l'image. Il faut les deux : du fond et de la forme. Vous me direz, mais comment Hollande a-t-il fait pour gagner alors ? Aucune idée, je ne me l'explique toujours pas, si ce n'est le troisième ingrédient : du réseau et de la manœuvre.
Vous enterrez très vite Hollande, sur des bases idéologiques et médiatiques, bon perso je le comprends bien, mais au final l'élection c'est 2 camps avec peu de différences majeures sur les lignes de fond économiques, et ces derniers temps pas spécialement personnifiés par des grands leaders très populaires. Sarko après 5 ans d'usure et une large détestation a fait score honorable malgré tout, c'est toujours du 48/52, 51/49... au 2e tour. Ce qui compte c'est d'être celui qui incarne tel ou tel camp et survivre au 1er.

Le candidat PS peut, voudrait compter sur 15 / 20% et affaiblir suffisamment les autres pour passer au 2e. Au 2e tour il conserve ses chances, face à Sarko / Le Pen. De toute façon il part pas spécialement favori après Hollande 1 (et on est qu'à mi-mandat). Mais les présidents (et premiers ministres suivez mon regard de 2 cotés) même en exercice savent se refaire une virginité en tant que candidats. Hollande ne brille pas mais il peut la jouer "pas de catastrophe majeure coté bilan / regardez comme Sarko et Le pen sentent mauvais / attention au racisme et aux extrémistes". Quelques petits coups de pouce du destin et des médias, emballez c'est pesé. Une bonne campagne et ça peut tout à fait gagner. Je trouve les sympathisants de gauche socialiste pas mal défaitistes (mais vu la déception actuelle je comprends).

✂Â…

Dernière modification par Compte #117140 ; 02/12/2014 à 08h14.
et pendant ce temps en Espagne, Podemos, créé en janvier 2014 est passé en tête dans les derniers sondages espagnols (dont un sondage el pais de nov 2014, 27.7% d intentions de vote) en se positionnant franchement à gauche et en rupture avec le bipartisme local.


les points clé de leur ligne politique (source wiki)
1. Redresser l'économie en renforçant le contrôle public, en réduisant la pauvreté et en instaurant la dignité sociale via un revenu de base pour tous. Cela comprend le contrôle des lobbys et de l'évasion fiscale des grandes entreprises et multinationales, ainsi que le soutien aux petites entreprises.
2. 3. 4. Promouvoir la liberté, l'égalité et la fraternité en abattant les barrières à travers l'Europe et en permettant la coopération entre les personnes sans collecte de renseignements ou inhibitions sociales, qui sont théoriquement des formes d'Antiterrorisme.
5. Redéfinir la souveraineté en révoquant ou en troquant le Traité de Lisbonne, en abondant les mémoranda d'entente, en retirant l'Espagne de certaines zones de libre-échange et en promouvant le référendum pour toutes les réformes constitutionnelles majeures.
6. Récupérer la terre en réduisant la consommation de combustibles fossiles, en promouvant les transports en commun et les Énergies renouvelables, en réduisant les cultures de rente industrielles et en stimulant la production agricole locale par de Petites et moyennes entreprises.
Citation :
Publié par Diesnieves
J'ai déjà voté plus à gauche au premier tour, comme tu dis.
Faut être réaliste, tu as vu le résultat et tu verras la même en 2017. M'est avis qu'à moins d'un truc extraordinaire, les petits partis ne seront pas encore de la parti en 2017. C'est malheureux, mais c'est pour moi le plus probable.
Un peu d’optimisme, que diable !

Le PG a une assez grande motivation pour faire une alliance Front de Gauche - EELV.
Pour le moment, le PCF a l’air moins réticent à une telle alliance que ce qu’on pourrait croire (ils se rendent probablement compte que l’alliance avec le PS est suicidaire…)
Les cantonnales de 2015 seront un test, mais si de telles alliances arrivent à voir le jour, vu le score catastrophique du PS, il serait envisageable de passer devant le PS, soit en tête de la gauche. Et là, tout devient possible. Les gens n’attendent que ça : une nouvelle possibilité, qui propose autre chose que de l’austérité, et qui ait une chance face à la droite. Pour le moment, dans leur tête, le « vote utile » est en faveur du PS, mais si l’on arrive à inverser ça, il faudra peu de temps pour un basculement des intentions de vote.

Toutes les conditions sont réunies pour que ça puisse fonctionner. Sans compter la probable victoire aux prochaines législatives de 2016, qui créera un précédent au moment où les Français commenceront à s’intéresser à la campagne présidentielle française.

Bien entendu, je montre un tableau très optimiste. Mais c’est bien en croyant que c’est possible que l’on peut convaincre les gens, et créer la dynamique électorale.

Qui aurait cru en 1934, lorsque l’extrème droite manifestait contre la république, que l’on aurait le Front Populaire 2 ans plus tard ?
Le problème en France vient des institutions qui exacerbent la personnalisation de la politique. Il y a un vraie culture du chef, de l'homme providentiel, de la centralisation et de la concentration des pouvoirs en France. C'est culturel : la France a été un Royaume, un Empire, et aime avoir des Présidents.

Dans cette optique la question n'est pas de savoir si la gauche pourrait rebondir, mais quel candidat ou quelle candidate pourrait incarner ce renouveau.

Vous pourriez avoir le meilleur programme, les meilleurs candidats, si il n'y en a pas un qui sort du lot et rassemble autour de sa personne l'ensemble du mouvement, toute campagne électorale serait vouée à l'échec.
Plutôt que de commencer par se demander quel candidat est crédible à gauche, pourquoi ne pas plutôt se demander quels programmes sont crédibles à gauche, puis quel courant est le mieux placé pour appliquer l'un d'entre eux, et enfin quelle personne est à la tête de ce courant et peut donc lui servir de représentant ?
Tout les moyens sont bons et tous les chemins sont praticables en politique.

Il reste du temps avant l'élection présidentielle. De plus la culture politique de la gauche implique une démarche telle que vous la préconisez.

Mais au bout du compte si il n'y a pas un leader charismatique qui s'impose, tout cela n'aura servi à rien.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Plutôt que de commencer par se demander quel candidat est crédible à gauche, pourquoi ne pas plutôt se demander quels programmes sont crédibles à gauche, puis quel courant est le mieux placé pour appliquer l'un d'entre eux, et enfin quelle personne est à la tête de ce courant et peut donc lui servir de représentant ?
blackbird a raison sur un point, dans la 5ème république et encore plus depuis le quinquennat, l'élection majeure est l'élection présidentielle, et c'est une élection qui se joue beaucoup plus sur une rencontre avec un homme (ou une femme) que sur de l'idéologie.
Citation :
Publié par Vitalis
Le PC / FdG n'a plus de leader, un soutien aux frondeurs du PS est donc fort possible.
Un ticket Aubry/Montebourg, rejet du social libéral, soutien du FdG, soutien des Verts (merci Martine de nous avoir donné tant de siège), retour de papa pour le coté européen, les 35h, son absence de la scène nationale (comme Juppé) je n'approuvais pas la politique de Hollande la preuve Arnaud c'est fait lourder et il est avec moi ...
Ca n'arrivera pas. En moyenne, les gens qui gravitent dans les orgas du FdG sont plutôt au courant de la politique et connaissent très bien le personnel politique à gauche.
Ce qui fait que l'opinion de Colsk sur Martine Aubry est en fait une opinion très partagée. Quant aux frondeurs PS, tant que leurs fronde ne dépassera pas la parole pour se concrétiser en actes, il est prématuré de leur donner quelque mérite que ce soit.
Pour être franc, je n'ai aucun camarade qui ne soit dubitatif à leur sujet.

Pour l'instant, la stratégie la moins mauvaise que j'ai vu voler par chez nous, c'est de faire campagne sur le thème de la 6ème République, en essayant de communiquer sur certains points clefs (comme le référendum révocatoire), ce qui en réalité est quasiment impossible sans Mélenchon. Du coup, ben, je vous cache pas que c'est un peu mort.
Comme candidat pour 2017, pour rassembler un peu tout le monde, le plus crédible est pour l'instant sans doute Noël Mamère, un mec authentiquement de gauche et écologiste suffisamment consensuel pour rallier tout le monde.
Citation :
Publié par edgesse/edge
(...)
Podemos !
S'ils finissent par casser la baraque, l'exil en Espagne commence à ressembler à une vraie idée.

Dernière modification par Lugi Sakabu ; 02/12/2014 à 14h29.
Citation :
Publié par Lugi Sakabu
Podemos !
S'ils finissent par casser la baraque, l'exil en Espagne commence à ressembler à une vraie idée.
La dernière fois que la vraie gauche a menacé de prendre le pouvoir en Espagne, ça a donné Franco. Je doute que ça change : on parle du pays qui a mis au pouvoir des intégristes qui voulaient interdire l'avortement.
Un rappel du contexte actuel pour la Gauche.

- Hollande est actuellement le Président le plus impopulaire de la V république, et il n’est plus maitre de son destin. C’est-à-dire qu’il n’a pas d’outils et de moyens pour changer cette situation par des actions.
- N’importe quel candidat de Droite ou du Centre opposé à lui est assuré de l’emporter.
- L’accession de Nicolas Sarkozy à la tête du l’UMP viens de lancer la course à l’élection présidentielle de 2017.
-Un sondage publié lundi dans le Figaro indique qu’en cas de législatives anticipée, la Gauche au sens large serait balayée.
-Une partie des députés de Gauche a basculé dans la « Fronde ».


Que peut-il se passer dans ce contexte ?

Pour Hollande les carottes sont cuites car en plus il fait l’objet d’un rejet massif dans l’électorat de gauche. Il va donc essayer de temporiser ou de faire différer tout débat sur les primaires à gauche. Dans cette hypothèse il aura l’espoir de pouvoir se représenter car aucune autre personnalité à gauche ne tentera sa chance avec une telle certitude de perte.

Pour la majorité parlementaire, plus aucun projet législatif d’envergure ne sera présenté comme c’est le cas généralement sur les 1-2 ans précédant une élection présidentielle.

Pour le gouvernement à mon sens Valls démissionnera de son poste soit après les élections cantonales soit après les régionales. . En l’état actuel les deux plus probables successeurs sont : Michel Sapin ou Ségolène Royal.

Pour le débats d’idée à Gauche, il aura lieu uniquement dans l’hypothèse où François Hollande déciderai ,fin 2015 et début 2016, de renoncer à se présenter et ou par une formalisation rapide des primaires à Gauche.

Pour conclure, un remake de 2012 serait une mauvaise chose pour la démocratie en France, car elle permettrait à Marine Le Pen de faire un score stratosphérique. Et qu’en conséquence le PS et la Gauche ne refera pas surface avant 2020 pour l’élection présidentielle suivante.
La gauche c'est le rapport capital - travail. Marine Le Pen (ou plus exactement Philippot qui défend une ligne gaulliste) veut utiliser le nationalisme comme un moyen d'aboutir à défendre une politique plus favorable au travail, la mondialisation et l'europe étant les vecteurs supra-nationaux d'une politique au contraire très favorable au capital et au détriment des travailleurs. En ce sens ça se conçoit de voire le FN comme principal parti de gauche (gauche populiste disons), et est même peut être très pertinent, mais j'ai du mal à croire qu'il s'agit d'autre chose que du marketing électoral chez elle et chez la majorité du FN.

C'est aussi la ligne Chevenement, ou à droite l'ex ligne gaulliste, et un peu ex-communiste.

Ceci dit il est clair que la gauche a fait une grande erreur en abandonnant le thème de la nation à l'extrême-droite et en restant dans un internationalisme (idée louable en soi) un peu "béat", support des pires excès du capitalisme, contre les intérêts populaires.
Tiens, je vais parler de la gauche "verte". Parce qu'on fête les 10 ans du viaduc de Millau.

Citation :
Le projet avait suscité une union sacrée politique. Les opposants avaient été rares, même si l'association Agir Pour l'Environnement avait critiqué « ce projet pharaonique […] qui défigure la vallée […] accumule les nuisances, détruit le paysage, menace l'environnement pour un coût prohibitif et contribue à la désertification du territoire […] faisant perdre à Millau une part importante de son activité touristique »
N'importe quelle personne qui avait subit les embouteillages de Millau, n'importe quelle autre qui se renseigne sur le nombre de touristes venus voir le pont, et tout individu ayant vu des photos du pont émergeant de la brume, appréciera à leur juste titre la précieuse contribution d'une certaine écologie au débat démocratique et à la vie du pays.
Si les zadistes pouvaient remonter le temps, le viaduc n'aurait jamais été construit.

Mais bon, ils ont eu la peau du canal Rhin-Rhône (quand on célèbre sans arrêt le canal du midi qui ne sert plus qu'aux touristes friqués qui passent leurs vacances en péniche...), de superphénix (quand on pleure sur les ressources fossiles qui s'épuisent et le CO2 qui s'accumule). Ils auront peut-être la peau du TGV Lyon-Turin (et viendront la bouche en coeur se plaindre de ce que le plan de relance Juncker ne présente aucun projet européen, et en particulier, je cite, rien sur "le train du futur").

J'ai comme une aigreur d'estomac, désolé.
Sinon martine Aubry, spécialiste de l'embuscade et du meurtre dans le dos aurait elle peur de rayer la carrosserie ou de participer à un suffrage ouvert autre que celui qui consiste à prendre un siège bien chauffé par Mauroy ? ( ou à bourrer des urnes en interne )

Un peu comme son père qui n'a jamais eut le courage d'aller affronter directement les urnes elle se refuse à se présenter comme tête de liste dans sa région où le FN pourrait virer en tête au soir du premier tour.
Alors ouais c'est méchant ce que je dis, mais pour certains qui voient en elle une alternative " à gauche " faudrait peut être déjà qu'elle sorte de son bois dont elle a hérité plus qu'elle n'a lutté pour l'obtenir et qu'elle se mette en ligne face aux français.

Donc en alternative crédible, il reste quoi face au Hollandisme au PS ?
Ça commence à parler d’alliance électorale entre le PG et Nouvelle Donne.
https://www.lepartidegauche.fr/actua...le-donne-31054

Et le PG fait aussi du pied à EELV depuis les municipales.

Si une alliance PG + EELV + Nouvelle Donne ( + d’éventuels autres, peut-être même le PCF) voit le jour pour les cantonales, ça donne un espoir d’alternative à gauche…
Citation :
Publié par Lango
Ça commence à parler d’alliance électorale entre le PG et Nouvelle Donne.
https://www.lepartidegauche.fr/actua...le-donne-31054

Et le PG fait aussi du pied à EELV depuis les municipales.

Si une alliance PG + EELV + Nouvelle Donne ( + d’éventuels autres, peut-être même le PCF) voit le jour pour les cantonales, ça donne un espoir d’alternative à gauche…
Une petite lueur d'espoir dans ce monde de brutes
Par contre, je crois qu'il est inutile de vous mettre en garde contre un certain ... Placé (ça risque de ne pas être gagnant)
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés