Netflix (Le Cercle Taberna)

Netflix est là !

Répondre
Partager Rechercher
Si on prend en compte que c'est une série Netflix med-fan adaptée d'un livre pour ado, c'est clairement au dessus de ce qu'on était en droit d'attendre.
Ce qui ne veut pas dire pour autant que c'est sans défaut. Juste que Netflix nous a habitué à clairement moins bien sur ce créneau (et les créneaux proches).

La série se laisse regarder.
Il y a des éléments convenus. Mais il y a aussi suffisamment d'éléments qui la démarquent et la rendent unique.
Il y a des éléments qui mériteraient d'être un peu plus développés (surtout qu'il y a tout un arc assez long qui ne sert à rien pour le moment). Mais on est sur 8 épisodes seulement sur cette première saison (qui donne au final plus un sentiment de demi-saison par sa durée et sa "fin").

Techniquement, pas grand chose à redire.
Tout est à minima correct sur ces aspects. Et je dirais même que les effets spéciaux sont réussis.
J'ai tenu 4 épisodes et j'ai arrêté, je me faisais chier comme un rat mort. Aucune surprise, c'est mielleux et convenu au possible, 0 surprise, bref... Les bons effets spéciaux, des acteurs corrects et une bonne réalisation ne suffisent pas à faire une bonne série.
Citation :
Publié par lndigo
Shadow and bone : C'est très convenu.
Fini hier soir.

Je précise que je n'ai pas lu les livres. J'savais même pas que c'était issu de bouquins.

En vrai, tu regardes le premier épisode, t'as déjà cerné la saison/série
En soi, la série n'est pas "surprenante" et très téléphonée. Tu sais par avance ce qu'il va se passer, comment ça va se passer, qui sont les méchants et qui vont devenir "potes", comment les trucs vont se goupiller. La fin de la saison, tu la vois venir à des lieues.
Y'a bien 2-3 surprises qui amènent des petits moments, mais bon.
Je m'attendais (au vu des trailers) à un truc nettement plus sombre, cela dit. Les plots armor ont la belle vie en tout cas

Par contre, l'univers et le background de la série me bottent assez. J'ai bien aimé les costumes, les environnements même si la série ne s'attarde pas dessus: J'aurais bien aimé voir un peu plus de Ketterdam, par exemple. A part le Petit palais (et encore), tu ne vois pas grand chose en détail, ce qui est bien dommage.
On sent l'enjeu évident de The Fold qui sépare la carte et qui force les habitants à le traverser. L'accent est suffisamment mis dessus et de manière intelligente: intrigues politiques et commerciales, soulèvement, perte de temps, etc...
On voit un pays/univers inspiré de la Russie, avec ses costumes, ses noms à consonnance typique, etc... Fjerda qu'est plutôt inspiré nordique, anti-sorcier, et il y a encore Shu Han (asiatique) et Suli (indienne) à découvrir.
Les personnages sont très classiques (la rogue, le pistolero, la magicienne, le raid lead, on se croirait dans un mmo en fait ) mais assez attachants et badass (sauf Alina) malgré tout.
Kirigan est téléphoné aussi mais je trouve qu'il fait un bon méchant: ses motifs sont compréhensibles (ce n'est pas juste "je suis le méchant"), mais ça tombe souvent dans l'avidité d'un pouvoir plus grand.

On sent aussi que la série roule à fond pour les quotas instaurés (y'a de tout faut dire...) mais contrairement à d'autres films/séries, c'est bien amené: Les traits accentuent la différence et mettent bien en évidence certains aspects des personnages (notamment sur le rejet et le dédain. Mais va falloir ne pas trop en mettre, quand même).
Ils ne se sont pas juste contentés de caser juste parce qu'il le fallait, non. Cela sert l'intrigue et l'univers.

L'intrigue Roméo et Juliet, elle est clairement là pour amener et expliquer la présence des personnages pour la saison 2, où l'on va pouvoir retrouver certains aspects complètement délaissés (Pekka Rollins, Dreesen, par exemple).
Et la série est aussi pensée pour "durer" 2-3 saisons.

Je suis curieux de connaître le passé de Kaz avec Pekka Rollins.

Mon avis est le même que @Peredur:
Citation :
La série se laisse regarder.
Il y a des éléments convenus. Mais il y a aussi suffisamment d'éléments qui la démarquent et la rendent unique.
Il y a des éléments qui mériteraient d'être un peu plus développés
J'ai regardé Yasuke, c'était assez moyen, ça commençait pourtant bien, il y avait un vrai potentiel mais je me suis demandé ce qu'avait fumé l'auteur pour foutre des méchas au milieu du Japon de l'ère Sengoku (avec la petite explication qui dit que cela vient de l'invasion Mongole).

C'est dommage parce qu'il y avait un vrai potentiel "netflixien" en terme de propagande inclusive avec cette histoire mais ils n'ont même pas été capables d'écrire une histoire qui tient la route avec de la matière existante.
Pour info (j'ai pas encore vu l'anime), Yasuke le samurai noir est un vrai personnage historique, y a rien de propagandiste ou inclusif, c'est un élément de l'histoire du japon. Bon de ce que j'ai vu sur la bande annonce, l'anime part dans le fantastique avec de la magie et tout, j'aurais préféré un anime beaucoup plus historique mais bon. Le personnage existe, ils ont pas pondu un noir au japon féodal pour faire woke, je préfère prévenir les quelques sujets sensibles qui trainent ici.
Citation :
Publié par Von
Pour info (j'ai pas encore vu l'anime), Yasuke le samurai noir est un vrai personnage historique, y a rien de propagandiste ou inclusif, c'est un élément de l'histoire du japon. Bon de ce que j'ai vu sur la bande annonce, l'anime part dans le fantastique avec de la magie et tout, j'aurais préféré un anime beaucoup plus historique mais bon. Le personnage existe, ils ont pas pondu un noir au japon féodal pour faire woke, je préfère prévenir les quelques sujets sensibles qui trainent ici.
Il faut lire le message en entier hein avant de venir poster.
Pareil pour Yasuke. S'ils étaient restés dans la trame historique sans magie/robots et autres conneries ça aurait été épique.

Là c'est juste... Boaf. Super déçu du coup, même si j'ai regardé la série en entier.

Dernière modification par Sarousse ; 02/05/2021 à 13h37.
Citation :
Publié par sinernor
J'ai regardé Yasuke, c'était assez moyen, ça commençait pourtant bien, il y avait un vrai potentiel mais je me suis demandé ce qu'avait fumé l'auteur pour foutre des méchas au milieu du Japon de l'ère Sengoku (avec la petite explication qui dit que cela vient de l'invasion Mongole).
Et m...., j'étais bien hypé par le trailer en page d'accueil de Netflix, mais là, c'est cuit pour moi, j'imaginais naïvement un truc à l'Afro Samurai. Tant mieux en un sens, j'avais arrêté en plein milieu Batman Ninja. Il ne faut pas trop pousser la suspension consentie de l'incrédulité dans les orties, mais parfois, ce n'est pas facile avec les japonais.
Ce n'est pas une immonde purge non plus, je pense que cela a généré de la déception à cause du délire des mécas et de la magie mais ça reste regardable quand même.

Allez jeter un coup à d'oeil à Heaven official Blessing, c'est vraiment sympa comme série d'animation.
J'ai commencé Heaven's official blessing c'est sympa pour l'instant par contre c'est vraiment pénible à écouter le mandarin, là où pour moi le coréen ou le japonais passent mieux.

Dernière modification par Sarousse ; 04/05/2021 à 10h23.
J'adore cette langue au contraire, je trouve que cela renforce bien le côté "Bureaucratie Céleste. (de toute façon en Asie, tout le monde sait que les plus gentils sont les cambodgiens).
Citation :
Publié par sinernor
J'adore cette langue au contraire, je trouve que cela renforce bien le côté "Bureaucratie Céleste. (de toute façon en Asie, tout le monde sait que les plus gentils sont les cambodgiens).
les laotiens encore plus
Qu'est-ce que c'est que ce truc Jupiter's Legacy, j'ai vu que la bande annonce et on dirait un Marvel Russe tellement les maquillages sont pourris et les costumes kitch... ils auraient pas embauché le costumier de The Witcher par hasard ?
Je suis en train de me faire Glow super à la bourre. C'est juste hallucinant tellement c'est bon, c'est sans concession, raciste, sexiste, homophobe, un pur délire de boomer et voir les personnages principaux se battre pour percer dans ce milieu écœurant vous scie l'estomac. Ah et Alisson Brie et la meilleure actrice de ces 10 dernières années, aussi.
Citation :
Publié par lndigo
Qu'est-ce que c'est que ce truc Jupiter's Legacy, j'ai vu que la bande annonce et on dirait un Marvel Russe tellement les maquillages sont pourris et les costumes kitch... ils auraient pas embauché le costumier de The Witcher par hasard ?
C'est une série qui reprend beaucoup a The Boys. Et, franchement, j'ai bien apprécié. Les costumes sont kitchs mais ce n'est vraiment pas ça qui compte. La thématique de cette première saison est bonne et bien traitée (je reste volontairement vague).
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
On n'aura pas de réponse finale dans cette saison à la question face à laquelle sont confrontés les personnages de la série concernant "le code" toutefois.

J'ignore si la série est elle aussi tirée d'un comics ou d'une BD mais j'ai aussi bien accroché au mélange d'univers qu'elle propose.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Le mixe entre l'univers des super héros et celui lovecraftien c'est plutôt original.

Au final je recommande la série à tout ceux qui ont bien apprécié The Boys.
Citation :
Publié par Dark Cador
C'est une série qui reprend beaucoup a The Boys. Et, franchement, j'ai bien apprécié. Les costumes sont kitchs mais ce n'est vraiment pas ça qui compte. La thématique de cette première saison est bonne et bien traitée (je reste volontairement vague).
Je pense qu'il ne faut pas du tout la comparer à The Boys sinon certains vont être déçus car ça n'y ressemble pas beaucoup sorti du côté "super héros". Ce qui n'empêche pas la série, je suis d'accord, de bien traiter son sujet et d'avoir sa propre originalité.

Citation :
Publié par Dark Cador (#31101805
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Le mixe entre l'univers des super héros et celui lovecraftien c'est plutôt original.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je pense que tu cites Lovecraft pour les flashbacks années 30 et le fait qu'un des personnages y fait référence dans un épisode. Mais pour moi la série n'a rien de Lovecraftien, l'épisode du l'île tenant plus d'une ambiance Lost + King Kong (hors grosse bébête).
Ou alors c'est pour le cadavre qui hantait Sheldon, mais là encore ça n'est pas particulièrement Lovecraftien et puis au final c'est juste la manifestation de ce qui teste Sheldon à travers un être aimé .


J'espère qu'il y a aura une saison 2, le casting et la réalisation étant bien au dessus de la plupart des dernières bouillasses Netflix.
Citation :
Publié par Aragnis
Je pense qu'il ne faut pas du tout la comparer à The Boys sinon certains vont être déçus car ça n'y ressemble pas beaucoup sorti du côté "super héros". Ce qui n'empêche pas la série, je suis d'accord, de bien traiter son sujet et d'avoir sa propre originalité.


Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je pense que tu cites Lovecraft pour les flashbacks années 30 et le fait qu'un des personnages y fait référence dans un épisode. Mais pour moi la série n'a rien de Lovecraftien, l'épisode du l'île tenant plus d'une ambiance Lost + King Kong (hors grosse bébête).
Ou alors c'est pour le cadavre qui hantait Sheldon, mais là encore ça n'est pas particulièrement Lovecraftien et puis au final c'est juste la manifestation de ce qui teste Sheldon à travers un être aimé .




J'espère qu'il y a aura une saison 2, le casting et la réalisation étant bien au dessus de la plupart des dernières bouillasses Netflix.
J'ai dévoré la série en commencant hier soir, elle est très intéressante sur la morale des super héros et le populisme de certaines actions. C'est en ça qu'elle ressemble un peu à the Boys, dans le sens où c'est une série qui interroge sur le bien fondé des super héros, et quelles sont leurs limites
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Contrairement à The Boys, les héros n'ont pas envie de franchir la ligne et reste inactif. Certains ont envie de réformer tout ça pour qu'ils interviennent plus, et arrête de suivre leur code de "ni tuer, ni gouverner"
Une autre série netflix dans le thème des super heros que je vous recommande est la nouvelle: "Jupiter's Legacy" ! Bon y a toujours le clicher des super héros en collant et cape, mais le scénario est sympas !
Je viens de finir Sexify.
C'est pas transcendant, mais j'ai passé un bon moment à regarder ça.
C'est un série polonaise qui raconte l'histoire de 3 filles qui doivent faire un projet de fin d'étude en info.
Elles vont faire une appli sur le plaisir féminin.

Alors oui, il y a tous les ingrédients d'une série pour ado : ça se passe à la fac, y a 3 nichons qui se baladent et ça parle de sujets bateaux sur la découverte de soi-même.
Mais il y a derrière toute la trame de la société polonaise légèrement catholique et c'est filmé de manière très légère et nerveuse. Enfin ça se veut comme ça.
Et 2-3 touches d'humour qui font bien passer la chose.

Ca s'oublie dès qu'on la vu, mais pour 8 épisodes, ça fait passer le temps.
Citation :
Publié par Bête alpha
Une autre série netflix dans le thème des super heros que je vous recommande est la nouvelle: "Jupiter's Legacy" ! Bon y a toujours le clicher des super héros en collant et cape, mais le scénario est sympas !
J'ai lu la BD et je trouve pour le moment la série vraiment pas mal ! Quelques différences et longueurs mais dans l'ensemble, elle passe très très bien. Enfin du contenu Netflix qui me plait.
J'ai bien aimé Jupiter Legacy. Sur les réseaux sociaux ça compare à The Boys, ce que je trouve idiot, mis à part le côté super héros le propos et la réflexion sont différents.

La fille est un peu "cliché" mais il semblerait que ça corresponde au comic (je ne l'ai pas lu).

Les combats ne sont pas top mais je trouve que ce n'est pas l'intérêt de la série de toute façon. Les flashbacks occupent une part importantes, et je les ai trouvé bien foutus si ce n'est de temps en temps besoin de froncer les sourcils pour comprendre qui est qui entre passé et présent.
Citation :
Publié par Episkey
Fini hier soir.

Je précise que je n'ai pas lu les livres. J'savais même pas que c'était issu de bouquins.

En vrai, tu regardes le premier épisode, t'as déjà cerné la saison/série
En soi, la série n'est pas "surprenante" et très téléphonée. Tu sais par avance ce qu'il va se passer, comment ça va se passer, qui sont les méchants et qui vont devenir "potes", comment les trucs vont se goupiller. La fin de la saison, tu la vois venir à des lieues.
Y'a bien 2-3 surprises qui amènent des petits moments, mais bon.
Je m'attendais (au vu des trailers) à un truc nettement plus sombre, cela dit. Les plots armor ont la belle vie en tout cas

Par contre, l'univers et le background de la série me bottent assez. J'ai bien aimé les costumes, les environnements même si la série ne s'attarde pas dessus: J'aurais bien aimé voir un peu plus de Ketterdam, par exemple. A part le Petit palais (et encore), tu ne vois pas grand chose en détail, ce qui est bien dommage.
On sent l'enjeu évident de The Fold qui sépare la carte et qui force les habitants à le traverser. L'accent est suffisamment mis dessus et de manière intelligente: intrigues politiques et commerciales, soulèvement, perte de temps, etc...
On voit un pays/univers inspiré de la Russie, avec ses costumes, ses noms à consonnance typique, etc... Fjerda qu'est plutôt inspiré nordique, anti-sorcier, et il y a encore Shu Han (asiatique) et Suli (indienne) à découvrir.
Les personnages sont très classiques (la rogue, le pistolero, la magicienne, le raid lead, on se croirait dans un mmo en fait ) mais assez attachants et badass (sauf Alina) malgré tout.
Kirigan est téléphoné aussi mais je trouve qu'il fait un bon méchant: ses motifs sont compréhensibles (ce n'est pas juste "je suis le méchant"), mais ça tombe souvent dans l'avidité d'un pouvoir plus grand.

On sent aussi que la série roule à fond pour les quotas instaurés (y'a de tout faut dire...) mais contrairement à d'autres films/séries, c'est bien amené: Les traits accentuent la différence et mettent bien en évidence certains aspects des personnages (notamment sur le rejet et le dédain. Mais va falloir ne pas trop en mettre, quand même).
Ils ne se sont pas juste contentés de caser juste parce qu'il le fallait, non. Cela sert l'intrigue et l'univers.

L'intrigue Roméo et Juliet, elle est clairement là pour amener et expliquer la présence des personnages pour la saison 2, où l'on va pouvoir retrouver certains aspects complètement délaissés (Pekka Rollins, Dreesen, par exemple).
Et la série est aussi pensée pour "durer" 2-3 saisons.

Je suis curieux de connaître le passé de Kaz avec Pekka Rollins.

Mon avis est le même que @Peredur:
Pareil :
Citation :
Citation :
La série se laisse regarder.
Il y a des éléments convenus. Mais il y a aussi suffisamment d'éléments qui la démarquent et la rendent unique.
Il y a des éléments qui mériteraient d'être un peu plus développés
Il faut garder à l'esprit que la série est issue d'un livre pour adolescente/jeune adulte de préférence féminine. Sinon effectivement vous arrêtez au 4ème épisode vu les longueurs d'amoureux transis. Après l'épisode 4, ca va mieux.
L'univers fait beaucoup pour qu'on regarde jusqu'au bout.

Après, l'auteur original semble s'être inspiré des Eddings, en gros, tu vois une fille, un gars et ho hop hop y a une histoire d'amour qui nait.
Bref, ca se laisse regarder quand même.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés