Monde du travail (La Taverne)

[Wiki] Le topic salaire

Répondre
Partager Rechercher
puisque ca parlait de salaires des dev sur la page précédente. 48k brut à Paris pour un lead dev sur les techno php/mysql avec 7 ans d'xp, c'est dans la norme ?
Citation :
Publié par Steel
Je me pose du coup les questions "matérialistes" qui vont avec.

1) En recherchant un peu, j'ai trouvé un salaire d'un thésard à 30k brut à Toulouse, ce qui me paraît être proche de la moyenne du salaire d'un ingé en province. Je me demandais d'une part si c'était la norme, d'autre part si ça pouvait évoluer.

2) Admettons que la recherche ne me plaise pas. Jusqu'à quand puis-je retourner dans le privé sans me plomber ? Est-ce que le salaire suit toujours, ou au contraire est-ce que ça fait peur aux patrons qui ne considèrent pas ça comme une vraie expérience ?

3) Admettons que je finisse ma thèse. Est-ce que je peux ensuite retourner dans le privé ou je dois finir ma vie dans la recherche ?

Merci par avance pour vos réponses, bonne soirée à vous
1 - A voir si ton salaire augmente. En gros la cifre, tu as une base qui est le salaire d'un doctorant sans monitorat (1600€ net), et la boite rajoute derrière. 30k brut c'est pas mal sans être ouf, je dirais que c'est la norme. Pour ma part, je suis parti de ça, puis ça a augmenter en année 2 et en année 3. Je dois être vers les 34k€ là (3A)
A voir si ta boite te laisse faire des vacations comme tu veux, le salaire peut parfois s'ajouter (c'est mon cas, les 64 heures me sont ajoutées sans retenue sur salaire). C'est un plus non négligeable, mais demande bien avant, les entreprises n'aiment pas forcément laisser vagabonder leur doctorant.

2 - Je sais pas quel est ton domaine, mais franchement aucun soucis pour repartir dans le privé. Probablement avec un salaire un peu plus faible que si tu avais fait une random boite de consulting à la con, mais pas beaucoup en dessous, avec potentiellement un job plus intéréssant pour 2 raisons.
1 ton coté expert est généralement bien vu, ce qui fait que tu peux postuler à des jobs avec 5+ d'exp.
2 - tu coutes pas cher à la boite grâce au crédit impot recherche. Donc franchement c'est clairement pas ça qui pose soucis. La mentalité des boites qui embauche en ingénieurerie (coucou les consulting à la con) est beaucoup plus problématique
3 - C'est l'un des seuls moyen (en tout cas le plus rapide) pour avoir des jobs en R&D pure, si c'est ce qui t'intéresse. Du coup, il n'y a pas énormément de candidats. Mais pas beaucoup d'offre non plus


3 - J'ai plus le chiffre précis en tête, mais le pourcentage de thèsard qui repasse dans le privé c'est 70% chez nous. 25% qui reparte dans leur pays ou change d'orientation, et 5% passent maitre de conf ou assimilé. Donc non finir ta thèse veut pas dire que tu seras un chercheur barbu incompréhensible bien au contraire.

La transition public/privé est une question tout à fait légitime en début de thèse, mais c'est pas la plus importante. Tu te rend assez vite compte que c'est toi qui gère ça et que tu peux passer de l'un à l'autre si tu le veux. Pour mon expérience, les questions qui importent pour la thèse au quotidien c'est :

1 - Est ce que mes encadrants déchirent. C'est le point le plus important, plus central que ton sujet même. Si t'as jamais fait de recherche (et ça a l'air d'être le cas), il faut que tu sois manager, rédiger un article, faire les bon choix technos/orientation, avoir des contacts, ça s'improvise pas. La thèse c'est long, donc faut au maximum bien t'entendre avec tes encadrants (tu peux faire sans, mais c'est pénible). Si possible avec des gens avec qui tu as déjà bossé (tuteur PFE par exemple)...

2 - Est ce que ma boite va me laisser de la liberté : il y a énormément de boite qui montent des sujets CIFRE pour avoir des ingés quasi gratos (ça coute que dale à une boite), mais ils en ont rien à battre de ton sujet et de ta thèse :ils veulent juste que tu taffent. Tâtes bien le terrain à ce sujet là. Demande également si tu pourras publier/breveter aller en conf, aller en école d'été comme tu le souhaites.
Petite question salaire/impôts en suisse (sisi). Je suis sûr que des J0Liens suisses pourront me renseigner.

Gagner environs 51 000 CHF (soit environs 42 500 € si je ne m'abuse) bruts, ca fait combien net, en étant doctorants (et en vivant (seul) à Lausanne, si ca change quelque chose) ? Sachant que c'est bien un salaire et pas une bourse ou un truc du genre. J'ai du mal à trouver des infos précises.

De même, question limite plus importante, on vit comment avec ce genre de salaire ? J'ai bien conscience que la Suisse est bien plus chère que là où je vis là maintenant mais j'ai vraiment pas d'idée précise.
Message supprimé par son auteur.
Je trouve ça un peu haut les salaires annoncés dans les deux liens.

35-39 un débutant .net ou Java ? Zob !

C'est les salaires de la boite en question right ? C'est pas une étude ?
Citation :
Publié par Steel
Bonjour,
Je suis actuellement en dernière année d'école d'ingénieur en informatique et statistique, et en alternance dans un gros groupe de grande distribution. Je finis en septembre 2015.

Je poste ici car je vais peut-être avoir l'opportunité de faire une thèse l'année prochaine pour le compte d'instituts nationaux (hors IDF), dans le domaine de la statistique. A priori une CIFRE mais je n'en suis pas sûr, je n'ai pas toutes les informations. Je suis potentiellement intéressé car la recherche est un domaine auquel j'aimerais participer (amener ma patte à quelque chose d'utile à la société), et cela m'ouvrirait des portes sur l'enseignement ce qui ne me déplairait pas. Je rappelle qu'une thèse c'est en minimum trois ans, en pratique sans doute un peu plus.

Je me pose du coup les questions "matérialistes" qui vont avec.

1) En recherchant un peu, j'ai trouvé un salaire d'un thésard à 30k brut à Toulouse, ce qui me paraît être proche de la moyenne du salaire d'un ingé en province. Je me demandais d'une part si c'était la norme, d'autre part si ça pouvait évoluer.

2) Admettons que la recherche ne me plaise pas. Jusqu'à quand puis-je retourner dans le privé sans me plomber ? Est-ce que le salaire suit toujours, ou au contraire est-ce que ça fait peur aux patrons qui ne considèrent pas ça comme une vraie expérience ?

3) Admettons que je finisse ma thèse. Est-ce que je peux ensuite retourner dans le privé ou je dois finir ma vie dans la recherche ?

Merci par avance pour vos réponses, bonne soirée à vous
Clairement si tu peux continuer dans l'info/maths continue, c'est un domaine très porteur. Au pire tu te reconvertiras en tant que datascientist dans le big data et à toi les $$$$
Citation :
Publié par Randana
Petite question salaire/impôts en suisse (sisi). Je suis sûr que des J0Liens suisses pourront me renseigner.

Gagner environs 51 000 CHF (soit environs 42 500 € si je ne m'abuse) bruts, ca fait combien net, en étant doctorants (et en vivant (seul) à Lausanne, si ca change quelque chose) ? Sachant que c'est bien un salaire et pas une bourse ou un truc du genre. J'ai du mal à trouver des infos précises.

De même, question limite plus importante, on vit comment avec ce genre de salaire ? J'ai bien conscience que la Suisse est bien plus chère que là où je vis là maintenant mais j'ai vraiment pas d'idée précise.
Environ 3400 CHF d'après ce site.

J'ai déménagé y'a 3 mois en Suisse, certe on gagne plus mais la vie est largement plus cher. Exemple tout bête: je fais du squash une fois par semaine, bah c'est 40 CHF les 45 mins... en France j'avais quasiment l'abonnement a l'année pour ce prix
Perso j'ai voiture/appart/bouffe/internet/téléphone et quelques loisirs, bah me reste pas grand chose a la fin du mois.
Si tu viens de déménager fait un peu gaffe au début, histoire de t'y habituer.

M'enfin bon on est pas a plaindre hein
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Randana
Petite question salaire/impôts en suisse (sisi). Je suis sûr que des J0Liens suisses pourront me renseigner.

Gagner environs 51 000 CHF (soit environs 42 500 € si je ne m'abuse) bruts, ca fait combien net, en étant doctorants (et en vivant (seul) à Lausanne, si ca change quelque chose) ? Sachant que c'est bien un salaire et pas une bourse ou un truc du genre. J'ai du mal à trouver des infos précises.

De même, question limite plus importante, on vit comment avec ce genre de salaire ? J'ai bien conscience que la Suisse est bien plus chère que là où je vis là maintenant mais j'ai vraiment pas d'idée précise.
Je suis doctorant à Lausanne, si tu veux je peux t'en dire plus, ça m'a l'air d'être ce que j'avais aussi. Du coup perso c'est très confortable pour moi.
Citation :
Publié par Fame
Environ 3400 CHF d'après ce site.
Merci pour le site, exactement ce que je cherchais :-)
(Ptin c'est quasi 60% de plus que ce que j'aurais ici en Belgique quand même)

Citation :
Publié par Itne
Je suis doctorant à Lausanne, si tu veux je peux t'en dire plus, ça m'a l'air d'être ce que j'avais aussi. Du coup perso c'est très confortable pour moi.
Je veux bien :-)
> Si on gagne 1€ à Paris (ou à moins de 10km de Paris), on a des chances de gagner combien en province ?

A mon avis sans une idée du secteur du type de profil et de la ville de province, on aura du mal à se mettre d'accord sur un chiffre.. Dans le secteur du développement (hors secteur de niche et tout), je dirais bien 15%.
Faut pas voir que l'argent dans la vie hein. La qualité de vie, ou disons le type de vie pour ne pas vexer certains n'a rien à voir entre la capitale et la province. On pourrait me proposer 3x mon salaire je bougerais pas sur la capitale pour autant. (et pourtant on m'a catapulté en Tourraine, région que je ne connais pas avec des gens que je ne connais pas non plus)
Citation :
Publié par Raym
Quand vous donnez vos salaires à la volée comme ça, vous parlez en brut ?
Pour ma part oui, en cabinet de recrutement je demandais aux candidats toujours leur brut.

Citation :
Publié par Jay-BC
Je ne sais pas si cette question a déjà été posée mais elle m'intéresse
Si on gagne 1€ à Paris (ou à moins de 10km de Paris), on a des chances de gagner combien en province ?
C'est très variable en fonction de la taille de la ville, de la rareté des candidats et de l'expérience. Trop variable pour généraliser IMO.

Citation :
Publié par Jay-BC
Bonsoir
Ce site est-il sérieux ? et fiable ?
Je m'intéresse au salaire en tant que JD ingé.
Je trouve dans les grands groupes entre 32 et 46k en salaire max de début, c'est curieux une telle variabilité non ?

http://meilleures-entreprises.co
La boite fait des efforts pour donner des infos fiables, est-ce qu'elle réussit...

Clairement tu gagnes pas la même chose quand tu sors de Central Paris et de l'Ipsa d'Ivry sur Seine.
Tu gagnes pas la même chose si tu entres dans une boite de finance et dans une startup.
Citation :
Publié par Jay-BC
Je ne sais pas si cette question a déjà été posée mais elle m'intéresse
Si on gagne 1€ à Paris (ou à moins de 10km de Paris), on a des chances de gagner combien en province ?
Quand je suis parti de paris à lille, on me proposait 15/20% de moins en salaire en ssii pour un poste de consultant. Finalement, j'ai obtenu 20% de plus en allant chez un client final et non pas en ssii. Mais c'etait l'exception, car les autres clients finaux etaient aussi radins.
Citation :
Publié par Gobakabana
Un dev .Net/Java avec BAC+5 c'est entre 28K et 32K en province (Lille).

Avec trois ans d'xp on peut espérer 35K-38K je dirais au max.
Ca me parait vraiment peu, ou alors les salaires "parisiens" sont vraiment bien bien différents. :/

En ~bac+2 dans une techno que je ne connais pas (j'avais jamais touché à de l'iOS/obj-c, et je suis bien plus sysadmin que dev), en startup en région parisienne, je suis dans cette tranche.
Après c'est pas du CDI ok, et y'a pas d'avantages @titres de transports & co vu que c'est du télétravail, mais 28k brut pour du bac+5 spé ça fait mal.
Citation :
Publié par Selty
Ca me parait vraiment peu, ou alors les salaires "parisiens" sont vraiment bien bien différents. :/

En ~bac+2 dans une techno que je ne connais pas (j'avais jamais touché à de l'iOS/obj-c, et je suis bien plus sysadmin que dev), en startup en région parisienne, je suis dans cette tranche.
Après c'est pas du CDI ok, et y'a pas d'avantages @titres de transports & co vu que c'est du télétravail, mais 28k brut pour du bac+5 spé ça fait mal.
En même temps certaines startups n'accordent pas vraiment de crédit au fait qu'un candidat soit bac +2 ou bac +5, et là tu sors le combo région parisienne + techno recherchée, donc forcément tu vas arriver facilement au salaire du dev Java de province.
Citation :
Publié par Selty
Ca me parait vraiment peu, ou alors les salaires "parisiens" sont vraiment bien bien différents. :/

En ~bac+2 dans une techno que je ne connais pas (j'avais jamais touché à de l'iOS/obj-c, et je suis bien plus sysadmin que dev), en startup en région parisienne, je suis dans cette tranche.
Après c'est pas du CDI ok, et y'a pas d'avantages @titres de transports & co vu que c'est du télétravail, mais 28k brut pour du bac+5 spé ça fait mal.
En meme temps, tu compare un dev sur une techno "main stream" qu'a peut pret n'importe quel "dev" connait voir maitrise... A une techno "nouvelle" (bon ca commence à dater mais bon), qui est plus "rare" a trouver...

Un gars qui va bosser sur un langage super rare (mais avec une demande) pourra gagner plus qu'un dev Java/.Net... Surtout si il bosse dans la finance

Après, IMO, tous ce qui est DEV IOS, ca va faire comme la bulle internet d'il y a 15 ans grosso modo... Tous le monde s'imagine que c'est la rentabilité de folie, la fortune "assuré" donc paye "une fortune" des applis IOS qu'ils ne rentabiliseront jamais.
A un moment donner, ca va forcement revenir a quelque chose de plus réaliste/cohérent et là, les dev IOS gagneront pas plus que les autres... (voir moins si ils ne savent faire que çà).
Citation :
Publié par Gardien
Après, IMO, tous ce qui est DEV IOS, ca va faire comme la bulle internet d'il y a 15 ans grosso modo... Tous le monde s'imagine que c'est la rentabilité de folie, la fortune "assuré" donc paye "une fortune" des applis IOS qu'ils ne rentabiliseront jamais.
A un moment donner, ca va forcement revenir a quelque chose de plus réaliste/cohérent et là, les dev IOS gagneront pas plus que les autres... (voir moins si ils ne savent faire que çà).
Je suis pas trop d'accord avec ça, le dev iOS (ou Android, pour ce que ça vaut) n'est pas vraiment comparable avec l'époque de la bulle du développement web où un tas de mecs s'improvisaient "webmasters" en achetant un bouquin sur le HTML le week end.
On parle de développement logiciel pur, un dev iOS/Android n'aura aucun mal à se reconvertir dans une autre partie du développement logiciel si il doit avoir à le faire (ce qui n'est, à mon avis, pas près d'arriver vu la progression du mobile ces dernières années).
Sans compter que l'évolution du développement sur ces plates-formes est à des années lumières du dév web en terme de rythme et de nouveautés, on parle de dizaines de nouveautés significatives tous les ans, voire de nouveaux langages comme ça a été le cas pour iOS cette année. Je pense qu'il y aura toujours de la place pour de "bons" dév mobiles, à des salaires équivalents voire supérieurs à ce qui se fait en ce moment.
Après, si tu voulais simplement dire que ça n'allait plus être "open bar" comme c'est le cas en ce moment, en recrutant des dév mobiles qui font ça comme ils auraient pu faire du PHP, oui là on se rejoint sans doute.
Autant pour la reconversion, je suis d'accord que c'est du dev "pure" contrairement à du WEB de l'epoque.

Par contre, tu parle de nouveauté etc... Ce qui compte c'est pas çà, c'est le client... Actuellement, le client paye une fortune pour des applis "basique" parceque le mobile à le vent en poupe (notament sur IOS). Quand la mode sera passée, le client payera moins, donc ca sera beaucoup moins rentable donc chute du "cours" du dev IOS ou en tout cas ou réduction du nombre de dev.

Après, on verra... Je bosse dans ce milieu (le mobile) donc je serai au première loge
Citation :
Publié par Gardien
Autant pour la reconversion, je suis d'accord que c'est du dev "pure" contrairement à du WEB de l'epoque.

Par contre, tu parle de nouveauté etc... Ce qui compte c'est pas çà, c'est le client... Actuellement, le client paye une fortune pour des applis "basique" parceque le mobile à le vent en poupe (notament sur IOS). Quand la mode sera passée, le client payera moins, donc ca sera beaucoup moins rentable donc chute du "cours" du dev IOS ou en tout cas ou réduction du nombre de dev.

Après, on verra... Je bosse dans ce milieu (le mobile) donc je serai au première loge
Oui mais pour prendre un cas concret, le client, même si il veut une appli "basique", il va certainement vouloir (ou tu pourras lui facturer en plus ) une appli adaptée à l'iPhone 6 par exemple, ce que les dév iOS qui n'ont pas évolué depuis 2 ans ne savent déjà pas faire. Voire une appli qui est compatible iPhone et iPad, et la façon de faire ça a complètement changé il y a 2 mois. Voire une appli en Swift pour avoir un truc un peu plus future proof, qui n'existe que depuis 2 mois. Voire avec un widget, ce qui n'est possible que depuis 2 mois aussi. Voire une appli avec son pendant pour la montre, ce qui est encore en beta. Etc etc... et je ne cite que des trucs qui sont tout récents, les dév qui se reposent sur leurs acquis depuis 1 an sont déjà largués.

En plus des restrictions arbitraire du style "à partir de cette date, votre appli doit absolument être optimisée pour les iPhone récents et compilée avec telle version du SDK" dans le cas d'Apple.

À côté de ça, je pense qu'on peut dire que le dév web évolue largement moins vite
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés