Monde du travail (La Taverne)

[Wiki] Le topic salaire

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Niluje
Sur la manière je suis d'accord que c'est très mal amené :]
Mais je réagissais surtout à un message qui disait en gros qu'un ingénieur n'était pas censé regarder ses heures (et j'ai l'impression que c'est ce que pense pas mal de monde).
Je suis presque sûr que ma hiérarchie pense que je faisais des heures en trop pour fayoter parce que je suis nouveau.
Donc je crois pas qu'ils m'en tiendront rigueur.
Le mini normalement pour un forfait jour c'est 36k, parce que normalement pour un forfait jour c'est position II uniquement (3 ans d'xp)
Si je reçois 2219€65 dans dix jours je serais content mais je ne crois pas trop au père noël

Dernière modification par Eden Paradise ; 18/11/2017 à 18h11.
Citation :
Publié par Niluje
Vu que le taux de chômage des ingénieurs semble assez loin de 10% et que 34k€/an c'est assez loin de la misère également, je ne comprends pas la remarque.
Dans un monde où ce serait la galère pour ce type de profils à trouver un job et qu'en plus ce boulot serait mal payé, le raisonnement serait certainement différent, oui
Parce que des mecs ont du mal à s'en sortir, les ingénieurs devraient bosser plus gratuitement ?
34K quand tu sors de centrale, oui, c'est la misère. Les salaires à l'embauche on dû prendre -15% en valeur absolue depuis 2007 et corrigé par la faible inflation on doit pas être très loin des -20%.
Les ingénieurs galèrent pas trop à trouver un taff, ils galèrent à trouver un bon taff. Les cadres, et parmi eux les ingénieurs cadres ou presque, sont requis de travailler, enfin pardon, de présenter un temps de travail, supérieur à la moyenne et en tout cas supérieure à leur contrat. C'est pas écrit non, c'est juste communément admis. Surtout à Paris.
Citation :
Publié par Doudou
Ce que je veux dire, c'est que si c'est pour dire au mec d'arrêter de compter ses heures à la minutes parce que ça fait chier, autant qu'ils le mettent au forfait jour.
Oui mais le forfait jour, c'est une organisation libre de la répartition du temps de travail. S'ils le mettent au forfait jour et qu'il bosse 5h par jour, ben ils peuvent trop rien lui dire...
Le forfait jour est vachement dévoyé pour se libérer de pas mal de contraintes sauf que normalement, c'est censé etre pour les cas où l'employé doit avoir une certaine liberté d'horaires, et parfois faire plus, parfois moins. Là, t'as un mec qui compte chaque minute... la solution me parait pas être de lui dire "vas y coco, organise toi comme tu veux". Si tu veux pas avoir un mec qui compte chaque minute, c'est vrai, le forfait jour est une solution... mais une mauvaise solution. Ce serait un peu comme avoir un employé qui fout rien au bureau, tu le vois, ca t'énerve, alors tu le fous en télétravail, comme ca c'est sur, il glande pas au bureau... ^^ Alors que tout simplement, dire "non tu fais pas d'heures sup" est suffisant.
Citation :
Publié par Nuff
Les cadres, et parmi eux les ingénieurs cadres ou presque, sont requis de travailler, enfin pardon, de présenter un temps de travail, supérieur à la moyenne et en tout cas supérieure à leur contrat. C'est pas écrit non, c'est juste communément admis. Surtout à Paris.
C'est d'ailleurs assez dommage. J'ai l'habitude de privilégier l'efficacité. Je travaille peu (càd pile ce qu'on me demande de faire) mais bien. Qu'on se comprenne bien je suis encore stagiaire ingé bac+5 mais quand je vois certains qui présentent des 45 à 50h semaines, il faut avouer que y a une paire d'heures qui sont loin d'être productives là dedans.

Je sais pas si c'est justifiable auprès de la RH. Techniquement on est au forfait donc on est libre de faire le nombre d'heures que l'on veut, mais j'imagine que ça pourrait avoir des répercussions et donner une mauvaise image, même si les résultats sont là.

edit : quel secteur d'activité Eden pour ces salaires?
Citation :
Publié par Eden Paradise
Mes camarades ont environ 36 en province, 38-40 en RP (industrie bien sûr, en finance c'est bien plus)
Wtf je suis dans une école équivalente (MP) et les salaires en sortie sont bien plus haut ... Dans le conseil on a énormément de propositions à 50k+, bancassurance idem, en industrie quasi toujours au dessus des 40k, en finance n'en parlons même pas ...

A mon avis tu demandes les salaires à une part d'étudiants pas du tout représentative de ce qu'il se fait ...
Citation :
Publié par Jeece712
Wtf je suis dans une école équivalente (MP) et les salaires en sortie sont bien plus haut ... Dans le conseil on a énormément de propositions à 50k+, bancassurance idem, en industrie quasi toujours au dessus des 40k, en finance n'en parlons même pas ...
50k pour un JD d'une très bonne école, ça me parait beaucoup par rapport à ce que j'avais vu des études sur le sujet, dans les 3 premières années oui, mais dès la première ? Tu veux dégouter Eden, c'est ça mdr ?
Citation :
Publié par Mimu
Jeece les propositions dont tu parles c'est les "offres" données par les recruteurs où c'est écrit "salaire jusqu'à 50k"? Tu vas rien comprendre quand tu vas chercher un taff.
C'est ce que nous racontent les entreprises qui viennent nous voir + les profs quand on commence à chercher notre premier emploi. 50k-60k hors finance ça se fait (enfin ça nous a été annoncé par des gros gros cabinets en stratégie ou des petites boîtes de conseil en' pleine croissance voire des banques/assurance en data science).

En industrie ça se chiffre autour des ~42k d'après ce que je vois, et ça évolue extrêmement vite. Tu ajoutes à ça les start-up et très petites entreprises, les mecs en thèse CIFRE, les quelques % d'élèves un peu bizarres qui commencent en étant payés au lance-pierre, et tu atteins un salaire moyen en sortie autour des 45k (et +20k après 3 ans).

Mais au delà des chiffres que j'avance (qu'on me croit on non), j'ai beaucoup de difficulté à croire qu'un ingénieur de l'ECP commence atour des 38k en industrie ...
On en revient toujours au même, les salaires en sortie d'école sont du pipo, les enquêtes auprès des jeunes diplomées sont toutes bidons, entre ceux qui répondent pas à l'enquête parce qu'ils ont trop honte de leur salaire par rapport à ce que vend l'école sur sa plaquette, et ceux qui répondent et qui gonflent largement leur salaire pour être au niveau supposé attendu, c'est une vaste blague.
La seule source fiable pour les salaires d'embauche ce sont les entreprises, surement pas les jeunes diplomés ou les profs.

Après ca fait des mecs comme Eden Paradise qui se torturent l'esprit du fait du décalage entre l'attente et la réalité.
Citation :
Publié par Jeece712

Mais au delà des chiffres que j'avance (qu'on me croit on non), j'ai beaucoup de difficulté à croire qu'un ingénieur de l'ECP commence atour des 38k en industrie ...
Bah attends de te pointer sur le marché du travail et tu verras la réalité.
Le salaire pipoté par l'école inclut toutes les primes. Or, un salaire c'est un brut de base, le reste c'est des primes et avantages. On n'inclut pas les primes et encore moins les avantages dans un salaire

Ca explique une bonne part de la différence. (dans le cas de mon entreprise c'est pire, j'ai un brut de base de 34k et une "prime garantie" de 4k, mais elle n'entre pas dans le brut de base, c'est une manière bizarre de payer les gens dans ma boite, et les primes de P/I viennent en plus)

Bien sûr, dans le conseil en strat ils doivent palper un peu plus. Des salaires à 48k me surprendraient pas, pour les rares élus qui arrivent à y entrer et à supporter le job Perso, 41h par semaine déjà c'était beaucoup...

Ce qui m'étonne encore plus c'est tes chiffres de progression salariale.
De 45k à 65k en 3 ans ? Ca fait du 13% par an pendant les trois ans....
Jamais une boite en industrie ne va filer des augment' pareilles trois années d'affilée. Sauf peut-être pour le mec que le pdg a remarqué et kiffe.
En réalité, les augment's sont plutôt aux alentours de 3% (industrie) en moyenne.

Tu nous feras un retour quand t'auras passé plein d'entretiens et finalement obtenu ton premier job.
Vos salaires annoncés sont en aberration totale avec ceux qu'on voit sur Lyon. Le maximum que j'ai vu c'est 35K et encore c'est extrêmement extrêmement rare (dans le secteur informatique bac+5).

Toutes les Ss2i de la région propose entre 30 et 32K en entrée.

Ou alors ce sont des offres cachées qu'on nous propose pas où qui ne sont pas mises en ligne. J'aimerais avoir confirmation car il y a quand même un sacré décalage...

PS : salaire moyen vendu par la formation en sortie : 36K. Je peux vous assurer que personne les touchera sur Lyon dans la promo.
Citation :
Publié par Jeece712
Mais au delà des chiffres que j'avance (qu'on me croit on non), j'ai beaucoup de difficulté à croire qu'un ingénieur de l'ECP commence atour des 38k en industrie ...
Après certains choisissent un emploi en fonction du travail à effectuer ou de la société, plutôt que de chercher le salaire le plus élevé possible.

Il voulait bosser chez un constructeur aéronautique et a privilégié le choix de la société, ce qui pourrait expliquer pourquoi quelqu'un de l'ECP gagne si peu.
Citation :
Publié par Jeece712
C'est ce que nous racontent les entreprises qui viennent nous voir + les profs quand on commence à chercher notre premier emploi. 50k-60k hors finance ça se fait (enfin ça nous a été annoncé par des gros gros cabinets en stratégie ou des petites boîtes de conseil en' pleine croissance voire des banques/assurance en data science).

En industrie ça se chiffre autour des ~42k d'après ce que je vois, et ça évolue extrêmement vite. Tu ajoutes à ça les start-up et très petites entreprises, les mecs en thèse CIFRE, les quelques % d'élèves un peu bizarres qui commencent en étant payés au lance-pierre, et tu atteins un salaire moyen en sortie autour des 45k (et +20k après 3 ans).

Mais au delà des chiffres que j'avance (qu'on me croit on non), j'ai beaucoup de difficulté à croire qu'un ingénieur de l'ECP commence atour des 38k en industrie ...
Ça a déjà fait l'objet de milliers de pages de discussion (et pas seulement sur ce forum). Le cas Eden est particulier et il n'a pas vraiment capitalisé sur son école car il a voulu/du rentrer au plus tôt sur le marché du travail (là où les autres font des VIE ou des années d'échange avec d'autres facs).

Mais sur le principe c'est un peu mal venu de dire "j'ai du mal à y croire" en citant les chiffres du BCG alors que t'as jamais mis les pieds sur le marché de l'emploi.

Bon si j'ai pu empêcher un débat entre Jeece et Eden, ça garantira sûrement ma rédemption lors du jugement dernier. Sinon, il faut abandonner ce topic
Effectivement peut-être qu'une fois sur le marché du travail je me rendrai compte de la supercherie

Comme je suis en dernière année d'école je me renseigne activement sur les salaires, par exemple en demandant à des profs qui viennent de l'industrie à combien leur entreprise prend les jeunes diplômés. Donc ça me paraît des chiffres assez sûrs ...

Par exemple pour mon domaine (Data Science) en sortant d'une école top 3 le premier salaire en industrie en France tourne autour des 42-44k€ (en comptant les primes et tutti quanti). Pour un profil bio-informaticien (donc diplôme d'ingé data science + autre diplômé de bio/biotech de premier rang) ça monte entre 45k et 50k. A l'étranger c'est encore au dessus (US/Canada).

Dans le domaine de l'énergie (gros débouché de mon école) on est également atour de ces salaires, à savoir ~40k+ en sortie. Et pareil ce sont les chiffres donnés par des ingénieurs qui viennent donner des cours.

Ma précédente école annonce 42-44k€ de salaire en sortie pour quasi 100% de débouchés en industrie (R&D only, quasi pas de conseil/finance).

Je m'étonne juste des chiffres donnés précédemment.
Citation :
tourne autour des 42-44k€ (en comptant les primes et tutti quanti).
C'est ça l'erreur, Eden est probablement aussi aux alentours de 42k en comptant les diverses primes.
Citation :
Publié par Hecatrombe
C'est ça l'erreur, Eden est probablement aussi aux alentours de 42k en comptant les diverses primes.
Et vi, en comptant toutes les primes ça monte fortement
Avant j'avais l'équivalent de 38k, dans une SS2I, toutes primes incluses.
Maintenant j'ai environ 38 en fixe + "variable garanti" et une prime de participation qui peut se monter jusqu'à 6-8k€

D'ailleurs, cette prime de P/I, les gens la comptent en brut ou en net ?
Dans mon ancienne boite, elle était comptée en net. Donc le fameux calcul du passage du brut en net nous amènerait, pour 7k€ nets, à 47k (cas un poil optimiste). J'espère 5k net comme prime de P/I.

Voilà comment on gonfle un salaire de 34 vers 47k.

Un commercial de SSII à qui on donnerait le CE de mon groupe de 130 000 personnes.. il en profiterait pour le valoriser en milliers d'euros aussi En pratique je viens à peine de découvrir le site il faudrait des heures pour que je puisse avoir une idée de ce qu'il peut faire pour moi.
Citation :
Publié par Jeece712
Effectivement peut-être qu'une fois sur le marché du travail je me rendrai compte de la supercherie

Comme je suis en dernière année d'école je me renseigne activement sur les salaires, par exemple en demandant à des profs qui viennent de l'industrie à combien leur entreprise prend les jeunes diplômés. Donc ça me paraît des chiffres assez sûrs ...
Les écoles te vendent un premier job. Donc pour te le vendre elles surgonflent la réalité. Il suffit qu'une école gonfle la réalité pour que les autres soient obligées de le faire.
Attention aussi à l'aspect paris/province.
Il y a tout pile un an j'avais été contacté par le groupe saf' pour aller bosser en région parisienne. J'avais compté le salaire qu'il me fallait pour maintenir mon niveau de vie provincial, avais ajouté 5% pour faire un minimum de gap, le résultat était largement en dehors de leur grille de salaire et ça avait coupé le processus.

raiistlinn : 30-32k en province et 35k à Paris, c'est un chiffre très réaliste pour un brut de base.
Citation :
Publié par Garren
Ça a déjà fait l'objet de milliers de pages de discussion (et pas seulement sur ce forum). Le cas Eden est particulier et il n'a pas vraiment capitalisé sur son école car il a voulu/du rentrer au plus tôt sur le marché du travail (là où les autres font des VIE ou des années d'échange avec d'autres facs).
On arrive deux ans après la bataille mais ma conclusion c'est qu'agiter un papier devant un recruteur ne servira grosso modo à rien.
Sauf cas très particulier.
Certes, si j'avais fait comme 75% de mes camarades une césure, j'aurais augmenté mes chances de chopper un vrai job du premier coup (et pas du second).
Sauf qu'un an avec un salaire de stagiaire.. au final mon empressement m'a fait gagner 5 à 10k€

Dernière modification par Eden Paradise ; 19/11/2017 à 16h06.
Citation :
Publié par Jeece712
Effectivement peut-être qu'une fois sur le marché du travail je me rendrai compte de la supercherie

Comme je suis en dernière année d'école je me renseigne activement sur les salaires, par exemple en demandant à des profs qui viennent de l'industrie à combien leur entreprise prend les jeunes diplômés. Donc ça me paraît des chiffres assez sûrs ...

Par exemple pour mon domaine (Data Science) en sortant d'une école top 3 le premier salaire en industrie en France tourne autour des 42-44k€ (en comptant les primes et tutti quanti). Pour un profil bio-informaticien (donc diplôme d'ingé data science + autre diplômé de bio/biotech de premier rang) ça monte entre 45k et 50k. A l'étranger c'est encore au dessus (US/Canada).

Dans le domaine de l'énergie (gros débouché de mon école) on est également atour de ces salaires, à savoir ~40k+ en sortie. Et pareil ce sont les chiffres donnés par des ingénieurs qui viennent donner des cours.

Ma précédente école annonce 42-44k€ de salaire en sortie pour quasi 100% de débouchés en industrie (R&D only, quasi pas de conseil/finance).

Je m'étonne juste des chiffres donnés précédemment.
C'est ton raisonnement qui m'étonne. Est-ce que tes profs garantissent l'embauche à tous leurs étudiants ? Si non, tu vois bien la faille dans ton analyse lorsqu'elle porte sur un cas particulier (et sans préjuger sur les chiffres cités qui me semblent pas excessifs).

Eden, tu as gagné 5 à 10k à court terme mais tu as perdu beaucoup plus sur le long terme, c'est une évidence. Aucun jugement là dessus, c'est exactement pareil entre quelqu'un qui a les moyens de faire des études et une personne qui commence à travailler cinq ans plus tôt. Si tu avais vraiment le choix et que tu as préféré ne pas capitaliser pour gagner 5 à 10k (donc une motivation purement financière) c'est une erreur mais bon c'est pas grave.
Citation :
Publié par Garren
Eden, tu as gagné 5 à 10k à court terme mais tu as perdu beaucoup plus sur le long terme, c'est une évidence. Aucun jugement là dessus, c'est exactement pareil entre quelqu'un qui a les moyens de faire des études et une personne qui commence à travailler cinq ans plus tôt. Si tu avais vraiment le choix et que tu as préféré ne pas capitaliser pour gagner 5 à 10k (donc une motivation purement financière) c'est une erreur mais bon c'est pas grave.
Ca veut dire quoi, pour toi, capitaliser sur mon diplôme ?
Il y a d'autres personnes ici qui pourront profiter de la réponse. Pour moi c'est trop tard visiblement.

Dernière modification par Eden Paradise ; 19/11/2017 à 18h32.
Citation :
Publié par Eden Paradise
Ca veut dire quoi, pour toi, capitaliser sur mon diplôme ?
Il y a d'autres personnes ici qui pourront profiter de la réponse.
Année de césure (ou pas) pour faire un stage à l'étranger, échanges, faire un autre master 2 dans une autre école ou partir en VIE...
Oui ça rallonge les études d'autant (encore que dans le cas du VIE pas vraiment) et faut avoir les moyens/soutiens mais si t'es à l'ECP le plus dur est passé normalement. C'est pas la meilleure chose à faire pour tout le monde mais si une majorité d'étudiants le font c'est parce qu'au delà de l'enrichissement personnel, c'est un vrai plus pour la suite.
Mais concrètement ça apporte quoi pour un premier job ?

Pour moi, les vrais boosters de carrière sont un bon réseau et du charisme.
Deux choses qui ne sont pas spécifiques à la césure ou la poursuite d'études.

Les diplômés de ma promo qui ont choppé les postes les plus "prestigieux" sont majoritairement ceux qui organisaient des week end dans la villa sur la côte d'Azur de papa/maman. Par exemple on en a un (ou une, je révèle le moins d'info possible) qui est en graduate programme chez l'un de ses sponsors de la campagne BDE, un grand alcoolier. D'autres ont rejoint le cabinet de conseil (en stratégie, mieux vaut préciser) qu'ils avaient invité pour de multiples conférences.
Ils peuvent avoir fait une césure ou pas, la plupart en ont une fait une pour rallonger d'un an leurs études car ils adorent cette période de leur vie.
Dingue, le réseau ouvrirait donc des portes ? Incroyable. Sans déconner vous faites pas que de la physique fondamentale à l'ECP quand même ?

C'est ÉVIDENT qu'une césure apporte un avantage indéniable et pas parce-que ça rallonge tes années étudiants d'un an (*facepalm*) mais parce-que tu travailles pendant 1 an et que tu acquiers des compétences qui te seront utiles pour ton premier job. Tu arrives donc plus qualifié, tu peux être payé un peu mieux, mais surtout, comme tu vas être très rapidement opérationnel, tu vas pouvoir monter en responsabilités très rapidement.

Dans toutes les écoles de commerce, au moins Top5, une césure est obligatoire et visiblement les gens s'en sortent bien..
Citation :
Publié par Eden Paradise

raiistlinn : 30-32k en province et 35k à Paris, c'est un chiffre très réaliste pour un brut de base.
Ok merci c'est ce qui ressort constamment des entretiens/retours des anciens de ma promo/jeune embauché que j'ai eu. J'ai l'impression ils ont tous une grille de salaire car tout est uniformisé. Il y a moyen de négocier le CDI proposé après le stage de 6 mois ?

@Whinette : sur Lyon ? en sortie d'école d'ingénieur ?

PS : je suis en master 2 d'une fac lambda ceci explique peut-être cela ...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés