Nature et Animaux (La Taverne)

[Jardinage] Les Joliens aux mains vertes

Répondre
Partager Rechercher
Cool je fais plus ou moins la même avec mon paillage maison.
Après j'ai l'impression que ma terre est très bonne, mais le jardin est déjà bien encombré par des arbres (non taillés depuis un moment eux aussi) donc pas mal ombragé, pas super adapté pour les légumes, ou pas en quantité. Je pense planter plutôt un max d'arbustes fruitiers du coup, comestibles ou non, et les légumes qui poussent bien à l'ombre ou mi ombre.
J'ai vu pas mal de vidéos avec des gens qui insistaient sur le rôle des oiseaux, qui regrettaient de pas y avoir prêté attention plus tôt ... alors je vais tenter de planter un max de baies diverses aussi, ce côté de favoriser la vie et d'utiliser les processus naturels, "laisser faire" un maximum et juste orienter avec peu de travail humain est vraiment important pour moi (et aussi potentiellement pour mes projets). On a aussi dans la famille un apiculteur urbain (au japon en pleine ville mais il réussit bien le bougre) et une ruche pourrait bien pop assez vite. Y'aurait même la place pour un bon poulailler ou clapier, peut être un de ces jours...

Dernière modification par Don Patricio ; 04/06/2021 à 19h50.
Certains maraîchers font comme ça, ils font des trous dans leurs bâches et plantent dans les trous : plus de mauvaises herbes à gérer.
C'est cool les bâches mais perso j'aime pas le plastic, c'est pas écolo, hors de question que je mette une bâche sur mon sol ^^
Surtout qu'avec un paillage assez épais, la plupart des herbes ne passe pas a travers, hormis quelques vivaces, du coup le paillage fait le même effet que la bâche.
Pour le paillage je mets aussi la tonte du gazon et c'est très bien, ça sèche vite et ça fait un bon paillis.
Niveau mauvaise herbe par contre j'en ai marre du chiendent, je vais m'acheter une grelinette car apparemment c'est le top, je pète un câble, il revient tellement vite quand je l'enlève et il envahit tout.
Une année j'avais fait un tapis avec des cartons sans encre ni rien, puis paillis de tonte dessus et fait des trous pour planter des patates.
Elles poussaient super bien puis le chiendent est revenu d'abord par les côté et rapidement c'est devenu n'importe quoi et ma récolte était foutue, j'ai même vu des patates perforées par du chiendent comme des colliers de perles...
Les oiseaux je mets des graines car je les aime bien, mais les pies sont pénibles, elles bouffent tout. Les tomates cerise, les fraises, cerises... le pire c'est qu'elles gaspillent elles prennent un fruit, j'ai trouvé plein de tomates cerises au sol et à moitié béquetées avant de déplacer mon potager.

@kirk:
J'ai une petite bâche noire plus paillis dans ma serre et le chiendent est revenu rapido, il perfore la bâche et sort du paillis et pourtant j'avais bien préparé le sol avant en retournant le sol et en enlevant les rhizomes à la main. :/
Ouais les oiseaux si on compte vraiment en faire venir faut trouver des méthodes pour protéger un peu les plants de légumes ... pour ça que je vais planter des baies "non comestibles" mais pas pour eux, mais bon à tous les coups il préfèrent becquetter les bons légumes et fruits. Après perso j'ai des bons gros arbres fruitiers ils arriveront jamais à tout manger et probablement moi non plus ^^
Après faut voir si t'arrives à avoir des nids toute l'année et qu'ils chient partout ça doit faire un engrais costaud avec 0 travail, et ils doivent aussi servir de prédateurs pour certains nuisibles...
Mais dans la région c'est agriculture intensive quand même un peu partout, je sais même pas si il y'en aura tant que ça, c'est vrai que si c'est pour avoir que des pies c'est bof bof. On verra bien.
Yep, le chiendent fait partie des vivaces qui passent a travers les paillages.
C hyper relou, il revient toujours pas les côtés effectivement, du coup dans les allées où il revient, une fois par an je passe un coup de grelinette, si le sol est pas trop tassé, il remonte facilement avec la grelinette.

Les oiseaux c cool pour la biodiversité mais moi ils me font plein de dégâts, ils farfouillent dans mon paillage et sacagent tout, je suis obligé de mettre des branches ou des tuiles ou du grillage sur mes allées pour protéger les graines ou les plants.
Je perds un temps fou à tout protéger...
Pour l'instant, avec mes filets à insectes, pas de souci avec les oiseaux (et les insectes, limaces etc bien entendu ) ! Mais pas utilisable dans tous les cas... et "obligé" de faire de l'irrigation, trop chiant à enlevé à chaque foi pour arroser sous les feuilles...
Citation :
Publié par Feldi
Il a bien poussé ton pied de tomate !

Moi sur mes 3 pots en terrasse, j'en ai un qui s'est vraiment bien développé et 2 autres qui font un peu pale figure à côté J'espère qu'ils vont se rattraper, j'aimerais bien avoir beaucoup de tomates cerises pour cet été !
Celui là je l'avais acheté (il était petit à la base) mais j'avais fait des semis de tomates cerises de l'an dernier, au début ils végétaient puis maintenant je vois qu'ils partent et se développent bien.
(J'avais mis du marc de café à leur pied aussi... :/)
De toute façon les plants de tomates ça pousse n'importe comment, suffit de couper une petite branche et la replanter pour avoir un nouveau pied bien vigoureux en un rien de temps.
Le plant qu'on voit a pris le gros coup de gel qu'on a eu je sais plus trop quand, il avait perdu toutes ses feuilles, il restait juste la tige.
Je suis pas mal sur les lianes en ce moment et la tomate en est une à la base me semble, il y'a pas des lianes de tomate qui peuvent s'accrocher aux arbres façon vigne vierge? En tout cas ce sont des plantes vigoureuses.
J'avais cru lire que c'était possible de cultiver des tomates tout à fait correctes même dans des environnements ombragés ... mais peut être est ce un peu illusoire.
Les vignes fabriquent des liens pour s'accrocher, c'est pas le cas des tomates.
La tomate c'est impossible de rater sa culture, c'est une plante vraiment facile, tu peux la charcuter dans touts les sens, elle va survivre ^^
Chez moi le seul truc qu'elles craignent (mis à part le mistral ) c'est le plein soleil, les feuilles se font cramer en été alors je m'arrange pour leur éviter d'être exposées aux heures les plus chaudes et elles se portent bien.
Citation :
Publié par kirk
Les vignes fabriquent des liens pour s'accrocher, c'est pas le cas des tomates.
La tomate c'est impossible de rater sa culture, c'est une plante vraiment facile, tu peux la charcuter dans touts les sens, elle va survivre ^^
J'espère car mes tomates russes (pays hautement survivaliste ) je les ai plantées comme un sauvage, en plein soleil et sans aucune précautions j'avais genre 3 minutes. J'ai fait un trou à la main, de l'eau dans le godet pif paf pouf éclate un peu la motte de racine, recouvre ça d'herbe, défonce les mauvaises herbes autour, arrose tout ça généreusement, et j'ai laissé en plan pour à priori 2 semaines. Le bon petit stress test mdr.
Heureusement il a bien plu hier ça pourrait marcher :>
Planté un yuzu aussi avec beaucoup plus de tendresse et d'amour, il est minuscule mais a l'air de tenir.

Les vignes et notamment la mienne c'est un truc de fou, c'est alien pour les arbres. Leurs espèces de liens en tortillons pour s'accrocher c'est solide de chez solide (littéralement et niveau efficacité évolutive). Mais c'est bien tripant et ça permet d'imaginer des bons petits plans aériens. Le gars précédent (Séraphin Cossu le jardinier initial ahah) avait mis des ficelles pour faire courir sa vigne, à partir de là et vu comme elle peut aller très loin avec quelques ficelles y'a moyen de lui donner beaucoup de soleil. Les arbres sont juste une échelle pour elle une ficelle fait autant voire mieux l'affaire, sans leur piquer leur soleil (et les arbres tels Diogène ne demandent que ça, qu'on leur pique pas leur soleil )
Je vais finir par faire mon propre vin à base de vignes aériennes entre les arbres, lol je l'appelerai le Cossu.


Edit : je les ai foutues sur la terrasse y'a pas mal de soleil, de ce coté ci et moins de végétation, pas facile d'accès, je pense pas qu'on ait trop trop de limaces elles préfèrent les coins un peu humides / touffus / moins pierreux.

Dernière modification par Don Patricio ; 05/06/2021 à 00h22.
Ça devrait marcher.
Pas besoin d'arroser une tomate touts les 2 jours ^^ avec un bon paillage tu peux attendre 3 semaines/un mois facile, sauf s'il fait vraiment trop chaud.
J'ai un pote dans mon village il arrose presque jamais ses tomates ^^ (il doit faire a l'arrosoir, il a la flemme), il fait 2 arrosages max de toute la saison.
Ses tomates survivent et il a quelques tomates (elle ont une sale gueule par contre ^^).

Les limaces peuvent les tuer sinon, j'ai perdu 4 pieds de tomates l'année dernière a cause d'elles.
Les limaces aiment bien les solanacées (poivrons, tomates, aubergines et pomme de terre).
IMG_20210605_142208.jpg


Salut JoL...

Question de noob... On a 2 néfliers âgés de quelques décennies vu leur taille, dans le jardin.
Et qui portent des cagettes entières de ça (voir photo).

D'après un pote, à ce stade, c'est mûr et mangeable.
La chaire est effectivement tendre, mais légèrement acide.

Et internet me renvoie nombre d'infos contradictoires : un coup faut les laisser noircir sur l'arbre et récolter en octobre/novembre après les premières gelées (sauf qu'ici, ben... Il gèle pas. Ou une fois tous les 10 ans quand ya un coup de grand froid exceptionnel), l'autre coup, à ce stade c'est mûr, bon pour une récolte en juin et mangeable comme ça.
Et puis encore d'autre sources qui disent qu'après récolte, faut laisser blettir dans une cave jusqu'à ce que ça devienne noir, pi d'autres qui disent que c'est 2-3 jours dans le bac du frigo pour manger de suite, et encore d'autres qui disent qu'il faut les passer au congélateur quelques jours avant conso.


Brayf, on n'y connaît rien, on sait pas du coup quoi faire, si c'est parce qu'il y a plusieurs variétés, si on récolte ou pas, mais on aimerait pas y laisser perdre. Pi on tenterait bien la découverte de la confiture de nèfles...

Yen a qui s'y connaissent, on veut bien des conseils...
Il y a plusieurs types de néfliers en fait.
Le néflier commun (je pense que c'est le moins commun lol, j'en ai jamais vu), dont les fruits sont murs vers l'automne. C'est celui dont les fruits se mangent blets.
Le néflier du japon (dont les fruits ressemblent à ta photo) ils sont mûrs à cette période de l'année (j'en ai un tout jeune et j'ai 2 nèfles qui sont jaunes), je crois que les fruits ne se conservent pas, il faut les manger direct après récolte ou rapidement.
J'ai jamais aimé les nèfles mais mon père les mangeaient comme ça sur l arbre à peu près à la même période que pour les abricots. Après en général pour de la confiture on utilise des fruits bien mur car cela acidifie à la cuisson.
Super !
Merci beaucoup pour ton aide !
Du coup on va lancer la récolte alors, et tester la confiture, parce qu'ici c'est bien bien mûr et de partout dans les 2 arbres...
On va en avoir des kilos je crois
Citation :
Publié par Madee
Super !
Merci beaucoup pour ton aide !
Du coup on va lancer la récolte alors, et tester la confiture, parce qu'ici c'est bien bien mûr et de partout dans les 2 arbres...
On va en avoir des kilos je crois
Je valide tout ce qu'a dit Timinou. C'est un néflier du Japon. Les feuilles sont bien costaudes, gl pour les gérer !
J'adore ce fruit. Je le mange uniquement frais. 90% du temps c'est acide et il faut le reconnaître, sans attache culturelle à ce fruit, pas fou. Et les 10% du temps où c'est sucré voire très sucré sont juste un plaisir incroyable qui permettent d'endurer les 90% ahah.
Note qu'ils prennent assez vite des tâches marrons en mûrissant mais ça amène un peu de sucre
Il y a quelques dessert à base de crème qui existent aussi mais j'ai jamais goûter.
Tous les ans j'attends avril-juin pour en acheter. Ça se trouve tjs chez les primeurs maghrébins

Et ce n'est donc pas du tout comme le néflier de Charente dont le fruit se mange blet.

Dernière modification par Antimoine ; 05/06/2021 à 21h15.
Citation :
Publié par Antimoine
Je valide tout ce qu'a dit Timinou. C'est un néflier du Japon. Les feuilles sont bien costaudes, gl pour les gérer !
J'adore ce fruit. Je le mange uniquement frais. 90% du temps c'est acide et il faut le reconnaître, sans attache culturelle à ce fruit, pas fou. Et les 10% du temps où c'est sucré voire très sucré sont juste un plaisir incroyable qui permettent d'endurer les 90% ahah.
Note qu'ils prennent assez vite des tâches marrons en mûrissant mais ça amène un peu de sucre
Il y a quelques dessert à base de crème qui existent aussi mais j'ai jamais goûter.
Tous les ans j'attends avril-juin pour en acheter. Ça se trouve tjs chez les primeurs maghrébins

Et ce n'est donc pas du tout comme le néflier de Charente dont le fruit se mange blet.
J'ai lu qu'il ne fallait pas hésiter à éclaircir un peu les fruits lorsqu'ils grandissent pour éviter d'en avoir plein de petites.
Effectivement mon tout jeune arbre n'en a pas beaucoup (c'est la première année qu'il en fait) mais elles sont énormes en comparaison du vieil arbre qu'avait ma grand mère et qui en donnait plein.
Par contre j'en ai goutté une et elle n'était pas assez mûre mais très goûteuse, faudra que j'attende encore un moment.

Sinon au potager cette année j'ai tenté la culture de la patate douce, on verra ce que ça donne.
Un petit truc aussi, si vous avez un rhizome de gingembre qui risque de sécher, n'hésitez pas à le mettre en pleine terre. Il se conservera très bien et grandira, en plus il sera bien meilleur.
Je le fais chaque année et il devient beaucoup plus doux, très tendre (on peut le croquer direct) avec un goût plus subtil.
Mes beaux-parents sont venus pour le week-end, ils ont voulu rendre service et passer tondeuse et débroussailleuse pendant que je bossais. Le truc c est qu'ils ont arraché l écorce de plein d arbres avec le fil. Dont mon arbre préféré, un schinus molle que je bichonne au quotidien depuis 3 jours.
J en ai pleuré, je suis blasé et je peux même pas exprimer ma colère car ça part d une bonne intention. Ça me rend dingue.
Du coup je peux même plus regarder mon jardin sans être mal.
RIP. Sinon teste la règle des 7 pas. Tu te mets face à la plante aimée et recule de sept pas pour pas voir le massacre (Cela dit, estime-toi heureux que le mari ait pas passé la débroussailleuse sur sa femme vu le niveau).
Citation :
Publié par kirk
Certains maraîchers font comme ça, ils font des trous dans leurs bâches et plantent dans les trous : plus de mauvaises herbes à gérer.
C'est cool les bâches mais perso j'aime pas le plastic, c'est pas écolo, hors de question que je mette une bâche sur mon sol ^^
Surtout qu'avec un paillage assez épais, la plupart des herbes ne passe pas a travers, hormis quelques vivaces, du coup le paillage fait le même effet que la bâche.
Le paillage en plastique peut être remplacé par un paillage en rouleau de carton fort, enfin... Ca coûte plus cher, mais c'est nourrissant à la fois, contrairement au plastique. A défaut on peut utiliser des rouleaux de papier essuie-tout, le moins cher, en rouleau de 30 ou 50 mètres. C'est moins durable, c'est juste bon pour du jardin, mais ça permet à pas mal de plantes de prendre le dessus sur les plantes persistantes. Et à terme c'est nourrissant aussi, et rien n'empêche d'additionner et croiser les couches de papiers.

Pour les plantes persistantes, juste de casser la tige ou de donner un coup de serpette quand la plante commence à faire ses ou son bulbe floral est radical pour la saison. Et mine de rien la laisser pousser jusquà ce stade aura rajouter des racines, et un pouvoir de porosité supérieur pour cette saison et la suivante.
Un truc mal connu, est que souvent les plantes adventices sont des accompagnatrices des plantes que vous voulez récolter. Laisser les moins volumineuses le plus tard possible (quand vos légumes commencent à faire leur fruits) n'est pas nécessairement un mal.

Une idée traditionnelle qui persiste est que toutes les plantes se font concurrence à propos de l'eau.
C'est remis en question, et cette idée est devenu caduque et se prouve à moitié fausse. La distribution et la circulation de l'humidité aqueuse pour les plantes, dans le sol est le travail des micro organismes (acariens ou nématodes par exemple), des champignons et des bactéries. Les plantes n'ont pas trop leur mot à dire sur ce terreau.

Citation :
Publié par Timinou
Mes beaux-parents sont venus pour le week-end, ils ont voulu rendre service et passer tondeuse et débroussailleuse pendant que je bossais. Le truc c est qu'ils ont arraché l écorce de plein d arbres avec le fil. Dont mon arbre préféré, un schinus molle que je bichonne au quotidien depuis 3 jours.
J en ai pleuré, je suis blasé et je peux même pas exprimer ma colère car ça part d une bonne intention. Ça me rend dingue.
Du coup je peux même plus regarder mon jardin sans être mal.
Un arbre meurt si toute la circonférence de l'écorce est entaillée. Si l'entaille est stoppée à 98% de la circonférence, il existe une chance de reprise, mais des branches vont mourir. A ce stade, il faut commencer a tailler dans les branches les plus longues et les plus hautes.
Si la circonférence est de 100% arrachée, selon la profondeur des entailles certains pourraient s'en sortir. Ca dépendra de l'espèce et de la chance.
Sinon surveilles si des surgeons apparaissent au pieds des arbres ou au bas de l'entaille catastrophique. Soignes les, protègent les, ils deviendront de nouveaux arbres et si c'est possible, ils aideront a sauver le tronc principal.
Si ce sont des arbres greffés, ce sera à toi de refaire les greffons avec la variété que tu veux au bout de quelques années.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 12/06/2021 à 21h24. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Faerune Stormchild


Un arbre meurt si toute la circonférence de l'écorce est entaillée. Si l'entaille est stoppée à 98% de la circonférence, il existe une chance de reprise, mais des branches vont mourir. A ce stade, il faut commencer a tailler dans les branches les plus longues et les plus hautes.
Si la circonférence est de 100% arrachée, selon la profondeur des entailles certains pourraient s'en sortir. Ca dépendra de l'espèce et de la chance.
Sinon surveilles si des surgeons apparaissent au pieds des arbres ou au bas de l'entaille catastrophique. Soignes les, protègent les, ils deviendront de nouveaux arbres et si c'est possible, ils aideront a sauver le tronc principal.
Si ce sont des arbres greffés, ce sera à toi de refaire les greffons avec la variété que tu veux au bout de quelques années.
Je posterai des photos demain mais c'est toute la circonférence de l'arbre qui est découpée, au ras du sol sur les 3 pieds de mon arbre.
Il repartira si je le coupe à la base, mais j'ai mis 3 ans à obtenir le résultat actuel, c'est un arbre qui craint le gel et au port pleureur avec les branches qui plient sous le poids et une forte prise au vent, c'était un enfer à protéger du mistral et du gel.
Je suis dépité. C'était ma fierté, on en voit pas de ces arbres dans mon coin.
J'ai 2 autres arbres concernés, mais moins importants.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés