Nature et Animaux (La Taverne)

[Jardinage] Les Joliens aux mains vertes

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par kirk
Je suis pas expert en lavandes, mais ce que je remarque c'est qu'après un long moment en pot, touts les plants périclitent (manque de nutriments ?).
Du coup quand ça arrive je pisse dans mon arrosoir (bouh c'est dégoûtant...ou pas, je vais pas acheter de l'engrais alors que je pisse de l'engrais).
La mes basilics en pots commençaient à devenir vert clair (manque d'azote?), après un arrosage au jus de pipi (dilué, surtout pas pur ^^), ils ont retrouvé leur belle couleur vert foncé.
Sinon plante le, il devrait repartir ^^
Je te rejoins sur le besoin d'amender ou mieux, de rempoter dans plus grand les végétaux en pot de façon régulière. Pour autant ce genre de problématiques ne se rencontre généralement pas la première année, sauf à avoir sélectionné un substrat vraiment mauvais...

Dans le cas précis de la lavande de Nauth j'opterais plus pour un stress hydrique. Au vu de la photo pour un sur-arrosage. L'absence de drainage ou l'excès d'arrosage sont très mauvais pour à peu près toutes les plantes cultivables en pot à de rares exceptions près. Une bonne culture en pot hors godets, semis et petits conteneurs type C3 ou C5, c'est avec un lit de drainage au fond. A l'exception des papyrus et plantes hydrophytes tous vos pots doivent être percés pour libérer l'excès d'eau.
Ca peut aussi être une grosse soif, les pots n'ont absolument pas la même capacité de rétention en eau que la pleine terre. Le soleil tape sur toute la surface du pot, l'amenant à des températures bien plus élevées que celle du sol naturellement générant une évaporation beaucoup plus conséquente.
Dites vous une chose simple : un pot installé en extérieur ne peut pas constituer de réserves durables en eau à partir du moment ou l'on passe la barre des 20°C, il faut suivre à l'arrosage de façon assidue sans noyer le substrat en permanence. En gros, on apporte strictement à la plante ce dont elle à besoin.

Sinon : si on vous offre des plantes en pots bardées de fleurs énormes, rempotez les dans plus grand et priez. Ces plantes sont généralement forcées à grands coups d'engrais ce qui les stresse de façon colossale et les épuise, pour celles qui repartent, elles le font piteusement et mettent du temps à se refaire.
Pour conclure, rempotez régulièrement sans quoi les racines de vos plantes finiront par occuper tout l'espace et former un chignon racinaire qui finira par les tuer.
Je pars du principe qu'un pot a forcément des trous pour évacuer l'eau, quand vous parliez de drainage je pensais que vous parliez de cailloux/sable au fond du pot ou dans la terre.
Mais effectivement son pot a peut être pas de trous ^^

Sinon pour le manque de nourriture dans un pot, le temps avant dépérissement dépend de la plante, si elle est gourmande ou pas : mon basilic après 2 mois en pot, il commence a dépérir.
Mon semis de pommier lui est en godet depuis l'automne, il dépérit toujours pas.
Salut à tous,
J'ai aménage l'année dernière et je commence à avoir du temps a consacrer à mon jardin. Et autant y a pas mal de choses ou je m'amuse à découvrir par essaie erreur, autant il y a trois questions où j'aimerais bien des avis.

L'année dernière j'ai tenter de dégager un arbuste buissonnant et un truc genre ronce grimpante.
J'avais taillais les deux à la bases, creuser autour jusqu'aux nœuds des racines et tailler un peu dedans, avant de les recouvrir d'une bâche.

Je me disais que les repousses allaient mourir et que d'ici un an je pourrais recouvrir et de terre et replanter autre chose.
Sauf que la, j'ai les deux qui ont repris.
L'un avec un ensemble de repoussent tout autour de la bâche et l'autre avec des repousse qui ont percer la bâche.

Je vois pas trop quoi faire pour éviter que ça recommence, surtout que les deux entourent mon compteur d'eau et mon boîtier électrique.

Quelqu'un à un plan de génie ?

Le second problème est ma haie au fond du jardin qui tire un peu la tronche.
Elle était complètement remplit de branche morte qui prenaient énormément de place dedans, j'ai fais un gros boulot pour retirer tous ça en espérant que ça permettrait au reste de repartir.
Et en effet ça repart bien sur le dessus mais les trou au cœur de la haies ne semble pas du tout se combler.

Est ce que je suis juste pas assez patient ou il y a un truc à faire ?

Et pour finir, j'ai dégager pas mal de pavé, de gravier, de tuiles enterré et péter un dalle en béton.
Je me retrouve donc avec un sol totalement inégale. En gros j'ai la moitié du terrain qui est 30cm plus bas que l'autre, et la partie supérieur est remplis de creux d'environ 10cm de profondeur sur des zone de 1m² à espace totalement irrégulier.
Une idée de qui je pourrais contacter pour me faire livrer de la terre et aplanir tous ça ?
Citation :
Publié par Nneek
Salut à tous,
....
... j'ai tenter de dégager un arbuste buissonnant et un truc genre ronce grimpante ...
Sauf que la, j'ai les deux qui ont repris.
L'un avec un ensemble de repoussent tout autour de la bâche et l'autre avec des repousse qui ont percer la bâche.
...
J’ai déjà eu ce genre de cas. Avec des ronces, avec du lierre et avec des lilas. Avec l’aide de jardiniers pro j’en suis venu à bout, avec de la patience, en utilisant une technique assez simple :
- percer un trou assez profond au centre de la souche et y mettre un produit qui va l’empoisonner en profondeur. Selon les plantes ce qui marche c’est : du sel, de l’ail ou des produits chimiques (moins bio) que l’on trouve dans le commerce.
Il y a de vrais pro ici, je ne doute pas qu’ils conseillent d’autres choses.

Pour la haie ça peut dépendre de tellement de choses que seul un bon pro ou un très bon amateur pourra t’aider. J’avais une haie de thuyas qui crevait (comme toi avec des trous remplis de branches mortes), c’était un parasite qui faisait mourir des branches et qui s’étendait. Un jardinier a traité toute ma haie et elle a repris toute sa vigueur.

Et pour le troisième point je suis aussi intéressé de savoir à qui s’adresser et combien ça peut coûter
Citation :
Publié par Nneek
Salut à tous,
J'ai aménage l'année dernière et je commence à avoir du temps a consacrer à mon jardin. Et autant y a pas mal de choses ou je m'amuse à découvrir par essaie erreur, autant il y a trois questions où j'aimerais bien des avis.

L'année dernière j'ai tenter de dégager un arbuste buissonnant et un truc genre ronce grimpante.
J'avais taillais les deux à la bases, creuser autour jusqu'aux nœuds des racines et tailler un peu dedans, avant de les recouvrir d'une bâche.

Je me disais que les repousses allaient mourir et que d'ici un an je pourrais recouvrir et de terre et replanter autre chose.
Sauf que la, j'ai les deux qui ont repris.
L'un avec un ensemble de repoussent tout autour de la bâche et l'autre avec des repousse qui ont percer la bâche.

Je vois pas trop quoi faire pour éviter que ça recommence, surtout que les deux entourent mon compteur d'eau et mon boîtier électrique.

Quelqu'un à un plan de génie ?

Le second problème est ma haie au fond du jardin qui tire un peu la tronche.
Elle était complètement remplit de branche morte qui prenaient énormément de place dedans, j'ai fais un gros boulot pour retirer tous ça en espérant que ça permettrait au reste de repartir.
Et en effet ça repart bien sur le dessus mais les trou au cœur de la haies ne semble pas du tout se combler.

Est ce que je suis juste pas assez patient ou il y a un truc à faire ?

Et pour finir, j'ai dégager pas mal de pavé, de gravier, de tuiles enterré et péter un dalle en béton.
Je me retrouve donc avec un sol totalement inégale. En gros j'ai la moitié du terrain qui est 30cm plus bas que l'autre, et la partie supérieur est remplis de creux d'environ 10cm de profondeur sur des zone de 1m² à espace totalement irrégulier.
Une idée de qui je pourrais contacter pour me faire livrer de la terre et aplanir tous ça ?
1°) Faudrait identifier les végétaux en question (photo?) pour agir en conséquence.

2°) Ca dépend de quoi est constituée ta haie et du problème en question, idem, faut identifier, une photo ?

3°) Une entreprise de paysage. Pour les travaux de terrassement : Ça dépend du matériel utilisé, du volume de travail nécessaire etc...
Pour l'apport de terre, faut calculer le volume nécessaire à apporter mais ça se compte en mètres cubes généralement. Dans mon secteur, Tarif particulier un m3 de mélange terre végétale/terreau issu acheté chez des gens dont c'est le métier ça va chercher dans les 80/100€ TTC sans livraison et avec la marge du prestataire.
Pas de terre venue du bon coin, du copain agriculteur ou autres joyeusetés. C'est une loterie ou tu perdras neuf fois sur dix, la terre contiendra une quantité astronomique de graines inconnues en dormance qui vont concurrencer ce que tu voudras installer et te donneront au mieux une belle charge de travail supplémentaire. Je ne m'étends pas sur la qualité douteuse de ces terres en général, qui vont de l'argile le plus pourri à la terre complètement inculte, mal stockée qui à étouffé complètement.
Si tu comptes y mettre du gazon, demande carrément une prestation d'engazonnement, le semis et le nivellement sont une portion infime du prix final et tu auras un suivi optimal si la boite fait bien son boulot.
Merci pour les réponses.

Pour la proposition d'empoisonner les souches, le soucis c'est que ça fait pas vraiment une souche mais vraiment un réseaux de racines autour de jutes un nœuds qui fait pas plus de la taille de mon poings et j'ai beaux avoir couper toutes les racines qui partent de ce nœuds, le buissons est repartie de toutes les racines qui on été séparé du nœuds.

J'ai pas de photo de celui la qui soit représentative, j'élimine toutes les repousses avant qu'elles prennent parce qu'elles sont bien relous.

Pour l’autre en forme de ronces c'est ça :
https://jolstatic.fr/attachments/3/3/035/6/NmFkYzhkYWM3ZWYyMDhjOGU3NDk1OWM2Y2VhNGZlY2U/img_20200619_140019-320.jpg

Et la c'est ça :
IMG_20200619_140042.jpg



Pour la Haies, c'est celle la :
IMG_20200619_135801.jpg

Pour illustrer ce que j'entends par des "trous" il y a celui la qui me semble assez nue sur toutes la partie du centre.
IMG_20200619_135820.jpg

Après j'ai pas un attachement particulier à cette haie, même si je lui trouve pas mal d'avantage, elle se dégarnie pas en hiver, elle fleurie tôt ce qui du points de vue de la vie de mon jardin me plait bien, elle se développe pas dans tous les sens.
J'avais envisager de planter quelque chose en dessous qui comblerais la basse et la mi-hauteur mais j'ai peur que les deux s'étouffent mutuellement et que ça finisse par être pire.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : IMG_20200619_140019.jpg
Taille : 3000x4000
Poids : 2,55 Mo
ID : 653033  

Dernière modification par Nneek ; 19/06/2020 à 14h21.
Avec le temps très humides de ces dernière semaines, j'ai deux de mes pieds de tomates qui font une tête un peu bizarre au niveau de la base de la tige principale. Je n'arrive pas vraiment à savoir ce que c'est comme maladie (Si s'en est une). Quelqu'un aurait une idée par hasard ? Et si il y a encore une utilité à les laisser ou si il faut plutôt les virer

IMG_20200619_201513_HDR_reduced.jpg

IMG_20200619_201539_HDR_reduced.jpg
Des nouvelles de mon potager avec le minimum d'arrosage : j'ai effectué un premier arrosage des courgettes aubergines et poivrons hier 25 juin, j'ai planté vers mi mai, ça a donc tenu un peu plus d'un mois sans eau.
Les plants de pascal poot sont de la balle, ils résistent vraiment a la sécheresse, je le constate car j'ai aussi des plants de jardinerie que je cultive en parallèle.
J'ai donc des poivrons et aubergines de jardinerie que je dois arroser tout les 4 jours a peu près (parceque ils font la gueule) et les plants de pascal poot que j'ai arrosé une seule fois donc.
Autant ses graines sont pas terribles (taux de germination aléatoire), les plants par contre sont top, ils sont vigoureux et beaux sans que je les arrose.
A noter que je n'ai pas arrosé les tomates ni les courges depuis que je les ai planté (mi mai aussi), les plants n'ont aucun signe de manque d'eau.
A noter aussi que hier après mon premier arrosage, y'a eu une tempête et des trombes d'eau sont tombées, ce qui veux dire que j'ai arrosé pour rien
Aucune maladie sauf un poivron qui a la base du tronc rongé (champignons ?), Mais ça c'est habituel, plants de pascal poot ou non, les maladies sur sol vivant c'est quasi inexistant.
Je recommande vivement ses graines au final.

Comme il a plu hier je pense pas arroser avant un bon mois, sauf canicule ou sécheresse prolongée, et probablement pas les tomates (la tomate est un légume qui demande peu d'eau de base, alors si en plus les plants sont résistants a la sécheresse...).
Citation :
Publié par Jean Sébastien Gwak
Avec le temps très humides de ces dernière semaines, j'ai deux de mes pieds de tomates qui font une tête un peu bizarre au niveau de la base de la tige principale. Je n'arrive pas vraiment à savoir ce que c'est comme maladie (Si s'en est une). Quelqu'un aurait une idée par hasard ? Et si il y a encore une utilité à les laisser ou si il faut plutôt les virer
C'est la maladie du pied noir : https://www.cliniquedesplantes.fr/fi...r-de-la-tomate
J'ai eu la même chose cette semaine, il vaut mieux les enlever pour éviter que ça se disperse sur les pieds voisins
Reportage sur un genre de jardin potager que pas beaucoup de jardiniers connaissent.
Les adeptes des rangs militaires bien ordonnés vont tirer une tronche.

Sinon je suis en train de penser à un truc en conséquence du changement climatique.
Est ce que certains d'entre vous envisagent ils déjà de tenter des récoltes doubles, deux fois dans l'année jusqu'en décembre, et de débuter plus tôt certaines plantations?

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 22/07/2020 à 03h30.
Ca ressemble a mon jardin héhé, je laisse tout pousser, c'est la jungle.
L'inconvénient c'est que je suis la honte du village mdr, les gens comprennent rien a ce que je fais, ils pensent que je suis laxiste de pas tondre, alors que c'est voulu, dans l'herbe tondue a raz y'a pas de vie, alors qu'en laissant pousser la végétation, la biodiversité explose, mon jardin regorge d'insectes, ce qui doit contribuer au fait que j'ai jamais eu de maladies.

Bon sinon j'ai craqué, j'ai arrosé mes courges et tomates (premier arrosage depuis plantation), il fait hyper chaud touts les jours, je tente pas le diable.

Citation :
Sinon je suis en train de penser à un truc en conséquence du changement climatique.

Est ce que certains d'entre vous envisagent ils déjà de tenter des récoltes doubles, deux fois dans l'année jusqu'en décembre, et de débuter plus tôt certaines plantations?
Cette année j'ai planté mes patates un mois plus tôt (mi mars au lieu de mi avril), un type dans mon village les a mis fin février.
Je les ai récolté la semaine dernière mais je me vois mal en replanter pour faire une 2eme session, on rentre dans le dur de la saison chaude, si je replante maintenant il faudrait que j'arrose comme un ouf et je veux pas (j'arrose jamais mes pommes de terre).

Dernière modification par kirk ; 22/07/2020 à 04h52.
Salut !

Quelqu’un a une idée de ce qui pourrait provoquer ceci sur une Crassula ovata/arbre de jade ?

Ça touche principalement d’anciennes feuilles, elle est dans une pièce chaude (à cette période de l’année), j’arrose une fois pas semaine, pas replantée depuis un certain temps, elle croît bien.

Merci

Edit :
Proche d’une fenêtre comme visible sur la photo, au soleil une partie de la journée du coup. Trop d’eau/trop de lumière ?
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 2DA0AAB2-EEA6-4047-8E80-44220C21531F.jpg
Taille : 640x480
Poids : 76,0 Ko
ID : 655580   Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 53FB8D16-39DA-4177-9BFA-3971690BF4CB.jpg
Taille : 640x480
Poids : 70,2 Ko
ID : 655581   Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 4A8C1E37-358F-4037-851A-EEBA275CE626.jpg
Taille : 640x480
Poids : 84,7 Ko
ID : 655582   Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : F0626715-92DB-42E0-9DB4-DEE17AEADB71.jpg
Taille : 640x480
Poids : 96,9 Ko
ID : 655583  

Dernière modification par DK ; 06/08/2020 à 20h55.
Citation :
Publié par punkoff
tiens https://www.jardiner-malin.fr/fiche/crassula.html

ca ressemble a des brulure de soleil pour moi.
Je l’ai éloigné de la fenêtre. Au moins temporairement jusqu’au retour du temps peu ensoleillé habituel. On verra bien si ça continue. À date, j’ai dix feuilles probablement affectées.

Je vais appliquer la même recette à une autre plante qui elle est au soleil direct une partie du matin (mais pas le reste de la journée).
Tiens, il y a des conseils jardinages. Super, çà tombe bien en plus

Sur mon balcon et ma terrasse, j'ai beaucoup d'arbustes dans des pots.
En arrosant ce matin, j'ai vu sortir plein de fourmis du pot de mon érable. Je me suis rendu compte que j'envoyais de l'eau chaude (problème de l'immeuble c'était pas intentionnel), et c'est sans doute pour ça qu'elles ont réagi.
J'ai donc vu la colonie de fourmis chercher dans les pots alentours des endroits ou s'installer.

Dans mon cadre spécifique (terrasse et plantes uniquement en pot), est-ce que les fourmis sont une bonne ou mauvaise chose ?
Faut-il mieux les éliminer et comment ?
@Oulanbator : C’est marrant car j’ai remarqué en avoir pas mal sur ma terrasse aussi. Un fait nouveau. Je me demande si c’est lié pas aux fortes chaleurs. N’en ayant pas vu à l’intérieur, j’avais pas en tête de les exterminer mais j’ai quand même lu https://www.promessedefleurs.com/con...raiment-lutter qui m’a confirmé que c’était la chose à faire quand bien même j’ai constaté quelques pucerons mais rien qui me semble problématique à ce stade. Puis par principe, tuer des animaux c’est pas mon délire.

Pendant les vacances par contre, on a eu un problème avec ces bestioles dans le lieu où on était : une réelle invasion. Pas uniquement dehors mais aussi dedans (chalet, ossature bois donc... attaquée par les fourmis). Du coup j’ai utilisé divers produits : la traditionnelle bombe insecticide, des appâts à des endroits stratégiques, mais aussi une poudre toujours à des endroits stratégiques. Je trouve que c’est cette dernière la plus efficace (mais je me trompe peut-être). Je l’ai aussi utilisée en extérieur sur : une fourmilière présumée (une souche) et trois points d’entrée vers l’intérieur en façade. Les effets ont été rapides (mort des fourmis aspergées, fin des passages, abandon de la fourmilière et mort des fourmis qui au passage entrent en contact avec le produit), mais ça n’a pas pour autant permis d’éradiquer le problème (y compris à l’intérieur). Enfin bref, ton cas est beaucoup moins extrême.

Je note aussi qu’au delà de la poudre blanche il existe aussi d’autres types de poudre à diluer dans l’eau pour l’arrosage (typiquement utile pour un cas de fourmilière dans un pot j’imagine).

Mais franchement on parle là d’un cas assez extrême, et de produits super puissants et dégradants. Je dirai que si on peut s’en passer faut clairement le faire.

Il doit y avoir aussi des répulsifs naturels comme il en existe pour les limaces, etc. Une piste à creuser peut-être (après dans le cas d’une terrasse si c’est pour que ça les pousse à trouver refuge dedans... je préfère qu’elles restent dehors tranquille) !
Dans l'absolu j'ai rien contre les fourmis, mais comme mes arbustes sont en pot, je me dit que si les fourmis squattent le pot ça fait moins de terre pour mes arbres.
On a aussi assez souvent des pucerons, et effectivement je vois que les fourmis entretiennent les pucerons.

Ce qui va vraiment décider de leur sort, c'est de savoir si elles sont dangereuses pour nos arbustes en fait (les pauvres, déjà qu'en pot ils sont limités, si en plus les fourmis leur compliquent la vie ça va pas aller).
De ce que j’ai pu lire sur le net ce ne serait pas le cas. Je compte observer mes plantes quelques semaines pour le confirmer. Et je suis confiant que le retour de la pluie et du temps de merde fera sans doute place nette
Citation :
Publié par Oulanbator
Dans l'absolu j'ai rien contre les fourmis, mais comme mes arbustes sont en pot, je me dit que si les fourmis squattent le pot ça fait moins de terre pour mes arbres.
On a aussi assez souvent des pucerons, et effectivement je vois que les fourmis entretiennent les pucerons.

Ce qui va vraiment décider de leur sort, c'est de savoir si elles sont dangereuses pour nos arbustes en fait (les pauvres, déjà qu'en pot ils sont limités, si en plus les fourmis leur compliquent la vie ça va pas aller).
pour les pucerons sur les plantes tu spray de l'eau avec un peu de savon noir ça a bien marché sur mes artichauts l'année dernière comme d'ailleurs expliqué dans le lien au dessus (https://www.promessedefleurs.com/con...raiment-lutter) par contre le marc de café poison violent pour les fourmis j'ai comme un doute j'ai une fourmilière installée cette année sur mon tas de compost où je déverse tout mon marc depuis deux ans, et j'ai aussi une autre fourmilière installée à moins d'un mètre d'un gros bosquet de menthe. L'été il y a une autre fourmilière au pieds de la maison qui est là depuis des années, quand il fait lourd le soir les futures reines grimpent le long du mur, et arrivées tout en haut elles se regroupent en tas et s'envolent pour le plus grand bonheur des chauves-souris qui viennent par dizaines pour participer au festin, tournoyant pour les attraper en vol, c'est un spectacle assez unique depuis mon balcon.

Dernière modification par Jet ; 09/08/2020 à 09h42.
Pour les fourmis, il y a du pour (elles contribuent à aérer la terre) et du contre (les pucerons, les risques de maladie ou de pourrissement par les racines - certaines fourmis cultivent des moisissures). Mais le vrai problème, c'est la multiplication : une fourmilière va générer des reines qui au printemps suivant vont créer de nouvelles fourmilières et en quelques années un jardin complet peut devenir une énorme fourmilière, avec des risques de dégâts sur les bâtiments anciens par exemple.

Moi, j'ai défini un "périmètre de sécurité" autour de ma maison (je détruis celles qui sont trop proches). J'ai essayé tous les trucs écolos (marc de café, citron, produit vaisselle bio, etc.) et rien n'a vraiment marché. Maintenant, j'utilise des gels, vendus en tube dans les jardineries : il suffit de quelques gouttes sur le passage d'une colonne de fourmis, c'est appétant, elles en mangent, s'infectent et infectent toute la fourmilière à la source. En un jour ou deux, la fourmilière est détruite et ça n'a pas de conséquences pour les autres insectes (à l'inverse des aérosols ou des poudres qui se dispersent davantage).
Alors les fourmis.

Les fourmis c'est une super famille (au sens naturaliste), et en dessous y a des familles.
Alors identifiez bien vos bestioles.
Certaines sont particulièrement plus voraces que les termites.
https://fr.wikihow.com/identifier-de...penti%C3%A8res

Pour résumez toutes les fourmis de chaque espèce n'ont pas les même habitudes alimentaires ni les même habitats. C'est comme foutre les girafes avec un okapi.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Formicidae

Citation :
Maintenant, j'utilise des gels, vendus en tube dans les jardineries : il suffit de quelques gouttes sur le passage d'une colonne de fourmis, c'est appétant, elles en mangent, s'infectent et infectent toute la fourmilière à la source. En un jour ou deux, la fourmilière est détruite et ça n'a pas de conséquences pour les autres insectes (à l'inverse des aérosols ou des poudres qui se dispersent davantage).
Garde ça comme tu garderais une munition de guerre.
Ce produit est probablement une mixture avec un néonicotinoïde dedans. j'en ai utilisé aussi y a des années, la forme c'était une boite fermée avec un gel sucré dedans qui contenait un néonicotinoide. C'est excessivement efficace et ça dure longtemps.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 10/08/2020 à 09h02.
Je vais répondre en biais à l'Agora avec une histoire de Bretagne que j'ai lu dans le Télégramme.

En effet les -cides ont été produit pour "faciliter" "huiler" augmenter les rendements (= argent d'un l'agriculteur). En premier en dépensant moins pour le budget le plus lourdingue. L'ouvrier qui gueule ou sa femme. Des fois c'est juste sa femme. "Avec les insecticides elles ne verra plus les doryphores. Elle ne me cassera pas les oreilles. Elle s'occupera surtout des enfants "

Les doryphores.

Les tribus bretonnes (23/36) : ces Brumans d’Hénanbihen pas piqués des hannetons
https://www.letelegramme.fr/dossiers...0-12594015.php


Citation :

La bonne affaire est dans le sac

« C’est Paul Sébillot, dont la famille est de Matignon, qui rapporte l’histoire des Brumans d’Hénan, dans ses écrits.
Ce serait une farce lancée par son père, le docteur Sébillot, avec des amis à lui. Au cours du XIXe siècle, ils auraient placardé des affiches dans les mairies, cafés et gares du pays de Matignon, annonçant une bonne affaire à faire : piéger des hannetons, qui seraient ensuite achetés au prix fort de 100 sous par sac, soit 5 francs, de quoi acheter ton pain pendant un mois »,
raconte Yves Castel, historien conteur à la retraite, originaire de Lanvallay, près de Dinan.
Et de citer, de mémoire, l’annonce qui aurait, alors, été affichée :
« Au nom de la République, il est demandé à Messieurs les cultivateurs de bien vouloir ramasser la plus grande quantité de hannetons (brumans) possible, de façon à débarrasser nos cultures de ce fléau ».
Bien que semblant relativement exotique de nos jours, la chasse aux coléoptères était plutôt habituelle, jusqu’au milieu du XXe siècle. « Le jeudi, les gosses ramassaient la vermine de l’agriculture, ça se faisait. Je me souviens, à l’école primaire, je touchais 1 franc pour ramasser des hannetons et des doryphores. Des fois, on en avait un seau plein », se remémore l’octogénaire, né en 1939.
Les -cides sont utiles. Tout est chimique dans le monde, mais... Bizarrement, couramment, épouiller les légumes à la main ça se payait.

Go va vers ton Phoque mon Bayer (proprio) . Va voir ton Mont saint (monsanto) ailleurs. Suis la voile de Foc (une voile de front). Et va te faire voir au nord ensemencer les cailloux du pays vert (Greenland ou Groënland). Et fais ta sirène. Mais avec ton foc. Torche toi dedans tant que tu veux et crie Foc! Le monde! la voile de Foc, c'est mon monde!

C'est un mishmash entre anglais et français, mais bon. Ca devrait fonctionner. En gros la menue monnaie ce qui n'allait plus aux ouvriers agricoles et à leurs enfants, allait aux ancêtres de Rhône-Poulenc, Syngeta etc...

Des courgettes trop grosses?
Non, c'est des courgettes qui ne plaisent pas aux clientes qui font des salades fraiches de l'été.
Une courgette trop grosse mal poussée est creuse et les pépins sont quasi matures. Les supermarchiants préfèrent les petites courgettes parce que les clientes déplantées ont l'impression qu'en achetant une grosse courgette, elles vont en gaspiller les 2/3
Une grosse courgette au bon moment passe bien l'épreuve de la salade et d'autres trucs. Et en manger 4 fois en deux jours ne fera sauter personne de table. C'est pas non plus un problème de recettes . Farci en confit en sauce en réduit en ci ou ça

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 10/08/2020 à 15h31.
Citation :
Publié par Faerune Stormchild
Les fourmis c'est une super famille (au sens naturaliste), et en dessous y a des familles.
Alors identifiez bien vos bestioles.
Certaines sont particulièrement plus voraces que les termites.
Merci pour l'info. Je m'inquiétais pas trop des invasions de fourmis, comme je l'ai dit je n'ai que des pots sur la terrasse, donc elles sont restreintes dans leur espace disponible.
C'est aussi pour ça que leur rôle d'aération de la terre ne doit pas avoir un grand impact sur les pots.

Je ne crois pas que les fourmis du balcon et de la terrasse se soient rejointes d'ailleurs.

Je vis en étage élevé dans une grande tour en béton armé, donc pas d'inquiétude à ce niveau autre que pour mes plantes.
Mon jardin est blindé de fourmis, je trouve des nids un peu partout (ou alors c'est un nid géant avec plusieurs entrées? ^^), elles me font aucun dégâts.
Je pense pas que ce soit utile de les buter.
Elles élèvent des pucerons mais idem, ça a zéro effet négatif dans mon jardin.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés