L'Agora

HADOPI : Projet initial, évolution et bilan

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Squadz
Les 3/4 qui vont votés la loi, ne bip rien... voir très peu à internet... (vidéo du futur ex secrétaire d'état à l'économie numérique : p)
A la rigueur vois-tu, qu'il ne sache pas ce qu'est le web 2.0, je m'en cogne un peu. Par contre qu'il assène qu'il y a une dizaine d'années, 12, 13, 14 ans, il y avait 10 à 15000 internautes français, là ça fait peur.

Et que dire de son activité de lobbyiste? de ses "craintes" exprimées concernant Internet?
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Ca sent le manque d'idée tout ca, cela avait deja ete fait pour la dadvsi. Et les consequences ... ont pas changé grand chose
On sait bien que ça ne changera rien et que tout est décidé, puisque les rapporteurs de cette loi refusent tout débat démocratique de la part des 1% de la population intéressée, et que les 99% autres s'en foutent éperdument (les stats "Ouah, les connexions sur l'AN ont été explosées sont particulièrement ridicules et comiques").

De toute façon, je ne crois pas que beaucoup de monde (même parmi les internautes "courant" fréquentant ce forum, et je m'inclus dedans) n'imagine un Internet filtré comme le prévoit la loi. A part ceux ayant déjà voyagé dans des pays où Internet est déjà censuré.
Beaucoup d'incertitudes mais des informations importantes sur le futur vote de la loi Hadopi :

Citation :
Le débat Création et Internet va pouvoir être avancé dans le temps, apprend-on à l'instant. La conférence des présidents qui a eu lieu le 24 mars avait prévu large dans l’agenda réservé à l'examen du projet de loi organique. Toutefois, puisque que la gauche a été absente des débats, tout a été bouclé hier soir. En l’état actuel du calendrier, le gouvernement peut donc poursuivre dès lundi à 16h le débat sur le texte Création et Internet. L'information sera confirmée ou infirmée en fin de semaine.
Première information à confirmer donc.
Mais une autre également :

Citation :
Selon les derniers bruits de couloirs, le gouvernement serait prêt à lâcher-prise sur la coupure, mais la ministre de la Culture s’étant engagée à fond sur la suspension, le gouvernement ne peut plus reculer de lui-même. Des amendements de compromis comme ceux déposés par le député Martin-Lalande pourraient permettre de consentir à laisser passer l‘amende en renvoyant à 2011, soit aux calendes grecques, la coupure. « D'ici là, l’Hadopi aura coulé » nous commente-t-on à l’Assemblée.
Bref, à voir si ça se confirme.
Ca tourne à la mauvaise farce là.

lien
Citation :
Publié par Timinou
.

Bref, à voir si ça se confirme.

...
Le scénario auquel on était tous arrivé... (bon sauf 1 ou 2 )

Vous pensez qu'a science Po il y a des cours pour "sauver les apparences" et abandonner un projet tout en faisant croire qu'il n'y a un aucun recul sur le sujet (ça commence a devenir une habitude, cf la réforme des lycées...)

Je n'ose pas imaginer le nombre de textes qui n'ont ou qui ne seront jamais appliqués (DAVSI...) en sommeil dans nos lois, bonne chance aux futurs juristes !

Falcon

@wilaw lol pas bête comme idée ^^
Autres artistes que l'on pourra télécharger si un autre amendement passe (celui qui dit que si le titre n'est pas dispo légalement online on peut le télécharger même si il y a peu de chance que ça passe...) : http://www.lepost.fr/article/2008/11..._0_914840.html
Citation :
Publié par wilaw
les gars, on va pouvoir telecharge du Johnny Hallyday sans soucis

http://www.pcinpact.com/actu/news/49...dis-fiscal.htm

meme plus d égalité entre les artiste ^^

la france tu l'aime ( et tu paye tes impots) ou tu la quitte ( et on te telecharge a tout va )

lol
Non, c'est du n'importe quoi, cet amendement.
L'amendement parle de tous les ayant-droits, il ne suffit pas que Johny déménage en Suisse. C'est juste l'interprète.
De mémoire, par ayant-droit, on entend l'auteur (parolier et compositeur) et l'interprète.
Et je ne sais pas si en cédant leurs droits à la maison de disques, celle-ci n'est pas considérée de facto comme un ayant-droit. Donc, à part les indépendants n'ayant pas de filiale en France, il y aura toujours un ayant droit en France, donc Hadopi s'appliquera.

De toute façon, c'est complètement absurde pour ne pas dire ségrégationniste : en fait, l'auteur/interprète étranger non distribué en France peut se faire pirater sans recours ? Si oui, c'est vraiment une justice à deux vitesses, et je doute fort que ce soit constitutionnel.
Citation :
Publié par Lwevin Myan
Non, c'est du n'importe quoi, cet amendement.
L'amendement parle de tous les ayant-droits, il ne suffit pas que Johny déménage en Suisse. C'est juste l'interprète.
De mémoire, par ayant-droit, on entend l'auteur (parolier et compositeur) et l'interprète.
Et je ne sais pas si en cédant leurs droits à la maison de disques, celle-ci n'est pas considérée de facto comme un ayant-droit. Donc, à part les indépendants n'ayant pas de filiale en France, il y aura toujours un ayant droit en France, donc Hadopi s'appliquera.

De toute façon, c'est complètement absurde pour ne pas dire ségrégationniste : en fait, l'auteur/interprète étranger non distribué en France peut se faire pirater sans recours ? Si oui, c'est vraiment une justice à deux vitesses, et je doute fort que ce soit constitutionnel.
Agree
C'est un amendement "cache sexe"
Citation :
Publié par Lwevin Myan
Non, c'est du n'importe quoi, cet amendement.
L'amendement parle de tous les ayant-droits, il ne suffit pas que Johny déménage en Suisse. C'est juste l'interprète.
De mémoire, par ayant-droit, on entend l'auteur (parolier et compositeur) et l'interprète.
Et je ne sais pas si en cédant leurs droits à la maison de disques, celle-ci n'est pas considérée de facto comme un ayant-droit. Donc, à part les indépendants n'ayant pas de filiale en France, il y aura toujours un ayant droit en France, donc Hadopi s'appliquera.

De toute façon, c'est complètement absurde pour ne pas dire ségrégationniste : en fait, l'auteur/interprète étranger non distribué en France peut se faire pirater sans recours ? Si oui, c'est vraiment une justice à deux vitesses, et je doute fort que ce soit constitutionnel.
Non c'est tout à fait logique.
Je vois pas pourquoi l'état francais engagerait tous ces frais pour des artistes qui essaient de se soustraire au fisc francais.
D'ailleurs, c'est très bien dit comme cela :
"il ne serait pas conforme à l'intérêt général que le contribuable français soit conduit à financer un mécanisme bénéficiant à des ayants droit qui résident dans des paradis fiscaux dans le but de soustraire tout ou partie de leurs ressources au fisc "
Cela dit, je ne défend pas la loi.
Citation :
Publié par Dubble E
Non c'est tout à fait logique.
Je vois pas pourquoi l'état francais engagerait tous ces frais pour des artistes qui essaient de se soustraire au fisc francais.
D'ailleurs, c'est très bien dit comme cela :
"il ne serait pas conforme à l'intérêt général que le contribuable français soit conduit à financer un mécanisme bénéficiant à des ayants droit qui résident dans des paradis fiscaux dans le but de soustraire tout ou partie de leurs ressources au fisc "
Cela dit, je ne défend pas la loi.
Non, mais si l'amendement prévoyait de ne pas prendre en compte les plaintes des "artistes voyous", j'irais pas pleurer pour eux.
Je dis juste que l'interprète ne suffit pas, il faut aussi que les autres ayant-droits ne soient pas basés en France.
Pour les "artistes français", ceux qui seront concernés par la loi doivent se compter sur les doigts d'une main. Et ceci si on ignore le fait que les maisons de disques sont considérés comme ayant-droit (j'ai un doute là-dessus, j'aurais tendance à dire que oui).

Par ailleurs, cet amendement sodomise sans vaseline les artistes étrangers qui n'habitent pas par définition la France (à moins que l'amendement ne s'applique qu'aux artistes de nationalité française, mais j'ai pas vu). Eux peuvent se faire pirater allégrement, ils n'auront strictement aucun recours (et si les maisons de disques ne sont pas des ayant droits, c'est 99% de la production mondiale qui se retrouve en téléchargement autorisé).

Pour prendre un parallèle, ça serait un peu comme si les entreprises étrangères n'étaient pas protégées par le droit français, et qu'on pouvait par exemple mettre à sac les locaux des entreprises en question en toute légalité.
Citation :
Publié par Lauriana-Lywald
La réponse = http://beertopeer.org/

On va bien trouver une autre manière de partager les choses
Intéressant, même dans le cas ou les fichier échangé sont soumis au droit d'auteur, pas de trace d'HADOPI et si procédure judiciaire il doit y avoir ça en sera des vrais plutôt que la mascarade HADOPI.
Miam cette petite info :
(Un poil HS)

Citation :
EXCLUSIF Sarkozy impose Johnny pour le concert du 14 juillet

Le concert du 14 juillet au Champ-de-Mars accédera cet été au rang de tradition républicaine : à la demande de Nicolas Sarkozy, les cérémonies de la Fête nationale seront une nouvelle fois enrichies d'un grand spectacle gratuit, deux ans après le concert exceptionnel de Michel Polnareff qui avait réuni un million de spectateurs sous la tour Eiffel.
À la fois ordonnateur et programmateur, le président de la République a, cette fois encore, choisi lui-même la tête d'affiche : ce sera Johnny Hallyday, avec qui il entretient de longue date des relations amicales - et qui lui a apporté son soutien durant la campagne présidentielle.

Comme en 2007 aussi, l'organisation du concert a été confiée au producteur Jean-Claude Camus dans le cadre d'un accord de gré à gré - c'est-à-dire sans appel d'offres - et sera financée sur le budget du ministère de la Culture et de la Communication, au titre des "fournitures pour les fêtes nationales". Le coût de la manifestation est estimé à 1 million d'euros, dont la moitié environ devrait revenir au chanteur.
lien
Citation :
Publié par Hipparchia
En lisant "impose" j'ai compris qu'il allait payer des impôts....
La blague
Au contraire ça sent le retour d'ascenseur, si un symbole comme johnny pouvait revenir en France se serait un argument choc pour le bouclier fiscal, ça vaut bien 500000€...

Falcon <content de ne pas être parisien et de devoir écouter de la musique d'Etat...>
Citation :
Publié par Bnj / Krak
Je suis Parisien et le coup de Johnny me choque là...
Pas besoin d'être parisien pour ça.
Ne pas faire d'appel d'offre et choisir un chanteur que tu paieras deux fois plus que pour une tournée commerciale...
Citation :
Publié par Lwevin Myan
[Semi HS bis]
Les pirates sont des terroristes (bis).
Dans pas longtemps, je pense que les pirates seront responsables de la faim et du sida dans le monde.
[/Semi HS bis]
Cet article est vraiment un concentré de mauvaise foi. Entre les amalgames foireux, les calculs bidons (1 dvd piraté = 1 dvd pas acheté) et j'en passe. Des chiffres sortis d'on ne sais ou. C'est vraiment ce genre d'article qui tend a retourner la population contre les producteurs...
Citation :
Publié par Lwevin Myan
[Semi HS bis]
Les pirates sont des terroristes (bis).
Dans pas longtemps, je pense que les pirates seront responsables de la faim et du sida dans le monde.
[/Semi HS bis]
N'exagérons pas quand même, on parle là de la vente de contrefaçons, c'est différent du piratage sur le net. D'ailleurs le titre de l'article est clair quand même ! "La contrefaçon"

Bon par contre, ça sera évidemment récupéré, cf cette citation

Citation :
Un gros problème, explique Greg Treverton, est que "les acheteurs de copies piratées pensent commettre une petite offense, mais c'est faux ! C'est un crime contre la propriété intellectuelle et c'est, donc, comme le montre notre rapport, une question de sécurité nationale".
Le raccourci peut être fait, mais ce n'est pas vraiment ce qui est dit.
Mais à force d'utiliser pirate à tord et à travers...

Là on parle de mafia qui se finance avec les putes, la drogue, les armes, et visiblement le piratage peut devenir le premier échelon.
Citation :
Publié par Guitou
Pas besoin d'être parisien pour ça.
Ne pas faire d'appel d'offre et choisir un chanteur que tu paieras deux fois plus que pour une tournée commerciale...
en meme temps, je trouve ca logique, faut bien renfloué les caisses de Johnny avec tous ses mp3 piratés ! il perd plein d'argent
Citation :
Publié par Lwevin Myan
[Semi HS bis]
Les pirates sont des terroristes (bis).
Dans pas longtemps, je pense que les pirates seront responsables de la faim et du sida dans le monde.
[/Semi HS bis]
Bah je cite l'article :
Le coût de fabrication d'un DVD piraté est d'environ 70 centimes de dollars (0,52 euros) et son prix de vente au marché noir peut atteindre 9 dollars (6,70 euros)

-----------
Donc le coût de fabrication d'un DVD non piraté doit être moins cher (plus facile à faire quand meme) ou au pire au même coût soit 0.52 euros.
Les entreprises qui nous les vendent entre 15 et 50 euros, elles sont quoi ?

J'avoue que donner des chiffres pour se faire taper dessus ca manquait.
Citation :
Publié par Colsk
...
Les entreprises qui nous les vendent entre 15 et 50 euros, elles sont quoi ?
Des dealers à la solde de la mafia du disque/film ? ^^

Citation :
soit un bénéfice "trois fois plus élevé que le trafic de drogue"


Falcon

@wilaw 10€ c'est la fourchette basse ^^ même si en retire la moitié pour les droits d'auteur (et encore je suis généreux ^^) il reste de la marge sur les 15-25€...
moui enfin a la difference des dvd pirate, y a tout de meme les couts de droit d auteur, que les pirates eux paye pas

bon de la a faire 10 euro c est quand meme hallu
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés