L'Agora

[Wiki][POGNAX] Egalité Homme-Femme ? Le Sexisme dans notre société

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Bah, euh, oui, culturellement le soccer est genré et considéré un sport féminin, que ce soit pour les joueuses ou les parents les accompagnant (les fameuses soccer moms), et les rares garçons qui y jouent se collent une image de pleutres et d'homosexuels, comparés à l'imagine plus virile du football.
Mais le soccer ce n'est pas du football ? On ne comprend rien à ton message.
Citation :
Publié par Sayn
Mais le soccer ce n'est pas du football ? On ne comprend rien à ton message.
J'imagine qu'il parle du point de vue nord-américain.
Du coup là oui ça fait sens, dans le sens où là-bas, leur foot en armure c'est censé être un "sport de bonhomme" et le soccer y est vu comme un "sport de gonzesse"
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Bah, euh, oui, culturellement le soccer est genré et considéré un sport féminin, que ce soit pour les joueuses ou les parents les accompagnant (les fameuses soccer moms), et les rares garçons qui y jouent se collent une image de pleutres et d'homosexuels, comparés à l'imagine plus virile du football.
C'est quand même une vision très vieux jeu du soccer.

1/ L'intérêt pour le soccer a explosé depuis que Beckham et Ibrahimovic ont joué à Los Angeles, et aussi depuis que la société américaine est à feu et à sang. La finale de l'Euro 2021 est le 3eme évènement sportif le plus regardé cette année aux USA avec environ 9M spectateur, derrière le Super Bowl (90M) et les finales NBA (12M) mais devant les finales de hockey ou de baseball.

2/Les investissements ont eux aussi explosé et avec ça les salaires. Le joueur le mieux payé de MLS est à 7 millions de dollars, le 10eme à 2 millions de dollars. La footballeuse la mieux payée au monde est à 360 000€ (et elle est à Lyon) Y'a bien une américaine qui fait pas loin de 500k de revenus via ses contrats mais pas que son salaire, y'a les contrats pubs & co dedans.

3/ Les sports US sont de plus en plus clivant. Depuis qu'un joueur de foot US a mis un genou à terre pendant l'hymne (et que Trump l'a traité de fils de pute) y'a eu pas mal de boycott. Le foot US a toujours été affilié aux républicains et la NBA aux démocrates (y'a pleins de noirs en NBA, et c'est une ligue bien plus internationale que la NFL) D'ailleurs la NBA a aussi vu son audience chuté pour les mêmes raisons, en plus du Covid qu'a ajouté quelques clous au cercueil : par rapport à 2019, les finales NBA 2020 ont eu 60% de spectateurs en moins ce qui a vachement plu à Trump et 30% en moins pour celles de 2021.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Les élus écologistes en France, c'est aussi des combats comme des cours de récréation non genrés
https://m.20minutes.fr/amp/a/2874011


Aujourd'hui, c'était donc l'inauguration
https://www.lyoncapitale.fr/actualit...s-ecologistes/

Mais du coup, un petit garçon n'a pas l'air très content, et interpelle le maire de Lyon.

Une "rivière des amoureux"??...wtf?
Ce qui m'a le plus choqué, c'est ça *
Citation :
Armée d’un budget de 354 millions d’euros, soit plus du double du budget du mandat précédent, qui était de 165 millions
Il le trouve où ce budget ? Sachant qu'avec le Covid, j'imagine que les recettes ont du baisser ?


Perso, quand j'étais en primaire, la cours de récré était une dalle de béton vierge, et ça nous empêchait pas de jouer au foot, on utilisait des manteaux pour faire les limites des cages, on avait un ballon et voilà.
Donc ce sera pas un énorme problème pour les gamins de remplacer des cages par des copeaux, les gamins s'adapteront. Mais dépenser des millions d'euros pour ça, WTF.
Ils ont surtout dépensé de l'argent pour la rénovation des bâtiments :
Citation :
Armée d’un budget de 354 millions d’euros, soit plus du double du budget du mandat précédent, qui était de 165 millions, la mairie de Lyon a fait de l’éducation sa "priorité" pour les années à venir.
[...]
des bâtiments rénovés, en accord avec la transition écologique pour limiter les émissions et "améliorer les conditions de scolarisation des enfants". Une attention toute particulière sera ainsi accordée à l’isolation des établissements pour éviter les pertes de chaleur en hiver et préserver les élèves lors des épisodes de canicule, avec l’installation, notamment, de stores extérieurs sur les fenêtres et parfois de brasseurs d’airs à l’intérieur.
[...]
Un premier galop d'essai a déjà permis d'en rénover cinq et des travaux seront engagés dans quatre autres à l’automne 2021. Suivront ensuite une vingtaine d’établissements par an, "dans tous les arrondissements de Lyon", pour un budget global de 15 millions d’euros jusqu’en 2026.
Bon, après, le genre des marelles et des cages de hand, c'est nawak, on est bien d'accord. Et les copeaux de bois, ça a un côté toilettes sèches un peu folklo.
Pendant donc que l'on discute du genre de la marelle ou des cages de foot, parce que oui, c'est une sujet de premier ordre aujourd'hui en France, le Monde nous retrace la vie et la mort d'une gamine de 15 piges.

Shaina, 15 ans, poignardée et brûlée vive à Creil : « Ce n’est pas un fait divers, mais un fait de société » (lemonde.fr)

Violée en tournante par des jeunes en mal d'affection féminine de la cité
Puis, pour avoir portée plainte, passée à tabac
Puis, parce que peut être elle était enceinte, brûlée vive dans un cabanon en bois, au fond du jardin ouvrier

Jusque là, normal, ça lui apprendra à se mettre en robe et à refuser de vivre comme une " femme digne " se doit de vivre, c'est à dire à subir son mari, pondre des gosses pour les allocs et se passer de vie sociale et affective.

Par contre la nouveauté, en prime si on peut en parler ainsi c'est la réponse d'une partie ( pas négligeable ) des habitants de ce merveilleux endroit de France
On connaissait le " c'est sa faute elle portait une minijupe "
Maintenant c'est " c'est sa faute wallah, elle avait des vices "
Vices qui donc auront à eux seuls justifier son viol en tournante, ses tabassages et donc, le fait de griller dans un abri de jardin.

Dans la série, la France ce pays de progrès et de vivre ensemble, que pour Mila, la vie va continuer à être un calvaire, sans doutes jusqu'à la fin
Puisque en effet, un énième pauvre garçon malheureux a été interpellé par la police, alors qu'ils se proposait de dire à mila, en face à face, tout le bien qu'il pensait de ses propos sur le prophète .

Pour la pauvre gosse
Shaina, 15 ans, poignardée et brûlée vive à Creil : « Ce n’est pas un fait divers, mais un fait de société » (lemonde.fr)
Pour Mila, je vous laisse chercher, c'est dans la PQR.


Ma conclusion
Ca ne sert à rien d'aller défendre la femme afghane, quand soi même, dans son propre pays, on n'est pas foutu de protéger ses propres filles des agissements de ces pauvres garçons en mal d'affection, poussés par l'envie de bien faire, au nom d'une culture de paix et d'amour.

Mais enfin là, violée, frappée, brûlée, le tout en deux ans, faut peut être ( peut être ? ) commencer à se poser les bonnes questions sur le suivi des victimes et sur les conséquences pénales pour les auteurs.
Peut être aussi faudrait songer à cesser d'importer des gens pour qui les femmes sont à peine plus que des animaux de compagnie ?
Citation :
Publié par Egelby tout gentil
Peut être aussi faudrait songer à cesser d'importer des gens pour qui les femmes sont à peine plus que des animaux de compagnie ?
Parce qu'en France on viole, on tabasse puis on brûle ses animaux de compagnie ?

Sinon, je ne sais pas de quand date ce fait divers, mais je me souviens que dans son quartier "Momo le pyro" était considéré comme un héro parce qu'il avait brulé vive une fille de la cité dans le local à poubelle. C'était dans les années 2000, la génération co-produite par les clips de rap et les prêches islamistes, celle qui nous a donné les attentats qui ont suivi.

Sinon, puisque tu évoques la dernière affaire Mila, je donne les précisions :

un "réfugié politique" tchétchène qui était en train de recruter sur les réseaux sociaux une équipe pour assassiner Mila. Intercepté par la police, le parquet l'a remis en liberté immédiatement. Précisons que ce jeune homme diffuse régulièrement la propagande de Daesh et est en lien avec des terroristes du Moyen-Orient.
https://www.lyonmag.com/article/1176...t-laisse-libre

Dans un pays qui ne marcherait pas sur la tête, son statut de réfugié aurait été révoqué immédiatement et il serait en détention avec expulsion immédiate pour la Russie, sans recours possible.
Citation :
Publié par Egelby tout gentil
Pendant donc que l'on discute du genre de la marelle ou des cages de foot, parce que oui, c'est une sujet de premier ordre aujourd'hui en France, le Monde nous retrace la vie et la mort d'une gamine de 15 piges.

Shaina, 15 ans, poignardée et brûlée vive à Creil : « Ce n’est pas un fait divers, mais un fait de société » (lemonde.fr)

Violée en tournante par des jeunes en mal d'affection féminine de la cité
Puis, pour avoir portée plainte, passée à tabac
Puis, parce que peut être elle était enceinte, brûlée vive dans un cabanon en bois, au fond du jardin ouvrier

Jusque là, normal, ça lui apprendra à se mettre en robe et à refuser de vivre comme une " femme digne " se doit de vivre, c'est à dire à subir son mari, pondre des gosses pour les allocs et se passer de vie sociale et affective.

Par contre la nouveauté, en prime si on peut en parler ainsi c'est la réponse d'une partie ( pas négligeable ) des habitants de ce merveilleux endroit de France
On connaissait le " c'est sa faute elle portait une minijupe "
Maintenant c'est " c'est sa faute wallah, elle avait des vices "
Vices qui donc auront à eux seuls justifier son viol en tournante, ses tabassages et donc, le fait de griller dans un abri de jardin.

Dans la série, la France ce pays de progrès et de vivre ensemble, que pour Mila, la vie va continuer à être un calvaire, sans doutes jusqu'à la fin
Puisque en effet, un énième pauvre garçon malheureux a été interpellé par la police, alors qu'ils se proposait de dire à mila, en face à face, tout le bien qu'il pensait de ses propos sur le prophète .

Pour la pauvre gosse
Shaina, 15 ans, poignardée et brûlée vive à Creil : « Ce n’est pas un fait divers, mais un fait de société » (lemonde.fr)
Pour Mila, je vous laisse chercher, c'est dans la PQR.


Ma conclusion
Ca ne sert à rien d'aller défendre la femme afghane, quand soi même, dans son propre pays, on n'est pas foutu de protéger ses propres filles des agissements de ces pauvres garçons en mal d'affection, poussés par l'envie de bien faire, au nom d'une culture de paix et d'amour.

Mais enfin là, violée, frappée, brûlée, le tout en deux ans, faut peut être ( peut être ? ) commencer à se poser les bonnes questions sur le suivi des victimes et sur les conséquences pénales pour les auteurs.
Peut être aussi faudrait songer à cesser d'importer des gens pour qui les femmes sont à peine plus que des animaux de compagnie ?
Ca dépasse le simple aspect "importer des gens", c'est aussi le fait de français de seconde, 3ème et plus génération, mais qui sont imprégnés de plus en plus de ce qui fait de pire dans l'Islam à travers le salafisme et compagnie.

Même si demain y avait plus un seul musulman étranger qui s'installait en France, ça ne réglerait pas le problème de fond. Faut combattre l'idéologie islamiste dans ces quartiers, pour vraiment régler la situation.
D'ailleurs ça se limite pas qu'aux musulmans, parce que je suis certain que si on va regarder du côté des immigrés issue des pays de l'Est très catholique ou orthodoxe, ça doit pas être triste non plus la place de la femme. (d'autant que niveau crime d'honneur ils sont pas en reste)

Bref on en revient toujours au même constat, tout ça passe par l'éducation. Y a que comme ça qu'on peut faire évoluer les mentalités la meilleure preuve c'est voir l'évolution de comment est perçu la femme en France aujourd'hui et comment elle était perçu dans les années 50. Après y a tout un volet nouveau où faut aussi lutter contre les dérives type discours islamistes.

Mais en tout cas, ça passe pas par ces histoire surréaliste de cours non genré. C'est clairement pas ça, qui va changer la donne.
En clair, ce que vous décrivez ce n'est pas un problème d'immigration mais de fonctionnement de la justice, qui devrait être plus immédiate, sans oublier le suivi des victimes. Cela nous ramène à la question des moyens qui lui sont attribués.
Citation :
Publié par Diesnieves
En clair, ce que vous décrivez ce n'est pas un problème d'immigration mais de fonctionnement de la justice, qui devrait être plus immédiate, sans oublier le suivi des victimes. Cela nous ramène à la question des moyens qui lui sont attribués.
Dans le cas de Mila, si, un peu en fait.

Citation :
À 6 heures, ce matin un jeune Tchétchène de 17 ans, Saïd A., a été interpellé par la police judiciaire de Reims après une alerte des services de renseignements.
Alors oui ça fait pas très vivre ensemble, mais peut être qu'il faudra un jour arrêter de se voiler la face sur des comportements qui ne sont pas forcément très compatibles avec ledit " vivre ensemble "
Citation :
l'ado avait engagé les démarches pour être naturalisé français.
Je pense que l'on peut se passer de cette potentielle chance pour la France et peut être même le renvoyer chez lui, pour le coup. Pis peut être regarder autour de lui aussi, histoire de pas en laisser passer entre les mailles du filet.
Citation :
Publié par Diesnieves
En clair, ce que vous décrivez ce n'est pas un problème d'immigration
Quand tu accepte un mec sur ton territoire qui à une culture totalement opposé à la notre si en faite.
Que derrière la justice est aux fraise ne fait que rajouter au problème initiale.
Enfin la c'est pas vraiment un problème de justice mais de lois. Un immigré mineur ou pas qui appelle au meurtre d'une personne Française, la 1ère mesure prise immédiatement après l'avoir condamnée et fait purger sa peine, c'est le renvoyé illico presto dans son pays d'origine avec une interdiction définitive du territoire français. Que sont pays en veuille ou pas, tant pis au pire on le laisse à l'aéroport chez lui, son pays se démerdera. Ca devrait être automatique et pas au bon vouloir d'un juge.
T'es étrangers en situation régulière ou pas, t'es condamnée c'est au revoir et à tout jamais. Surtout pour ce genre de cas.
Citation :
Publié par Aloïsius
Parce qu'en France on viole, on tabasse puis on brûle ses animaux de compagnie ?

Sinon, je ne sais pas de quand date ce fait divers, mais je me souviens que dans son quartier "Momo le pyro" était considéré comme un héro parce qu'il avait brulé vive une fille de la cité dans le local à poubelle. C'était dans les années 2000, la génération co-produite par les clips de rap et les prêches islamistes, celle qui nous a donné les attentats qui ont suivi.

Sinon, puisque tu évoques la dernière affaire Mila, je donne les précisions :

un "réfugié politique" tchétchène qui était en train de recruter sur les réseaux sociaux une équipe pour assassiner Mila. Intercepté par la police, le parquet l'a remis en liberté immédiatement. Précisons que ce jeune homme diffuse régulièrement la propagande de Daesh et est en lien avec des terroristes du Moyen-Orient.
https://www.lyonmag.com/article/1176...t-laisse-libre

Dans un pays qui ne marcherait pas sur la tête, son statut de réfugié aurait été révoqué immédiatement et il serait en détention avec expulsion immédiate pour la Russie, sans recours possible.
Sohane à Vitry sur Seine en 2002

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sohane_Benziane


Bas les féministes/sjw c'est un peu les écologistes du combat sociétale, être complètement à côté de la plaque et s'évertuer à s'occuper de sujets futiles quand il y a des choses plus graves à traiter.
Citation :
Publié par Aeristh
Quand tu accepte un mec sur ton territoire qui à une culture totalement opposé à la notre si en faite.
Que derrière la justice est aux fraise ne fait que rajouter au problème initiale.
Enfin la c'est pas vraiment un problème de justice mais de lois. Un immigré mineur ou pas qui appelle au meurtre d'une personne Française, la 1ère mesure prise immédiatement après l'avoir condamnée et fait purger sa peine, c'est le renvoyé illico presto dans son pays d'origine avec une interdiction définitive du territoire français. Que sont pays en veuille ou pas, tant pis au pire on le laisse à l'aéroport chez lui, son pays se démerdera. Ca devrait être automatique et pas au bon vouloir d'un juge.
T'es étrangers en situation régulière ou pas, t'es condamnée c'est au revoir et à tout jamais. Surtout pour ce genre de cas.
Ouais mais ça c'est la double peine qui officiellement a été abolie par Sarkozy.
Après pas besoin de double peine selon moi, pourquoi envoyer des gens en prison aux frais du contribuable quand on peut directement les renvoyer chez eux ?

Maintenant désolé de vous décevoir mais les problèmes de société sont quand même assez rarement commis par les gens qui fuient des régimes religieux, ils viennent plutôt de ceux qui sont nés ici et que la société maintient dans leur merde par soit disant "manque d'argent" avant de se rendre compte que c'était peut être une erreur que de laisser un terreau fertile pour l'idéologie.
Citation :
Publié par Aeristh
Quand tu accepte un mec sur ton territoire qui à une culture totalement opposé à la notre si en faite.
Que derrière la justice est aux fraise ne fait que rajouter au problème initiale.
Enfin la c'est pas vraiment un problème de justice mais de lois. Un immigré mineur ou pas qui appelle au meurtre d'une personne Française, la 1ère mesure prise immédiatement après l'avoir condamnée et fait purger sa peine, c'est le renvoyé illico presto dans son pays d'origine avec une interdiction définitive du territoire français. Que sont pays en veuille ou pas, tant pis au pire on le laisse à l'aéroport chez lui, son pays se démerdera. Ca devrait être automatique et pas au bon vouloir d'un juge.
T'es étrangers en situation régulière ou pas, t'es condamnée c'est au revoir et à tout jamais. Surtout pour ce genre de cas.
Perso ça me fait de plus en plus chier de payer mes impôts pour nourrir des gars qu'ont plus rien à faire ici. On a déjà nos prisonniers qui nous coute une fortune (Salah Abdeslam coute environ 400 000€/an) et nos prisons sont bondées, faudrait pas qu'on ajoute les prisonniers des autres.
Citation :
Publié par Aeristh
Quand tu accepte un mec sur ton territoire qui à une culture totalement opposé à la notre si en faite.
Que derrière la justice est aux fraise ne fait que rajouter au problème initiale.
Enfin la c'est pas vraiment un problème de justice mais de lois. Un immigré mineur ou pas qui appelle au meurtre d'une personne Française, la 1ère mesure prise immédiatement après l'avoir condamnée et fait purger sa peine, c'est le renvoyé illico presto dans son pays d'origine avec une interdiction définitive du territoire français. Que sont pays en veuille ou pas, tant pis au pire on le laisse à l'aéroport chez lui, son pays se démerdera. Ca devrait être automatique et pas au bon vouloir d'un juge.
T'es étrangers en situation régulière ou pas, t'es condamnée c'est au revoir et à tout jamais. Surtout pour ce genre de cas.
Oui, c'est une aberration totale. Nos capacités d'accueils et d'assimilation sont déjà totalement aux fraises sans en plus se taper les djihadiste en herbe identifiés comme tel.

Si nos lois ne permettent pas d'expulser ce genre d'ordure, alors les lois doivent être changées. Point barre.
Je pense qu'il s'agit moins de lois françaises que de traités internationaux que nous signons sans aucune réserve, et que nous mettons un point d'honneur à appliquer y compris et surtout lorsque le populo de base y est opposé.
Citation :
Publié par Michel Myers
20 ans ... mais je pense qu'il faut encore prendre du temps pour analyser le problème.

Citation :
Maintenant désolé de vous décevoir mais les problèmes de société sont quand même assez rarement commis par les gens qui fuient des régimes religieux, ils viennent plutôt de ceux qui sont nés ici et que la société maintient dans leur merde par soit disant "manque d'argent" avant de se rendre compte que c'était peut être une erreur que de laisser un terreau fertile pour l'idéologie.
En faites, non, cf les derniers rapports (https://www.vie-publique.fr/rapports) les étrangers sont sur-représentés parmi les mis en cause.
https://www.liberation.fr/culture/li...JUZ6GFDRJHWFE/

Libération qui fait une présentation dithyrambique d'une étude intersectionnelle des violences misogynes, dont il ressort que si les femmes intouchables se font violer en toute impunité dans l'Inde du système des castes, c'est la faute des féministes blanches impérialistes.


Citation :
Les autrices, très engagées, exposent les solutions envisagées par ces féministes : agir au niveau «glocal» et non transnational, afin, entre autres, de se dégager du «féminisme dominant», qualifié de «féminisme des 1 %», auquel est reproché de contribuer, parce que composé de personnes riches, à «une lecture conservatrice» en termes de protection de leurs consœurs du Sud, en les prétendant victimes de leur culture, justifiant, ainsi, l’ingérence ou l’occupation occidentales.
Car chacun sait que l'Inde, le Brésil ou l'Argentine sont victimes d'occupations et d'ingérences occidentales.
Bah c'est connu, le travail au fourneau, le sex a la demande du patriarche, ça libère, contrairement aux femmes occidentales consuméristes qui sont esclaves sans le savoir.
Arbeit und sex macht frei.
Citation :
Publié par Aloïsius
Libération qui fait une présentation dithyrambique d'une étude intersectionnelle des violences misogynes, dont il ressort que si les femmes intouchables se font violer en toute impunité dans l'Inde du système des castes, c'est la faute des féministes blanches impérialistes.
Tu peux me citer le passage où il est dit que les viols en Inde sont la faute des féministes blanches impérialistes ? Parce que j'ai pas trouvé et ça me paraît un peu gros quand même...
Citation :
Publié par Miuw
Tu peux me citer le passage où il est dit que les viols en Inde sont la faute des féministes blanches impérialistes ? Parce que j'ai pas trouvé et ça me paraît un peu gros quand même...
Faut lire l'article en entier :
Citation :
Voilà dix ans que la poétesse féministe mexicaine Susana Chavez a perdu la vie pour prix de son engagement. Les militantes latino-américaines ont hérité de son slogan : «Ni Una Menos» («Pas une de moins»), clamé, bien avant #MeToo, pour lutter contre les violences de genre, véritable fléau, dont la presse a régulièrement souligné l’inflation en Amérique du Sud, en Inde et en Afrique du Sud. Malgré la condamnation de celles-ci – domestiques et /ou politiques, réelles ou symboliques – par des Etats et des instances internationales, en application du principe universel du droit à la vie et à une vie sans violence, et des avancées qui s’en sont suivies, elles n’ont pas été éradiquées, loin s’en faut.
[...]
Les dix contributions d’autrices du Sud, servies par un lumineux éditorial de l’historienne Aurélie Leroy, dressent un bilan à frémir : des viols subis, en Inde, par les femmes Dalits (les opprimés hors caste, soit 16 % de la population) aux violences sexuelles dans le cadre de l’élimination génocidaire des Yézidies d’Irak par Daech, en passant par l’inflation des violences conjugales en Afrique du Sud, expression de masculinités hégémoniques.
[...]
La posture adoptée par ces militantes leur permet d’extirper, estiment-elles, les racines du mal, à savoir l’intersectionnalité entre patriarcat, capitalisme, néolibéralisme, postcolonialisme et racialisation, laquelle a des conséquences dévastatrices sur les genres et les groupes subalternes.
[...]
Les autrices, très engagées, exposent les solutions envisagées par ces féministes : agir au niveau «glocal» et non transnational, afin, entre autres, de se dégager du «féminisme dominant», qualifié de «féminisme des 1 %», auquel est reproché de contribuer, parce que composé de personnes riches, à «une lecture conservatrice» en termes de protection de leurs consœurs du Sud, en les prétendant victimes de leur culture, justifiant, ainsi, l’ingérence ou l’occupation occidentales.
Cela me semble évident : si Daech a massacré les Yezidi et réduit en esclavage sexuel les fillettes de ce peuple, ce n'est pas à cause de l'application d'une idéologie et de dogmes religieux issus du fond des âges, c'est à cause du colonialisme, du racisme (et on sait que ce dernier est à sens unique) et du "féminisme des 1%".

Alors je ne sais pas si ces textes sont aussi immondes que la présentation qu'en Libération, ou bien si c'est Aurélie Leroy qui est responsable de ce délire, ou bien si Libé n'a rien compris.
Mais le sens profond de cet article est évident et il est effarant de connerie barbare.


Au passage, parle de "féminisme des 1%" pour parler du féminisme occidental (parce que c'est de cela dont il s'agit), ça revient à faire croire que l'Amérique du Nord et l'Europe ne compterait que pour 1% de la population mondiale, alors qu'elles représentent plutôt dans les 15%. On se demande ce que Aurélie Leroy entend faire des 14% manquant, si elle veut ramener l'Occident à "1%".
Tout ce que je lis c'est que le "féminisme des 1%" (que je comprends dans le sens de féminisme des classes dominantes occidentales) contribue à une lecture conservatrice des violences sexistes dans ces pays qui tend à justifier l'ingérence occidentale. Nul part il est dit que ces violences sont la faute de ces féministes.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés