L'Agora

[Wiki][POGNAX] Egalité Homme-Femme ? Le Sexisme dans notre société

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Mangemouton
Les articles explicitent clairement les problèmes systémiques :

- les femmes ont été exclus des tests
- les différences biologiques pas prises en compte (ni dans les tests, ni dans les prescriptions)

Et quel est l'argument ?

"Oui mais enfaite les femmes elles participent pas au test".

Bref c'est totalement à l'ouest puisque que comme le dit l'article, même quand elles participent ce n'est pas pris en compte. Bref il s'agit encore une fois de faire passer les causes du sexisme structurel (conséquence direct du système patriarcal) comme étant lié à la psychologie des femmes. Bref encore une fois de mettre le blâme sur les victimes plutôt que les bourreaux.
Citation :
Publié par Mangemouton
Les femmes (sexe biologique) forment la majorité de la population. Vous trouvez ça normal que les traitement médicaux soient inadaptés pour plus de la moitié de la population ?

Quand à l'exclusion, ce que remarque les auteur.es c'est que même quand les femmes sont présentes dans les tests, elles ne sont pas prises en compte dans le traitement des données.

Du coup petite question, qu'es qui vous convaincrait que tout ceci est lié au sexisme ?

Parce que je montre un cas clair où les femmes (majorité de la population rappelons-le) sont tout simplement ignorées et vous continuez à parler de question financière alors que comme le montre le sujet du non-traitement des données ce n'est même pas ça le problème.

Et point important quand même à relever, elles sont ignorées lors des tests avant commercialisation mais visiblement aussi lors des études sur les effets secondaires après la mise sur le marché.

Du coup qu'es qui vous convaincrait ?

Parce que pour moi le problème, c'est celui que l'on retrouve régulièrement en médecine : une sorte de figure universel du patient en tant qu'homme. C'est quelque chose de connue notamment pour les diagnostics concernant l'autisme ou les infarctus (les symptômes sont différent selon le sexe biologique).
Citation :
Publié par Borh
Même si le sujet est peut-être pas inintéressant et les intentions de la réalisatrices parfaitement positives, il est évident que des gamines de 11 ans hypersexualisées qui dansent de façon ultra provocante, ça va attirer tous les pédophiles, faut pas se voiler la face.
Je reviens sur le fil, je vois qu'on milite pour qu'il y ait plus de femmes cobayes parce-que le sexisme des fabriquants, agents du patriarcat, les empoisonnent avec des médicaments mal dosés et que derrière on prône la libération sexuelle des petites filles de 11 ans ..

Ah ouais ... c'est chaud !
Je pensais que le féminisme prenait le mauvais chemin, en fait non: il roule carrément à contre sens .

Citation :
Les femmes (sexe biologique) forment la majorité de la population. Vous trouvez ça normal que les traitement médicaux soient inadaptés pour plus de la moitié de la population ?
J'aime quand les féministes sortent cet argument ! "Les femmes forment la majorité de la population, donc .."
Pardon .. mais ce n'est pas vous qui défendez les minorités homosexuels, de couleur ou transgenre?
Ce n'est pas vous qui réclamez des lois pour les protéger?
Si on suit le raisonnement, les hommes formant la minorité, eux aussi devraient être surprotéger.

Pourquoi d'un coup, il faudrait favoriser la majorité ?
Vive le raisonnement à géométrie variable ...

Puisqu'on est dans l'absurde:
https://www.santemagazine.fr/actuali...-femmes-439646
Les hommes ont une mortalité lié au covid deux fois plus élevés, ils développaient les formes les plus graves; l'effet du sexe biologique étant démontré, je milite pour que l'accès aux soins intensifs et aux réanimation ailles en priorité aux hommes.

J'aimerais bien entendre l'avis des féministes là dessus
Citation :
Publié par Borh
Même si le sujet est peut-être pas inintéressant et les intentions de la réalisatrices parfaitement positives, il est évident que des gamines de 11 ans hypersexualisées qui dansent de façon ultra provocante, ça va attirer tous les pédophiles, faut pas se voiler la face.
Comme les piscines municipales, à interdire, pour empêcher les pédophiles d'y reluquer des jeunes filles en maillot de bain.
Les intentions de la réalisatrice, si on s'y penche quelques minutes sont tout autres, au travers de ce film elle dénonce l'hyper sexualisation des jeunes filles, de plus, il y a au cinéma ce qu'on appelle les intentions de mise en scène, c'est à dire comment pour une scène donnée tu vas la filmer et quel message par l'image tu feras passer, celle de la réalisatrice (sa mise en scène) n'est clairement pas destinée à promouvoir la sexualisation des jeunes filles au travers de cette danse.

Citation :
Paris Match. Féminisme, Black Lives Matter, problématique du consentement… “Mignonnes” est pile dans l’air du temps ! Quel est son point de départ ?
Maïmouna Doucouré. J’en ai eu l’idée après avoir vu dans une fête de quartier des filles de 11 ans danser de façon hyper lascive. Je me suis dit : “Est-ce qu’elles ont conscience du message qu’elles envoient ?” Pendant un an et demi, j’ai enquêté auprès de petites filles. Ce que montre le film, c’est qu’à 11 ans on est encore une enfant et qu’on ne peut donc pas être consentante. Il y a trois ans, un adulte de 28 ans a emmené une petite de 11 ans chez lui après l’avoir rencontrée dans un parc. Il a eu des relations sexuelles avec elle, mais ça n’a pas été considéré comme un viol parce qu’on a estimé qu’il n’y a pas eu violence et qu’elle ne s’est pas débattue… Là où ça rejoint mon film, c’est que les policiers ont utilisé comme argument contre elle le fait qu’elle avait pour habitude de partager des photos d’elle dénudée sur Internet. Ça m’a glacé le sang. On ne peut pas tenir nos enfants pour responsables de ces actes ! Il y a urgence à remettre en question les outils qu’on leur donne pour se construire.
Citation :
Pendant la préparation, j’ai vu des filles de 13 ou 14 ans suivies par 400 000 personnes, juste parce qu’elles postent des photos d’elles en string
Vous avez tourné dans le XIXe arrondissement, le quartier de votre enfance. L’histoire est inspirée de votre adolescence ?
En partie. Avec mes copines, on aimait aller dans des “après-midi”, des boîtes de nuit ouvertes le jour pour des grands de 15 ans. Sauf qu’on avait 11 ou 12 ans. Je me souviens qu’on dansait le raggamuffin, une danse très sexuée. La grosse différence avec aujourd’hui, c’est l’exposition aux réseaux sociaux, qui n’existaient pas alors. Tout ça restait entre nous, alors que maintenant ça peut être vu par des centaines de milliers de gens. Pendant la préparation, j’ai vu des filles de 13 ou 14 ans suivies par 400 000 personnes, juste parce qu’elles postent des photos d’elles en string. Ça implique une nouvelle forme de construction de l’estime de soi, très fragile, fondée sur du virtuel, un nombre de likes ou de followers. “Mignonnes” est un cri d’alarme. Et encore, il y a des choses que je n’ai pas osé filmer. Pour ne pas effrayer les parents…
Votre film évoque en filigrane votre révolte face à la polygamie de votre père. Votre conscience féministe vient-elle de là ?
Je crois qu’elle est venue très tôt en effet. A la maison, on était dix enfants parce que mon père avait deux femmes. On vivait tous ensemble dans un tout petit appartement à Paris, où j’ai eu une enfance très heureuse. Mais j’ai tellement observé autour de moi des femmes qui se résignaient… Dans ma langue, il y a un mot pour ça, “mougni”, qui signifie “supporte, résiste, malgré tout”. On dit aux femmes : “Mougni pour tes enfants, mougni pour ton mari, t’inquiète pas, dans l’au-delà, tu seras récompensée.” Déjà, à 8 ans, ça me révoltait ! En même temps, on est très forts en tant qu’Occidentaux pour pointer du doigt l’oppression des femmes des autres cultures. Mon film montre qu’on est toutes opprimées, d’une certaine façon. Quand on voit la jeune héroïne aller vers sa liberté, au bout d’un moment, on se dit : “Est-ce que c’est vraiment ça, la liberté ? C’est pas plutôt une autre forme d’aliénation ?”...

https://www.parismatch.com/Culture/C...alarme-1699263
Citation :
Avec mes copines, on aimait aller dans des “après-midi”, des boîtes de nuit ouvertes le jour pour des grands de 15 ans. Sauf qu’on avait 11 ou 12 ans. Je me souviens qu’on dansait le raggamuffin, une danse très sexuée. La grosse différence avec aujourd’hui, c’est l’exposition aux réseaux sociaux, qui n’existaient pas alors.
En somme ce qu'essaye de démontrer la réalisatrice:

-Avoir 11 ans et sortir en boite de nuit pour danser à caractère sexuel ou twerker, c'est normal.
-Le prendre comme quelque chose de sexuel, n'est pas normal .

...

A quel moment elle remet en cause son éducation ?


Citation :
Tout ça restait entre nous, alors que maintenant ça peut être vu par des centaines de milliers de gens.
A pardon .. tant que ça reste entre copines, ça va .. ça passe.


A 11 ans ta fille se comporte comme ça .. tu fais comment ?
Tu n'as plus le droit à la fessé ou a la gifle ..
Reste quoi du coup ? L'internat ?
Citation :
Publié par Darwhine
A 11 ans ta fille se comporte comme ça .. tu fais comment ?
Tu n'as plus le droit à la fessé ou a la gifle ..
Reste quoi du coup ? L'internat ?
Il y a un truc qui s'appelle le langage. C'est une technologie assez nouvelle, genre 200 000 ans à peu près, et qui est encore en développement, mais ça fonctionne plutôt pas mal.

Par ailleurs, que des enfants joue "aux grands", ça n'a rien de neuf. Qu'ils aient des comportements sexués ("jouer au docteur") non plus. Tant que ça reste entre eux et qu'ils ne sont pas contraints, c'est plutôt inoffensif. En revanche, si c'est diffusé sur des réseaux ou que des adultes orientent le truc pour satisfaire leurs propres besoins, c'est autre chose.
Le problème c'est pas le film.

C'est le poster et la description du film. Les américains, dans leur puritanisme absolue dés que ça touche au sexe, ont décidé de lancer une croisade sur une oeuvre artisitiques sans la connaitre a partir d'informations partielles et hors contexte.

Un peu comme demander la retraite de Lolita juste en lisant le titre.

Après, je pense que Netflix a fait ça volontairement, toute publicité est de la bonne publicité. La plupart des gens n'auraient jamais entendu parler de ce film sans cette polémique.

Maintenant, si les gens ont peur que les pédophiles obtiennent du "materiel", disons qu'entre FB, tik tok et harry potter 1 à 3 ils en avaient déjà suffisamment sans soucis légaux.

Dernière modification par Zackoo ; 21/08/2020 à 08h58.
Citation :
Publié par Zackoo
dans leur puritanisme absolue dés que ça touche au sexe
C'est du puritanisme que de trouver inacceptable une affiche où des gamines de 11 ans sont sexualisées à outrance alors que l'affiche de base qui a été utilisé en France n'avait strictement rien à voir avec çà et était très bien?

https://jolstatic.fr/attachments/6/8/465/6/MTZkNTAzZjczODRmOGM3ZGQ5MzNlZTA1OWE5MTIyMzA/124309_1597928987_7347.png
Bah tu prends la définition du puritanisme : rigidité du corps et de l'esprit. Et ca va parfaitement de pair avec "trouver inacceptable" et vouloir tout censurer à tord et à travers.

Trouver ça "creepy", tordu, pervers, tendancieux, je serai parfaitement d'accord.
Citation :
Publié par Darwhine
Pourquoi d'un coup, il faudrait favoriser la majorité ?
Vive le raisonnement à géométrie variable ...
On ne parle pas de les favoriser, mais d’éviter de les défavoriser. Y a une différence hein...
Citation :
Publié par Matharl
C'est du puritanisme que de trouver inacceptable une affiche où des gamines de 11 ans sont sexualisées à outrance alors que l'affiche de base qui a été utilisé en France n'avait strictement rien à voir avec çà et était très bien?

https://jolstatic.fr/attachments/6/8/465/6/MTZkNTAzZjczODRmOGM3ZGQ5MzNlZTA1OWE5MTIyMzA/124309_1597928987_7347.png
La vache, c'est réel l'affiche de droite? Ah wai chaud.
Citation :
Publié par Epidemie
La vache, c'est réel l'affiche de droite? Ah wai chaud.
Oui. Dis toi qu'au début je pensais que celle de droite était l'officielle et celle de gauche la version française. Les américains sont quand même hypocrite. Eux qui exhibe des gamins, parfois plus jeunes, dans des concours de mini-miss.

Citation :
Publié par .K.
Comme les piscines municipales, à interdire, pour empêcher les pédophiles d'y reluquer des jeunes filles en maillot de bain.
Les intentions de la réalisatrice, si on s'y penche quelques minutes sont tout autres, au travers de ce film elle dénonce l'hyper sexualisation des jeunes filles, de plus, il y a au cinéma ce qu'on appelle les intentions de mise en scène, c'est à dire comment pour une scène donnée tu vas la filmer et quel message par l'image tu feras passer, celle de la réalisatrice (sa mise en scène) n'est clairement pas destinée à promouvoir la sexualisation des jeunes filles au travers de cette danse.
Donc elle dénonce l'hypersexualisation mais elle trouve normal que des gamines ( i.e : elle à cet âge ) de 11 ans fasse des danses du même acabit dans des discothèques de jeunes de 15-18 ans, qui ont aussi une vision sexualisé de la danse. Les problématiques de ce type de boîte est récurrent avec des majeurs, faisant très jeune, qui entre et des gamines, faisant mature, qui entre. Avec tous les problèmes ui découlent... En d'autres termes, elle dénonce ce qu'elle trouve normal. Cette schizophrénie est intéressante.

Je regarderai peut être le film mais à moins que sa critique soit vraiment axé sur les réseaux sociaux, l'absence de modération des plateformes( TikTok, OnlyFan, Instagram, Twitter etc ) et l'impact des adultes sur la construction de l'enfant, elle est au mieux hypocrite. Si à son époque, il y avait eu des réseaux sociaux, elle aurait fait la même pour faire comme les grands.
Je pense que c'est un argument qui se tient.

Que des enfants veulent faire comme les grands, n'est a priori pas une chose anormale, ils reproduisent les construction sociales qu'ils observent, sans les analyser.

Les problèmes, c'est soit 1) quand les enfants en question deviennent utilisés par les adultes et 2) quand les constructions sociales en question sont intrinsèquement malsaine et deviennent un carquois empêchant le développement des enfants, ce qui est l'argument de la réalisatrice :

Entre la religion rétrograde de sa famille et l'hyper sexualisation occidentale de la société, était-elle vraiment libre ?

Elle cherche probablement encore la réponse.
Citation :
Publié par Borh
Bon j'avoue que pour une fois, je me demande comment ça se fait que chez nous le film est passé comme une lettre à la poste vu son sujet. Peut-être parce qu'il est réalisé par femme, sinon je vois pas...
Bein, vu qu'on copie les USA avec retard, on devrait avoir la polémique aussi après coup; j'imagine.
Citation :
Publié par Huychi
Oui. Dis toi qu'au début je pensais que celle de droite était l'officielle et celle de gauche la version française. Les américains sont quand même hypocrite. Eux qui exhibe des gamins, parfois plus jeunes, dans des concours de mini-miss.
Je regarde l'âge des actrices là c'est genre 12/14 ans par là, à quel moment tu peux penser faire une affiche comme ça surtout que dans le film elle sont censé avoir 11 ans me semble. Le pire c'est que le film a l'air d'être du même niveau, je regarde des extraits là et c'est malaisant au possible.
je viens de regarder la bande d'annonce de cuties, j'y trouve déjà quelques plans très révélateurs (y'en a d'autres mais bon j'ai pas que ça à foutre):

[img]https://zupimages.net/up/20/34/ampk.jpg[/img]

Il vous faut quoi de plus, une pipe en pov ?
Citation :
Publié par Zackoo
Je pense que c'est un argument qui se tient.

Que des enfants veulent faire comme les grands, n'est a priori pas une chose anormale, ils reproduisent les construction sociales qu'ils observent, sans les analyser.

Les problèmes, c'est soit 1) quand les enfants en question deviennent utilisés par les adultes et 2) quand les constructions sociales en question sont intrinsèquement malsaine et deviennent un carquois empêchant le développement des enfants, ce qui est l'argument de la réalisatrice :

Entre la religion rétrograde de sa famille et l'hyper sexualisation occidentale de la société, était-elle vraiment libre ?

Elle cherche probablement encore la réponse.
En effet, tu as raison.

Citation :
Publié par Epidemie
Je regarde l'âge des actrices là c'est genre 12/14 ans par là, à quel moment tu peux penser faire une affiche comme ça surtout que dans le film elle sont censé avoir 11 ans me semble. Le pire c'est que le film a l'air d'être du même niveau, je regarde des extraits là et c'est malaisant au possible.
Tu sais, j'ai déjà vu pire de la part des US. Donc ça ne m'aurait même pas étonné cet affiche là bas. D'ailleurs, si Netflix a utilisé cette affiche, ça n'est pas pour rien.
J'avoue que je ne comprends pas bien vos commentaires, des gamines qui dansent (avec la sexualisation qui va avec), ce n'est pas la première fois qu'on voit ça au cinéma, de tête il y a la même chose dans Donnie Darko ou dans Little miss sunshine.

Surtout qu'à priori le propos du film ici va dans le bon sens
Citation :
Publié par Sayn
J'avoue que je ne comprends pas bien vos commentaires, des gamines qui dansent (avec la sexualisation qui va avec), ce n'est pas la première fois qu'on voit ça au cinéma, de tête il y a la même chose dans Donnie Darko ou dans Little miss sunshine.
Donc parce que ça a eu lieu déjà avant on doit rien dire pour les prochaines productions? Gros si tu vois pas le soucis d'exposer des gamines de cet âge là et jouant un rôle encore plus jeune de cette façon là c'est chelou honnêtement. Le cinéma au même titre que pas mal d'autres domaines de l'art ont très longtemps eu une impunité totale au niveau de la sexualisation des jeunes/très jeune et il est temps que ça s'arrête.

Bientôt on va avoir des gens nous disant que ce qu'a link plus haut brutal-delux c'est normal.
Citation :
Publié par Soya02
Donc parce que ça a eu lieu déjà avant on doit rien dire pour les prochaines productions? Gros si tu vois pas le soucis d'exposer des gamines de cet âge là et jouant un rôle encore plus jeune de cette façon là c'est chelou honnêtement. Le cinéma au même titre que pas mal d'autres domaines de l'art ont très longtemps eu une impunité totale au niveau de la sexualisation des jeunes/très jeune et il est temps que ça s'arrête.
Autant la sexualisation inutile des jeunes je n'ai aucun problème à ce qu'on l'encadre, autant quand c'est le thème du film je n'y vois aucuns problèmes.
C'est de l'art, l'art aborde des thèmes qui peuvent mettre mal l'aise, qui peuvent faire réfléchir, c'est ce qu'on lui demande au final.

Ce n'est pas un film créé par un pédophile avec comme objectif de devenir du matériel masturbatoire. Donc ce n'est pas un problème, ensuite des déviants peuvent absolument tout transformer en matériel masturbatoire et nous n'y pouvons rien.

Perso les images montrées ici n'évoque rien de sexuel en moi. Ca ressemble plutôt des errance de pré-ado. Heureusement que les actrices ne sont pas plus vieille, c'est bien leur jeune age qui fait que ce n'est pas sexuel.
Citation :
Publié par gnark
Autant la sexualisation inutile des jeunes je n'ai aucun problème à ce qu'on l'encadre, autant quand c'est le thème du film je n'y vois aucuns problèmes.
C'est de l'art, l'art aborde des thèmes qui peuvent mettre mal l'aise, qui peuvent faire réfléchir, c'est ce qu'on lui demande au final.

Ce n'est pas un film créé par un pédophile avec comme objectif de devenir du matériel masturbatoire. Donc ce n'est pas un problème, ensuite des déviants peuvent absolument tout transformer en matériel masturbatoire et nous n'y pouvons rien.

Perso les images montrées ici n'évoque rien de sexuel en moi. Ca ressemble plutôt des errance de pré-ado. Heureusement que les actrices ne sont pas plus vieille, c'est bien leur jeune age qui fait que ce n'est pas sexuel.
Tu peux dénoncer les mêmes choses que ce qu'il y a dans ce film sans pour autant hypersexualisé de jeunes gamines, ça apporte absolument rien. C'est incroyable comment même à notre époque on arrive à excuser tout et n'importe quoi juste en sortant la carte joker "c'est de l'art".
Tout à fait d'accord avec le message de Gnark.
Citation :
Publié par Soya02
Donc parce que ça a eu lieu déjà avant on doit rien dire pour les prochaines productions? Gros si tu vois pas le soucis d'exposer des gamines de cet âge là et jouant un rôle encore plus jeune de cette façon là c'est chelou honnêtement. Le cinéma au même titre que pas mal d'autres domaines de l'art ont très longtemps eu une impunité totale au niveau de la sexualisation des jeunes/très jeune et il est temps que ça s'arrête.

Bientôt on va avoir des gens nous disant que ce qu'a link plus haut brutal-delux c'est normal.
Bah non "gros", je vois pas le souci effectivement, c'est un film dont le propos est justement dénonciateur, je n'ai pas vu le film mais si ça met mal à l'aise, c'est peut être le but ?

Il faut faire la part des choses. Et perso les images n'évoquent rien de sexuel non plus pour ma part. Heureusement j'ai envie de dire, sinon je pense que j'aurais un souci.
Citation :
Publié par gnark
Perso les images montrées ici n'évoque rien de sexuel en moi.
Citation :
Publié par Sayn
Et perso les images n'évoquent rien de sexuel non plus pour ma part. Heureusement j'ai envie de dire, sinon je pense que j'aurais un souci.
mauvaise foi/20


J'adore la petite inversion accusatoire en bonus, genre c'est moi qui ai un "souci", cette vieille technique claquée au sol. C'est bon, j'ai pas 11 ans merci.
Citation :
Publié par Epidemie
Tu peux dénoncer les mêmes choses que ce qu'il y a dans ce film sans pour autant hypersexualisé de jeunes gamines, ça apporte absolument rien. C'est incroyable comment même à notre époque on arrive à excuser tout et n'importe quoi juste en sortant la carte joker "c'est de l'art".
A ce compte là il faudrait interdire les scènes ou les gens se droguent dans un film qui traitent des problèmes d'addiction à la drogue...
Ce n'est pas parceque tu ne comprends pas que ça n'apporte rien.
Le seul problème que je vois ici c'est l'affiche US sur une plate-forme très utilisée et dont le contenu visuel est difficile à contextualiser comme ça d'emblée.
Citation :
Publié par brutal-delux
mauvaise foi/20
Mais tellement.

Citation :
Ce n'est pas parceque tu ne comprends pas que ça n'apporte rien.
Oui bien sur je comprends pas et toi tu as tout pigé bien entendu, comme dit plus haut votre mauvaise foi atteint des sommets.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés