L'Agora

Municipales 2014

Fil fermé
Partager Rechercher
http://www.lemonde.fr/municipales/ar...7_1828682.html

Bon, une alliance UMP-EELV contre un maire communiste soutenu par EELV, c'est original. Questions :
1) Est-ce que effectivement la mairie PCF de Villejuif a livré la ville aux bétonneurs et aux dealers ?
2) Est-ce que Lipietz est juste un anti-PCF primaire façonné par son passé maoïste à l'image d'un Kessler ?

Pour la 2, j'ai une petite idée de la réponse, même si je ne connais pas vraiment le personnage. Pour la 1, par contre, je ne sais pas.
Lol la vieille assist de parisien/citadin.
Enorme.
Vous me direz où vous voyez qu'on peut donner des leçons en posant une question, faut vraiment être névrosé. ^^

Pour une fois que je trolle pas, faut pas le prendre comme tel.

Non pour en terminer sur le HS, j'ai un mode de vie quand même bien opposé au vôtre, d'où ma réponse et la vôtre.
Je ne reste jamais 1an dans un logement sans le quitter au moins 2 ou 3 mois par an. Je ne reste jamais longtemps dans la même ville.
J'en suis même arrivé à la penser que la France est un pays tellement statique que je préfèrerais aller faire un tour ailleurs voir comment ça marche plutôt qu'attendre des changements ici.

Tout ça pour dire que si j'étais parisien j'aurais pas la force de penser que la ville peut changer en ma faveur, j'aurais plus vite fait de la quitter.
Mais je n'ai pas les attaches sentimentales ou autre que vous avez pour une ville, cf. votre réponse.
Message supprimé par son auteur.
Entre Lipietz et Placé, j'ai vite fait mon choix
Apparemment les DVG ont aussi rejoint la liste du candidat UMP (qui essaye de se faire passer pour DVD maintenant) Bref, tout le monde s'est allié contre les communistes au pouvoir. Il doit bien y avoir une raison, que ce soit une gestion vraiment pourrie ou des trucs moins avouables.
Sérieux vous me connaissez, je fais pas dans la finesse, c'était pas un troll anti-parisien. ^^
Puis l'argument de Edge tient la route.

Le cliché du trader de la défense qui finit le taf' exténué à 20h avant d'aller manger dans son restau étoilé au Michelin en bas de sa tour avec ses collègues n'a peut être pas envie de lutter dans les transports en rentrant.

EDIT : Harermuir tu sais pour moi le 77 c'est Paris.

EDIT 2 : Ca aurait tellement pas hautain de le dire direct tu sais harermuir, mais je t'en veux pas.

Dernière modification par Compte #402410 ; 29/03/2014 à 16h42.
Le truc avec les transports en commun, c'est la masse et l'ancienneté du truc. On peut reprocher à Delanoë de ne pas avoir enfilé ses petites ailes et son tutu et de ne pas avoir agité sa baguette magique pour les rendre plus satisfaisants, en particulier au niveau de l'accessibilité, mais bon. Si on regarde un petit peu dans le détail, il y a des efforts qui sont fait (station de métro réaménagé, bus remplacé par des bus plus accessible - ce que même Nuff reconnait). Ca ne va probablement pas assez vite, comme toujours lorsqu'on est concerné au premier chef, mais il y a des villes où ca n'évolue simplement pas du tout.

Pour au dessus. On est HS, la Defense n'est pas à Paris (même si ca risque de changer sous peu).

Edit : bah ca n'empèche que Puteaux a encore son maire à lui et que les gens qui vivent à Puteaux ne votent pas à Paris.

Dernière modification par harermuir ; 29/03/2014 à 16h15.
Citation :
Publié par Prootch
Habiter en banlieuuueee... que nenni ! pas assez in et incompatible avec mon statut. Mais je viens quand même m'en plaindre, que diable.
J'ai habite 5 ans en banlieue avec mes 2 a 3 heures de transport en commun par jour, c'est pas une vie. Et j'avais pas d'enfant a l’époque, j'imagine même pas comment ça doit être frustrant et complique en terme d'organisation quand tu as des mômes.

Et je rejoins totalement Aloïsius, quand tu habites une ville t'es en droit d'attendre qu'elle soit vivable pour une famille, et c'est une demande tout a fait légitime et saine. Paris ne doit pas devenir une ville musée.
Citation :
Publié par Shoot Me
Et je rejoins totalement Aloïsius, quand tu habites une ville t'es en droit d'attendre qu'elle soit vivable pour une famille, et c'est une demande tout a fait légitime et saine. Paris ne doit pas devenir une ville musée.
Quel ton péremptoire Cela doit il se faire a n'importe quel prix? Vivre en ville ca a un coup, vous n'arrivez plus a l'accepter... Trouver et appliquer des solutions ca a un coup aussi.
C'est typiquement la spirale qui fait qu'on en est la aujourd'hui... Alors certes, ca pourrait etre mieux. Mais comme on dit, le meiux est l'ennemi du bien. Et dans ce cas ca me semble particulierement vrai.
Posez vous la question des grosses villes qui fagocitent tout (population, ressources etc..) sans jamais se remettre en question face au reste.

Quand certain disent que vivre a la campagne a des avantages, c'est pas pour rien des fois
Citation :
Publié par -Interfector-
Quand certain disent que vivre a la campagne a des avantages, c'est pas pour rien des fois

sauf que le boulot en France il est concentré dans les métropoles.
Vivre à la campagne pourquoi pas, mais il n'y a rien, ça oblige donc à avoir 2 véhicules pour aller bosser et à accepter qu'il n'y ait pas de crèches, pas de services publics , pas de facilités, parfois pas de médecin ni de pharmacie ni de commerce de centre ville ouvert jusqu'' 21.00 etc etc

Et puis vivre à la campagne suppose aussi que l'on accepte le rythme de cette dernière, et ça, ce n'est pas toujours gagné.
Euh voui enfin Egel, on vit pas non plus tous dans la même campagne.

C'est un des points (sans rapport) soulevé par les médecins libéraux pour ne pas s'y installer (à la campagne): Y a rien.
La campagne c'est le mordor quoi, c'est une vaste étendue moitié désertique on dirait.
Citation :
Publié par Kirika
Euh voui enfin Egel, on vit pas non plus tous dans la même campagne.

La campagne c'est le mordor quoi, c'est une vaste étendue moitié désertique on dirait.
Ben je ne sais pas, allez dans les Ardennes, dans la Meuse, dans l'Aisne, dans la Manche ou l'Orme, en Ardèche, dans l'ensemble du centre de la France ou dans le Nord Est, et puis tu viendra me dire ce qu'il y a d'attirant pour aller y vivre, je veux dire en dehors des paysages.

Il n'y a pas d'emploi, pas de services , parfois pas de transport, pas d'offre culturelle comparable aux centres urbanisés , pas d'avenir pour tes gosses si ils veulent faire des études etc etc etc

La campagne ce n'est pas le 77 c'est aussi le 02, le 07, le 08 , le 61 etc etc

Moi je peux bosser à la campagne, j'ai le réseau pour et les qualifs attenantes, mais je reste un cas très isolé.
Citation :
Publié par -Interfector-
Quel ton péremptoire Cela doit il se faire a n'importe quel prix? Vivre en ville ca a un coup, vous n'arrivez plus a l'accepter... Trouver et appliquer des solutions ca a un coup aussi.
C'est typiquement la spirale qui fait qu'on en est la aujourd'hui... Alors certes, ca pourrait etre mieux. Mais comme on dit, le meiux est l'ennemi du bien. Et dans ce cas ca me semble particulierement vrai.
Posez vous la question des grosses villes qui fagocitent tout (population, ressources etc..) sans jamais se remettre en question face au reste.

Quand certain disent que vivre a la campagne a des avantages, c'est pas pour rien des fois
Peremptoire peut etre mais une ville sans enfant c'est un modele de societe extrement individualiste et egocentré. Faut avoir en avoir pour s'en rendre compte, mais elever des enfants il n'y a pas grand chose d'aussi altruiste, ca te change ta perspective sur la societe et sur ton role dans celle ci.
Citation :
Publié par Egelbeth
sauf que le boulot en France il est concentré dans les métropoles.
Vivre à la campagne pourquoi pas, mais il n'y a rien, ça oblige donc à avoir 2 véhicules pour aller bosser et à accepter qu'il n'y ait pas de crèches, pas de services publics , pas de facilités, parfois pas de médecin ni de pharmacie ni de commerce de centre ville ouvert jusqu'' 21.00 etc etc

Et puis vivre à la campagne suppose aussi que l'on accepte le rythme de cette dernière, et ça, ce n'est pas toujours gagné.
La position symétrique de celle de Nuff, c'est exiger de pouvoir vivre à la campagne tout en disposant de tous les avantages de vivre en ville. C'est une position possible et forcément acceptable, mais j'ai du mal à la partager.

Enfin, là, ce que réclame Nuff, en fait, il le trouvera probablement encore moins en campagne ou en banlieue (parce que la banlieue mieux desservie que Paris en transport en commun ...) . Va falloir taper dans de la métropole assez grande et pas trop loin de Paris (Lille, le Mans, Anger, il y en a probablement d'autre). Maintenant, ca veut dire bouffer du transport et ne plus avoir accès à certains services qu'on ne trouve qu'à Paris. La vie est une question de priorité.

Et de ce que je vois, avoir des enfants ne te rends absolument pas altruiste, au contraire. Ca élargit juste un poil à tes enfants ta sphère d'égoïsme.
Citation :
Publié par Orm 2 Lock
Les candidats ont encore le droit de faire campagne le samedi veille du scrutin? voiture avec mégaphone par exemple? ou meeting extrêmement bruyant?
Là où la république a longtemps démissionné, à mon avis c'est encore toléré

Dernière modification par Ex-voto ; 29/03/2014 à 20h11.
Citation :
Publié par Egelbeth
sauf que le boulot en France il est concentré dans les métropoles.
Vivre à la campagne pourquoi pas, mais il n'y a rien, ça oblige donc à avoir 2 véhicules pour aller bosser et à accepter qu'il n'y ait pas de crèches, pas de services publics , pas de facilités, parfois pas de médecin ni de pharmacie ni de commerce de centre ville ouvert jusqu'' 21.00 etc etc
Y'en a pas partout, ce qui est une grosse épine dans le pied de cet étalage de critiques qui aura au moins le mérite de faire rire les citadins déjà persuadés de ce que tu décris.

La grosse différence entre la ville et la campagne, c'est surtout qu'en ville ce que tu décris est une volonté des pouvoirs publics pensée en terme de services et de demande, alors que dans bien des cas à la campagne cette offre de services, de loisirs et de culture résulte d'une volonté populaire et/ d'une politique publique à très long terme.

Donc forcément, face à des gens qui braillent en boucle que "y'a rien", bah y'a effectivement rien. Mais avec des habitants qui se sortent les doigts du cul et des élus qui ne sont pas des caricatures d'agriculteurs à la retraite pour qui tout va bien tant qu'il ne faut rien faire, on peut avoir des crèches parentales, des centres de loisirs, des épiceries qui peuvent ouvrir jusque tard dans la soirée, des cinéclubs, des concerts, des festivals de musique ou de conte, des médecins, etc... En fait j'ai tellement d'exemples concrets pour chacun de ces éléments que je n'ai pas envie de passer la soirée à les décrire (pas sûr qu'il en existe une trace sur Internet en plus, généralement ce sont des projets à propos desquels aucune communication hors du local n'est faite), mais si ça vous intéresse je le ferai avec plaisir, je peux même surement vous filer le téléphone du collègue/bénévole qui a aidé à la mise en place ou qui coordonne le truc.
Citation :
Publié par Egelbeth
sauf que le boulot en France il est concentré dans les métropoles.
Vivre à la campagne pourquoi pas, mais il n'y a rien, ça oblige donc à avoir 2 véhicules pour aller bosser et à accepter qu'il n'y ait pas de crèches, pas de services publics , pas de facilités, parfois pas de médecin ni de pharmacie ni de commerce de centre ville ouvert jusqu'' 21.00 etc etc

Et puis vivre à la campagne suppose aussi que l'on accepte le rythme de cette dernière, et ça, ce n'est pas toujours gagné.
Ya rien a la camapgne et le tout de la vie devient insuportable. Faut savoir faire des choix non? Et s'il etait fait et qu'on avait pas un tel deséquilibre entre le % de pop rurale et citadine, il y aurait peut etre encore des services publiques dans nos camapgnes, un peu plus de transports en commun, moins de gare qui ne sont plus desservies, etc etc... et au final un peu moins de gens hyper stressé qui s'entasse dans les villes.
Apres, les villes c'est un lieu de pouvoir pour les elus qui ont del 'ambition, normal que tout soit fait pour favoriser l'emergence de grandes villes sans qu'on se pose jamais la question de l'absolue necessité de celles ci. Perso, je suis pas convaincu... sauf si j'etais politique bien sur... (les villes de plus de 10K hab yen a 9XX, ca doit representer 90+% de la population, il est la le pouvoir, les 30K autres communes, c'est peanuts et osef et la dedans ya tout le territoire fr qui n'est pas ville, normal qu'on nous incite pas a quitter ces bastions de pouvoir).
Citation :
Publié par Ex-voto
Là où la république a longtemps démissionné, à mon avis c'est encore toléré
En Guadeloupe, on y a eu droit toute la journée sur les 2 communes où je suis passé
Citation :
Publié par -Interfector-
(les villes de plus de 10K hab yen a 9XX, ca doit representer 90+% de la population, il est la le pouvoir, les 30K autres communes, c'est peanuts et osef et la dedans ya tout le territoire fr qui n'est pas ville, normal qu'on nous incite pas a quitter ces bastions de pouvoir).
Ça représente 77% de la population, pas 90... Quand au pouvoir, il est bien loin de se concentrer autant que tu ne le penses dans les zones urbaines : ces ~34.000 communes de moins de 10.000 habitants (dont beaucoup sont par ailleurs intégrées dans des zones urbaines) sont des lieux stratégies pour élire les conseillers municipaux, intercommunaux, généraux, et régionaux, les députés, et donc les sénateurs, qui sont en grande partie des maires et conseillers municipaux (92%, contre 38% de conseillers généraux par exemple). Par ailleurs on sait que la représentativité des français dans les élections législatives est à l'avantage des territoires ruraux (voir ici par exemple : http://www.rue89lyon.fr/2011/11/16/m...resentativite/), c'est la même chose pour le sénat et les conseils généraux et régionaux avec des écarts en terme de représentativité qui montent à 30% entre les circonscriptions rurales et urbaines.

Souvenir
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés