L'Agora

[POGNAX] [Police] Problématiques contemporaines

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Egelby tout gentil
Citation :
Si de telles attaques se produisent régulièrement aux abords de villes telles que Paris, Marseille et Lyon, elles restent presque inédites sur les lignes de Clermont-Ferrand.
J'aimerai bien avoir une estimation du chiffre d'affaire de la délinquance et de la criminalité en France, détaillée si possible. Je sais que le coût pour le pays avoisine les 100 milliards d'€ par an (soit largement plus que tout ce qui est investit dans l'école), mais combien est-ce que ça rapporte ?

Cambriolage, braquage, racket, proxénétisme, trafic, escroqueries etc. ?
C'est quoi le détail de ce chiffrage de 100 milliards?
Ce qui est investi pour l'école c'est du vrai argent... 100 milliards c'est à priori des estimations de coûts, pas forcément des dépenses réelles spécifiques (c'est ou plutôt c'était supérieur au budget global de fonctionnement de l'état central). Dans la réalité ces coûts sont mixés avec les autres au sein d'une même administration (police, hopital, prison par ex). Autrement dit tu stoppes totalement la criminalité t'auras pas pour autant l'équivalent du coût estimé à investir dans l'éducation... la comparaison n'est pas très pertinente.
Sinon de mémoire le cannabis (et uniquement le cannabis) c'est estimé à 3 milliards, ce qui me parait faible, mais ça doit être dans cet ordre de grandeur tout de même même si c'est 5.
Citation :
Publié par Don Patricio
C'est quoi le détail de ce chiffrage de 100 milliards?
Ce qui est investi pour l'école c'est du vrai argent... 100 milliards c'est à priori des estimations de coûts, pas forcément des dépenses réelles (c'est ou plutôt c'était supérieur au budget global de fonctionnement de l'état central).
Oui, je parle du coût, pas des dépenses. La France (particuliers, entreprises, Etat, collectivité...) perd 100 milliards par an à cause de la délinquance.

edit : 150 milliards. En 2012.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/02/20/01016-20120220ARTFIG00491-la-delinquance-estimee-a-150-milliards-d-euros-par-an.php#:~:text=L'%C3%A9conomiste%20Jacques%20Bichot%20publie,crime%20en%20France%20est%20sal%C3%A9e.

Bon, à prendre avec les pincettes de rigueur :
Citation :
Le but de cette arithmétique? Savoir évaluer les préjudices, secteur du crime par secteur du crime, pour «éclairer la politique pénale et la décision publique», explique Xavier Bébin. Selon lui, «d'après de nombreuses études statistiques, 30.000 places de prison supplémentaires, par exemple, permettraient de réduire la criminalité de 15%». L'investissement pour l'État serait alors d'«un milliard d'euros par an», dit-il, «tandis que le gain pour la collectivité serait de 11 milliards». Froide logique de l'économie que d'aucuns jugeront évidemment discutable.
Citation :
Publié par Aloïsius
J'aimerai bien avoir une estimation du chiffre d'affaire de la délinquance et de la criminalité en France, détaillée si possible. Je sais que le coût pour le pays avoisine les 100 milliards d'€ par an (soit largement plus que tout ce qui est investit dans l'école), mais combien est-ce que ça rapporte ?

Cambriolage, braquage, racket, proxénétisme, trafic, escroqueries etc. ?
C’est à mon avis impossible à chiffrer précisément.

Par essence ce qui est illégal est occulte.
Tu peux estimer via les enquêtes sur une année et extrapoler, mais ça sera toujours en deçà de la réalité.

Ce qui est sûr, c’est que malgré les peines de prison, les saisies et autres sanctions, la source semble intarissable, c’est donc plus intéressant que l’honnêteté pour beaucoup.
Citation :
Publié par Aloïsius
Oui, je parle du coût, pas des dépenses. La France (particuliers, entreprises, Etat, collectivité...) perd 100 milliards par an à cause de la délinquance.

edit : 150 milliards. En 2012.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/02/20/01016-20120220ARTFIG00491-la-delinquance-estimee-a-150-milliards-d-euros-par-an.php#:~:text=L'%C3%A9conomiste%20Jacques%20Bichot%20publie,crime%20en%20France%20est%20sal%C3%A9e.

Bon, à prendre avec les pincettes de rigueur :
Oui je comprends bien et ça reste intéressant pour estimer les coûts / l'impact mais à un moment ça a des limites, si tu additionnes tous les coûts estimés de ce genre d'études tu dépasses vite les montants du PIB, et là ça devient un peu absurde. A mon sens c'est intéressant pour comparer des coûts similaires et éventuellement prioriser des moyens / faire des dépenses, qui sont sans commune mesure avec ces estimations (et ne rapporteront au mieux qu'une petite partie en espèces sonnantes et trébuchantes pour l'état).

Ex : la fraude fiscale, estimée à 120/180 milliards, la criminalité 100, la pollution je sais plus x dizaines, les maladies cardio vasculaires XX milliards etc etc (il y'a des dizaines ou centaines d'études chiffrant tel ou tel impact). Le réchauffement climatique et ses multiples conséquences n'en parlons pas ... Tu rajoutes les dépenses réelles qui sont déjà chiffrées par le PIB ça devient aberrant (et peu compréhensible / pertinent) au bout d'un moment, et ça ne doit pas être confondu avec les dépenses engagées par les états, par ex pour l'école. C'était le but de ma remarque pour le reste c'est évident que la criminalité a un coût économique et surtout social dramatique, et probablement astronomique.
Citation :
Publié par Kerjou
Ce qui est sûr, c’est que malgré les peines de prison, les saisies et autres sanctions, la source semble intarissable, c’est donc plus intéressant que l’honnêteté pour beaucoup.
Il faut croire du coup plusieurs choses, pas exclusives :
- seule une minorité de criminels se font choper
- ceux qui se font choper sont condamnés à des peines trop légères
- ceux qui sont condamnés à des peines proportionnées ne les effectuent pas ou peu par manque de moyen
- ceux qui se font choper, se font condamner et croupissent longtemps en prison n'ont pas d'autres solutions pour survivre.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Moi je ne sais pas, mais toi je suis certain que tu sais quand tu es en service et quand tu ne l'es pas.

Je ne suis pas assez au fait des règles pour l'astreinte, je suppose que tu peux avoir une dérogation pour l'entreposer chez toi mais tu ne peux pas te promener avec.

C'est d'ailleurs ce que le règlement suivant semble décrire:

https://laws-lois.justice.gc.ca/fra/...teComplet.html

Après la police provinciale (voir municipale) et la police fédérale ce ne sont pas nécessairement les même textes et il y a donc sûrement des différences, mais là c'est hors de ma portée.

J'ai une amie qui bosse à la SQ je pourrais lui demander plus de détails si jamais.
Pour l'uniforme je te charriai parce que la manière dont tu définissais le hors service occultait totalement les gens bossant sans uniforme

Le truc c'est qu'en astreinte tu prends ton matériel, mais tu n'es pas forcément enfermé chez toi et peut avoir besoin de sortir. Donc que faire ? Quitter ton domicile en laissant tout ? Prendre ça avec toi ?
Se pose une vraie question.

Mais oui ici tu peux effectivement conserver ton arme hors service, donc l'avoir pendng que tu es dans le train-train quotidien.
L'une des règles c'est justement de ne jamais abandonner ton arme, tu ne peux même pas la laisser dans un coffre chez tu si tu n'es pas toi-même au domicile, donc tu l'auras forcément pour faire tes courses, au resto ou au ciné.

J'ai souvent été dans des services avec astreintes donc j'ai l'habitude de l'avoir avec moi. Et dans mon service le hors astreinte existe peu, s'il y a un truc on y va, de fait être déjà armé est aussi un gain de temps là-dessus.

Mais curieux d'avoir la réponse de ta connaissance de la sûreté.
Citation :
Publié par Diot
Je sais pas à quel moment des policiers armés en civil ont pu empêchés des CRIMES dans les trains.
Peut être que Darmanin se croit au far west et a peur que Jesse James s'en prennent à la SNCF.

Si c'est pour filer des coups de mains aux contrôleurs,
le badge suffit, pas besoin non plus de cow boy qui menace à bout portant pour des trajets de TER non payé. Et je suis quasi sûr que les militaires ont aussi des prix réduits sur les trains, donc pourquoi pas ne pas en filer aux policiers, voir même l'étendre aux médecins (sans port du stéthoscope obligatoire )
Grosse expertise.
Un tel débit de connerie tend à me fasciner, un côté intérêt morbide un peu.
Citation :
Publié par Aloïsius
Il faut croire du coup plusieurs choses, pas exclusives :
- seule une minorité de criminels se font choper
- ceux qui se font choper sont condamnés à des peines trop légères
- ceux qui sont condamnés à des peines proportionnées ne les effectuent pas ou peu par manque de moyen
- ceux qui se font choper, se font condamner et croupissent longtemps en prison n'ont pas d'autres solutions pour survivre.
Y'a peut être un peu de tout ça.

Mais aussi, certains ne savent faire que ça, et sans ça, ils ne pourraient pas accéder au niveau de vie auquel ils aspirent* car ils ne sont pas armés pour gagner beaucoup de fric légalement
- pas assez de bagages niveau étude et/ou intellectuel, certaines fraudes/trafics ça demande pas d'être un génie.
- ça demanderait trop d'effort, alors que se lever à 10h c'est quand même cool.
- zero vision à long terme (retraite) ou une retraite au bled pour certains (avec le pognon mis de coté/envoyé à au pays)

Finalement le jeu en vaut la chandelle pour beaucoup, surtout pour certaines infractions avec un très bon rapport rémunération/peine réelle encourue. Ce qui n'est pas le cas des stups par exemple ou certes tu fais de l'argent, mais tu risques beaucoup (et de te faire fumer par un concurrent). Un bon escroc, un bon trafic de tabac/médoc/stéroides/contrefaçon gagnera peut être au final bien plus et de manière moins risquée. Et il ne décrochera pas, c'est rare de tomber sur des primos délinquants sur les trafics/fraude avec un peu d'ampleur.

En plus faut pas se leurrer, la fraude est tellement ancrée dans les mentalités (à divers degrés) que ça fait peur. Qui n'a jamais payé un artisan en liquide ?

*car globalement, c'est ça le coeur du truc, les types veulent rouler dans des belles caisses, avoir des belles montres, partir en vacance, changer d'iPhone tous les ans, leurs femmes veulent des pompes et sacs de luxe, et si au passage on peut être proprio on en profite, rien de plus simple que de souscrire un prêt avec de fausses fiches de payes, faut juste que le pognon soit banalisé à un moment pour les traites. Quelque soit l'origine sociale, la communauté, c'est toujours pareil...
Hop, le Beauvau de la sécurité c'est fini.
Un petit résumé (sûrement non exhaustif) des diverses mesures prises (Le Monde)
  • une nouvelle LOPSI, visant notamment la modernisation numérique, tant dans le fonctionnement que dans la lutte contre la délinquance et criminalité
  • mise en place des plaintes en lignes pour 2023, et non plus seulement la préplainte
  • mise en place de nouvelles amendes forfaitaires visant notamment les occupations de terrains et halls d'immeubles
  • globalement un allégement de la procédure ("moins de papier")
  • doubler, sur 10 ans, le nombre de policiers et gendarmes sur le terrain. Notamment par un changement des cycles horaires.
  • on repart sur 12 mois de formation initiale pour un gardien de la paix (8 c'était vraiment une connerie)...
  • ...mais la formation OPJ sera intégrée "dans la base de formation de tous", donc en formation initiale.
  • centre de formation commun police-gendarmerie en région parisienne qui semblerait spécifiquement dédié au MO
  • dans le même ordre d'idée, nouveau schéma du MO d'ici novembre
  • fin 2022, une caméra individuelle par flicard
  • instance de contrôle parlementaire des fdo
Bon, globalement favorable à l'ensemble des mesures, sous réserve des applications et du budget
Il y a quand même pas mal de trucs assez vagues et imprécis.

La modernisation technologique est plus que nécessaire. Les administrations ont en général un gros problème avec la prise du virage technologique.

L'allégement de la procédure pénale est une chose nécessaire. Sauf que c'est un peu l'arlésienne et pour le moment rien vu d'efficace.

Le retour de la formation à un an était indispensable. Mais en parallèle ils veulent y ajouter l'OPJ et là je suis plus que dubitatif : certes, cela fait au moins 10 ans que je dis que cela viendra et que c'est nécessaire, mais cette formation dure actuellement 5 mois..y a comme un problème dans la durée de formation des GPX du coup et j'ai du mal à voir comment rajouter autant de choses sans toucher à la durée d'une scolarité normale.
Ca sent au final la fausse bonne idée.

On en a souvent parlé ici vu l'actualité récente, j'étais favorable à un changement concernant l'IGPN et IGGN. C'est un peu flou encore dans l'annonce, mais je suis quand même plutôt dubitatif de confier cela aux parlementaires...c'est à dire le politique.
Pas mieux pour instrumentaliser le bordel...
Doubler les effectifs, mouais, a un moment il y aura un goulot d’étranglement : la justice. C’est plutôt là que les milliards devraient être déversés si on veut avoir un vrai impact sur la délinquance.
Sans compter les libertés individuelles, quand un magistrat gère 60 GAV en même temps, le contrôle de la mesure est une vaste blague.

Que tout le monde soit OPJ, mouais, je ne suis pas assez calé dans le fonctionnement de l’institution mais ça va apporter quoi concrètement ?

Il veut aussi « simplifier drastiquement les cadres d’enquêtes » j’attends de voir les propositions.
Pour l'OPJ, sur la VP ça peut changer pas mal de trucs, notamment pour tout ce qui est fouille de VL et perquis.
Et puis cela donnera aussi une vraie grosse base de boulot d'investigation et de rédaction de PV, du pénal et de la procédure pénal, ce qui serait très appréciable pour les services d'enquête

Par contre ouais, on est tellement intimement liés à la Justice qu'il faut qu'eux bénéficient d'améliorations équivalentes.
M’enfin n’oublions pas le plus important, l’énième révision des uniformes

B3DB8251-6724-417D-8F17-13B0614462E8.webp

Nulle doute que ça sera très utile

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Selon le ministère de l'Intérieur, il s'agit avec ces uniformes de "moderniser certains éléments de la tenue des policiers, pour mieux représenter une police 'au service de la population', contribuer à la fierté de l’exercice du métier et répondre aux besoins quotidiens des policiers en terme de confort, de facilité d’entretien et de compatibilité avec la présence sur la voie publique", explique-t-on à Beauvau.






Bon, au moins, Macron n’aura pas menti, il y aura plus de « bleu » dans la rue.

Édit : Ptin j’y pense, on dirait des gendarmes
Et puis tout pour après la mandature aussi, ca rappelle l'ancien monde, je n'ai rien fait pendant ma mandature mais je vous promets monts et merveilles pour la suivante. Surtout votez pour moi, n'oubliez pas mes promesses qui n'engagent que ceux qui y croient.

Bon j'espère pour vous que cela ne sera pas le cas hein mais j'ai des doutes vu qu'il pouvait lancer des changements avant amha.
Citation :
Publié par Pile
Hop, le Beauvau de la sécurité c'est fini.
Un petit résumé (sûrement non exhaustif) des diverses mesures prises (Le Monde)
  • une nouvelle LOPSI, visant notamment la modernisation numérique, tant dans le fonctionnement que dans la lutte contre la délinquance et criminalité
  • mise en place des plaintes en lignes pour 2023, et non plus seulement la préplainte
  • mise en place de nouvelles amendes forfaitaires visant notamment les occupations de terrains et halls d'immeubles
  • globalement un allégement de la procédure ("moins de papier")
  • doubler, sur 10 ans, le nombre de policiers et gendarmes sur le terrain. Notamment par un changement des cycles horaires.
  • on repart sur 12 mois de formation initiale pour un gardien de la paix (8 c'était vraiment une connerie)...
  • ...mais la formation OPJ sera intégrée "dans la base de formation de tous", donc en formation initiale.
  • centre de formation commun police-gendarmerie en région parisienne qui semblerait spécifiquement dédié au MO
  • dans le même ordre d'idée, nouveau schéma du MO d'ici novembre
  • fin 2022, une caméra individuelle par flicard
  • instance de contrôle parlementaire des fdo
Les plaintes en ligne c'est vraiment un signal pour dire qu'on a pas envie de revoir les process d'accueil. Je vois pas tellement comment ils vont faire. Ça va se cantonner à certaines contraventions et délits mineurs bien spécifiques (vol roulotte, tentatives de vol simple...) et même pour ça, quand je vois comment les pré-plaintes sont remplies, je suis pas confiant.

Concernant l'augmentation des OPJ en police, je pense qu'il y a une vraie nécessité. Proportionnellement je pense qu'on est plus d'opj en gendarmerie qu'en police. C'est également inhérent à notre mode de fonctionnement plus autonome et moins centralisé ainsi que de services d'enquêtes moins nombreux mais uniquement composés d'OPJ, mais je n'ai aucun chiffre sur lequel m'appuyer, c'est un ressenti.
Maintenant sur la méthode proposée, je suis comme toi très dubitatif.
Qu'on propose ça a des élèves GPX avec un bagage en droit pénal pourquoi pas, mais ça me paraît très compliqué à mettre en oeuvre dans une formation initiale.
Autant faire 2 ans de formation dont la deuxième année centrée en deux temps (6 mois formation OPJ + 6 mois de stage dans service d'enquête).

Je suis également surpris du centre commun de formation au MO en RP. L'idée d'une formation commune est plutôt bonne. J'ai aucune idée de la qualité du centre de formation pour la PN, mais prêchant un peu pour ma paroisse, le centre de formation gendarmerie de Saint Astier en Dordogne existe déjà. S'il est obsolète compare à celui de la PN ok, mais si c'est pour refaire un doublon..

La caméra individuelle, j'ai rien a y redire c'est très bien. A voir qui en sera doté : tout le monde où que les unités de sécurité publique et routière. En gros : est ce que les PJistes y auront droit ?

AFM pour occupations de terrain et hall d'immeubles : aucun intérêt lorsqu'elles sont délivrées à l'encontre de personnes pas solvables.

Doubler en 10 ans les personnes sur le terrain : chiche ? Mais va falloir qu'ils définissent le terrain. Si c'est dépouiller Pierre pour habiller Paul...J'ai quand même bien peur qu'on bleuisse le terrain, mais qu'on ai de moins en moins de personnel pour traiter les procédures.

Concernant la réforme de la procédure pénale, j'en entends parler depuis que j'ai commencé y a 16 ans. Toutes les étapes censées simplifier la procédure se sont révélées au final plus contraignantes encore. Les réformes de la garde a vue en 2011, des auditions libres de mis en cause et la mise en oeuvre de la procédure pénale numérique en sont des bons exemples.

@Kerjou : je crois bien que les uniformes gendarmerie sont amenés à être changés. On a dû répondre à un questionnaire sur nos attentes. Je sais pas trop où ça en est, j'avoue que travaillant en civil, je ne m'y suis pas plus intéressé que ça. En tout cas je crois pas qu'on en soit à l'étape d'un visuel non ayant été proposé.

Dernière modification par Whag ; 14/09/2021 à 21h18.
Concernant la formation OPJ, tel que formulé hier, j'avais compris que l'idée c'était de faire une sorte d'intro, pas la formation OPJ complète dans le cursus de base, que l'agent puisse avoir les bonnes pratiques pour les éléments de base.

Après, en effet, c'est à surveiller, mais si ce n'est qu'une intro, alors l'idée me semble bonne, si c'est pour faire de tous les agents des OPJ sans formation adéquate en revanche...

Bon, sinon le retour des chocs de simplification... mouais, en général ça rajoute surtout une pile de paperasse sur la pile de paperasse ce genre de truc mais à voir.

J'ai ptet mal compris aussi, mais il était pas évoqué l'idée d'avoir des "agents administratifs" pour gérer les papiers à la place des agents de terrain ? J'ai cru comprendre ça du volet "plus de bleu dans la rue" mais c'était pas ultra clair ?

Parce qu'après tout, c'est vrai que demandé à la même personne de faire de la patrouille, du flagrant délit, du dépôt de plainte, du traitement administratif etc etc, c'est ptet un peu beaucoup ? (Et sans doute que passer des plombes sur de la paperasse quand on a signé pour être policier/gendarme doit être assez décevant pour pas mal d'entre eux qui sont plus là pour le métier d'extérieur, de contact etc que pour classer des papiers dans un bureau aux limites de l'insalubrité).
Citation :
Publié par Kerjou
Il veut aussi « simplifier drastiquement les cadres d’enquêtes » j’attends de voir les propositions.
Musique Maestro !

Cela fait bien vingt cinq ans que l'on entend parler de la simplification des procédures.

Citation :
  • on repart sur 12 mois de formation initiale pour un gardien de la paix (8 c'était vraiment une connerie)...
  • ...mais la formation OPJ sera intégrée "dans la base de formation de tous", donc en formation initiale.
Ce qui de fait ne changera rien au problème de fond pour deux raisons
La première c'est que la formation des pré-qualifications au bloc OPJ prendra ces quatre mois sur la durée, donc le Gpx sera toujours formé en huit mois sur le fond

Secundo, le niveau de recrutement est toujours très très bas, ce n'est pas qu'une question de formation mais aussi d'état d'esprit des gens à l'entrée en école, comme dirait stef, d'un âne on ne fait pas un cheval de course.

Bref j'ai envie de dire " tout ça pour ça " et pendant qu'il parle, les gars sur le terrain se font tabasser chaque jour par des populations non amicales afin de libérer ici une personne interpellée, là des affrontements inter ethniques, là des attaques de véhicules, là des tirs tendus sur les hommes, ici des mortiers ...

Ce décalage complet est terrifiant quelque part.
Citation :
Cela fait bien vingt cinq ans que l'on entend parler de la simplification des procédures.
Surtout que la simplification de la procédure pénale, ça se fait pas en un claquement de doigts. Tout est interconnecté et un petit changement peut foutre merde dans l’équilibre.
Ex : on renforce l’EP, la CEDH va gueuler car c’est contrôlé par le parquet.

Et d’un côté il dit ça alors que la loi avec la présence de l’avocat en perquisition (inutile mais créant des actes et difficultés en plus) vient de passer …

Sinon ouais sur les 4 mois qui seront en fait le bloc opj, c’est tellement ça, de l’enfumage. Les gens vont être content : « ohlala ils ont écouté nos critiques ils seront mieux formés ! »
Sauf que comme tu dis, ça sera les mêmes mais OPJ. Alors ça pourra éviter quelques conneries, faciliter certaines actions, mais le jeune GPX sera pas plus armé pour ses missions du quotidien.

C’est aussi une façon de donner une prime à tout le monde sans le dire, c’est combien OPJ chez vous, 80€ mensuels ?
C’est les anciens qui vont gueuler.

J’ai deux potes qui viennent de commencer la scolarité de patron, bon courage
Citation :
Publié par Whag
...
Cool d'avoir ton ressenti d'en face Jules-de-chez-Schmidt https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif

Vu comment sont gérés les pré-plaintes, la plainte en ligne ça va être un festival.
Il y a plus d'un an j'ai utilisé une pré-plainte à titre personnel et j'ai renseigné le bordel de manière exhaustive. Le jour J je me pointe : on avait déjà dressé un PV qui était globalement un vieux copier-coller dégueulasse de ce que j'avais moi-même fait et que l'on me donnait à signer directement à l'accueil sans personne en face de moi. Quid de documents à ajouter et de précisions à apporter ?
J'ai quelques peu...rué dans les brancards : au grand dam du mec à l'accueil j'ai conservé l'intégralité du tas de feuilles constituant le pv et ses copies et comme le loustic avait déjà fini sa journée je suis revenu le lendemain pour le choper dans son bureau et lui expliquer comment prendre une vraie plainte. Je suppose que je suis passé pour un connard hautain de la PJ

Pas de chiffres non plus concernant la proportion d'OPJ chez vous et nous. Ceci dit je ne serai pas surpris que celle-ci soit plus importante chez vous, et cela peut s'expliquer assez facilement : l'avancement.
Dans la blanche votre avancement est conditionné par l'obtention de l'OPJ donc vous êtes poussés naturellement à passer la qualification. Chez nous finalement seuls ceux qui souhaitent faire une carrière dans le judiciaire y passeront. Et encore, certains services judiciaires de de premier niveau, jusqu'à l'équivalent BR pour vous je dirai, n'ont aucun problème à avoir de nombreux APJ dans leurs rangs et l'on peut même en trouver parmi les services de la PJ.
Pour la formation initiale avec l'OPJ c'est surtout que pour moi la scolarité devrait donc être allongées d'autant, donc passer de 12 à 18 mois.
Et au passage si l'on pouvait donner un peu de cours de procédure pénale aux douaniers je signe direct

De ce que j'ai cru comprendre de la partie abordant le centre de formation au MO c'est que cela me semblait être propre au fonctionnement de l'IDF. Mais je peux avoir mal saisi ce passage.

Je ne m'inquiète pas trop pour le doublement des effectifs sur le terrain : je n'y crois pas

Et comme toi je ne crois pas du tout à cette histoire d'allégement

Citation :
Publié par Ghalleinne
Concernant la formation OPJ, tel que formulé hier, j'avais compris que l'idée c'était de faire une sorte d'intro, pas la formation OPJ complète dans le cursus de base, que l'agent puisse avoir les bonnes pratiques pour les éléments de base.

[...]

J'ai ptet mal compris aussi, mais il était pas évoqué l'idée d'avoir des "agents administratifs" pour gérer les papiers à la place des agents de terrain ? J'ai cru comprendre ça du volet "plus de bleu dans la rue" mais c'était pas ultra clair ?

Parce qu'après tout, c'est vrai que demandé à la même personne de faire de la patrouille, du flagrant délit, du dépôt de plainte, du traitement administratif etc etc, c'est ptet un peu beaucoup ? (Et sans doute que passer des plombes sur de la paperasse quand on a signé pour être policier/gendarme doit être assez décevant pour pas mal d'entre eux qui sont plus là pour le métier d'extérieur, de contact etc que pour classer des papiers dans un bureau aux limites de l'insalubrité).
Concernant l'OPJ tu as peut-être raison, ce serait plus réaliste.
Mais deux choses font que cela me paraît malgré tout étrange : tout d'abord en formation initiale tu as des cours de procédure pénale parce qu'à l'issue de ta formation tu obtiens la qualification d'APJ, donc cette intro existe déjà en réalité et ensuite ils parlent bien constamment de "OPJ" qui est très clairement cadré dans le CPP, un choix de terme dont très précis.
Mais du coup j'espère qu'en fait tu as raison

Bien vu pour les administratif, j'ai oublié d'en parler : il a bien été mentionné le fait de vouloir leur donner un rôle s'apparentant aux greffiers afin qu'ils fassent des actes dans la procédure.
Je comprends l'idée mais je suis totalement contre : il y a des statuts clairs et définis pour faire de la procédure pénale (OPJ, APJ), les agents administratifs n'entrent pas dans ce cadre et n'ont aucune formation pour ce faire.
Et au final ce n'est qu'un pis-aller pour camoufler le vrai problème des effectifs, leur utilisation, leur formation et la lourdeur procédurale subséquente à un manque de volonté et de vision des textes (on empile les couches alors qu'il faudrait remettre à plat).

Ce que tu décris c'est finalement le fonctionnement normal du gendarme et policier. C'est d'ailleurs un peu moins vrai pour ce dernier car il a été fait le choix d'essayer de compartimenter au maximum les rôles, là où le gendarme tendra à tout faire lui-même.
Je ne pourrais pas dire objectivement si l'un fonctionne mieux que l'autre, mes expériences dans les 2 sont trop différentes pour être réellement comparables.
Dans tous les cas la mission de base est trustée par énormément d'à-côtés qui finalement nuisent au fonctionnement efficient.

Citation :
Publié par Kerjou
Surtout que la simplification de la procédure pénale, ça se fait pas en un claquement de doigts. Tout est interconnecté et un petit changement peut foutre merde dans l’équilibre.
Ex : on renforce l’EP, la CEDH va gueuler car c’est contrôlé par le parquet.
Totalement. Il faudrait une refonte globale.

Citation :
Publié par lafa
Secundo, le niveau de recrutement est toujours très très bas, ce n'est pas qu'une question de formation mais aussi d'état d'esprit des gens à l'entrée en école, comme dirait stef, d'un âne on ne fait pas un cheval de course.
Ha ça, c'est le problème majeur
Citation :
Publié par Pile
Pas de chiffres non plus concernant la proportion d'OPJ chez vous et nous. Ceci dit je ne serai pas surpris que celle-ci soit plus importante chez vous, et cela peut s'expliquer assez facilement : l'avancement.
Dans la blanche votre avancement est conditionné par l'obtention de l'OPJ donc vous êtes poussés naturellement à passer la qualification. Chez nous finalement seuls ceux qui souhaitent faire une carrière dans le judiciaire y passeront. Et encore, certains services judiciaires de de premier niveau, jusqu'à l'équivalent BR pour vous je dirai, n'ont aucun problème à avoir de nombreux APJ dans leurs rangs et l'on peut même en trouver parmi les services de la PJ.
Pour la formation initiale avec l'OPJ c'est surtout que pour moi la scolarité devrait donc être allongées d'autant, donc passer de 12 à 18 mois.
Et au passage si l'on pouvait donner un peu de cours de procédure pénale aux douaniers je signe direct
lol.
C'est pas leur taf après

Ce qui me gêne toujours dans ces histoire, c'est qu'en France, on a des "forces de sécurités" pour parler au sens marge, qui sont multiples, et surtout avec de multiples têtes.
Or, même si la PN et la GN sont le gros des troupes, tout le monde participe à la co-production de la sécurité, douane, PM diverses, services de contrôles administratifs, même de la sécurité privée sur certains trucs.

La preuve, un douanier n'a pas de matricule apparent et d'obligation d'en porter, car le matricule est apparus en réaction à des problème avec la Police, donc seul l'intérieur a été concerné. Après tant mieux, mais c'est une aberration sur le plan logique.

Parfois je me demande si il ne faudrait pas un grand ministère de la sécurité intérieure, même si y mettre la municipale serait délicat.
C'est du rêve en barre ces conclusions du Beauveau de la sécurité, ça ne ressemble que très vaguement aux conclusions de "l'assemblée" Gie de mon département à laquelle j'avais assisté sans savoir pourquoi j'étais là. De toute façon avec un brainstorming jalonné à 6 ou 8 grandes questions les conclusions devaient déjà être prêtes.

"La formation ça va pas" -- On va sortir des OPJ plutôt que sortir des APJ compétents
Une petite illustration de la réalité ayant motivé cette loi sur le renforcement de la responsabilité pénale concernant les atteintes aux agents faisant partis des FDO.

Alors cela nécessitait-il une nouvelle loi (le code pénal protégeait déjà les agents publics), ça se discute.

Néanmoins, nous voyons, avec les atteintes aux agents des douanes, qu'elles sont en augmentation et que donc ce n'est pas une vue de l'esprit ou un "sentiment". Et ne sont pas pris en compte les atteintes minimes comme les insultes à mon avis...

Citation :
Cet amendement vise à autoriser les agents des douanes à procéder, au moyen de caméras embarquées dans leurs véhicules, embarcations et autres moyens de transport fournis par le service, à un enregistrement de leurs interventions dans des lieux publics lorsque se produit ou est susceptible de se produire un incident, eu égard aux circonstances ou au comportement des personnes concernées.

Dans l’exercice de leurs missions de prévention des atteintes à l’ordre public et de protection des personnes et des biens, les agents des douanes sont régulièrement et de plus en plus fréquemment confrontés à des personnes agressives, voire violentes, et à des remises en cause du déroulement de leurs contrôles.

Pour environ 8 200 agents de la branche de la surveillance, 1 666 atteintes aux agents des douanes ont été comptabilisées 2019 contre 1 895 en 2018, 1 537 en 2017 et 1 218 en 2016. Parmi ces atteintes, ce sont les atteintes physiques qui augmentent le plus (122 en 2019, contre 98 en 2018, 86 en 2017 et 87 en 2016). Les passages de vive force et refus d’obtempérer représentent quant à eux plus de 27 % des atteintes constatées en 2019 et 101 agents ont été blessés (contre 73 en 2018 et 48 en 2017).

L’exercice de leurs missions sur le vecteur routier et la nature des marchandises recherchées (stupéfiants notamment) expose particulièrement les agents des douanes à ce type de comportement. C’est d’ailleurs dans les circonscriptions traversées par les principaux axes autoroutiers et proches des frontières que sont comptabilisées le plus grand nombre d’oppositions à fonctions et de refus d’obtempérer (pour exemple, la direction régionale des douanes de Perpignan a comptabilisé à elle seule 102 refus d’obtempérer en 2019 et 88 en 2020).
Dans ce contexte d’accroissement du nombre de contrôles conflictuels, et afin d’assurer la sérénité de leurs interventions, les agents des douanes devraient être autorisés à utiliser des caméras embarquées dans leurs véhicules.
https://www.assemblee-nationale.fr/d...cyXXtdCluoABWk


Or, il est difficile de dire que ces atteintes (de plus en plus des atteintes "physiques") sont muent par des "provocations" des agents des douanes comme on lis parfois à l'encontre des policiers.

Malheureusement la violence augmente dans notre société, et ce aussi envers les agents de l'Etat. Et ce même au sein des réseaux de délinquance, hors stupéfiants : https://actu17.fr/oise-un-homme-tue-...tymS6o5_aELDY4


Citation :
Les gendarmes ont découvert le corps d’un homme enterré en forêt d’Ermenonville, près de la départementale 922, ce jeudi, révèle Le Parisien. Le défunt a été tué d’une balle dans la tête. Le parquet de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille (JIRS) a indiqué qu’une enquête pour « homicide en bande organisée » avait été ouverte.

L’homme aurait été victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de cigarettes. Il était un « indic » des forces de l’ordre (une personne qui informe les enquêteurs, ndlr), selon le quotidien francilien. Il aurait collaboré dans le cadre du démantèlement d’un trafic.
https://actu17.fr/oise-un-homme-tue-...tymS6o5_aELDY4

C'est pour cela que je doute que légaliser la vente de cannabis, fortement taxé (comme les cigarettes donc), fasse disparaître le trafic et la violence qui l'accompagne. Cela aura certainement un impact bénéfique dessus bien sur, mais le problème sera toujours présent et la concurrence peut être même encore plus rude.
La blague potache d'un youtubeur de l'équipe "des Inachevés", s'est achevé par une admonestation suivi d'une amende de 135 euros pour "Déversement de liquide insalubre hors des emplacements autorisés" qui vise le fait d'uriner sur la voie publique.

https://www.youtube.com/watch?v=NOb3Z-gNCqI
de 07:48 à 12:00

Hors le dit liquide n'était pas insalubre puisqu'il s'agissant d'eau minérale. Le youtubeur avait fait semblant de se soulager sur l'arrière d'un véhicule de la police municipale, à l'aide d'une simple bouteille d'eau.

Cependant, qui sait si le youtubeur ne s'en tire pas à bon compte, le délit d'outrage aurait-il pu être mis en avant par le policier outré ?

article 433-5 du Code pénal

Citation :
"les paroles, gestes ou menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l'envoi d'objets quelconques adressés à une personne chargée d'une mission de service public, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de sa mission, et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie".
De plus, la vidéo a été rendue publique puisque maintenant visible sur Youtube, même si les visages des policiers sont floutés.
Qui sait, peut être que la police municipale de Rennes (où les Inachevés sévissent habituellement) dispose de plus d'humour que celle de Nantes ^^
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés