L'Agora

[POGNAX] [Police] Problématiques contemporaines

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Pile
Oui, quel est le problème ?

boulogne.PNG

C'est une capture de la vidéo, le tir vient juste d'être effectué.
La distance de tir ici c'est quoi ? C'est court en tout cas. Donc même sur une mauvaise visée la déviation ne sera pas trop extrême.
Et bien que l'angle de la caméra fausse la perception on peut voir que les flics ne sont pas dans l'axe de tir, il y a un vrai cône qui se dessine dans lequel il n'a aucun collègue.
Ce n'est pas le tir dans les meilleures circonstances qui soient mais cela reste viable. Quant au fait de tirer de nuit, on s'y entraîne (surtout qu'ici la luminosité n'est pas dégueulasse).

Donc non ça va, je ne me sens pas du tout décrédibilisé.
Du coup il rate à 3-4m en tirant deux fois, mais y'avait aucun risque qu'il touche ses collègues, y-compris ceux de l'autre côté de la voiture, à hauteur du passager avant ?
Et la prochaine fois qu'il tirera dans des circonstances qui ne le nécessitent pas, y'aura aucun risque non plus ?
Alors oui, si c'est un policier de la BAC il est bien plus formé qu'un ADS, mais quand même, c'est pas anodin cet évènement. C'est pas censé être un truc banal un tir de policier.
En 2017 il y avait 394 déclarations d'usage de l'arme individuelle chez des policiers. En hausse de 54.5% par rapport à 2016. 309 en 2018 et 303 en 2019.
Tu retires les tirs en intervention plus... justifiée. Ben ouais, tu t'attends pas à te faire tirer dessus en plein bois de Boulogne parce qu'il a été signalé à des policiers un vol de sac à main sans violences. Pour lequel tu n'y es pour rien.

Je cite l'article mediapart déjà cité :
Citation :
Or, ce soir-là, aucune de ces obligations n’est respectée et les agents ne font face à aucune des situations nécessitant l'usage d'une arme. La confusion est telle que les policiers eux-mêmes ne savent pas qui a tiré. Le chef du dispositif explique que lorsque « les deux coups de feu [sont] entendus, espacés de quelques secondes », il ne savait pas « s’il s’agissait d’un collègue qui avait tiré ou un des passagers du véhicule ». Et pour cause, « à [sa] connaissance », aucune sommation n’a été faite avant les tirs.
L’officier de police judiciaire (OPJ) tente de comprendre les raisons de ces tirs et questionne alors l’agent de la BAC sur la dangerosité des jeunes. La réponse est, en soi, un aveu d’illégalité du recours à la force : « Il n’y avait aucun élément qui nous laissait supposer que les individus pouvaient être dangereux. »
Un autre policier avoue d’ailleurs avoir lui-même fait « un bond en arrière » lorsque son collègue a tiré le premier coup de feu. « Je suis KO, dit-il, je ne réalise pas trop ce qu’il se passe lorsqu’un second coup de feu part. Sous l’impact, un collègue a chuté et j’ai eu aussi un mouvement de recul en réponse à l’impact. J’ai vu le conducteur recroquevillé sur lui-même. »
Auditionné, le policier auteur des deux tirs, Alexis B., tente de les légitimer en prétextant que les jeunes représentaient un danger lorsque leur véhicule a reculé. « Le conducteur a effectué une marche arrière et nous a percutés, je sors et je saisis mon arme et la dirige en direction du véhicule et je fais feu. »
Pour le second tir, il dit avoir « vu la détermination du conducteur, pensant qu’il allait faire une marche avant ». Aucune marche avant n’a été faite, comme l’atteste la vidéo. Sans avoir « visé, je pointe en direction du danger pour protéger les collègues, donc un tir de riposte », qui a été dirigé vers la vitre du conducteur, passant à quelques centimètres de sa tête. Selon lui, il aurait lancé avant de tirer : « Police, police ! »


Je sais pas si tu te rends compte à quel point c'est choquant pour n'importe quel citoyen de se dire, "ça peut m'arriver aussi". Et du coup de voir les policiers se couvrir entre eux, comme ça ajoute à l'inquiétude. Sans parler des syndicats.
De se dire qu'on n'a pas trop envie d'arriver à la situation des USA.

J'ai infiniment été moins choqué par les images du policier qui sort son arme quand il a failli se faire lyncher en manif gilets jaunes que par ça. Je suis même pas sûr de pouvoir dire que je suis choqué par le premier cas. D'autant plus qu'il n'a pas tiré.


[Modéré par Episkey : On va éviter d'extrapoler et de faire dire ce qui n'a pas été dit.]

Dernière modification par Episkey ; 02/12/2020 à 08h50.
Citation :
Publié par Quild
Mais là, y'a tellement de manquements cumulés...
[Modéré par Episkey :]
.
Qu'il manque les minutes avant et après la vidéo, que la vidéo est sortie de son contexte et puis on tue les flics jusqu'à chez eux – propos entendu à la TV par un syndicaliste des forces de l'ordre. Quel cynisme quand on pense que depuis 2015, les civils ont largement payé la note.

Un jeune automobiliste s'arrête tranquillement à un feu rouge et il se retrouve plaqué au sol quelques minutes plus tard. Je ne sais pas si les policiers réalisent que la population est sous tension depuis les premiers attentats. Quand on voit des types armés qui vous bloque en bagnole, ou que d'autres vous tabassent alors que vous êtes légitiment chez vous. Comment on doit réagir putain ? Comment est-on censé se comporter quand on n'est pas sûr qu'en face ce sont des policiers ? Et qu'on viennent encore défendre ces policiers ? Non franchement non, ne pas voir qu'il y a un sérieux problème c'est très grave. Sans oublier qu'ils peuvent faire des faux rapports pour se couvrir.

Dernière modification par Episkey ; 02/12/2020 à 08h51.
Une nouvelle histoire assez délirante, celle de l'évacuation des migrants au niveau de Saint-Denis, qui a mené à l'opération à la Place de la République : Lacrymo, malaises, traques : des vidéos montrent la journée d'enfer de migrants expulsés à Saint-Denis (franceinter.fr)

Encore une histoire qui montre que c'est n'importe quoi la gestion des migrants, l'encadrement des policiers c'est encore pire (et là je vise la hiérarchie, pas les policiers eux-mêmes) avec jet de lacrymos dans des groupes où il y a des enfants, contrôle au faciès dans les transports au commun parce que... ?

Au final les FDO ont passés la journée à chasser les migrants qui ne pouvaient pas être hébergé aussi loin que possible de la capitale, faut pas s'étonner que la préfecture se fasse critiquer tout le temps s'ils font n'importe quoi (d'ailleurs la capital avant proposé des lieux d'hébergement supplémentaire que la préfecture avait refusé ).
Ah oui un sentiment basé sur un gloubi-boulga des déclarations de syndicalistes lambda et d’exagérations et déformations de nos propos.

Sans parler des tentatives de décrédibilisation qui tombent à l’eau.

Ok ok, on avance.
Citation :
Publié par Kerjou
Ah oui un sentiment basé sur un gloubi-boulga des déclarations de syndicalistes lambda et d’exagérations et déformations de nos propos.

Sans parler des tentatives de décrédibilisation qui tombent à l’eau.

Ok ok, on avance.
Tu vois, là, typiquement, j'ai le sentiment très, très marqué que tu me prends pour un con.
Citation :
Publié par Quild
Tu vois, là, typiquement, j'ai le sentiment très, très marqué que tu me prends pour un con.
C'est surtout un superbe dialogue de sourds. Toi et d'autres ne lisez pas ce qu'écrivent @Pile et @Kerjou. Ils donnent des précisions importantes et vous vous en contrefichez à un point que ça vire aux trolls.

On ajoute à cela un @Anthodev qui en fait des tonnes comme sur le topic USA concernant les démocrates, Biden et Sanders. (Utilité d'aligner les faits divers pour essayer de construire un schéma qui n'existe pas ? Je ne sais pas. )

Je serais à la place de @Kerjou, @Pile ou @Kitano_Must_Die. Je ne répondrais même plus tellement ça sert à rien de vous convaincre que la vie est différente et pas derrière un écran. Et après, vous vous étonnez que @Fio_ vous en mette plein la tête ? Mais relisez-vous. On n'est pas dans le débat ou l'échange là. On est dans le règlement de compte contre les flics et le déferlement de haine...
Citation :
Publié par Quild
Tu vois, là, typiquement, j'ai le sentiment très, très marqué que tu me prends pour un con.
Non c’est réellement ce que je pense.

Reprend factuellement nos messages, on explique les procédures et méthodes employées, et on dit quand ça semble reglo ou pas.
Là le non port du brassard ne l’est pas. Même si comme déjà expliqué, tu oublies facilement.
C’est pas une excuse, juste expliquer un peu comment ça se passe dans la réalité et comment on peut en arriver à des situations comme celles ci.


Mais faut reprendre les messages de chacun, et pas juste un « sentiment ».
Et différencie évidemment, y’a pas une entité de « posteur FDO », chaque message n’est de là responsabilité que de son auteur.

Maintenant je pense aussi que tu me prends pour un con quand tu essais de prendre deux propos qui n’ont rien à voir pour pointer une pseudo contradiction.
Quand tu résumes nos propos n’importe comment en les déformant et en les résumant in fine à du corporatisme bas de gamme.

On dit que sur l’Agora le débat est profond, ah putain pas ici.
J'approuve, j'aime bien lire ce fil car les interventions des membres des forces de l'ordre qui y postent sont éclairante. Qu'on soit d'accord ou non avec eux, ils font un réel effort de pédagogie et ils y passent du temps. Ils s'intéressent au problèmes de fond et ça se sent.

De l'autre côté on a souvent des participants dont le fond et la qualité du débat ne sont pas les priorités, c'est vraiment dommage. Vous avez une image très négative des Fdo, et là vous en tenez qui sont prêts à débattre calmement avec vous, profitez-en non?
Citation :
Publié par Quild
Du coup il rate à 3-4m en tirant deux fois, mais y'avait aucun risque qu'il touche ses collègues, y-compris ceux de l'autre côté de la voiture, à hauteur du passager avant ?
Et la prochaine fois qu'il tirera dans des circonstances qui ne le nécessitent pas, y'aura aucun risque non plus ?

[...]

Mais là, y'a tellement de manquements cumulés... Mais non, on vient encore nous expliquer que tout est normal et qu'on est des cons.
A courte distance, en admettant qu'il visait l'individu, il l'a manqué de quelques centimètres.
Donc oui, des fonctionnaires qui ne sont pas dans son axe de tir, c'est à dire qu'ils sont distants dans un ordre de valeur en mètres, n'ont pas grand risque.
Retourne voir la photo que j'ai mise que tu as quote.
Et même avec la perception faussée par l'angle de vue on s'aperçoit qu'il y a bien assez d'écart.

Aller on peut faire un petit théorème de Thalès : En admettant qu'il tire à une distance de 4m, que le projectile a tapé à côté de 5cm (c'est l'article qui en parlait), au bout de 10m la balle a dévié de 12.5cm. Et les collègues les plus éloignés du tireur ne sont pas à 10m de distance. Voilà.

Quant au futur tir du collègue :

boule de cristal.PNG



Et je veux bien que tu nous expliques où l'on a indiqué que tout était normal.
Au contraire, nous avons bien dit qu'il était anormal qu'il n'y ait aucune identification visible (brassards et gyro) en expliquant toutefois pourquoi parfois cela pouvait être omis dans l'action et néanmoins comment il aurait été opportun de le faire malgré tout.
J'ai même précisé que pour moi je n'aurais pas tiré, non pas pour les collègues mais pour les passagers (même s'ils ne sont pas dans l'axe direct, ils restent proches).

Ou alors c'est parce qu'on te reprend sur un truc et que tu n'es pas d'accord ?
[Modéré par Episkey :]


Citation :
Publié par Zipoglouton
Et qu'on viennent encore défendre ces policiers ? Non franchement non, ne pas voir qu'il y a un sérieux problème c'est très grave
Qui a dit qu'il n'y avait pas de problème ?
Qui défend les policiers et qu'est-ce qui est dit pour les défendre ?

Citation :
Publié par La Hutt Finale
...
Je prends le compliment mais je tique sur le fait de "donner l'impression"

Dernière modification par Episkey ; 02/12/2020 à 08h58.
Citation :
Publié par Gratiano
C'est surtout un superbe dialogue de sourds. Toi et d'autres ne lisez pas ce qu'écrivent @Pile et @Kerjou. Ils donnent des précisions importantes et vous vous en contrefichez à un point que ça vire aux trolls.

On ajoute à cela un @Anthodev qui en fait des tonnes comme sur le topic USA concernant les démocrates, Biden et Sanders. (Utilité d'aligner les faits divers pour essayer de construire un schéma qui n'existe pas ? Je ne sais pas. )

Je serais à la place de @Kerjou, @Pile ou @Kitano_Must_Die. Je ne répondrais même plus tellement ça sert à rien de vous convaincre que la vie est différente et pas derrière un écran. Et après, vous vous étonnez que @Fio_ vous en mette plein la tête ? Mais relisez-vous. On n'est pas dans le débat ou l'échange là. On est dans le règlement de compte contre les flics et le déferlement de haine...
Tu ne peux pas dire qu'on ne les lit pas quand on répond à leurs messages.

Alors oui, il y a dialogue de sourds. Mais c'est quoi ta proposition ? Qu'on les croie sur parole parce qu'ils sont du métier ? Même s'ils n'étaient pas présents sur place et on pas des masses + d'éléments que nous en dehors de leur expérience professionnelle ?
[Modéré par Episkey : Mettre de l'eau dans son vin peut être un bon début. Notamment parce que cela permettrait d'échanger un peu plus sereinement.

Les propos des fdo sur ce fil, quand ils expliquent des choses, c'est pour amener des débuts de pistes. Il n'y a peut-être pas de volonté de convaincre, mais au moins de dire "ce n'est pas aussi facile que ça/ ce n'est pas aussi tranché que ça".
]


Je ne suis pas fan du matraquage de faits divers, mais ne suis pas fan non plus de la remise en question quasi-systématique des images pour dire qu'en gros, on n'a aucune raison de s'offusquer.
Donner une explication à la volée sur ce qu'ils peuvent, pas de problèmes. Sur ce qu'ils peuvent pas, il faut juste qu'on patiente, voir ce que dira l'enquête. Alors même que l'IGPN elle-même est critiquée aujourd'hui (et pas par les Joliens hein).


En tant que citoyens, on voit des images qui choquent. Qui inquiètent. On n'est pas tous inquiétés par les mêmes, pas tous au même degré. Mais à chaque fois, il y a chez certains cette tendance à essayer de légitimer ce qui ressemble à une bavure. Quand bien même il y aurait enquête en cours, des JoLiens membres ou proches des FDO arrivent à nous expliquer qu'il n'y a pas de sujet, ou presque.
Ce comportement est régulièrement dénoncé au sein de leurs professions. C'est un sujet brûlant du moment que les PVs mensongers et l'omerta du milieu.

Le journaliste Valentin Gendrot qui a passé 2 ans en infiltration en parle dans son livre "Flic" (que j'ai pas lu hein. Je trouve ça d'ailleurs un peu triste ce mec qui a passé 2 ans en infiltration pour un flop prévisible). C'est connu et reconnu. Mais non, encore et toujours, on vient nous expliquer qu'il n'y a pas de problèmes.

Alors Kerjou va venir dire "ah si si, j'ai reconnu que le non-port de brassard était pas réglementaire, tu mens". Mais c'est un ensemble. C'est pas forcément un absolu qui ne souffre aucune contradiction.


J'ai rien contre les policiers en général. Je n'ai jamais eu de problèmes, je me suis déjà fait contrôler sans papiers avec un couteau suisse en venant de sauter une barrière de RER (parce portefeuille disparu dans la journée), j'ai pas eu de problèmes.
Mes contrôles en voiture, jamais eu de problèmes non plus.
Je suis conscient que ce n'est pas un métier facile. Je conchie Mélenchon et son "il faut faire autre chose". Mais ce n'est pas non plus un blanc-seing quand il y a des problèmes.

Et on ne peut pas nier "aujourd'hui" qu'il y a un problème dans la Police. Pas chez tous les policiers (je vois sur twitter/facebook des mecs qui disent que ceux qui ne démissionnent pas couvrent de facto les brebis galeuses. J'ai répondu à 2-3 de ces crétins puis j'ai arrêté), mais bien dans la Police.


[Modéré par Episkey :]

Pile qui conteste avec beaucoup d'ironie (et qui reposte pendant que j'écris sa boule de voyance) que le policier visait la tête tout en expliquant à côté que le mec est formé à viser dans le noir et que la distance est courte, c'est pas provocateur ? Parce que du coup s'il visait pas la tête, comment il a deux balles qui arrivent juste à côté ? Et à traiter de pseudo-expert quand on dit juste que le flic qui a tiré au mépris de plusieurs règles est ptêt un danger pour ses collègues ?

[Modéré par Episkey :]


@Pile : Et si tu passes en Euclidien il faut quel angle pour de différence au tireur pour faire les mètres nécessaires de déviation ?
Je peux te retourner le coup de la boule de voyance hein. Le mec a tiré sans identification, sans sommation, sans danger immédiat (témoignage de ses collègues à l'IGPN, on peut reprocher plein de choses à Mediapart et notamment d'être orientés, mais en général leur factuel l'est), plusieurs secondes après l'arrêt du véhicule, en disant qu'il a senti la ferme intention du conducteur de repartir de l'avant. Mais non, toi, tu sais qu'il est pas un danger pour plus tard.
C'est tout autant de la divination que moi qui me demande s'il peut l'être hein.

Dernière modification par Episkey ; 02/12/2020 à 09h02.
La seule chose que l'on peut espérer c'est que les fonctionnaires qui ont participé à ces deux actions soient démis de leurs fonctions et poursuivi comme des justiciables normaux, c'est à dire au titre de criminels.

Mais avec Lallemand comme préfet, qui me semble tout droit sorti des livres d'histoire, c'est loin d'être gagné.
Citation :
Publié par Quild
@Pile :
[...]
Je peux te retourner le coup de la boule de voyance hein.
[...]
Mais non, toi, tu sais qu'il est pas un danger pour plus tard.
C'est tout autant de la divination que moi qui me demande s'il peut l'être hein.
Aucune ironie dans mon propos, ce sont des énoncés factuels :
Il a tiré. Où ? En direction du conducteur, cela semble logique qu'il le visait lui. De là à dire qu'il a visé la tête ? Impossible.
D'ailleurs on tend à former à tirer dans le torse.
Il n'a pas touché le conducteur, donc le tir est raté (par rapport à ce qu'il visait).
Les balles sont passés à 5 cm du conducteur.
On peut retourner ça dans tous les sens, vu la position de ses collègues il l'en avait pas dans son axe de tir direct.
De plus, ce n'est pas parce que quelqu'un est entraîné à tirer qu'il devient sniper avec 100% de perfect. On s'entraîne au tir en situation sombre/nocturne pour savoir mieux réagir oui.

Maintenant toute la question repose sur la légitimité de ce tir : il s'est exprimé a priori clairement dessus en donnant son ressenti sur l'instant, l'incitant à son geste.
Faux ressenti effectivement, on en a la preuve par l'image. Il y a a minima une erreur d'appréciation de sa part. Et heureusement cela se termine bien.
D'ailleurs son erreur d'appréciation est notamment causée par les manquements de lui-même mais aussi de ses collègues car n'étant pas identifiables.
Mais le cas illustre bien tout le problème de l'intervention en général et de la difficulté de réagir dans l'urgence.
A voir ensuite ce que va conclure le reste de l'enquête.

Et non tu ne peux pas me le retourner, vu que moi je n'ai jamais dit qu'il ne serait pas un danger pour plus tard. Je ne me suis pas prononcé sur ses capacités à venir, justement parce que ce serait...de la divination et cela je ne pratique pas.

Faut que je sorte ma vieille TI-89 pour l'euclidien

Citation :
Publié par La Hutt Finale
Donner l'impression != donner une impression.
Qui n'est pas, non plus, envoyer une non-bière au format A4.
Effectivement j'ai lu vite : au temps pour moi

[Modéré par Episkey :]

Ben c'est un peu lourd, Andro n'est pas l'alfa et omega, il n'en est qu'un seul.
Bref, si vous laissez tomber, ce fil n'aura aucun intérêt vu qu'il ne restera que les FdO c'est des cons ils font n'importe quoi alors que l'intérêt reste de comprendre la situation.
Après, comme maintes fois répétés, plein de gens parlent de chose dont ils ne connaissent rien et ont des fois des yakafocons juste délirants (marrant quand tu lis cela de haut, si tu le prends pour toi, tu ne sais pas par quel bout commencer).

Bref dommage et je pense que je ne suis pas le seul à suivre ce fil et à lire avec intérêt vos avis. Après les trolls, provocateurs, chicaneurs, railleurs, afficheurs, ils sont la et resteront la.

[Modéré par Episkey : Je rappelle qu'il y a un bouton signalement ]
J'avoue que je survole certains dorénavant sur ce fil (comme je survole Andro quand il parle d'athéisme, ca n'a aucun intérêt, il faut juste rappeler que sa définition/pensée n'est pas universelle comme il le sous tend).

Dernière modification par Episkey ; 02/12/2020 à 09h05.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
La seule chose que l'on peut espérer c'est que les fonctionnaires qui ont participé à ces deux actions soient démis de leurs fonctions et poursuivi comme des justiciables normaux, c'est à dire au titre de criminels.

Mais avec Lallemand comme préfet, qui me semble tout droit sorti des livres d'histoire, c'est loin d'être gagné.
Ce genre de phrases, que j'aurais pu prononcer moi-même, j'ai de plus en plus de mal. L'impunité n'est pas réservée aux policiers, et inversement. Si dès qu'un fonctionnaire de police dérape / commet une erreur "grave" on veut qu'il soit viré puis sanctionné lourdement, why not, mais dans ce cas j'aimerais que ça soit le cas pour tous les fonctionnaires et encore plus pour ceux qui leur donnent des ordres.

La réalité que je constate en France c'est plutôt une impunité généralisée, des magouilles de partout, de la fraude et des petits arrangements de partout, une régression sociale et civile partout. Mais dans ce cloaque il faudrait que nos policiers soient exemplaires en toute circonstance?

Non désolé, on a la police et la société qu'on mérite et qu'on met en place, et du coup je souhaiterais simplement qu'il y ait une enquête, une éventuelle sanction, un processus normal et régulier ... et pas un lynchage public ou des politiciens véreux et pourris comme Darmanin viennent s'essuyer les pieds et se refaire une vertu sur Twitter. On les entendait moins quand il s'agissait d'éborgner des GJ.
My 2 cts comme on dit. Courage aux flics et FDO honnêtes, en ce moment c'est le torrent de boue mais je crois que la majorité silencieuse, comme on dit, sait faire la part des choses.
Citation :
Publié par Don Patricio
Non désolé, on a la police et la société qu'on mérite et qu'on met en place, et du coup je souhaiterais simplement qu'il y ait une enquête, une éventuelle sanction, un processus normal et régulier ... et pas un lynchage public ou des politiciens véreux et pourris comme Darmanin viennent s'essuyer les pieds et se refaire une vertu sur Twitter. On les entendait moins quand il s'agissait d'éborgner des GJ.
My 2 cts comme on dit. Courage aux flics et FDO honnêtes, en ce moment c'est le torrent de boue mais je crois que la majorité silencieuse, comme on dit, sait faire la part des choses.
Personne ne demande un lynchage, on demande:

- La fin de la culture du silence dans les rangs de la police
- Une IPGN qui fait des enquêtes objectives
- Une préfecture et un ministre qui cessent de couvrir les violences policières
- Un accès aux données d'un incident (pv, caméras) immédiat et pas un an après
- Qu'une personne impliquée dans une affaire de violence ne soit plus affectée au service auprès de la population jusqu'à ce que l'affaire soit classée
- Une justice efficace mais juste, qui punira ceux qui se rendent coupables de malversations et d'actes criminels et innocentera les autres.


Citation :
Ca, c'est orienté.
Non ça ne l'est pas parce qu'on a eu des preuves, notamment dans les affaires Benalla (pour l'exécutif) et les affaires récentes (pour le préfet de Paris), que ces deux entités ont menti et cherché à couvrir activement les faits.
C'est donc une affirmation factuelle.

Dernière modification par Zangdar MortPartout ; 01/12/2020 à 20h13.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
- Une préfecture et un ministre qui cessent de couvrir les violences policières
Ca, c'est orienté. Le problème est le suivant : La police a le droit d'user de violences pour faire son job. Cette violence est légitime donc dans ce cas précis, tu ne peux pas parler de violences policières ou alors tu considères que toutes les violences comme violences policières mais là, ça va poser un réel problème d'actions policières.

Quand certains disent, il n'y a pas de violences policières. Ils sont dans cette optique là.

Je n'aime pas le mot violences policières car tu peux y mettre tout et n'importe quoi. Je préfère parler de violences illégitimes et donc non justifiées par la situation. On est alors là sur des fautes plus ou moins grave de policiers qui doivent être traitées par la justice.

En ce qui concernant l'IGPN et son indépendance, je pense que l'on va finir par y venir et ce sera très bien.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
3 connectés (0 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés