L'Agora

[POGNAX] [Police] Problématiques contemporaines

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Diesnieves
Je viens de voir que dans l'affaire de la charge policière sur Mme Legay, le procureur qui avait l'existence de celle-ci en avait été .... &M_BT=27894865989]le témoin.
je n'ai toujours pas saisi l'intérêt qu'ils ont eu à nier des choses qui ont été filmées dans tous les sens.
Je voudrais comprendre en fait, dans quel but, pourquoi agir ainsi, croient ils eux mêmes à leur version alors qu'ils savent que tout est faux, sont ils conscients des choses d'ailleurs ?
Citation :
Publié par Suffolke
1/ Prouve moi que les festivals sont un lieu particulièrement à risque pour les femmes, concernant le viol. (genre plus que le lit conjugal ? Plus qu'un bar/une boite ? Plus qu'une manifestation populaire lambda ?)
2/ Plus globalement, prouve moi que les festivals posent un problème sécuritaire justifiant d'augmenter la présence policière dans ces événements.
3/ Et surtout, prouve moi que des opérations du genre de celle que je décrie a un quelconque effet positif sur ces problèmes supposés.

Pour ma part, j'en suis loin d'être convaincu, je pense que palper au hasard des festivaliers a autant de chance de permettre de prévenir un viol que d'envoyer des flics au hasard sonner chez les gens le soir pour vérifier que monsieur ne va pas forcer madame dans le lit.
Des stats dont on dispose, la majorité des viols sont commis par une personne connue de la victime, généralement le conjoint (source : page 16 : 9 victimes sur 10 connaissent l’agresseur. Dans 47% des situations, l’agresseur est conjoint ou ex-conjoint de la victime . Ce sont des chiffres a priori relativement stables entre les différentes enquêtes et études.
Un festival n'est donc pas un lieu plus à risque que d'autres lieux tels que le domicile.

Mais on ne définit pas la pertinence d'une action uniquement sur le fait qu'un lieu soit plus à risque, c'est un facteur parmi d'autres. Du coup, il faut surtout déterminer ce qu'il en est du point 3 : est-ce que la méthode est adaptée (et la question des moyens). Une méthode adaptée et aux moyens raisonnables peut être pertinente même si on ne touche pas au problème ayant le plus d'ampleur.

Ici, plusieurs points me font douter. En particulier, je m'interroge : quand on sait les difficultés à porter plainte pour viol, est-ce qu'une police qui mène des actions répressives qui peuvent apparaître comme menaçantes va réellement encourager des victimes à porter plainte ?
Et est-ce qu'on a des éléments sur les bénéfices qu'amènent la méthode employée ? Est-ce que d'autres méthodes sont plus pertinentes ou apportent moins d'effets négatifs ?
Citation :
Publié par Diesnieves
Je viens de voir que dans l'affaire de la charge policière sur Mme Legay, le procureur qui avait l'existence de celle-ci en avait été .... &M_BT=27894865989]le témoin.
Si c'est confirmé (et ça va être confirmé, il s'agit de Mediapart), c'est le clou dans le cercueil de la crédibilité de la police national française.

Ça signifie que plus aucun citoyen ne peut faire confiance en un policier pour défendre ses droits, l'ordre, et la loi.
Citation :
Publié par Cpasmoi
Si c'est confirmé (et ça va être confirmé, il s'agit de Mediapart), c'est le clou dans le cercueil de la crédibilité de la police national française.

Ça signifie que plus aucun citoyen ne peut faire confiance en un policier pour défendre ses droits, l'ordre, et la loi.
Un procureur n'est pas policier
Citation :
Publié par Cpasmoi
Ça signifie que plus aucun citoyen ne peut faire confiance en un policier pour défendre ses droits, l'ordre, et la loi.
Faut pas généraliser, c'est comme partout il y a des cons et des mecs droits qui font leur taf. Après c'est un jet de dés quand tu les croises. Le problème c'est qu'on a pas le SR et apparemment plus tu montes dans la hiérarchie, plus il augmente.
Citation :
Publié par Xh0
Faut pas généraliser, c'est comme partout il y a des cons et des mecs droits qui font leur taf. Après c'est un jet de dés quand tu les croises. Le problème c'est qu'on a pas le SR et apparemment plus tu montes dans la hiérarchie, plus il augmente.
Trop c'est trop. A un moment faites votre ménage l'institution n'est plus crédible. Elle est même rendue dangereuse.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Patrick Dan
Mouais faut pas exagérer non plus. Mais il est clair que ces derniers mois la direction de la Police laisse à désirer. Est-ce vraiment un hasard, est-ce qu'on ne sait pas pourquoi tous ces fiascos en série, est-ce que M. Castaner est compétent, est ce que M. Macron est redescendu de son dernier ego-trip et se souvient qu'il doit diriger un pays réfractaire? Beaucoup de questions, si peu de réponses. Alala.
réfractaire de quoi ? Des mauvaises réformes ? et beh... Toujours cette vielle rengaine lassante.
Citation :
Publié par Cpasmoi
Trop c'est trop. A un moment faites votre ménage l'institution n'est plus crédible. Elle est même rendue dangereuse.
C'est vrai que quand je me promène dans la rue j'esquive les balles et les coup de matraques en permanence.

La police en France n'est pas dangereuse, et si chacun respecte les règles il n'y a aucun soucis.
Citation :
Publié par Christobale
C'est vrai que quand je me promène dans la rue j'esquive les balles et les coup de matraques en permanence.

La police en France n'est pas dangereuse, et si chacun respecte les règles il n'y a aucun soucis.
Du coup, les festivaliers qui ont été poussés dans l'eau aussi ? Les journalistes qui ont été frappés etc etc Arrête un peu ta mauvaise foi.
Techniquement les festivaliers n'ont pas respecté les règles et ils auraient du payer pour ça mais je doute que la noyade soit une peine proportionnée et justifiée.
Citation :
Publié par Xh0
Faut pas généraliser, c'est comme partout il y a des cons et des mecs droits qui font leur taf. Après c'est un jet de dés quand tu les croises. Le problème c'est qu'on a pas le SR et apparemment plus tu montes dans la hiérarchie, plus il augmente.
Ton relativisme est vraiment à gerber, on parle d'un mec qui a été buté. C'est pas juste "un con", ce sont des gens qui sont blessés, handicapés à vie voire mort du fait de ces "cons" qui prennent des décisions désastreuses.

Le commissaire mis en cause dans cette histoire, c'est ce genre de mecs :
https://www.streetpress.com/sites/de...ackface_fb.jpg

On parle de jeunes qui faisant la fête lors... de la Fête de la Musique. C'était probablement un vrai danger pour la sécurité de la Nation.

C'est tellement n'importe quoi, que même le syndicat de police SGP-FO a clairement reconnu que c'est une immense bavure :

Citation :
Publié par Ouest France
Le syndicat de police SGP-FO a réagi, ce mardi 25 juin, et « pointe la responsabilité d’un chef de service. Intervenir sans tenir compte du rapport de force, à 15 contre plusieurs milliers de personnes, qui, à 4 h 30 du matin, sont forcément dans un état éthylique et/ou stup avancé, dans l’incapacité de raisonner ou comprendre l’intervention de la police un soir de fête de la musique : c’était la confrontation assurée ! »
Le syndicat insiste et évoque « une faute grave de discernement, un ordre aberrant, mettant d’abord nos collègues en danger, et les usagers. […] Ce n’était pas des casseurs mettant Nantes à sac nécessitant donc d’intervenir immédiatement. Il s’agissait de fêtards ».
Il rappelle également que « le quai de Loire est sans protection, l’endroit par définition ou il ne faut pas charger… »
Le problème c'est que cette personne était coutumière du fait et pourtant, il était toujours en charge. Mais vous avez raison, il n'y a aucun problème : circulez, il y a rien à voir.
Citation :
Publié par Carminae
Ton relativisme est vraiment à gerber, on parle d'un mec qui a été buté. C'est pas juste "un con", ce sont des gens qui sont blessés, handicapés à vie voire mort du fait de ces "cons" qui prennent des décisions désastreuses.
OK c'est plus qu'un con si tu veux, je te laisse le choix de la sémantique. Mais il n'en reste pas moins vrai que généraliser l'attitude dégueulasse de ce "insère l'insulte qui te convient le mieux ici" à tous les responsables de la police et de la gendarmerie est une absurdité (tu pourrais parler du capitaine de gendarmerie qui a refusé de suivre les ordres et de charger une foule pacifique à Nice par exemple).

C'est fantastique ce thread, tu critiques une opération des fdo, certains membres de la corporation ou supporter du gouvernement te sautent à la gorge. Tu demandes un peu de nuance et de mesure dans la critique des fdo, c'est les révolutionnaires de salon qui t'alignent. Vive le débat 2.0.

Désole la guerre civile proflics/ACAB, ça m'intéresse pas trop, je suis trop vieux pour ces conneries.
Citation :
Publié par Cpasmoi
Ça signifie que plus aucun citoyen ne peut faire confiance en un policier pour défendre ses droits, l'ordre, et la loi.
Rien que ça. On est toujours dans la mesure sur ce thread.
Citation :
Publié par Xh0
C'est fantastique ce thread, tu critiques une opération des fdo, certains membres de la corporation ou supporter du gouvernement te sautent à la gorge. Tu demandes un peu de nuance et de mesure dans la critique des fdo, c'est les révolutionnaires de salon qui t'alignent. Vive le débat 2.0.
Difficile de te contredire pour le coup.

C'est un aspect qui me fait fuir l'Agora depuis plusieurs mois. Cette tension exacerbée tend à retirer toute nuance et toute mise en perspective dans les propos de chacun (je m'inclue dans le lot, j'ai aussi mes errements). Chercher à toucher la complexité d'un sujet (quel qu'il soit) semble moins essentiel que venir lâcher compulsivement ses a priori.


Citation :
Publié par Cpasmoi
C'est que ces temps ci y'a pas "une" intervention des FdO qui a mal tourné. C'est un festival, ça part complètement en roue libre.
On peut aussi s'interroger sur ce que pourrait être l'intervention idéale des forces de l'ordre lorsque les personnes vers qui est dirigée leur action s'oppose à la réussite de celle-ci.

Le mieux est-il d'accepter que la loi ne soit pas respectée ? Et si oui, à partir de quand la loi retrouverait-elle sa légitimité à être appliquée ? Comment protéger l'Etat et les fonctionnaires d'un éventuel recours d'une personne s'estimant victime d'un défaut d'intervention ?
"Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière."
Maurice Grimaud, préfet de police, le 29 mai 1968 (la lettre complète est déjà passée sur le thread).

Bien sur que chaque intervention bâclée, chaque violence injustifiée, chaque bavure, éclabousse toute la police, et toutes les forces de l'ordre. Bien sur que chacun de ces fait réduit la confiance des citoyens envers les forces de l'ordre. D'où l'intérêt d'agir vite, en toute transparence, pour recadrer ce qui est recadrable, et éjecter de l'institution ce qui ne l'est pas. D'où l'intérêt d'avoir une communication apaisante plutôt que provocatrice. D'où l'intérêt d'avoir des gens hauts placés qui ont de la tête, et du cœur, et pas des claqueurs de talons lobotomisés à la limite de la sociopathie, et/ou des arrivistes complètement déconnectés.
Donc pour l instant pas un seul policier , crs et autre et inculpé ?

cava être chaud après les prochaine élection pour SE gouvernement !

Dernière modification par gorius ; 13/07/2019 à 17h31.
Citation :
Publié par Silgar
Le mieux est-il d'accepter que la loi ne soit pas respectée ? Et si oui, à partir de quand la loi retrouverait-elle sa légitimité à être appliquée ? Comment protéger l'Etat et les fonctionnaires d'un éventuel recours d'une personne s'estimant victime d'un défaut d'intervention ?
Le rôle des FdO c'est le maintient de l'ordre. Quand leur action est incompatible avec un rétablissement de l'ordre mais va au contraire l'aggraver elle doit être temporisée.

C'est pour ça que:

- On laisse fuir un criminel plutôt que de lui tirer dessus au milieu d'une foule
- On ne charge pas des fêtards avinés proches d'un fleuve, on appréhende les organisateurs au matin
- On ne poursuit pas des manifestants dans l'objectif de les acculer dans un hôpital, avant de les accuser d'avoir attaquer le dit hôpital
- On ne tire pas des grenades vers les fenêtres des personnes âgées
Citation :
Publié par Anthodev
Libération met sa pièce aussi, ils donnent le déroulé, avec images et vidéos, de la charge de la rave party à Nantes qui a fait un mort (et qui semble contredire la version policière/préfectorale) : https://www.liberation.fr/france/201...videos_1739763

cette vidéo est consternante.
on y voit les jeunes alerter la police qu'il y a la Loire derrière eux à plusieurs reprise, qu'ils ne peuvent pas reculer sans aucune réaction de la part des FDO qui continuent d'avancer en balançant des lacrymos.
comme ce qui devait arriver arriva, on fini par entendre ces mêmes jeunes alerter les FDO que certains sont tombés à l'eau. réaction des FDO, on hésite, on marque un peu l'arrêt et on continue de balancer des lacrymos en direction de la berge sans aucune réflexion.

on est en plein dans la non assistance à personne en danger et on flirte gaiement avec la tentative d'homicide involontaire en poussant des individus supposé ivres ou défoncés à se jeter à l'eau faute de pouvoir respirer.

à Nantes, y a pas que les bonbons qui font tomber les dents (dixit un membre de la bac nantaise filmé à l'occasion d'une manif gilet jaune) et il faut choisir entre la Loire ou la matraque.

c'est consternant. presque autant que de lire ici des commentaires qui tentent d'excuser ou de relativiser ce fiasco.
mais vous vous serez tous les coudes. que ce soit en cas de décès, de mutilation, de viol ou de racket, on trouve toujours des gens pour nous expliquer que tout va bien madame la marquise, fallait obtempérer et tant pis pour les dommages collatéraux.
la mort ou l'obéissance on est pas loin des méthodes vénézuéliennes la. réveillez vous messieurs les gendarmes et agents de police !
Citation :
Publié par elerazar
la mort ou l'obéissance on est pas loin des méthodes vénézuéliennes la. réveillez vous messieurs les gendarmes et agents de police !
Les forces de l'ordre vénézuéliennes sont responsables de plusieurs milliers d'exécutions extra-judiciaires ces dernières années, lors de descentes en mode "commandos de la mort" dans les quartiers qui osent bouger contre Maduro.
https://www.nytimes.com/2019/07/04/w...ce-abuses.html


Ce serait VRAIMENT bien d'arrêter de raconter n'importe quoi. Avoir la diarrhée, c'est crade, c'est moche, c'est très désagréable. Mais ce n'est pas le cancer. Il y a de très nets dysfonctionnements dans la police française, particulièrement depuis ces derniers mois, avec une doctrine du maintien de l'ordre devenue souvent totalement inadaptée. Mais vouloir nous faire croire qu'on est au Venezuela, en Chine, en Russie ou en Syrie (vous l'avez pas encore sortie celle là ?), c'est juste idiot.

Et c'est d'autant plus idiot que ça empêche de réfléchir à pourquoi ça déconne, aux causes du mal. Parce que c'est pas Maduro ou Xi Jiping qui sont au pouvoir en France, qu'on a pas non plus affaire aux narcos mexicains ou aux shebabs somaliens en face. Donc qu'on arrête de faire des équivalences absurdes et qu'on se demande pourquoi un abrutis s'est retrouvé à ordonner une charge sur les quais de la Loire.
Il y a surtout une dégradation constante au fil des mandats des divers présidents, avec des exactions qui sont désormais couvertes, voir encouragées, par les procureurs et ministres.

Alors la vraie question c'est quand est-ce qu'on reprend le contrôle de la police nationale avant d'en arriver à la situation vénézuélienne ?
c'est bon détends toi, la comparaison est peut être un peu fumeuse je te l'accorde bien volontiers mais lorsqu'on dénonce les dérives hallucinantes de ces derniers mois on nous impose une fin de non recevoir.
donc on fait quoi ? on décore tout ce petit monde pour l'excellence de leur travail et on continue d'écouter le gouvernement, toute la hiérarchie du maintient de l'ordre et une part considérable des FDO nous expliquer que c'est normal ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés