L'Agora

Politique et économie en Espagne

Répondre
Partager Rechercher
Mais ils sont sous autorité de la Generalitat, Quin Torra est leur chef. Ca n'a pas changé depuis

Je crois qu'il faut surtout que vous arretiez de vous abreuver de vidéos de 30 secondes montrant un fait sans contexte. Oui la police charge au camion et personne ne s'en offusque ici, c'est bizarre mais c'est comme ca. Le contexte aide tout de meme à comprendre le phénomène, la on est en pleine guerre urbaine dans les quartiers de la ville impactés (principalement la zone d'Urquinaona et Diagonal/passeig de Gracia), le nombre de policiers blessés pour 6 jours de conflit est impressionnant et montre une violence extrême de la part des deux camps, ptin ya meme un policier entre la vie et la mort là il s'est pris une pierre sur le casque (casque fendu en 2) jetée depuis un balcon.

C'est ma faute d'avoir fait un parallèle avec le mouvement des GJ, mais dans les faits et la violence je crois qu'on est à plusieurs grades au dessus.
Citation :
Publié par Estal'exilé
Oui la police charge au camion et personne ne s'en offusque ici, c'est bizarre mais c'est comme ca. Le contexte aide tout de meme à comprendre le phénomène, la on est en pleine guerre urbaine dans les quartiers de la ville impactés.

C'est ma faute d'avoir fait un parallèle avec le mouvement des GJ, mais dans les faits et la violence je crois qu'on est à plusieurs grades au dessus.
Bah on est clairement très très au dessus.

Des camions dans la foule en france, ça avait toutes les chances de foutre encore plus de monde dans la rue et castaner aurait eu tous les éditorialistes toutes tentances confondues sur le rable instantanément.

Si tout le monde à Barcelone trouve ça normal... (enfin pas tout le monde, j'ai une copine traductrice là bas qui en est toujours sur le cul et c'est partagé dans son entourage).

Par contre "guerre urbaine" ça demande quelques preuves et des faits vérifiables (ça ressemble beaucoup à la doctrine macron).
Oui En France, ici j'ai rien vue dans les medias.

Je t'invite a regarder la vidéo que j'ai posté plus haut. Ca ressemble plus à du Call of Duty qu'autre chose.

Ah et sinon l'avocat de Puigdemont qui se retrouve inculpé, en fait non juste sa maison mise sous scellé, pour blanchiment d'argent lié à trafic de stupéfiant et l'assocation des maires de Catalogne pour détournement de fond publique.

Ca vole pas haut en ce moment.
D'ailleurs en parlant de voler haut, le mec qui tirait des fusées de feu d'artifice sur l'hélicoptère de la police a été arrêté. On en a eut des cas comme ca en France? Des fusées tirées sur un hélicoptère on aurait surement eut tous les éditorialistes de toutes tendances confondues sur le rable des indépendantistes instantanément.

Dernière modification par Estal'exilé ; 21/10/2019 à 15h00.
Sur les bagnoles des flics oui pas sur un hélico à ma connaissance, enfin bon c'est pas des roquettes non plus hein les chances de tomber un hélico avec des fusées de feu d'artifice en vente libre... mais avec des images ça aurait pu faire l'ouverture du journal avec castaner en mode: "nouvel acte de guerre des gilets jaunes".

Bon... je suppose que tu vas nous dire aussi qu'il s'agit d'un "acte de guerre". Pour l'instant coté videos, à l'exception du coup des camions c'est kifkif gilets jaunes. Ils ont cramé des banques déjà ? (j'ai vu qu'ils avaient pillé des magasins de basket).
Citation :
Publié par Estal'exilé
D'ailleurs en parlant de voler haut, le mec qui tirait des fusées de feu d'artifice sur l'hélicoptère de la police a été arrêté. On en a eut des cas comme ca en France? Des fusées tirées sur un hélicoptère on aurait surement eut tous les éditorialistes de toutes tendances confondues sur le rable des indépendantistes instantanément.
Pourtant c'est relativement fréquent :
https://actu.fr/societe/gilets-jaune..._21144166.html
http://www.opex360.com/2016/08/17/he...artifice-bure/

Ainsi que d'autres manifs ou j'ai pu voir ce genre de choses. Par contre en général la portée est très loin d'être suffisante, enfin ceux que j'ai pu voir.
Elections ce week-end en Espagne pour essayer de sortir de l'impasse constitutionnelle.
Principal enseignement, un effondrement de Ciudadanos qui passe de 57 sièges à 10 siège. Les sièges perdus par Cs sont partagés par le PP et Vox qui est désormais le 3ème parti.
Je crois que la situation est pire qu'avant. Même une alliance PP-Cs-Vox comme il en existe dans certaines régions n'auraient pas de majorité. Et pour le PSOE, y a à priori aucun partenaire.

La seule possibilité serait une grande coalition à l'Allemande entre le PSOE et le PP, mais il me semble que ça n'est jamais arrivé en Espagne, et extrêmement peu probable. Bref, le plus probable, de nouvelles élections dans quelques mois...


Je pense vraiment que Cs a fait une énorme erreur de ne pas s'allier au PSOE. Ils étaient faiseur de roi, maintenant ils ne sont plus rien.
Citation :
Publié par Colsk
S'allier avec l'extrême droite a toujours été, est et sera toujours un mauvais choix pour les autres partis.
Il n'y a aucune exception.
Je crois qu'on peut en trouver une : en Autriche, où les conservateurs ont profité de la débilité abyssale des fachos locaux (et d'une caméra bien placée).
Mais sinon, à moins de bénéficier de l'extrême-droite la plus bête du monde, c'est toujours un mauvais calcul.
Citation :
Publié par Aloïsius
Je crois qu'on peut en trouver une : en Autriche, où les conservateurs ont profité de la débilité abyssale des fachos locaux (et d'une caméra bien placée).
Mais sinon, à moins de bénéficier de l'extrême-droite la plus bête du monde, c'est toujours un mauvais calcul.
disons que c'est l'exception qui confirme la règle le cas autrichien car c'est vrai si on regarde en général ce qui se passe, c'est l'extrême droite qui phagocyte la droite traditionnelle.
Citation :
Publié par Aloïsius
Je crois qu'on peut en trouver une : en Autriche, où les conservateurs ont profité de la débilité abyssale des fachos locaux (et d'une caméra bien placée).
Mais sinon, à moins de bénéficier de l'extrême-droite la plus bête du monde, c'est toujours un mauvais calcul.
Ouais mais en l'occurence en Espagne c'est la droite la plus bete du monde avec Casado en leader, mieux vaut donc pas qu'il s'allie avec Vox dont le chef de file est tout sauf con.

Casado ce matin qui annonce qu'une alliance ne serait possible avec le PSOE qui si Sanchez se barre. Ce tocard voit sont pays dans une merde politique sans nom et sa seule et première annonce politique c'est de faire encore plus de politique partisane.
J'avais aucune opinion sur lui jusqu'a ce matin, mais la ouais il est irréfutablement classé dans la catégorie des GC ou il rejoint Rivera. Aucun sympathie pour ce dernier et ses larmichettes en annonçant son départ alors qu'il aurait pu s'allier avec le PSOE ya 6 mois et serait encore aujourd'hui quelqu'un d'important en politique aujourd'hui, bon débarras.
Rivera est tout de même parti en disant que Cs pourrait s'allier au PSOE. Dommage que maintenant l'alliance PSOE-Cs ne suffise plus à la majorité contrairement à avant les élections. C'est clair qu'il a clairement manqué de vision.

Sinon, en Catalogne, les rapports de forces sont plutôt stables. Si on additionne toutes les voix des partis indépendantistes, ils gagnent un siège. Bref, les indépendantistes sont toujours là.
Citation :
Publié par Colsk
S'allier avec l'extrême droite a toujours été, est et sera toujours un mauvais choix pour les autres partis. Il n'y a aucune exception.
Absolument, et ce petit air de retour à l'extreme droite doit en exaspérer plus d'un, voir Vox en profiter, ça fait chier.
La CEDH confirme que les députés européens indépendantistes catalan sont bien élus et ont l'immunité parlementaire : annulation immédiate des poursuites y compris en Belgique.
Comme le dit Quatremer,
Citation :
Les autorités parlementaires, briefées par Madrid, ont fait valoir que, selon le droit espagnol, un élu européen ne devenait député qu’après avoir prêté serment de fidélité à la Constitution espagnole devant la Commission électorale centrale de Madrid. Un argument défendable, mais qui n’a pas été opposé aux 51 élus espagnols non indépendantistes, du moins jusqu’à ce que les médias révèlent l’affaire. Embarrassé, le Parlement a alors suspendu la délivrance de nouveaux badges d’accréditation jusqu’à la décision finale de la Commission électorale centrale.

L'arrivé au Parlement Européen.
Élection à la tête d'un groupe* au Parlement européen d'un député indépendantiste catalan actuellement en prison. La situation me parait suréelle : il est sensé avoir l'immunité. Je sais que la France est bien loin de montrer l'exemple avec ses condamnations par la Cedh, et pas sur des sujets mineurs, mais ce n'est pas allé jusqu'à avoir un élu en prison.

* enfin demi groupe, les Régionalistes sont en alliance avec les Verts pour remplir les conditions.
Il n'y a pas eut de condamnation par la CEDH, juste une confirmation que Junqueras aurait du être habilite a récupérer son mandat de député Européen avant de se le voir retirer (parce que je doute que le parlement Européen aurait refuser la levée de son immunité) pour aller en prison.

A vrai dire oui il a fait plusieurs jours (le temps que le parlement Européen confirme la levée de son immunité) de prison préventive qu'il n'aurait pas du faire et qui lui seront de toute façon défalqué du total final de ses 13 ans.
L'enjeu ici c'est surtout l'image, essayer de faire passer l'Espagne pour le grand méchant persécuteur aux yeux des Européens.

Enfin bon, je ne suis pas sûr qu'il faille se réjouir de mecs qui s'inscrivent sur des listes électorales Européennes dans le seul but de choper l'immunité relative du status de parlementaire Européen. Puigdemont pour le moment sa seul existence politique c'est de fanfaronner avec son badge et récupérer le salaire, le travail de parlementaire Européen il s'en cogne pas mal. Aujourd'hui il aime l'Europe, il y a 2 ans il l'insultait, et dans quelques jours/semaines quand son immunité sera levée il l'insultera de nouveau.
Je suis bien d'accord avec toi mais sur ce point :
Citation :
Publié par Estal'exilé
L'enjeu ici c'est surtout l'image, essayer de faire passer l'Espagne pour le grand méchant persécuteur aux yeux des Européens.
, je trouve que, sur le plan légal, c'est l'Espagne qui en fait le plus. Il aurait suffit de ne pas faire de distinction avec les autres députés espagnols, ou, à défaut, de le laisser sortir pour le faire condamner plus tard. Tout aurait été légal.
Maintenant la position espagnole est très fragilisée, il risque fort d'y avoir une condamnation si Junqueras ne sort pas.
Citation :
Publié par Kikako
Je suis bien d'accord avec toi mais sur ce point :

, je trouve que, sur le plan légal, c'est l'Espagne qui en fait le plus. Il aurait suffit de ne pas faire de distinction avec les autres députés espagnols, ou, à défaut, de le laisser sortir pour le faire condamner plus tard. Tout aurait été légal.
Maintenant la position espagnole est très fragilisée, il risque fort d'y avoir une condamnation si Junqueras ne sort pas.
La réponse Espagnole est assez simple:
Le tribunal supreme Espagnol (alors je traduits juste c'est pas forcément mon opinion) dit que suivant la loi Espagnol artículo 750 de la ley de Enjuiciamiento Criminal y el artículo 71 de la Constitución, le prévenu perd son immunité parlementaire au moment ou commence le "jugement oral", étape du procès qui a eut lieu avant les élections Européenne. En définitive, que Junqueras avait déjà perdu toute possibilité d'immunité parlementaire avant d'être élu.

Pour Puigdement c'est différent car il n'a pas encore été jugé donc oui il bénéficie de l'immunité parlementaire Européenne en dehors de l'Espagne, si il vient en Espagne il sera automatiquement arrêté.

Note que le tribunal Européen s'attendait certainement à ce genre de réponse vue que dans leur jugement il laissait à l'Espagne le soin de décider de l'étape suivante.
Notebis: C'est le Tribunal Supreme Espagnol qui a fait la première demande au TJUE pour savoir si Junqueras avait cette imunité, savoir si ils étaient dans leur droit, chose qui me parait pas mal démocratique.

Avec cette décision rendu, l'Espagne va demander certainement aujourd'hui la levée des l'immunités parlementaires de Puigdemont et Comín. Ce qui me laisse me demander de quelle va être la réaction de la Belgique une fois les immunités levées, est-ce qu'elle va encore faire de l'ingérence ou est-ce qu'elle va se plier a l'Euroorden.
Il semble que la droite espagnole ait décidé de passer en mode "Trump". Casada, le patron du PP, a ainsi entre autres, qualifié Sanchez de "sociopathe, traître, squatteur, catastrophe et menteur compulsif. Le député de Teruel, qui a apporté à Sanchez les voix qui lui manquait a du être placé sous protection policière et a déclenché une campagne de boycott contre sa région.
Ce genre de rhétorique et de méthode est logique venant de Vox, un ramassis de fachos et de nostalgique du franquisme caricaturaux. Que le PP embraient derrière eux montre bien aussi la nature d'une large part de ce parti.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés