L'Agora

Politique et économie en Espagne

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Estal'exilé
Hey c'est ça la justice indépendante, ils ne suivent pas de calendrier politique.
Oui, et je pense que ça fait bien chier les espagnolistes.
Le problème des politiques, c'est la loi qui me paraît très sévère.
C'est peut-être ça le plan de Puigdemont : il a besoin de martyrs, donc il fait en sorte que ses potes aillent en taule. Si ça se trouve, il en profitera même pour les remplacer par des personnalités plus à sa main aux prochaines élections.
Citation :
Publié par Borh
Le problème des politiques, c'est la loi qui me paraît très sévère.
À peine six ans après la mort de Franco les espagnols ont subi une tentative de coup d'état militaire. La sévérité des peines pour rébellion ou sédition me semble assez logique.
Comme quoi en 2017, on est toujours aussi prompt à défendre les délit de rébellions et à mettre des opposants politiques en prisons.
Les prises de positions des uns et des autres font sourire, mais un peu façon année 40 tout de même.

@Dessus : C'est sûr qu'un général des armées il doit avoir peur de la peine de prison s'il se ratte.
Je serais même pas surpris si les petits malins qui font fait cette loi savait qu'elle n'aurait jamais pour autre effet que de servir l'autoritarisme.
Citation :
Publié par Elric
À peine six ans après la mort de Franco les espagnols ont subi une tentative de coup d'état militaire. La sévérité des peines pour rébellion ou sédition me semble assez logique.
Oui, mais ça avait été violent, avec le parlement pris en otage par des hommes en arme.
Citation :
Publié par Estal'exilé
La juge envoie en prison sans caution Junqueras et 6 autres ex-conseillers. Seul Santi Vila qui avait démissionné avant le vote à droit à une caution de 50000 euros.
L'avocat des prévenu (sauf de Santi qui est venu avec son propre avocat) accuse Puigdemont d'avoir affaibli les chances de rester libre de ses clients.
Notez au passage qu'aucun des prévenus n'a voulu répondre aux questions de la juge, ici encore excepté Santi Vila qui est resté 1 heure dans son bureau avec son avocat. Ceci explique aussi peut etre le fait qu'il puisse resortir libre avec une caution assez minime.

Bref, les indépendantistes sont remontés et vont manifestés.

Concernant la mesa du Parlement, ils ont encore 6 jours pour préparer leur défense mais ils ont aujourd'hui un avant-gout de ce qui risque de leur arriver.

Personnellement je ne sais pas si c'est une bonne chose qu'ils soient en prison des ce soir, des cautions élevées auraient peut etre suffit. Là encore revient la question, jusqu'à quel point l'attitude de Puigdemont et des conseillers qui l'ont suivit a joué dans la décision.
M'est également avis qu'il s'agit d'une connerie : la justice aurait du tenir compte qu'il s'agit de leaders politiques ayant brisé la loi mais dans une optique politique. Ils auraient du être jugés après ces élections qui tournaient précisément autour du sujet et, s'ils sont condamnés, les suppléants sont fait pour ça.
La justice ne doit pas intervenir dans la politique et être suffisamment forte pour condamner un homme politique vainqueur. Il n'est pas nécessaire d'agir précipitamment, une libération sous caution est largement préférable.
Enfin, ce n'est qu'un ajout mineur à la liste des opposants politiques foutus en prison worlwide pour "apaiser la situation ".
Pour le moment, ils sont condamnés à rien du tout, mais mis en détention préventive du fait du risque de fuite. Risque de fuite qui a été démontré par Puigdemont. Mais pour les espagnolistes, il aurait mieux valu qu'on laisse fuir. Ils sont nettement plus dangereux en prison qu'en Belgique.
My bad, j'ai réagis un peu sur le vif.
Mais au final, ils sont en prison, alors qu'ils auraient du être libres en attendant le procès - à eux de voir s'ils restent sur place.
J'ai entendu que la fuite de Puigdemont à l'étranger s'expliquait par le fait qu'il voulait rester libre de ses mouvements et déclarations pendant la campagne électorale et qu'il rentrerait en Espagne après les élections.

J'avoue que mettre en prison des adversaires politiques avant des élections, c'est assez original au sein de l'UE. On était plus habitué à ça à Moscou.
Citation :
Publié par Borh
Oui, mais ça avait été violent, avec le parlement pris en otage par des hommes en arme.
À priori la sédition relève d'une loi de 1995 à l'époque où l'ETA était particulièrement active.
On est loin de ce qui s'est passé en catalogne mais ça peut expliquer la sévérité de la loi.


Pour Puigdemont, s'il avait souhaité fuir la belgique n'est pas la destination idéale tant un mandat d'arrêt européen ne laisse aucune possibilité de refus à la belgique dans son cas.
Citation :
Publié par Xotraz
Comme quoi en 2017, on est toujours aussi prompt à défendre les délit de rébellions et à mettre des opposants politiques en prisons.
Les prises de positions des uns et des autres font sourire, mais un peu façon année 40 tout de même.

@Dessus : C'est sûr qu'un général des armées il doit avoir peur de la peine de prison s'il se ratte.
Je serais même pas surpris si les petits malins qui font fait cette loi savait qu'elle n'aurait jamais pour autre effet que de servir l'autoritarisme.
Mouais opposant politique, les seuls qui politise la justice en Espagne ce sont les indépendantistes. Si la justice n'avait pas été indépendante, ils ne seraient pas en prison à l'heure actuelle. Personne ne veut faire d'eux des martyrs sinon eux memes.
Citation :
Publié par Xotraz
@Dessus : C'est sûr qu'un général des armées il doit avoir peur de la peine de prison s'il se ratte.
Je serais même pas surpris si les petits malins qui font fait cette loi savait qu'elle n'aurait jamais pour autre effet que de servir l'autoritarisme.
Tu penses quoi de l'autoritarisme qui consiste à déclarer unilatéralement l'indépendance de la Catalogne, en jouant au passage avec l'avenir de 7 millions de personnes, sur la base d'un référendum bidon?

Dernière modification par Andreïï ; 02/11/2017 à 23h06.
Citation :
Publié par Estal'exilé
Mouais opposant politique, les seuls qui politise la justice en Espagne ce sont les indépendantistes. Si la justice n'avait pas été indépendante, ils ne seraient pas en prison à l'heure actuelle. Personne ne veut faire d'eux des martyrs sinon eux memes.
On est habitués à une justice politique en France. De ce point de vue c'est assez malvenu d'emprisonner les opposants.
D'un point de vue juridique espagnol c'est la normalité de l'état de droit. Les 2 visions sont en collision.
Je dois dire que j'apprécie l'indépendance des juges espagnols, et leur rigidité, mais qu'au niveau politique je doute de l'efficacité.
Citation :
Publié par Henri Deveau
On est habitués à une justice politique en France. De ce point de vue c'est assez malvenu d'emprisonner les opposants.
La dernière fois qu'on a eu une crise vaguement comparable (mais avec bien plus de violences) par son ampleur à celle de Catalogne, ça a donné Ouvéa. Et des nationalistes-mafieux corses en prison, c'est pas ce qui manque.
Citation :
Publié par Estal'exilé
Mouais opposant politique, les seuls qui politise la justice en Espagne ce sont les indépendantistes. Si la justice n'avait pas été indépendante, ils ne seraient pas en prison à l'heure actuelle. Personne ne veut faire d'eux des martyrs sinon eux memes.
Alors en Espagne, on emprisonne juste sur accusation ? (déjà sédition, ça me parait étrange à moi Français mais bon)

Alors c'est clair, ce sont des dangereux malfaiteurs, terroristes qui méritent l'emprisonnement préventif (ironie inside). Et tu dis que le pouvoir ne politise pas la justice ? J'ai franchement du mal de le croire.

Dans un état de droit, la justice peut accuser de sédition mais les faire emprisonner ? Sérieusement ?
Citation :
Publié par Gratiano
Alors en Espagne, on emprisonne juste sur accusation ? (déjà sédition, ça me parait étrange à moi Français mais bon)

Alors c'est clair, ce sont des dangereux malfaiteurs, terroristes qui méritent l'emprisonnement préventif (ironie inside). Et tu dis que le pouvoir ne politise pas la justice ? J'ai franchement du mal de le croire.

Dans un état de droit, la justice peut accuser de sédition mais les faire emprisonner ? Sérieusement ?
Parce que tu regardes cette affaire par le prisme de la relation politique/justice Francaise.

Ni le PP ni le PSOE ni Cuidadanos n'ont d'intérêt à incarcérer ces gens. Ils seraient même certainement plus intéressant de les voir s'enfuir comme Puigdemont, pour les faire passer pour des lâches qui fuient leurs responsabilités.
La juge les a mis en préventive car justement Puigdemont s'est barré à l'étranger et fait le mariole depuis la Belgique à se considérer comme le président de la Catalogne. Il y a aussi le fait qu'aucun n'ait voulu répondre aux questions de la juge excepté Santi Vila qui comme par magie est aussi le seul à avoir bénéficié d'une remise en liberté sous caution...

Lorsque tu fais du jusqueboutisme, faut pas non plus s'attendre à ce que la juge soit compatissante et te donne des billes pour rester en liberté.
Tout le discours qui consiste à dire que ce sont des prisonniers politique ne fonctionne pas car d'un coté t'as Puigdemont qui montre qu'elle a certainement eut raison de les mettre en préventive sans caution pour éviter qu'ils se barrent à l'étranger et de l'autre Santi Vila qui montre que si ils avaient coopéré ne serait-ce que répondre à ses questions ils auraient certainement eux droit à un régime de liberté sous caution.
Franchement je pense que vous n'êtes pas habitués à voir s'exercer une justice indépendante. Si le parquet pose plainte et qu'un juge met en accusation et décide d'emprisonner pour éviter tout risque de fuite, il n'y a rien là d'anormal. Le pouvoir politique n'a rien à voir là-dedans. Et Puigdemont a clairement démontré que ce risque était matérialisé.

D'ailleurs comme le dit Estal il est probable que le gouvernement espagnol aurait préféré que ces ministres restent en liberté.
Non mais le problème, c'est que vous ne vous rendez pas compte de l'énormité de vos propos...

Carles Puigdemont n'est absolument pas à l'abri (cf. le mandat européen qui est tombé ce matin) donc les empêcher de fuir ? La bonne blague...

Encore une fois, le système espagnole réagit hors de toute mesure sans en comprendre les conséquences.

Le mec ne répond pas à une convocation. Tu vas le cherche au saut du lit chez lui. Et tu l'obliges à venir te parler, s'il ne te parle pas alors là oui tu le met en détention pour le faire réfléchir.

Là ceux qui n'ont pas répondu au convocation ont été envoyé direct en prison. Du coup oui ils passent pour des victimes. Parce qu'une fois de plus, la justice espagnole réagit comme le pouvoir sans diplomatie avec un balaie dans le fondement...

Attention, il ne s'agit de fond. Sur le fond, les poursuites sont normales, logiques. C'est sur le forme où ils ont tout faux.

et P.S.: Si la justice française est si peu indépendante, on aurait pas deux ex-présidents qui ont/vont finir sur le banc des accusés. Donc la justice française pas indépendante, ce n'est pas le propos et quelque part, c'est une insulte à la justice française..
Citation :
Publié par Gratiano

Le mec ne répond pas à une convocation. Tu vas le cherche au saut du lit chez lui. Et tu l'obliges à venir te parler, s'il ne te parle pas alors là oui tu le met en détention pour le faire réfléchir.

Là ceux qui n'ont pas répondu au convocation ont été envoyé direct en prison. Du coup oui ils passent pour des victimes. Parce qu'une fois de plus, la justice espagnole réagit comme le pouvoir sans diplomatie avec un balaie dans le fondement...
Tu as du mal comprendre certaines info... je t'invite a relire ce que j'ai écrit et surtout la presse qui traite de cette affaire.
Ce n'est pas du tout une insulte à la justice française. Par exemple si vous comparez le système américain au système français, vous comprendrez mieux mon propos. Dans les faits la séparation des pouvoirs peut être très différente d'une démocratie à l'autre.
Citation :
Publié par Estal'exilé
Tu as du mal comprendre certaines info... je t'invite a relire ce que j'ai écrit et surtout la presse qui traite de cette affaire.
Prends-moi pour un con ...

http://www.leparisien.fr/internation...17-7368786.php

Elle est où le mesure et la diplomatie dans ce genre de décision. On les traite en criminel de bas étage. Ne t'attends pas à ce que ça calme la situation . Cela ne fait qu'ajouter à la rancoeur déjà tenace. C'est du réglement de compte ça pas de la justice. Le seul qui pourra être libre est celui qui a démissionné, la bonne blague.. Ils n'ont qu'à mettre un tiers de la Catalogne en prison comme ça les choses seront claires...

Et c'est justement parce que j'ai une vision non partisane que j'estime que la justice espagnole fait une énorme connerie. Et Carles Puigdemont a raison du coup de jouer cette carte parce que justement d'un pays à l'autre la justice ne fonctionne pas de la même manière.
Citation :
Publié par Gratiano
Prends-moi pour un con ...

http://www.leparisien.fr/internation...17-7368786.php

Elle est où le mesure et la diplomatie dans ce genre de décision. On les traite en criminel de bas étage. Ne t'attends pas à ce que ça calme la situation . Cela ne fait qu'ajouter à la rancoeur déjà tenace. C'est du réglement de compte ça pas de la justice. Le seul qui pourra être libre est celui qui a démissionné, la bonne blague.. Ils n'ont qu'à mettre un tiers de la Catalogne en prison comme ça les choses seront claires...

Et c'est justement parce que j'ai une vision non partisane que j'estime que la justice espagnole fait une énorme connerie. Et Carles Puigdemont a raison du coup de jouer cette carte parce que justement d'un pays à l'autre la justice ne fonctionne pas de la même manière.
Je ne vois pas ce qui est choquant dans l'article que tu link... Il me semble plutôt te contredire d'ailleurs.
Je trouve d'ailleurs intéressant de lire l'article précédent du même quotidien, qui montre que la procédure ne présente pas de surprise.

Citation :
Un des membres du bureau du Parlement qui sera entendu jeudi, Joan Josep Nuet, a lui jugé mercredi « irresponsable » l'attitude de Puigdemont : « Tous ceux qui sont cités à comparaître pourraient finir en détention préventive » parce qu'il a démontré que le risque de fuite existe, s’est-il inquiété.
Devant le refus de l’ex-président et de ses quatre ministres de comparaître, le parquet devrait demander leur arrestation, et le juge espagnol délivrer un mandat d'arrêt européen.
Citation :
Publié par Gratiano

Le mec ne répond pas à une convocation. Tu vas le cherche au saut du lit chez lui. Et tu l'obliges à venir te parler, s'il ne te parle pas alors là oui tu le met en détention pour le faire réfléchir.
C'est exactement ce qu'a fait la juge.

Citation :
Là ceux qui n'ont pas répondu au convocation ont été envoyé direct en prison. Du coup oui ils passent pour des victimes. Parce qu'une fois de plus, la justice espagnole réagit comme le pouvoir sans diplomatie avec un balaie dans le fondement...
Aucun de ceux qui n'ont pas répondu aux convocations n'ont été envoyé en prison vue qu'ils sont en Belgique

La justice Espagnole fait peut être une énorme connerie politique mais elle reste cohérente sur la forme. A partir de la j'ai du mal a voir comment tu peux la qualifier de partisane.
Citation :
Publié par Estal'exilé
C'est exactement ce qu'a fait la juge.


Aucun de ceux qui n'ont pas répondu aux convocations n'ont été envoyé en prison vue qu'ils sont en Belgique

La justice Espagnole fait peut être une énorme connerie politique mais elle reste cohérente sur la forme. A partir de la j'ai du mal a voir comment tu peux la qualifier de partisane.
Non l'article dit le contraire.
Citation :
La décision du juge d’instruction de Madrid concerne le vice-président Oriol Junqueras et sept autres des huit «ministres» qui se sont présentés devant une juge d'instruction à Madrid.
Les 8 personnes en détention ont été entendus par les juges et mis en détention point.

Quant à la neuvième, son cas est jugé différent car elle a démissionné avant la déclaration.

Et donc devant cela, je comprends parfaitement ceux qui sont en Belgique vu que c'est allez en prison, ne passez pas par la case départ, allez tout droit en prison...

J'aimerais savoir en quoi la préventive se justifie dans un cas pareil ? Dans tous les cas, c'est maladroit. Je ne pense pas que cela va calmer le tiers de la population catalane pro indépendantiste qui va pouvoir continuer sur le registre de la victimisation. Les bruits de bottes sont pas loin pour un certain nombre. Il faut dire que depuis le départ de cette histoire, on a des grands moments d'apaisement, de recherche d'une solution pérenne. ("Ta gueule, j'ai raison" )
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés