Jeux vidéo

Crowdfunding, projets de jeux indés financés par les joueurs (#2)

Répondre
Partager Rechercher
Quelqu'un a t'il backer Everspace et a un retour (ya la beta qui est sorti je crois, on commence a voir des retour sur twitch/yt)?

J'ai très envie de craquer la, le jeu a l'air bien cool.

Edit : Bon, j'ai craqué de toute façon, je suis faible face a ce titre de jeu, j'ai pris l’accès beta, je ferais un petit retour si d'autre si intéresse.

Dernière modification par Yome ; 02/05/2016 à 10h57.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Bloomylight studio, un ''studio'' indépendant français qui attendait 53000 euros d'un kickstarter se prend une bonne grosse claque bien méritée suite à des révélations d'anciens stagiaires.
http://www.numerama.com/pop-culture/...en-colere.html

Citation :
L’étudiante fournissant le rapport de stage explique également que les travaux étaient faits « à l’aveugle », puisque les designers en herbe n’avaient aucune base sur laquelle travailler. C’était se demander si le jeu aura même un scénario. En somme, les images animées que l’ont peut contempler sur la page Kickstarter ne sont rien d’autre que ce qu’elles montrent : des images .gif.
Le nom du gars est masqué sur une image sur deux
Ouais désolé sur mon téléphone j'arrives pas à mettre des liens une fois sur deux. Merci Linou.

Le gars à l'air bon : ne paie pas les stagiaires, leur fait signer un papier comme quoi ils ont bien été payés, menace de leur donner une mauvaise évaluation de stage, ne crédite personne pour le taff...

Il était bien parti pour réunir la somme quand même.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Ouais désolé sur mon téléphone j'arrives pas à mettre des liens une fois sur deux. Merci Linou.

Le gars à l'air bon : ne paie pas les stagiaires, leur fait signer un papier comme quoi ils ont bien été payés, menace de leur donner une mauvaise évaluation de stage, ne crédite personne pour le taff...

Il était bien parti pour réunir la somme quand même.
Funding Canceled

Des stagiaires (et des devs) pas payés dans le domaine du jeu vidéo indépendant, c'est malheureusement un classique dans un univers ou beaucoup de gens développent directement chez eux, en survivant à coup de pizza/cafés. Que les gens soient outrés me fait doucement rire, ils devraient regarder ce qui traine sur leurs disques durs.
Par contre le coup des trailers animés et du 0 lignes de code, si c'est avéré, c'est de l'escroquerie pure et dure.

Dernière modification par Zangdar MortPartout ; 18/05/2016 à 16h45.
Citation :
Publié par Gofyk
Le projet à était annulé aujourd'hui il semblerait
Quand j'ai écrit mon message juste au dessus on pouvait encore mettre de l'argent dessus. Donc l'annulation est toute fraîche.
A la limite tant mieux pour les backers qui ne verront pas leurs argents disparaitre dans la nature si le projet avait été financé.

Ca va être dur pour le studio de continuer selon l'ampleur des infractions
Je trouve quand même qu'il y a une certaine hypocrisie a travers tout cela.

J'ai ubisoft en bas de ma porte. Ubisoft ne paye pas ses stagiaires, et paye mal ses employés. Pourtant, personne n'est outré.

Ici on a clairement une arnaque (pas de code, pas de jeu, mais des animations - de très bonne qualité - présentées comme des trailers). L'escroquerie et le scandale pour moi sont ici. Que des stagiaires ne soient pas payés est pour moi outrageant, mais je n'ai aucune raison particulière de tomber sur ce gars en particulier: c'est une pratique généralisée, contre laquelle il faut lutter de façon généralisée.

Pour finir, de très nombreux jeux sont développés avec des développeurs bénévoles, ce sont des gens qui s'investissent par passion, parfois sans retour sur investissement, et sans eux on serait passé à côté de beaucoup de petites perles.

Pour moi se focaliser sur les stagiaires dans le cas présent c'est se tromper de colère.
C'est plus le cumul arnaque au crowdfunding + exploitation des stagiaires (et possiblement fraude fiscale) qui fait qu'on trouve ça écœurant. Je sais bien que le recours abusif aux stagiaires est courant... et pas que dans le cadre du jv créatif. Mais là pour le coup, le gars a fait fort quand même.
Y a abuser des stagiaires et abuser des stagiaires hein.

Là c'était 4/5 stagiaires en simultané, au moins une vingtaine au total, pour zéro employé, avec un "chef de projet" présent à mi-temps.
Des stagiaires longue durée avec "Bon tu seras pas payé pour ton stage de 6 mois, mais signe ce papier qui dit que t'as été payé quand même."
Des stagiaires nommés nulle part dans le kickstarter ou le communiqué de presse.
Des stagiaires qui ont visiblement fait entre 90 et 100% du trailer.
Et qui ont aussi fait la comm.
Et qui n'avaient aucune guideline ni bible du "studio".

Mais sinon, ça va hein, c'est pareil qu'Ubisoft on vous dit
On parle quand même d'un mec qui a filé l'équivalent de plusieurs jours de taf à un stagiaire lors de son dernier jours en le menaçant de lui pourrir son rapport.
Plus les trucs cités par MiKa plus haut.

Et le mec se pose en victime ultime :

Citation :
Bonjour,

Tout d’abord, merci à tous les backers qui ont soutenu Lynn and the Spirits of Inao.

Après avoir été profondément affectés par les différents événements de ces derniers jours, et conscients des erreurs du passé qui pénalisent le jeu, nous avons pris la décision difficile d’arrêter l’aventure ici. Face aux violentes déclarations faites à notre sujet et les menaces proférées contre les membres de l’équipe, nous devons mettre un terme à ce projet né en 2011. Il est regrettable qu’une poignée d’individus soit capable de détruire le travail de tant de personnes et qu’elle déploie tant d’énergie pour causer une incessante et incroyable violence contre notre équipe.

Nous aimerions remercier toutes les personnes qui ont contribué au jeu et qui ont été impliquées dans le projet. Ces cinq dernières années passées à travailler dur sur Lynn and the Spirits of Inao resteront une expérience inoubliable motivée par la volonté de créer un jeu de qualité et d’offrir une expérience nouvelle.

Merci de votre compréhension.

Bloomylight Studio.
Bref, ce mec est une ordure. Il a eu ce qu'il mérite.
Citation :
Publié par harermuir
Mouais ... Comme d'habitude, normalement, la charge de la preuve, elle revient à l'accusateur ...
Devant la justice, oui. Sauf que (sauf s'il ne le mentionne pas) l'arrêt du projet est pas du à une décision de justice, mais sans doute à une volonté d'éviter justement des ennuis de ce genre et trop de médiatisation.

En revanche, s'il demande de l'argent pour un projet de jeu, il ne me paraît pas illégitime que des gens demandent preuve qu'il y a un travail effectif derrière cette demande et souhaitent savoir s'ils financent un vrai jeu ou une arnaque. Et là, s'il veut obtenir ce financement, ça peut être avisé de fournir des preuves.
Citation :
Publié par Asylum
Il n'a qu'à démentir. Dire que ces accusations sont fausses
Y a son frère qui est monté au créneau en mode "Les stagiaires sont des crevards attirés par le fric du kickstarter, ils ont pas été payés mais personne les a forcés ils avaient qu'à pas accepter".

Et il commence à y avoir un (gros) paquet de témoignages de stagiaires passés dans la "boite".

Quelques messages intéressants : https://twitter.com/SandrineSmiles/s...79142342369280
Et par là : https://twitter.com/Ph11So/with_replies
Ou ici : http://imgur.com/t17krvy

Dernière modification par MiKa ; 19/05/2016 à 00h43.
Oui bon des stagiaires qui sont pas remerciés pour leur travail c'est le cas partout en fait. Le fait de pas pouvoir emporter avec soi le fruit de son œuvre aussi, pour n'importe qui, dans n'importe quelle boite. Et la propriété intellectuelle, on vit tous avec quand on travaille dans une boite (tout ce que vous produirez sera notre propriété même si ça n'a rien à voir etc etc ...).

C'est une évidence que le jeu est un flan mais j'ai pas l'impression que les mecs qui ont bossé dessus aient conscience de certaines réalités du monde du travail.

Par contre cette affaire pose la responsabilité des écoles. Quand le mec fait du chantage à la note, qu'un étudiant ne puisse pas compter sur son école est scandaleux. Quand j'ai fais mes stages, mon tuteur est venu plusieurs fois sur place, il était au courant de tout. Si au dernier moment un chantage avait eu lieu j'aurais pu envoyer chier l'entreprise sans aucun problème.

Dernière modification par Zangdar MortPartout ; 19/05/2016 à 02h20.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés