L'Agora

[Fiscalité] La fiscalité en France et dans le monde

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Soumettateur
Dans plein de boites les cadres ont vu des heures sup' forfaitisées suite au dispositif Sarkozy. A savoir que ces cadres qui étaient avant aux 35h (mais en faisaient bien plus) se sont retrouvés à être payés forfaitairement par exemple 38h par mois, dont 3 heures sup' défiscalisées mais avec une baisse de leur taux horaire, tout en continuant à faire beaucoup plus d'heures.

Ce type de manip' a été très courante dans les boites de conseil notamment, et a permis à Sarkozy d'afficher une création de XXX milliers d'heures grâce à la défiscalisation des heures sup' alors que c'était juste un jeu d'écriture, à temps de travail constant, permettant à l'employeurs et aux salariés de gagner plus via la défiscalisation.

De toute façon y a eu pas mal d'enquêtes faites sur ce sujet et il est incontestable que sont des classes dont les revenus se situent bien au delà du revenu médian qui ont profité le plus de la défiscalisation des heures sup'.
En cherchant vite fait je trouve ça :
Citation :
Portrait-type du bénéficiaire : Il s’agit d’un homme, plutôt qualifié, dans un emploi stable, à la rémunération médiane (soit 1.600 euros mensuels), travaillant dans la métallurgie et surtout dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.
Citation :
Chaque année, plus de 9 millions de salariés ont profité de ce dispositif. Soit près de 40 % des effectifs du privé, selon un rapport établi en 2011 par les députés Jean-Pierre Gorges (UMP) et Jean Mallot (PS). La mesure a été particulièrement utilisée dans les PME, dans la métallurgie, le bâtiment et l'hôtellerie-restauration. Autant dire que les ouvriers en ont été les grands bénéficiaires.
Source
Citation :
Publié par Quild (afk)
Ben quand tu sors que quand même. "6k c'est pas bysance", ça fait tiquer.
C'est pour ça que je te prête des envies de luxe avant de te considérer aisé. Pour cette simple expression.


Maintenant les histoires @"mais j'ai rien sur mon compte en banque si je perds mon taff" et @"mais j'ai pas de patrimoine moi", d'une part c'est pas different de la plupart de ceux qui ont moins de revenus, d'autre part en vivant à leur train de vie à eux le patrimoine il se créé assez vite.
Justement j'utilise cette expression consciemment.
Pour moi (et google) Byzance c'est le luxe, l'abondance.

Or avec 6k en IDF on y est pas. Aisé oui, mais c'est tout.

Être riche c'est quoi ? Pouvoir s'offrir ce dont le français moyen rêve ou assimile à la richesse.

Et sans allez dans l'extrême @Ferrari, une belle maison ou appart bien situé voire avec résidence secondaire, une voiture allemande, des voyages sous les tropiques/autre dans de beaux hôtels, de belles fringues, montres, des restos etc...

Or avec 6k bah, autant autant on se fait plaisir sur certaines choses, autant on est loin de cette vie.
Alors on va me rétorquer sur l'immo est cher en IDF donc c'est normal. Ouais, du coup ça rebat les cartes sur le niveau de vie hein.

Alors je répète, on est bien, serein pour l'avenir, on bouffe ce qu'on veut, on voyage, on s'achète des trucs (fringues, conneries techno), mais c'est pas non plus Byzance/la richesse.

A la limite je dirais que ce qui importe c'est qu'on soit jeune, et que plus tard on pourra être considéré plus valablement comme très aisés/riche ouais.

Citation :
Ca vous ira ou vous allez continuer à nous dire que 6k, c'est dur, et qu'il faudrait regarder par quartier pour avoir une idée vraiment correcte ?
Pas la peine de continuer si tu prêtes des propos aux gens...

Dernière modification par Fouinard ; 08/09/2015 à 20h09.
Citation :
Publié par Malka
Du coup un smicard est un gros richard ? Au niveau mondial il est dans les 10% apres tout.
(j ai utilise http://www.globalrichlist.com/ comme source)
Bein, oui.
Un smicard qui réussit à se payer le billet d'avion pour des vacances à Bali, par exemple, il se prendra pour un prince, sur place.

Mais bon, l'exemple qui est cité plusieurs fois sur ce thread, il est relativement imperméable à ce genre de comparaisons : 6Kmensuels, ça te met :
-dans le dernier centile au niveau mondial, obviously,
-dans le haut du dernier décile au niveau français,
-Toujours dans le haut du dernier décile en IDF (avec une certaine logique ; le haut du dernier décile en France est concentré à Paris/communes select d'IDF, et suffisament restreint en population par rapport à l'IDF),
-dans le dernier décilé à Paris (pour info, ce dernier décile commence à 5k6 à paris).

Ca vous ira ou vous allez continuer à nous dire que 6k, c'est dur, et qu'il faudrait regarder par quartier pour avoir une idée vraiment correcte ?

source.

edit : on me signale que 6k, c'est pour deux consommateurs. Ca nous met donc dans l'avant-dernier décile.

Dernière modification par orime ; 08/09/2015 à 20h29.
Citation :
Publié par Leni
Avec le système des tranches ce qui me paraît absurde dans le cas de l'existence de peu de tranches, c'est de subir une augmentation drastique de ses impôts à l'euro près. .
Visiblement tu ne comprends pas comment fonctionnent les tranches. Rassures toi, tu n'es pas le seul, vu le nombre de personnes qui croient dur comme fer a cette contre-vérité.
Citation :
Publié par Fouinard
Justement j'utilise cette expression consciemment.
Pour moi (et google) Byzance c'est le luxe, l'abondance.

Or avec 6k en IDF on y est pas. Aisé oui, mais c'est tout.

Être riche c'est quoi ? Pouvoir s'offrir ce dont le français moyen rêve ou assimile à la richesse.

Et sans allez dans l'extrême @Ferrari, une belle maison ou appart bien situé voire avec résidence secondaire, une voiture allemande, des voyages sous les tropiques/autre dans de beaux hôtels, de belles fringues, montres, des restos etc...

Or avec 6k bah, autant autant on se fait plaisir sur certaines choses, autant on est loin de cette vie.
Hmmm. Oui donc tu es complètement implanté dans ce que je disais. Considérer que parce que ton train de vie, c'est pas Byzance, t'es pas riche, donc classe moyenne. Mais non, y'a la classe aisée au-dessus et tu te rends pas compte de l'écart monstrueux entre toi et la vraie classe moyenne. Et ceux qui ne sont même pas dans la classe moyenne.

Après t'es malheureusement loin d'être le seul à penser ça et à venir dire que "non mais on est justes à la fin du mois, hein". Et pour être dans ce niveau de revenus, je comprends pas comment vous pouvez être si décalés de la réalité.
Citation :
Publié par orime
Bein, oui.
Un smicard qui réussit à se payer le billet d'avion pour des vacances à Bali, par exemple, il se prendra pour un prince, sur place.

Mais bon, l'exemple qui est cité plusieurs fois sur ce thread, il est relativement imperméable à ce genre de comparaisons : 6Kmensuels, ça te met :
-dans le dernier centile au niveau mondial, obviously,
-dans le haut du dernier décile au niveau français,
-Toujours dans le haut du dernier décile en IDF (avec une certaine logique ; le haut du dernier décile en France est concentré à Paris/communes select d'IDF, et suffisament restreint en population par rapport à l'IDF),
-dans le dernier décilé à Paris (pour info, ce dernier décile commence à 5k6 à paris).

Ca vous ira ou vous allez continuer à nous dire que 6k, c'est dur, et qu'il faudrait regarder par quartier pour avoir une idée vraiment correcte ?

source.

edit : on me signale que 6k, c'est pour deux consommateurs. Ca nous met donc dans l'avant-dernier décile.
Pas la peine de continuer que quand on peut se loger très confortablement, consommer (bouffe et équipement maison), se payer des loisirs, partir en vacances en été et au ski l'hiver tous les ans, ..., le tout sans trop réfléchir à son budget et en se constituant un patrimoine dans le même temps, c'est qu'on est riche.

Certains pensent qu'être riche c'est pouvoir vivre avec 10k€ par mois sans bosser et d'autres que seuls sont riches ceux qui peuvent se payer une salle de bain en marbre de carrare avec robinetterie en or massif pour leur loft de 250m² en plein Paris sur un coup de tête.

Ils n'ont même pas conscience de vouloir se comparer aux 0.001% des plus riches en faisant ça, c'est ça qui me fait le plus peur
6k par mois ce n'est pas grand chose. Ca permet de vivre confortablement et c'est à peu près tout.

Vos réactions sont symptomatique d'un malaise français, ce besoin de constamment niveler par le bas. Il me semble qu'à une époque l'idée c'était de permettre à tout le monde d'accéder a une vie confortable, d'élever le niveau de vie par le haut. Mais maintenant il faut couper tout ce qui dépasse un peu chez vos camarades prolos.
En attendant les vrais riches rigolent en vous voyant définir comme luxueux un train de vie qui était considéré comme peu près normal, ou du moins souhaitable, il y a une ou deux générations. C'est bien ils vont pouvoir continuer à presser le citron, vous avez bien intégré votre place.

Les revenus sont un très mauvais indicateur ; surtout avec une limite aussi basse. La richesse c'est surtout le capital financier, le capital culturel et le capital social.

Dernière modification par Shoot Me ; 09/09/2015 à 09h25.
Il faudrait arrêter avec ce "mal" français, cette soupe je suis à peu près sûr qu'on la sers à n'importe quel type qui ne souhaite pas dire amen face à la trinité croissance consommation travail.

6000 euros c'est une somme énorme et oui, quelque part, c'est être riche.
Personne n'a dit que Kerjou faisait partie de la bourgeoisie qui exploite aussi bien l'Europe que l'Afrique, mais il est important de relativiser cette somme et ce qu'elle implique, il l'admets lui même : il ne se refuse rien ou presque, qui peut en dire autant ?

En revanche ce que vous ne comprenez pas c'est qu'on ne souhaite tirer vers le bas personne, mais que des gens refusent de s'élever sans les autres, c'est tout à fait différent.
En même temps, je vois pas trop ce qu'on en a à foutre de ce qui était vrai il y a 1 ou 2 générations.
Peut être ce que tu dis est vrai (enfin c'est très exagéré), mais la vérité d'il y a 50 ans n'est pas la verité d'aujourd'hui, et aujourd'hui dire que 6k par mois "ce n'est pas grand chose", c'est limite de l'indécence.
Après c'est pas parce que tu dis que 6k par mois c'est beaucoup que tu craches à la gueule de ceux qui gagnent ça, ou que tu es pas revolté par les hyper-riches et les 1%.
Perso, je me considére pas riche mais je gagne suffisamment pour faire à peu près ce que je veux et j'oublie pas que dans notre monde d'aujourd'hui, pouvoir aller dans un magasin acheter des pâtes sans chercher le paquet le moins cher possible, sans regarder le prix en fait, c'est un privilége. Maintenant si tu me proposes d'aller imposer à 100% tous les ultra riches qui gagnent des dizaines ou centaines de milliers d'euros par mois, je veux bien signer.
Citation :
Publié par Depi
Pour un ouvrier au Bangladesh oui. Tout est question de référentiel. Comme ça a déjà été dit, on trouve toujours un autre plus riche que soi.
Le revenu est une base mais ne veut absolument rien dire seul, c'est le coût de la vie sur place qui compte. Même en France il y a des disparités alors entre 2 pays qui n'ont rien en commun.... En France, avec 1500€ par mois, tu es pauvre dans le 13 avec un pouvoir d'achat minable et plus à l'aise dans le centre. Pour ton exemple :


http://benbang.over-blog.com/pages/V...e-3695689.html

http://www.ou-et-quand.net/budget/bangladesh/


(oui je sais, tout le monde le sait mais bon.... )
Citation :
Publié par Quild (afk)
Hmmm. Oui donc tu es complètement implanté dans ce que je disais. Considérer que parce que ton train de vie, c'est pas Byzance, t'es pas riche, donc classe moyenne. Mais non, y'a la classe aisée au-dessus et tu te rends pas compte de l'écart monstrueux entre toi et la vraie classe moyenne. Et ceux qui ne sont même pas dans la classe moyenne.

Après t'es malheureusement loin d'être le seul à penser ça et à venir dire que "non mais on est justes à la fin du mois, hein". Et pour être dans ce niveau de revenus, je comprends pas comment vous pouvez être si décalés de la réalité.
Mais je ne dis pas qu'on est juste à la fin du mois. Ni que ce n'était pas grand chose. A aucun moment en fait (ça devient relativement lourd de devoir se justifier tout les deux posts)
Alors après haute classe moyenne ou classe aisé selon les définitions, ok j'admets, c'est pas trop le problème.

C'est juste qu'on est loin de la richesse.

Je ne suis pas le seul à l'inventer ce sentiment de déclassement hein. Pouvoir se payer un 3p en banlieue (ok banlieue Est sympa mais pas non plus banlieue toute première couronne @métro et velib) alors que si on vous écoute on est censé être riche, y'a un soucis.

Et me dites pas oui mais l'IDF c'est cher. Oui c’est cher, mais c'est 1/6 du pays et l'endroit ou beaucoup sont obligé d'être pour travailler et ou faire carrière, donc ça participe grandement au sentiment de déclassement.

A aucun moment je dis que c'est dur, qu'on est juste à la fin du mois ou que je ne suis pas privilégié par rapport a beaucoup de monde, seulement que ce n'est pas la richesse.

Alors je veux bien ne pas me comparer aux ultra riches, mais le soucis c'est que ce sont eux qui détiennent le pouvoir. Et tant qu'on s'écharpe comme des cons car certains peuvent ne pas aller chez lild et prendre l'avion (oui exagération volontaire), ils continuent d'amasser.
Car bon, le pendant d'être considéré comme riche c'est qu'on peut y aller et ponctionner au plaisir. Mais 4/500€ sur 3k tu les sens passer déjà.
On ne peut pas être considéré riche tant qu'on est sujet a l'obligation de travailler.
Etre riche et esclave me semble antinomique.
Etre très aisé et esclave par contre est tout a fait possible et le lot des premiers déciles.
On est devenu une société du discount depuis qu'on a accepté comme loyale une concurrence avec des pays qui ne suivent pas les même règles du jeu que nous.

Ce que j'appelle une société du discount, c'est une société guidée par un biais de perception qui amène a penser que les coûts et les prix les plus bas sont l'unique chose qui compte. Tout est sacrifié sur l'autel de cette soit disant recherche compétitivité. Les anglo-saxons appellent ça "a race to the bottom", une course vers le fond/bas.

Il faut ne pas oublier que :
1) les droits de l'homme, la démocratie et le progrès ne sont pas bon marché,
2) le discount c'est des produits de merde qui n'ont pour objectif que de maximiser et concentrer les profits.

Ce que je trouve troublant et inquiétant c'est comment cette idéologie est directement intégrée par les classes populaires. C'est une soumission forte et non consciente au pouvoir de la classe dirigeante, les vrais riches. Et ce qui est génial, ou a pleurer, c'est que les classes populaires deviennent le bras armé qui impose cette politique contre eux même.

C'est du moins ce que je ressens en lisant les dernières interventions de ce sujet : "n'aspire pas a mieux car tu as déjà assez", "ne te plains pas car d'autres sont plus dans la merde que toi".
Quel défaitisme et quel manque d'ambition.
Citation :
Publié par Shoot Me
Vos réactions sont symptomatique d'un malaise français, ce besoin de constamment niveler par le bas.
C'est aussi un mal US apparemment...

Citation :
Publié par Shoot Me
C'est du moins ce que je ressens en lisant les dernières interventions de ce sujet : "n'aspire pas a mieux car tu as déjà assez", "ne te plains pas car d'autres sont plus dans la merde que toi".
Personne ne t'empêche d'aspirer à mieux. C'est tout à fait compatible avec le fait de payer tes impôts...

Dernière modification par orime ; 09/09/2015 à 10h19.
Je sais pas trop où tu lis ce "manque d'ambition". On peut tout à fait aspirer à mieux tout en étant conscient qu'on est déjà très bien situé sur l'échelle. Vouloir monter n'implique pas nier qu'on est déjà haut.
Citation :
Publié par Leni
Avec le système des tranches ce qui me paraît absurde dans le cas de l'existence de peu de tranches, c'est de subir une augmentation drastique de ses impôts à l'euro près. En ce sens, plus il y a de tranches, mieux c'est.
Il n’y a jamais d’augmentation drastique de ses impôts à l’euro près, sauf l’effet de seuil qui fait passer de non-imposable à imposable.

Si tu es au maximum d’une tranche plus 1 euro, tu ne payeras le taux de la tranche supérieure que sur cet euro qui dépasse (donc moins d’1€ d’augmentation d’impôt).
En effet. Si on regarde une courbe "euro payé vs euro gagné", elle sera continue (pas d'effet de seuil), mais sa dérivée (la pente, qui correspond au taux d'imposition) ne le sera pas.

Si tu gagnes 100k euros, une partie de cette argent sera imposé (par exemple) à 10%, une autre à 20% et le reste à 35%.

Tu n'es pas le seul à faire l'erreur, c'est une erreur très répandue, voire entretenue pour je-ne-sais-quelle-raison.

Edit:// Tiens, ce graphique est sympas:
qf1hd.png
Citation :
Publié par Lango
Il n’y a jamais d’augmentation drastique de ses impôts à l’euro près, sauf l’effet de seuil qui fait passer de non-imposable à imposable.

Si tu es au maximum d’une tranche plus 1 euro, tu ne payeras le taux de la tranche supérieure que sur cet euro qui dépasse (donc moins d’1€ d’augmentation d’impôt).
Je me suis très mal exprimé, je sais comment ça marche, mais oui je trouve absurde de voir une augmentation drastique du taux en sautant d'une tranche à l'autre, si tu préfères. Qu'une partie de tes revenus soit à 0% et l'autre à 14% quoi. C'est pour ça qu'un "étalement" plus progressif avec davantage de tranches me paraîtrait plus logique (et comme dit plus haut, osef c'est calculé par ordinateur)
Citation :
Publié par Hellraise
Etre riche et esclave me semble antinomique.
De nos jours, oui. Dans la Grèce antique, c'était fréquent, les premières dynasties de banquiers étaient composées d'esclaves qui s'affranchissaient de génération en génération (l'ancien esclave était le maître du nouveau, qui prenait sa place après sa mort etc).


Notez que déjà, à l'époque, il flottait un parfum de magouille sur la banque...
Citation :
Publié par Orald
Plus de tranche ça me paraît une bonne chose aussi.
Passer directement de 14 à 30% c'est un peu mal foutu amha.
Ou alors moins de tranches et juste une droite linéaire.
Ou bien une parabole avec une équation simple dont on peut changer la dérivée facilement en changeant qu'un seul paramètre.
Citation :
Publié par Leni
Je me suis très mal exprimé, je sais comment ça marche, mais oui je trouve absurde de voir une augmentation drastique du taux en sautant d'une tranche à l'autre, si tu préfères. Qu'une partie de tes revenus soit à 0% et l'autre à 14% quoi. C'est pour ça qu'un "étalement" plus progressif avec davantage de tranches me paraîtrait plus logique (et comme dit plus haut, osef c'est calculé par ordinateur)
Dans ce cas, quitte à tout faire calculer par ordinateur et à augmenter le nombre de tranche, autant utiliser une fonction directement... Ce sera plus simple pour tout le monde

Un truc genre:

Citation :
Ou bien une parabole avec une équation simple dont on peut changer la dérivée facilement en changeant qu'un seul paramètre.
Je ne suis pas certain que les riches seraient très heureux avec une parabole (à moins de limiter le taux d'imposition, ce qui fera que la pente de la parabole soit cappée)
Citation :
Publié par Adau - Vagdish
Dans ce cas, quitte à tout faire calculer par ordinateur et à augmenter le nombre de tranche, autant utiliser une fonction directement... Ce sera plus simple pour tout le monde

Un truc genre:


Je ne suis pas certain que les riches seraient très heureux avec une parabole
Ca dépend simplement des coeffs. Mais la gueule des segments là, c'est déjà une parabole.
Citation :
Publié par Nuff
Ca dépend simplement des coeffs. Mais la gueule des segments là, c'est déjà une parabole.
Comme je l'ai dit dans mon message précédent, l'idée est de limiter la pente de la parabole. Donc soit un trouve une fonction mathématique qui le fait tout seul, soit on fout un cap/tranche sur le taux d'imposition (ce que l'on veut éviter dans le cas présent de cette discussion).

Dans mon exemple, le rapport a/c fixe le taux maximal d'imposition, et le facteur b fixe la vitesse de la montée de l'imposition.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée