L'Agora

Les transports en zone urbaine

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Colsk
Tu la sous estimes, c'est exactement ce qu'elle veut.
Arrêtez de croire que les politiques sont des cons, ils peuvent être maladroits, ne pas se rendre compte, être négligents voire stupides car se croyant intouchables mais certainement pas quand ils jouent à ce petit jeu. La c'est réfléchi et voulu.
Et c'est quoi l'objectif, par curiosité ?

Franchement, je l'aime bien Ndiaye, elle a ce mélange détonnant de la pire langue bois qui soit et de spontanéité totale, ça varie d'une phrase à l'autre de façon inattendue, c'est assez rafraichissant.
Après, je suis pas sûr que le poste parole était le mieux adapté pour elle.

Sa phrase sur les kébabs, j'ai pas compris pourquoi tout le monde l'avait si mal prise, à part du racisme (parce que le kébab = Turcs ou Arabes). Personnellement, je mange beaucoup plus souvent des kébabs que du homard, et vu le nombre de kébabs dans les villes par rapport aux restos à homard, je pense pas que je suis le seul.

Dernière modification par Borh ; 13/09/2019 à 06h51.
L'objectif c'est de faire parler d'elle sur des sujets de faibles importances (son incompétence sur le job, ses faux-pas, que sais-je), pour accaparer les détracteurs de Macron afin qu'on parle moins des sujets plus tendus (genre Mutuelle de Bretagne, ou, il y a quelques temps, de crustacés).

Ca marche.
Citation :
D'ailleurs, j'ai l'impression que c'est devenu une tradition ce rôle, on le refile de préférence à une femme noire, histoire d'augmenter l'efficacité du taunt vers l'extrême droite https://jolstatic.fr/forums/jol/images/smilies/biggrin.gif
Je vois plutôt cela comme un piège vis à vis de ceux qui seraient tenté de lui répondre qui pourraient facilement être catalogués comme misogyne ou raciste afin de les discréditer. Elle a quand même un rôle clé au niveau médiatique puisqu'elle est la pour faire diversion comme Morano ou Lefebvre fut un temps. Elle peut se permettre de sortir des étrons en roue libre qui vont volontairement faire réagir en mode tranquille.
Bon je poste cela ici par défaut.

Cela concerne la SNCF et la décision de ne plus avoir de contrôleur. Cette décision est attaquée par l'inspection du travail, manque de sécurité, non respect du droit du travail.

https://www.lemonde.fr/economie/arti...0922_3234.html

Cette décision aurait du être retoquée depuis le départ de toute façon.

Pour avoir été bloqué dans un train 30 min à cause d'une panne à la con, le conducteur perdait trop de temps entre gérer les passagers, contacter les gares (avant, après), le service d'aide .....
Uber vient de perdre 1,4 milliard de capitalisation. En cause ?
https://www.siliconvalley.com/2019/1...-in-its-rides/

Un rapport qui tend à montrer que "prendre un Uber" est un peu trop risqué pour la clientèle féminine, avec des milliers d'agressions sexuelles à la clé dont plusieurs centaines de viols. Et le tout avec de toute évidence un manque flagrant de mesures de protection, puisque des personnes signalées par leurs victimes ont pu continuer à sévir juste en utilisant des comptes bidons (chose que j'ai lu par ailleurs).

En résumé, on a donc une entreprise qui perd de l'argent depuis sa création, qui utilise des méthodes mafieuses contre ses concurrents, qui aggrave la pollution et les embouteillages, qui exploite ses salariés en piétinant les lois des pays où elle opère. Et qui expose ses utilisateurs à de graves dangers par négligence et incompétence.
Citation :
Publié par Le Comte Draghila
Ok l'entreprise Uber représente un capitalisme sans foi ni loi...mais on en parle sinon des violeurs en puissance qui sévissent en toute impunité ?! C'est quoi le raisonnement, vous allez m'expliquer qu'Uber transforme ses chauffeurs en violeurs et qu'ils ne sont pas responsables ?!
Oui le problème c'est pas réellement Uber là.
Si des personnes signalés ont pu continué OKLM avec des comptes bidons, c'est pas la faute à Uber mais à la Justice pour avoir laisser des prédateurs dehors.
Citation :
Publié par Matharl
Oui le problème c'est pas réellement Uber là.
Si des personnes signalés ont pu continué OKLM avec des comptes bidons, c'est pas la faute à Uber mais à la Justice pour avoir laisser des prédateurs dehors.
Bein, y a quand même un soucis avec la gestion des conducteurs, on devrait pas pouvoir se créer de comptes bidons sur ce genre d'appli, ils doivent pourtant bien demander des preuves d'identités ou un permis de conduire à un mec qui veut être chauffeur, non ?
Un mec qui se fait virer parce qu'il viole les clientes devraient pas pouvoir se réinscrire...
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bein, y a quand même un soucis avec la gestion des conducteurs, on devrait pas pouvoir se créer de comptes bidons sur ce genre d'appli, ils doivent pourtant bien demander des preuves d'identités ou un permis de conduire à un mec qui veut être chauffeur, non ?
Un mec qui se fait virer parce qu'il viole les clientes devraient pas pouvoir se réinscrire...
Je suis d'accord là dessus hein mais la situation n'existerait même pas si la Justice faisait son taff.
Citation :
Publié par Matharl
Je suis d'accord là dessus hein mais la situation n'existerait même pas si la Justice faisait son taff.
Sauf qu'un délit de harcèlement sexuel ou d'agression sexuelle mineure suffit rarement à t'envoyer en taule. Mais qu'un chauffeur qui a foutu une main au fesse un jour peut très bien faire pire la semaine suivante. Ou refaire une main aux fesses, ce qui n'est pas tolérable non plus.
Citation :
Publié par Aloïsius
Sauf qu'un délit de harcèlement sexuel ou d'agression sexuelle mineure suffit rarement à t'envoyer en taule. Mais qu'un chauffeur qui a foutu une main au fesse un jour peut très bien faire pire la semaine suivante. Ou refaire une main aux fesses, ce qui n'est pas tolérable non plus.
Après, je me demande dans quelle mesure Uber aurait le droit de se créer une blacklist de détraqués à ne pas embaucher.
Ca gueule contre le fichage, mais dans ces cas-la, croiser la base de données d'une boite privée avec celles des délinquants sexuels, ça serait pas si mal
Citation :
Publié par Aloïsius
Sauf qu'un délit de harcèlement sexuel ou d'agression sexuelle mineure suffit rarement à t'envoyer en taule. Mais qu'un chauffeur qui a foutu une main au fesse un jour peut très bien faire pire la semaine suivante. Ou refaire une main aux fesses, ce qui n'est pas tolérable non plus.
Faut-il encore que ce soit inscrit dans le casier judiciaire.
Vu comment sont traitées les plaintes pour agressions sexuelles, même quand y'a viol, ça risque d'être compliqué...

Par contre je me demande si Uber peut demander accès à la liste des délinquants sexuels. Je sais pas du tout comment cela fonctionne. Je sais que dans certains jobs, ils peuvent avoir accès à ton casier (au hasard, dans l'aviation) mais j'ai aucune idée si une entreprise peut y demander un accès comme çà.

Et Uber peut pas se contenter de se faire sa propre blacklist, si il suffit d'un clic pour dénoncer quelqu'un et qu'il soit ban direct, t'auras forcément des connards pour en abuser et reporter un chauffeur juste pour lui faire perdre le job (et me dites pas que ça arrive pas, en tant que commercial j'ai déjà 3 clients qui ont envoyé des mails à mon boss en racontant de la merde sur moi pour me faire dégager parce qu'ils ont pas apprécié que je les recadre quand je leur ai fais la formation... Sachant que le précédent commercial a été victime de ça aussi... Les gens sont des cons).
A titre perso je trouve que le service Uber s'est beaucoup dégradé...elle est terminée l'époque où tu montais à bord d'une berline et où le chauffeur était un minimum propre sur lui. Aujourd'hui c'est devenu une sorte de vieux fast food bien dégueulasse...

C'est à Uber de faire la police dans ses rangs...mais je ne vois vraiment pas comment l'entreprise peut assurer la sécurité de ses clients. Je n'ai pas de chiffres sur le sujet, mais aujourd'hui j'ai l'impression que la plupart des chauffeurs viennent des cités et utilisent leurs vieilles bagnoles pour véhiculer la population des centres urbains. Est-ce qu'Uber peut se priver de cette main-d'oeuvre peu qualifiée et en mal de repères sociaux ?! Je ne pense pas.
Citation :
Publié par Aloïsius
En résumé, on a donc une entreprise qui perd de l'argent depuis sa création, qui utilise des méthodes mafieuses contre ses concurrents, qui aggrave la pollution et les embouteillages, qui exploite ses salariés en piétinant les lois des pays où elle opère. Et qui expose ses utilisateurs à de graves dangers par négligence et incompétence.
Et malgré ça, les taxis sont considérés comme Satan sur terre par leurs clients, ce qui en dit long sur la qualité du service qu'ils offrent :
Citation :
88% des sondés trouvent les taxis chers, 72% corporatistes, 64% pas honnêtes, 60% insuffisamment disponibles, 58% réactionnaires et 57% pas aimables.
http://www.francesoir.fr/societe-fai...ise-image-deux
Franchement en 2015, j'aurais répondu pareil, 100% des taxis avaient comme par hasard le lecteur de carte de crédit qui marche pas et leur compteur qui se foutait du monde. Mais les 3 dernières fois que j'ai pris un taxi en région parisienne (ce qui m'arrive en moyenne 2 fois par an), aucun problème, parfaitement honnête et cordial. Je me demande si Uber aura pas eu au moins le mérite de leur faire prendre conscience de l'importance de leur image.
Citation :
Publié par Aloïsius
En résumé, on a donc une entreprise qui perd de l'argent depuis sa création, qui utilise des méthodes mafieuses contre ses concurrents, qui aggrave la pollution et les embouteillages, qui exploite ses salariés en piétinant les lois des pays où elle opère. Et qui expose ses utilisateurs à de graves dangers par négligence et incompétence.
De quels salariés tu parles ? Les chauffeurs ? Ils sont en auto-entrepreneurs. Aucune sécurité sociale, rien. Si demain, il te vire de l'appli, tu gagnes 0 et t'as le droit à 0. Haaa l'aventure entrepreneuriale que c'est magnifique.

Sinon pour faire dans le cliché bobo parisien islamogauchiste, depuis les trottinettes et les vélos en libre service, je n'utilise quasiment plus uber.

Dernière modification par Carminae ; 09/12/2019 à 02h45.
Citation :
Publié par Carminae
Sinon pour faire dans le cliché bobo parisien islamogauchiste, depuis les trottinettes et les vélos en libre service, je n'utilise quasiment plus uber.
Les chargeurs/rangeurs de trottinettes subissent exactement les même modalités de travail que les chauffeurs que tu décrit, donc tu continues à supporter ce système par ton utilisation. Sauf que tu ne le vois plus directement. Loin des yeux, loin du coeur.
Citation :
Publié par Tzioup
Les chargeurs/rangeurs de trottinettes subissent exactement les même modalités de travail que les chauffeurs que tu décrit, donc tu continues à supporter ce système par ton utilisation. Sauf que tu ne le vois plus directement. Loin des yeux, loin du coeur.
Oui, les "juicers" comme on dit se font encore plus exploités que les chauffeurs Uber.

Si je continue à supporter ce système, c'est à cause de l'incapacité des pouvoirs publics de fournir des moyens de transports la nuit comme c'est le cas dans une ville comme Berlin. Même si maintenant les choses évoluent car on commence à avoir des métros de nuit, on est encore loin de la panacée. C'est justement l'incapacité du service public à fournir justement un service que des entreprises en profitent.

Si des entreprises comme Lime, Uber ou Bird fonctionnent, c'est justement parce qu'ils pallient à un manque de l'Etat. Tout comme les assurances privées vont bientôt prendre le relai sur les pensions de retraite, pour revenir à un autre sujet d'actualité. Les entreprises ne font que s'immiscer dans des marchés laissant vacants par l'Etat.

Citation :
Publié par Meine
On a toujours un bonne raison de trahir :/
Je suis bien citoyen français, tous les jours je me trahis, mais j'ose pas déménager en Corée du Nord, j'ai peur de la tourista, j'ai l'estomac fragile :/

Dernière modification par Carminae ; 09/12/2019 à 18h38.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Meine
C'était pas tellement pour toi qu'une remarque d'ordre général. Je me mettais du côté du traitre et, le traitre, finalement, il se considère toujours dans son bon droit, c'est ce qui lui permet de supporter son geste. C'est un bon petit gars de son point de vue mdr.
Pendant la guerre, on a donné des juifs mais jamais les bons coins à champignon !

Ha mais non, je ne cherche pas à me dédouaner de mes responsabilités : j'achète parfois sur Amazon, j'ai un smartphone fabriqué par un p'tit n'enfant chinois et je prends ma trottinette pour rentrer le samedi soir après quelques picons. La réalité, c'est que je le fais par facilité et souvent par flemme.

Mais le truc, c'est que si on veut limiter l'exploitation, il faut aussi donner les moyens aux "consommateurs" des alternatives viables. Tu peux pas reprocher aux mecs de prendre sa bagnole (bouhou méchant pollueur) pour aller à son travail alors qu'il y a pas de transports en commun. C'est justement le désengagement de l'Etat sur pleins de ses fonctions qui a rendu l'exploitation "facile" et "de bon droit" (pour reprendre tes termes).

Et il en va de même pour l'écologie : les mecs qui s'imaginent que la société va changer du jour au lendemain et qui se font le chantre de la décroissance n'ont strictement rien compris, ni à notre économie et son fonctionnement, ni aux "mentalités collectives".

Citation :
Publié par Meine
Ca par contre c'est pas bien, en plus y a souvent une alternative à Amazon. Ils mettent des bracelets qui vibrent quand les mecs emballent pas assez vite.

Oh mon dieu :/
Message supprimé par son auteur.
Un chouette petit article sur une fronde menée par des artistes pour lutter contre le lavage de cerveau pratiqué depuis des décennies par les constructeurs automobiles. J'en mets quelques extraits ici :

02_SUV-BMW-Embrace-the-Traffic-Jam_1200-copy.jpg
00_Decision-Time-Dave-Walker.jpg
La suite se passe ici. Je suis tombé sur cet article après avoir lu le billet d'Oliver Razemon qui justement recense rapidement quelques exemples de cette pratique qu'ont les constructeurs automobiles de vouloir faire ressentir de la honte, de l'inconfort, de la jalousie, de la cupidité, etc. Bref tous les plus beaux sentiments humains pour nous faire craquer pour le dernier SUV (de préférence de luxe).
Je me demande si on peut trouver des choses comparables en France ? Où si seul le terrain anglo-saxon est propice à ce mouvement pour le moment ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés