L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Thesith
Mais il n'empêche que malgré ça, vu son égo, il est très exposé aux manipulations.
Je verrai plutôt l'inverse, il recherche les manipulateurs. Ce sont de bons leviers pour avoir le pouvoir : il leur donne ce qu'ils veulent et eux lui donne le pouvoir. Il va donc réussir une politique à court terme qui satisfera ces/ses leviers de pouvoirs.

Je le vois comme vraiment comme le dirigeant démocratique proposé dans la vidéo ci dessous. D'ailleurs, il ne présente pas non plus de vision globale, de fond. Rules for Rulers ignore les buts car c'est une vidéo sur les moyens d'obtenir le pouvoir. Mais que se passe t'il si quelqu'un applique seulement les moyens ?

C'est un petit problème parce qu'il est déjà assez facile de se planter sur le long terme dans les grandes largeurs avec de bonnes intentions. Réussir son coup sans rien avoir anticiper me parait douteux.

Citation :
Publié par 'Radigan_-
On peut savoir en quoi les USA seraient actuellement spécialement dans une "merde géostratégique" ? Je ne sais pas à quoi tu penses exactement, mais mets ça en perspective avec justement ce que certains de ses prédécesseurs ont pu faire comme merde (réelle pour le coup), non ?

Faut vraiment regarder le monde à travers le prisme déformant de l'Agora pour voir les USA en plein chaos, Trump agent du FSB et une WW3 imminente ...
Non à peine , le pays est divisé comme jamais et au bord de l'implosion à cause des débordement et soutiens raciste de Tump mais en effet les américains sont pas dans la merde. Les russes leur on volés sous leur nez leur position dominante au Moyen Orient en formant un bloc avec les pays menacés par les USA ( et leur alliés ) grâce en grande partie à la politique pro russe affiché par Trump au début de son mandat mais la position géostratégique américaine n'est pas menacé. Les discours à la con de Trump sur l'OTAN qui aurons eu pour résultat de voir l'Europe prend le largue ça aussi c'est une grande victoire américaine ? Dit moi aujourd'hui grâce à Trump quel est valeur elle à la parole américaine sur la scène internationale depuis qu'il est sortie de plusieurs accords économiques et politiques dont celui de Paris ? Ah et oui rappel moi combien de ses voisins sont devenu désormais hostiles au USA depuis l'arrivé de Trump.

Ce con à réussis à isoler diplomatiquement la plus grande puissance du monde mais t’a raison ils sont pas dans la merde voyons.
Citation :
Publié par Keydan
Les russes leur on volés sous leur nez leur position dominante au Moyen Orient en formant un bloc avec les pays menacés par les USA ( et leur alliés ) grâce en grande partie à la politique pro russe affiché par Trump au début de son mandat mais la position géostratégique américaine n'est pas menacé. Les discours à la con de Trump sur l'OTAN qui aurons eu pour résultat de voir l'Europe prend le largue ça aussi c'est une grande victoire américaine ? Dit moi aujourd'hui grâce à Trump quel est valeur elle à la parole américaine sur la scène internationale depuis qu'il est sortie de plusieurs accords économiques et politiques dont celui de Paris ? Ah et oui rappel moi combien de ses voisins sont devenu désormais hostiles au USA depuis l'arrivé de Trump.

Ce con à réussis à isoler diplomatiquement la plus grande puissance du monde mais t’a raison ils sont pas dans la merde voyons.
Je pense que tu exagères énormément. Trump n'est pas une bonne chose pour la place et le rôle des Etats-Unis dans le monde mais il n'ont pas perdu un seul allié. Car l'alliance US est juste irremplaçable pour la plupart d'entre eux du Japon à la Pologne en passant par la Turquie. Ils savent tous que les Etats-Unis restent une solide démocratie et que Trump ne sera plus là dans 20 ans (contrairement à d'autres, suivez mon regard vers l'est...). Après Bush, il y a eu Obama. Ils savent tous qu'ils ont des ennemis potentiels bien plus dangereux que l'Amérique bouffonne et grotesque de Trump.
Quant à la perte de position dominante au MO, tu t'enflammes là aussi. Certes les Russes ont bien joué leur carte en Syrie mais pour les us ça reste un pays secondaire qui n'a jamais été dans leur sphère d'influence. Et pour cause, leur seul et unique intérêt au MO, c'est le contrôle du pétrole. Pour l'instant ils n'y ont rien perdu d'important, rien qui puisse être comparé à la Révolution iranienne de 1979 qui fut pour le coup bien plus grave pour leur hegemon sur le MO. La diplomatie américaine va devoir serrer les dents pendant 4 ans et espérer limiter les dégâts mais je ne pense pas qu'ils ne puissent pas être réparés par la prochaine administration. On tenait les mêmes discours en 2003, pourtant "W" et sa politique infiniment plus désastreuse que celle de Trump, semblent déjà loin.
Citation :
Publié par blackbird
Vous vous faites des films : les Américains ne sont pas du tout gênés sur le plan géostratégique. Ils demeurent la première puissance mondiale et de loin.
Non à peine......si Trump est en PLS devant Kim alors je te laisse imaginer contre les Russes et les Chinois.

Ce que Trump à détruit c'est la crédibilité des USA et ça c'est très mauvais signe.
Citation :
Publié par Killjoy
Non à peine......si Trump est en PLS devant Kim alors je te laisse imaginer contre les Russes et les Chinois.
Il s'est ridiculisé avec ses déclarations tonitruantes. Mais sur le fond, Clinton, Bush et Obama étaient aussi emmerdés. Ça fait 20 ans que la CdN est un casse-tête pour les us.
Ouais .. On nous parle d'affaiblissement stratégique et dans le même temps on nous dit que la Turquie doit quitter l'OTAN.

Ou encore qu'il faudrait engager l'armée en Corée du Nord.

A mon sens on mélange tout.

Dernière modification par blackbird ; 01/10/2017 à 10h43.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Xh0
Il s'est ridiculisé avec ses déclarations tonitruantes. Mais sur le fond, Clinton, Bush et Obama étaient aussi emmerdés. Ça fait 20 ans que la CdN est un casse-tête pour les us.
Le problème c'est que Trump se fait plus d'ennemis que d'amis et qu'il n'a plus vraiment les moyens de s'imposer en Mer de Chine où au Moyen Orient sans risquer un conflit direct contre les Russes et les Chinois.

Il c'est fait mettre échec et mât comme un bleu et ça risque de coûter cher aux USA sur le long terme.

Aussi bien sur le plan intérieur que extérieur la politique de Trump à amorcé un certains déclin des USA qui pourrait bien coûter la cohésion de l'état fédéral.
Citation :
Publié par El Croco
Au contraire, depuis plusieurs mois Trump utilise ce conflit avec l'homme fusée pour étaler ses muscles à la figure du monde. Depuis juin il a déployé son porte-avion et une dizaine de navires de l’US Navy le long des côtes de la Corée du Nord, les avions bombardiers US sont passés au-dessus et les dernières déclarations de Trump signent son intention de frapper.
Ca dépend, s'il étale ses muscles mais qu'au final, il ne fait rien et que Kim continue à se foutre de sa gueule, il va finir complètement décrédibilisé.
Son seul moyen de pas perdre la face, si la CdN continue son jeu, c'est de lui rouler dessus, mais le peuvent-ils vraiment ?
Citation :
Publié par Kikako
Pour moi Trump est surtout cela : un excellent manipulateur qui fonctionne à l'instinct en déstabilisant son adversaire du moment.
C'est un excellent rien du tout. Ce mec n'est rien. Il est né dans l'argent, il est tombé au bon moment pour que sa combinaison d'argent et d'ego fasse qu'il existe. Il est l'illustration des dérives de notre monde, de la manière dont du vide absolu peut se retrouver sur le devant de la scène à cause de la conjonction de 1000 facteurs qui n'ont rien avoir avec une quelconque qualité dans un domaine ou l'autre. S'il a quelque chose de bien porté à son max, c'est sa connerie qui lui retire toute honte ou humilité et lui permet de pousser comme un dingo. Et vu la crise c'est le seul à avoir poussé autant, donc il a fini par passer. C'est tout.

Citation :
Publié par blackbird
Vous vous faites des films : les Américains ne sont pas du tout gênés sur le plan géostratégique. Ils demeurent la première puissance mondiale et de loin.
Si Trump avait réussi à faire perdre leur avance aux USA en quelques mois ça aurait quand même été encore plus phénoménal que ce qu'il a réellement réussi à faire. C'est-à-dire faire perdre confiance à tous ses alliés, l'isoler comme jamais sur le plan international.
Les effets de la présidence Trump ne sont pas encore visibles.
Citation :
Publié par Killjoy
Le problème c'est que Trump se fait plus d'ennemis que d'amis et qu'il n'a plus vraiment les moyens de s'imposer en Mer de Chine où au Moyen Orient sans risquer un conflit direct contre les Russes et les Chinois.
Quelle différence avec la situation il y a un ou deux ans en mer de Chine ? Aucune, ils sont toujours bloqués tant que la Chine soutiendra à bout de bras Kim. Pour le reste (Taïwan par exemple) c'est le statu quo. Et il n'y aura pas de conflit direct avec la Chine. Aucun des deux n'en veut.

Quant au MO, cesse de croire que les Etats-Unis ne contrôlent plus la région. Le jour où leurs intérêts vitaux seront réellement en jeu dans cette région, je peux te garantir que Trump ou n'importe quelle autre potus remettront très vite les choses en ordre. Le grisbi c'est l'AS, le Koweit et les EAU et personne n'y touchera. Le dernier qui a tenté l'a payé très cher.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Xh0
Quelle différence avec la situation il y a un ou deux ans en mer de Chine ? Aucune, ils sont toujours bloqués tant que la Chine soutiendra à bout de bras Kim. Pour le reste (Taïwan par exemple) c'est le statu quo. Et il n'y aura pas de conflit direct avec la Chine. Aucun des deux n'en veut.

Quant au MO, cesse de croire que les Etats-Unis ne contrôlent plus la région. Le jour où leurs intérêts vitaux seront réellement en jeu dans cette région, je peux te garantir que Trump ou n'importe quelle autre potus remettront très vite les choses en ordre. Le grisbi c'est l'AS, le Koweit et les EAU et personne n'y touchera. Le dernier qui a tenté l'a payé très cher.
La crédibilité.

En faisant perdre au USA leur crédibilité Trump laisse un autoroute aux chinois et aux Russes qui pensent
clairement aujourd'hui que les USA ne sont pas capables de les affronter.

Un pouvoir perçu est un pouvoir reconnu.

Or ce pouvoir depuis l'arrivée de Trump au pouvoir il est difficile à percevoir.

Suffit de voir comment Kim ignore les appel diplomatique des USA pour s'en convaincre.
Trump en PLS, les USA au bord de l'explosion, LOL.

Toujours la même erreur après l'élection qu'avant et pendant : on observe les USA par le petit trou de la serrure et on ne saisit pas la réalité. Un peu ce que Schneiderman dénonçait sur le fait que tous les journalistes européen se sont entassés à NY pour suivre l'élection et ne pouvaient de là bas saisir l'air du temps.

Je game tous les jours avec des gens qui vivent là bas, et Trump n'y est pas perçu comme on le perçoit ici. Pour eux, il est indéfinissable, louvoyant sans cesse. La grosse discussion sur Trump la dernière fois portait sur ses arrangements avec le chef des démocrates au sénat, inconnu ici sur l'agora ou presque, Charles Schumer. C'est le truc que Trump a fait qui fait bouffer leur casquette aux républicains.
On n'évoque jmais cet aspect de Trump ici, on le présente comme à droite de la droite.

Je pense, en intégrant ces aspects que l'Agora de J0L ignore, qu'on peut conclure une chose : Trump n'est ni un idiot, ne le jouet de quiconque. Il est un bourrin qui mène sa politique comme il menait ses affaires, en provocant plutôt 2x qu'une quand on lui conseille la sagesse et la retenue, et il joue solo. Le GOP et l'Alt-right il s'en cogne, aucune adhésion idéologique, c'est lui qui se sert d'eux et pas l'inverse.

Ce qu'il a fait avec Schumer était inconcevable. Un autre républicain n'aurait pas pu le faire. Il est The Donald et c'est vrai.
Il est fascinant.
Il ne mérite pas ce rôle de bouffon qu'on lui prête.

Il mérite par contre qu'on s'attaque à sa politique. L'utilisation des dreamers, le plafond de la dette, le depp state etc.
Citation :
Publié par Killjoy
La crédibilité.

En faisant perdre au USA leur crédibilité Trump laisse un autoroute aux chinois et aux Russes qui pensent
clairement aujourd'hui que les USA ne sont pas capables de les affronter.

Un pouvoir perçu est un pouvoir reconnu.

Or ce pouvoir depuis l'arrivée de Trump au pouvoir il est difficile à percevoir.

Suffit de voir comment Kim ignore les appel diplomatique des USA pour s'en convaincre.
Ah oui ? Et où réside la différence avec la situation d'avant ? Où les USA ont-ils perdu de l'influence ? Ou au contraire où les Russes ou les Chinois en ont-ils gagné d'un point de vue stratégique ?

Et ne parlez pas de la Syrie, de l'Iran ou de la Corée du Nord. Dans ces pays les Américains n'avaient aucune influence et cela n'est pas près de changer.

Dernière modification par blackbird ; 01/10/2017 à 14h11.
Citation :
Publié par Ron Jibson
Le GOP et l'Alt-right il s'en cogne, aucune adhésion idéologique, c'est lui qui se sert d'eux et pas l'inverse.
Ou alors c'est un impulsif narcissique qui peut changer d'avis si on lui tend un beau miroir, ce que les démocrates ont su faire. Parce qu'il suffit de regarder comment Trump réagit chaque fois qu'une femme, un latino, un musulman ou un noir le contredit un tant soit peu (dernier exemple en date : Porto Rico) pour voir que l'alt-right, il est en plein dedans.
Quand il ne matte pas les shows d'Alex Jones, c'est qu'il est devant "Fox and Friends" ou Breibart. Sa vision du monde, sa psychologie, ses réactions sont celles d'un raciste d'extrême-droite. Il suffit de se souvenir de son comportement et de ses propos passés pour le constater. La seule chose qui peut contrebalancer cette tendance naturelle, c'est son narcissisme. Avec des compliments et de la flagornerie, tu peux probablement lui faire chanter l'internationale.

Citation :
Ah oui ? Et où réside la différence avec la situation d'avant ? Où les USA ont-ils perdu de l'influence ? Ou au contraire où les russes ou les Chinois en ont-ils gagné d'un point de vue stratégique ?
En Europe de l'Ouest. Une paille. Quand la chancelière allemande déclare que les Européens doivent se passer des USA, c'est significatif.

Et puis laissez-lui un peu de temps : il n'est au pouvoir que depuis 9 mois. Il a encore plus de trois ans pour parachever son oeuvre.
Citation :
Publié par Aloïsius


En Europe de l'Ouest. Une paille. Quand la chancelière allemande déclare que les Européens doivent se passer des USA, c'est significatif.

Et puis laissez-lui un peu de temps : il n'est au pouvoir que depuis 9 mois. Il a encore plus de trois ans pour parachever son oeuvre.
Je crois que les gens vont beaucoup trop vite en besogne. La politique et les enjeux stratégiques ne sont pas aussi étroitement liés qu'on veut bien le croire. Les gouvernements passent alors que les enjeux en terme de territoires, de ressources et de marchés demeurent.
Citation :
Publié par blackbird
Je crois que les gens vont beaucoup trop vite en besogne. La politique et les enjeux stratégiques ne sont pas aussi étroitement liés qu'on veut bien le croire. Les gouvernements passent alors que les enjeux en terme de territoires, de ressources et de marchés demeurent.
Les renversements d'alliance sont des événements assez fréquents en histoire. Si l'Italie n'avait pas trahis la triple alliance, la première guerre mondiale se serait déroulée tout à faire autrement.
Mais quelle renversement d'alliance ? Quel pays, allié des Etats-Unis, va vraiment s'en détacher ? Et pour se rapprocher de qui ? Le Japon de la Chine ? La Pologne ou la Turquie de la Russie ? Faudrait vraiment que Trump envoie du lourd pour remettre en cause des alliances stratégiques qui ont 70 ans.
Citation :
Publié par Aloïsius
Ou alors c'est un impulsif narcissique qui peut changer d'avis si on lui tend un beau miroir, ce que les démocrates ont su faire. Parce qu'il suffit de regarder comment Trump réagit chaque fois qu'une femme, un latino, un musulman ou un noir le contredit un tant soit peu (dernier exemple en date : Porto Rico) pour voir que l'alt-right, il est en plein dedans.
Il trollait comme un porc sur tweeter sur tous les sujets, il est président des USA et il continue à troller.

Trump bien avant l'élection, était capable de ça :

crowdbabble_trump-top-tweets_ugly_240462265680289792.png

Il y en a des dizaines comme ça. Dis qu'il abuse et il remet une couche encore pire.

Bref il était déjà comme ça avant, on ne l'a découvert ainsi en Europe que durant l'élection. Mais les américains eux, connaissaient déjà bien cet aspect là de lui et ont aussi en tête l'autre côté : Trump qui monte sur un ring de catch ou qui fait le guest dans le Prince de bel Air, série on ne peut plus antiraciste des années 90.

Trump et l'alt-right, c'est notre prisme ici. Là-bas c'est monté en épingle par les opposants politiques, le milieu des vedettes etc, mais ça ne tient pas auprès de toute une partie de la population qu'ici on ignore totalement, y compris afro américaine et latino américaine loin d'être négligeable. Pour rappel 30% ont voté Trump. 30% quoi.

Jai vraiment du mal avec le manichéisme européen vis à vis de Trump et le ressenti de gens comme vous et moi qui vivent là-bas. C'est vraiment pas la même chose.
Citation :
Publié par Ron Jibson
Pour rappel 30% ont voté Trump. 30% quoi.
Hein ? Les afro-américains ont voté pour Trump à... 8%. On parle du mec qui a eu plusieurs procès au cul pour discrimination raciale. Mais, oui, l'aspect gros beauf raciste misogyne de Trump est connu aux USA depuis très longtemps. C'est pour ça que l'alt-right s'est rangée en masse derrière lui. C'est pour ça aussi qu'il pète un câble chaque fois qu'une gonzesse, un noir, un latino ou un musulman le contredit.
Citation :
Publié par blackbird
Ah oui ? Et où réside la différence avec la situation d'avant ? Où les USA ont-ils perdu de l'influence ? Ou au contraire où les Russes ou les Chinois en ont-ils gagné d'un point de vue stratégique ?

Et ne parlez pas de la Syrie, de l'Iran ou de la Corée du Nord. Dans ces pays les Américains n'avaient aucune influence et cela n'est pas près de changer.
Le traite trans-pacifique continue, mais sans les USA, et presumably en incluant la Chine. Si ca porte fruit c'est un affaiblissement durable et considerable de la position americaine en Asie et Oceanie.

Les gesticulations sur l'OTAN sont en train de faire reconsiderer a l'Europe l'ombrelle americaine. Si l'Europe sort de son sommeil, c'est un probleme pour les americains, puisque l'Europe reste la premiere puissance mondiale sur tous les indicateurs, sauf militaires (et donc diplomatiques). Ca pourrait changer.
Citation :
Publié par Aloïsius
Hein ? Les afro-américains ont voté pour Trump à... 8%. On parle du mec qui a eu plusieurs procès au cul pour discrimination raciale. Mais, oui, l'aspect gros beauf raciste misogyne de Trump est connu aux USA depuis très longtemps. C'est pour ça que l'alt-right s'est rangée en masse derrière lui. C'est pour ça aussi qu'il pète un câble chaque fois qu'une gonzesse, un noir, un latino ou un musulman le contredit.
Non 8% de mémoire c'est le % des femmes noires mon cher Alo.

Mais oui sinon 30% c'est uniquement chez les latinos hommes. Or j'ai inclus les afro-américains, et aucune distinction de sexe, my bad. Mais ce fût une surprise, Clinton avait parié sur un pourcentage bien plus faible en faveur de son adversaire.
Répondre

Connectés sur ce fil

5 connectés (2 membres et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés