L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Oui, on peut laisser Darwin faire son oeuvre...

Enfin, le Florida Man de base a une réputation bizarre même pour là bas, pas étonnant de voir ce genre de chose
Citation :
Publié par Aloïsius
http://www.telegraph.co.uk/news/2017...uns-hurricane/

Des dizaines de milliers d'Américains se préparent à affronter le cyclone Irma en vidant leurs chargeurs sur le cyclone. Problème, le risque de voir les balles leur revenir dans la tête est assez élevé avec des vents dépassant les 250 km/h.
Des concurrents pour les Darwin Awards sûrement...
Rush Limbaugh, qui a affirmé que le cyclone était un fake visant à faire croire au réchauffement climatique, et que les cyclones étaient, lorsqu'ils n'étaient pas fake, probablement provoqués par les lesbiennes, a fait affirmations suivantes :

- le cyclone Irma va dévier vers l'Atlantique et ne frappera pas la Floride.
- cette affirmation est fiable car Limbaugh a un taux de fiabilité de 99,8%
- cependant, pour des raisons de sécurité, Limbaugh va évacuer la Floride et faire son émission la semaine prochain depuis un autre lieu.

Souvenez-vous, ce mec est l'animateur radio n°1 aux USA. Des dizaines de millions de mecs l'écoutent dans les embouteillages et boivent ses paroles. Et ça ne changera pas après l'histoire d'Irma hein. Je parie que d'ici moins d'une semaine on aura des milliers de vidéos sur youtube expliquant que Irma était un fake, qu'il n'est pas passé sur la Floride, et que ce sont les noirs et les arabes latinos qui ont ravagés l'Etat, sous la direction des "lib'rals".
Citation :
Publié par Aloïsius
http://www.telegraph.co.uk/news/2017...uns-hurricane/

Des dizaines de milliers d'Américains se préparent à affronter le cyclone Irma en vidant leurs chargeurs sur le cyclone. Problème, le risque de voir les balles leur revenir dans la tête est assez élevé avec des vents dépassant les 250 km/h.


(sinon la lecture du Torygraph est de plus en plus pénible, ce journal est en train de virer au torchon populiste. Un tiers d'articles et d'édito pour dénoncer la méchante et arrogante UE, un tiers pour expliquer que le réchauffement n'existe pas, et un tiers de faits divers impliquant des musulmans britanniques...)
Encore une preuve que Einstein avait raison. Du moins y aura une de ces théories au moins qui ne sera jamais remise en cause.
Le truc des pages facebook et du lance-flamme, c'est une vanne.
Enfin, je peux pas m'imaginer ça autrement, et au passage je trouve ça assez drôle :
Citation :
"It's time we took a stand against this bully!" reads the event description. "This is our home, nobody drives us out of our own territory.
"Join me in this fight as we shoot flames at Hurricane Irma and dissipate her on the spot."
Citation :
Publié par Thesith
Encore une preuve que Einstein avait raison. Du moins y aura une de ces théories au moins qui ne sera jamais remise en cause.
Je n'arive plus à ressortir la source du sketch en question mais la phrase était sympa :
"La génétique c'est cruelle moins et moins ça ne fait pas plus".

Si certains comptent réellement faire ça, cela relève clairement de la sélection naturelle.
Citation :
Publié par Hark²
Le truc des pages facebook et du lance-flamme, c'est une vanne.
Enfin, je peux pas m'imaginer ça autrement, et au passage je trouve ça assez drôle :
Oui c'est une blague mais y'a une tonne de gens qui l'ont pris au sérieux
Citation :
Publié par Thesith
La question étant est ce que Trump va répondre à ce troll ?

La réponse au prochain tweet
Ça ne vaudra jamais le coup de John Oliver qui le trollait y'a >1an et qui le défiait de se présenter à la course à la présidence
Paula White : "coach spirituel / pasteur" de Donald Trump.

Citation :
White was also asked about comments she made on the “Jim Bakker Show” about Trump being anointed by God. The show was aired last month.

“Because God says that he raises up and places all people in places of authority it is God who raises up a king. It is God that sets one down,” she said on the show.source
C'est conforme avec la vision des évangélistes US : si t'es riche et que tu as du pouvoir, c'est la volonté de Dieu.
Citation :
Publié par Xxoi!
Paula White : "coach spirituel / pasteur" de Donald Trump.



C'est conforme avec la vision des évangélistes US : si t'es riche et que tu as du pouvoir, c'est la volonté de Dieu.
Par contre si c'est un noir riche qui a du pouvoir, c'est le diable ?
Et pour un mexicain ?
Et un asiatique ?
Citation :
Publié par Xxoi!
Non non, sur l'article, elle indique qu'Obama aussi avait du être choisi par Dieu. Du moment que tu diriges, c'est que Dieu t'a choisi c'est évident.
Coool! Ca confirme ma vision de Dieu en pensant à Pinochet, Pol Pot et quelques autres sympas...
Vous vous souvenez de Ted Cruz, le principal rival de Trump et celui qui par comparaison rendait ce dernier sympathique ?
Il était l'auteur en particulier d'une proposition de loi visant à interdire la vente et la production de sex toy car, je cite "il n'existe pas de droit à stimuler ses organes génitaux en dehors du cadre de la procréation".

Problème, il a depuis "liké" sur twitter un film porno. https://www.theguardian.com/us-news/...ographic-tweet

Bien entendu, c'est pas lui, c'est un "membre" (huhu) de son "staff" (huhuhu).
La Cour Suprême donne raison à Trump

Citation :
The Supreme Court agreed with the Trump administration Tuesday and put on hold a lower-court decision that would have allowed more refugees to enter the country.
Mais bon, c'est un peu bâtard leur décision, et ça tient plus à de l'ergotage qu'autre chose. Qui plus est, la question se pose quand à la validité du "travel ban" des citoyens et des réfugiés de pays dit "musulmans".
90 jours les premiers, et 120 les seconds.

Personne ne sait officiellement quand il "commence" ou "a commencé". Le flou à l'air bien entretenu pour éventuellement dire "ah mais non le point de départ, c'est le 12 septembre et la décision de la Cour Suprême" !
Si on considère que c'est au contraire la décision de la première validité partielle par la CS qui compte, alors le travel ban expire le... 10 octobre pour les citoyens de six pays musulmans et donc le 9 ou 10 novembre pour les réfugiés.

Enfin bon... deux choses :
- avoir une Cour Suprême politisée est un non sens parce qu'on peut toujours tordre certains textes comme ça arrange en fonction des inclinations politiques.

- vous connaissez la technique du chiffon rouge en politique ? Oh regardez la petite merde que je ponds là, comme ça vous ne regardez pas l'énorme sonde colorectale que je vais vous enfiler durant mon mandat : mort programmée de l'EPA, baisse des taxes pour les riches et donc toujours plus de paupérisation au détriment de cette même classe moyenne "blanche" qui a pourtant voté Trump pour être défendue.
Citation :
Publié par Kocinsky
Tu penses qu'il est possible d'avoir une justice constitutionnelle neutre ?
Quand on parle d'êtres humains, la stricte neutralité est compliquée à atteindre.
Néanmoins il y a des systèmes moins mauvais que d'autres.

Le problème des USA est que :
- ce sont des nominations à vie
- les camps politiques y sont ouvertement déclarés et les nominations sont faites en fonctions lorsque les Présidents en ont l'occasion (sauf Obama qui avait préféré ne pas nommer en fin de mandat laissant cette tâche au futur locataire de Washington).
- le clivage Rep / Dem est devenu si intense sur les question de société que les décisions sont spectaculaires et très attendues
- le système anglo-saxon est beaucoup plus axé jurisprudence, même si parfois ça peut être aussi un avantage
- les états fédérés n'ont pas tous les mêmes lois ce qui parfois donnent des trucs hallucinants et ça fait un clash final à la CS.
Citation :
Publié par Xxoi!
(sauf Obama qui avait préféré ne pas nommer en fin de mandat laissant cette tâche au futur locataire de Washington).
C'est pas plutôt que le Sénat (tenu par les républicains) a bloqué toute tentative de nomination ? Obama avait bien son candidat, et c'était quelqu'un d'assez modéré comparé à l'alignement d'un Gorsuch...

Pour le reste, clairement, le fonctionnement de cette institution est un problème. Et encore on a rien vu, étant donné que les juges "démocrates" de la Cour Suprême sont plus âgés et que l'un d'entre eux envisage de prendre sa retraite, Trump pourrait bien avoir la possibilité de démolir l'équilibre de la Cour Suprême pour les 10 ou 20 ans à venir...
Citation :
Publié par Xxoi!
Il doit y avoir de ça (pour le Sénat), mais de mémoire Obama pouvait le nommer quand même, simplement il ne voulait pas faire le forcing.
Obama a laissé les Républicains faire un coup d'Etat. Avec des conséquences désastreuses et durables. Quand on est apathique, on finit souvent pathétique.
Pour résumer la situation :

-Le Sénat était à majorité républicaine depuis les midterms de 2014, et donc au moment du décès de Scalia, avec 54 républicains pour 44 démocrates et 2 indépendants (plutôt affiliés démocrates).
-Selon la règle qui est en vigueur depuis très longtemps au Sénat, en l'absence d'une majorité de 60 votes, la nomination d'un juge peut être bloquée indéfiniment par filibuster. C'est possible de demander un vote à majorité simple (ce que les médias appelaient la "nuclear option", mais même dans ce cas les démocrates n'avaient pas la majorité requise.
-Obama avait choisi Merrick Garland comme juge, quelqu'un de réputé pour ne pas être trop biaisé en faveur des libéraux, mais l'opposition radicale des sénateurs républicains rendait quasiment impossible sa nomination, nuclear option ou non.

Maintenant la question c'est est-ce que Garland aurait tout de même pu être nominé malgré un vote défavorable du Sénat, même à majorité simple. Je n'arrive pas à trouver la réponse, donc je ne suis pas sûr du tout. Dans tous les cas, avec le point de vue de l'époque je ne trouve pas la décision d'Obama comme absolument scandaleuse. Les sondages donnaient quand même Clinton avec une bonne longueur d'avance, et elle aurait pu choisir un juge beaucoup plus libéral une fois élue si on se place du point de vue des démocrates. Et dans un autre sens, de ce que je me souviens des articles de l'époque, utiliser la "nuclear option" aurait été dangereux car cela aurait posé un précédent au Sénat en autorisant les républicains à employer cette option à leur tour à chaque vote où ils auraient pu bénéficier de la majorité simple, alors que le Sénat est une chambre où on recherche habituellement le consensus, et où il n'y a pas que les votes pour les juges qui se font par 60 voix (de mémoire, peut-être le budget également ?).

Bon, le fait est que le résultat final est un fiasco pour les démocrates et pour le pays avec un repositionnement durable de la Cour Suprême en faveur des conservateurs, sachant qu'en plus les républicains ont bien utilisé la "nuclear option" pour nominer Gorsuch. Mais je trouve que c'est beaucoup plus révélateur d'un dysfonctionnement général du système politique américain avec des républicains qui se sont mis à refuser de jouer avec les règles du jeu, que d'un échec personnel d'Obama. Par contre on peut clairement lui reprocher d'avoir mis beaucoup trop de temps à comprendre que les républicains ne chercheraient jamais à arriver à un consensus avec les démocrates pendant son mandat.
Citation :
Publié par Tchrek
Par contre on peut clairement lui reprocher d'avoir mis beaucoup trop de temps à comprendre que les républicains ne chercheraient jamais à arriver à un consensus avec les démocrates pendant son mandat.
Je ne suis même pas certain qu'il l'ait compris aujourd'hui. Quand on voit ce qui s'est passé en Caroline du Nord après la défaite des Républicains pour l'élection du gouverneur, il est évident que le GOP a décidé de piétiner les principes démocratiques. Mais la plupart des démocrates ne semblent pas l'avoir compris.
Citation :
Publié par Aloïsius
Je ne suis même pas certain qu'il l'ait compris aujourd'hui. Quand on voit ce qui s'est passé en Caroline du Nord après la défaite des Républicains pour l'élection du gouverneur, il est évident que le GOP a décidé de piétiner les principes démocratiques. Mais la plupart des démocrates ne semblent pas l'avoir compris.
on croirait entendre Bill Maher c'est exactement ce qu'il répète à chaque émission à propos des démocrate qui se laisse piétiner sans réagir
En les exhortant à utiliser les mêmes armes utiliser par les républicains.

Sinon il est clair que sur ce dossier de la nomination à la cours suprême non seulement les démocrates ont merdé, mais surtout Obama. Je comprends pas comment il a pu laisser faire. Il pouvait pas ignorer les conséquences à long terme...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
3 connectés (0 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés