L'Agora

[POGNAX] Politique et économie aux Etats-Unis d'Amérique

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
le Figaro déclare que "la piste terroriste a été écartée". Sérieux ? Le mec, peut-être avec une poignée de complices, massacre une demi-douzaine de personnes en ciblant la police et en réaction aux exactions de cette dernière et ce n'est pas du terrorisme ?
La question est de se demander si ces actes sont différents de ceux de Jack l'éventreur par exemple? La réponse est non.

Nous avons affaire là à un meurtrier, avec préméditation, qui peut être catalogué en Serial Killer. Que ses victimes furent des policiers indique bien qu'il a tué des cibles précises, à la manière de n'importe quel meurtrier.

Les cibles de Jack l'éventreur étaient des prostitués, pour ce gars ce sont des policiers blancs.

Pour moi, un acte de terrorisme, c'est le fait de tuer plusieurs personnes sans aucune distinction en revendiquant leur acte par une idéologie propre.

Là pour le coup, il n'y a aucune idéologie. Il a simplement tué ces policiers parce qu'ils sont blancs. C'est une forme de racisme anti-blanc qui prend sa source sur les nombreuses bavures policières qu'il y a eu aux states sur la population afro-américaine.

Allez savoir, il n'y aurait jamais eu ces bavures, ce gars n'aurait peut-être jamais franchi la ligne.
Citation :
Publié par Valornim
Là pour le coup, il n'y a aucune idéologie. Il a simplement tué ces policiers parce qu'ils sont blancs. C'est une forme de racisme anti-blanc qui prend sa source sur les nombreuses bavures policières qu'il y a eu aux states sur la population afro-américaine.
Donc il n'y a pas d'idéologie, car il y en a une ?
Sinon le fait que proportionnellement un noir a plus de chances de se faire buter par un flic qu'un blanc, personne s'est demandé si c'était pas lié au fait que les noirs soient statistiquement sur-représentés dans les stats de la criminalité ?

Ah et les USA c'est pas la France, ces chiffres sont dispos à tous sur le site du FBI.

Bon de toute façon ça va botter en touche en nous disant que c'est à cause de la pauvreté qui engendre le crime. Donc pourquoi ils sont pauvres ? Parce que les blancs sont racistes. Voilà, débat terminé !
Citation :
Publié par Frescobaldi
Sinon le fait que proportionnellement un noir a plus de chances de se faire buter par un flic qu'un blanc, personne s'est demandé si c'était pas lié au fait que les noirs soient statistiquement sur-représentés dans les stats de la criminalité ?
Source que c'est "proportionnellement"?

Et c'est bien connu que les USA n'ont aucun antécédents de racisme ordinaire.
Citation :
Publié par Frescobaldi
Sinon le fait que proportionnellement un noir a plus de chances de se faire buter par un flic qu'un blanc, personne s'est demandé si c'était pas lié au fait que les noirs soient statistiquement sur-représentés dans les stats de la criminalité ?
Et les peines prononcées contre les noirs sont plus lourdes que contre les blancs. So what ?
Apparemment sur Wikipédia ils donnent du ~50% d'afro-américains niveau national, 38% dans les fédérales où les "caucasiens" sont majoritaires par contre (58.2%).

Mais

Citation :
Bon de toute façon ça va botter en touche en nous disant que c'est à cause de la pauvreté qui engendre le crime. Donc pourquoi ils sont pauvres ? Parce que les blancs sont racistes. Voilà, débat terminé !
Ben écoute si c'est la réalité que veux-tu qu'on te dise? Puis tu veux débattre de quoi sur des stats comme ça? Tu veux en arriver où? Que ces Noirs sont vraiment une "race" violente machin? C'est soit ça, soit l'option pauvreté et racisme. Le racisme aux USA n'a plus besoin d'être démontré donc...
Faut reconnaitre que le nombre de blancs tués par la police est loin d'être négligeable (plus important que le nombre de noirs tués) et pourtant, on en parle très peu dans les médias quand ça arrive. Dans tous les cas, les flics ont la gachette facile, mais il est bon de relativiser ces données.
Citation :
Publié par Frescobaldi
Sinon le fait que proportionnellement un noir a plus de chances de se faire buter par un flic qu'un blanc, personne s'est demandé si c'était pas lié au fait que les noirs soient statistiquement sur-représentés dans les stats de la criminalité ?

Ah et les USA c'est pas la France, ces chiffres sont dispos à tous sur le site du FBI.
Il faut comparer les "bavures" aux "bavures". Le fait est que, statistiquement, si tu es un noir au US, le simple fait de marcher dans la rue constitue un risque pour ta personne.
C'est uniquement après avoir été confronté à un membre du personnel de l'autorité aux US (que ça soit un policier ou un agent des douanes), qu'on se rend compte à quel point ils sont dérangés dans leur tête.
Citation :
Publié par Mahorn
Et les peines prononcées contre les noirs sont plus lourdes que contre les blancs. So what ?
Et les juges sont plus sévères quand ils ont faim, so what ?
D'autres études montraient que la présence ou non d'un noir dans le jury changeait de manière très importante le verdict pour un accusé noir (j'ai plus le lien).
Bref les juges sont humains, et donc certain sont racistes, comme une petite minorité de la population.
Citation :
Publié par Sslaa
Bref les juges sont humains, et donc certain sont racistes, comme une petite minorité de la population.
Une "petite" minorité de la population? C'est-à-dire?

Non parce que juste en passant sur Wikipédia :

Citation :
Vues haineuses de la part des Américains[modifier | modifier le code]
L'antisémitisme qui perdure aux États-Unis reste un problème comme le montre la Survey of American Attitudes Toward Jews in America de 2011, publiée par l'Anti-Defamation League (ADL), et la récession économique mondiale récente a augmenté certains points de vue antisémites chez les Américains. La plupart des gens expriment des sentiments philosémites, 64 % des personnes interrogées acceptent que les Juifs ont beaucoup contribué à la culture sociale américaine. Pourtant, le sondage révèle que 19 % des Américains répondent « probablement vrai » à l'allégation antisémite que « les Juifs ont trop de contrôle / influence à Wall Street » tandis que 15 % expriment leur accord avec la déclaration connexe selon laquelle les Juifs semblent « plus disposés à utiliser des pratiques douteuses dans les affaires ». En réfléchissant sur l'antisémitisme persistant d'environ un Américain sur 5, Abraham Foxman (en), directeur national de l'ADL, déclare « Il est inquiétant qu'avec tous les progrès que nous avons faits pour devenir une société plus tolérante, les croyances antisémites continuent de subsister dans une petite mais non négligeable partie de l'opinion américaine »173.

Une note d'ABC News en 2007 rapporte que les sondages effectués sur plusieurs années ont tendance à constater que « six pour cent ont des préjugés auto-déclarés contre les Juifs, 27 pour cent contre les musulmans, 25 pour cent contre les Arabes » et qu'« un sur 10 concède partager au moins certains de ces sentiments » contre les Hispaniques et Latino-Américains. La note fait également remarquer que 34 % des Américains ont déclaré « des sentiments racistes » en général comme élément d'auto-description174. Une enquête d'Associated Press et Yahoo! News portant sur 2 227 Américains adultes en 2008 constate que 10 % des répondants blancs déclarent que « beaucoup » de discrimination existe contre les Afro-Américains tandis que 45 % répondent « un peu », comparativement à 57 % des répondants noirs qui répondent « beaucoup » à la même question. Dans le même sondage, plus de Blancs appliquent des attributs positifs aux Afro-Américains que des attributs négatifs, les Noirs décrivant les Blancs encore plus positivement mais une importante minorité de Blancs qualifient encore leurs compatriotes américains d'« irresponsables », « paresseux » ou d'autre termes du même ordre175.

Le politologue Paul Sniderman (en) de l'université Stanford remarque qu'aux États-Unis, les préjugés raciaux « représentent un grave défi que les Américains en général, et d'ailleurs les politologues, ne sont tout simplement pas prêts à reconnaître pleinement »
C'est pas une "grande minorité" plutôt?
Citation :
Publié par Sslaa
Et les juges sont plus sévères quand ils ont faim, so what ?
D'autres études montraient que la présence ou non d'un noir dans le jury changeait de manière très importante le verdict pour un accusé noir (j'ai plus le lien).
Bref les juges sont humains, et donc certain sont racistes, comme une petite minorité de la population.
Une petite minorité lol
Attendons de voir le résultat des présidentielles 2016, t'auras une bonne estimation de la part des américains qui sont racistes (avec faible marge d'erreur)
Petite minorité c'est vite dit effectivement, après y a divers degrés dans le racisme. Mais clairement la société américaine a toujours un problème avec ces minorités, et même entre communauté.

Et puis bon y a des signes qui trompe pas, depuis que Obama a été élu, y a eu une poussée à nouveau des divers groupe raciste. Mais bon le blanc a peur, démographiquement il est même en train de perdre la bataille puisque maintenant y a plus de naissance dans les minorités que chez les blancs.

Bref ça risque pas d'aller en s'arrangeant du moins pour les décennies à venir.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
toutes les sociétés ont des problèmes avec leurs minorités, qu'ils soient réels ou fantasmés
Certes, les danois ont des problèmes avec les inuits, les suédois avec les lapons etc. Mais dans certains cas, cela va très loin comme les aborigènes en australie ou les noirs dans le sud des Etats-Unis. Cela dépasse le simple cadre du racisme, on est dans un mélange de théories raciales et de phénomènes religieux et nationalistes. Ce n'est sans doute pas un hasard si par exemple le KKK disparaît pendant la seconde guerre mondiale, au moment où toute la nation américaine s'unit contre un ennemi commun.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Il faut comparer les "bavures" aux "bavures". Le fait est que, statistiquement, si tu es un noir au US, le simple fait de marcher dans la rue constitue un risque pour ta personne.
C'est uniquement après avoir été confronté à un membre du personnel de l'autorité aux US (que ça soit un policier ou un agent des douanes), qu'on se rend compte à quel point ils sont dérangés dans leur tête.
LOL.
Dix ans en France, jamais eu un seul problème avec les flics.
3 ans aux States, et aucun problème non plus, même en passant dans des quartiers moins huppés d'états du Sud. Quand on t'interpelle, tu restes poli et tu suis les consignes.
C'est pas compliqué hein.

Ps : Ca aide aussi de ne pas s'habiller en thug façon clip de rap.
Citation :
Publié par Bruce Wayne
LOL.
Dix ans en France, jamais eu un seul problème avec les flics.
3 ans aux States, et aucun problème non plus, même en passant dans des quartiers moins huppés d'états du Sud. Quand on t'interpelle, tu restes poli et tu suis les consignes.
C'est pas compliqué hein.

Ps : Ca aide aussi de ne pas s'habiller en thug façon clip de rap.
"Sa casquette m'a forcé à lui tirer une balle dans la tête, qui sait ce qu'il cachait en dessous"
Black Dandy, un bon doc sur la mode vestimentaires des noires et qui ne donne pas tord à Bruce Wayne
.

Le reportage ne se centre pas sur ça, mais il montre tout de même que le style dans lequel ces enfermés le jeune noire des banlieue américaines, jouent clairement contre lui.

Ca ne justifie pas le comportement de la police, mais on ne peut pas nier (ce qu'on observe aussi chez nous avec le look banlieue) que ça participe à l'image de "criminel" que ça donne.

L'habit ne fait pas le moine, néanmoins dans nos sociétés si tu t'habilles avec un certain look qui te donne l'air d'un truand, et bien faut pas s'étonner que la société te voit comme tel. On peut le regretter mais c'est une réalité.
Maintenant ça n'a jamais empêché un flic de tirer à tord contre un noir propre sur lui avec l'air d'un notable on est d'accord. Mais clairement ce look, n'aide pas ces jeunes noires à s'insérer dans une société dans laquelle ils partent déjà avec un handicap.

En ça d'ailleurs ce doc est intéressant puisqu'il montre bien que la mode a été un contributeur important dans la lutte des noires dans leur droit. C'est aussi passé par l'appropriation des codes des blanc en costard travail. Forcément quand tu as tout une génération qui se met à s’habiller comme les membres de gang, ça a un effet désastreux.

On est tous soumis à nos préjugés et clairement la tenue vestimentaire joue un rôle là dedans même inconsciemment et je pense que personne n'échappe à ça. Mais déjà avoir conscience de ça, c'est un progrès, par contre nier le fait qu'on est victime de nos préjugés c'est là que les problème commencent.
Citation :
Publié par Vanité
Donc il n'y a pas d'idéologie, car il y en a une ?
Ce n'est pas une idéologie car il n'y a pas de doctrine philosophique. Arrêtez de chercher à expliquer un acte absurde qui est plus une pulsion révélée par d'autres faits qu'une idée que la personne aurait développé dans un but de créer un nouveau mouvement de pensée.

Là, vous avez une personne qui, déjà, a été entrainé pour tuer (vu qu'il faisait partie des forces spéciales américaines). Qu'est ce qu'il voit? Que nombreux de ses "frères noirs" se font tuer par des "policiers blancs". Et surtout que ce sont des "innocents" qui se font tuer, que c'est filmer, et que ça fait le tour de la planète.

Alors forcément, nous trouvons ces actes ignobles, nous sommes désolés pour la population noire américaine, etc, etc... Mais qu'est ce que les afro-américains se disent? Ils se disent exaspérer de voir que rien n'est fait pour améliorer la situation, surtout que Barak Obama étant en fin de mandat il ne peut pas faire grand chose non plus sur ça.

Donc le gars là, il est afro-américain, il est exaspérer, il est entraîné, il a les moyens de faire ce que d'autres afro-américains ne peuvent pas faire. C'est envoyer un message.

Il n'a pas agit pour créer une nouvelle doctrine ou s'inspirer d'une doctrine existante. Il a simplement agit parce qu'il pouvait agir. Il a choisit de prendre les armes contre les policiers blancs, et uniquement eux. Car, pour lui, les policiers blancs sont solidaires de ceux qui ont commis les bavures.

Si, pour vous, tuer des policiers blancs innocents parce qu'il y en a d'autres qui ont commis des bavures: c'est une doctrine philosophique, alors c'est une idéologie. Sinon... non, ce sont juste des meurtres, comme n'importe quel autre meurtre.

Il faut arrêter de toujours vouloir rendre les choses plus horrible qu'elles ne le sont.

Aujourd'hui, dès qu'il se passe un truc, c'est tout de suite catalogué en terrorisme, alors qu'il existe d'autres types d'actes qui peuvent expliquer un geste.

Par exemple: un jeune qui tue plusieurs chef d'entreprise pendant un colloque avec un fusil à pompe, et ce geste est filmé. Les images sont diffusées, tous le monde peuvent les voir. Qu'est ce qu'on dira ici? C'est un acte de terrorisme. Sans chercher à savoir le pourquoi du comment qui est à la base d'une enquête. Ce jeune a simplement été refoulé de nombreuses fois pendant sa recherche d'emploi, et finalement il a pété un plomb et est passé à l'acte. C'est tout, c'est un meurtre catalogué en Serial Killer parce qu'il en a fait plusieurs à la suite. Il ne s'est inspiré d'aucune idéologie, il est juste passé à l'acte parce qu'il en avait marre, sur un coup de tête.

Hé bien ce qui s'est passé à Dallas, et qui pourrait se passer dans n'importe quelle ville américaine, c'est la même chose: Un pétage de plomb et un passage à l'acte.
Citation :
Publié par Soulier Perdu
"Elle a qu'à pas mettre de mini-jupe si elle veut pas se faire violer."
Et hop, point violwin.

Il y a un dress code gangsta, et c'est totalement assumé.
A ma connaissance, il n'y a pas de dress code de la femme violée.

Après plein de gens aux USA adoptent le dress code gangsta pour se donner un style, sans faire partie d'un gang. Mais c'est clair que ça crée un préjugé, positif ou négatif selon la personne en face. C'est fait pour d'ailleurs, comme beaucoup de style vestimentaire. Face à un flic, ce sera forcément négatif.

Dernière modification par Borh ; 10/07/2016 à 12h21.
Citation :
Publié par Soulier Perdu
"Elle a qu'à pas mettre de mini-jupe si elle veut pas se faire violer."
C'est simpliste ça.

Si tu te rases la tête et que tu te ballades avec un sweat Pitbull, il ne faut pas s'étonner d'être pris pour un Skin, même si t'en es pas un. Si tu te balades avec un drapeau sudiste sur le t-shirt tu cours le risque d'être identifié comme raciste.
Quant à la mini-jupe, y'a pas moyen que ça justifie un viol, par contre ça peut expliquer une attitude un peu plus entreprenante de la part de la gent masculine. C'est parfaitement logique.

Il faut assumer un peu ce qu'on porte. Ce sont des codes sociaux et ça a une signification.
Citation :
Publié par Thesith
Black Dandy, un bon doc sur la mode vestimentaires des noires et qui ne donne pas tord à Bruce Wayne
.

Le reportage ne se centre pas sur ça, mais il montre tout de même que le style dans lequel ces enfermés le jeune noire des banlieue américaines, jouent clairement contre lui.

Ca ne justifie pas le comportement de la police, mais on ne peut pas nier (ce qu'on observe aussi chez nous avec le look banlieue) que ça participe à l'image de "criminel" que ça donne.

L'habit ne fait pas le moine, néanmoins dans nos sociétés si tu t'habilles avec un certain look qui te donne l'air d'un truand, et bien faut pas s'étonner que la société te voit comme tel. On peut le regretter mais c'est une réalité.
Maintenant ça n'a jamais empêché un flic de tirer à tord contre un noir propre sur lui avec l'air d'un notable on est d'accord. Mais clairement ce look, n'aide pas ces jeunes noires à s'insérer dans une société dans laquelle ils partent déjà avec un handicap.

En ça d'ailleurs ce doc est intéressant puisqu'il montre bien que la mode a été un contributeur important dans la lutte des noires dans leur droit. C'est aussi passé par l'appropriation des codes des blanc en costard travail. Forcément quand tu as tout une génération qui se met à s’habiller comme les membres de gang, ça a un effet désastreux.

On est tous soumis à nos préjugés et clairement la tenue vestimentaire joue un rôle là dedans même inconsciemment et je pense que personne n'échappe à ça. Mais déjà avoir conscience de ça, c'est un progrès, par contre nier le fait qu'on est victime de nos préjugés c'est là que les problème commencent.
Heu faut voir
Est ce que les motards voyoux type Hell angels (fin chais pas ) qu'on voit souvent dans les series faire des conneries , se font massacrer a vue tout le temps ?
Quand ils debarquent les gens flippent mais les flics popent pour les tuer a vue ?
Ils doit avoir d'autres peuples avec leur tenues de voyous que des gens pas voyous adoptent pour le style

Pourquoi perdre les pedales uniquement sur les types afro americains ?

Leur tenues ndoit etre utilisée qu'en cas de delit , utilisée par le flic ou la victime pour decrire son agresseur , c'est TOUT : si vous allez au dela c'est de la folie.
Donc, si je résume, le noir qui tue des policiers blancs innocents, c'est un criminel, voire un terroriste.

Le policier blanc qui tue des noirs innocents, alors lui, c'est quoi?

Moi j'ai quand même l'impression qu'ils se dirigent vers la guerre civile la bas. Vu d'ici, ça y ressemble un peu quand même.
Répondre

Connectés sur ce fil

6 connectés (1 membre et 5 invités) Afficher la liste détaillée des connectés